Avertir le modérateur

03/03/2012

Documentaire Réfutations

REFUTATIONS 1

 
Les ouvriers, les oubliés , Gandrange : un mensonge d'Etat sans importance, Le Diplo de Mars ,Les mille et un discours de Sarkozy (II)


"Ce n'est pas des "erreurs" et des "gaffes", mais juste une politique anti-sociale, concertée et réfléchie, menée en coopération avec le Medef, visant à alléger tout simplement les impôts des plus riches. Et la destruction des acquis sociaux..., allongement de l'âge de la retraite, baisse du fonctionnaires etc, tout ça c'est juste la mise en place du politique de droite, non-gaulienne, et libérale à l'américaine. Aucune gaffe et erreur là-dedans".
 
 
REFUTATIONS 1
 

 


 
« 26 avril 2007 (entre les deux tours) : Seize chercheurs et militants, seize regards acérés sur le monde que nous prépare Nicolas Sarkozy. Ni haine, ni diabolisation, mais la réalité d'une droite décomplexée au pouvoir. Une déconstruction implacable de la rhétorique sarkozyste, dont il y a fort à parier que la pertinence soit d'actualité pendant quelques années. A voir d'urgence... »
 
Avec la participation de Jeanne Balibar (comédienne), Monique Chemillier-Gendreau (juriste), Anne Debrégeas (Fédération Sud-Energie), Eric Fassin (sociologue), Hélène Franco (Syndicat de la magistrature), Susan George (économiste), Michel Husson (économiste), Bruno Julliard (Uunef), Christian Lehmann (médecin), Nacira Guenif-Souilamas (sociologue), Thomas Heams (Convention pour la 6è République), Richard Moyon (Réseau Education Sans Frontière), Thomas Piketty (économiste), Emmanuel Terray (ethnologue), Louis-Georges Tin (maître de conférence, CRAN), Alain Trautmann (Sauvons la Recherche

  
Réfutations
un film de Thomas Lacoste

Ce film est libre de droit. Nous vous invitons à en assurer la diffusion la plus large (le faire connaître, circuler, projeter, etc.). Il peut aussi être publié sur des sites internet. Nous vous demandons cependant une seule mention obligatoire :
« Pour soutenir cette action, qui en appelle de nouvelles, vous pouvez acheter le DVD du film Réfutations sur le site www.lautrecampagne.org ou par chèque (10 euros) à l'ordre de l'Autre association, 3 rue des Petites Ecuries, 75010 Paris. »

Un film de Thomas Lacoste avec la participation de Jeanne Balibar, Monique Chemillier-Gendreau, Anne Debrégeas, Eric Fassin, Hélène Franco, Susan George, Nacira Guénif-Souilamas, Thomas Heams, Michel Husson, Bruno Julliard, Christian Lehmann, Richard Moyon, Thomas Piketty, Emmanuel Terray, Louis-Georges Tin et Alain Trautmann.

Et le soutiens de Alterdoc, Bastamag.org, Charlie Hebdo, Confluences, Editions La découverte, Les Inrocks, L'humanité, Le Passant Ordinaire, Marianne, Politis, Mouvements, Regards, Témoignage chrétien, Vacarme.
 
 
REFUTATIONS 2
 

 


REFUTATIONS 3

 

 REFUTATIONS 4

Un rapport dénonce les mensonges des candidats sur l'Europe

 
Coluche," le pire s'est que tous ce qu'ils font, ils le font exprès. Il l'a toujours martelé d'ailleurs de s'inspiré des néoconservateurs américain. Jusqu'ici, il a réussi a passé en force ( OGM, traité de nice, les retraites... et j'en passe). Déjà ministère de l'intérieur, nous connaissions sont programme : plus de politique sécuritaire, plus de cadeau a une minorité. D'ailleurs son discours est clairement de culpabilisait les pauvres et les chômeurs en mettant la politique méritocratie ( du mérite), le travail comme une source de liberté , emploi des mots très fort comme au lieu de dire que les35 heures sont une erreur, il va dire que les e35 heures sont le cancers et qu'il faut les supprimer. Pareil pour mai 68... Bref il utilise une politique de communication, mais a force de tirer dessus elle s'use... Pas sur que cela marche encore.... Pour ceux qui en doutait encore".

 
Marinaleda, une utopie vers la paix ,

01/03/2012

Deux témoignages de Grèce

n

Deux témoignages de Grèce

 bonjour

L'europe, malade de l'austérité, par Paul Krugman

Voir aussi. Comment Bruxelles détruit la Grèce : "Plongée dans une dépression catastrophique, la Grèce est saignée à blanc par une UE “incompétente” et son commissaire aux Affaires économiques et monétaires “insensible”, Olli Rehn, accuse Peter Oborne dans un réquisitoire enflammé." "Toute ma vie d'adulte, j'ai vu l'establishment britannique considérer généralement l'UE comme une force positive dans un monde agité, peut-être un peu incompétente et corrompue, mais inoffensive. Une idée qu'il devient de plus en plus difficile de défendre, car cette association de nations dévoile soudain un côté tout à fait déplaisant : elle se mue en un oppresseur implacable qui n'a que mépris pour la démocratie, l'identité nationale et la subsistance des gens de la rue" et Du féodalisme au fédéralisme... , Soupçons de déficit gonflé pour la Grèce – La tribune

Témoignage Dimitri sur la grece !!
Autres témoignage de grece videos

 
voici un témoignage effrayant d'une fille d'amis(que je connais bien) de Muffie, mariée à un grec et ayant vécu là bas avant de parir en argentine
amicalement, affectueusement
 
Voila a quelle sauce mes potes de Grece sont manges aujourd'hui, et ces 2 temoignages ci-dessous ne sont pas seulement de belles phrases: je peux vous donner aussi des exemples de personnes qui galere. Ouf, ils n'ont pas encore faim, alors je peux encore dormir....(sic)
Mais attention; quant je disais que cela pendait au nez de la France: nous avons perdu deja notre tripleAAA voici quelques semaines.... 
Alors NON au vote utile des prochaines semaines et reflechissez vraiment bien avant de mettre votre bulletin dans l'urne!
Hasta luego de Argentina,
Laetitia
>

Deux témoignages de Grèce,
Marie Laure qui vit là bas depuis 20 ans.
Amicalement,
Bénédicte Veilhan


J'ai essayé de t'appeler hier, parce que je sentais qu'il fallait vraiment que je vous dise ce qui se passait à ce moment-là.
A lire la une du Monde, vous ne risquez pas la surinformation à propos dela Grèce...

>
Donc, les chefs des 3 partis soutenant le gouvernement non élu de

Papadimos (ex Goldman Sachs, ex gouverneur de la Banque Centrale de Grèce...), à savoir: Papandréou (Pasok), Samaras ((Néa Dimokratia,  droite), Karatzaferis (Laos, extrême-droite) se sont réunis, pour faire semblant de négocier (on savait depuis le départ qu'ils diraient oui à
toutes les exigences dela Troïka.

Résultat des courses: (j'en oublie forcément)
1) suppression des conventions collectives, tout le monde à la même
enseigne, élargissement de la dérégulation, emploi à temps partiel,
conditions d'embauche spéciales pour les - de 25 ans (voir + bas)


2) baisse de 22% du salaire minimum (le portant à 600 euros bruts; soit env. 480 nets)cela influe sur TOUTES les primes (enfants, mariage, diplômes...) qui s'ajoutent éventuellement au salaire de base et sont calculées à partir du salaire min.


3) 10% de baisse en plus pour les - de 25 ans (donc salaire de base à 527 euros bruts pour eux, moins de 400 euros net, à condition bien sûr  de travailler à plein temps).


4) gel du salaire minimum pour 3 ans (jusqu'en 2015)
5) gel des primes à l'ancienneté tant que le chômage ne sera pas à moins de 10% (les calendes grecques, quoi)
6) baisse de 2% des cotisations sociales en 2012, et de 13% en 2013
7) baisse des grilles des salaires dans la fonction publique (et bien sûr ce n'est pas la première)
8) baisse de 15% des retraites complémentaires (pour toutes les retraites complémentaires, quel que soit le montant total perçu par les retraités)
9) la question des retraites principales reste ouverte
10) baisse de 15% des retraites principales à DEI (équivalent d'EDF),
OTE (le téléphone) et dans les banques nationalisées ou semi
11) suppression directe de 15.000 postes dans la fonction publique, et de 150.000 (par non reconduction de postes après retraites, etc...) d'ici 2015.
les enfants font cours dans des écoles sans chauffage, on attend toujours les livres (mais ça ça paraît franchement anodin comparé à tout le reste), pour faire des examens à l'hôpital, il faut avancer les frais (et être remboursé à 70%, si la caisse de Sécu existe encore à la date
du remboursement...)et comme on ne paie pas nos impôts divers (on est imposable à partir de 5.000 euros par an..., + impôt sur la propriété, et bon nombre de Grecs, pauvres par ailleurs, sont propriétaires, etc etc.),... on nous fait une ponction à la source sur nos salaires.

Deuxième témoignage

INTRO. Sonia est fondatrice du groupe "initiatives des femmes contre la
dette grecque", elle est luxembourgeoise. Son mari, Yorgos, est économiste, membre du CADTM, et co-fondateur de l'ELE (le comité pour la constitution d'une Commission d'Audit de la Dette Grecque).C'est eux qui ont organisé la conférence en mai, à Athènes(où j'ai fait de l'interprétation, et rencontré plein de gens); on doit les rencontrer ce week end, s'ils ont le temps, avec Christos

24/02/2012

Lettre de Syrie

Je vous transmet...

Que faire !!!

 

 

de la part de Yuko

 

 

  C'est un peu long à lire mais ça vient de source sûre.

 

Voici une lettre venant de Damas, transmise par un ami prêtre pour la faire

circuler CL

 

 

Chers amis, écrivains et journalistes du monde entier, notamment en Chine et en Russie, je tiens à vous informer que mon peuple est exposé à un génocide.

 

Depuis une semaine les forces du régime syrien intensifient les attaques contre les villes rebelles en particulier Homs, Zabadani, les banlieues de Damas, Rastan, Madaya, Wadi

Barada, Figeh, Idlib et dans les villages de la montagne de Zawiya. Depuis une semaine et jusqu'au moment où j'écris ces lignes, plus de mille martyrs sont tombés, dont

beaucoup d'enfants, et des centaines de maisons ont été détruites sur les têtes de leurs habitants.

 

La cécité qui a frappé le monde a encouragé le régime à tenter une élimination de la révolution pacifique en Syrie, avec une force répressive inégalée. Le soutien de la Russie, la Chine, l'Iran et le silence du monde face aux crimes commis en plein jour, a permis le meurtre de mon peuple par le régime depuis onze mois. Mais dans la dernière semaine, du 2 février à aujourd'hui, les signes du massacre se sont clarifiés. La scène de centaines de milliers de Syriens descendus dans les rues de leurs villes et villages la nuit du massacre de Khalidiya, dans la nuit du vendredi au samedi dernier, les mains levées en prières et en larmes, brise le coeur, et place la tragédie humanitaire syrienne au centre du monde.

 

 C'est une expression claire de notre sentiment d'être des orphelins, abandonnés par le monde et par les politiciens satisfait par les paroles vaines et les sanctions  économiques, qui n'empêchent pas les assassins et ne retiennent pas les chars baignés de sang.

 

Mon peuple, qui a fait face à la mort le torse nu et en chansons est en ce moment même assujetti à une campagne de génocide. Nos villes rebelles sont dans un état

de siège sans précédent dans l'histoire mondiale des

révolutions. Le personnel médical est empêché de secourir les blessés, les hôpitaux de campagne sont bombardés de sang-froid et détruits, l'entrée est interdite aux organisations de secours, les lignes téléphoniques sont coupées, et la nourriture et les médicaments sont bloqués, si bien que la contrebande d'un sac de sang ou d'une tablette de Setamol dans les zones touchées est considéré comme un crime

digne d'emprisonnement dans des camps de détention, dont les détails vous horrifieront un jour.

 

Dans toute son histoire moderne, le monde n'a pas connu de tels vaillance et courage, que ceux manifestés par les révolutionnaires Syriens dans toutes nos villes et villages. Le monde n'a pas non plus connu un tel silence, et une connivence dans le silence qui est dès à présent considéré comme une complicité dans le crime et l'extermination de

mon peuple.

 

Mon peuple est un peuple de paix, de café, de musique que j'espère vous savourerez un jour, de roses, dont j'espère qu'un jour le parfum vous parviendra, afin que vous sachiez que le coeur du monde est aujourd'hui exposé au génocide et que le monde entier est complice dans le versement de notre sang.

 

Je ne peux rien dire de plus dans ces moments difficiles,

mais j'espère que vous agirez par solidarité avec mon peuple de la façon que vous jugerez appropriée. Je sais que l'écriture est impuissante et nue devant les canons, les tanks

et les missiles russes qui bom ardent nos villes et nos civils, mais je n'ai aucune envie que votre silence aussi, soit complice du meurtre de mon peuple.

 

KHALED KHALIFA

DAMAS

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu