Avertir le modérateur

08/01/2011

Stéphane Hessel et l'indignation, d@ns le texte, accessible a tous!

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=3641...

Comment interviewer un vieil homme admirable de 93 ans, qui a traversé toutes les tempêtes du dernier siècle ? Je n'en menais pas large, en accueillant Stéphane Hessel, notre premier invité de l'année. Pour un intervieweur, l'admiration est mauvaise conseillère. D'autant que son "Indignez-vous" (600 000 exemplaires) est assis sur quelques malentendus, et quelques incohérences. S'indigner, très bien, mais de quoi ? Comment être aussi ardent dans la forme, et raisonnable sur le fond ? Quel est le vrai socle de convictions du nouvel abbé Pierre laïc, qu'ont découvert les médias en cette fin d'année ? Stéphane Hessel a répondu à tout, avec une honnêteté exceptionnelle, et sans une once d'impatience. En cadeau de début d'année, nous avons voulu que cette émission soit accessible aussi aux non-abonnés. Notre émission D@ns le texte est ici (1). Ses meilleurs moments sont là (2).

 

08/05/2010

Interview à la rencontre du chef Raoni : s'oppose à un projet de barrage géant en Amazonie

Il a été rendu célèbre par le chanteur Sting, en 1989. Pourtant, rien ni personne n'aurait pu prédire à cet indien de la tribu des Kayapos (Brésil) un pareil destin. Le chef Raoni doit pourtant être le plus médiatisé des habitants de la forêt amazonienne. Il est vrai que, lorsqu'on le voit arriver, Raoni ne passe pas inaperçu. Il porte sa coiffure en plumes, ses peintures traditionnelles sur tout le torse et bien sûr, son plateau en bois, appelé labret, inséré dans sa lèvre inférieure. Nous avons eu la chance à TerreTv de pouvoir rencontrer le chef Raoni à l'occasion de son passage dans l'Hexagone. Le but de son voyage : demander à la France le soutien à son peuple qui s'oppose à un projet de barrage géant en Amazonie. Selon lui, 3000 guerriers seraient prêts à prendre les armes et à en découdre avec les constructeurs du barrage si la négociation n'a pas lieu ou n'est pas satisfaisante. Un combat désespéré ? Sur le plan des armes, assurément. Sur le plan de la raison, les indiens ont ici toutes leurs chances. Découvrez donc sur TerreTv la  programmation spéciale "Amazonie. Cela se compose en cinq documentaires. Trois du chef Raoni et deux sur l’Amazonie.

 

Biographies | Les rencontres de Néoplanète : le chef Raoni et l'homme blanc, Biographies | Les rencontres de Néoplanète : le chef Raoni et les traditions, Catastrophes | Les rencontres de Néoplanète : le chef Raoni et l'avenir  Retrouvez le chef Raoni sur | www.neo-planete.com, Flore | Les pionniers de l'Amazonie, Eau | Les secrets de l'Amazonie

29/04/2010

Interview ''Les marges de progrès pour protéger les océans sont considérables''

Du fait de leur nombre, les organisations internationales ont du mal à endiguer les menaces traditionnelles et émergentes pesant sur les milieux marins. Pas sûr que le Grenelle de la mer fasse avancer le dossier. Entretien avec Julien Rochette, chargé de projet Océans et zones côtières à l'Iddri à quelques jours de l'ouverture d'un forum mondial sur les océans à ParisJulien Rochette répond ainsi sur le site Actu-Environnement.com a l’approche Forum mondial sur les océans (créé en 2001 en préparation du Sommet mondial sur le développement durable de Johannesburg de 2002 afin de réunir la communauté marine sur les enjeux et problématiques spécifiques aux milieux marin et côtier. Après d'autres sessions organisées en 2003, 2006 et 2008, la France a la chance d'accueillir cette cinquième édition qui réunira près de 700 participants provenant de plus de 80 pays, les côtes et les îles qui se tient à Paris du 3 au 7 mai à Paris)  :

 

 

Le peut-il aboutir à des résultats concrets ? Après l'échec de l'inscription du thon rouge à l'annexe 1 de la Cites, la protection de la mer et des océans peut-elle encore progresser ? Il ne faut donc en attendre aucune décision précise mais de tels échanges permettent incontestablement de porter les questions marines au plus haut niveau et de préparer les prochains rendez-vous internationaux…

 

Quelle est la responsabilité du consommateur en matière de chute des stocks de pêche ? Réponse Bien sûr que la protection des océans peut encore s'améliorer, les marges de progression sont même considérables !....

 

 Quelles sont les menaces pesant le plus sur les milieux marins ? a)  La pollution tellurique (80% de la pollution du milieu marin : Méditerranée, près de 60%. pollution peu visible mais quotidienne. b) croissance exponentielle des activités maritimes traditionnelles que sont le transport et la pêche (. Près de 90%) c) Enfin, la pêche couvre tous les espaces maritimes du globe, non seulement en surface mais également « en profondeur » (surexploitation) et les pratiques de pêche (ex : le chalutage de fond)  participent la dégradation de la biodiversité par la destruction des écosystèmes. …

D'autres menaces sont moins connues…L'aquaculture est l'un des secteurs de l'industrie alimentaire qui a connu la plus forte croissance ces dernières années. Or, cette activité n'est pas sans conséquence sur le milieu : pollution…contamination…b) le changement climatique (direct (modifications du climat) et indirect (certaines solutions de géo-ingénierie qui sont aujourd'hui avancées. Le captage et stockage du carbone (CSC), la bioprospection intéressent beaucoup le secteur industriel, pharmaceutique notamment.

N'y a-t-il pourtant pas de nombreuses organisations internationales traitant des questions de mer ? Nombreuse et fragmentée. La FAO s'occupe de la gestion des pêches, le Pnue d'environnement, l'OMI de navigation, l'Unesco des questions scientifiques…s'ajoute une juxtaposition de conventions internationales applicables au milieu marin :… Et à ce cadre global s'ajoutent les approches régionales,

 

Comment l'UE tire-t-elle son épingle du jeu ? Renforcer considérablement la protection des écosystèmes marins (réglementation, réseau Natura 2000)… En France, plusieurs comités opérationnels du Grenelle de la mer ont fait récemment leurs premières propositions. Peuvent-elles porter leur fruit ? On peut tout de même se demander si le principe même du grenelle est une bonne idée. (Chercher à occulter au maximum les conflits entre acteurs, s'interroger sur le type de décision qu'un tel processus peut engendrer : compromis a tout pris : peut elle amener a une politique ambitieuse.

 

Conclusion : Plus généralement, il faut espérer que les décisions qui seront prises permettront de résoudre les grands « points noir » en matière de dégradation de la biodiversité marine et côtière, les pollutions d'origine agricole et l'artificialisation des sols notamment.

 

Pour en savoir plus :

Conférence de Nagoya d'octobre 2010 sur la biodiversité, Daniel Pauly (expert mondial de la pêche : vidéo sur l'IRD), réunion de l'Iccat, réseau Natura 2000, la « politique maritime intégrée ( vidéos)  » sur ( UE , ),  la zone économique exclusive (ZEE wikipedia), Thon rouge : mobilisez pour sa protection

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu