Avertir le modérateur

13/07/2009

300.000 MORTS PAR AN A CAUSE DU RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE

Le Forum humanitaire mondial, http://www.ghf-geneva.org/ :

présidé par l'ex-secrétaire général de l'ONU Kofi Annan, sort un rapport aujourd'hui selon lequel le réchauffement climatique serait directement responsable de 300.000 morts par an et coûterait 125 milliards de dollars (90 milliards d'euros) à l'économie mondiale. lire sur Novethic ICI et le rapport Oxfam, dans son étude publiée en mai 2007*. Fonds insuffisants, Vers le principe pollueur-payeur  ( Nord / Sud) n'est pas efficace dans son concept actuelle.

Bien sûr, ce sont les 325 millions de personnes les plus pauvres de la planète qui sont les plus affectées : Bangladesh, régulièrement frappé par les inondations et les cyclones, l'Ouganda, victime de la sécheresse, ou bien encore certaines îles des Caraïbes et du Pacifique, menacées de disparition à cause de l'élévation du niveau de la mer.

Les cinquante pays les moins avancés contribuent à moins d'1% des émissions mondiales de dioxyde de carbone (CO2), selon l'étude. Kofi Annan en profite donc pour montrer l'urgence d'un "accord post-Kyoto courageux pour protéger le monde", prévenant qu'en cas d'échec, il existait un risque de "famine de masse, migration de masse, maladies de masse et morts en masse". Le réchauffement climatique est "la plus grande crise humanitaire en puissance de notre temps", selon lui.

Pour l'avenir, le rapport prévoit un million de morts par an à l'horizon 2030 à cause du réchauffement climatique, pour un coût de 300 milliards de dollars. Et on parle de l'entrée de Claude Allègre au gouvernement !...

 

Et selon goodplanete : 250 millions de réfugiés écologiques

 

réfugiés climatique 1.jpgSelon les estimations, 50 à 500 millions de personnes pourraient migrer d’ici à 2050 sous l’effet des inondations, de la dégradation des sols, des catastrophes naturelles, de la déforestation, de la construction de grands barrages ou d’accidents industriels. Pourtant, le statut de ces personnes, appelées aussi réfugiés de l’environnement ou éco-réfugiés, n’est pas encore reconnu dans le droit international.

 

Le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE) définit les réfugiés environnementaux comme des «personnes forcées à quitter leurs habitations d’une façon temporaire ou permanente, à cause d’une dégradation nette de leur environnement (d’origine humaine ou naturelle) qui bouleverse gravement leur cadre de vie et/ou qui déséquilibre sérieusement leur qualité de vie».

Historique

D’ores et déjà, des millions de personnes ont été déplacées pour des raisons liées à l’environnement. Les inondations de 1998 en Chine ont donné lieu à des millions de sans abris, la catastrophe de Tchernobyl a occasionné le déplacement de plus de 100 000 personnes lire la suite

 

Crises à venir

Le nombre de réfugiés écologiques pourrait doubler de 1995 à 2010 [voir débat] et avec le réchauffement climatique global, il pourrait même dépasser les 200 millions de personnes, selon certaines prévisions

PS : TOUTES LES INFOS SUR LE SUJETS

Source : Express ;    ma météo over blog , La crise climatique devient une crise humanitaire , étude publiée en mai 2007

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu