Avertir le modérateur

13/01/2010

La mer plastique

file__plastique.jpg ARTE est en ce moment inspirer après « Déchets, cauchemars du nucléaire », « La mer plastique »  (La Malédiction plastique Villes et campagnes, montagnes et déserts, rivières et fonds sous-marins : les déchets de plastique ont tout envahi. Alors que ce matériau n'existe que depuis un siècle, il polluera encore l'environnement dans plusieurs milliers d'années).

J’espère que comme pour le documentaire, cauchemars du nucléaire, ARTE diffusera sur son site le documentaire en entier. Cela permettra aux nombreux 800 000 télespétateurs-citoyens-consommateurs l'ayant regardé soit seulement (3% de l'audimat) qui n’ont pas encore eu le temps de le voir de se sensibiliser a ce problème..

 

Dans le docmentaire qui a suivi "La mer plastique" , ARTE a uivi  trois personnages dont la représentante de l’agence IRENA sont un exemple de la manière dont le milieu financier,des affaires et le milieu de la diplomatie essayent de surfer sur cette vague soit par conviction, pragmatisme ou opportunisme (attention au greenwashing). L’exemple du tout électrique n’est pas une énergie propre, seulement plus propre que l’énergie liée aux énergies fossiles. Tout dépend de comment l’énergie en batterie est produite, comment on recycle ces batteries ?  La question de la durée de vie et de l’efficacité est aussi a se poser ?

On le voit avec l’agence IRINA en Arabie Saoudite que malgré un échec du point de vue politique, les actions tant aux niveaux des collectivités locales, des gouvernements avancent. Ils sont confrontés tant d’un point de vue écologique qu’économique a une transition. Cette deuxième partie l’explique bien.

 

Faut il revoir notre vision que l’on fasse a l’argent / réussite, notre consommation ?. Reportage de terre TV dessus : ICI Thème : "Réinventer le progrès " de 6 minutes .

  

La problématique d’une consommation de plus en plus effrénée de la consommation avec un nombre croissant de déchet (5 % sont recyclables) a durée de vie très longue, le reportage évoque le développement des bioplastiques ( ICI  : par des bactéries, par la fabrication de plastique végétale. L'avantage : Ils sont recyclables, sont non toxiques et disparaissent rapidement au contact de l'eau et de l'air. ( Les derniers chiffres sur les déchets en Ile-de-France. www.ordif.com )

01/08/2009

Voyage au Tibet Interdit

priscilla-telmon-9_tit.jpg

Priscilla Telmon est née en 1975, elle est membre du club des explorateurs. Grand reporter, photographe, écrivain-voyageur. Elle consacre sa vie à des expéditions de redécouverte qui mêlent l’histoire et l’aventure, dans l’esprit des explorateurs d’autant. Ses voyages rendent hommages à la beauté et au mystère des contrées explorées. Elle tente de donner une vision optimiste de l’aventure humaine et un nouveau regard sur la diversité naturelle de notre planète. Elle est co-auteur avec Sylvain Tesson de la chevauchée des steppes (Robert Laffont ) et de carnet de steppes (Editions Glénat). Un récit de voyage doit sortir au printemps 2006 aux éditions Albin michel sur sa dernière expédition sur les traces d’Alexandra David Neel ; le film documentaire "Au Tibet Interdit" a été présenté dans plusieurs festivals de film d'aventure.
Pour plus d'informations, retrouvez-là sur
www.priscillatelmon.com

 

 

Voyage au Tibet Interdit  :

 « En 2004, Priscilla Telmon quitte Hanoi pour 5000 kilomètres d'aventure solitaire à travers l'Himalaya. Elle suit l'itinéraire de l'exploratrice Alexandra David-Neel, la première occidentale à pénétrer au Tibet interdit et gagner sa capitale Lhassa en 1924. Plus de 6 mois de marche, de découverte et de cheminement intérieur pour renouer avec le souffle, l'esprit des grandes expéditions passées et mesurer ce qui du Tibet d'aujourd'hui ressemble au pays des neiges qu'Alexandra a connu »... Vidéo :
: http://www.dailymotion.com/video/x6uo8c_voyage-au-tibet-interdit-priscilla_travel

 

Reportage en trois épisodes de 17 minutes sur le tibet, sa culture, sa bidiversité et son annexion chinoise.

C’est filmé a dos d’épaule, et on sent qu’elle aime ce qu’elle fait malgré les conditions éprouvantes (humidité, fatigue, boue, air raréfié (5000 mètres). On se demande comment font les autochtones (tibétains) pour supporter ces conditions. Peut être par habitude…

La scène des plus amusante, et lorsqu’elle est obligée de se coltiner un membre du Parti Communiste, qui n’est pas habitué à ces marches forcées : «  Plus a l’aise dans les couloirs administratifs, que des sentiers »

Elle dénonce de façon ironique, tout en jouant le jeu des autorités, l’occupation militaire et économique.
 2) La suite :3)
Suite et fin :

Interview de Priscilla Telmon ici : Quelques mots pour l’INREES avant la conférence de Décembre 

Interview de l’exploratrice Priscilla Telmon qui sera l'intervenante de la grande conférence 18 décembre 2008...Impression de tournage.

Découvrez la conférence

 

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu