Avertir le modérateur

20/02/2010

LE PEUPLE INVISIBLE

de Richard Desjardins & Robert Monderie,
Coul.93’, 2007.
En présence du réalisateur (sous réserve).

Il y a à peine deux siècles, les Algonquins occupaient un territoire qui s’étendait de Laval à Val d’Or, jusqu’au lac Huron. A l’image de leur mode de vie ancestral, cet espace est maintenant réduit en miettes. Le territoire qu’occupe aujourd’hui ce peuple d’environ 9 000 individus se résume à une dizaine de communautés au Québec, qui constituent leurs derniers refuges. Les Algonquins sont forcés à la sédentarité, souvent réduits à la misère, coupés de leurs traditions.

Richard Desjardins et Robert Monderie ont décidé de tirer la sonnette d’alarme et de faire la lumière sur les grandeurs et les misères de ce Peuple invisible, surtout aux yeux des Blancs qui continuent de cultiver certains préjugés, non seulement envers les Algonquins, mais envers tous les Amérindiens.

Tous les autres rendez-vous sont sur notre site internet ( survival) Voir Dirty Paradise : Avant-première à la Maison de l'Amérique latine :

19:33 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : film, débats, ong, survival

27/10/2009

Reportages et interviews sur la vague de suicide

La vague de suicide a France télécoms, principalement risque de remettre / changer le management en France.

Au Etat Unis et les pays anglo saxon, la vision du management est différent. On considère qu’un employer bien «  dans ces bottes » est un employer performant.

C’est pour ces raisons que je vous mets deux articles ( source : site Télérama)

 

"Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés"

En 2006, Sophie Bruneau et Marc-Antoine Rouad réalisaient “Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés”, documentaire magistral et dénonciation accablante des souffrances endurées au travail. Pour continuer notre dossier sur ces “affres d’emploi”, nous vous proposons de regarder, pendant 48h, l'intégralité de ce film.
 À voir (ICI)

 

"Détruire le travail, c'est détruire le vivre ensemble"

Exceptionnel. C’est le mot qui vient à l’esprit à la vision de “La Mise à mort du travail”, un documentaire en deux parties (ce soir et mercredi sur France 3) réalisé par Jean-Robert Viallet. En obtenant de pouvoir filmer les entreprises de l’intérieur, notamment Fenwick et Carglass, ce réalisateur démontre en quoi la course à l’efficacité des entreprises mondialisées (mais pas seulement) génère chez les salariés de la souffrance, physique et mentale, voire pire… Télérama.fr, à travers entretiens, films et portraits, consacre la semaine à ces “affres d’emploi”. On commence par un entretien vidéo avec le réalisateur. Lumineux.
 À voir
(ICI)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu