Avertir le modérateur

07/10/2012

« Libertaires et sans-concessions contre l'islamophobie ! »

 
 

réflexions au sujet de « Libertaires et sans-concessions contre l'islamophobie ! »
nosotros.incontrolados
 
« Libertaires et sans-concessions contre l’islamophobie ! »
 
 dit :4 octobre 2012 à 1604 09
Méfions-nous de tous les glissements sémantiques en vogue dans un confusionnisme généralisé.
 
Ainsi, être contre les religions devient-il tout à fait « autre chose »... Examinons un instantet avec ravissement les joies du travestissement.
:
Être :
contre l'islam = islamophobe: anti-arabe, raciste...(Le plus grand nombre de musulmans ne sont pas des arabes mais le mensonge et la connerie s'en contrefichent...allez comprendre...)
 
contre le christianisme=christianophobe=pro islamistes, pro terroriste, au service de Youkaïdi et de Youkaïda et de mikado...
 
contre le judaïsme et le sionisme= antisémitisme, nazis, fasho, (tant pis si les arabes sont sémites aussi)
 
contre le boudhisme , bouhophobe = iconoclaste, inculte, illettré, abruti...
 
Ainsi, de cette manière pour être ni con, ni fasho, ni antisémite, ni il suffirait de tolérer tous les obscurantismes religieux, mieux: il faudrait presque les défendre comme le Conseil Constitutionnel vient de reconnaitre à la saloperie tauromachique le statut « d'exception culturelle » et autoriser la boucherie festive dans les arènes...
 
De là à applaudir comme « exception culturelle » la circoncision, l'excision, l'infibulation, les rituels mutilatoires chez les animistes, l'inquisition,les lois religieuses de toutes les obédience qu'elles soient,....Et voila que des « anarchistes, des libertaires, des communistes, » etc, s'emploient à jouer les courroies de transmission de ces chosifications du verbe et du sens....
 
Voila qui me semble non seulement CON mais extrêmement DANGEREUX!
Qu'on (con?) se le dise haut et fort!!!
Steph
 
Répondre
nosotros.incontrolados dit :
 
4 octobre 2012 à 1604 43
 
N'oublions pas non plus les splendides joyeusetés très exotiques qui selon les gouts du moment nous laissent apprécier comme autant « d'exceptions culturelles » non moins favorables au développement de quelques « tourismes locaux » des pratiques dont la disparition progressive afflige les touristes, dans toutes les régions du globe, tels les « petits pieds » des japonaises qui auront eu les pieds furieusement bandés toute leur enfance durant, les « femmes girafes » auxquelles on aura élongé le cou en y apposant un nombre considérable d'anneaux depuis le petite enfance jusqu'à la puberté, la pratique des « plateaux » insinués dans les lèvres supérieures et inférieures des femmes (plus rarement chez les hommes) ou dans les lobes de leurs oreilles, ce qui nous dit-on relève de « parures rituelles »...Sans oublier bien sûr Burqa, Niqab,Tchador et autres gracieusetés...

Il m'est difficile de dresser ici un inventaire exhaustif de ces « traditions » mutilatrices, mais il convient de souligner que toutes sans exception sont d'origines cultuelles. Et le christianisme n'est pas en reste à force de vouloir faire adorer un type crucifié et ensanglanté....érigeant des bûchers pour les « différents », les hérétiques, les impies, d'inégalables raffinements dans la torture et le supplice...
Décidément...Je me vois mal cautionner ce genre de discours à la con!
Steph
 
Répondre
 
nosotros.incontrolados dit :
5 octobre 2012 à 707 47
 
Pour l'anecdote il faut bien préciser qu'aucune religion ne peut prétendre avoir le droit de nous casser les burnes et les fesses, de driver nos vies, imposer au plus grand nombre ses lois et ses croyances, de même il est inacceptable de fomenter des guerres et des conflits, des pogroms et des ethnocides, des ségrégations, persécutions ou exclusions du seul fait de la confession religieuse dont pourrait se réclamer naïvement ou par vicelardise un individu ou d'un groupe d'individus....
Pour autant il ne faudrait pas non plus nous enquiquiner avec ce type de barbarie faite de mitres, de crosses, de calottes, de kipa ou de turbans.
La religion est l 'affaire d'une errance intellectuelle et malheureuse plutôt déplorable dans ses formes et ses contenus comme dans tout ce qu'elle produit et comment elle le produit.
 
Le terrible glissement sémantique opéré à la faveur de tout ce fatras de confusions semblerait conduire certains à de redoutables obscénités d'ettiquetage des pensées en boite!
Pas de ça Lisette....Héhéhéhéhé
Steph
 

22/09/2012

Les nouveaux Jackpot pour l'état

 

Les nouveaux jackpots pour l'état et les multinationales en temps de crises, afin pour l'un de faire rentrer de l'argent, pour les second de maintenir ou de maximiser les profits. Ainsi, le nucléaire et la Française des jeux sont devenus des sources très rentables. Ne vous attendez donc pas a voir l'état comme un sauveur face a la tourmente de la " crise" du capitaliste.

 

 

Euro Millions : le jackpot est surtout pour l'Etat - Vidéo Dailymotion

 

La Française des jeux. Jackpot de l'Etat? par Sébastien Turay :

Alors que la France est sur le point d'ouvrir son marché des jeux d'argent en ligne, l'ouvrage de Sébastien Turay apporte un éclairage central: et les joueurs dans tout ça? Personne ne s'en soucie vraiment. Les entreprises cherchent à maximiser leurs bénéfices. L'Etat, qui devrait faire respecter l'intérêt général, va dans leur sens: qui dit profits dit recettes fiscales via les prélèvements sur le produit des jeux… L'auteur a mené une remarquable enquête, centrée sur La Française des jeux, détenue à 72% par l'Etat. Le journaliste fait craquer le verni des discours de l'entreprise sur le "jeu responsable". Il décrit avec précision les moyens employés, qui poussent au jeu les populations les plus précaires, voyant en lui le seul espoir de se refaire une nouvelle vie. Employés, ouvriers, inactifs et retraités représentent les trois quarts des joueurs

Les secrets de la Française des Jeux : La Française des Jeux squatte les écrans de télévisions, il est impossible d'ignorer les dizaines de jeux à gratter qu'elle propose dans le moindre bureau de tabac mais pourtant personne ne la connaît vraiment. Qui sont ses actionnaires privés, quelles sont ces neuf filiales aux noms incongrus ? Dans son livre "La Française des Jeux : jackpot de l'Etat", le journaliste Sébastien Turay répond à ces questions et à bien d'autres. Il lève le voile sur les rouages d'une entreprise qui pèse en 2006 9,5 milliards d'euros de chiffre d'affaires. Intro

Chiffres : Les Français dépensent chaque jour 96 millions d'euros en jeux divers et variés . Soit 1.000 euros par heure

Actionnaires : Parmi eux, et au premier rang, l"Union des blessés de la face et de la tête, les Gueules cassées, possède 9,2% des parts de la FDJ

Filiales : L'Internationale des Jeux exporte les produits de la FDJ à l'étranger, la Française de Motivation est une agence de conseil en tourisme d'affaires, la Française d'Image produit les émissions de télévision comme les tirages du Loto, la Pacifique des Jeux s'occupe de la Polynésie française, la Française de Patrimoine gère les actifs immobiliers de la FDJ, la SLE-Services aux Loteries en Europe pilote l'Euromillions à partir de Bruxelles, Lotsys commercialise le savoir-faire de la maison mère en matière "d'informatique des jeux", FDJ Développement sert de courtier en Guyane et Martinique et enfin la Société de gestion de l'Echappée est en réalité l'équipe cycliste de la Française des Jeux

Taxes : Ainsi, l'auteur explique que sur un jeu de 10 euros, l'Etat en récupère la plus grosse part après les joueurs : 3 euros

Loi : Depuis 1836, en effet, "les loteries de toutes espèces sont prohibées (...)  Une loi qui interdit donc toute concurrence à la Française des Jeux et qui lui garantit un quasi monopole sur les jeux de hasard. Seuls les casinos et le PMU bénéficient eux aussi de dérogations au texte

Statut

Résultat entre autres de ce statut, les parlementaires français n'ont que peu de pouvoir de contrôle sur l'entreprise et encore moins sur les fameux "prélèvements non fiscaux, qui ne sont ni les taxes sociales, ni la TVA et ne sont donc pas discutés devant le Parlement", écrit Sébastien Turay

Courtiers : Le courtage se transmet uniquement dans une même famille, ou peut être racheté par un autre courtier". Il faut dire que les courtiers ne se contentent pas d'assurer la distribution des tickets, ils récoltent également les enjeux et payent les heureux gagnants. Ils gèrent donc des millions d'euros et leurs rémunérations sont à l'avenant

Distributeurs : La FDJ dispose du premier réseau de distribution français : 40.000 revendeurs de ses produits dans tout l'Hexagone

Redistribution :Ainsi, pour le Loto, sur les 10 millions d'euros qu'un tirage peut faire jour, la Française des Jeux en conserve presque cinq

Bercy

: Le conseil d'administration de la Française des Jeux fait presque penser à une direction du Trésor

ET TOUJOURS

Macao, le nouvel empire du jeu

Capitale du jeu  : Plus grand casinoVenise en Chine, Ce gigantesque casino a coûté 1,8 milliard de dollars Sur la mer , Colonie portugaise, Boom touristique, Folie des grandeurs, Jeux de cartes

Radars. 639 millions : le Jackpot de l'Etat - France - Le Télégramme

17:30 Publié dans Religions | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu