Avertir le modérateur

30/04/2010

Le rôle des agences de notation ( dans la crise grècque)

Une agence de notation ( wikipédia ) :est une entreprise ou une institution chargée de la notation des collectivités (États…) ou des entreprises selon certains critères définis par une réglementation ou par les acteurs de marché. les conséquences en cas de note dégradée : « Pas très bonnes. D’une part, les investisseurs peuvent délaisser la dette en question au profit d’autres titres. Ce qui va compliquer le placement des titres auprès des investisseurs. En ce qui concerne le pays, avec une prime de risque plus élevée, les taux d’intérêt de la dette augmentent automatiquement. Résultat, «c’est encore plus difficile pour le pays d’honorer sa dette, ce qui fait encore accroître le risque de défaut de paiement, ce qui augmente encore les taux d’intérêt, etc. C’est un cercle vicieux», explique Céline Antonin » ( voir .L'une des conséquences de ce monopole des agences de notation américaine, est de donner la motivation a l'Europe de s'en créer une aussi

Historiquement, les 3 premières agences de notation sont les agences de notation financière telles que Fitch Ratings, Moody's et Standard & Poor's. Très critiquées pour ne pas avoir vu venir la crise. Dans l’émission de France Inter de ce matin, faisant une chronique critique sur ces agences. A la question : «  est-on passés prêt du gouffre » la réponse : «  Pas sûr ». Le problème actuel remonte a 1997 (création de l’Euro) : On ne s'est pas posé la question de la mise en place d’une gouvernance économique de l’Europe. La mise en place de l’Euro s’est fait sans se poser la question des situations différentes des pays de la zone : Créer la même monnaie pour les pays riches (Allemagne) et pauvres / endettés (la Grèce). L’Europe apparaît comme une zone économique, mais il manque la coopération politique et sociale ( « l'Europe actuelle n'apparaît pas comme un organisme volontariste et réellement politique ou s'occupant vraiment de l'essentiel » ( source le Monde)

La Californie peut être considérée dans une situation similaire à la Grèce (l’état est en défaut de paiement), mais l’état fédéral Californien est plus indépendant que la Grèce pour gérer.

Pour en savoir plus : Novethic : article sur les agences de notation, "Les agences de notation sont les boucs émissaires idéals ... (source Le monde), CEPII (Centre d'Etudes Prospectives et d'Informations Internationales),

 

25/03/2010

L'intégralité de la lettre de Zemmour

Le trublion Eric Zemmour s’excuse de sa maladresse vis à vis des arabes et des noirs (L'intégralité de la lettre de Zemmour est lisible sur marianne2.fr.. Il a adressé une courrier à la Licra pour s’excuser. Est-ce bien sérieux ? C’est propos traduise des tensions qui vire au replis identitaire, choux gras de l’extrême droite.

En voici deux autres extraits:

"Je connais trop la souffrance réelle de mes compatriotes 'Arabes et noirs', honnêtes travailleurs, parents intègres, qui se sentent 'salis' par les exactions des bandes de jeunes gens qui ont la même origine qu'eux."

"On a volontairement oublié que ma désormais fameuse phrase n'était qu'une réponse aux arguments développés par les autres intervenants selon laquelle 'la police n'arrête que les Arabes et noirs'. Cette double 'stigmatisation' -et de la police républicaine- et des 'Arabes et noirs' ne choque personne. Les 'Arabes et noirs' peuvent être distingués du reste 'de la communauté nationale' s'ils sont héros (le livre de Thuram exaltant les héros noirs) ou victimes."

Les problèmes sociaux et l’immigration sont les engrais de cette tumeur ( dérive de l'extrême droite et sa banalité dans la société française).

Le racisme est malheureusement bien implanté en France et dans le reste de l’Europe. Il faut voir le vote contre les minarets en suisse, les débats sur l’identité nationale, les scores élevés au régional de l’extrême droite. L’amplification des médiats face à des fait mineurs et isolés ( Minarets en suisse, 3 burka en France...), pour masquer et éviter de répondre aux vrai problème : LA CRISE 2 , une forteresse en Europe, une immigration faible….

(Sources: marianne2.fr, leparisien.fr), Guillon: Bedos "navré" par les excuses de Radio France AFP

09/10/2009

Stress et suicides : l’Etat somme les entreprises de réagir

Xavier Darcos présente un plan d’urgence. Les grandes entreprises devront conclure des accords sur les risques psychosociaux avant le 1er février. 28 suicides reconnus comme accident du travail. Un nouveau salarié du Technocentre de Renault s’est donné la mort.

Alors que Renault a été frappé hier par l’annonce du suicide (à son domicile) d’un ingénieur du Technocentre, le ministre du travail Xavier Darcos, présente ce matin son plan d’urgence sur les risques psychosociaux. Il va sommer les 2.500 entreprises de plus de 1.000 salariés de conclure des accords avec leurs syndicats avant le 1er février, s’inspirant de l’accord interprofessionnel signé a l’automne 2008 mais resté inappliqué depuis. A terme, des sanctions financières pourraient être instaurées si des entreprises ne jouaient pas le jeu. Les syndicats décidés a faire du mal être au travail leur nouveau cheval de batail, saluent ce volontarisme mais demandent des moyens à l’Etat et attendent le patronat au tournant. Le groupe des députés UMP prépare un rapport sur la souffrance au travail et se réserve la possibilité de légiférer. Depuis le 1er janvier 2008, l’assurance-maladie a reconnu 28 suicides comme accident du travail sur 72.

Xavier darcos donne 4 mois aux entreprises pour passer des accords de stress. Cela témoigne de l'urgence de la situation. Un rapport dévoilé hier par l'(Agence de Sécurité Sanitaire de l'Environnement et du travail ( Afsse) pointe que les pathologies psychosociales ( dépression, anxiété) sont arrivées au premier rang des maladies en 2007. Une "tendance lourde" qui de l'avis unanime des experts, ne cesse de s'accentuer. Hier l'annonce du suicide du salarié de Renault est dramatiquement venu le rappeler.

Dans ce contexte, les entreprises peuvent s'estimer heureuses : après les avoir évoquées mercredi, le ministre a finalement renoncé à brandir a présent les menaces de sanctions financières pour les employeurs ne jouant pas le jeu. Ce "Bonus-Malus" pourrait toutefois ressortir  si le bilan, qui sera fix en février est jugé insuffisant.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu