Avertir le modérateur

26/06/2016

Renoir.2012

n

 

En 1915, dans une propriété isolé de la cote d'Azur, le vieille Auguste renoir rencontre son dernier modele. Grace a Jean, le fils, entrevoit son futur métier : cinéaste.... Réflexion intelligente et sensuelle sur l'art qui transcende le temps.
 
Renoir Bande Annonce Officielle - YouTubeA

 


 Le peintre Auguste Renoir, usé par l'age, a perdu toute joie de vivre. Arrive un nouveau modeèle, une jeune beauté plein de vitalité, qui va... Impressionner.
 
르누아르 Renoir.2012 - Video Dailymotion

The Impressionists - Renoir (Full Documentary)

Renoir Créé le dimanche 26 juin

 A voir aussi La grande illusion (film 1937) - Drame - L'essentiel - Télérama.fr : 

La Grande Illusion (1937) Trailer - YouTube

Grand Illusion (La grande illusion) (1937) - YouTube

 

La Grande Illusion (1937) Trailer - YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=IlW7p6PiFr0

Message caché des films " d'horreurs ou d'épouvantes" , À bas les chefs ! , "le changement dans la continuité" , coluche, quand je serais grand ,

 

n

02/05/2016

Pierrot le fou

n

Et après Pierrot le Fou,
Vivre sa Vie, toujours de GODART, sur Arte !

 
IMG1.LIVEINTERNET.RU
 
J’aimeAfficher plus de réactions
Lundi 2 mai de 20:55 à 22:45
Voir dans la grille
 

BANDES-ANNONCES

 
 

Ferdinand Griffon, marié à une femme riche, s'ennuie dans le milieu mondain dans lequel elle l'entraîne. Au cours d'une soirée, il rencontre Marianne, une étudiante qu'il a connue cinq ans auparavant. Délaissant sa femme, il passe la nuit chez elle et prend la décision de ne plus en bouger. Son épouse demande le divorce. Marianne, mêlée à des affaires louches, trouve un cadavre dans son appartement. Les amants fuient avec la voiture du défunt et prennent la direction de la Côte d'Azur, où Marianne dit vouloir retrouver son frère. Sans le sou, ils attaquent une station-service. Marianne se plaît à appeler son amant «Pierrot». Leurs aventures les conduisent au bord de la mer...

 

On aime passionnément

| Genre : god'art.

Solitude, fatigue, ratage, trahison, chagrin, intermittence du coeur, suicide. Le fond est cafardeux. La forme, elle, est affamée — c'est une boulimie prométhéenne d'art et de signes. BD, roman américain, série noire, musique symphonique, twist, chansonnette, peinture espagnole, pop art, lettrisme, architecture, pub : cinquante ans après Picabia et vingt ans avant le sampling, Godard pratique l'accumulation, le court-circuit, le collage, le recyclage, comme nul autre dans le cinéma.

Il est jeune, dingue amoureux des hanches d'Anna, il est dans l'élan, emprunte, donne énormément. Du Technicolor, de la Côte d'Azur, de l'action, de l'amour, de la haine, en veux-tu, en voilà. Le cinéma ? De l'émotion. C'est l'ami Samuel Fuller qui le dit... Godard fait comme si, et de cette imitation naît son devenir. Pierrot le Fou est le plus romantique et le plus romanesque de ses films. Ou celui qui a le plus envie de l'être. Entre éloge et fracture, enthousiasme et dérision, Godard balance, mais c'est le lyrisme — mélancolique — qui l'emporte. Parce que l'art sert à passionner le désert de la vie, Ferdinand et Marianne s'imaginent en personnages — elle persiste à l'appeler Pierrot —, jouent à s'aimer, s'aiment vraiment, s'ennuient, se perdent de vue et se retrouvent, hélas trop tard. Le hurlement de désespoir de Belmondo fait mal. Aussi mal que, dans la vraie vie, l'éloignement de Karina, qui abandonne son Pygmalion. — Jacques Morice

 

..Popular Jean-Luc Godard & Pierrot le Fou videos

 

Lire page 79.

Pierrot le fou

Comédie dramatique réalisé en 1965 par Jean-Luc Godard  
Avec Jean-Paul Belmondo , Anna Karina , Dirk Sanders ...  

 

Vivre sa vie

Drame réalisé en 1962 par Jean-Luc Godard  
Avec Anna Karina , Sady Rebbot , André S Labarthe ...  

23:07 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierrot le fou, film

28/04/2016

Othello

nBANDES-ANNONCES

 
 

 

Pleureurs et pleureuses célèbrent les funérailles d'Othello et de sa femme. Retour dans le temps : Othello, capitaine maure, homme candide et généreux, dévoué à l'aristocratie vénitienne, enlève puis épouse la belle Desdémone, fille d'un sénateur. L'un de ses lieutenants, Iago, un être fourbe et envieux, feint de l'estimer mais le déteste en secret. Il entreprend de ruiner l'amour que le capitaine porte à sa noble épouse. Ses calomnies ne tardent pas à ronger le coeur d'Othello...

 Othello (O. Welles, 1952, v.o. sott. fr.) european version : Othello - Orson Welles - YouTube 


 
 

 

On aime passionnément

| Genre : Shakespeare + Welles.

Général maure au service de Venise, Othello a épousé la belle et vertueuse Desdémone. Il est envoyé à Chypre prévenir une possible attaque turque. Mais Iago, l'un de ses officiers, a décidé de perdre le couple, dont il envie l'insolent bonheur. Il convainc Othello de l'infidélité de Desdémone...

On sait les difficultés financières que rencontra le cinéaste pour mener son projet à terme : tournage à épisodes, changements de comédiens, costumes et décors bricolés. Mais on dirait presque que ces circonstances ont aidé le film ! Sans doute ont-elles poussé Welles à ce montage éclaté, véritable kaléidoscope de visions, hallucinantes contre-plongées, subtils jeux d'ombre et de lumière. Welles a beaucoup coupé la pièce (la version intégrale, avec Laurence Olivier, est presque trois fois plus longue), mais respecté l'esprit shakespearien. Jouets du destin, victimes d'une odieuse manipulation, les personnages apparaissent au loin, minuscules dans un décor immense. Le milieu définit l'action : devant la caméra de Welles, Venise n'est qu'un complot, et le fort chypriote, écrasé de soleil, un lieu aveuglant, où la vérité se dérobe. Les hauts murs de pierre incarnent une puissance brute, une barbarie qu'Othello trouvera en lui pour étrangler Desdémone. La splendeur baroque de la mise en scène contraste avec la sobriété du jeu des comédiens. Le génie de Welles éclate à chaque plan. Ce magnifique Othello est un acte de foi dans le cinéma. — Aurélien Ferenczi

On aime passionnément Othello

Drame réalisé en 1952 par Orson Welles  
Avec Orson Welles , Joan Fontaine , Suzanne Cloutier ...  
Date de sortie : 19 novembre 1952  

19:38 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu