Avertir le modérateur

05/09/2015

Qui est Jacques Sapir?

 

n

 

no-fn

 

Suite au texte de Yannis Youlountas n texte « Le piège du souverainisme dans la débâcle grecque », voici quelques réponses à diverses questions ou remarques... LE SOUVERAINISME EN SLIP 1 - A quoi reconnaît-on un homme politique souverainiste ? a) Il se prétend le plus souvent « ni droite ni gauche » (comme la moitié des politiciens de droite, ce qui est parfois très drôle, par exemple quand il est démasqué par ses éléments de langage et autres marqueurs politiques). [ 1608 more words. ]
http://blogyy.net/2015/08/14/le-souverainisme-en-slip/

 

 De plus en plus, au Front de gauche, suite aux déconvenues grecques, j’entends une certaine meute de cabris sauter nerveusement en criant haut et fort, même et surtout à qui ne veut pas l’entendre : « il faut sortir de l’Euro, il faut sortir de l’Euro ! »… Comme si le simple fait de changer de monnaie allait améliorer les conditions d’existence du citoyen européen lambda.

 

Comme si le simple fait de changer de monnaie allait améliorer les conditions d’existence du citoyen européen lambda. En faire en tous les cas la condition sine qua non de la délivrance des grecs, comme de tous les autres pays européens de l’étau technocratique des instances libérales européennes m’apparait comme une absurdité. Déjà, sur le sujet, par principe, je suis plus que réservé sur le choc en retour, que les plus démunis risquent de se prendre en pleine face. Mais en plus, sans aucun autre projet économique et social l’accompagnant, voilà qui est insoutenable jusqu’au grotesque. A l’occasion d’un précédent billet, j’avais dit tout le mal que je pensais d’un certain rapprochement politique franchissant les lignes partisanes habituelles qui amenait le  gourou de la sortie de l’euro à se rapprocher de Nicolas Dupont-Aignan, tout comme Chevènement, probablement sur la base de cette hypothèse souverainiste que je combats. Pour moi, ce n’est rien d’autre qu’une régression, personne ne pourra jamais me persuader du contraire. Certains avaient cru bon alors de me rétorquer que je ne savais pas de quoi je parlais, que je confondais tout, que je virais quant à moi à droite, vers le PS, et même que je soutenais la troïka pourquoi pas, allons y gaiement jusqu’au bout de sa connerie. Ce ne serait resté que cela  si le point Godwin n’avait pas encore une fois de plus été franchi allègrement en me renvoyant à Goebels, pas moins que cela. Ils osent tout. C’est bien mal me connaitre, pour m’avoir bien mal lu. Il me semble évident que je ne suis pas franchement du côté du manche de la cognée qui frappe si durement tant de peuples européens. Mais à vouloir noyer son chien et discréditer son adversaire, on utilise les méthodes qu’on prétend dénoncer…

 

 

 
 

 

Clarifications Jean-Marie Harribey critique Sapir comme Lordon Brève 6 septembre 2015 Ornella Guyet Jean-Marie Harribey (Attac, Alternatives...
CONFUSIONNISME.INFO
 

 

Confusionnisme.info a partagé un lien.

 

Sur les nationalistes chauvins l'UPR, DLF, le PRCF, le Parti de la Libération nationale ( M'PEP)
20 novembre 2014, 00:21
Liens en commentaires vers les publications des nationalistes chauvins qui agissent de concert pour diffuser leur propagande et sont des passerelles idéologiques vers l'extrême-droite- Le gourou de l'UPR, c'est Assélineau ( ancien bras droit de Pasqua et de De Villiers). 

- Pour DLF c'est Dupont-Aignan. - Pour le PRCF, c'est Gastaud. - Pour le "Parti de la libération Nationale" ex M'PEP, c'est Nikonoff et Bernier.........Ils se sont associés politiquement pour leur propagande nationaliste et leur propagande de collaboration de classe! ( Cf. leurs sites et les articles ci-
dessous)

 

 

oir la copie d'écran dans l'article !

http://gauchedecombat.net/.../pour-ceux-qui-en-doutaient....

n En attendant, il s’avère indubitablement que mes craintes étaient amplement justifiées :

Capture

n

Commentaire de Yannis :

 

Suite à certaines réactions à mon billet d'hier*, qui considèrent, au contraire, que la petite phrase de Sapir sur le rapprochement avec le FN n'était qu'une "allusion" anodine ou un "post-it" posé au hasard.

L'ÉCHO D'UNE SIRÈNE DANS LE CRÉPUSCULE DE LA RAISON

En réalité, la position de Sapir n'est pas nouvelle. Il ne s'agit pas d'une petite maladresse, au coin d'une chronique ou en marge d'un débat, mais d'un appel du pied récurrent et réfléchi depuis des mois sinon des années. Un appel qui se précise, tout simplement, au fil du temps, et se répète comme l'écho d'une sirène dans le crépuscule de la raison. Un sirène qui incite à céder à la panique en se regroupant n'importe comment, notamment avec nos pires ennemis. Les nombreuses petites phrases de Sapir à ce sujet suffiraient à composer un recueil de poèmes, si l'idée n'était pas, en elle-même, nauséabonde.

Aucun d'entre nous n'a jamais cherché à piéger Sapir. C'est lui qui remet soigneusement son idée fixe et (de moins en moins) discrète sur la table, testant par la même les réactions.

Je ne m'étais jamais exprimé sur ses appels précédents, mais j'ai jugé, cette fois, qu'il était temps de le faire. Quiconque défend aujourd'hui l'indéfendable devrait tout d'abord se pencher sur les liens, parfaitement vérifiables, de Sapir avec l'extrême-droite. Des liens qui se renforcent depuis des années, via des personnalités charnières comme Nigel Farage (adepte du double-discours avec l'UKIP) ou Nicolas Dupont-Aignan (qui avait proposé à Le Pen d'être sa première-ministre en 2012). Ajoutons ses passages sur Radio Courtoisie, à l'invitation de Paul-Marie Couteaux, et dans d'innombrables colloques scabreux et congrès peu reluisants, aux côtés d'autres invités ouvertement d'extrême-droite (Renaud Camus, par exemple, théoricien du "grand remplacement"), sans oublier ses liens étroits avec la garde rapprochée de Poutine, principal soutien financier de l'extrême-droite européenne.

Quand Sapir affirme publiquement que "le FN a changé" et qu'il n'est plus raciste ni xénophobe, il fait exactement la même chose que d'autres passerelles qui siphonnent la gauche radicale depuis des années (même de vieux copains libertaires se sont laissés convaincre et ont changé de trottoir). Par exemple, quand Chouard défend mordicus que "le FN a changé", que "grâce à l'influence de Soral, ce parti est passé à gauche, vraiment à gauche" ou encore qu'il n'est "pas un parti fasciste", cela rappelle évidemment la déclaration de Sapir au Monde : "Vous savez bien que le FN n'est pas un parti fasciste. Laissez tomber les grands mots !"

Les temps sont à la confusion. Sous prétexte de lutter contre un autre ennemi, on nous invite de plus en plus à nous rapprocher de sa caricature. Le FN est la caricature du capitalisme, à la seule différence que les rapports de dominations, encore plus exacerbés et violents, se dérouleraient (peut-être) dans un cadre hexagonal.

Il est urgent de remettre la raison au centre du débat et de refuser de céder à la panique du regroupement avec nos pires ennemis. Il est urgent de reprendre la lutte, une lutte double historiquement, contre la tyrannie capitaliste et son substitut bien connu en temps de crise, toujours le même : le nationalisme. "Les Rois nous saoulaient de fumées". Le capitalisme nous enfume de façon similaire.

Ce n'est pas dans le repli sur soi et sur le passé que nous sortirons du piège, mais dans la résistance universelle contre toutes les tyrannies et dans la création d'alternatives pour un autre futur.

Y.Y.
Photo de Yannis Youlountas.

 

Suite à certaines réactions à mon billet d'hier*, qui considèrent, au contraire, que la petite phrase de Sapir sur le rapprochement avec le FN n'était qu'une "a...

Afficher la suite

n

 
 

Suite aux propos de Sapir et d’autres souverainistes en mal d’alliances qui prônent un rapprochement stratégique avec Le Pen et qui évoquent une dérive récente ...

 http://blogyy.net/2015/08/26/le-vieux-mal-europeen-et-la-...


(capture d'écran : précisons que Sapir est un consultant de longue date de BFM TV et que son propos n'est en rien déformé, mais au contraire mis en forme comme il convient, c'est-à-dire dans le sens de sa vocation, de son utilité)

http://blogyy.net/
http://jeluttedoncjesuis.net/
https://www.facebook.com/pages/Je-lutte-donc-je-suis/1590...

n

 A lire aussi sur le thème

Le grand emballementLe grand basculement...LE SOUVERAINISME EN SLIP 1Deux poids, deux mesuresLes Enragés de l'identitéQui est Clément Cornette?Une conspi d'extrême droite

La Révolution au fémininSoral, enquête sur un facho...

Serge Gainsbourg - Nazi rock - L'indigné Révolté

NON a Pegida en France 

 

les évolutions néfastes de facebook et d'internet en général

 Yannis Youlountas

Saint-denis Comité de Lutte 

10:27 Publié dans racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

30/08/2015

Soral, enquête sur un facho bussiness

n

 

Chèr-e-s camarades,

 racisme 2.jpg

n

Alain Soral, ancienne recrue du FN et grand copain de Dieudonné, est devenu l’une des plus influentes figures de l’extrême droite. L'Obs publie des extraits d'une enquête fouillée sur le "système Soral" de deux journalistes de StreetPress

 

Alain Soral en conférence de presse en juin 2009 à Paris. (BORIS HORVAT / AFP)
Alain Soral en conférence de presse en juin 2009 à Paris. (BORIS HORVAT / AFP)
 

Livres, boutiques, vidéos... Enquête sur le business Alain Soral Ses prêches de haine font un malheur sur Internet. Alain Soral, ancienne recrue du FN et grand copain de Dieudonné, est devenu l’une des plus influentes...TEMPSREEL.NOUVELOBS.COM|PAR PAR L' OBSVOIR TOUS SES ARTICLES

 SI SorSoral n’envisage presque jamais la prise de pouvoir, que ce soit par les urnes ou par un coup de force, son impact est important. Sa méthode : cyberactivisme et paroles racoleuses. En 2015, Egalité & Réconciliation frôle les 7 millions de visiteurs uniques chaque mois. Ses objectifs sont dorénavant de "faire la promotion des idées de l’essayiste Alain Soral sur la gauche du travail et la droite des valeurs". […]

 n

 
Après les révélations de Streetpress sur le système Soral, Vincent Coquaz explique sur le site d'Arrêt sur images comment "la bande de Soral infiltre...
OBSERVATOIREDESRESEAUX.INFO
 

n

 Béa Ausardia via Nantes Révoltée :  "L'agresseur: "un militant homophobe, antisémite, fan d'Alain Soral et d'Adolf Hitler, militant de la Manif pour tous et bourgeois du 16ème arrondissement, a attaqué par surprise l'éditeur d'un bouquin sur Soral. Il a pris un coup de poing et a été maitrisé par celui même qu'il avait agressé.

Une histoire révélatrice sur la composition sociale et politique d'une fange toute particulière de l'extrême droite française."

 
L’éditeur du livre de StreetPress sur Soral agressé par un facho Communiqué de la rédac’ STREETPRESS.COM ,  Les documents qui déshabillent le système Soral ,  

Une audience qui génère des revenus, puisque la plateforme Dailymotion reverse une partie des bénéfices provenant des annonceurs. Si, depuis le début de la monétisation de sa chaîne, Egalité & Réconciliation aurait encaissé moins de 40.000 euros au titre de la publicité, la vidéo à la demande est, quant à elle, beaucoup plus rentable

 

Une SARL prospère

Soral, ce n’est pas seulement "Comprendre l’Empire", c’est aussi "comprendre le business".

Il développe des marques tous azimuts : des produits éco-responsables avec son épicerie en ligne Au Bon Sens, des vins de terroir avec le site Sanguisterrae et des stages d’autonomie en pleine nature avec Prenons le Maquis. Sans oublier Kontre Kulture, maison d’édition et librairie en ligne spécialisée dans la littérature "dissidente".

Toutes ces marques sont les vitrines d’une société prospère, la SARL Culture pour Tous, créée au printemps 2011. […] La petite entreprise ne connaît pas la crise.

n

Si Soral est un "dissident" aisé, c’est d’abord parce que cet adepte de la libre entreprise ne répugne pas à toucher des dividendes sur les profits de sa société : 10.000 euros en 2011 et 24.000 euros l’année suivante. La SARL ne déposant pas ses comptes, impossible de connaître les montants versés depuis. Ensuite, en patron social, Alain Soral n’oublie pas de se verser un salaire : 2.500 euros net. Le Popeye de la "dissidence" touche aussi des revenus fonciers : un petit appartement parisien lui rapporte un peu plus de 12.000 euros par an. Enfin, son statut d’auteur à succès lui assure des revenus conséquents. Son éditeur, Blanche, affirme avoir vendu près de 185.000 exemplaires de ses différents ouvrages – pour lesquels il touche 12% de droits d’auteur […]. La palme revenant à "Comprendre l’Empire", qui a dépassé les 100.000 ventes. Selon nos calculs, les différents livres édités par Blanche lui auraient rapporté 300.000 euros au total. […]

n

Si on sort pas en lisant ces écrits plus forts sur le système capitaliste et comment s'en défendre, on ressort plus cultivé du fonctionnement du système de Soralsein du groupuscule Égalité et Réconciliation, fondé et animé par le polémiste...n

Ainsi, le livre d’Alain Soral se place à la croisée de plusieurs idéologies politiques : le traditionalisme, le corporatisme, le fascisme, le complotisme, l’antijudaïsme chrétien, et l’antisémitisme moderne. C’est ce qui explique son succès, et donc sa dangerosité, car il parvient à unifier dans un ensemble à peu près cohérent plusieurs courants de pensée d’essence réactionnaires mais qui se présentent comme "révolutionnaires" . A ce titre, il s’agit d’un ouvrage majeur, car il a le potentiel pour reformuler une idéologie antisémite de masse en l’adaptant à notre époque, lui donnant l’apparence de la "nouveauté", et la présentant comme "révolutionnaire". source Paris lutte

Quand les camarades italiens de Soral font le coup de poing pour chasser les migrants des quartiers bourgeois..

Depuis la chute de l’aristocratie, les droites radicales n’ont de cesse de vouloir se faire passer pour des forces révolutionnaires alors qu’elles ne rêvent que d’une chose : un ordre hiérarchisé, ...
QUARTIERSLIBRES.WORDPRESS.COM

 

n

cela faisait longtemps, mais revoilà la "bonne" pensée complotiste avec Le citoyen engagé , la théorie du complot pour masquer le racisme, l'antisémitisme. Mis sur Facebook :Le citoyen engagé est co-responsable des fréquentations et passerelles que ce groupuscule  entretient avec tout ce que contient -à des degrés divers, variés et avariés-  la mouvance d'extrême droite  protéïforme à pustules haineuses
 
pensée complotiste d'A. Soral La pompe à phynance - Les blogs du Diplo : - de Frédéric Lordon ( cf  source : Conspirationnisme : la paille et la poutre - Les blogs du Diplo )
Mis sur facebook : : Le peuple est bête et méchant, le peuple est obtus. Au mieux il pense mal, le plus souvent il délire. Son délire le plus caractéristique a un nom : conspirationnisme. Le conspirationnisme est une malédiction. Pardon : c’est une bénédiction. C’est la bénédiction des élites qui ne manquent pas une occasion de renvoyer le peuple à son enfer intellectuel, à son irrémédiable minorité. Que le peuple soit mineur, c’est très bien ainsi. Surtout qu’il veille à continuer d’en produire les signes, l’élite ne s’en sent que mieux fondée à penser et gouverner à sa place.
Pour une pensée non complotiste des complots (quand ils existent) :

Photo : Les Illuminati - syti.net : cf : voir : théorie du complot, conspirationisme, théorie, complot 

 
  Le citoyen engagé extrait de son blog : " Citoyen militant patriote français engagé contre l'ordre mondial anglo-saxon sioniste et ultralibéral organisé par la franc-maçonnerie mondiale des Illuminati. Un impérialisme qui promeut la guerre partout dans le monde pour imposer sa "lumière". Je lutte contre, car je défends la paix, la liberté, l'égalité et la fraternité pour tous les humains de bonne volonté sur cette planète. Je ne suis borné par aucune appartenance religieuse ni appartenance communautaire et je me considère donc comme un esprit libre de tous dogmes capable d'envisager toutes les opportunités pour comprendre la réalité de notre monde"

 Quelques questions à Alain Soral – Faudrait pas trop nous prendre pour des cons

Alain Soral

A priori, je vous aime bien Alain.

Je suis votre parcours bien avant d’avoir suivi celui de Dieudonné. Pourtant c’est Dieudonné qui m’a fait découvrir Faurisson. Dieudo qui lui, ne se revendique pas comme un phare de la pensée moderne.

Ne le prenez pas mal, le fait que vous soyez orgueilleux n’est pas pour me déranger. J’ai toujours pensé qu’avoir un ego fort est nécessaire si l’on veux rester droit dans ses bottes, ne pas courber l’échine au premier échec. Mais il s’agit aussi de ne pas succomber à la flagornerie…

A priori, je vous aime bien, parce même si vous avez plusieurs fois changé d’avis dans la compréhension des évènements qui agitent notre société, eh bien vous évoluez. Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Notamment lorsque vous côtoyiez quelques barbus salafistes de l’UOIF il n’y a encore pas si longtemps tandis que vous parlez maintenant de salafist-fucking…

Tout le monde peut se tromper. Nous cherchons tous à comprendre en tachant de rester objectif et intègre, ce qui n’est pas toujours facile et je veux croire que c’est votre démarche.

Je suis d’accord avec une grande partie de vos analyses, plutôt bien étayées. Et j’aime beaucoup l’étendue des sujets que vous traitez. (Je rejoins tout-à-fait votre point de vue sur le handisport, par exemple cf Quand Alain Soral éructe sur le handisport) Je n’ai malheureusement pas le temps de lire tous les ouvrages que vous recommandez, même si j’en ai lu une bonne moitié. Ils sont dans l’ensemble tous très pertinents.

Pourtant, il y a quelques points que j’aimerais beaucoup que vous éclaircissiez. Vous reconnaissez que l’immigration fut organisée et planifiée, vous admettez même l’existence d’un grand remplacement, mais s’il y a plus intéressant que ce vous dites, c’est ce que vous ne dites pas:

  • Je ne vous entends jamais parler du financement par l’état français des mosquées partout sur le territoire, avec le feu vert de toutes les oligarchies politiques dominantes. Je ne vous entends pas parler de l’enseignement de l’Islam en classe de cinquieme au collège et des initiatives lancées par le gouvernement pour enseigner la langue arabe tandis que les racines chrétiennes de l’Europe sont passées sous silence et que la langue française est laissée à l’abandon. Vous qui pointez du doigt cette oligarchie, pouvez vous m’expliquer quel est leur objectif lorsqu’ils planifient, entre autre, de recouvrir le territoire de mosquées ?
  • Vous vous prétendez un vrai républicain, défenseur des valeurs de la République… Pensez-vous donc que la charia est compatible avec les lois de la nation ? La charia qui est promue dès lors que le pouvoir est entre les mains d’une majorité musulmane (voir en Égypte). Que pensez-vous de l’exemple du prophète de l’Islam (qui semble être à vos yeux un homme de grande sagesse) qui initia la soumission de tous les peuples du monde sous le joug d’une idéologie instituant le règne d’un régime inégalitaire et qui engagea le fer contre l’occident durant plus de 1300 ans avec l’objectif clair de soumettre Rome et à terme de régner sur toute l’humanité ?

Bukhari (52:54) rapporte les paroles du prophète qui invitait ses compagnons au djihad: « J’aimerais devenir martyr au nom d’Allah et ressusciter puis devenir martyr, et de nouveau ressusciter pour à nouveau devenir martyr et être encore ressuscité et encore devenir martyr. »

  • Vous avez clairement mentionné la naissance de la République française et le rôle de la franc-maçonnerie, ainsi que celui des illuminés de Bavière pour destituer la noblesse garante du bien être du peuple pour que celui-ci soit livré pied et poings liés aux mains de la finance de propriétaires cosmopolites. Pourtant, d’un autre coté, vous reprenez les mêmes idéaux. Il y a d’ailleurs un livre que vous ne mentionnez jamais (peut etre parce que vous reproduisez sa doctrine a la lettre) et dont je vous invite à lire ici quelques extraits.
  • Vous avez dénoncé le rôle de SOS racisme qui sous couvert d’égalité accusait le français moyen de « fascisme latent » de xénophobie et de racisme. Pourtant, vous nous proposez de nous réconcilier avec une idéologie qui n’a rien à faire en terre chrétienne et vous appelez nazillons et/ou néo-nazis ceux qui s’opposent à cette « réconciliation » tout en vous posant comme véritable anti-raciste. C’est un peu gros tout de même. A terme, que proposez-vous ? La cohabitation ? Sachant que jamais dans l’histoire deux peuples n’ont pu vivre sur le même territoire hormis sous le joug de dictature sanglante qui étouffait les velléités d’indépendance de part et d’autre. A moins que vous ne préfériez le métissage ? Ou encore que vous ne pensiez à la cession d’une partie du territoire tel le Kosovo et comme certains le revendiquent déjà en Belgique, ou comme ce fut le cas entre l’Inde et le Pakistan malgré l’opposition pacifique de Gandhi ? Pensez-vous vraiment que l’implantation et la promotion de l’Islam (idéologie qui fait le grand nettoyage partout où elle est en position de force) est une solution durable ? Au final, votre position est finalement beaucoup plus proche de SOS racisme qu’il n’y parait, comme cela est très bien montré ici.
  • Vous prétendez incarner une virilité politique qui aurait disparu de nos cénacles (ce qui est vrai) et pourtant votre politique n’est que main tendue…
  • Je vous accorde que l’islam est souvent montrée du doigt comme une menace potentielle par les médias dominants. S’agit-il pour autant d’une fausse menace ? S’agit-il d’un false flag, d’une manipulation pour nous monter les uns contre les autres comme vous le pensez ? Croyez-vous vraiment que sans les médias, nous nous aimerions les uns les autres dans la plus fraternelle concorde ? Vous devriez ouvrir un ouvrage d’histoire sérieux pour savoir que la seule paix fut imposée récemment par les pays occidentaux qui neutralisèrent les désirs de conquête musulmane durant la période de colonisation et apportèrent les infrastructures du développement économique et intellectuel.  La population algérienne fut multipliée par 10 entre le début et la fin de la colonisation. Si la paix n’est pas imposée vous aurez la guerre. Qui plus est, d’un coté, vous dénoncez l’alliance Sioniste – Arabie Saoudite & Quatar (ce qui est relativement nouveau chez vous), vous savez grâce aux travaux de Meyssan qu’en Syrie/Lybie les combattants islamiques sont armés par l’OTAN. La menace islamique est-elle donc fictive ? Cela ne peut-il pas se reproduire ici ? Évidemment la menace est réelle, le fait qu’elle soit créée de toute pièce ne la rend pas moins dangereuse. Une réconciliation n’est qu’un leurre, qui plus est depuis 1300 ans une telle initiative a toujours été vouée à l’échec sur le long terme. Une réconciliation est, au contraire, une manière de repousser l’échéance, une manière d’attendre encore davantage de voir nos forces diminuer et les leurs grandir… Est-ce votre objectif ? N’est-ce pas là un jeu dangereux ? Ne faut-il pas agir avant qu’il ne soit trop tard ? En passant, Vincent Reynouard dont vous reprenez certains des arguments professe une vision bien différente de la votre sur ce sujet.

En espérant sincèrement recevoir votre réponse à ces questions qui, je dois l’avouer, me laissent perplexes quant à vos réelles intentions pour mon pays (vous qui bénéficiez de la double nationalité franco-suisse tel un bon cosmopolite), je vous invite à mon tour à lire quelques ouvrages dont la lecture devrait vous être bénéfique:

Fregosi tente ici de combler un vide historique. Tandis que les croisades sont décrites par pléthores d’ouvrages (bien qu’elles ne représentent qu’une période très limitée qui a pris fin il y a plus de 700 ans), Il existe relativement peu d’études sérieuses sur l’histoire du Djihad. Ainsi, Fregossi retrace l’histoire du Jihad depuis la naissance de l’Islam jusqu’à nos jours… une histoire qui n’est pas terminée et qui dure depuis plus de 1300 ans.

Les amis de notre citoyen engagé ( dans la mouvance d'extrême droite) : 

François Asselineau - Union Populaire Républicaine  ( 182 ami(e)s aiment également ça).

La Dissidence (161 ami(e)s aiment également ça.)

Dieudonné (326 ami(e)s aiment également ça).

Alain Soral ((52 ami(e)s aiment également ça). 

Marion Maréchal-Le Pen ( 6 ami(e)s aiment également ça).

conclusion :

la photo de Contre la censure du net, liberté d'expression inaltérable.

Le conspirationnisme comme symptôme politique de la dépossession : " Dépossession : tel est peut-être le mot qui livre la meilleure entrée politique dans le fait social – et non pas psychique – du conspirationnisme. Car au lieu de voir en lui un délire sans cause, ou plutôt sans autre cause que l’essence arriérée de la plèbe"
- L’apprentissage de la majorité (à propos de la « loi de 1973 »)
- conspirationniste, conspirationniste et demi ! ,
- D’un certain conspirationnisme européiste
- Non pas les agents du mal mais la force des structures

 10 principes de contrôle de la sociétéLes stratégies et techniques employées pour la manipulation de l'opinion publique et de la société, (aube dorée) Hélas pour nous - vostfr. , Aube Dorée infiltrer Police Greque - YouTube ,  Musulmans et juifs contre les discours racistes et discriminatoires en . L'extrême droite à l'assaut des médias et de la critique des ... - Acrimed par Henri Maler, le 18 octobre 2012

Le Choc des civilisations" façon Michel Drac - l'indigné révolté, La pensée complotiste de " Le citoyen engagé" _ l'indigné

 A voir sur le sujet : actualité, gud, hooliganisme, jeunesses nationalistes, musique, nationalistes autonomes, renouveau français, racisme, alain soral, dieudonné, thierry messant, les néofascistes, abdellah boudami, mouvance sous fasciste, enquête, spécial investigation, la face cachée du nouveau front, action française, antisémitisme, axel loustau, bloc identitaire, françois duprat, frédéric chatillon, extrême droite jean-paul gautier, meyssan michel briganti, réseau voltaire, yahia gouasmi sur citoyenactif

 A lire aussi

LE SOUVERAINISME EN SLIP 1

Deux poids, deux mesures

Les Enragés de l'identité

Le grand emballement

Qui est Clément Cornette?

ARRETSURIMAGES.NET · 
 
 

Dans un Entretien‬ publié un lien. dans Quartiers Libres et Union Antifasciste Toulousaine avec pour titre « Soral a rajeuni une frange de l’extrême droite ». Robin D’Angelo et Mathieu Molard, journalistes pour le site d’informations Street Press, sont les auteurs du livre « Le Système Soral, enquête sur un facho business », disponible aux éditions Calmann-Lévy.

 
 
Les figures de la confusion Le système Soral : « un livre à ne pas lire », selon Jean Bricmont ...
CONFUSIONNISME.INFO
 
 
Les cons ça osent tout : C'est comme cela que l'on les reconnait : 

15/08/2015

LE SOUVERAINISME EN SLIP 1

n

Post de Chantal Joubert Agricole : Petite piqûre de rappel !

 
cc Yannis Youlountas Maud Youlountas Guenfoud 

 Post 1

 Lutter uniquement contre le pouvoir sous sa forme actuelle, c’est laisser revenir nos pires cauchemars des profondeurs de l’Histoire. C’est donc toutes les confusions qui doivent être combattues : non seulement la confusion qui fabrique l’opinion et permet au pouvoir actuel de se maintenir en place, mais aussi la confusion qui détourne les opposants en multipliant les passerelles et favorise ainsi la montée de l’extrême-droite.

Si vous rêvez de Grèce et d’Espagne, il est urgent de s’imposer cette rigueur dans les mouvements d’opposition et de résistance en France, tant à l’encontre de ceux qui gouvernent et de leurs collaborateurs, qu’à l’encontre des tyrans masqués et de leurs passerelles.

La marche vers l’émancipation est d’abord celle de la clarté et du discernement contre toutes les confusions.

No pasaran.

 

Prenons l'exemple de la Grèce 

 

 

Le gouvernement grec et les institutions européennes ont signé le 11 août un troisième plan dit technique permettant de débloquer le versement à la Grèce de 85milliards d’euros, par étapes, sur trois ans. Encore faut-il qu’il soit validé par les différents gouvernements européens, par le Parlement grec mais aussi par ceux de plusieurs pays comme l’Allemagne, la Finlande, les Pays-Bas. Encore faut-il que les institutions européennes ne proposent pas de modifications, si l’application des mesures ne leur convient pas. À entendre certains commentaires, ce troisième plan pourrait accorder aux Grecs un moment de répit. On en est loin. Il est déjà prévu qu’une deuxième série de mesures devra être adoptée en octobre, dont la refonte de la grille des salaires dans la fonction publique. Avec un salaire minimum officiellement de 500 euros mensuels, mais bien souvent plus faible, 300 euros, voire 250 pour les emplois à temps partiel, la vie devient de plus en plus dure. En fait d’aide, les puissances européennes distillent, plan après plan, des doses supplémentaires d’austérité, manifestant ainsi leur volonté politique de faire payer une population qui a eu, de plus, l’audace de leur dire non.

 

 

Permalien de l'image intégrée

 Grèce : l’échec programmé du souverainisme | Critique socialeC’est sur cette base de mou­ve­ments réels que nous pour­rons construire un mou­ve­ment social euro­péen et envi­sa­ger de chan­ger radi­ca­le­ment la donne CRITIQUE-SOCIALE.INFO

 Entre indignés presque parfaits et indignés de con, c'est pas gagné Podemos nomme Thomas Piketty conseiller économique | Confusionnisme.info Mouvements et organisations Podemos nomme Thomas Piketty conseiller économique Brève 10 septembre 2015 Ornella Guyet Pablo Iglesias et Thomas...CONFUSIONNISME.INFO 

 

 

J'adore quand les anthropologues s'en mêlent 

Je suis d'accord avec 99 % de ce texte 

 

 

La Grèce a entamé son vaste programme de privatisations titrait l'AFP :  Le gouvernement grec a officialisé la cession des 14 aéroports régionaux au consortium allemand Fraport-Slentel pour 1,23 milliard d'euros, dans une décision publiée mardi au Journal officiel.


La cession des aéroports à l'entreprise allemande, qui avait été approuvée par le précédent gouvernement, avait été gelée après l'élection en janvier dernier du Premier ministre de gauche radicale Alexis Tsipras. Elle constitue la première privatisation de son gouvernement.

Cette année, la Grèce s'est engagée à réaliser des privatisations d'un montant global de 1,4 milliard d'euros, puis de 3,7 milliards en 2016 et 1,3 milliard en 2017. Soit un total de 6,4 milliards d'ici à 2017. Le gouvernement doit présenter d'ici le mois d'octobre, et à tenir, un calendrier pour boucler l'appel d'offres en cours pour les ports du Pirée, de Thessalonique, la compagnie de chemin de fer TRAINOSE et le gestionnaire du réseau ferré ROSCO.

n

Suite au texte de Yannis Youlountas n texte « Le piège du souverainisme dans la débâcle grecque », voici quelques réponses à diverses questions ou remarques... LE SOUVERAINISME EN SLIP 1 - A quoi reconnaît-on un homme politique souverainiste ? a) Il se prétend le plus souvent « ni droite ni gauche » (comme la moitié des politiciens de droite, ce qui est parfois très drôle, par exemple quand il est démasqué par ses éléments de langage et autres marqueurs politiques). [ 1608 more words. ]
http://blogyy.net/2015/08/14/le-souverainisme-en-slip/
 

 


1 – A quoi reconnaît-on un homme politique souverainiste ?
a) Il se prétend le plus souvent « ni droite ni gauche » (comme la moitié des politiciens de droite, ce qui est parfois très drôle, par exemple quand il est démasqué par ses éléments de langage et autres marqueurs politiques).

b) Il est champion toutes catégories en retournement de veste (plusieurs CV sont accablants) et, le cas échéant, en abandon des promesses électorales (dernier exemple en date avec les « Grecs indépendants », principal parti souverainiste en Grèce, aussi appelé ANEL, qui soutient joyeusement l'austérité en échange d'un deuxième portefeuille ministériel, à la différence de Syriza qui est en crise et qui va scissionner) ;

c) Il se pose en « sauveur de la nation face aux instances supranationales » jugées seules responsables des maux qui s'abattent sur le pays ;

d) A ce titre, appelant au rassemblement tous azimuts autour de sa personne, il appelle à « ne pas se désunir » (union entre les classes dominantes et dominées au prétexte de la coexistence sur un même territoire, face à un ennemi commun, exactement comme en temps de guerre), à « éviter les conflits sociaux » (donc pas de lutte de classes) et à « faire les bons choix dans l'intérêt de tous » (car l'élu national du peuple souverain sait ce qui est bon pour « son peuple », même à son insu, et ne pense qu'à l'intérêt général en amalgamant toutes les situations sociales, même les plus antagonistes).
 
2 – Comment distinguer le souverainisme du nationalisme ?
En déplaçant « l'ennemi du peuple » au-delà des frontières (instances supranationales), le souverainisme procède exactement comme le nationalisme, à la différence que ce dernier vise plutôt les immigrés et/ou les pays voisins : dans les deux cas, il s'agit d'un détournement de la lutte essentielle qu'est la lutte de classes, principe fondamental de la vraie gauche et des mouvements révolutionnaires (chacun l'analysant et l'organisant à sa façon avec diverses conceptions de l'égalité et de la liberté).
 
3 – Que signifie le mot souverainisme ?
Attention aux abus de langage courants. Le souverainisme n'est pas un vague concept philosophique relatif à la souveraineté d'un sujet (individu ou collectif), c'est-à-dire à sa faculté de choisir, de disposer de lui-même. Le souverainisme est encore moins un synonyme de la démocratie au prétexte de la souveraineté d'un peuple (sous quelle forme ? à travers qui ?) et/ou de ses représentants (principalement issus des classes dominantes). Non, en réalité, comme son suffixe l'indique et comme son histoire le confirme, le souverainisme est une idéologie, rien de plus, c'est-à-dire un système d'idées politiques qui propose une interprétation du monde et des modes d'actions. En l'occurrence, le souverainisme est une idéologie simpliste et mensongère qui prétend, sans rire, que les maux qui s'abattent sur nous proviennent du manque de moyens (donc de pouvoir) de ceux qui prétendent nous gouverner. D'abord, c'est totalement faux : on peut toujours désobéir, à tous les niveaux (même Hollande « l'ennemi de la finance », Tsipras « le chasseur de la troïka », etc.), si on en a le désir, la volonté et le courage, et ce, dans tous les domaines (dette, traités, monnaie, répartition des richesses, etc.). Les preuves historiques ne manquent pas. Ensuite, c'est un détournement total de la lutte : de la « guerre sociale » (par exemple, on pourrait commencer par la réquisition des banques, l'occupation des terres, la multiplication des assemblées partout, y compris parmi les enfants, la transformation des structures hiérarchiques ou exécutives en collectifs horizontaux et autogérés, l'expropriation et la destruction de Vinci, Total, Bouygues, etc.) vers la « guerre nationale » (renforcement de la bourgeoisie nationale contre une supposée bourgeoisie supranationale ou celle d'un pays voisin, un peu comme une mobilisation générale sous l'égide de généraux mythifiés qui donneront leurs noms à des boulevards). Bref, le souverainisme est un subterfuge de la bourgeoisie pour conserver le pouvoir en promettant de l'utiliser autrement. Une roue de secours, au même titre que le fascisme.
 
4 – Comment expliquer les liens étroits entre les figures du souverainisme et du confusionnisme ?
Ce n'est pas un hasard si, en France comme ailleurs (au Royaume-Uni, par exemple, avec Nigel Farage et l'UKIP), le souverainisme pratique abondamment le confusionnisme* et entretient d'excellentes relations avec ses têtes de gondoles (axe Asselineau-Chouard, par exemple, comme auparavant Dupont Aignan-Marion Sigaut, etc.). Tout d'abord, l'idéologie souverainiste et le processus confusionniste ont en commun un simplisme stupéfiant (dans les deux sens du mot stupéfiant : effet de surprise produisant un choc et effet narcotique produisant une addiction) tant au niveau des causes que des solutions. Plus précisément, le souverainisme est dans l'analyse des solutions ce qu'est le confusionnisme dans l'analyse des causes : une diversion, un brouillage, un détournement. Dans un cas comme dans l'autre, en dépit de leurs relations parfois orageuses, ce sont des passerelles vers l'extrême-droite, et ce, avec un processus similaire*. D'autant plus que le souverainisme et le confusionnisme s'implantent aisément parmi les naïfs et les plus vulnérables, exactement comme des germes ou, pire, des virus (organismes très simples, creux et sans vie, basés sur la réplication et la répétition, d'ailleurs le mot virus vient du latin « poison ») qui se développent sur la base de lieux communs, de phrases toutes faites, de mélanges de références comme autant de masques, et de contresens répétés, tant au niveau des causes que des solutions, mais sans jamais remettre en question l'essentiel : les rapports de classes et de dominations qui altèrent la liberté et ruinent l'égalité. C'est ainsi que le souverainisme et le confusionnisme affaiblissent non seulement la vraie gauche, mais aussi les mouvements révolutionnaires dans leur diversité, en captant une partie de la révolte.
 
5 – Le souverainisme n'est-il pas une opposition louable au « mondialisme » ?
L'opposition mondialisme/souverainisme est un leurre, comme l'est l'opposition capitalisme/fascisme. Car, dans les deux cas, le premier nourrit le second, alors que le second consolide le premier (en détournant son opposition critique dans une impasse). C'est exactement une relation de parasitisme, au sens biologique, appliqué à un écosystème politique, qui relève également du commensalisme (la présence de l'un favorise celle de l'autre et réciproquement, notamment quant à leurs besoins pour se perpétuer simultanément sur un même territoire, d'où les termes vermine et charognard fort justement attribués au fascisme au sein de la société capitaliste dont il est le nécrophage, à chaque crise sociale). Le premier a besoin du second pour neutraliser toute opposition véritable, pour affaiblir l'organisation des persécutés et des insoumis, en orientant à contresens le mouvement social, en distillant de fausses causes et de fausses solutions. L'histoire l'a abondamment montré, d'un bout à l'autre du monde, c'est la même rengaine.
 
6 – Conclusion : un labyrinthe politique rempli d'impasses
Que répondre à tout cela ? Exactement le contraire : pas de paix entre les classes, pas de guerre entre les peuples, pas de leurre à Bruxelles ni ailleurs : nos tyrans sont en France, en Allemagne, en Grèce, en Espagne, aux Etats-Unis... partout. Et ils n'ont pas besoin des chemtrails, des illuminatis, des Juifs, des francs-maçons, des reptiliens, des musulmans, des technocrates ou des extra-terrestres pour nous exploiter. Pas contre, ils ont besoin de notre respect du chef et de la Loi, de l'ordre politique, économique et social. Ils ont besoin de notre envie de consommer et de nous divertir au point de nous abrutir et, plus encore, de notre peur du changement radical. Nos tyrans se régalent de nous voir confiner notre réflexion dans un cadre réducteur, tant politique que géographique, ce que produit le souverainisme, ou en nous détournant de l'analyse raisonnée au moyen de contrefeux illusoires, ce que produit le confusionnisme.
 
Le souverainisme et le confusionnisme ne sont donc pas des solutions : ils font partie du problème. Ce sont des mythes systémiques, des contes de fées politiques, comme le sont également, au sein de l'idéologie capitaliste :
a) la main invisible du marché (basé sur la croyance à l'autorégulation des échanges financiers) ;
b) le rejet de la coopération au profit de la compétition (basé sur la croyance à l'équivalence parfaite entre la somme des intérêts particuliers et l'intérêt général) ;

c) la théorie du ruissellement (basé sur la croyance aux bienfaits d'un enrichissement des plus riches qui serait, via la consommation, profitable à tous, jusqu'aux plus pauvres).
 
Tout cela n'est que spectacle dans les catacombes d'un monde qui se meurt.
Aujourd'hui, plus que jamais, nous sommes bien dans un labyrinthe politique rempli d'impasses. Nous n'avons pas de fil d'Ariane, c'est-à-dire ni solution toute faite ni guide providentiel. Mais, grâce à notre diversité, nous disposons de trois atouts majeurs : la pensée, l'expérience et la volonté.
 
Nos tyrans et leurs complices ont raison de se méfier, eux qui renforcent, chaque jour, leurs dispositifs contre nous : surveillance, répression, fabrique de l'opinion. Ils ont raison de se méfier, mais ça ne suffira pas.
Les mauvais jours finiront.

 

11866212_1482904275353528_1332425854450552469_n

 
CONTRE-INFORMATION 
SUR LA SITUATION EN GRÈCE (22 JUIN 2015)
L'ANALYSE DE YANNIS (EN 28 MINUTES) SUR LES DESSOUS DU BATTAGE MÉDIATIQUE SUR LA GRÈCE, CETTE SEMAINE.
En particulier : 
1 - Pourquoi les négociations vont aboutir. 
2 - Pourquoi la dette finira par être annulée. 
3 - Pourquoi le Grexit pourrait intervenir en octobre.

 

Contre-information sur la Grèce avec Yannis Youlountas 22 juin 2015 - youtube : 

 

Voila qu'elle monstre donne le grand écart du FN et de sa mouvance qui tourne autour Yannis YoulountasJacques RicauOlivier WestChantal Joubert AgricoleAlexandre Girardot

 

FRANCECULTURE.FR n cf Qui est Jacques Sapir?
Alexandre Girardot

A toutes fins utiles, il est bon de rappeler que c'est sur le confusionnisme que s'est construit le fascisme dans les années 20 et 30 (lire cela http://www.socialisme-libertaire.fr/…/comprendre-le-fasci...).

Ainsi, après Sapir, c'est autour d'Onfray d'ajouter de la confusion à la confusion.

Après cela, osera t-on encore mettre sur le dos des anarchistes anti-électoralistes la montée du Front National dans notre pays ?

Et vous, mes amis de gauche, que faites-vous concrètement pour lutter contre cette confusion rampante qui permet à Marine Lepen de dire à la TV sans que personne ne tique que le programme du FN est socialiste et national ?

ALTERNATIVELIBERTAIRE.ORG 
 

Sur les nationalistes chauvins l'UPR, DLF, le PRCF, le Parti de la Libération nationale ( M'PEP

Liens en commentaires vers les publications des nationalistes chauvins qui agissent de concert pour diffuser leur propagande et sont des passerelles idéologiques vers l'extrême-droite- Le gourou de l'UPR, c'est Assélineau ( ancien bras droit de Pasqua et de De Villiers).     
 
-  Pour DLF c'est Dupont-Aignan.  - Pour le PRCF, c'est Gastaud.  - Pour le "Parti de la libération Nationale" ex M'PEP, c'est Nikonoff et Bernier.........Ils se sont associés politiquement pour leur propagande nationaliste et leur propagande de collaboration de classe! ( Cf. leurs sites et les articles ci-dessous)

Libération mettait sur son site un post intitulé : "Jacques Sapir ou le piège du souverainisme L’économiste, chercheur réputé plutôt de gauche, a lancé un appel à une alliance de tous les partis anti-euro jusqu’au FN. Mais existe-t-il vraiment une bonne mouvance «souverainiste populaire» ?"

 Ces politiciens sont nos ennemis, ils n’ont rien à faire dans un congrès syndical. Insufflons nous même le virus de la lutte des classes dans la CES. Nous appelons sur ces bases à un rassemblement devant la Maison de la Mutualité, 24 rue St-Victor à Paris (Métro : Maubert-Mutualité) le mardi 29 septembre à partir de 8h 30.Les militants communistes libertaires de la CGT cf Congrès de la Confédération Européenne des Syndicats : dehors Hollande et Juncker !Loin des compromis sociaux discrètement élaborés dans les « instances paritaires », les militantes et...ALTERNATIVELIBERTAIRE.ORG

Extraits d’avis concernant cette pétition :

« Cet « appel pluraliste » a été signé par un ensemble de groupuscules souverainistes et d’anti-impérialistes campistes de gauche comme de droite aux noms évocateurs"......... »
« Sortir de l'OTAN apparaît d'autant moins urgentquant on voit les forces qui le réclament le plus fort ! »« Quand la sortie de l'UE devient plus qu'un objectif, ou qu'une fin: Un leitmotiv, un festival des confus. » 

Les sites et mouvements en questions cités appartenant à la réacosphere, rouges –brun pour n’en citez que quelques uns ( voir les autres sur le post de confusionisme info):Bruno Drweski du Mouvement du 14-Juillet ou du M’Pep (ils signent encore sous cette dénomination un lien. Grande pétition rouge-brune pour la sortie de la France de l’Otan | Confusionnisme.info Non classé Grande pétition rouge-brune pour la sortie de la France de l’Otan Brève 11 septembre...

à ses sorties anti-migrants,

BRN-Ruptures, 

 Yannick Herve de l’UPR (qui signe en tant que« souverainiste de gauche »), la journaliste de Sputnik News Françoise Compoint


 
Marius Hepha ahah! le texte n'est pas du tout de moi, par contre j'y ai ajouté le terme "souverainiste". Dans le texte original, c'était le terme "lambertiste" puisque les lambertistes du XXIème siècle se focalisent sur l'anti-UE comme le nec plus ultra du combat de classe (lol). Les lambertistes ne représentant plus grand chose aujourd'hui mais les souverainistes étant malheureusement de plus en plus influents et détournent la colère populaire du combat de classe, voici donc le texte sympathique dont on parle :


Marius Hepha Des poules dans le poulailler discutent de leur situation. Un chien rôde autour du poulailler, et se rue à chaque fois vers la porte dès que le fermier l'ouvre, pour essayer de bouffer une poule
Les poules anarchistes et communistes décident de lutter pour se débarrasser de tous ceux qui veulent les bouffer : renard, fermier, chien, etc... 
Surgit une poule souverainiste : "êtes vous pour la rupture avec le chien ?"
Les poules anarchistes et communistes : "nous sommes pour la rupture avec le chien, le renard, le fermier, bref contre tout ceux qui veulent nous bouffer"
La poule souverainiste : "vous refusez de dire que vous êtes pour la rupture avec le chien, et la défense de la ferme, une et indivisible. Vous êtes donc des alliés objectifs du chien."
A ce moment là, le fermier ouvre la porte. Le chien bondit dans le poulailler, en direction de la poule souverainiste, mais le fermier, plus rapide, attrape la poule souverainiste par le cou, le lui tranche d'un coup de couteau. Et s'en va faire un bon poulet grillé. Les poules anarchistes et communistes devisent : elle aurait mieux fait de creuser un trou sous le grillage, pour échapper et au chien et au fermier, plutôt que débiter ces conneries sur le chien. Et elles se remettent à creuser le trou qu'elles avaient commencé à faire sous le grillage.

 

A lire aussi 
https://www.facebook.com/nilsk27

 
 Sur les nationalistes chauvins l - l'indigné Révolté

 

 merci à Maud et Loulou pour l’illustration)
10606374_1439651096345513_3017240953657973771_n

 

Un petit soutien au film Je lutte donc je suis de Yannis Youlountas Γιάννης Γιουλούντας officiel, qui sortira en version définitive le 1er octobre 2015.
le film est à but non lucratif, et il manque encore un peu moins de 4000€ pour atteindre le cout de sa réalisation.
pour soutenir ? 
http://jeluttedoncjesuis.net/spip.php?rubrique4
 
http://jeluttedoncjesuis.net/

 
Samedi 27 juin 2015, à 13h. Nouveau message de Yannis :
NOUS VOTERONS "NON" AU RÉFÉRENDUM LE 5 JUILLET !
(...)
La suite ici :
https://www.facebook.com/yyoulountas/posts/1465434370433852

la photo de CNT AIT 71.
4 h · 
 

 

Yannis Youlountas Γιάννης Γιουλούντας officiel

Post 1 

Dans la tête de l'extreme... et  Dans la tête de l'extrême...

Le populisme au féminin

pensée complotiste d'A. Soral

Les rouges bruns et vlan !!!

 François Asselineau - Union Populaire Républicaine

Qui est Alain Soral

 LE SOUVERAINISME EN SLIP 1 - l'indigné Révolté

 

MOUVEMENTS ET ORGANISATIONS

LE M'PEP, RETOUR SUR UNE DÉRIVE
21 janvier 2015 Ornella Guyet
Nous vous l'annoncions il y a deux jours, le M'pep change officiellement de nom et d'orientation politique. Mais son tournant droitier ne date pas d'hier...
 
Les liens de l'UPR, Assélineau avec l'extrême-droite 
 
LES FIGURES DE LA CONFUSION
Jacques Sapir débat avec Nigel Farage


Rassemblement de rouges-bruns à Bordeaux.


national-trotskysme - Contreculture
Centre d'histoire sociale du XXème siècle - Hentzgen Jean

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu