“Les émanations se déversent sur la population de Porter Ranch et des milliers de résidents ont dû être déplacés dans des logements temporaires”, souligne le Los Angeles Times, qui explique que la dynamique particulière de la fuite rend les travaux de réparation complexes et lents.