Avertir le modérateur

08/01/2018

Le greenwashing

  

 

C’est une triste chose de songer que la nature parle et que le genre humain ne l’écoute pas. »

Victor Hugo



puits de petrole en feu


 Le pillage des ressources de la planète, l’abondante production d’énergie ou de marchandises, les rejets et autres déchets de la consommation ostentatoire hypothèquent gravement les chances de survie de notre Terre et des espèces qui la peuplent. Mais pour laisser libre court au capitalisme sauvage, la croissance ne doit jamais s’arrêter. Il faut produire, produire et reproduire encore. 

.  l’album Rions un peu...N° 4 ! un lienEn pleine Cop21, Maud Fontenoy a animé un séminaire pour Philip Morris LEJDD.FR|PAR RÉDACTION  à l’album Rions un peu... Série spéciale... N°2 bis.

   Message d'orange OrangeSponsorisé ·: " Rejoignez le mouvement ! Pour la COP21, faites un éco-geste en supprimant vos e-mails inutiles lors des e-cleaning days"  cf Orange e-cleaning days : Moins d’e-mails tockés, moins d’énergie gaspillée. En savoir plus ORAN.GE/ECD 1,1k mentions J’aime79 commentaires275 partages ,  Crowdfunding ( cf Crowdfunding, économie solidaire communautaire mondiale , une solutions a la crise du ou des système politique ou économique capitaliste ?

Et ce sont les mêmes pollueurs qui se présentent aujourd’hui comme les sauveurs potentiels de la planète. Ces imbéciles du show business subventionnés par les firmes multinationales essayent de nous convaincre qu’un simple changement de nos habitudes de vie suffirait à sauver la planète du désastre. Et pendant qu’ils nous culpabilisent, ils continuent à polluer sans cesse notre environnement et notre esprit. Ces pauvres thèses pseudo-écologiques sont reprises en cœur par tous les politiciens véreux à cours de slogan publicitaire. Mais ils se gardent bien de proposer un changement radical dans le système de production. Il s’agit comme toujours de changer quelques détails pour que tout puisse rester comme avant.

Message d'orange OrangeSponsorisé ·: " Rejoignez le mouvement ! Pour la COP21, faites un éco-geste en supprimant vos e-mails inutiles lors des e-cleaning days"  cf Orange e-cleaning days : Moins d’e-mails tockés, moins d’énergie gaspillée. En savoir plus ORAN.GE/ECD 1,1k mentions J’aime79 commentaires275 partages ,  Crowdfunding ( cf Crowdfunding, économie solidaire communautaire mondiale , une solutions a la crise du ou des système politique ou économique capitaliste ?

 
A lire aussi Vertueuses, les multinationales Le business de l'aide au développement - Vertueuses, les multinationales - Télévision - Télérama  What is a famine? Par Enkolo dans Accueil le 19 Octobre 2017 Courtisé par l'UMP et par les écologistes LE MONDE | 12.02.10 | 16h30 suivre le débat en direct sur le Monde et sur Lekairos.fr ( doc PDF) Conférence environnementale - Vidéo Dailymotion  :  : Par LCP [Plus d'infos sur ce dossier->Escroquerie à la "taxe carbone": un des accusés arrêté en Suisse

 

Conflits entre Etats et multinationales : les intérêts privés victorieux dans 58% des cas

« L’interdiction d’exploiter le gaz de schiste en France pourra-t-elle être contournée par les multinationales ? Un nouveau rapport rendu public le 6 mars par des organisations européennes [1], pointe les dessous de l’accord commercial en cours de négociations entre l’Europe et les États-Unis (voir notre enquête sur ce projet de traité dénommé « TAFTA », « TTIP » ou « PTCI »). Et montre comment l’extension des droits des investisseurs aux dépens des droits des États pourrait saper les réglementations encadrant la fracturation hydraulique, seule technique utilisée à ce jour pour extraire le gaz et le pétrole de schiste. L’inquiétude est particulièrement vive en France, la fracturation hydraulique est interdite depuis l’adoption de la loi du 13 juillet 2011. » 

A l'occasion du quatrième cycle de négociation sur le commerce et les investissements entre l’Union européenne et les Etats-Unis cette semaine à Bruxelles, veuillez trouver ci-jointe une note de décryptage des effets de la libéralisation des échanges et de l'extension des droits des investisseurs sur les possibilités de lutte contre les dérèglements climatiques et en faveur d'une véritable transition énergétique.

Elle est également disponible ici.(pour info, il y a également un post de blog qui est une version synthétisée et contextualisée (mobilisations de ce jeudi à Bruxelles) de cette note : icihttp://www.mediapart.fr/club/edition/quel-temps-copenhague/article/191209/rebondir-apres-lechec-de-copenhague

(AECG) [2].

Télécharger le document

"Alors qu’au Grand palais à Paris se tiens le salon officiel du « greenwashing » et du capitalisme vert — un salon très select’ ou ne sont pas admis celles et ceux qui font preuve d’esprit critique — AL Strasbourg propose un angle local pour démonter les illusions (et les langues de bois) qui entourent les trop nombreuses fausses solutions mises en place par les élus main dans la main avec les multinationales de l’énergie".

Et les n°3 et 4 alors ? Pour lire la suite de l’article, direction le blog d’Alternative libertaire Alsace !Paris : du côté du salon des « fausses solutions » au Grand Palais...

 JPEG - 35.2 ko

 

Prix Pinocchio : les prix décernés demain 
Le vote pour les Prix Pinocchio 2013 vient de se terminer.
Les résultats restent secrets jusqu'à la cérémonie de demain soir mais... vous pouvez d'ores et déjà en savoir plus sur les vainqueurs potentiels en lisant les articles parus ces dernières semaines sur le site de l'Observatoire des multinationales et de Basta :http://www.multinationales.org/

 Qui détient le détonateur de la bombe climatique ?

Mines de charbon à ciel ouvert en Australie ou en Chine, sables bitumineux au Canada, projets pétroliers fous en Arctique ou au large du Brésil…

 

Dans un nouveau rapport, intitulé Point of No Return, Greenpeace a identifié 14 projets avec lesquels l’industrie fossile s’apprête à embraser le climat. Ces projets rejetteraient chaque année 6,34 gigatonnes de CO2 dans l’atmosphère. Pour vous donner une idée de grandeur, cela représente des émissions annuelles supérieures à celles des États-Unis.

Des projets « monstrueux » Visualiser ces projets

 

Les temps changent.... Le système reste !! Par Enkolo dans Accueil le 20 Septembre 2016

 

Bref, face à leur vitrine et aux efforts des lobbys, nous devons mener une bataille idéologique, et faire entendre largement que s’ils sont le problème, c’est à nous d’inventer la solution, puisque aujourd’hui plus que jamais, face aux mensonges des multinationales et face aux échanges feutrés des dirigeants, l’urgence écologique, c’est de sortir du capitalisme.

François Ekchajzer. Cf Voir aussi Les risques du Bisphénol A ? ,  ici  tiré du site plusconcient.net (Société de la connaissance - société de la conscience ) mon post : Réapproprions nous aussi la santé, culture, la politique, la géopolitique, l’économie. Le film " Le Monde selon Mosantomon post,  La nocivité de l’uranium, un des composant de l’énergie nucléaireIndustriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying

Ce qui m’irrite c’est la volonté a coup de milliards pour sauver un système déficient  sans contrepartie avec de l’argent inexistant, et le manque de volonté pour éliminer la faim, la sauvegarde de la biodiversité. L'hypocrisie de nos chers élites dirigeantes et les jeux de pouvoirs

Petit récapitulatif :

2 000 milliards de dollars :
C'est la somme débloquée -- en quelques semaines, et sans discuter -- par les gouvernements planétaires pour endiguer la crise financière...

42 milliards de dollars :
C'est la somme qui selon latribune.fr serait nécessaire pour capturer et stocker le gaz à effet de serre d'ici 2020 -- mais qui est visiblement "trop chère", vu ce qui se passe actuellement.

44 milliards de dollars :( voir La sous-nutrition pourrait être résolue avec 44 milliards de dollars )
C'est la subvention annuelle agricole qui selon la FAO (Food and Agriculture Organization) permettrait d'en finir avec la famine mondiale -- même constat, il semble que cette somme soit difficile à réunir.

Vous ne trouvez pas que quelque chose cloche ?

Si la crise financière nous a bien appris une chose, c'est que les pratiques financières qui nous ont été dévoilées sont loin de constituer des circonstances atténuantes :
Subprime... délits d'initiés... règles éthiques bafouées... paradis fiscaux... endettement et paupérisation des ménages... et la liste est longue !

Que faut-il en conclure ? Que le monde ( politique )est cynique ? Que nous n'avons pas tous le même sens des priorités ? Qu'il n'existe pas de conscience ( politique) globalisée ? A vous de juger...

Et les n°3 et 4 alors ? Pour lire la suite de l’article, direction le blog d’Alternative libertaire Alsace !Paris : du côté du salon des « fausses solutions » au Grand Palais...

Bref, face à leur vitrine et aux efforts des lobbys, nous devons mener une bataille idéologique, et faire entendre largement que s’ils sont le problème, c’est à nous d’inventer la solution, puisque aujourd’hui plus que jamais, face aux mensonges des multinationales et face aux échanges feutrés des dirigeants, l’urgence écologique, c’est de sortir du capitalisme.

 A lire Ecolos : ennemis d'Etat

Les temps changent.... Le système reste !! Par Enkolo dans Accueil le 

29/12/2017

IDIOCRACY

n

 

L’image contient peut-être : texte
 
 
 
Depuis la diffusion sur Arte du documentaire «Demain, tous crétins ?» plusieurs internautes nous interrogent sur la baisse supposée du quotient intellectuel.
 

Il faut battre le ...FIER pendant qu'il est SOT !

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 

 

 26 partages  Je ne crois as aux peuples pour s'émanciper.... Mais je crois encore moins aux dirigeants pour nous émanciper.... Idiocratie, un monde pour demain?

L’article le plus lu du jour : Trump a froid et en tire des leçons

Le président américain a ironisé jeudi sur le réchauffement climatique, alors que le nord des Etats-Unis est balayé par une vague de froid extrême. « Dans l’Est, cela pourrait être la veille du jour de l’an LA PLUS FROIDE jamais enregistrée. Peut-être qu’on pourrait utiliser un peu de ce bon vieux réchauffement climatique que notre pays, mais aucun autre pays, s’apprêtait à payer DES TRILLIONS DE DOLLARS pour s’en protéger. Couvrez-vous ! », a tweeté Donald Trump. Pour info, il n’y a pas de lien entre les deux phénomènes selon les scientifiques.

 

Les Orties - Les climatosceptiques - YouTube , 29 décembre 2017 Voyage dans le Midwest, terre des climatosceptiques

« En 2017, il y a eu environ trois records de chaleur aux Etats-Unis pour chaque record de froid », a renchéri la députée démocrate de l’Etat de Washington, Pramila Jayapal. « La météo, ce n’est pas la même chose que le climat. Le président devrait pouvoir comprendre ça. Ce n’est pas difficile ». Selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM), 2017 devrait être l’année la plus chaude jamais enregistrée sur l’ensemble de la planète.

 



 [HS] Trump = Idiocracy ? , IDIOCRACY - film complet en francais

 Ou un idiot, ou un imbécile? Ou est ce une personne retors, maligne? Peut-être que M. Trump est les deux. Il est plus probable qu’il ne soit ni l’un ni l’autre. La plupart des personnalités publiques sont, au moins en partie, des canailles. Il serait étonnant – surtout en Amérique – que M. Trump soit une exception. Mais qui sait… Le personnage est bien plus "amusant" que n’importe quel autre président de l’Histoire. C’est un cirque à lui tout seul : imprésario, monstre et clown à la fois.

Le projet de loi a été dûment adopté. Sept ans plus tard, nous ne savons toujours pas exactement ce qu’il contient. Dans cette perspective, nous lisons un autre point d’actualité dans le Los Angeles Times :

« Pour éviter une paralysie financière du gouvernement, le président Trump occupe le terrain – intentionnellement ou non – tout occupé qu’il est à distraire les électeurs -avec des semaines de marchandages brouillons qui pourraient aboutir à une impasse en fin d’année. […] Ses revirements sur des questions clés ont laissé les législateurs incapables de se fier à la Maison Blanche et incertains quant à la résolution d’épineux différends politiques. » Alors que voyons-nous ?


l fait partie des plaisirs d’être Américain. Le spectacle ne s’arrête jamais. … insultant par Twitter ses camarades républicains (comme récemment, le sénateur Bob Corker…) ; contredisant et humiliant ceux qu’il a nommés à son gouvernement ; menaçant de punir la National Football League (NFL) si ses athlètes n’adoptent pas l’attitude qu’il estime correcte. Les commentateurs parmi les plus respectés des médias traditionnels estiment que chacun de ses mouvements est « une erreur »… qu’il se « tire une balle dans le pied »… qu’il « sape son programme ». Ils ratent le coche. L’homme n’a que peu d’intérêt pour la législation sérieuse ou pour un véritable programme présidentiel. Il n’a qu’une jauge de succès : la cote.

Comme nous le soupçonnions, le président imprime sa marque sur un nouveau parti politique. The Wall Street Journal étudie cette affaire :

« M. Trump et M. Bannon voudraient, pour le premier diriger et pour le second créer, un parti Républicain différent de celui qui existe déjà. Ce serait un parti façonné à l’image de Trump : nationaliste, sceptique quant aux accords d’immigration, de commerce, doutant des vertus de la diplomatie et des négociations internationales, avec des stratégies économiques favorisant les travailleurs des industries américaines traditionnelles. »

30/11/2017

Le Bitcoin

Dans les pays démocratiques et développés, l’argent est devenu la seule balise. Après avoir été méprisés ou honnis jusqu’à la fin des années 1970 – une Rolls était alors le sommet de la ringardise –, le « fric » et ses attributs clinquants se sont imposés en force depuis les années 1990. Une caste étroite a vu son patrimoine et ses revenus grimper à des sommets inédits, pendant que se développait simultanément une grande classe pauvre de chômeurs, d’immigrants, d’employés saisonniers ou temporaires... Ces fortunes colossales et très visibles, accumulées par des financiers, des industriels ou des hommes politiques, ont redéfini le système de valeurs. La véritable hiérarchie est devenue celle de l’argent

La numérisation croissante de nos sociétés

Depuis l’invention des ordinateurs et d’Internet, la société humaine à connu une modification profonde de son fonctionnement, autant dans l’organisation globale de celle-ci, que dans les rapports entre êtres humains. Ces changements significatifs nous procurent à la fois plus de confort, et facilitent certaines tâches, l’accession au savoir et bien d’autres choses. En contrepartie, le numérique a aussi bouleversé la structure sociale humaine au point parfois de nous faire perdre nos repères ou de modifier en profondeur notre manière d’interagir entre nous.

Création du bitcoin en pleine crise financière

En 2008, en pleine crise financière mondiale, Satoshi Nakamoto, un Japonais naturalisé américain vivant en Californie, annonce le lancement du bitcoin. A l’époque, cette monnaie ne vaut rien. Derrière, il y a une philosophie libertarienne, une volonté d’échapper au contrôle de l’Etat.

Le Bitcoin, monnaie virtuelle lancée en 2009, a franchi le seuil de 10 000 dollars ce mercredi, après avoir multiplié sa valeur par 10 entre 2016 et 2017. Cette monnaie virtuelle n'est plus la seule sur le marché et ses concurrentes prennent de plus en plus de place 


 

Le bitcoin, une monnaie virtuelle qui s'envole - France Inter

Le bitcoin a maintenant sa place dans The Wall Street Journal. La cryptomonnaie est devenue une « classe d’actifs » au même titre que les devises, les obligations et les actions. C’est même celle qui se porte le mieux, pour le moment. Le bitcoin vient pour la première fois de dépasser 6 000 $.

A (ré)couter :

société

le Bitcoin.

.

 

C'est quoi le BitCoin ? Reportage arte

 

La Réserve fédérale américaine avertit que les devises numériques pourraient constituer une menace pour la stabilité financière mondiale. Elles sont utilisées par certains pour payer en ligne, mais la plupart des utilisateurs considèrent comme un investissement. 

Le bitcoin, le dollar virtuel

Jusqu'en 2017, le bitcoin, qui grossièrement correspondrait au dollar dans le monde de la monnaie virtuelle, raflait 90% du marché. Il existe cependant des centaines de crypto-monnaies. Les autres se partageaient les 10 % restant jusqu’en 2017. Depuis, l’éther et le ripple ont commençaient à prendre progressivement des parts de marché.  L’ensemble de ces monnaies s’achètent et se vendent sur le web sur des plates-formes spécialisées. Au total, ces flux sur internet représentent 100 milliards de dollars

"Monsieur tout le monde" est  de plus en plus  attiré par cette potentielle promesse de gain. Les financiers se mettent aussi au bitcoin et fait nouveau, des fonds d'investissements ou des opérateurs boursiers qui ont peur de passer à côté du phénomène s'y intéressent également. Ces nouveaux investisseurs changent la donne. Leurs implications crédibilisent une monnaie affranchie des marchés

L'or numérique

Les partisans du bitcoin sont enthousiastes. Moins cher, plus rapide, c'est l'avenir, on le met de côté comme de l'or numérique. La monnaie n'est plus contrôlée par quelqu'un mais dans les mains de tous, avec l'image d'un grand livre de compte ouvert sur la toile. Une image bien floue pour les détracteurs du bitcoin car ce qui est consigné, ce sont des pseudos, des séries de chiffres, de lettres, quasi impossible à remonter

bitcoin car ce

 

Le bitcoin est régulièrement

 l'image d'un grand livre de compte ouvert sur la toile. Une image bien floue pour les détracteurs du bitcoin car ce 

L’essor des cryptomonnaies En attendant, retournons à l’une de ces merveilles de notre époque : les cryptomonnaies évoquées ci-dessus. A titre personnel, nous ignorons à peu près tout ce que l’on peut savoir sur les cryptomonnaies. Mais nous sommes entouré de passionnés.

 «Et le bitcoin n’est pas seul. De nouvelles ICO [NDR : acronyme d’Initial Coin Offering, qui s’inspire d’IPO, acronyme d’Initial Public Offering, signifiant introduction en bourse] de tokens, des jetons numériques, ont lieu presque tous les jours

En gros, les startups spécialisées dans les cryptomonnaies vendent des crypto-tokens pour lever des fonds et financer leurs entreprises : tout comme une entreprise émet de nouvelles actions pour financer ses activités via l’introduction en bourse...

Par exemple, une ICO a eu lieu récemment pour une entreprise vous permettant de louer de l’espace-mémoire sur votre ordinateur, aux gens qui ont besoin d’espace de stockage supplémentaire. Une autre entreprise tente de fournir des services financiers de base à 2,5 milliards de personnes dans le monde, sans recourir à des comptes en banque..

Et une autre ICO a permis de financer une société qui vous permet de vous débarrasser de toutes les publicités en ligne et, à la place, de payer directement les sites pour leur contenu. Celle-ci a levé 36 M$ en 30 secondes, seulement !

Il existe plus de 800 cryptomonnaies, à présent. L'une d'entre elle : Ethereum. Elle n’a rien à voir du tout avec de la monnaie. En gros, les développeurs à l’origine d’Ethereum ont créé le premier ‘ordinateur mondial’ décentralisé

C’est comme un endroit dans le cyber espace où se réfugier pour échapper aux institutions corrompues et faire des affaires sans interférence de l’extérieur… 

 

Le bitcoin, un mirage ? - 07/11/2017

Une monnaie décentralisée... L’arbitrage numérique

Il n’y a ni banque centrale, ni institution pour gérer cette monnaie virtuelle. La seule chose qui fait son cours, c’est l’offre et la demande .Ppour placer son argent dans le bitcoin, il faut comprendre le système et notamment les blockchains , le système de contrôle décentralisé

n Nous ne savons pas quelles cryptomonnaies s’affirmeront comme le Hertz ou l’Avis des nouvelles monnaies. Mais il ne fait aucun doute qu’elles ont de beaux jours devant elles. « Car, en résumé, les cryptomonnaies fonctionnent sur une technologie informatique  – les blockchainsla blockchain pour les nuls – Blockchain France - Blockchain — Wikipédia

 

 

Comprendre la Blockchain

Suite de la 1ere partie, introductive : https://blockchainfrance.net/2015/09/08/cequestlablockcha...

Cette technologie vous permet d’arbitrer des accords "gagnant-gagnant" sans recourir à des avocats, des banques centrales, des intermédiaires financiers, ou des autorités de régulation

La folie financière est désormais généralisée

Malgré tout, ce « truc de geek » inquiète les gouvernements. Dans les pays développés, ces cours de plus en plus spéculatifs inquiète avec le risque de krack financier puis économique qui ne manquerait pas de suivre. Les cryptomonnaies constituent par conséquent une concurrence gênante.

 


The Bitcoin Gospel - (vpro backlight documentary

 

Le bitcoin est régulièrement accusé de financer le commerce illicite et la flambée du cours inquiète les régulateurs, qui pensent que l'on aura peut être un krach retentissant. En réalité c'est impossible de prédire (quand) car on ne sait pas vraiment qui possède le plus de Bitcoin. Impossible de dire pour la même raison quelle sera la déflagration…

Le Bitcoin a pris de la place dans certaines situations de crise économique. Chaque choc sur une monnaie nationale provoque une augmentation des bitcoin…

Il devient dangereux d’investir dans les crypto-monnaies, car une bulle est en train de se former sur le marché, et les monnaies cryptographiques seront bientôt soumises à un règlement sévère, estiment des experts interrogé par Sputnik

De plus en plus de pays s’ouvrent actuellement aux crypto-monnaies. Mais des analystes déconseillent d’investir dans le bitcoin et autres monnaies cryptographiques, alors que la spéculation et le «syndrome de l’occasion manquée» règnent dans le secteur. «Nous n’estimons pas que la croissance rapide dans le secteur des crypto-monnaies soit fondamentalement solide et nous soupçonnons qu’une bulle est en train de se former sur le marché», a indiqué à Sputnik Alberto Perucchini, analyste à la banque suisse Julius Baer



Plus d'infos sur : http://la-chronique-agora.com/bitcoin-10000/
Copyright © Publications Agora

 

 

Bitcoin : toute l'actualité sur France Inter 

Concrètement, le bitcoin... | La Chronique Agora

Crypto-monnaies: la bulle risque-t-elle d'éclater ? - BusinessBourse

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi - citoyen actif - 20minutes-blogs 

Économie , Bitcoin , Internet , bourse

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu