Avertir le modérateur

09/01/2015

HOMMAGE

Chères amies, chers amis, camarades

 Flores Magon

prenez 2belles grosses merdes, jetez les l'une contre l'autre, elles ne se repoussent pas elles fusionnent.
Et maintenant vous comprendrez mieux pourquoi les islamistes ne s'en prennent pas au fachos du FN et pourquoi les cadres du FN ont des amitiés dans certaines dictatures islamistes .
(amitiés de jm le Pen avec saddam Hussein par exemple ou les nazis qui fuirent dans les pays musulmans en 45)

La Confrérie, enquête sur les Frères musulmans : citoyen actif  :  A voir La Confrérie, enquête sur les Frères musulmans Documentaire/Reportage: Les Frères Musulmans, cette secte au pouvoir dans de nombreux pays

 

 

HOMMAGE Des dessins pour notre ami Charlie

De très nombreux dessins nous parviennent des quatre coins du monde, en hommage à Charlie Hebdo.

 



L’attaque dui 7 01 2015 ’a pas seulement ôté la vie de Wolinski, Charb, Cabu et des autres journalistes de Charlie Hebdo: elle menace l'essence même de notre démocratie, notre liberté d'expression, nos droits, notre humanité partagée.

Seule une poignée de personnes mal intentionnées jubile. À coup sûr, les terroristes et extrémistes de tous bords vont tenter d’utiliser ce drame pour diviser notre société, en jouant sur les peurs et les préjugés. Mais la tragédie de ce matin peut aussi nous rassembler comme jamais -- cela ne dépend que de nous. , aux quatre coins de France, nos voix ne font qu’une, que nous clamons tous ensemble notre solidarité et notre unité pour défendre la liberté de notre presse, notre diversité et notre tolérance, nous parviendrons à couvrir les discours haineux et le bruit des armes. Ne nous laissons pas diviser et réduire au silence. ”.

Sur le sujet :

 

"Charlie Hebdo" : des hommages en images
L'actu Médias / Net 

Tignous, un humaniste féroce
L'actu Médias / Net

 Honoré, l'homme modeste
L'actu Médias / Net 

"Charlie Hebdo" : de Salman Rushdie à Louis C.K., hommage d'artistes du monde entier
L'actu Médias / Net 

"Charlie Hebdo" : et après ?
L'actu Médias / Net 

"Charlie Hebdo" tiré à 1 million d'exemplaires mercredi prochain
L'actu Médias / Net 

La marche républicaine pour "Charlie Hebdo" repoussée à dimanche
L'actu Médias / Net 

A Charb, Cabu, Wolinski, Tignous et les autres...
L'actu Médias / Net 

A revoir : "Fini de rire" ou la liberté d'expression chez les dessinateurs de presse
Télévision 

documentaire Fini de rire - Arte

 

 

Fini de rire | Monde | fr - ARTE

 

 

Fini de rire | Facebook

 

 

Fini de rire - La bande-annonce - YouTubeFini de rire - YouTube

 

le tourbillon jihadiste :, le tourbillon jihadiste : , L'Irak et la géopolitique ? , La Guerre d'Image

 géopolitiques, International, Religions

l'eiil, irak, syrie, , géopolitique, guerre civile, gaire sainte, al-qaida, aymen zawahiri, abou bakr al-baghdadi, califat, calife, djihad, djihad irak, djihadisme, eiil, etat islamique, guerre irak, international, actualités , le moyen-orient, le tourbillon jihadiste, l’etat islamique en irak et au levant, eiil, , géopolitiques, djihadistes, irak, syrie, moyen orient, middle east, anti-terror law, le hezbollah , irak, tensions religieuses, géopolitiquedjihadiste d'al-qaida, l'etat islamique en irak et au levant, eiil, abou bakr al-baghdadi, le régime de Saddam Hussein

14/06/2014

Tant qu'il y aura de l'argent

n

Or ce tyran seul, il n’est pas besoin de le combattre, ni de l’abattre. Il est défait de lui-même, pourvu que le pays ne consente point à sa servitude."Envoyé par Laura
De La Servitude Moderne  par ClaVieFrere2011

L'augmentation des besoins asiatiques en gaz naturel pourrait faire les affaires de la Russie, et tout particulièrement de son géant gazier Gazprom, qui sont en froid avec leur principal client, l'Union européenne. Depuis le conflit autour de la Crimée et de l'Ukraine, les Européens semblent en effet plus décidés que jamais à alléger progressivement leur dépendance aux importations de gaz russe, qui représentent 25% de leur consommation.

Sans vouloir créer des liens de cause à effet qui n'existent peut-être pas, je note cependant que l'Allemagne vient d'autoriser la fracturation hydraulique sur une très grande partie de son territoire. Une autorisation qui ouvre la voie à l'exploitation des réserves de gaz de schiste.

Reste à estimer le potentiel du sous-sol allemand en la matière. Selon les chiffres du département américain de l'Energie, cité par Le Figaro, celles-ci se monteraient à 476 milliards de mètres cubes, ce qui représente six ans de consommation allemande. Le Figaro en profite pour glisser l'information suivante : les réserves allemandes ne représentent qu'environ un huitième des réserves françaises... A bon entendeur !

 

 

La décision allemande s'inscrit manifestement dans deux tendances fortes : celle de la montée de la consommation de gaz et le nouveau battage des cartes dans ce secteur 

Des chiffres que je prends tout de même avec des pincettes car le département de l'Energie vient de faire la une en révisant à la baisse -- et de 96% !!! -- les réserves exploitables de pétrole de schiste de ce qui était jusqu'à lors considéré comme le principal champ américain, celui de Monterey en Californie.

La décision allemande s'inscrit manifestement dans deux tendances fortes : celle de la montée de la consommation de gaz et le nouveau battage des cartes dans ce secteur .



La Japon se tourne vers la Russie
Je vous disais que face à l'envolée de sa facture énergétique, et alors que certaines de ses centrales nucléaires ne devraient pas entrer à nouveau en activité, le Japon se trouve dans une position délicate. L'Archipel exploite toutes les voies qui s'offrent à lui pour s'assurer des approvisionnements gaziers réguliers... et de préférence à un tarif concurrentiel. Et se tourne vers la Russie...

Un groupe de 33 députés japonais a en effet remis sur le tapis un projet concernant la construction d'un gazoduc entre l'île de Sakhaline (russe) et la préfecture japonaise d'Irabaki, soit 1 350 km de tuyaux. Ce projet vieux de 10 ans, et dont la construction est estimée à 6 milliards de dollars, pourrait fournir au Japon l'équivalent de 17% de sa consommation annuelle de gaz.

L'axe Moscou-Pékin
Le Japon n'est pas le seul à lorgner du côté de la Russie. La Chine est aussi sur les rangs. Les deux pays viennent de signer ce que l'on peut appeler sans exagération un méga-contrat, de 400 milliards de dollars sur 30 ans. Ce contrat, qui était en négociation depuis 10 ans (!!!), met en jeu les deux géants énergétiques nationaux que sont Gazprom et China National Petroleum Corp. (CNPC) qui seraient (au conditionnel, nous y reviendrons) parvenus à se mettre d'accord sur un prix de 350 $ le millier de mètres cubes de gaz.

Les deux pays viennent de signer ce que l'on peut appeler sans exagération un méga-contrat, de 400 milliards de dollars sur 30 ans

L'affaire semble en or pour Gazprom qui peut envisager sereinement la perte d'un peu de chiffre d'affaires avec l'Union européenne si celle-ci parvient à diversifier un peu plus ses approvisionnements en gaz.

D'ailleurs, une petite phrase de M. Medvedev lors d'un entretien accordé à Bloomberg le mois dernier confirmait la stratégique russe : "Si l'on envisage le pire, de manière purement théorique le gaz qui ne serait pas livré en Europe peut être envoyé (...) en Chine".

L'affaire est donc claire : la Russie veut créer un nouvel axe gazier avec l'Asie.

Et nombre de commentateurs ont salué le succès majeur que représentait le contrat signé avec la Chine pour Poutine.

Si l'on envisage le pire, de manière purement théorique le gaz qui ne serait pas livré en Europe peut être envoyé (...) en Chine

Le contrat du siècle ?
Mais est-ce vraiment si simple que cela ? Et Gazprom peut-il se targuer d'avoir mené la négociation du siècle ? Pas si sûr...

Et tout d'abord parce que la Russie ne va pas se lancer dès demain -- ni après-demain -- dans les livraisons. Au préalable, il faudra construire un nouveau gazoduc reliant la Russie à la Chine, un projet estimé à au moins 22 milliards de dollars.

Problème supplémentaire, les deux pays ne sont pas d'accord sur la forme que doit prendre ce fameux gazoduc. Moscou veut un gazoduc unique que la Chine partagerait avec la Corée du Nord et le Japon. Pékin souhaite quant à lui bénéficier de son propre gazoduc et soutient la construction d'un double gazoduc.

Et puis il y a la question du prix. Les médias russes avancent le chiffre de 350 $ le millier de mètres cubes, sans que ce chiffre ait été confirmé du côté chinois. A titre de comparaison, en moyenne, le tarif appliqué par Gazprom à ses clients européens en 2013 était de 370 $ le millier de mètres cubes.

Gazprom_russie - Vidéo Dailymotion,

Gazprom un géant qui fait peur] - Vidéo Ina.fr

 
Pékin avait plusieurs atouts dans sa poche pour faire baisser les prix. Et tout d'abord, l'envie de Poutine de mettre enfin un terme à des négociations qui achoppaient depuis une décennie sur une histoire de prix. Difficile donc de croire que Pékin n'a pas obtenu un important rabais sur le prix de gaz.

Mais surtout, ce qui devrait faire réfléchir la Russie avant de crier victoire, c'est le côté manifestement infidèle de la Chine. Si Gazprom pense avoir signé un contrat exclusif avec Pékin, il devrait rapidement déchanter.

Premièrement parce que, pour le moment, la Chine n'a pas réellement besoin du gaz russe, et ce même si sa consommation de gaz naturel ne cesse de progresser. Celle-ci est en effet passée de 24,5 milliards de mètres cubes en 2000, à 130 milliards en 2011 puis à 170 milliards en 2013. Et la marge de progression est très importante. Si le gaz ne représente aujourd'hui autour des 6% de la consommation nationale énergétique, Pékin s'est fixé comme objectif de faire monter cette proportion à 10% en 2020 et même à 30% en 2030.

Conclusion, la demande devrait atteindre les 230 milliards de mètres cubes en 2015 et 380 milliards en 2030.

La Chine n'a pas réellement besoin du gaz russe, et ce même si sa consommation de gaz naturel ne cesse de progresser

Dans une prochaine  nous nous intéresserons aux différents axes de la stratégie chinoise pour s'assurer des approvisionnements en gaz ainsi que les moyens pour vous d'investir sur l'explosion de la demande asiatique.

 

La Russie fait des infidélités gazières à l'Europe... avec la Chine
Cécile Chevré, rédactrice de Croissance & Opportunité

 L'histoire des choses (VOSTFR) - YouTube : :  (The Story of Stuff) est un documentaire américain animé au sujet du  cycle de vie des produits de consommation.

 La guerre de l'eau

Bruxelles Business 

Argent, sang et démocratie

“Jeu d’influences”, 

André Gorz II 

De la servitude moderne 

"Le grand bond en arrière" 

La forme barbare

De la servitude volontaire

03/06/2014

Matteo Renzi : L'axe Rome Berlin

n

 

n

 

Flores Magon

 

Photo : je n'arriverais jamais à comprendre comment certains arrive à aimer l'Etat français( idem pour les autres pays), franchement, en recevant une lettre avec le drapeau tricolore et Marianne en haut à gauche, je ne connais personne qui dit "tiens ma chère nation me donne de ces nouvelles comme c'est gentils qu'elle pense à moi" , mais plutôt "merde, ils vont encore me plumer ces enfoirés"
donc ce matin, une petite lettre avec le symbole des voleurs en cravate me dit , qu'un de leur larbin est venu pour contrôler si je n'avais pas de TV comme je l'ai stipuler sur la déclaration d’impôt, et j'étais absent  , ce qui leur parait louche!
donc j'aurais droit à une nouvelle visite surprise avec fouille des armoires etc. ce qui en soi, remarquez, est un peu con de prévenir. bref si en ouvrant le placard murale qui me sert de débarras tout lui tombe sur la tronche je vais bien rigoler. Allez pour le fun je vais mettre des morceaux de verres entre les cartons en équilibre

je n'arriverais jamais à comprendre comment certains arrive à aimer l'Etat français( idem pour les autres pays), franchement, en recevant une lettre avec le drapeau tricolore et Marianne en haut à gauche, je ne connais personne qui dit "tiens ma chère nation me donne de ces nouvelles comme c'est gentils qu'elle pense à moi" , mais plutôt "merde, ils vont encore me plumer ces enfoirés"

donc ce matin, une petite lettre avec le symbole des voleurs en cravate me dit , qu'un de l...eur larbin est venu pour contrôler si je n'avais pas de TV comme je l'ai stipuler sur la déclaration d’impôt, et j'étais absent , ce qui leur parait louche!


donc j'aurais droit à une nouvelle visite surprise avec fouille des armoires etc. ce qui en soi, remarquez, est un peu con de prévenir. bref si en ouvrant le placard murale qui me sert de débarras tout lui

  

Mattéo Renzi a appelé l'UE au réforme "nécessaire". Il a appelé à ne pas laissé le leader ship a des technocrates. Des réformes dont l'Italie serait le fer de lance face a une France en perte de vitesse et un président Hollande battu a plate couture. Quand à une éventuelle nomination de Jean Claude Yuncker à la présidence de la commission européenne, Renzi demande a ne pas se perdre dans des querelles de pouvoir. Il a déjà apporté son soutien aux conservateurs luxembourgeois. cf Italie: Matteo Renzi plaide pour une UE réformatrice - Orange

 

Matteo Renzi : L'axe Rome Berlin :

 

Mattéo et Angela en mars dernier a Berlin donnait l'image d'un couple.

A première vu, tout oppose le président du conseil européen et la chancelière allemande. Pourtant l'un et l'autre on en commun d'être aujourd'hui incontournable sur la nomination du futur président de la commission européenne. Notamment grace au triomphe électoral de Mattéo

 

" Il y a deux camps politiques différents :

- L'un à Rome, l'autre a Berlin avec le parti d'Angela Merkel.

 

Dans le contexte européen actuel, la question centrale est avec quel partenaire peut on travailler de manière constructive.

 

Reste que pour la presse italienne, Renzi pourrait proposer son prédécesseur Enricco Letta à la présidence de la commission européenne. pas sur que la chancelière accepte se cadeaux de l'union.

 

A lire : Renzi : le gentil boy-scout devenu un ogre politique

17.02.2014 | L'Espresso

En s’autoproclamant chef de gouvernement sans passer par les urnes, Matteo Renzi ne fait que reproduire les vieilles et détestables habitudes de ceux-là mêmes qu’il a toujours critiqués.

 

 

 

La commission européenne doute selon ces experts, la France a été trop optimiste car elle aura bien du mal a ramener son déficit public dans les clous a savoir sous les 3% du PIB en 2015. la commission a donc fait de nouvelle recommandation sur la politique budgétaire ainsi que sur les réformes engagées par le gouvernement Hollande.

 

 

Et parmi les réformes demandées par la commission au gouvernement français, celle qui concerne le marché du travail. En la matière la Grande Bretagne gagne et excelle avec comme maitre mot la flexibilité ou plutôt l'ultra flexibilité qui est bien souvent synonyme de précarité. En effet, de l'autre coté de la Manche 800 000 personnes ont signé des contrats

qui feraient hurlés en France.

 

Grande Bretagne : Un contrat Ultralibéral - L’indigné Révolté

 

Ballade pour une reine

 

 

Le secteur public n'est pas épargné avec la santé et notamment les soins a domicile. Le principale syndicat de la fonction public UNISON donne l'alerte.

 

Helga Pile, Responsable National syndicat UNISON

" Il y a au moins 300 000 employés dans ce secteur qui sont sous le contrat zéro heure. Nous sommes vraiment inquiet, car cela veut dire que les soins dispensés sont parfois hasardeux. Certaines personnes peuvent passer 30 ou 40 employés par mois. C'est vraiment frustrant pour les personnes âgées qui ne savent pas qui va venir pour promulguer des soins.

 

Même le palais de la rêne de Buckingham ne donne pas une meilleur image, notamment avec ses employés. Car au pays du libéralisme, le chômage est certes bas ( autour de 7%) mais a quel prix.

 

Salaires : Le Bundestag et ces chauffeurs :

 

En matière de travail, l'Allemagne n'a pas a rougir de la Grande Bretagne. Et là ou le bas blaise, c'est lorsque cela se déroulent au Bundestag. Chaque députés du parlement allemand a recours à des chauffeurs, mais ces employeurs ne sont pas employés directement  par l'état qui préfère sous-traiter  sa liste de prestation plutôt que de créer des postes.

 

A Berlin, cet homme  que nous appelleront Vronka Link est chauffeur pour les députés du parlement allemand. S'il révélait son identité, il serait licencié sur le champ. : " On gagne entre 50 et 60 euros par jours, mais juste pendant les cessions". Le reste de l'année, on ne touche rien. Pour survivre : on a tous deux ou trois boulots. Je suis aussi chauffeur de taxis. Lorsque je pense a ma retraite, cela me fait peur. Le parlement encourage la pauvreté des seignors "

 

 

Interroger sur le sujet, l'administration a répondu par écrit. Selon elle, embaucher des chauffeurs couterait trop chère, car en dehors des cessions la cadence de travail serait nettement réduite. Voila pourquoi ce service est sous traité. Très fréquent pour les chauffeurs, des contrats à durée déterminé souvent sous forme de mini-jobs et un revenu annuel d'environ 8000 euros. Mais pour les députés, ce service est indispensable.

 

José Ries, député CDU au Bundestag :

" C'est extrêmement important, sans cela je ne passerais jamais à l'heure. D'ailleurs je dois y aller, sinon je vais rater ma réunion. j'ai un rendez vous important

 

Carrielle Groneerberg, députée SPD au Bundestag :

" C'est très important surtout pour les rendez vous ... Maintenant laisser moi s'il vous plait, j'ai u train a prendre".

 

Les élus s'intéressent peu à la cause des chauffeurs  Stephen Lemme, député démocrate est une exception. Depuis des années, il se bat pour que les chauffeurs soient employés directement par le parlement. Mais certains députés a tendance libérale ont fait barrage et jusqu'ici, toutes ses tentatives ont échoués.

 

Stephen Lemme , député du SPD au Bundestag: " Ces pratiques sont indignes d'une grande maison comme celle là. pour moi, le parlement allemand devrait montrer l'exemple. En externalisant le transport des troupes et des élus, ils donnent une image que j'ai beaucoup de peine a représenter. Même en tant que député. Dans ma circonscription, quand j'exige des employeurs qu'ils offrent de bonne condition de travail à leur employés, ils me répondent : " Regardent ce qui se passe a Berlin, vous ne faites pas mieux. Du coup mon argumentation n'est pas crédible.

 

Les députés connaissent la précarité de notre situation. Ils disent qu'ils ne peuvent rien faire. Nous on trique, eux ils augmentent régulièrement leurs indemnités "

 

En effet, en février dernier les députés ont augmenté leurs indemnités de 830 euros par mois. le sujet n'a pas finis de faire parler.

 

Sources :

Le député allemand, modeste et plus vertueux : une légende - Rue89

[PDF]  La démocratie parlementaire en action - Europa

Grande Bretagne : Un contrat Ultralibéral - ARTE Journal | ARTE Info : 

LE GRAND DOSSIER DE L'ULTRALIBERALISME, VII, Le Royaume ... :

tchatcher l'indigné Révolté : Ballade pour une reine  - l’indigné révolté

margaret thatcher : citoyen actif :

 

 0 commentaire(s). - L'Alsace Libertaire : L'Alsace Libertaire : Communiqué de la CREA 23/04/2014 : 

Forum Anarchiste Révolutionnaire • Afficher le sujet - Marseille :

Sur Citizen Khane : Austérité à tous les étages , Europe, le mépris des peuples , Martin Schulz en campage , “Jeu d’influences”, Alstom s'envole , Bruxelles business , Le nouveau capitalisme

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu