Avertir le modérateur

06/11/2016

La galaxie Dieudonné :

n

Lesfeuilles009.png

 

alors Dieudonné fait l'apologie de Trump... Ah! Léchage de cul des puissants quand tu nous tiens.

Un millionnaire français qui se met à fanatisé un milliardaire américain, c'est bel et bien le système capitaliste, il n'y a que des .pauvres type futurs chair à canons ( et aussi bourreau) pour leur idole qui peuvent croire qu'il y a quoi de ce soit d'anti-système.

Tel Pétain devant Hitler, les petits fascistes français cherchent toujours un maitre à qui servir de serpillère.
.....................................

Alors pour bien comprendre comment ça ce passe; les mouvements fascistes ont besoin de 3choses pour avancer:

1 la propagande ( d'où l'interet d'un Dieudonné qui par l'humour rapproche du FN un frange de la population qui, à l'origine leur étaient inaccessible )

2 le plus important LE POGNON, d'où les ronds de jambes et les courbettes et les flatteries soit vers Trump soit vers Poutine ( il eu aussi envers l'Iran de la part de Soral et sa secte)

3 que la masse soit passive et croient au besoin d'un maitre-d'une Autorité .

 

racisme 7.jpg

Tout est bon pour rappeler la bête immonde de la connerie et de la haine.

 

Jeudi soir, Complément d’Enquête sur France 2 consacrait son émission à la place de l’humour dans le paysage politique et médiatique français dont une partie était consacrée à l’humoriste Dieudonné. Un journaliste s’est rendu au Théâtre de la Main d’Or et a filmé en caméra cachée certains passages de son spectacle. Un extrait a depuis fait polémique lorsque Dieudonné a lancé une blague antisémite le journaliste Patrick Cohen travaillant à France Inter.

 Dieudonné 19/12/13 Complément d'Enquête FRANCE  :  

 

racisme 10.jpgLa galaxie Dieudonné : pour en finir avec les impostures - citoyen actif : ''La galaxie Dieudonné : pour en finir avec les impostures'' - conspiracywatch. Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot : 11 septembre, Alain soral, Dieudonné, Illuminati, Bilderberg, Complot sioniste

 

Conspiracy Watch - Wikipédia : Le site se donne pour objectif de dénoncer les dérives conspirationnistes et les théories du complot

 

De Michel Briganti, André Déchot & Jean-Paul Gautier, Editions Syllepse, 2011, 190 pages.

 

 

Introduction : Depuis près de quinze ans, l’humoriste Dieudonné utilise son statut d’amuseur public pour squatter la scène politique française et internationale. Issu de la gauche (surtout morale) des années 1980, il s’est progressivement radicalisé, dans un premier temps un peu plus à gauche, avant de finalement franchir le Rubicon, tourner définitivement le dos à ses anciennes amours et rejoindre les combats de l’extrême droite.  (...)

 

Les auteurs :
• Michel Briganti est juriste et membre de l’équipe d’animation du Centre de recherche, d’information et de documentation antiraciste (CRIDA).
• André Déchot est journaliste et a été l’un des animateurs de la « commission Europe » du réseau antifasciste Ras l’front.
• Jean-Paul Gautier est historien. Spécialiste de l’extrême droite, il a publié La Restauration nationale (Syllepse, 2002) et Les Extrêmes droites en France (Syllepse, 2009).

Lire le

dossier de presse avec la table des matières.

Lire une

interview des auteurs.

Mise au point de J.Marc ROUILLANsource Mise au point de Jean Marc Rouillan à propos de la vermine Soralienne

 

Conférence autour du livre « La Galaxie Dieudonné, pour en finir :  "Présentation de l’ouvrage: Depuis ses premiers «dérapages» il y a près de dix ans, Dieudonné a rassemblé autour de lui des soutiens hétéroclites. «Sept familles» gravitent autour de celui qui se présente comme le «trublion de la politique». D’abord constituée le temps d’un scandale ou d’une élection, la nébuleuse participe ensuite d’un projet plus large et ambitieux. Un nouveau cycle historique de l’extrême droite semble se cristalliser. Réseaux, contacts, convergences et parcours des diverses composantes de la «galaxie Dieudonné» sont ici minutieusement examinés et analysés : négationnistes, conspirationnistes, «rouges-bruns», vieux routiers de l’extrême droite, fondamentalistes musulmans, illuminés, se retrouvent et se croisent. C’est le carrefour des liaisons dangereuses où l’antisémitisme se pare des oripeaux de l’antisionisme et le nationalisme se dissimule derrière le droit à la différence."Source: http://www.antifabzh.lautre.net/roazhon/?p=370

 

Dieudonné "La Bête Noire" Reportage COMPLET - YouTube 

Documentaire interdit de Diffusion sur les chaînes TV
Les auteurs et techniciens de ce film ayant l'intention de continuer à travailler,ont pris la décision, collectivement, de rester anonymes..

 Dieudonné - Sans Forme De Politesse - Documentaire Complet ... :

 

Le Point Publié le 01/07/2014 à 10:28 - Modifié le 01/07/2014 à 13:17

Le Point.fr est allé voir "La Bête immonde", son nouveau spectacle. Devant un public conquis, le comédien a déversé sa haine sur les Juifs. Affligeant.

Dieudonné continue à faire salle comble avec son nouveau spectacle, "La Bête immonde"

Dieudonné continue à faire salle comble avec son nouveau spectacle, "La Bête immonde" © PATRICK KOVARIK / AFP

 

Nicolas Guégan et Olivier Pérou

À la une du Point.fr

À ne pas manquer

Les fans de Dieudonné se pressent en nombre au théâtre de la Main d'or, le fief parisien du comédien. La Bête immonde, son nouveau spectacle, affiche complet. Les vigiles peinent à refouler les malheureux venus sans réservation. Avant de pénétrer dans la salle, le spectateur est invité à se délecter d'un cocktail Chaud Ananas, la spécialité de la maison. Un hommage à Shoahnanas, une chanson que Dieudonné avait pour habitude d'entonner à la fin de son dernier one-man-show. "Valls va encore tout essayer pour le faire interdire", s'inquiète une jolie brune aux cheveux bouclés. D'autres enragent à l'idée que leur idole puisse être expulsée du théâtre qu'il occupe depuis quinze ans.

Assis sur une même rangée, un petit groupe s'amuse à débusquer les "Juifs venus en espions". Les journalistes sont eux aussi au centre de toutes les attentions. "Une table de massage" leur a été spécialement réservée par les cerbères du comédien. "Pour leur casser la gueule", renchérissent les plus excités. Dieudonné a un talent. Celui de réunir toutes les couches de la population. Des jeunes de banlieue se mêlent à des jeunes des beaux quartiers. Des femmes voilées se mélangent à des femmes plus légèrement vêtues. Tous sont venus pour la même chose : rire de tout, mais surtout des Juifs.

"On va même déterrer Ilan Halimi"

Sous un tonnerre d'applaudissements, Dieudonné apparaît sur scène. Il n'a pas encore ouvert la bouche que des rires gras résonnent déjà dans la salle. Des fers aux pieds, il est vêtu de la tenue des prisonniers de Guantánamo. Sauf que sur la sienne le mot "quenelle" remplace le matricule. La bête immonde, c'est lui. Et il ne s'en cache pas. Le comédien renoue immédiatement avec son fonds de commerce : la haine des Juifs. Dès les premières secondes, Dieudonné évoque Hitler et les chambres à gaz. De quoi régaler ses fans qui se gondolent avant même qu'il ne finisse ses phrases.

Le défilé de propos haineux ne fait que commencer. Saisissant la réplique d'un fusil d'assaut, "le parfait instrument de la haine", il fait mine de tirer dans le public. Et de se prendre à imaginer : "Si par malheur, je dégomme un journaliste, de surcroît juif, ça serait grave. Là, on ré-ouvre le procès de Nuremberg. On va même déterrer Ilan Halimi. Et ils vont retrouver mon ADN dans son trou du cul." Les quelques cris de dégoût ne parviennent pas à masquer l'hilarité générale. S'ensuivent des piques adressées à François Hollande et à sa politique progressiste... Porté par son public, Dieudonné ne peut pas s'empêcher d'en revenir aux Juifs. Patrick Cohen, le journaliste de France Inter, est une nouvelle fois la cible de ses railleries. Mais Dieudonné ne regrette plus la disparition des chambres à gaz. Le Conseil d'État étant passé par là.

"Le mémorial de la Shoah, chez les Indiens, c'est Disney Village"

Dieudonné s'attaque dans la foulée au commerce triangulaire. "Une spécialité juive" comme peut l'être le "dressage des otaries chez les Inuits". Se glissant dans la peau d'un esclave, un ancêtre de Nicolas Anelka, il ne cesse de souligner "le rôle des Juifs dans la traite négrière". L'agitateur n'a plus peur d'être accusé d'antisémitisme. Il confesse même "y prendre du plaisir". Les spectateurs approuvent bruyamment. "Contrairement à son homologue nazi, l'esclavagiste juif a très bien géré l'après-génocide. Il s'en est très bien sorti. Pas de procès. Même pas une amende à 35 euros. La Légion d'honneur ! C'est le concept du génocide sans conséquence", affirme-t-il. Ses fans se marrent. L'un d'eux manquerait presque de s'étouffer. Dieudonné exulte. Consternant.

En avocat du devoir de mémoire, Dieudonné déplore que les livres d'histoire ne consacrent pas une ligne au génocide indien. "Le mémorial de la Shoah chez les Indiens, c'est Disney Village", avance-t-il. Sûr de son effet de style, il compare le chapeau de cow-boy au brassard nazi. "Au niveau mise en scène, les Américains, c'est autre chose que le tas de godasses à Birkenau", argue-t-il. Et toujours avec ce même sourire aux lèvres, il place Auschwitz et le parc Astérix dans le même panier. Pour le plus grand plaisir de son public.

La haine des homosexuels

La victoire à l'Eurovision de Conchita Wurst ne lui a pas fait plaisir. À l'entendre, c'est le signe que "l'hétérosexualité arrive à son terme". Pour les besoins de sa tribune de la haine, Dieudonné se projette en 2050. Devenu présentateur d'une émission subtilement intitulée "Fous-lui tout ce que tu as dans le cul", il convoque ses invités fictifs : Marion, une étudiante québécoise, qui s'est mariée à un porc breton de 150 kilos ; et Cocorica, une transsexuelle qui s'est fait greffer des ovaires de poule. Mais n'allez pas dire à Dieudonné qu'il est homophobe. Comme il se plaît à le rappeler, il a assisté au premier mariage homosexuel organisé dans une prison. L'union de deux tueurs en série. Encore ces mêmes rires gras.

Dans l'un de ses derniers sketches, Dieudonné rend un vibrant hommage à Claude Nougaro. En pastichant les plus grands tubes du chanteur toulousain, il fait preuve d'un certain talent. Ce qui ne semble pas être l'avis de son auditoire. Ce dernier est comme perdu. Les rires se font rares. "C'est qui, Claude Nougaro ?" s'interroge une jeune femme. Heureusement pour elle, Dieudonné conclut son "spectacle" avec son nouveau tube : l'Hymne de la quenelle. La voilà qui retrouve le sourire.

 Avoir les documentaires :

enquete sur le reseau dieudonne / special investigation - YouTube : Spécial investir a sion VS Alain Soral & Dieudonné ... - YouTube , Spécial investir a sion VS Alain Soral & Dieudonné ... - YouTube

29/06/2016

J'mmerde le FN

a vidéo de Yann Marchesseau.
voila la solution!! :p :p
 
Tous contre le FN

Je suis jeune et j'emmerde le front national !
.
.
Un message clair, génération après génération de toute la jeunesse française, qui ne se reconnaît pas dans les idées du parti de la haine et du mensonge. Un message commun aux peuples européens dont une part importante de la jeunesse rejette avec force les tendances nationalistes. Une jeunesse trop souvent instrumentalisée et manipulée par des partis puis catégorisée par les médias.
.
.
Non les jeunes des générations Y et Z ne sont pas en majorité des fachos ou des geeks violents et des écervelés nourris à la télé-réalité. On nous dit génération sacrifiée, on nous dit qu'on fera face toute notre vie qu'à des portes fermées. Pourtant la situation actuelle le prouve déjà, malgré le chômage les initiatives se multiplient et notre génération est le moteur d'une évolution du marché du travail et de l'ouverture culturelle au monde pour résoudre les problèmes dont nous avons hérité.
.
.
Nous sommes les premières générations réellement internationalisées, communicant et voyageant selon les moyens dans le monde entier. Les premières générations à pouvoir sans trop d'efforts prendre conscience et faire prendre conscience aux autres ce qu'est l'Humanité; de discuter avec n'importe qui dans le monde instantanément sans que la nationalité ne soit un obstacle ni même une caractéristique importante. Une ouverture d'esprit totale, à portée de main de chacun, qui est le pire ennemi des nationalistes, nostalgiques d'anciens puissants empires coloniaux, et qui ne jurent que par la puissance des états nations aux dépens de l'Humanité dans son ensemble.
.
.
Une privation d'avenir dont sont victimes les jeunes britanniques et que le F-haine souhaite férocement faire partager par la force aux français. Or nous sommes des générations engagées au delà des frontières, nous sommes européens et personne ne pourra nous l'enlever. Plutôt que de tout détruite pour tous être à nouveaux séparés comme ce que souhaites les nationalistes, nous voulons construire ensemble un projet nouveau. Et si il est encore trop tôt pour construire quelque chose en tant qu’Humanité, nous sommes désormais assez proches entre jeunes européens pour avoir une vision commune d'une future Union Européenne différente de celle que nous connaissons à ce jour. Une grande Union des peuples dans tous les domaines dirigée plus directement par les citoyens plutôt que plusieurs petits pays nostalgiques de leurs empires passés regroupés sous la bannière d'une union commerciale technocratique dont les membres proviennent de gouvernements eux même déjà pourris.
.
.
Un projet d'avenir pour une puissance partagée indispensable, un avenir commun qui va nécessiter d'expliquer les choses pour modifier les fondations de l'UE en profondeur et ainsi repartir sur de nouvelles bases solides. Mais quand la majorité des gouvernements en place de par leur inertie freine tout changement réel et indispensable, l'extrême droite nationaliste elle se dresse en tant qu'obstacle face à cet avenir et veut simplement faire sauter toute la construction sans possibilité de reconstruire.
.
.
À cette extrême droite nous n'avons qu'un message simple en image à adresser.
.
.
J'invite tous les jeunes qui refusent les idées immondes d'extrême droite à le montrer ostensiblement en affichant cette image sur leur profil.
.
.
PS : Nous pouvons aussi fournir des variantes de l'image avec un texte « Je suis **** » différent si vous nous le demandez gentiment dans les commentaires.

a Paola a répondu · 3 réponses · 12 min


‪#‎jeunesse‬ ‪#‎France‬ ‪#‎FN‬ ‪#‎FrontNational‬

07:40 Publié dans racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

18/06/2016

Les deux poids de mesures

C'est l'ambiance tendue aussi en Angleterre ou les thèse populistes, les coups bas et le fait de surfer sur certaines idées d'extrême droite légitime de tels actes. De toute façon que ce soit en France, Angleterre, en Israel.... : Ils semblent que les gouvernement essayent de caresser les électeurs dans le sens du poils tandis que les gênants militants de gauches essuyent généralement une répression pénale et physique plus rude.

"Les enquête

un lien.
 
 
 

Les mots sont importants

« Il est temps de qualifier le meurtre de Jo Cox comme ce qu’il est : du terrorisme d’extrême droite », s’exaspère la chroniqueuse du journal conservateur The Telegraph Juliet Samuel, vendredi 17 juin

 

Le créateur de la sitcom « Citizen Khan » (diffusée sur la BBC) Adil Ray le dénonce également sur Twitter : « Ne pas qualifier cette attaque d’acte de terrorisme ne fera qu’éloigner la communauté musulmane. Et Jo Cox a durement combattu cela. »

 

la photo de Les répliques.
 

 Alors que les liens du suspect, avec l’extrême droite sont au cœur de l’enquête de la police britannique, le journaliste américain Glenn Greenwald, qui avait participé aux révélations d’Edward Snowden sur la surveillance de la NSA et du GCHQ en 2013, s’étonne sur le site The Intercept du « contraste absolu avec un incident très proche qui a eu lieu au Royaume-Uni en 2010, lorsqu’un parlementaire britannique, Stephen Timms, avait été violemment poignardé et presque tué par une femme ». Le journaliste rappelle qu’à cette époque, tous les médias britanniques avaient tout de suite qualifié l’attaque de « terroriste ». La différence ? Elle est « évidente », pour lui : « L’agresseur de Timms était musulmane, originaire du Bangladesh, alors que le suspect du meurtre de Cox… ne l’est pas. »

 Jo Cox a été tuée jeudi dans sa circonscription de Birstall, dans le nord de l'Angleterre, à une semaine du référendum britannique sur l'Union européenne. Les propos sans équivoque du suspect devant le tribunal de Westminster, où sont généralement juges les affaires liées au terrorisme, semblent conforter les différentes révélations et témoignages apparus depuis jeudi. Particularité de la loi britannique, l'inculpation du suspect signifie cependant que les médias n'ont désormais plus l'autorisation de publier ces éléments, notamment sur les possibles motivations du suspect.

Lire aussi :   Meurtre de Jo Cox : les motivations du tueur étaient-elles politiques ?

Pour certains, la prudence autour de Thomas Mair s’explique donc par le doute qui peut encore subsister sur les motivations du suspect – des informations contradictoires sont parvenues sur le fait qu’il ait prononcé les mots « Britain first ! » lors de l’attaque – et sur sa personnalité – son frère affirme qu’il souffre de « troubles mentaux ». Mais, comme le souligne le chroniqueur duFinancial Times Robert Shrimsley, « il est frappant que [les deux plus grands tabloids britanniques] The Sun et The Daily Mail, deux organes de presse qui ne sont pas franchement connus pour leur couverture prudente et discrète de l’actualité, aient tous les deux soulignés que le suspect était un “fou solitaire” ou un “solitaire avec un passif de maladie mentale”. »

 

Cette prudence, notamment concernant les témoignages sur les paroles prononcées par Mair lors de l’attaque, est louable, souligne-t-il. Mais… « on ne peut que s’interroger sur la prudence avec laquelle certains médias auraient évalué les éléments de l’enquête si le tueur avait eu une origine différente. Comment, peut-on se demander, ces titres auraient traité des témoignages assurant que le tueur avait crié “Allah Akbar” pendant qu’il portait les coups ? »

Glenn Greenwald fait de son côté le parallèle avec Omar Mateen, le tueur d’Orlando, également touché par des troubles mentaux, mais « qualifié immédiatement de terroriste ». Et plusieurs internautes lui ont fourni des modes d’emploi très visuels sur Twitter :

 
 Le parti politique Britain First, qui milite pour le Brexit, et dont la page Facebook compte 1,4 million de sympathisants, a nié toute implication dans l'attaque. En raison de tweets à la gloire du tueur présumé, la police enquête aussi sur un groupe de suprémacistes blancs, National Action, qui incidemment milite pour la sortie de l'UE. «Plus que 649 députés», disait l'un de ces tweets.
 
Le mois dernier, Nigel Farage, chef de file du parti eurosceptique Ukip, avait tenu des propos qui ont pu sembler prémonitoires: «Je pense qu'il est légitime de dire que, si les gens ont l'impression d'avoir complètement perdu le contrôle - et nous avons complètement perdu le contrôle de nos frontières en tant que membres de l'Union européenne - et que leur vote ne changera rien, alors la violence est la prochaine étape», avait-il déclaré à la BBC.

 

urs étudient les liens entretenus par Thomas Mair avec l'extrême droite, mais aussi de possibles troubles mentaux."
à chaque fois que l'on a des délires terrorislamiste,la condamnation de la presse dépasse souvent les "vérifications d'usages"...

refuser de condamner les actions des néonazis ça nous met dans une situation ou les européens sont fous,le Maghreb est criminel ...
c'est pas une question d'islamophobie,mais bien une vue de "l’esprit" qui participe à la stigmatisation qui fabrique des terroristes...

  

 
 
Pourquoi tant de réticences à ranger le crime commis contre la députée…
LEMONDE.FR
 

 nLire aussi :   Meurtre de Jo Cox : face au juge, le suspect clame « mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu