Avertir le modérateur

26/06/2017

LES ORIGINES DU MOT PIQUE-NIQUE

 la photo de Sékou Diabate.
L’image contient peut-être : 5 personnes, foule et plein air
Sékou Diabate avec Sabine Cyrille Sourde et 40 autres personnes.

LES ORIGINES DU MOT PIQUE-NIQUE

Quoi de plus champêtre et familial que ce terme que le monde entier a adopté !

Ses origines n’en sont pas moins sinistres. "Picnic" est une contraction de "Pick a nigger" "ramasser un nègre". Et le ramasser non pour l’inviter à une agréable partie de campagne mais pour le lyncher.

Contrairement à une idée reçue selon laquelle les lynchages seraient indissociablement liés à la période de la guerre de Sécession et de la Reconstruction, ils se sont poursuivis à haute échelle jusque dans les années 1930, sans disparaître totalement des traditions américaines.

Mais si certains s’opéraient dans le secret absolu et sous la protection des cagoules du Ku Klux Klan, d’autres se déroulaient au grand jour, occasions de véritables réjouissances.

On saucissonne et on boit de la bière devant des cadavres en train de se consumer sur les brasiers, devant des corps qui se tordent au bout d’une corde ou sous des fils de fers barbelés qui les ceinturent, on frappe avec des cannes plombées, on élargit les blessures au couteau, au tournevis, avec des ouvre-boîtes ou l’embout métallique d’un parapluie, on coupe des doigts, des oreilles ou des sexes pour les offrir autour de soi, on mitraille les victimes- trois mille huit cent trente-trois entre 1881 et 1940, dont 98% de Noirs- et les clichés pris se transforment en milliers de cartes postales.

Le lynchage, c’est la distraction des petites villes du Sud, mais l’Ouest et les grandes plaines s’y adonnent volontiers. On s’y rend en famille, il arrive que les journaux l’annoncent par voie de presse. Il n’est pas rare qu’au premier rang du spectacle des policiers hilares rient de toutes leurs dents. Ces festivités ont reçu deux noms, le "picnic" et le "Friday Night Boot Burnings" "La grillade du vendredi soir".

Il y a trois ans, quatre journalistes et historiens noirs ont publié aux Etats-Unis un livre intitulé "Without Sanctuary", au sous-titre éloquent : Le Lynchage aux Etats-Unis en cent trente photographies. Un document effrayant, bouleversant et un témoignage exceptionnel.

Certains, tout en confessant leur horreur devant les scènes ainsi exposées sous leurs yeux, jouent les autruches en se félicitant que ces pratiques barbares appartiennent à un passé révolu et proclament à l’envi qu’"il n’y a pas eu de lynchage en Amérique depuis près de cinquante ans". Or, les lynchages n’ont pas disparu.

Simplement, on ne pend pas toujours les Nègres, les Juifs, les Indiens, les Jaunes ou les Hispaniques. On plastique leurs maisons, on les abat au fusil d’assaut, on les frappe jusqu’à ce que mort s’ensuive à la batte de base-ball.

Le Centre pour un renouveau démocratique, basé à Atlanta, recensait cent vingt et un meurtres imputables à l’ultra-droite entre 1980 et 1986, deux fois plus pour les années qui ont suivi. Encore ne s’agit-il là que d’agressions et attentats à l’issue fatale. Mais les bons vieux lynchages à l’américaine n’ont pas disparu en 1968.

On se contentera de recommander la lecture du magnifique Freedom, une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, parue en 2003 aux éditions Phaidon.

On n’y trouvera pas la photo du Noir traîné derrière la voiture de trois membres du Klan jusqu’à ce que mort s’ensuive au Texas en 1999, en revanche on y verra celle du jeune Michael A.Donald, 19 ans, qui, parti le 21 Mars 1978 acheter des cigarettes, fut retrouvé pendu et torturé à un arbre le lendemain. La scène se déroule à Mobile, Alabama, où on compta, de novembre 1980 à mai 1981, pas moins de "douze morts motivées par la haine raciale"

EXTRAIT DU DOCUMENT L’EMPIRE DU MAL ? Dictionnaire iconoclaste des Etats-Unis Auteur : Roger Martin

Bonne soirée (À) tous !!! Et si vous sortez , pensez à toujours vs munir d'un bout de corde...Un membre du KKK suicidé est membre du KKK a demi pardonné

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air
 
 
Un chirurgien amA(c)ricain retrouve par hasard- A Paris - l'assassin de son pA]rea ]Un dA(c)tective gA(c)nial et anticonformiste enquAate pour Interpol sur sept cadavres sans tAate, dA(c)couverts en ... Google Books

23:34 Publié dans racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

24/06/2017

DANGER: FASCISME OU NOUVEAU FASCISME?

n 

 Pour moi, tout courant d'idée qui admet la dictature — franche ou estompée, «droite» ou «gauche» — est au fond, objectivement et essentiellement, fasciste.
Pour moi, le fascisme est surtout l'idée de mener les masses par une «minorité», par un parti politique, par un dictateur. Le fascisme, au point de vue psychologique et idéologique, est l'idée de la dictature.
VOLINE
 

A chaque lutte menée, on découvre de nouveaux camarades et, parfois, de nouveaux amis.

MERCI À NOS CAMARADES CHYPRIOTES QUI SONT DÉSOLÉS CE SOIR

ENTRETIEN I Boris Cyrulnik revient sur la vie de la résistante française Germaine Tillion, pour développer la théorie de la résilience dans les situations extrêmes. Renaître de sa souffrance...

Samedi matin, le philosophe Alain Finkielkraut qui anime l'émission Répliques sur France Culture recevait Renaud Camus, le théoricien du "grand remplacement" : concept controversé selon lequel les populations natives françaises seraient progressivement remplacées par des populations étrangères sur un plan culturel et ethnique. Il débattait avec le démographe Hervé Le Bras. i ?

Très vite, plusieurs internautes ont manifesté leur mécontentement de voir invité "un fanatique d'extrême-droite" sur une station radio du service public. 

D'autres ont préféré rappeler qu'il avait été condamné pour provocation à la haine contre les musulmans. 

L'écrivain Renaud Camus condamné pour provocation à la haine contre les musulmans http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/10/l-ecrivain-renaud-camus-condamne-pour-provocation-a-la-haine-contre-les-musulmans_4399551_3224.html  invité de@franceculture

De l’insulte à l’arrivée de la répression, de la destruction de Liberté camouflé derrière des mots tel que Liberté ou encore Démocratie ; difficilement identifiable, le retour du fascisme semble utiliser un nouveau visage. Qu’il soit d’un parti extrémiste ou saupoudré de libéralisme et de citoyennisme l’éternel fléau  semble accélérer son retour.

Pour pouvoir le comprendre, il faut comprendre son mécanisme; nous verrons donc qu’il a plusieurs façons d’apparaître et qu’il peut endosser plusieurs formes.

Merci pour ce partage Bruno

 
Aucun texte alternatif disponible.
 

Du fascisme italien se prenant pour l’Empire romain, à l’ultra-catholique franquisme espagnol, en passant par les dictatures marxistes et les dictatures d’extrême droite d’Amérique du Sud, sans oublier les dictatures islamiques et le nazisme ; nous pouvons constater qu’il y a Des fascismes mais que ceux ci ont bien un berceau conceptuel commun ; appelons cela le Fascisme «primitif».

Si le fascisme naît bien en Italie sous la main de Mussolini tout en étant propre à ce pays , ce dernier peut donner le nom doctrinal à une longue liste de mouvements et gouvernements qui s’inspirent ou non du mussolinisme.

Pour comprendre ces mécanismes nous pouvons établir plusieurs points.

 

Voline dans sa brochure «le fascisme rouge» dans laquelle il démontre que la dictature du parti communiste est un fascisme, note 3 raisons fondamentales de son succès au 20ème siècle :

  • Raison économique:le Capitalisme basé sur la concurrence et sur les entreprise privées montre son incapacité à réagir au besoins économiques de tous, vient l’idée au bourgeois d’instaurer une dictature au dessus des intérêts économiques pour sauvegarder leurs richesses et leur pouvoirs
  • Raison sociale: La faillite du capitalisme privé, avec toutes ses conséquences effroyables, crée une situation nettement révolutionnaire. Les capitalistes veulent utiliser l’oppression pour mater les révoltes. Apparaît ici, écrit Voline l’idée du capitalisme d’Etat
  • Raison idéologique ( relevant de la psychologie de masse) :l’idée du grand chef -sauveur ou d’une élite dirigeante ;cette croyance en des individus qui seraient largement au dessus des autres, cette croyance que la masse doit être guidé à l’opposé d’un but émancipateur égalitaire et libertaire, est la raison de l’acceptation de la dictature par l’ensemble des personnes; une partie de la doctrine est donc déjà entretenu dans l’esprit du peuple. Sans cette croyance en un monde hiérarchique obligatoire, il serait impossible à une dictature de s’installer.

Nous avons là la genèse de tout fascismes de l’extrême gauche à l’extrême droite.(1)

Puisque nous voyons actuellement la montée du Fascisme par des mouvances d’extrême droite nous devons également relever ce que nous nommerons des « habitudes culturelles » communes. Et nous verrons que le néolibéralisme actuel endosse lui aussi beaucoup de ces « habitudes culturelles ».

  • Un culte d’une tradition :Généralement la Nation ( d’où le nationalisme) mais ce peut être également une Religion ou des Lois ( les lois du marchés et la Concurrence par exemple) ; ce qui compte pour un fascisme qui s’installe est de considérer hérétique et dangereux -au point de le punir- quiconque remet en cause les « fondamentaux » . Avec ou sans dieu les règles de la Tradition- de l’Ordre relève d’une forme divine dans les esprits l’acceptant.
  • Une conception philosophique mal délimité : Ce qui explique qu’ils vont avoir d’apparence des bases différentes alors que celles ci ne sont que des effets socio-historiques mais au fond rejoignent les même fondamentaux.Ces conceptions floues permettent à des paradoxes de faire partie de la théorie occasionnellement,tout en étant utile à sa propagande. La doctrine fasciste aime s’enrichir de brides volées par ci par là, mais jamais elle n’acceptera l’ensemble de ce qui vient d’être dépouillé, ni réfléchira sur le pourquoi de telle acception plutôt que telle autre puisqu’elle montrerait son inconsistance: elle devra faire preuve de rhétorique et de ruses pour se justifier. La réflexion profonde lui est ennemi.

    Ainsi nous pouvons voir certains fascistes français ( ou des idiots intellectuels de foire faisant le jeu du Fascisme en soutenant les même thèses) citer Bakounine, en enlevant les idées du contexte et de l’ensemble de ces théories; comme tout théoricien de la révolution sociale, Bakounine peut être discuté, amélioré, critiqué, analysé, regardé au regard des autres anarchistes qui le suivront, etc mais le fascisme fera un raccourci et le vieux Bakounine se transforme sous leur plume en «nazi», «antisémite» ; «sataniste», «massacreur», «monstre sanguinaire» ce qui vous en conviendrez n’est pas sérieux. Autre exemple incohérent: nous avons pu voir récemment des nationalistes faire l’apologie de Robespierre comme père de la Nation puis 1 mois après déclarer la Révolution française comme étant issu d’un complot judéo-maçonnique antichrétien. Paradoxe qui ne les dérangent visiblement pas.

    D’autres vont donner une lecture fasciste d’un penseur et au lieu de dire « tel ou tel chose s’incorporent à nos idées » préfèrent faire du penseur: un facho-l’un des leurs, ce qui est philosophiquement faible et malhonnête à la fois, mais dangereusement efficace pour leur propagande.

    Autre détail intéressant est le rapport entre fascisme et l’Art. L’Art est l’ennemi des totalitarismes tant qu’il a une portée de dénonciation de la situation présente, il est donc souvent victime soit de l’oppression soit d’une indifférence savamment orchestré. Lorsque celui ci commence à rentrer dans le moule il peut être incorporé ( les futuristes sous Mussolini ). Il ne faut donc pas se méprendre toute attaque contre la création artistique ne vise qu’a dire «tu es puni de ne pas nous rejoindre», donc si l’artiste accepte de trahir son «instinct» initial, de se vendre-pas forcément pour survivre, mais pour s’enrichir ou par rêves de gloire- tout peut être, par brides, incorporés. Ce qui va pour la Peinture convient pour les autres formes artistiques, la Musique en est un bon exemple. Il y a donc sous ce genre de régimes une tension terrible pour un artiste face à la survie et au compromis qui peut devenir une pente fatale. Lorsque nous voyons un nombre immense d’artistes en tout genre et que peu sont originaux, que souvent cela se ressemble tout, que très peu vis à vis du nombre sorte du lot, que les médias voient des « génies » et des « nouveaux talents » toutes les 5minutes, cela signifie que ce qui fut de l’Art est réduit a n’être que produit de consommation.

    Le danger actuel est donc que le Relativisme qui fleurie sur les médias et autres « outils de communication », qui nous laisse croire que toutes réflexions se valent, que le « paraître » est plus important que « l’être », qu’il faut aller s’informer très vite sans prendre le temps de réfléchir ou de s’instruire ; et totalement dans la définition sus-nommé et démontre que l’idéologie libérale actuelle est devenu fasciste sur ce point.

  • Le culte de l’Identité  : Afin de masquer les vrais rapports économiques et sociaux, la création d’un « Nous » qui se gonfle l’égo, admire la force ; la force brutale ou la force économique ou militaire qu’importe. A la différence d’une pensée émancipatrice qui suppose l’action dans un but égalitaire au delà des différences, le fascisme propose l’action pour l’action ; il y a toujours une guerre derrière une guerre. Ce « nous » ne réunit pas dans un but commun social mais réunit dans une raison quasi « mystique » dans un irrationalisme, ne défendant pas une union de fait mais d’une essence supérieur, d’où le racisme, le racialisme, le rejet de l’autre, la mise au pas de celles et ceux que l’Identité considèrent comme inférieurs, ou dangereux pour ladite identité.Alors qu’une pensée révolutionnaire libertaire en tant que mouvement collectif vise la disparition des inégalités ; s’il y a destruction du rapport de classes ( la classe étant un fait social-économique et non d’essence) il n’y a plus de classes, la destruction de la domination implique la fin de la classification entre dominants et dominés,. Une société anarchiste inclus un certains nombre de fonctionnements permettant les libertés individuelles et collectives ( comme le choix du mode de vie entre autre,qui peut être diversifié donc), mais n’inclus pas une Grande identité source de hiérarchie entre individus et groupes. En comparaison le racisme ( le propre de certains fascismes) vise une domination voir l’extermination d’un peuple, d’une type d’individus, de gens de tels critères, mais jamais il ne contient son auto-suppression.Que ce soit la Nation, la Religion, le Marché ( avec rappelons nous: les jeunes cadres dynamiques, ou le fameux manager « battant », ridicule certes, mais certain(e)s y croient réellement au point d’être très nuisibles), toutes ces identités réclament la soumission de ce qui est considéré comme différent.

 

  

Pour conclure,

Nous pouvons dire qu’il y a le Fascisme au sens de courant philosophique et politique qui incorpore différents mouvements passés et présents, il peut revêtir différents visages selon que l’accent est poussé sur tel ou tel aspect de son idéologie. Que ce dernier est une sous catégorie envisageable du capitalisme selon le cadre socio-économique et historique.

Actuellement différentes formations fascistes, certaines plus proches des fascismes historiques souhaitent un changement direct, rapide dans un régime totalitaire, ils grossissent leur rang grâce aux médias bourgeois.

L’ultra-libéralisme, le néo-libéralisme suivant le «devenir» logique de leur présupposés va lui aussi dans une direction de +en+ fasciste et dictatoriale; le fascisme de ces derniers est d’un nouveaux type, ne mettant pas l’accent sur les mêmes points que ceux du passé, le rendant plus difficilement identifiable au quotidien, il fonctionne étapes par étapes, s’installe doucement et sûrement. Il n’est pas le fruit de gens qui se réclameraient -même masqué- d’un fascisme mais de gens de la classe bourgeoise et leurs sbires qui suivent leur croyance et leur doctrine accomplissant par là ce nouveau fascisme, subtilement et sournoisement. Il n’est pas la peine de faire appel à un pseudo-complot mondialiste, la doctrine économique actuelle contient en soi les « gênes » du Fascisme puisque c’est cette même pensée économique qui représente le mieux le Capital, père du Fascisme. Quelque soit les individus et quelque soit leur motivations c’est la logique même de leur économisme qui est fasciste. Il n’y a pas un passage brutal, il est présent dès le départ et avance vicieusement pour atteindre son apogée.

Pour nous révolutionnaires, anarchistes mais aussi toutes personnes de bonnes volontés opposées au totalitarisme, nous devons toujours en tous points et tous lieux, identifier ce fléau et résister.

Que cela plaise ou non seule une révolution sociale et libertaire permettra de mettre fin au capitalisme et a tous ses dérivés.

 
 

 

 
 

Torcy

(1) l’anarchisme est parfois classé à tort à l’extrême gauche, en tant que mouvement révolutionnaire l’anarchisme n’est pas à l’extrême gauche du capital. Malgré certains confusionnistes, qui ont des miettes à gagner, l’anarchisme n’a rien à faire avec des mouvements visant des dictatures, quand bien même elles dragueraient avec des jolis mots souvent creux.

DANGER: FASCISME OU NOUVEAU FASCISME?

03/06/2017

Aube Dorée : Une Affaire Personnelle

n

 

« Après ce que j’ai vu en Espagne j’en suis venu à la conclusion qu’il est vain de vouloir être "antifasciste" tout en essayant de préserver le capitalisme. Le fascisme, après-tout, n’est qu’un développement du capitalisme, et la démocratie la plus libérale – comme on dit – est prête à tourner au fascisme à la première difficulté.
Si quelqu'un entend collaborer avec un gouvernement capitaliste impérialiste dans le cadre d'une lutte "contre le fascisme" (c'est à dire en fait contre un impérialisme rival) il ne ferait que permettre au fascisme de rentrer par la porte de derrière. »

George Orwell, Hommage à la Catalogne.

SPORTS EXTRÊMES...les chasses du Comte Zaroff ?

La journaliste Marie Guerrier épluche l'actualité du 26 mai dans sa revue de presse.
RTL.FR
 

THE WAVE (2008) - Trailer (English Subtitles)

 La Vague (en version originale Die Welle) est un film allemand réalisé par Dennis Gansel en 2008 et librement inspiré de « La Troisième Vague », une étude expérimentale d'un régime autocratique, menée par le professeur d'histoire Ron Jones avec des élèves de première de l'école Cubberley à Palo Alto (Californie) pendant la première semaine d'avril 1967.  A hullám /Die Welle/ /hun/ , The Wave Movie 2008 - full movie : [PDF]La Vague Todd Strasser - Vues de la classe

Action Antifasciste Nantes
Une plongée à l'intérieur du parti néo-nazi grec Aube Dorée.

Meurtres, agressions, complicité de la police, des médias et de l'État.
Comme toutes les extrême droite la violence est leur arme politique, et leur seul véritable ennemi, ils le désignent eux-mêmes:" Les anarchistes sont les seuls adversaires valables et redoutés, tout ce que la police ne fait pas, c'est à dire arrêter les crimes d'Aube Dorée contre les migrants, les anarchistes le font, eux seuls."

 La peste brune relève la tète dans cette Grèce en crise terminale. Y a–t-il quelqu’un pour l’arrêter ?...

Des neo nazis lynchent les immigrés en Grèce : La hache entre les dents - zec.blogs.letelegramme

Ils ont beau crier aux loups concernant le risque fasciste et néonazis en Europe, dire que les extrêmes sont mauvais pour la " démocratie" et vanter un retour possible grâce aux dogmatismes néolibéraux.... Ils jettent de l'huile sur le feu par leurs politiques de casses sociales et de faire porter les fardeaux de la crise de la dette, de la finance ou du capitalisme sur le dos des peuples. Lorsque l'on sait qu'Aube Dorée est soutenu par une partie du gouvernement et des forces de l'ordre (dernier rempart de " l'ordre bourgeois, face aux menaces de mécontentement et des mouvements sociaux). Nous revivons un contexte proche des années 30 ou la droite classique utilisait les mouvements d'extrêmes droite comme soupape de sécurité avant de se faire débordé par elle (Hitler en Allemagne et Mussolini en Italie).

 Nouvelles photos compromettantes pour Aube dorée
 

ne eu Un journal grec vient de publier de nouveaux clichés montrant les dirigeants d’Aube dorée en train de faire le salut nazi. Sur l’un d’eux, on aperçoit le leader du parti, Nikos Michaloliakos, 

Sources : Nouvelles photos compromettantes pour Aube dorée 25/06 16:05 CETGrèce, année zéro mardi 01 juillet à 22h35 (53 min)L'autre Grèce | ARTE Future : Grèce, année zéro, ce soir sur Arte - Coulisses de Bruxelles 

 



Aube Dorée : Une Affaire Personnelle

 

 Malheureusement, les lendemains des élections du 17 juin trouvent la gauche grecque aussi désemparée devant la menace néonazie qu’elle était avant le 6 mai.  La preuve ? Le succès de l’Aube Dorée est présenté comme une exception, comme un simple « point noir » d’une situation générale d’ailleurs très brillante. C’est ainsi que pratiquement toutes les composantes de la gauche grecque (y incluse SYRIZA) décrivent la situation comme un simple assemblage de bons et de mauvais résultats, feignant d’ignorer qu’aussi bien les « bons» que les « mauvais » points (c'est-à-dire l’apparition et le développement foudroyant des néonazis) font partie de la même situation globale, qu’ils sont interdépendants et qu’ils ont un même dénominateur commun, la crise historique de la société grecque, qui les conditionne tous !

les néonazis grecs non seulement s’établissent pour longtemps au cœur du paysage politique grec, mais constituent désormais, avec SYRIZA, la deuxième force organisée et en pleine expansion là où va se jouer le sort du pays : dans les grands centres urbains et parmi la population la plus active et dynamique…

’est plus de 1 sur 5 patrons et entrepreneurs grecs qui vote déjà ( !) pour les émules de Hitler, ceux qui font publiquement l’apologie de Auschwitz et égorgent dans le Metro d’Athènes des immigrés sans défense ! On est ici devant une réalité effrayante et… très prometteuse pour la suite du drame grec. En effet, un tel appui patronal aux néonazis grecs signifie a) que l’argent coule déjà a flots dans leurs caisses, et b) qu’une partie appréciable de la bourgeoisie grecque (+ 20%) joue déjà la carte du fascisme et de ses bandes armées pour contrecarrer le mouvement populaire et sa force montante qui est SYRIZA !  En somme, tout ça signifie qu’on est déjà très loin de certitudes naïves dont fait preuve la gauche grecque, qui persiste à sous-évaluer le danger fasciste quand elle se limite à l’exorciser avec des affirmations du genre « le fascisme est quelque chose totalement étranger aux Grecs » ou « maintenant, qu’ils (les néonazis) sont au parlement et les medias parlent d’eux, ils révèlent leur vraie nature et les gens vont comprendre et se détourner d’eux »…

la violence de l’Aube Dorée contre les immigrés et les militants de gauche, non seulement ne fait diminuer mais… augmente son influence et sa capacité d’attraction d’un coté parmi certaines couches sociales de déshérités et de l’autre dans la bourgeoisie et patronat grec.

si la gauche grecque continue de voir en l’Aube Dorée un simple « anachronisme » passager condamné à disparaitre dès que les gens s’apercevront de sa nature passéiste et malsaine.  Non, les néonazis grecs sont beaucoup plus que ça, car ils constituent désormais un vrai mouvement radical populaire doté de ses groupes paramilitaires et qui en plus jouit de l’appui (politique, médiatique, financier,…) d’une fraction très importante de la bourgeoisie grecque.

De Yannis Youlountas : Le néo-nazi Yorgos Roupakias vient d'être libéré, sans même avoir été jugé.

LE POUVOIR TOUCHE LE FOND EN GRÈCE : TSIPRAS LAISSE SORTIR DE PRISON L'ASSASSIN DE PAVLOS FYSSAS, N'AYANT PAS ANTICIPÉ LA DURÉE MAXIMALE LÉGALE DE DÉTENTION PRÉVENTIVE (30 MOIS)

Scandalisée, la famille de Pavlos vient de diffuser massivement tous les documents en sa possession ainsi que la vidéo ci-dessous qui prouve la culpabilité du militant d'Aube dorée :
https://www.youtube.com/watch?v=a_4DdWgqcsc (en grec) Vie et mort de Pavlos Fyssas - extrait de Je lutte donc je suis

 

Vie et mort de Pavlos Fyssas - extrait de Je lutte donc je suis De Yannis Youlountas : Le néo-nazi Yorgos Roupakias vient d'être libéré, sans même avoir été jugé.
LE POUVOIR TOUCHE LE FOND EN GRÈCE : TSIPRAS LAISSE SORTIR DE PRISON L'ASSASSIN DE PAVLOS FYSSAS, N'AYANT PAS ANTICIPÉ LA DURÉE MAXIMALE LÉGALE DE DÉTENTION PRÉVENTIVE (30 MOIS)
Scandalisée, la famille de Pavlos vient de diffuser massivement tous les documents en sa possession ainsi que la vidéo ci-dessous qui prouve la culpabilité du militant d'Aube dorée :

 n JE LUTTE DONC JE SUIS (version longue)

es antilibéraux rêvent de retourner à un Etat qui les protègerait du capitalisme alors même que la fonction de l'État est d'assurer son bon fonctionnement. Dans ces conditions leur politique aboutit simplement à des formes nouvelles de patriotisme économique, des mesures plus ou moins protectionnistes pour essayer d'empêcher les délocalisations, voire carrément au nationalisme.  Le fascisme rouge , Terrorisme d'État , Etat 2 Guerre ,Ce populisme qui vient Le mardi 24 septembre 2013  Docs ad Hoc : Le populisme au féminin


A ONDA (DIE WELLE). - YouTube 

 


Die Welle (2008) M.O.V.I.E.S//HD [1080] , Terrorisme, raison d'Etat , The Wave 1981 Full Dutch subs

Analyse. Cécité face au déclassement des middle classes, entre-soi culturel et médiatique, abandon de « l'Amérique du milieu » ou de la « France périphérique », fracture entre gagnants et perdants de la mondialisation: la droitisation du monde est en cours et la gauche est larguée.La droitisation du monde est en cours. Et la gauche est sonnée, larguée, désarçonnée. En plein mea-culpa, plongée dans un exercice de contrition et parfois même d'autoflagellation. Cécité face au déclassement des middle classes, entre-soi culturel et médiatique, abandon de « l'Amérique du milieu » ou de la « France périphérique », fracture entre bobos et prolos, entre gagnants et perdants de la mondialisation : beaucoup de choses ont été dites sur les raisons d'une sidération, les causes d'une débâcle historique.La gauche multiculturaliste, notamment active sur les campus américains, est particulièrement visée. Elle qui a souvent préféré l'identité à l'égalité, le souci des minorités à celui des ouvriers. Elle qui n'a pas compris que le conservatisme est en mouvement. Qu'il avait muté. Qu'il a fait valser les oppositions entre l'ordre et la liberté. Elle qui n'a pas assez réalisé que le conservatisme pouvait entraîner une partie de la jeunesse, à la manière de La Manif pour tous en France. Que les soulèvements ne sont pas tous libertaires, mais également autoritaires. Et qu'un Mai-68 à l'envers se propageait à l'échelle planétaire.
 
La droitisation du monde est en cours. Et la gauche est sonnée, larguée, désarçonnée. En plein mea-culpa, plongée dans un exercice de contrition et parfois même d'autoflagellation. Cécité face au déclassement des middle classes, entre-soi culturel et médiatique, abandon de « l'Amérique du milieu » ou de la « France périphérique », fracture entre bobos et prolos, entre gagnants et perdants de la mondialisation : beaucoup de choses ont été dites sur les raisons d'une sidération, les causes d'une débâcle historique.
 
La gauche multiculturaliste, notamment active sur les campus américains, est particulièrement visée. Elle qui a souvent préféré l'identité à l'égalité, le souci des minorités à celui des ouvriers. Elle qui n'a pas compris que le conservatisme est en mouvement. Qu'il avait muté. Qu'il a fait valser les oppositions entre l'ordre et la liberté. Elle qui n'a pas assez réalisé que le conservatisme pouvait entraîner une partie de la jeunesse, à la manière de La Manif pour tous en France. Que les soulèvements ne sont pas tous libertaires, mais également autoritaires. Et qu'un Mai-68 à l'envers se propageait à l'échelle planétaire.
 
Les propos du philosophe américain Matthew B. Crawford tenus dans la revue Esprit sont particulièrement éclairants à ce sujet (« Les Etats désunisd'Amérique », n° 428, octobre 2016). Professeur à l'université de Virginie mais également réparateur de motos – comme quoi tout est décidément possible aux Etats-Unis, notamment être un intellectuel et rester au contact des classes populaires –

La Canaille: "Jamais Nationale"

Des enfants terrifiés à l'idée de se noyer dérivent en ce moment même sur des épaves rouillées en pleine Méditerranée, fuyant la guerre et la faim.
 
on attend la réaction de "l'Europe"!! LE PARISIEN MAGAZINE. En Hongrie, la police recrute des volontaires pour surveiller les frontières. Nous avons rencontré des membres de cette brigade, symptôme de la politique nationaliste du gouvernement de Viktor Orban. La Hongrie recrute des chasseurs de migrants LEPARISIEN.FR
 
Avec Maud et d'autres camarades, on vous alertait en début d'année sur l'usage quasi-permanent d'aliments fortement périmés par des ONG subventionnées travaillant main dans la main avec l'État, en Grèce comme en France. La situation ne cesse d'empirer.
TRAFIC D'ALIMENTS DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS : ENCORE 40 VICTIMES À CHIOS
Non seulement ces fameuses ONG acceptent, depuis un an, de participer au dispositif infâme des hot-spot en mer Égée (qui sont rapidement devenus des camp...
Afficher la suite  - 8 commentaires - 123 partages

A lire Un œil sur vous, citoyens..., 12/11/2016 Le grand basculement réactionnaire

Meurtres néonazis en série - Vidéo Dailymotion : Propagande, haine, meurtre ( a voir sur ARTE TV pendant 7 jours) (Allemagne, 2012, 60mn) MDR

coluche, quand je serais grand

Des videos que j'aime et un reportage sur 36/ 38 Eva ( dont j'ai abordé lors du débat la projection de "la traversée solidaire) 

grece - citizen khaneLa peste brune relève la tète dans cette Grèce en crise terminale

Meurtres néonazis en série - Vidéo Dailymotion : Propagande, haine, meurtre ( a voir sur ARTE TV pendant 7 jours) (Allemagne, 2012, 60mn) MDR

Des videos que j'aime et un reportage sur 36/ 38 Eva ( dont j'ai abordé lors du débat la projection de "la traversée solidaire)

Le calme de se village est trompeur. Le fascisme italien en couleurs ( part 1/6part 2/6part 3/6part 4/6part 5/6part 6/6) - Vidéo Dailymotion
Le fascisme italien (Conquête du pouvoir 1918-1922) part 1/3, part 2/3part 3/3
Le fascisme italien en couleurs (1918-1945) en deux temps : 
- La conquête du pouvoir : 1918 - 1922 
- Le fascisme italien au pouvoir : 1922/1945

Le fascisme italien (Le pouvoir 1922/1945) part 1/3 , part 2/3, part 3/3- Vidéo Dailymotion
explication des raisons et du danger fasciste:

Appel à rassemblement antifasciste le 2 juin contre l'initiative raciste du GUD qui compte instrumentaliser le mal-logement au profit d'une logique d'exclusion. 
Appel à rassemblement antifasciste contre l'instrumentalisation de la pauvreté à des fins racistes



Le 19 février 2017 à 22h15
les dystopies au présent
Seulement un mauvais rêve ?
Seulement un mauvais rêve ? : citoyen actif
Seulement un mauvais rêve ? - citizen khane

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu