Avertir le modérateur

30/07/2015

Russie : la fièvre anti-américaine

n

russie, anti, americaine, fievre

L’arme absolue du pouvoir, dans ce magnifique système, c’est le suffrage universel. C’est-à-dire quand la majorité décide pour les andouilles qu’ont le malheur d’être en moins grand nombre. 

Si la majorité passe son temps à regarder des feuilletons débiles en se goinfrant de pop-corn, on voit le tableau ! Pas trop difficile, dans ce cas-là, de lui faire faire ce qu’on a envie, à la majorité…

Ramseier

Il y a deux jours, une ONG américaine la National Endowment for Democracy a été jugé indesirable en Russie. Dans le viseur des russes, les américains qui font l'objet "d'une véritable campagne de dénigrement". En plein centre de Moscou, un club, pas comme les autres : le Sanctions Bar  Une ambiance lunch, une clientèle jeune et branchée et aux murs des dessins qui déclinent un Vladimir Poutine toujours plus beau, toujours plus fort et qui bat a plate couture Barack Obama, Angela Merkel et François Hollande.

 

La Russie gagne-t-elle du terrain dans la "guerre de l'information" ?

 

Mikhail Megré, patron du Sanctions Bar de Moscou : " On ne pouvait pas trouver une marque de fabrique plus actuel que celle ci. Les gens viennent et cela leur plait. Ils sont fière de leur président. Fière que l'on ne puisse pas nous faire taire. Fière que nous en tant que pays, nous sommes a la tête du monde entier"

 

Le patron du Sanctions Bar a vu juste. La pensée anti occidentale est ce qu'il y a de plus en vogue en ce moment en Russie avec au centre le vieux démon anti américain. " Les Etats Unis sont une menace pour l'humanité. Ils agressent le monde entier. Partout ils tissent ces révolutions. . Là ou il y a les américains, il y a des guerres, du sang et des larmes". cette théorie, les russes l'entendent chaque jours à la télévision. Exemple avec cette émission hebdomadaire de grande écoute sur la chaine Russia 1. Invité et films a l'appui, le présentateur s'applique a démontrer que les Etats Unis organisent des révolutions dans les pays satellites de la Russie pour la détruire. " Quels sont les recettes simples pour détruire un pays? On l'a vu : il y a les snipers, les nationalistes, des émissaires américains". Face a lui, le journaliste américain Mickael Bohm tente de se faire entendre. Bown persiste a participer à ces émissions même s'il sait que le débat est perdu d'avance.

 

Michael Bohm, journaliste américain :  «  Bien sur, participer participe a la propagande. bien sur, la partie est injuste : le présentateur est contre toi.   C'est une méthode nait pendant la période soviétique. Une méthode très efficace. Il s'agit de créer un ennemi, en l'occurrence : les Etats unis et de dire qu'ils sont a l'origine de tout les problème des russes »".

 

Et les Etats Unis chercheraient aussi a détruire les valeurs morale prévient la télévision russe. Cette autre émission de la même émission au titre évocateur de " Sodome" s'attaque cette fois aux " l'hobbies homosexuels américains" qui " menaceraient d'extinction la race humaine et face auxquels la Russie est présentait comme le dernier rempart

 

 

Résultat de cette propagande, les derniers récents sondages d’une étude d'opinion indépendante Nevada, 73% des russes ont aujourd'hui une vision négative des Etats Unis. Un record jamais atteint depuis la chute de l'URSS.

 

Selon les récents sondages, les Russes sont plus que jamais hostiles aux Etats-Unis. En cause, une propagande anti-américaine diffusée par les médias de masse en Russie. Depuis Moscou, le décryptage de Lev Goudkov, sociologue, directeur du centre d'étude d'opinion indépendant Levada. -See more at:

 

« Aujourd'hui, on a atteint un maximum : 84% des Russes estiment que la Russie a des ennemis » Lev Goudkov -

 

« La vague actuelle de propagande anti-occidentale et anti-américaine est la plus durable et la plus forte ». Lev Goudkov -

 

« La propagande affirme que la démocratie va de pair avec l'amoralité, la pédophilie, l'homosexualité ». Lev Goudkov - 30/07/2015

 

Le pouvoir russe apparaît alors comme l'unique rempart afin de résister à la pression négative de l'Occident. Lev Goudkov -

 Une des particularités de la dictature est de vouloir aussi contrôler la vie privée de ses citoyens. Les russes ont donc délaissé Facebook, trop surveiller pour des réseaux sociaux plus sur. C’est ce que me dévoilait une amie habitant à Moscou :

"Dear Nico, hello! 

 
Thank you very much for your congratulations! It’s very-very pleasant for me :)
I'm sorry, I'm such a terrible friend! I hope I will be better! ;)

If to be fair, in Russia Facebook – not a very popular social networking service on the Internet. Usually it use on work. For example, to discuss with the photographer fashion-shooting. For this reason I don’t spread many photos and information on Facebook. In the column "Information" I left my phone number - all can call me and discuss the anyquestion. So, I - not a frequent visitor there.
Young people in Russia to communicate with classmates, old and new friends using the service www.vkontakte.ru   
It’s very similar to Facebook. If you want, I can send you the invitation to this site. However, I am afraid that this service won't be for you convenient, because it completely in Russian
language.
I'm glad that the guys everything is all right!))))

Unfortunately, I don’t have business trips to France. At our Publishing House the new partner - American media holding Hearst. Probably, you heard about them.

 MaybeI will have a possibility to arrive to France next year. I hope!)
ButonNew Year'sholidays, I'll come to Europe!Together with friendsI goto Poland!
We will be skiing and snowboarding. And how do you plan to celebrate Christmas and New Year?

Your terrible friend,
L)))  "

https://fr.wikisource.org/wiki/Lettre_ouverte_aux_anarchi...

 Top 6 des théories du complot les plus ridicules du monde:
http://www.nioutaik.fr/index.php/2013/05/17/648-top-6-des...

Je dis ça, je dis rien.

L’image contient peut-être : 21 personnes , texte

  ARTE Journal et ARTE Info ont partagé un lienRussie : la fièvre anti-américaine - arte :  Russie : la fièvre anti-américaine (google)

La Russie gagne-t-elle du terrain dans la "guerre de l'information" ?

 L'occasion de voir notre émission : Ukraine: "En occident, la propagande russe l'a emporté" - Journalistes contre blogueurs, deux logiques La Torture made in USALa course à l'armement accélèreVers un coup d'Etat à l'occasion du 14 juillet ?Enquête sur le réseau Dieudonné - l'indigné révolté

13/06/2014

L'envers du terrain :

n

 

Fifa en congrès - L'Indigné Révolté, Fifa en congrès

Brésil : La coupe est pleine : Mondial 2014 : la coupe est pleine ! : ZEC plus ultra

 

françois hollande,économie,politique,société,livre,capitalisme : le triomphe de l'argent roi,capitalisme,néolibéralisme,chronique,daniel mermet,la bas.org,la bas si j'y suis,la finance imaginaire

 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi :

Communiqué ATTAC et collectif

Mondial 2014 : la coupe est pleine :

Brésil, coupe du monde, fifaDu 12 juin au 13 juillet, la Coupe du monde de football a lieu au Brésil. En 2016, les Jeux Olympiques seront organisés dans ce pays. Pour ces deux évènements sportifs et commerciaux, des sommes colossales sont dépensées, alors que nombre de besoins essentiels de la population ne sont pas satisfaits, loin de là. Par ailleurs, la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) comme le Comité International Olympique (CIO) ont la détestable habitude de s’accommoder sans sourciller avec des régimes totalitaires.( Blatter: World Cup corruption claims racist  FIFA president says criticisms of Qatar 2022 motivated by racism and discrimination, as football governing body meets.Last updated: 10 Jun 2014)  

Le football, une peste émotionnelle. La barbarie des stades avec Jean-Marie Brohm (Folio Actuel, 2006),

 le-football-une-peste-emotionnelle.pngLa FIFA,le CIO et les états qui les soutiennent, notamment en leur accordant d’importants fonds publics et en cautionnant, méprisent les populations qui vivent dans les pays où ils organisent ces compétitions sportives internationales : dépenses somptueuses, déplacements autoritaires de populations, répression, accompagnent souvent ces initiatives ; le Brésil n’y échappe pas

 

Mondial 2014 : la coupe est pleine ! : ZEC plus ultra,  La Coupe contre le peuple brésilien - Zèbre en Cavale

FIFA : le capitalisme tourne rond

The Qatar 2022 committee said last Sunday that it stood by a statement last week denying any wrongdoing and insisted that Mohamed Bin Hammam, the official at the centre of the claims, "played no official or unofficial role in Qatar’s 2022 bid committee". 

 

Extrait avec Marc Perelman

 

 

Marc Perelman est architecte et professeur d'esthétique à Paris X. Il est l'auteur de différents ouvrages dont:

Tout ne va pas pour la FIFA : Foot Bussiness : Le Match Blatter FIFA ( google)

 
Corruption claims and human rights abuse allegations have dogged 2022 hosts Qatar [EPA]
 

Le Brésil qui s'en foot:

Coup d'envoie de la coupe alors que les manifestants ont été dispersée hier soir

L'ère des stades: Genèse et structure d'un espace historique (Infolio, 2010)  

 

l-ere-des-stades.pngLe Brésil, appartenant au BRICS  toujours avec sa présidente qui a pris la parole hier soir pour dire que son pays était près avec prêt de 11 milliards de dollars destiné pour accueillir cette coupe du monde. Somme énormes que beaucoup de Brésiliens aurait voulu voir investi dans l'éducation, la santé, le logement dans les secteurs ou le Brésil est très en retard. De nombreux amoureux du football et mêmes de nombreux athlète portait cette parole et marché ainsi dans les pas de ces crash test A l'image de Socrates qui a combattu la dictature et rève d'une société égalitaire. Le point :

 

 

 

 

 

Brésil   

      Manque d’infrastructures 

      Mécontentement des Brésiliens (Coupe du monde, corruption au Brésil

      Insuffisance des services publics et des infrastructures.

 

Fifa en congrès - L'Indigné Révolté, Fifa en congrès

Brésil : La coupe est pleine :

Communiqué ATTAC et collectif

Mondial 2014 : la coupe est pleine

La coupe est pleine - Citizen Khane

Alors que débute la 20e cérémonie d'ouverture de Foot à Sao Polo " Le stade Maracanã de Rio de Janeiro "suivi du match inaugural Brésil Croatie. mais dans les heures qui ont précédées la cérémonie, les manifestants a quelques heures du mondiale n'ont pas baissé les bras. Plusieurs villes du pays sont touchées par des mouvements sociaux et les forces de l'ordre ont eu la main lourde. Le point

Brésil : L'envers du terrain : JO de Sotchi : l'envers du décor | News | beIN SPORTS

Porto Alegre, le rêve brisé – Le Monde

Le Brésil aura dépenser 11 milliards d'euros, ce qui est un record dans l'histoire de la coupe du Monde et si hier soir la société brésilienne a porté au nu son équipe, d'autre joueurs vont regarder le match avec une pointe d'ennui. le foot brésilien est à l'image de la société : déchiré par des inégalités profondes Terrain à l'ambandon, stade à moitié vide , dettes, salaires impayés. Le football professionnel brésilien est à l'agonie.

Brésil : crampons de la Misère : Smic : juste avant la misère | ARTE Journal | Monde | fr - ARTE

Ambiance électrique dans cette lointaine banlieue de Rio . A Sao Cristovao FC , pas de surveillant ou les mesures de sécurité couteraient couterait trop chère.  Un terrain à l'abandon ou les joueurs non pas le choix : ils doivent gagner.

Paulinho Rirbeiro, joueur du Sao Cristovao FC : «  Le championnat dure 5 mois et il y a un autre championnat. Si le club se qualifie, ils renouvellent ton contrat mais si on ne se qualifie pas, ils nous le renouvellent pas. Si nous n'avions pas de famille a coté, il faut un autre boulot pour survivre »

Sao Cristovao FC est le club ou Ronaldo a fait ses premières passes, mais aujourd'hui les joueurs ont bien du mal a surmonter les mauvaises passes . Derrière les stars payés des millions, l'équipe a chuté et le président peine a payer les salaires

Emmanuoel Franca, Président du Sao Cristovao FC : " L'équipe survit grâce aux adhésions, il n'y a pas de recettes «Les médias ne s'intéressent pas à nous et les annonceurs, les partenaires fuient ce type de compétition. Pourquoi? Parce que leurs marquent ne sont pas exposés "

Paolino vit chez sa mère à une heure de train de Rio. Sans elle, il n'aurait pas de quoi payer ses tickets de transports. Comme 85% des professionnels brésiliens, ils ne gagnent que 220 euros par mois : " Dans mon ancien club América, je suis resté huit mois sans salaire. j'ai essayé de discuté, ils ont dit qu'ils allaient payé en plusieurs fois, mais rien a changé. Le foot brésilien, c'est comme cela : personne ne voit la valeur de se qui sont en bas , seul les grands comptent.

Face à la misère du foot brésilien Paulinho et ses voisins comptent suivent l'exemple des quelques rares chanceux qui ont décroché un contrat à l'étrangers : " J'ai un ami qui est parti d'ici, il est allé jouer à l'étrangers. Il a fait sa vie là bas, puis il est revenu. Il a acheté une voiture, une maison. Là bas, c'est complètement différent d'ici. Il a dit que la bas, dans certaine villes, tu reçois le triple de se que tu reçoit dans le football brésilien.

Aujourd'hui l'équipe de Paolino a gagner 2 à 1. L'étranger n'est pas pour tout de suite, mais il aura peut être la chance de prolonger son contrat

Conclusion :

Le football est donc à l'image de la société avec des joies, peines, des moments de solidarité et d'entraide comme d'inégalité, de bas salaire et parfois de haine (hooliganisme). Rappelons nous des moments de joie lors de la victoire des bleues en 1998 faisant oublié un temps le racisme et rassemblant tout un pays. Mais il sert aussi à promouvoir des états autoritaires et à des business parfois sulfureux ( Corruption dans le football - reportage HD - YouTubeFIFA Du foot et du fricSport Le ballon truqué Documentaire sur la mafia dans le football) Fr  ou a faire tomber des dictatures et à promouvoir égalité et solidarité ( 'There will have been no World Cup'  has become the focal point of Brazilians' anger over corruption, poverty and social injustice. ( 30-May-2014 )

 

In pictures: Qatar's construction workers

 

Blatter says Qatar World Cup a mistake

 > Mondial : Comment la FIFA fait sa loi, par David Robert -So Foot 

> Cette "loi Fifa" qui ligote le Brésil,  par Pauline Hofmann - Europe1 

Bras de fer entre la FIFA et le Congrès brésilien Copa 2014 - Les exigences de la FIFA,  par Lucas Gardenal  - mars 2012 

 [PDF]  Les Brics ont les dents longues - Le site du Monde libertaire 

 

Pelé, Garrincha, dieux du Brésil :documentaire (2002)  documentaire de Jean-Christophe Rosé, déjà diffusé plusieurs fois par Arte et par la BBC. La version anglaise est depuis un bon moment sur YouTube. Voici la version française.  

ARTE Journal | ARTE : . Lire la suite

Le stade Maracaña de Rio de Janeiro

Un temple des émotions

lundi 09 juin à 9h45 (89 min)

Rediffusion mardi 24.06 à 9h00

03/02/2013

ARTE Reportage

 

Burkina Faso : l’exode des « hommes bleus »
Dans le nord-est du Burkina Faso, près de Dori, le camp de Goudebou accueillait déjà de nombreux réfugiés touaregs, conséquence dramatique de la rébellion menée de l’autre côté de la frontière en mars dernier par les groupes islamistes comme Ansar Dine ou le Moujao.
Depuis l‘intervention de l’armée française au Mali le 11 janvier dernier, leur nombre a fortement augmenté. Quasi quotidiennement, des dizaines de camions transportent des familles entières vers Goudebou. Ces réfugiés seraient aujourd’hui près de 5 000, à 90 % selon HCR qui administre le camp, d’origine touareg. Aujourd’hui dans leur propre pays, ces maliens « à la peau claire » sont souvent assimilés aux « terroristes » par les populations noires qui ont eu à souffrir des exactions des jihadistes. Certains d’entre eux se disent victimes d’une « chasse aux turbans ». Dans un abri de fortune vit désormais Amidi Ag Habo, le maire d’Intahaka, petit village du Nord du Mali victime de récents pillages. Téléphone vissé à l’oreille, il aide ses administrés qui cherchent à le rejoindre malgré les risques. cf bataille de l'énergie 2



Chine : le déclin de Wenzhou
Rien ne va plus dans le berceau du capitalisme privé chinois. Frappée de plein fouet par la crise, la ville côtière de Wenzhou, célèbre pour ses entreprises prospères, est en pleine débâcle.

Depuis un an, le vent tourne et les entreprises enregistrent des pertes, tandis que la production stagne. Le gouvernement a relevé les taux d’intérêt et gelé une grande quantité du capital dans les banques d’état.
Des centaines de milliers de personnes ont perdu leur travail. Contraints de s’adapter pour subvenir aux besoins de leurs familles, certains ouvriers s’improvisent conducteurs de pousse-pousse ou vendeurs de fruits et légumes. D’autres travailleurs itinérants retournent chez eux, à la campagne, où la vie est moins chère.
La crise que traverse la région provient du modèle même de développement de Wenzhou, qui repose sur la production massive de marchandises vendues à bas coût avec des marges peu élevées. Gagner le plus d’argent le plus rapidement possible : une démarche à court terme qui a précipité le déclin d’une région qui incarnait le miracle économique chinois.

Retour à Stalingrad
2 Février 1943, 2 février 2013. 70 ans après la fin de la bataille qui a marqué un tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale, l’équipe d’ARTE Reportage est retournée à Stalingrad. Symbole international de la victoire sur le nazisme, l’aura de Stalingrad est intacte.
Entièrement reconstruite, rebaptisée Volgograd, la ville s’apprête à recevoir Vladimir Poutine pour la célébration en grande pompe de cet anniversaire. En quête de symboles patriotiques forts, c’est une occasion rêvée pour le régime d’afficher son pouvoir en s’appropriant cette page glorieuse de l’Histoire soviétique. Prendre appui sur le fantôme de Staline, encore présent dans la conscience collective pour restaurer la grandeur de la Russie dans le monde. Un nouveau patriotisme susceptible de séduire la jeunesse comme les anciens combattants, tout en envoyant un message fort à l’Occident.

(France, 2013, 52mn)
ARTE


Date de première diffusion : Hier, 18h37

Date(s) de rediffusion : Lundi, 4 février 2013, 10h45

 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu