Avertir le modérateur

26/08/2015

Le grand emballement

n

 

 « Walter Benjamin disait du fascisme qu’il prospère sur les décombres des révolutions perdues. » propos de  Mila Khalfa

a propos de« Si la rébellion contre l’austérité persiste, ils joueront la carte du fascisme » Le réalisateur a signé les documentaires « Debtocracy », « Catastroïka » et « Fascism Inc. ». Il est aussi... BASTAMAG.NET 

Quand la presse et réseaux sociaux l démocrate se charge de participer à l'hystérie collective des sous-classes dominantes et se met à réclamer en cœur d'avantage de mesures sécuritaires. 

Comme si ces sous-classes dominantes avaient décidé d'entraîner le transport ferroviaire dans une forme de sacralisation sécuritaire, de la même façon que celle-ci s'articule au sein du transport aérien : Des sas socialement étanches et débarrassés de toute interférence extérieure. 

« 93 % des Français prêts à voter Marine Le Pen » : itinéraire d’une intox d’extrême droite


A première vue, la nouvelle semble venir d’un site d’information traditionnel
 : « Sondage : plus de 93 % des Français sont prêts à voter Marine Le Pen à la présidentielle de 2017 ! », peut-on lire sur le site MyJournal.fr. Des dizaines de comptes Facebook militants ont fait part de l’information ces dernières semaines, contribuant à la diffuser à des milliers d’internautes. Sauf qu’il s’agit d’une fausse information, sciemment fabriquée et véhiculée par des réseaux de propagande d’extrême droite. Explications.Tous les voyants virent au rouge dès que l’on tente de retracer le parcours de cette « information ». D’abord, le prétendu « sondage » vient du site MySondage.fr Ses résultats n’ont donc aucune valeur statistique.A première vue, le site MyJournal.fr semble être un média comme un autre, sans parti pris particulier. Un petit tour sur son onglet « politique » fait pourtant apparaître une ligne éditoriale beaucoup plus orientée. Le FN y est ainsi présenté comme le « seul parti politique n’aillant [sic] jamais été au pouvoir et qui se préoccupe vraiment du sort de la France et des Français »Un parti pris qui se décline à travers des titres d’articles comme « Immigration : Marine Le Pen pose les bonnes questions ! » ou « Les électeurs LR et PS vont se sentir con [sic] en regardant cette vidéo ! » Le site relaie par ailleurs de nombreuses fausses informations, comme lorsqu’il reprend au premier degré un canular du site belge NordPresse.com sur une femme admise « aux urgences après avoir pété dans son burkini »…

. (...) 
Un réseau de sites sous le giron d’un sympathisant FN
Le site MyJournal.fr n’a ni formulaire de contact ni mentions légales. Il renvoie en revanche vers un autre, MyAnnuaire.com. On apprend dans les mentions légales de ce dernier que le réseau de sites a été créé par un certain Yann Gouriou.
Cette proximité entre Yann Gouriou et le FN apparaît de manière assez claire sur plusieurs plans. On trouve ainsi des selfies en compagnie de Marine Le Pen ou des appels à rejoindre la page officielle de l’eurodéputée sur Facebook. Le webmaster a également diffusé un bon de commande pour une affiche intitulée « Appliquer le coran nuit gravement à la santé mentale » au nom de MyAnnuaire.com.

Cet exemple montre comment un simple militant peut fabriquer, légitimer et propager de fausses informations. Le tout derrière des sites apparemment anodins pour qui tombe par hasard sur un de leurs articles.

Après les trains, ce sera les rues. Et après les rues, ce sera la fouille systématique dans les logements? Le couvre-feu à 22 heures? Des militaires en armes dans tout le pays? 
 Développement des attaques et hoax de l'extrême droite ( JPPP, M14c) pour un coup d'état démocratique? ...Réfléchissons : Que pourra bien apaiser les caprices sécuritaires d'une classe sociale qui a avant tout peur pour elle-même?


Citation de Non au FN

Un élément de langage bien rôdé

" Un argumentaire bien rôdé opposant la "civilisation" à la "barbarie" par ailleurs employé dans d'autres affaires. (...) Et avec la présence de gens du voyage, la mort d'un gendarme et son extrême violence, le drame de Roye rassemble donc toutes les caractéristiques permettant à Marine Le Pen de ressortir cet instrument de récupération politique. " "Ensauvagement", le terme à la mode au FN pour commenter les faits-divers POLITIQUE - Après la fusillade à Roye dans la Somme qui a fait quatre morts dont un gendarme et trois blessés graves, les tentatives de récupération... HUFFINGTONPOST.FR

Face à l’arrivée de dizaines de milliers de migrants en Europe, des internautes, le plus souvent sympathisants de groupuscules d’extrême-droite, n’hésitent pas à relayer de fausses informations sur les réseaux sociaux. Objectif : convaincre par tous les moyens qu’il ne faut pas accueillir ces nouveaux arrivants. Tour d’horizon avec huit intox décryptées. 

 Opposés à ces politiques, des sites ultraconservateurs, ouvertement anti-immigration, comme Fdesouche,Dreuz.info, ou encore les Observateurs.ch. en profitent pour s’adonner à des tentatives de désinformation, utilisant au maximum les réseaux sociaux pour diffuser de fausses informations ou donner leur version de certaines actualités. Voici quelques exemples des méthodes utilisées ces derniers jours.

  1. La théorie du complot : "La photo d’Aylan Kurdi est une mise en scène pour émouvoir l’opinion"
  2. Le raccourci : "Les réfugiés brûlent les vêtements qu’on leur donne"
  3. Relayer les intox de l’extrême droite italienne : "Les migrants saccagent un hôtel"
  4. Faire mentir une vidéo : "Les migrants ne veulent pas de nourriture halal"
  5. Attiser la peur : "Les migrants sont des bodybuilders et ils arrivent par milliers"
  6. Relayer une information d’un site parodique : "Manuel Valls offre 1 000 maisons de Roubaix aux migrants"
  7. Trafiquer un article via Facebook : "La petite Chloé tuée par un immigré"
  8. Le photomontage avec fausse légende : "Un jihadiste s’est glissé parmi les réfugiés"

 

Toutes ces rumeurs ou hoax ont toutes été démontés, car ne reposant sur rien de solide sinon la haine et la violence

 

Quels dangers ?
Contacté par France 24, le site Hoaxbuster, par la voix de son co-fondateur Guillaume Brossard, avoue être inquiet car il reçoit "énormément de demande d’internautes, beaucoup plus que d'habitude, cherchant à vérifier la véracité d’informations sur les migrants, mais ne pas avoir le temps de toutes les vérifier ". 

Bien souvent, la diffusion d’une erreur ne fait l’objet d’aucun "erratum" de la part de ces sites. La plupart de ces articles sont toujours disponibles, même lorsque la supercherie ou la preuve que l’information est erronée a été apportée.

 

Le Fn, une Arnaque Pour Mous Du Bulbe « Sauvons calais, ce sont des nazis (tatoues), le petit kevinou étant le plus connu(se présentant sous l'étiquette pdf).....internet est soft comparé à leurs actions, comme mettre le feu à des squats de migrants! »

 Le week-end dernier selon le site La Horde ( site antifa) , quelques dizaines de personnes, en grande partie des militants de différents organisations d’extrême droite, se sont rassemblées pour manifester leur haine des migrants qui tentent de trouver une vie meilleure en Europe. Les antifascistes de l’Action Antifasciste NP2C ont démontré sur leur site que, contrairement à ce qu’affirme Kevin Reche, le leader de Sauvons Calais, qui déclarait il y a quelques jours à La Voix du Nord : « Nous ne sommes ni racistes, ni des nazis ! », les néonazis étaient non seulement les bienvenus dans sa manif raciste, mais souvent impliqués dans le service d’ordre, comme le montrent les photos prises par les nombreux journalistes présents au rassemblement.

Membres du SO affichant les couleurs de Blood & Honour , t-shirts de la divison SS Charlemagne, saluts nazis pendant le discours de Kevin Reche, hooligans nazis… Toutes les preuves en images sur le site deLutteennord.

A lire Comment des internautes créent l’intox autour des images de migrants Suivez l'actualité internationale avec les meilleures images amateurs et témoignages de nos Observateurs. Tous les contenus sont vérifiés et expliqués BSERVERS.FRANCE24.COM

 

FASCISM INC MULTILINGUAL OFFICIAL : cette été nous avons connu un grands emballement avec l'apparition du m14c. Une multitude de tweets assassins de la part de la réacosphère, fachosphère essayant de récupérer ou d'insulter les membres des réseaux sociaux ou Facebook

Une parodie
 
Et quelques petites choses glanées sur la toile
>> Les illustration de NAWAK illustration
>> Racisme ordinaire
 
Bonnets rouges sur Facebook © Radio France - 2015
La chronique de Samuel Laurent 
@samuellaurent :
Grâce à Facebook, à Twitter et au web pour produire un élan de mobilisation il vous suffit désormais d'un nom, de préférence animalier, par exemple les Pigeons, les Dodos, les Tondus ou les Moutons, ou alors un bonnet avec une couleur, n'importe laquelle : rouge, vertes, bleue, jaune, ce que vous voulez. Ajoutez lui une page Facebook dédiée à votre mouvement, un logo, un compte Twitter, et c'est parti.
Le début du quinquennat Hollande aura connu une sorte d'épidémie de ces collectifs. Il y a eu les “pigeons” et...
La tête de réseau
 
Cette semaine Le Grand #Emballement dresse le portrait d'une jeune avocat(e) pénaliste un peu idéaliste mais pas irréaliste... Fondatrice de la #TeamPandavocat
 
Avancant "visage masqué" pour conserver une parfaite libérté de parole... Bonjour@Pandavocate

 
 Tout est bon pour surfer sur les bas instinct de l'espèce humaine. J'avais déjà évoqué dans mon précédant post Luttons Contre le FN  la façon dont l'extrême droite reprenait des faits divers a sa cause. Les médias participent beaucoup a alimenter l'incendie ainsi que les hommes politiques différents contenus ils ont divisé les pages en catégories selon le genre d'informations véhiculées.

Les résultats proposés par les auteurs montrent que les utilisateurs avec une forte préférence pour les sources d'informations alternatives, probablement motivés par la volonté d'éviter les manipulations des médias mainstream contrôlés par les gouvernements, sont plus sensibles aux fausses informations. Ces résultats suggèrent que les utilisateurs à l'approche la moins systématique dans l'évaluation des preuves (la plus heuristique) sont plus enclins aux informations confortant leurs croyances préalables même lorsqu'il s'agit de parodies évidentes ...Chris Chauffaud [Synth] Sur la reprise et la diffusion au premier degré de trolls pourtant évidents



lsynthèse d'un article de février 2015 paru dans Plos One à propos de la diffusion et de l'enracinement des informations sur internet en fonction de leurs sources conspirationnistes ou scientifiques. En ce jour saint de la bonne blague, du bon gros troll gros comme un camion à tel point qu'il sera encore plus goulument repris au premier degré par des sites de désinformations sans le moindre soucis de vérification de l'information et de scepticisme, je pense salutaire de revenir sur un article un peu plus ancien, mais également instructif sur ce phénomène. Au risque de faire doublon, cet article pose les jalons confirmés par celui de Plos One à propos de la diffusion des trolls. A garder dans un coin de sa bibliographie sur la diffusion des informations conspis donc.
 
Dans cet article publié dans Journal of Trust Management en décembre 2014, les auteurs présentent une analyse quantitative des schémas de consommation de l'information en fonction de sa qualité par les utilisateurs de Facebook

  

A l'attention de toutes celles et tous ceux qui croient encore à toute cette propagande de merde d'extrême droite : Hoax| Non, les retraités ne vivent pas avec 400€/mois et les migrants avec 513 € | LCLFN

  la vidéo de France Inter.

36 619 vues
 

"Qu'est qui coûte le plus cher à la France : un migrant soudanais ou un Jérôme Cahuzac ?" Nicole Ferroni face à Bernard Cazeneuve

France Inter a mis en ligne de bonne émission sur la thématique du grand emballement

Pour suivre Le Grand Emballement sur Twitter ou réagir à l'émission :@dSiammour #Emballement

Deux mois après Nice, un autre bijoutier tue son braqueur © Maxppp - 2015 / Patrice Lapoirie

Cette semaine nous nous penchons sur ce qui s’est passé sur Facebook dans les heures qui ont suivi la mort d’un braqueur d’une bijouterie à Nice, tué par le commerçant qu’il venait d’attaquer. Un fait divers qui a suscité une émotion et une mobilisation jamais vues sur Internet en France, mais pas forcément dans le sens attendu. Plus d’1,5 million de personnes ont rapidement apporté leur soutien à celui qui a été surnommé dans les médias « Le Bijoutier de Nice ».

 

manifestation de soutien au bijoutier de nice © reuters - 2015

Comment une pareille réaction a pu se produire ; en quoi Internet a modifié la façon de mobiliser les citoyens -avec peut-être un risque de manipulation- ? Passe-t-on facilement de la mobilisation digitale à l’engagement sur le terrain ? Autant de questions auxquelles nous chercherons à répondre dans Le Grand #Emballement !

 

De la propagande nazie avec «migrant» au lieu de «juif» dans les commentaires du Daily Mail

Deux internautes anonymes très critiques du Daily Mail ont décidé de mener une petite expérience pour montrer à quel point les discours de haine se normalisent. Cette semaine, deux internautes anonymes qui gèrent des comptes Twitter critiques du Daily Mail (@BestoftheMail et @DMreporter) ont décidé de mener une petite expérience, qu'ils relatent sur le site Medium:«Nous voulions voir comment seraient accueillis nos commentaires en ligne si nous prenions des textes de propagande nazie et que nous remplacions“juif” par “migrant”Ils ont donc sélectionné des extraits de textes antisémites, dont ceux du dignitaire nazi Robert Ley: cf voir les polémiques de Jean pierre Pernot reprises dans toutes la réacosphère et fachosphère ou la ou les publication de Patriotes Île de France.et dans le groupe MARINE LE PEN sauve la France !!

Journal pourtant réputé sérieux, le quotidien Le Monde titrait, il y a peu,sur une « polémique » entre Éric Zemmour et Robert Paxton. Maladresse éditoriale ou faute intellectuelle et politique, peu importe : comment n’être pas stupéfait que l’on puisse mettre sur un même plan, voire sur un pied d’égalité, la figure d’un historien internationalement reconnu et celle d’un éditorialiste, reconnu, au mieux, des lecteurs du Figaro et de quelques spectateurs d’i>Télé ? Et, donc, que l’on puisse accorder à Éric Zemmour tout ce dont il rêve, être considéré comme un intellectuel ? Le succès éditorial du Suicide français doit-il valoir argument, et reconnaissance intellectuelle ?

Selon Éric Zemmour, les femmes qui élèvent seules leurs enfants ont "simplement remplacé la domination de leur mari par leur dépendance aux aides de l'État". C'est Zemmour qu'il faut supprimer d'antenne et de medias ! cf Zemmour propose de supprimer les allocations pour les mères célibataires : Des propos qui font déjà bondir les internautes. Selon Éric Zemmour, les femmes qui élèvent seules leurs enfants ont simplement remplacé la... cf post  de Thérèse Huart, post de Iza Zi

 Nicolas Hernandez DE SStéphane Thuault  "Qui est Clément Cornette?Le Fn, une Arnaque Pour Mous Du Bulbe et post, post 2, post 3, post 4 , post 5 

 

►►►POUR ALLER + LOIN

Une sélection de tweets

Des vidéos

Vidéo de reconstitution de l’affaire du bijoutier de Nice (Nice Matin)

 

Une parodie

 

Et quelques petites choses glanées sur la toile

>> Les illustration de NAWAK illustration

>> Racisme ordinaire

 

Bonnets rouges sur Facebook © Radio France - 2015

La chronique de Samuel Laurent 

@samuellaurent :

Grâce à Facebook, à Twitter et au web pour produire un élan de mobilisation il vous suffit désormais d’un nom, de préférence animalier, par exemple les Pigeons, les Dodos, les Tondus ou les Moutons, ou alors un bonnet avec une couleur, n’importe laquelle : rouge, vertes, bleue, jaune, ce que vous voulez. Ajoutez lui une page Facebook dédiée à votre mouvement, un logo, un compte Twitter, et c’est parti.

Le début du quinquennat Hollande aura connu une sorte d’épidémie de ces collectifs. Il y a eu les “pigeons” et...

La tête de réseau

 

Cette semaine Le Grand #Emballement dresse le portrait d'une jeune avocat(e) pénaliste un peu idéaliste mais pas irréaliste... Fondatrice de la #TeamPandavocat

 

Avancant "visage masqué" pour conserver une parfaite libérté de parole... Bonjour@Pandavocate

 

 Face a la haine et a la violence, une seule solution : la solidarité de classe 

 

NOTRE PATRIE EST LE MONDE ENTIER, NOTRE LOI EST LA LIBERTE!!!Pietro Gori

 la photo de Black Bloc Portugal 
Sources
 

Petite carte plus ou moins exacte, mais qui m amene une reflexion...
L extreme droite n as jamais ete aussi forte en france, et pourtant elle est tres divisee, alors pourquoi a gauche on devrait etres unis ?

 

 

Le grand emballement / France Inter

Le grand emballement - Réecouter diffusions / France Inter

Le web, terrain propice des légendes urbaines / France Inter

L'animal sauvage fait-il trembler la toile ? / France Inter

PROTOCOLE « DEVENIR...COMPLOT PARTOUT ? COMPLOT...nulle part, 

Sauvons Calais , Calais : des néonazis dans la manif raciste
 La Horde – Sauvons Calais

A voir aussi

  LES MÉDIAS DE LA CONFUSION : Reims : après son dérapage,L'Union fait la leçon - Brève 26 juillet 2015 Ornella Guyet Luttons Contre le FN
 Post de Chantal Joubert Agricole : Petite piqûre de rappel !
 la photo de J'aime pas les cons et je les emmerdes.
Le Fn, une Arnaque Pour Mous Du Bulbe et postpost 2post 3post 4 , post 5 ,   post 1, post 2post 6 
 LE SOUVERAINISME EN SLIP 1 - l'indigné Révolté

Format PDF : http://www.fichier-pdf.fr/2015/08/03/lcqv/preview/page/1/

 LES MÉDIAS DE LA CONFUSION : Reims : après son dérapage,L’Union fait la leçon - Brève  Ornella Guyet Luttons Contre le FN

 Post de Chantal Joubert Agricole : Petite piqûre de rappel !

 

 

« DEVENIR FASCISTE, AVEC LA CONFUSION, C’EST POSSIBLE ! » Par Enkolo dans Accueil le 30 Août 2015 à 00:52, sur Hensozu

 Post de Liliane Guillerm Zad 

14/02/2014

Liberté de la presse : quand la crise joue les prédateurs

 

n

Sur les guerres qui s'annoncent

L’image contient peut-être : ciel
 

Jean-Christophe Rufin, Globalia. Gallimard, Paris 2004 ; réédition, Paris: Gallimard, 2005, 499 p.

« Pour résoudre définitivement la question sociale, il(s) propose(nt) de partager l'humanité en deux parts inégales. Un dixième obtiendra la liberté absolue et une autorité illimitée sur les neuf autres dixièmes qui devront perdre leur personnalité et devenir en quelque sorte un troupeau Dostoievski ( Les possédés p 401) .. »

 Cela ressemble au scénario de Globalia de Jean Christophe Ruffin. Au sortir de la seconde guerre mondiale, et la guerre froide : des dirigeants d'entreprises ont décidé de créer des marchés communs, ou certes un semblant de liberté parfaite ...Mais avec un prix très cher

 

RAPPEL PLAN

 

1648-1939

 

Le système européen. Les Traités de Westphalie (1648), l'avènement de Pierre Le Grand (1682), la Glorieuse Révolution (1688) et la création du Royaume de Prusse (1701) sont à la base d'un système européen complexe qui va fonctionner de manière instable durant plus de deux siècles avant de se briser sur les deux guerres mondiales.

Ce système repose sur la superposition de trois catégories d'enjeux et l'interaction permanente des Etats concernés par ces enjeux :

a) un enjeu inter-allemand : le contrôle du territoire allemand disputé entre la Prusse et l'Autriche. Cette lutte, qui connaîtra une alternance de crises et de répits se solde à Sadowa en 1866 par le triomphe militaire de la Prusse sur l'Autriche et l'alignement de Vienne sur Berlin, l'Autriche figurant désormais une sorte d'avant-poste danubien et balkanique d'une puissance allemande dominée par les Prussiens.

 

b) un enjeu continental : la lutte pour la suprématie sur le continent européen. Cette lutte qui opposera en permanence Français, Allemands  et Russes, prendra un tour paroxystique lors des guerres napoléoniennes et deviendra très difficilement gérable après l'unification allemande. Comme tout jeu à trois (Bismarck disait : « dans une alliance à trois, il faut être l'un des deux »), celui-ci se révélera particulièrement instable. Il donne lieu à trois types de combinaison possibles :

- L'alliance franco-russe destinée à prendre en tenaille la Prusse puis l'Allemagne. De Choiseul, premier ministre de Louis XV, à de Gaulle célébrant en 1944 « la belle et bonne alliance » entre la France et la Russie, en passant par Delcassé, ministre français des Affaires étrangères qui organisa, avant 1914, l'alliance militaire franco-russe dans la perspective d'un conflit avec l'Allemagne, il y a là une tentation récurrente de la diplomatie française.

- L'alliance germano-russe : souvent recherchée par les Allemands en vue de faire échec à la France sans avoir à se battre sur deux fronts, cette configuration est à la base de nombreux « moments difficiles » pour la France. C'est le retrait russe de la coalition anti-prussienne qui sauve Frédéric II à la fin de la guerre de Sept ans. C'est l'alliance d'Alexandre Ier et de Frédéric Guillaume III qui scelle le destin militaire de la grande armée entre 1813 et 1815. C'est la neutralité russe, contrepartie de la solidarité de la Prusse avec la Russie dans la répression de l'insurrection polonaise de 1863, qui permet à Bismarck de gagner la guerre contre la France en 1870. En 1939, enfin, c'est la signature du pacte germano-soviétique qui permettra à Hitler d'envahir la Pologne en narguant les Franco-britanniques.

- L'alliance franco-allemande. Dans le dessein de contenir l'Autriche (début du XVIIIème siècle) puis la Russie, la France cherche plus ou moins épisodiquement à restaurer une sorte d'entente carolingienne. C'est ce dernier cas de figure qui, malgré les tentations pro-soviétiques de la France au milieu des années soixante, domine la réalité européenne depuis 1950.

 

c) un enjeu mondial. Après la disqualification de l'Espagne comme acteur du théâtre européen, au milieu du XVIIème siècle, et avant que les Etats-Unis ne prennent à la faveur de la Seconde Guerre mondiale la relève des Britanniques, le combat pour la suprématie se joue entre trois puissances :

-

 

La Guerre de Sept ans » met aux prises d’un côté la France, l’Autriche et la Russie et de l’autre la Prusse et l’Angleterre. C’est le conflit le plus important du XVIIIème siècle[1][1]. Il présente trois caractéristiques :

- il est la conséquence du « renversement des alliances » de la France au bénéfice de l’Autriche et au détriment de la Prusse..

- c’est une guerre continentale, qui, marquée par les déboires militaires français et la défection finale des Russes, va consacrer la Prusse du Grand Frédéric comme un acteur majeur du jeu européen.

- c’est une guerre mondiale, la première sans doute à mériter ce qualificatif puisque Français et Anglais se battent sur toutes les mers et sur plusieurs continents. Elle prendra fin avec le Traité de Paris qui en consacrant la perte du Canada et le renoncement aux Indes, marque la fin de la prépondérance française au profit du Royaume-Uni.

 

 

I-Les déchirures de l’Europe (1914-1945) :

 

II- Premières tentatives d’union :

III-1945-1954 : l’Europe, pupille des Etats-Unis :

 

A-Les débuts de la coopération

 

 

B-La Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA

 

L’union européenne est née d’une réponse d’une « élite européenne » aux conflits incessants qui en jalonnais l’Europe, de la sortie de la première, seconde guerre mondiale et de la guerre froide. La menace du nazisme et du communisme  de l’URSS on façonnait  et influençait la construction européenne

Déclaration de Robert Schuman, ministre des affaires étrangères mai 1950 (extraits) (appelant la création d’un pool européen du charbon et de l’acier.)

La contribution qu’une Europe organisée et vivante peut apporter à la civilisation est indispensable au maintien des relations pacifiques. En se faisant depuis plus de vingt ans le champion d’une Europe unie, la France a toujours eu pour objectif essentiel de servir la paix.

L’Europe n’a pas été faite : nous avons eu la guerre.

L’Europe ne se fera pas d’un coup, ni dans une construction d’ensemble. Elle se fera par des réalisations concrètes, créant d’abord une solidarité de fait. Le rassemblement des nations européennes exige que l’opposition séculaire de la France et de l’Allemagne soit éliminée.

L’action entreprise doit toucher au premier chef la France et l’Allemagne.

Dans ce but le gouvernement français propose immédiatement l’action sur un point limité, mais décisif :Le gouvernement français propose de placer l’ensemble de la production franco-allemande de charbon et d’acier sous une autorité commune, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays de l’Europe.

La mise en commun des productions de charbon et d’acier assurera immédiatement l’établissement de bases communes de développement économique, première étape de la fédération européenne, et changera le destin de ces régions longtemps vouées à la fabrication des armes de guerre dont elles ont été les plus constantes victimes.

La solidarité de production qui sera ainsi nouée manifestera que toute guerre entre la France et l’Allemagne devient non seulement impensable, mais matériellement impossible.

L’établissement de cette unité puissante de production, ouverte à tous les pays qui voudront y participer, aboutissant à fournir à tous les pays qu’elle rassemblera les éléments fondamentaux de la production industrielle aux mêmes conditions, jettera les fondements réels de leur unification économique.

Cette production sera offerte à l’ensemble du monde sans distinction ni exclusion, pour continuer au relèvement du niveau de vie et au progrès des oeuvres de paix.

L’Europe pourra avec des moyens accrus, poursuivre la réalisation de l’une des ses tâches essentielles : le développement du continent africain.

Ainsi, sera réalisée simplement et rapidement la fusion d’intérêts indispensable à l’établissement d’une communauté économique et introduit le ferment d’une communauté plus large et plus profonde entre des pays longtemps opposés par des divisons sanglantes.

Par la mise en commun de la production de base, l’institution d’une Haute Autorité nouvelle, dont les décisions lieront la France, l’Allemagne, et les pays qui y adhéreront, cette proposition réalise les premières assises concrètes d’une fédération européenne indispensable à la préservation de la paix … »

 La reprise en édition de poche du livre de Jean-Christophe Rufin invite à lire ou à relire cet ouvrage plutôt ambitieux, à mi-chemin entre fiction futuriste et analyse sans concession des sociétés démocratiques modernes.

 En effet l’artifice romanesque qui situe l’action dans un futur pas si lointain, où la planète serait organisée en une vaste fédération mondiale entrecoupée par des zones de non-droit, ne parvient pas à dissimuler la méditation sur notre monde contemporain, le propos véritable de l’auteur (prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil). Ce n’est pas par hasard que JCR cite Tocqueville dans sa postface, la filiation avec l’auteur de la Démocratie en Amérique ne faisant aucun doute.

 On peut s’arrêter sur le tableau de la civilisation du futur tel qu’il est brossé par JCR. Son procédé consiste à extrapoler les tendances ou les potentialités actuelles. Ce qui, en retour, a pour effet de mettre en relief les travers de notre temps, tantôt par l’exagération des conséquences de nos préjugés, tantôt au contraire par leur inversion dans cet avenir de fiction.

La description de l’économie de Globalia n’est guère précise. On apprend simplement qu’elle est dominée par les monopoles et de ce fait étroitement contrôlée par une poignée de chefs d’entreprises mondiales. L’influence qu’ils exercent collectivement est pratiquement sans limites, au point de déposséder les institutions démocratiques de la réalité du pouvoir. L’abstention lors des consultations électorales est généralisée. Comme l’avoue un député : « Les gens ne se dérangent que pour les élections qui ont un sens » ! Bien que la pauvreté stricto sensu ait été éradiquée, d’importantes inégalités subsistent. La politique démographique de « mortalité zéro, fécondité zéro » n’a pas mis fin à la surpopulation et les Globaliens sont le plus souvent fort étroitement logés. Par ailleurs les progrès continus de la technique, l’automatisation industrielle ont raréfié les emplois productifs et, au nom toujours de l’épanouissement personnel, les Globaliens sont vivement encouragés à « se consacrer à des activités de leur choix » plutôt qu’à chercher un travail. Ils sont alors rémunérés au même titre que s’ils remplissaient un « emploi courant », mais ce revenu garanti, s’il permet de vivre et de bénéficier de nombre des raffinements de la modernité, n’apporte pas une véritable abondance à ses titulaires. 

Du sexe: En veux tu, en voilà...L hyper sexualisation de la société. Là où on pose nos yeux, du sexe et rien que du sexe et notre mental qui n est jamais tranquille pour penser à l essentiel.

L’image contient peut-être : une personne ou plus
 
 

Apocalypse Now Redux , Apocalypse Now Redux - FULL MOVIE - YouTube , 

L’insatisfaction du consommateur, les efforts sans cesse voués à l’échec « to keep up with the Jones », comme disent les Américains, créent des comportements stéréotypés et confortent l’ordre social en même temps que l’ordre marchand. Néanmoins les inégalités demeurent importantes entre la masse du peuple et ceux qui sont pourvus des emplois les plus rémunérateurs. La frustration qui en résulte risque d’avoir des effets destructeurs. C’est pourquoi la société a besoin d’une autre base que la consommation pour subsister : Ce sera la peur !

 

Pression sociale et mal être.

Aussi la propagande insiste-t-elle sans relâche sur trois dangers qui menacent les Globaliens : les risques écologiques, la paupérisation et le terrorisme. Les premiers sont illustrés par les gigantesques bulles de verre qui protègent toutes les régions civilisées de la planète ; la seconde par l’état des pauvres hères qui peuplent les zones de non-droit ; quant au troisième il est le ressort du roman : Si les attentats qui surgissent spontanément ne constituent pas une menace suffisamment crédible, rien n’empêche en effet d’inventer une conspiration plus convaincante ! Le terrorisme, spontané ou provoqué, justifie que les autorités chargées de la « Protection sociale » disposent d’un pouvoir absolu.

Cette exception remarquable aux principes affichés de la société globalienne est théorisée ainsi dans le livre :

 « Chacun est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d’abuser de leur liberté, c’est-à-dire d’empiéter sur celle des autres. LA PLUS GRANDE MENACE SUR LA LIBERTÉ, C’EST LA LIBERTÉ ELLE-MEME. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité c’est la liberté. La sécurité c’est la protection. La protection c’est la surveillance. LA SURVEILLANCE, C’EST LA LIBERTÉ. » 

Etats-Unis : le gouvernement réclame à Facebook des données d'opposants - Trumpistan. L'association américaine de défense des libertés ACLU a présenté hier un recours pour empêcher la Maison Blanche d'obtenir des données privées concernant potentiellement des milliers d'utilisateurs de Facebook hostiles au président américain Donald Trump. Conflit autour d'une usine à Montreuil : deux manifestants toujours en garde à vue , L'opposant russe Navalny interpellé à Moscou , Twitter révèle à son tour des contenus promotionnels financés depuis la Russie Les réseaux sociaux sont sous le feu des critiques depuis plusieurs mois, accusés d'avoir malgré eux servis de plateforme de propagande venue de Russie pendant la campagne électorale qui a mené à la victoire du républicain Donald Trump

19:28 Loi antiterroriste : l'Assemblée vote l'extension des contrôles d'identité près des frontières Sécurité.Les députés ont voté ce jeudi soir l'élargissement des possibilités de contrôles d'identité à proximité des frontières, dernier article très controversé du projet de loi antiterroriste débattu depuis lundi. Le texte prévoit de rendre les contrôles d'identité possibles «aux abords des gares» (et non plus à l'intérieur seulement) ainsi que «dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour des ports et aéroports» internationaux les plus sensibles. Il prévoit aussi de faire passer de six à douze heures la durée maximale du contrôle.

Amnesty International France a ajouté une vidéo : Non, une nouvelle loi antiterroriste n'est pas la solution ! 25 septembre, 18:30 ·Non, une nouvelle loi antiterroriste n'est pas la solution !

Traité de Lisbonne, le droit de tuer. ( Treaty of Lisbon, the right to kill.) cf post FB, Seulement un mauvais rêve ?:, citoyen volontaire, une milice au service de la police ( source blog CAC 69), Pourquoi l’insurrection des consciences ?, Les raisons de la colère, Hervé Kempf - l'oligarchie, ça suffit ! ,  La vidéosurveillance multiplie les clients... et les profits , Forces et limites de la manifestation , Globalia de J.C Ruffin

People are voluntarily surrendering their privacy.

Dans l Les médias et la politique  - citoyen actif « Les médias ont un sens étrange de la hiérarchie de l’information ( Les "Nouveaux chiens de garde" / Les 10 premières minutes, Serge Halimi - Les Nouveaux Chiens de Garde [HD] - YouTube ( 53 min), les nouveaux chiens de garde de gilles : citoyen actif. C’est exactement ce que je me suis dit vendredi en en regardant les Journaux télévisés (sauf ARTE et France 5) des grandes  chaînes  publiques. Le premier robinet ( les médias) ne servent plus qu'a alimenter les second ( les politiques et le patronat). Ce système est bien décrit dans le livre de Globalia de Jean Christophe...

Loi du 29 juillet 1881 modifiée sur la liberté de la presse

Quand la liberté se meut en perte de repères - L'Express

TV5MONDE : Liberté de la presse : quand la crise joue les prédateurs

 

Accueil / Information / L'œil de la rédaction / Liberté de la presse : quand la crise joue les prédateurs

 

 

More Sharing ServicesPartagerShare on facebookShare on googleShare on twitterShare on netvibes

Liberté de la presse : quand la crise joue les prédateurs

L'œil de la rédaction

liberte presse europe juillet 2010

Sans journalisme, pas de démocratie. C'est le mot d'ordre des journalistes espagnols ce jeudi à l'occasion de la journée mondiale pour la liberté de la presse. Comme les autres secteurs, la presse espagnole est lourdement frappée par la crise.

 

El Pais est le journal le plus diffusé en Espagne. Il pourrait annoncer prochainement un vaste plan social.

03.05.2012Par Matthieu Vendrely

 

Asuncion Serena en a bien conscience : elle est une privilégiée. Correspondante à Paris depuis quinze ans pour la 2è radio espagnole, Cadena Cope, elle n'a dû consentir qu'une petite perte de salaire, 8% tout de même. Ses collègues en Espagne n'ont pas tous eu cette chance. Pour éviter un plan social, leur direction leur a demandé des sacrifices beaucoup plus importants : certains travaillent moins et gagnent moins (jusqu'à 10%), d'autres gagnent moins (15%) en travaillant toujours autant mais ont obtenu la promesse d'un remboursement du manque à gagner... "quand la crise sera terminée".

 

A l'image de l'ensemble de l'économie espagnole, le secteur de l'information s'effondre littéralement. Depuis 2008, plus de 6000 journalistes espagnols ont perdu leur emploi. 57 médias ont mis la clé sous la porte. 23 plans sociaux ont été mis en place. 

Les journaux les plus prestigieux n'ont pas été épargnés. El Mundo a dores et déjà annoncé 195 suppressions de postes de journalistes. Un tiers de la rédaction va disparaitre. El Pais n'a pas encore révélé l'ampleur de son plan social, mais il devrait être du même ordre.

 

La presse espagnole est réputée pour son grand nombre de titres

 

Informer plus, informer moins bien

 

La presse espagnole - réputée pour son nombre très important de titres - n'a pas attendu la crise pour entrer dans sa zone de turbulence. En 2010, la direction de Cadena Cope demande à Asuncion de faire un geste : du jour au lendemain, elle devient gratuitement, et en plus de son travail habituel, la correspondante d'une autre radio, spécialisée dans l'économie. Puis l'accord entre les deux radios prend fin

 

. Place à l'austérité. 

 

Une fois encore, Asuncion souligne son statut privilégié : "le bureau de Paris est important et stratégique. A priori on n'y touchera pas". Dans d'autres régions du monde, les correspondants permanents sont devenus pigistes, c'est à dire payés à la tache. Asuncion, elle, ne compte pas les heures. Chaque mois, elle envoie à Madrid environ 80 papiers, autour de trois pas jour. Cette quantité de travail, dont Asuncion ne se plaint pas, soulève toutefois, selon elle, un grave problème. Informer plus signifie bien souvent informer moins bien. De plus en plus, on demande aux journalistes d'enquêter à domicile ; en clair d'aller chercher les informations sur internet. Quant à recouper les sources d'informations pour s'assurer que l'on ne raconte pas n'importe quoi, c'est presque devenu un luxe.

 

La publicité en berne

 

Asuncion Serena le reconnaît, "la rigueur journalistique, ça a un prix". Mais les revenus publicitaires sont en chute libre. 22% de baisse pour la presse écrite depuis le début de l'année. 17% de chute pour la télévision. La radio est le média qui s'en sort le moins mal avec une baisse de 11%. 

 

En Espagne, à l'appel de la principale fédération de journalistes (la FAPE), cette journée pour la défense de la liberté de la presse aura donc pour thème "sans journalisme, pas de démocratie". Dans une quarantaine de villes du pays, les journalistes sont appelés à manifester. 

La population espagnole, très durement frappée par la crise économique, sera-t-elle sensible à ce message ?

 

Mise à jour : Ce lundi 7 mai, corrections sur recommandation d'Asuncion Serena. Elles concernent l'importance de la baisse de salaire demandée aux journalistes, la date de l'accord conclu par Cadena COPE avec la radio économique et le passage de journalistes permanents au statut de pigistes.

haut de page

Vos réactions

A visiter

 

La carte RSF des prédateurs de la liberté de la presse

 

Nos archives sur la liberté de la presse

L'Espagne en crise : notre dossier

 

 Les choses pourraient aller très vite...

Et ce n'est pas tout,. Il y a plus inquiétant encore :

"
Les tenants du keynésianisme et du néolibéralisme rétorquent 'sans, c'eût été pire'. Mais pas du tout. C'est grave, car on a pris notre argent du futur pour l'investir en pure perte. Les autorités ont encore appauvri notre futur ! 'Le capitalisme sans la faillite, c'est comme le christianisme sans l'enfer', ".

En lire plus dessus : la privatisation de la guerre, privatisation, surveillance, l'idéologie sécuritaire, alain bauer, les marchands de la peur, obama, mercenaires, sociétés militaires privées, globalia, jc ruffin, La Guerre de l'ombre , Quand Valls nous fait danser !, GO ON, WATCH ME ! , : finance, économie, société, la financiarisation de l'économie mondiale, «noire finance», déréglementation, hedge funds, les produits dérivés, vladimir poutine, rex tillerson, le patron d'exxonmobille gazier russe, gazprom, lobby pétroliers, la finance imaginaire, serge halimi, le grand bond en arrièrenéolibéralisme, nuit au bien être, histoire, l'industrie pétrolière

 

24/12/2012

Reporters, le prix de la guerre

 

humour 23.jpgReporters, le prix de la guerre, un film de Jean-Paul Ney et des étudiants du master  :

Sous l'impulsion de Jean-Paul Ney, grand reporter et professeur à l'Ecole Supérieure de Journalisme de Paris, les élèves du Master JRI ont réalisé un documentaire exceptionnel. Quelque dix-huit grands reporters, hommes et femmes, photographes, cameramen, écrivains, se sont succédé dans le studio de télévision de la plus ancienne école de journalisme de France.

Entre deux reportages, Jean-Paul Ney a tendu le filet pour rapporter à ses élèves une prise unique : une heure de face à face, une heure d'interview pour chacun d'entre eux, une heure inoubliable avec les plus grands noms du reportage et du journalisme.

De ces rencontres, a émergé un formidable témoignage. A travers ce documentaire de vingt-six minutes, nous apprenons à mieux connaître celles et ceux qui vivent leur passion.

Pourtant, certains d'entre eux ont payé le prix de la guerre : des blessures physiques aux blessures psychiques. De la guerre du Vietnam, en passant par la première guerre du Golfe, la Yougoslavie, l'Afghanistan, la Tchétchénie, l'Afrique, les territoires occupés mais encore l'Irak, ils ont été les témoins humains de la barbarie de la guerre et des hommes. Le prix à payer pour l'information est aussi celui des disparus, ceux qui ont donné leur vie pour leur métier et pour la liberté de la presse. Ce film leur est dédié.

Participants :
Patrick Chauvel, Michel Scott, Karen Lajon, Anne Guion, Jean-Paul Mari, Paul Comiti, Peter Humi, Sophie Claudet, Isabelle Lasserre, Patrick Robert, Vincent N'Guyen, Laurent Van der Stockt, Patrick Forestier, Didier François, Thomas Dandois, Ariane Quentier, Géraud Burin des Roziers, Noël Quidu, Georges Malbrunot.

Une production ESJ et PRESSE 2.0 sous la direction de Guillaume Jobin et Jean-Paul Ney

Equipe caméra : Martial Roche, James de Caupenne, Charlotte Prudhomme, Valentina Aerts, Bastien Sabouret, Baptiste Laigle, Guillaume Palacios, Sophie Hébrard-Ficaja, Eric Kouatchou.

Réalisation : Jean-Paul Ney

Montage : Sophie Hébrard-Ficaja, Jean-Paul Ney et James de Caupenne

Images et archives : Jean-Paul Mari, Noël Quidu, Patrick Chauvel, Paul Comiti, Lignes de Front & M6

Reporters de guerre : y a-t-il une génération Printemps arabes ? - télérama, Reporters de guerre : y a-t-il une génération Printemps arabes ? - l'indigné révolté : " Enquête | Ces jeunes journalistes ont fait leurs classes dans les rues de Tripoli ou d'Alep. Mais aux Rencontres de Bayeux-Calvados, les prix ont encore récompensé l'expérience".



Bonjour à tous,

 

Ca y est, l'atelier des médias déménage et quitte la maison de la radio pour aller s'installer à Issy-les-Moulineaux dans les nouveaux locaux flambant neuf de RFI, juste à côté de ceux de France24. Donc au revoir "La maison de la radio", mais bonjour "La maison des Journalistes" puisque c'est le sujet de notre émission de la semaine.

 

Voici donc le menu :

2012 : le journalisme en danger dans le monde

Comment financer les nouvelles technologies de l'information ?

Mes conseils pour recruter un génie informatique par @M_C_B

 

Pour ceux qui auraient loupé notre émission sur le journalisme au Tchad, c'est ici :

Tchad : La liberté de la presse en question

 

On vous souhaite bonne écoute à tous, n'oubliez pas de commenter les billets, cela nous permet de rectifier le tir, d'améliorer nos contenus ou tout simplement de discuter tous ensemble ;-)

Bonne fin de semaine !

----ZiaD & SiMoN----

Visitez Atelier des médias à l'adresse suivante : http://atelier.rfi.fr/?xg_source=msg_mes_network

Merry Christmas - altermonde, Reporters, le prix de la guerre - citoyenactif,  Reporters, le prix de la guerre - l'indigne, Merry christmass ( pour ceux qui peuvent) - Antalya, Reporters, le prix de la guerre - l'indigné révolté, Reporters, le prix de la guerre - Citizen Khane,

INTERVIEW • Carlo Puca, journaliste infiltré : "la Camorra affiche ses crimes" - l'indigné

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu