Avertir le modérateur

13/05/2016

Les animaux malades de la peste

 n

 - 219.8 ko

Photo de Paris Luttes Infos

 

on devrait toujours rappeler que le chef n'est pas aussi chef que ce qu'il le pense Le Peuple de l'Herbe - Parler le fracas - Official VideoLe Peuple de l'Herbe - Parler le fracas - Official Video

Citation de Raoul Nasri : :m/h de dos *

nous ne céderons jamais car le travail fait plus de morts que la route
*ne perdons pas notre vie à la gagner*
nous ne céderons jamais car nos rêves sont vos cauchemards 
*auto détermination,FCK la croissance et ses impératifs *
nous ne céderons jamais car votre argent est sale 
*‪#‎Panama‬'s papers*
nous ne céderons jamais car l'anarchie est la seule à ne pas mentir,la seule raison d'être,
pour les gens,par les gens,sans compromis,sans impératifs,avec une éducation populaire,
une réelle empathie,mieux que vos "politiques sociales " génèralistes ,inhumaines à souhait
*‪#‎ihatepolitics‬ https://www.youtube.com/watch?v=dCE3Ge4bCLk* n Rat Race - BOB MARLEY

 

 Alors que l'affaire des "Panama Papers, ou l'affaire des riches ne cessent de rebondir, une condamnation d'un SDF pour un vol de pain et de patte fait grand bruit. Nous sommes dignes d'un roman d'une fable de La Fontaine, d'un roman de Germina ou de l'assomoir de Zola.

Selon Les échos  Les "Panama Papers" de retour en FranceCinq semaines après les premières révélations sur le rôle du cabinet Mossack Fonseca dans l'évasion fiscale internationale, le scandale des "Panama Papers" fait de nouveau la une de l'actualité. Auditionné aujourd'hui par la commission des finances du Sénat, Frédéric Oudéa a martelé : "laisser penser que le groupe Société générale serait au coeur de l'évasion fiscale est une information erronée et injustifiée". Mis en cause pour avoir déclaré aux sénateurs, en 2012, que sa banque n'avait plus aucune activité dans les paradis fiscaux, le dirigeant ne devrait pas être poursuivi. Au même moment, "Le Monde" accusait deux autres banques tricolores, Crédit Agricole et BNP Paribas, de recourir à des montages offshore - une pratique que la banque verte affirme avoir "cessé de manière définitive" en 2015

 

La finance représente 80 % du PIB du Panama

 

 

Un nouveau chapitre des «Misérables» vient d'être écrit au tribunal correctionnel de Cahors. Sans faire offense à l’œuvre de Victor Hugo, Nesliat Delhaye, l’avocate d’un jeune homme de 18 ans jugé pour un vol de pâtes et de riz dans une maison de Figeac, a finement évoqué cette référence littéraire. Il faut dire que le parallèle était facile à faire entre Jean Valjean, condamné pour un vol de pain, et ce prévenu. "J'avais faim. Je n'ai rien pris d'autre. C'était un vol par nécessité", a-t-il justifié avant, finalement, d'écoper de 2 mois de prison ferme pour ce délit alimentaire dont le préjudice pour la victime s'est monté à un peu de riz et 5 kilos de pâte

 

 n Jean de la Fontaine -Les animaux malades de la peste - Lecture en ligne , Les Fables de Jean de La Fontaine

nLes Animaux malades de la peste est la première fable du livre VII de La Fontaine situé dans le deuxième recueil des Fables de La Fontaine, édité pour la première fois en 1678. Wikipédia 

nla publication de Yannis Youlountas.

 
 
 
Photo de Yannis Youlountas.
Yannis Youlountas
 

Justice de classe. A quand la révolution sociale ?

UN SANS-ABRIS DE 18 ANS CONDAMNÉ À DEUX MOIS DE PRISON FERME POUR AVOIR VOLÉ DU RIZ ET DES PÂTES PARCE QU'IL AVAIT FAIM

Un jeune homme de 18 ans qui s'était introduit dans une maison de Figeac (Lot) pour y voler du riz et des pâtes "par nécessité" a été condamné, hier, à 2 mois de prison ferme par le tribunal correctionnel de Cahors. Son avocate parle d'un nouveau chapitre des "Misérables".

Le tribunal correctionnel de Cahors a condamné jeudi à 2 mois de prison ferme un jeune homme de 18 ans-et-demi poursuivi pour avoir volé du riz, des pâtes et une boîte de sardines dans une maison de Figeac dans laquelle il s'était introduit, a indiqué son avocate.

Le jeune homme, qui vit dans la rue et dormait sous une tente, a indiqué à la barre que ce jour de février 2016 il "avait faim" et a indiqué aux magistrats qu'il avait commis ce vol "par nécessité", ne volant rien d'autre. La victime n'avait pas porté plainte, le carreau cassé étant remboursé par les assurances et le voleur n'ayant pas faire d'autres dégâts dans la maison.

Pour ce vol avec effraction, le procureur avait réclamé 5 mois de prison ferme. L'avocate du prévenu avait demandé la relaxe, rappelant la jurisprudence en matière "d'état de nécesstité". Elle a fait référence devant le tribunal, à un nouveau chapitre des "Misérables" de Victor Hugo, où Jean Valjean est condamné à 20 ans de bagne pour avoir volé un pain.

Mais le tribunal de Cahors ne l'a pas suivi. Il a condamné le jeune homme à deux mois de prison ferme. Le condamné, selon son avocate, devrait faire appel.

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir."
La Fontaine, Les animaux malades de la peste, 1678

 

Un trait d'humour : )

un lien.Prison ferme pour un vol de pâtes et de riz: "Les Misérables" version 2016 au tribunal Partager LADEPECHE.FR
 

 

la publication de Mediapart.Avec des médias contrôlés par quelques milliardaires, la France, qui figure en mauvaise position dans le classement de Reporters sans frontières, a peu de raisons de célébrer, ce mardi, la « Journée mondiale de la liberté de la presse ». De plus, une nouvelle menace se profile car, en éclaireur, Patrick Drahi piétine ce qui devrait être un principe démocratique majeur : la neutralité du Net.

 

 Photo de Nicolas Hernandez avec Marie Max Moulin et 8 autres personnes.il y a 4 ans

 

Une situation grotesque
Jean Luc Porchet
" Et qui sont donc les marchés ? les grands banquiers, les patrons de compagnies d'assurances et de hedge funds ( les fameux fonds rapaces). Pourquoi sont-ils si puissants ? parce qu'ils disposent d'une arme imparable : les Etats sont obligés de s'adresser à eux pour couvrir leur déficit. 

Cela n'a pas toujours été le cas. Jusqu'en 1973, le Trésor public empruntait directement à la Banque de  France. Mais cette année-là Pompidou ( un banquier) interdit cette pratique, obligeant l'Etat à faire appel aux banques privées : celles-ci lui prêtent , en fixant le taux d'intérêt qui leur plait. Depuis, tous les autres pays européens, et l'Europe elle-même, ont fait pareil. 

D'où cette situation grotesque : il est interdit aux Etats de se financer auprès de la Banque centrale européenne. Mais celle-ci peut refinancer à de très faibles taux les banques privées lesquelles prêtent ensuite aux Etats à des taux nettement supérieurs ! Pourquoi les Etas se sont-ils livrés ainsi pieds et poings liés aux marchés  ? Parce que ces vingt dernières années, et surtout depuis la chute du Mur, les grands noms de la politique internationale se sont convertis au capitalisme triomphant. "



> Jean Luc Porchet - Prises de Bec - Le Canard enchainé http://zec.blogs.letelegramme.com/media/01/00/367354665.jpg
 

«…remède de cheval» disent-ils…
Faillite sociale serai plus approprié :La gauche implose pour cause de "dérive néolibérale"? Ce n'est rien à côté de ce que prépare la..HUFFINGTONPOST.FR

 S’il n’est pas élu… là réside son plus gros problème :Affaire des écoutes: la dernière astuce de Sarkozy pour faire traîner la procédure HUFFINGTONPOST.FR
 
Extrait: "Beaucoup d'agents de la Direccte qualifient l’intervention de la police "disproportionnée", dans leurs locaux d’Hérouville-Saint-Clair, ce jeudi 12 mai 2016.
" Ça ne s'est jamais passé comme ça "
À 16 h 45, après le départ des policiers, les employés de la Direccte ont remis un peu d’ordre et n’ont constaté, a priori, aucune dégradation. Mais beaucoup ont dénoncé une intervention de la police "inadmissible", "disproportionnée".

 orsque les media s’érigent en tribunal : Jeudi 28 avril et dimanche 1er mai 2016 se tenaient deux journées de manifestation, respectivement contre la loi travail et pour la journée internationale des travailleurs. Et sans surprise, ce sont les affrontements entre la police et certains manifestants qui ont monopolisé l’attention des médias.

La couverture de ces violences témoigne des travers déjà bien connus du traitement médiatique des mobilisations sociales : ( ...) Quand les grands médias ne prennent plus la peine de questionner les sources policières, l’information passe à la trappe…

la photo de Les répliques intellectuelles.
Photo de Les répliques intellectuelles.
Patrick Balkany a été impliqué dans plusieurs affaires politico-judiciaires depuis 2005. La dernière en date : son nom est cité dans les Panama Papers. L'éloquente saga des hauts de Seine, fief de la droite qui en a fait le terrain privilégié de ses arrangement avec la loi. Ne pas rater le témoignage hallucinant des barons locaux. Cette saga n'a rien a envié aux bons western. Il était une fois dans l'ouest Le roman noir des Hauts-de-Seine
 
Journalisme préfectoral, journalisme de maintien de l’ordre.
ACRIMED.ORG
 
 
Photo de Coordination des Luttes.
Coordination des Luttes

Le 12 mai : Manifs interpro et grèves partout à l'appel de l'intersyndicale
Le 16 mai: grève des routiers
Le 17 mai : Manifestations partout et GREVES RECONDUCTIBLES
Le 19 mai: Manifestations partout et GREVES RECONDUCTIBLES
Les cartes sont prêtes et de nouvelles peuvent être créées!
N'hésitez pas à nous envoyer vos infos manifs ( Ville, date, heure, adresse, lien vers votre page groupe ou manif )
https://www.facebook.com/events/1740929266151127/?active_...
http://lutt.es/lt/map/

 
  

11/05/2016

Democracy is so overrated.

n

En si peu de mots .....

Ce monsieur avait tout compris ! Nous sommes tous le changement...

La Relève et La Peste

la publication de Sihame Assbague.
 "@manuelvalls La démocratie, c'est tellement surfait. ‪#‎LoiTravail‬ ‪#‎49al3‬"
 
 

Quand le compte officiel de la série House Of Cards se met à troller Valls.

L’image contient peut-être : 1 personne, intérieur et texte
 

Quand le compte officiel de la série House Of Cards se met à troller Valls.

Le compte Twitter officiel de House of Cards a mentionné aujourd'hui le premier ministre français Manuel Valls, avec le message «Democracy is so overrated. ‪#‎LoiTravail‬ ‪#‎49al3‬"», qui signifie «La démocratie est tellement surfaite». La publication est accompagnée du gif du personnage principal Franck Underwood, actuel président des États-Unis dans la série, qui rie.

Les auteurs du tweet font référence au recours par le gouvernement hier de la procédure du 49-3 sur la loi TravailElle permet au gouvernement de faire adopter le projet de loi sans vote, sauf si une motion de censure est votée dans les 48 heures.


Le premier ministre n'a pas tardé à répondre en tweetant en reprenant une déclaration de Churchill: "Cher Frank , la démocratie est la pire forme de gouvernement , à l'exception de toutes les autres; ) "

 

C'est le rève de tout régime que de voir le peuple docile, soumis sans avoir le petit doigt pour tapper. C'est la base de nombreux romans de science fiction : Farenhait 451, globalia, de jc ruffin, 1984 d'Orwells...

 Manuel Valls : "Je ne laisserai pas détruire la gauche de gouvernement."Le soutien en demi-teinte à l'exécutif des écologistes :La gauche implose pour cause de "dérive néolibérale"? Ce n'est rien à côté de ce que prépare la...selon le  HUFFINGTONPOST.FR ...remède de cheval» disent-ils...
Faillite sociale serai plus approprié :R...remède de cheval» disent-ils...
Faillite sociale serai plus approprié :

la photo de Wen Yang
 
Wen Yang Peut être les quatres, du coup ils votent puis se pleignent grrr
 
 

 

Celui qui ne bouge pas ne sent pas ses chaînes. Rosa Luxemburg Un très bon film THEY LIVE - Trailer ( 1988 ) - YouTube : Invasion Los Angeles part 1 - vidéo Dailymotion


 

Invasion Los Angeles part 1 - vidéo Dailymotion Invasion Los Angeles (They Live) est un film américain de science-fiction réalisé par John Carpenter, sorti en 1988. Il s'inspire de la nouvelle Les Fascinateurs(Eight O'Clock in the Morning1) de Ray Faraday NelsonThey Live 1988 | Full Movie - YouTube 

La tête du cortège à paris de la publication de Samy Cat Genarez.

 
 
la vidéo de Désintox - Arte - Libération dans le groupe Daniel Mermet - les AMGDésintox - Arte - LibérationSelon Nicolas Bay du Front National, le laxisme judiciaire aurait conduit à une durée moins longue des peines prononcées. Mais les chiffres disent le contraire : les prisonniers condamnés à perpétuité entre 1995 et 2005 ont effectué une détention moyenne de 19 ans et demi, soit deux années et deux mois de plus qu’avant 1981. Retrouvez d'autres vidéos désintox ici > http://bit.ly/1IaA121

 [SOCIETE]
Le GIGN, le RAID ne suffisait pas…

 Selon révolution permanente : Créé notamment en prévision de l’Euro 2016 en cas « d’attaque terroriste », on peut être sûr que le gouvernement n’hésitera pas à user de cette nouvelle brigade d’élite pour réprimer les manifestants, de la même façon que le RAID est intervenu pour évacuer laMaison du peuple à Rennes, lieu d’occupation symbolique du mouvement contre la loi travail. Ces unités spéciales visent d’ailleurs à se déployer dans toute la France, d’ici 2017, avec 150 unités en France. En complément duTitus de la BRI, cette nouvelle brigade vient renforcer l’état d’urgence et la répression que le gouvernement compte bien pérenniser.

la publication de Béa AusardiaLa surveillance, c'est la liberté
Merci Béa : De fait, ce texte de loi qui sera votée le 19 mai, donne au ministère de l’intérieur et aux forces de police plus de prérogatives que celles de l’état d’urgence.

En particulier la possibilité d’assigner à résidence pendant un mois, une personne qui revient d’un théâtre d’opérations où interviennent des groupes terroristes, même si aucun élément constitutif d’un délit n’existe pour saisir la justice.

Plus de moyens d’enquêtes et pas seulement pour celles liées au terrorisme

Parmi les autres mesures de ce texte ultra-sécuritaire, la possibilité de retenir pour quatre heures, sans avocat, une personne contrôlée dans la rue même si elle a ses papiers...

En savoir plus sur , regarder le lien ci dessous :

La France se dote de la loi antiterroriste la plus sévère d’Europe :

 
De fait, ce texte de loi qui sera voté le 19 mai, donne au ministère de l’intérieur et aux forces de police plus de prérogatives que celles de l’état d’urgence....
 
 
 
 La photo de Collectif urgence notre police assassine dans le groupe Anarchistes sur facebook.
5 h ·
 
Collectif urgence notre police assassine

Le comité contre la torture de l'ONU que nous avons rencontré, vient de rendre son rapport sur la France.

En voici un extrait qui concerne les violences policières.

Encore un rapport objectif qui reprend ce que nous disons : la vérité.

Le rapport complet : http://tbinternet.ohchr.org/…/F…/INT_CAT_COC_FRA_23916_F....

 

 

 

Raoul Nasri l'état joue le pourrissement de la situation en identifiant des "coupables" ...il nous fait un 49-3 général,mais le retour risque de les surprendre...un blocage se profil,si il est général,qu'on soit assigné ou pas ne changera pas grand chose...d'autant plus que cette mesure ne peut pas concerner 1 million de personnes

 

‪#‎etatdurgence‬
‪#‎etatpolicier‬

https://www.facebook.com/alix.lsr/posts/1706592912925834

Selon le Monde Qui sont les manifestants visés ?

Les militants interdits de manifester sont, pour la plupart, proches de la mouvance antifasciste et anarchiste. Pour l’heure, trois groupes ont rapporté, sur Twitter, être visés par cet interdit préfectoral : le collectif Action antifasciste (AFA) Paris-Banlieue, le Mouvement interluttes indépendant (MILI) ou encore le Social Protest Klub (PSK).

Selon plusieurs sites de la mouvance anarchiste, une vingtaine d’individus auraient reçu cet arrêté « d’interdiction de séjour », mais le chiffre pourrait encore évoluer. Les personnes concernées par cette interdiction sont « diverses et variées », rapporte le site Paris-luttes. info, qui relaie les informations du collectif AFA Paris-Banlieue :

 
« Il y a des membres de différentes organisations (pas seulement l’AFA), mais également des personnes syndiquées, des blessées lors de violences policières, un journaliste et des non organisées. »

Surprenant en effet, un journaliste photographe indépendant, membre du collectif OEIL (Our Eye is Life), qui collabore avec le magazine Fumigène, s’est également vu notifier une interdiction de manifester, rapporte Buzzfeed. En dehors de Paris, d’autres interdictions de manifester ont été signalées, notamment à Nantes et Lyon, où les rassemblements contre le projet de loi travail ont été émaillés par des affrontements entre policiers et manifestants.

Lire aussi :   « Loi travail » : des collectifs face à la violence policière

Selon la préfecture de police de Paris, contactée par Le Monde, les individus concernés avaient été « identifiés pour des faits de violences lors des précédentes manifestations ». Et il y a « tout lieu de penser » que leur présence aux rassemblements « vise à participer à des actions violentes », précise l’arrêté de la préfecture remis aux militants. Un proche des militants explique au Monde qu’aucune des personnes visées n’a pourtant été interpellée pendant les manifestations.

Que prévoit cet arrêté ?


Un article sur les interdictions de manifester délivrés chez nos militants depuis hier soir. Nous apprenons également que d'autre camarades sont touchés par ces interdictions, plus d'infos sur Paris Luttes Info.‪#‎EtatDurgence‬ ‪#‎EtatPolicier‬ ‪#‎Antirep‬ Nouvelle arme anti-lutte : l’interdiction de manifester !AFAPB.ORG

 

Le texte en question s’appuie notamment sur l’article 5 de la loi sur l’état d’urgence :

« La déclaration de l’état d’urgence donne pouvoir au préfet (…) d’interdire la circulation des personnes ou des véhicules dans les lieux et aux heures fixés par arrêté ; d’instituer, par arrêté, des zones de protection ou de sécurité où le séjour des personnes est réglementé ; d’interdire le séjour dans tout ou partie du département à toute personne cherchant àentraver, de quelque manière que ce soit, l’action des pouvoirs publics. »

Toute personne visée par cet arrêté et enfreignant ces règles encourt six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende.

 

  • Comment réagissent les manifestants ?

Scoop : un jeune auteur nantais assigné à résidence par Bernard Cazeneuve

Exclusif : nous apprenons que le jeune auteur nantais d'un ouvrage sur les violences policières est assigné à résidence 2 jours seulement après la publication de son ouvrage : « L'arme à l’œil, violences d’État et militarisation de la police ».

Cette « notification administrative », distribuée sans aucune décision judiciaire en vertu de l'état d'urgence, vise à empêcher certaines personnes de manifester cette semaine contre la « loi travail ». Un journaliste parisien a également été frappé de la même assignation, comme des dizaines de militants à Paris et Nantes. Vengeance du préfet ? Fantasmes sécuritaires d'un gouvernement socialiste en pleine fuite en avant ?

Nous apportons tout notre soutien à cet auteur, ainsi qu'à toutes les personnes frappée par ces mesures d'exception. Nous pensons également au lycéen jeté en prison sans preuve – avec la qualification délirante de « tentative d'homicide » – , pour avoir fait un croche pied à un policier alors même que les policiers ont blessé gravement des dizaines de personnes sans jamais être inquiétés, notamment à Rennes où un étudiant a été mutilé à l’œil.

Le terrorisme d’État ne nous arrêtera pas.

Mise à jour : Les médias parlent de 8 personnes concernées par ces interdictions de manifester. Nous cherchons à en savoir plus, alors contactez-nous par message privé si vous faites partie des personnes ciblé-e-s par la préfecture.

Un arsenal législatif qui n’intimide pas les militants antifascistes. « Si le préfet Cadot pense nous porter un coup au moral, il vient de faire exactement le contraire. Vous voulez nous faire sortir par la porte ? On rentrera par la fenêtre… A bientôt dans les rues », ont réagi les militants de l’AFA Paris-Banlieue sur le site du collectif. Et d’ajouter : Pour une personne interdite de manifestation, que cent autres descendent dans la rue. »

Le communiqué du collectif antifasciste se termine ainsi : "Vous voulez nous faire sortir par la porte ? On rentrera par la fenêtre…"

 

  • Quels sont leurs recours possibles ?

Le groupe Défense collective, qui apporte une aide juridique aux manifestants interpellés dans le cadre de la mobilisation contre la réforme du code du travail et de Nuit debout, a indiqué qu’il préparait un référé-liberté. Cette demande vise à contester la décision d’une administration publique quand elle porte atteinte à l’une de ses libertés fondamentales.

 

Le droit de manifester est un droit fondamental défini par la Déclaration de droits de l’homme et du citoyen. Mais la mise en place de l’état d’urgence à la suite des attentats du 13 novembre permet d’outrepasser ce droit au nom de la sécurité et du maintien de l’ordre public.

Le tribunal administratif de Paris devra statuer mardi 17 mai à 8 h 45 sur une dizaine d’arrêtés préfectoraux, dont celui déposé par Hosni Maati, l’avocat du journaliste, connu sous le pseudo NnoMan. La préfecture a d’ores et déjà annoncé lundi que des « vérifications sont en cours », rapporte BuzzFeed. Et d’ajouter que si le journaliste « n’est pas concerné par les faits que l’arrêté lui reproche, il pourra participer à cette manifestation ».

Lire aussi :   La France se dote de la loi antiterroriste la plus sévère d’Europe

 

Loi Travail : la justice suspend l'interdiction de manifester à Paris pour neuf militantsDans ses ordonnances de rejet, le juge administratif relève que cette mesure constitue une "atteinte grave et manifestement illégale à la liberté d'aller et venir et à celle de manifester". selon France TV info Selon une journaliste d'i-Télé, qui a assisté à l'audience, certaines personnes se trouvaient par la même occasion interdites de domicile, puisque résidant dans des quartiers traversés par le cortège parisien. Elle cite par ailleurs l'exemple d'une doctorante, en train de préparer une thèse.

 

 

  • Des précédents ?

Le gouvernement avait déjà utilisé l’état d’urgence, en novembre et décembre 2015, pour interdire des manifestations en marge de la conférence de Paris sur le climat (COP21). Plus d’une vingtaine de personnes avaient alors été assignées à résidence dans toute la France. Des heurts avaient néanmoins éclaté, place de la République, à la suite d’un rassemblement non autorisé.

Lire aussi :   Des heurts de plus en plus violents lors des manifestations contre la loi travail


Des grenades de désencerclement et des lacrymogènes utilisés par les forces de l'ordre, près des #invalides. #LoiTravail #manif12mai

 
e cas du lycée Sophie Germain à Paris, où Juliette, 17 ans, élève de Terminale, dit avoir fait "toutes les manifs depuis le 9 mars". Le lycée Henri-IV était également bloqué, la porte d'entrée barrée d'un drap: "Le Medef ordonne, le gouvernement obéit, la jeunesse résiste."
 
réponse à M. Hazan - Évidemment, quand 60% des commissariats brûlent en quelques semaines,...Évidemment, quand 60% des commissariats brûlent en quelques semaines, certains policiers changent de camp. Par peur. Non pas par gentillesse.LUNDI.AM : 
 

 
Force doit rester à la loi" assènent-ils ; "Ni loi ni travail" affirment nos banderoles. Même les policiers l'ont compris, la haine qu'on leur voue les rend faibles, et c'est bien à cela que nous aspirons, entre autre, en construisant un rapport de force.
 
"Pourquoi ne pas être intelligent ?" demandiez-vous. Pourquoi, effectivement, ne pas analyser un peu plus finement les contextes historiques, la situation invivable qui nous est faite, le rôle de la police et de toutes ses formes dans cette situation et la place de notre combat dans tout ça ? À la lumière de ces quelques lignes, en lieu et place de "tombez les casques, la police avec nous", je m'adresserai plutôt à tous les autres en leur disant : "mettez des casques, la police est à bout".
 
guerre, vient compléter l’arsenal répressif du gouvernement toujours plus impressionnant

n i. ,  à  , 

 

15 hil y a 15 heuresBlessures et gaz lacrymogènes : petit guide pratique de secourisme en manifestation
 



LIRE AUSSI :
» Entre politique et séries télé, une relation grandissante... et ambivalente 
» House of Cards, Homeland, Scandal: la Maison-Blanche mine d'or des séries
» La politique, nouvelle valeur sûre des séries américaines ?

They live - l'indigné révolté

Loi travail sur le blog CitizenKhane

Parler le fracas Créé le jeudi 12 mai 2016

: nous aussi on bloque tout. Par Enkolo dans Accueil le

un lien.Etat d'urgence: des militants «interdits de séjour» à la manif contre la loi travail Des activistes «anti-fascistes et anticapitalistes» ont reçu des arrêtés… Partager LIBERATION.FR
la publication de Révolution Permanente.État d’urgence : Le PSIG-Sabre. Une nouvelle brigade de gendarmerie équipée d’armes de guerre L’état d’urgence n’en finit plus. Après l’acquisition de Titus pour 2,4 millions…Partager REVOLUTIONPERMANENTE.FR
 

09/05/2016

« NASSER » LA MANIFESTATION DE POLICIERS

n

 

hoto de Monia Jaafar.

19 h ·
 

Bonjour canetons !

 

 Nicolas Hernandez "Cela sera aussi rare, pour le signaler lorsqu'ils se mettront en grève. Les cas ou cela a été le cas, bizarrement l'état a très vite répondu a leurs attentes de peur de perdre sa force de controle et surveillance sur la population. Ces grèves ont surtout eu pour but de demander plus de moyens pour faire face aux " incivilités", c'est a dire des moyens sécuritaire plus importants, répressifs" à propos de la publication de Julien Salingue.
 

He non Monsieur Hollande elle ne passera pas cette loi !François Hollande : la loi travail "va passer" ACTU.ORANGE.FR

 
 
la vidéo de Lies Breaker.Ils mentent et désinforment tout le temps ..... Là ils se sont fait choper .Voir aussi un film sur les événements du 1 er maihttps://youtu.be/VhOMJObX7CQ : la vidéo de Info'Com-CGT.Projet de loi travail Une violence et une tentative d'atteinte à nos vies FIODOR RILOV, AVOCAT DES SALARIES DE GOODYEAR - MEETING CONTRE LA LOI TRAVAIL !!!! (Source vidéo Révolution Permanente)
 · 
 
 
Photo de Julien Salingue.

La Belgique a demandé lundi le renfort de l'armée dans les prisons dont le personnel est en grève depuis deux semaines. Six pelotons de 30 soldats ont été envoyés dans des établissements pénitentiaires de Bruxelles et de Wallonie pour y aider la Croix Rouge et la police. Les surveillants de prison protestent contre leurs conditions de travail, invoquant un manque de personnel provoqué par des coupes budgétaires.

La grève a aggravé la situation des détenus qui pour certains ne peuvent plus prendre de douche, bénéficier de trois repas par jour, du parloir, ni rencontrer leurs avocats. Selon les syndicats de gardiens de prison, les sous-effectifs se traduisent par une diminution du nombre de promenades accordées au détenus et des activités susceptible de réduire la violence et de dissuader les détenus de récidiver.

l'histoire se répète https://www.youtube.com/watch?v=PFc7Mwm9DSM Violence policière contre la révolution : Mai 68 Mais68 : Rappel pour le jour où ça pètera de nouveau : YOUTUBE.COM

Le retour a l'envoyeur en montrant a travers les mots souvent utilisés par ceux qui cherchent a décridibiliser les mouvements sociaux ( fafs, politiciens, médias, et flics) et alors que les violences policières et les victimes de celles ci s'accumulent, de faire un trai d'humour.

 

APPEL À « NASSER » LA MANIFESTATION DE POLICIERS DU 18 MAI

"Considérant que la police mène une guerre à la population visant à perpétuer un ordre que nous contestons et qu’elle ne se différencie d’une association de
malfaiteurs que par l’étendue de son organisation, la légitimation structurelle de ses actes et l’impunité judiciaire qui en découle"

Cette semaine, le syndicat de police Alliance —connu pour ses prises de positions parfois excessives— a annoncé vouloir organiser une manifestation sur la place de la République à Paris, le 18 mai. Victimes de la vindicte populaire et de la propagande médiatique quant à leurs soit-disant violences, les policiers s’en prennent désormais au gouvernement et semblent vouloir revendiquer leur autonomie politique. À peine annoncé, le mouvement connaît déjà une vive opposition, le collectif Urgence la police assassine appel à tenir la place sur les réseaux sociaux. Au moment de boucler le numéro de cette semaine, nous recevions cet autre appel à opérer la « technique du sandwich au poulet ». Nous le reproduisions ici. (Voir le PDF en fin d’article)

Vu l’alinéa 13 du 14e article de la constitution déclarant que « nous souhaitons une vie libérée de toute police »
Vu le traité 1312 attestant que tous les flics sont des bâtards
Vu la loi du 1er mai 2016 établissant « pas de bâtard sur nos trottoirs »
Vu le code de mon vélo
Vu la loi n°98791961 modifiée relative à l’état d’insurrection
Vu l’arrêté n°24363738 sur le tabassage nocturne

- Vu le communiqué de presque du groupuscule d’ultra-droite Alliance, transmis par télécopie le 04/05/2016, annonçant la tenue d’un rassemblement « Stop à la haine anti-flic » place de la République à Paris le 18 mai 2016 ;

- Considérant que les « flics » susnommés, connus de nos services comme policiers, gendarmes, CRS et porcs en armures, constituent un corps armé, hiérarchisé, lui-même infiltré par des minorités ultra violentes et extrêmement mobiles ;

- Considérant qu’ils se sont régulièrement rendus coupables de violences dans et en marge des manifestations ; tirs de flashball ayant suscité des éborgnements, usage de grenades ayant perforé les chairs, matraquage, gazage, séquestrations, enlèvements, homicides volontaires ayant entraîné la mort ;

- Considérant l’existence de la BAC ;

- Considérant qu’au quotidien la mouvance policière est responsable de la mort, en moyenne, de 15 personnes par an, de 7 à 77 ans, de fouilles au faciès, de discriminations sexistes et racistes, d’humiliations régulières, de passages à tabac et du maintien des frontières physiques et mentales ;

- Considérant que la police mène une guerre à la population visant à perpétuer un ordre que nous contestons et qu’elle ne se différencie d’une association de malfaiteurs que par l’étendue de son organisation, la légitimation structurelle de ses actes et l’impunité judiciaire qui en découle ;

- Considérant que tout le monde déteste la police ;

- Considérant que chaque policièr.e exerce cette fonction en toute connaissance de cause et peut déserter ;

- Considérant que la police est une organisation internationale ayant commis des méfaits similaires sur l’ensemble des territoires où elle sévit, de la Grèce à Bergson, du Maghreb à Ferguson.

- Considérant que la police par sa seule existence entrave l’expression d’une vie réellement libérée ;

- Considérant que, à juste titre, tout le monde déteste la police ;

- Considérant les notes rouges de nos services de renseignements confirmant que le groupe organisé Alliance rassemble les éléments les plus radicaux et incontrôlables de la mouvance policière qui réclament le renforcement de l’arsenal dont ils disposent revendiquant ainsi la perpétuation du permis de tuer déjà en vigueur ;

- Considérant que d’autres groupuscules d’ultra-droite - comme la Ligue de Défense Juive - appellent à rejoindre la manifestation ;

- Considérant que la place de la République sollicitée pour ce rassemblement est actuellement occupée par le mouvement Nuit Debout et les diverses formes d’opposition à la loi Travail et son vieux monde ;

- Considérant qu’il est con et sidérant d’autant considérer ;

Vu la provocation

Arrête :

L’interdiction du rassemblement policier place de la République prévu le 18 mai 2016 à partir de 12 heures de l’après-midi

La mise en nasse des éventuels individus récalcitrants par les Insurgées de la ville de Paris soit l’encerclement sans sommation desdits sujets selon la technique « du sandwich au poulet »

Fait à Paris, le 7 mai 2016,

Imperfecture du police by lundimatin

 

Ni oubli, ni pardon pour Rémi Fraisse": La « nasse », ou l'importation du « kettling » -
Ce dispositif de maintien de l’ordre est surtout connu sous le terme anglais de kettle (« bouilloire ») ou kettling, la technique étant particulièrement prisée par la police de Sa Majesté." Libération, 3 mai 2016  https://lundi.am/Kettling LUNDI.AM
 
 

On n’a pas fini de parler de kettling et de nasse, dans ce mouvement et plus tard. Et il le faut. Mais à la condition de sortir la réflexion de l’angoisse. « Ho mon dieu, on va se faire nasser, on va se faire… ». C’est joyeusement que le cortège parti prendre l’apéro chez Valls chantait « On est encerclés, on est encerclés, on est, on est, on est encerclés », et c’est joyeusement que ceux qui s’étaient échappés étaient revenu faire pression de l’autre côté, jusqu’à obtenir la levée du dispositif. Un jour comme le 1er mai c’est toute la manifestation qui a subi cette stratégie policière. Il faut que se diffuse la connaissance de celle-ci, et son refus. Il faut que l’intimité avec la police qui nous est imposée dans les manifestations à Paris soit prise pour ce qu’elle est, non pas comme une « provocation », non pas comme une volonté de déclencher des heurts, mais comme la mise en place, petit à petit, d’une nouvelle technique de maintien de l’ordre que toute personne encore déterminée à prendre la rue dans ce pays doit considérer comme insupportable.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu