Avertir le modérateur

26/04/2014

PISTÉS PAR NOS GÈNES

De la servitude moderne

 

Photo

 

Envoyé par Laura
De La Servitude Moderne  par ClaVieFrere2011

«  C’est l’homme tout entier qui est conditionné au travail productif par l’organisation du travail et hors de l’usine, il garde la même peau et la même tête » citation de Christophe Desjours

La médecine fait mourir plus longtemps » Plutarque

Le stress de ces conditions de travail et de l’ensemble de sa vie sociale sont à l’origine de nouvelles maladies de l’esclave moderne.

Il est malade de sa condition servile et aucune médecine ne pourra jamais remédier à ce mal. Seul la condition la plus complète de la condition dans laquel il vit, peut permettre à l’esclave moderne de se libérer de ses souffrances. La médecine occidentale ne connaît qu’un remède face aux mots dont souffrent les esclaves modernes : la mutilation.  A base de chirurgie, d’antibiotiques, de chimiothérapie que l’on traite les patients de la médecine marchande. On s’attaque au conséquence du mal sans jamais en chercher la cause. Cela se comprend autant que cela s’explique. La recherche amènera à une condamnation sans appel de la médecine et de l’ordre marchand. De même qu’il a transformé tout les détails de notre monde en simple marchandise, le système présent a fait de notre corps une marchandise. Un objet d’étude et d’expérience livré aux apprentis sorcier de la médecine marchande. Les maitres du monde sont déjà prêt a breveté le vivant. Altermonde | dimanche, 20 avril 2014 , L'Indigné | samedi, 26 avril 2014 , L'Indigné Révolté | samedi, 26 avril 2014

De la servitude volontaire ; jeudi, 17 avril 2014

Séquençage complet du génome humain, est le point de départ complet d’une nouvelle stratégie mise en place par le pouvoir. Le décodage génétique n’a d’autre but que détendre et amplifier considérablement les formes de domination. Notre corps lui aussi, après tant d’autre choses nous a échappé.

Un article qui, je le sais déjà, va prêter à la polémique car il aborde un sujet qui fait couler beaucoup d'encre (à raison !) : la manipulation génétique humaine.

 

La Chine invente le clonage de cochon en masse - Huffington Post

 

Beijing Genomics Institute — Wikipédia

 

La Chine veut des tests génétiques pour choisir le QI de ses enfants ...

Une autre vision de la médecine à découvrir

 

Bienvenue À Gattaca part 1 - Vidéo Dailymotion
 
Bienvenue À Gattaca  part 1 , part 2
, part 3 , part 4 , part 5 , part 6 , part 7 ,, Dans un monde parfait, Gattaca est un centre d'etudes et de recherches spatiales pour des jeunes gens au patrimoine genetique impeccable. Jerome, candidat ideal, voit sa vie detruite par un accident tandis que Vincent, enfant naturel, reve de partir pour l'espace. Chacun des deux va permettre a l'autre d'obtenir ce qu'il souhaite en dejouant les lois de Gattaca.

 

 

PISTÉS PAR NOS GÈNES
Un film de Philippe BORREL
2007, 52 mn

voir et agir

Documentaire Pistés par nos gènes - YouTube

 


Des Auvergnats, curieux de leurs lointaines origines, se prêtent volontiers au prélèvement génétique que leur propose un jeune chercheur français de l’université de Pennsylvanie.
Partant de ce qui semble une anecdote, c’est la question d’un fichage « banalisé » de l’ADN qui est posée. Est-ce seulement « pour la science » que cette étude américaine est menée ? En effet, outre le secteur de la santé, ce sont les services de police, les compagnies d’assurances, les cabinets de recrutement qui s’intéressent à notre patrimoine génétique.
Au risque de remettre en cause des droits fondamentaux et de faire des technologies génétiques un outil de contrôle social.

La projection sera suivie d’un débat animé par Antoine GIRARD avec Catherine BOURGAIN, généticienne, auteur de ADN, superstar ou superflic (Seuil), présidente de la Fondation Sciences citoyennes, et Evelyne SIRE-MARIN, magistrate, membre de la Ligue des Droits de l'Homme.

Libre participation aux frais.
N'hésitez pas à faire circule
r

http://www.voiretagir.org/PISTES-PAR-NOS-GENES.html

LCP Assemblée nationale | Docs ad Hoc : PISTE PAR NOS GENES

 

 

J'imagine que ce terme vous évoque en premier lieu L'île du docteur Moreau et autres monstruosités génétiquement modifiées. Mais au-delà des indispensables questions bioéthiques qui se posent (et qui devront être résolues), Ray va vous dévoiler une autre face -- thérapeutique -- de la manipulation génétique. En voici le principe en quelques mots, cette révolution scientifique( révolutions technologique )  se propose de réparer les gènes défectueux responsables d'une maladie plutôt que de lutter contre ses effets...

 

La mort donc, disais-je, est inévitable... Du moins jusqu'à présent

les incroyables statues du Christ voilé réalisé par Giuseppe Sanmartino ou encore de la Pudeur La pudeur d'Antonio Corradini.

  

Mais revenons à nos moutons, et au séquençage génétique. La mort donc, disais-je, est inévitable... Du moins jusqu'à présent.

Google s'attaque... à la grande faucheuse
Il y a quelques mois, la nouvelle a fait grand bruit : Google décidait de s'attaquer... à la mort. Rien que cela. En septembre 2013, la firme américaine annonçait en effet d'une nouvelle entreprise, spécialisée dans les biotechnologies, Calico. Objectif : "se focaliser sur la santé et le bien-être, en particulier le défi du vieillissement et des maladies associées".

Time résumait bien toute l'affaire en titrant : "Google peut-il résoudre la mort ?".

Google avait décidé de mettre toutes les chances de son côté en mettant à la tête de ce nouveau projet Arthur Levinson, l'ancien patron de Genentech, et un des pionniers du secteur des biotechs.

Mais quelle mouche a piqué Google ? Il y a d'abord le défi. La mort, le vieillissement, ce sont effectivement deux problèmes posés à notre entendement humain. Qui ne rêverait pas de pouvoir vivre plus longtemps... voire éternellement. Bon, personnellement, je ne suis pas sûre d'avoir envie de passer des siècles et des siècles sur terre mais certains d'entre vous sont certainement tentés par l'éternité.

Les enjeux économiques de la mort... et de la vie éternelle
Et puis surtout, il y a l'enjeu financier. Selon une étude publiée en 2013 par le cabinet BCC Research et citée par la Tribune, le marché des produits anti-vieillissement devrait représenter 261,9 milliards de dollars fin 2013. Et les perspectives de progression sont telles que la même étude estime qu'il devrait atteindre les 345,8 milliards d'ici 2018. Voilà une bonne raison de s'intéresser à notre vieillissement.

Le marché des produits anti-vieillissement devrait représenter 261,9 milliards de dollars fin 2013

Et 2 000 personnes auraient déjà signé un contrat pour se faire cryogéniser après leur mort. Coût de cette petite folie et de ce pari sur l'éternité ? Entre 30 000 et 200 000 $...

Mais que compte faire Calico ? Sur ce point, aussi bien la société que sa maison-mère sont restées assez floues. Pour ne pas dire complètement mystérieuses...

Voici ce qu'a déclaré Larry Page, le patron de Google sur sa page Google+ après l'annonce de la création de Calico :

"Ces problèmes nous affectent tous, de la diminution de notre mobilité et de notre agilité mentale qui surviennent avec l'âge, jusqu'à des maladies mortelles qui font payer un lourd tribu aux familles. Et même si c'est clairement un pari à long terme, nous croyons pouvoir faire de très bons progrès dans des délais raisonnables".

Une histoire de données personnelles
Ce n'est cependant pas la première fois que Google s'intéresse au domaine de la médecine, et ce pour une très bonne raison : les données. Notre santé, notre ADN, ce sont des données. Et Google est excellent dès qu'il s'agit de récolter, compiler et exploiter des données personnelles. C'est sur cette compétence poussée à l'extrême (le syndrome "BigBrother") que s'est fondée la fortune et le succès du moteur de recherche.

"Ces problèmes nous affectent tous, de la diminution de notre mobilité et de notre agilité mentale qui surviennent avec l'âge, jusqu'à des maladies mortelles qui font payer un lourd tribu aux familles. Et même si c'est clairement un pari à long terme, nous croyons pouvoir faire de très bons progrès dans des délais raisonnables"

Ainsi, Google dispose déjà d'une filiale, 23andMe, spécialisée dans le séquençage génétique. Un domaine vraiment porteur, comme  puisqu'ils ont pu gagner plus de 77% grâce à ILLUMINA, un des grands noms américains du séquençage génétique et la première société à avoir proposé un séquençage complet du génome humain pour moins de 1 000 $ (contre plusieurs dizaines de milliers de dollars pour ses principaux concurrents).

Les précédentes tentatives de Google n'ont pas toutes été des succès. En 2012, le géant américain abandonnait son projet Google Health, un service d'archivage de dossiers médicaux -- qui effectivement posait des problèmes majeurs de protection des données personnelles.

Une incroyable avancée...
Cela fait plusieurs mois donc que Calico se confronte à ces Eldorados que sont la vieillesse et la mort. Et la nouvelle est tombée aujourd'hui : la société est parvenue à ralentir sensiblement le vieillissement d'un rat jusqu'à multiplier par 10 son espérance de vie. Une première étape qui laisse entrevoir un énorme potentiel dans les années qui viennent.

Les précédentes tentatives de Google n'ont pas toutes été des succès. En 2012, le géant américain abandonnait son projet Google Health, un service d'archivage de dossiers médicaux

Selon le communiqué de presse de Calico, la prochaine étape est d'étendre son expérimentation à d'autres races animales pour tenter une phase de test sur un humain d'ici 18 à 22 mois. De quoi espérer un traitement contre le vieillissement et la mort dans les 5 ans à venir ? Peut-être...

Quoi qu'il en soit, cette première avancée fait déjà grand bruit... et donne un énorme avantage à Google et à l'économie américaine. Réagissant à l'annonce de Google, Pékin et Tokyo ont décidé quant à eux d'accroître les budgets dédiés à la lutte contre la mort. Après la course à la lune, c'est aujourd'hui la course à la vie éternelle qui cristallise les confrontations économiques et nationales des grandes puissances mondiales.

Après la course à la lune, c'est aujourd'hui la course à la vie éternelle qui cristallise les confrontations économiques et nationales des grandes puissances mondiales

L'Europe est bien décidée à ne pas être en reste. Notre ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, a déclaré que la France devait devenir une grande puissance de la vie éternelle et allait s'en donner les moyens en créant une table ronde de réflexion sur le sujet. Budget mis sur la table... 200 000 euros. A comparer avec le budget alloué par la Chine : 3 milliards de dollars.

Par contre, ce qui est vrai, c'est que la médecine personnalisée et le séquençage génétique sont des axes forts aussi bien de la recherche que de la pratique médicales actuelles. La médecine personnalisée repose sur le principe que chaque traitement doit être adapté au malade, à ses résistances à certains médicaments ou alors à un terrain génétique favorable à tel autre.

La médecine personnalisée et le séquençage génétique sont des axes forts aussi bien de la recherche que de la pratique médicales actuelles

Les promesses de la médecine personnalisée sont de poids : des "traitements plus efficaces", un meilleur taux de guérison ou de rémission, la réduction des effets secondaires et/ou du temps d'hospitalisation, une baisse du nombre de traitements administrés et donc une baisse des coûts médicaux. .

 

Le cauchemar climatisé...   Ce qui est étonnant, avec ces romans antitotalitaires inspirés non seulement par la sauvagerie du fascisme et du stalinisme, mais également par la folie du contrôle total dans les démocraties commerciales, c'est qu'ils continuent d'être remisés au second rayon. En 1953, lorsque Fahrenheit 451 a paru en feuilleton aux Etats-Unis, il faisait pourtant figure de roman très sérieux. Pourquoi cette relégation dans les banlieues de la littérature, dont le seul George Orwell a fini par être extrait ?

 

 

 

Jean-Christophe Rufin, Globalia. Gallimard, Paris 2004 ; réédition, Paris: Gallimard, 2005, 499 p.

 

  Par ailleurs les progrès continus de la technique, l’automatisation industrielle ont raréfié les emplois productifs et, au nom toujours de l’épanouissement personnel, les Globaliens sont vivement encouragés à « se consacrer à des activités de leur choix » plutôt qu’à chercher un travail. Ils sont alors rémunérés au même titre que s’ils remplissaient un « emploi courant », mais ce revenu garanti, s’il permet de vivre et de bénéficier de nombre des raffinements de la modernité, n’apporte pas une véritable abondance à ses titulaires. " Modèle Allemand" : citoyen actif

 

A lire :
PISTÉS PAR NOS GÈNES- L'Indigné, Écrit par : Altermonde | dimanche, 20 avril 2014

 Faites le deuil du monde d'hier, Les maîtres ne sont pas à choisir, mais à destituer !Les maîtres ne sont pas à choisir, mais à destituer !  

 DE LA SERVITUDE MODERNE - YouTube, Crise aux pays des merveilles, Lien entre capitalisme et l’endettement - Antalya, La Finance imaginaire - Hensozu

 

La bourgeoisie telle qu'en elle-même : citoyen actif

 

 

La bourgeoisie telle qu’en elle-même – ZEC plus Ultra, Zebre en cavale

Nous vous invitons retrouver « Un projet de Décroissance

20/02/2014

Le cauchemar climatisé continue

 

Cher-e-s camarades,

Rudes sont les étapes, elles ne seront point éternelles ; ce qui est éternel c'est le progrès, mettant sur l'horizon un idéal nouveau, quand a été atteint celui qui la veille semblait utopie." Louise Michel (Londres, 20 Mai 1898)

 

 

  Fahrenheit 451

Livre de Ray Bradbury

  Fahrenheit 451 est un roman de science-fiction dystopique de Ray Bradbury publié en 1953 aux États-Unis chez l'éditeur Ballantine Books. Le titre fait référence au point d'auto-inflammation, en degrés Fahrenheit, du papier. Wikipédia

   Date de publication : 1953

 Auteur : Ray Bradbury

 Langue originale : Anglais

 

 

Fahrenheit 451 - VO - Bande annonce du film Fahrenheit 451 (1966)

 

Fahrenheit 451 : le cauchemar climatisé continue - Marianne

 

 

Mercredi 6 Novembre 2013

Sébastien Lapaque

 

Soixante ans après sa parution, le génial roman d'anticipation de Ray Bradbury semble plus actuel que jamais. Il continue d'inspirer de jeunes romanciers qui inventent la SF d'aujourd'hui.

 

 

 

  

Extrait du film FAHRENHEIT 451 avec Julie Christie

A quoi reconnaît-on un grand romancier ? A sa capacité à créer des personnages qui lui échappent. Certaines de ces créatures d'encre et de papier vont même jusqu'à devenir autonomes en survivant à leur créateur. Ce phénomène a inspiré un mot fameux à Gustave Flaubert agonisant : «Je vais mourir et cette pute de Bovary va vivre.»

Raymond Douglas Bradbury s'est éteint le 5 juin 2012, à l'âge de 91 ans, après une vie d'écriture bien remplie, mais Guy Montag, le pompier pyromane de Fahrenheit 451, chemine toujours avec nous. Il éclaire notre présent, nous réveille en pleine nuit, nous parle à l'oreille comme un vieil ami. Et pas seulement parce que François Truffaut lui a donné un visage dans le film qu'il a tourné en anglais en 1966, une œuvre à part dans sa filmographie. Montag, c'est la parfaite incarnation de l'angoisse de l'homme moderne face à la puissance de la Grande Machine.

On se souvient de l'argument de Fahrenheit 451, édité aux Etats-Unis en octobre 1953 par Ballantine Books, en des temps marqués par une paranoïa anticommuniste de tous les instants, et traduit en France deux ans plus tard chez Denoël. Dans un futur proche qui n'est pas sans évoquer notre époque pleine de gadgets électroniques, le corps de pompiers spécialisés auquel appartient Guy Montag est chargé de brûler tous les livres qu'il trouve : ces vieilleries appartiennent à un passé dont la société technologique décrite par Ray Bradbury ne veut plus se souvenir. Mais Montag, après avoir pris conscience de son aliénation, se révolte et devient alors un rebelle antisocial qui va être impitoyablement pourchassé.

Des utopies négatives

Soixante ans plus tard, Fahrenheit 451 est devenu un classique. Il importe donc peu de savoir qu'il a été reçu chez nous comme un livre de genre, voire un roman de gare. Car il serait malheureux de s'interdire de le lire, en daubant la science-fiction comme un genre mineur. La même erreur a souvent été faite avec le Meilleur des mondes, d'Aldous Huxley, paru en 1932, avec 1984, de George Orwell, qui date de 1949, et avec le moins connu (mais néanmoins très important) (....) .

Ce qui est étonnant, avec ces romans antitotalitaires inspirés non seulement par la sauvagerie du fascisme et du stalinisme, mais également par la folie du contrôle total dans les démocraties commerciales, c'est qu'ils continuent d'être remisés au second rayon. En 1953, lorsque Fahrenheit 451 a paru en feuilleton aux Etats-Unis, il faisait pourtant figure de roman très sérieux. Pourquoi cette relégation dans les banlieues de la littérature, dont le seul George Orwell a fini par être extrait ?

Certaines dystopies sont certes alourdies par la thèse défendue par l'auteur ; le Nous autres de Zamiatine et le Meilleur des mondes de Huxley ressemblent par moments davantage à des essais qu'à des romans ; mais cette critique ne peut pas être faite à 1984 ou à Fahrenheit 451,  l deux fictions marquées par un cousinage évident. Winston Smith et Guy Montag sont à la fois de vrais héros de roman et des frères en désolante lucidité. La particularité de Fahrenheit 451 est de décrire un cauchemar climatisé dans lequel les individus se sentent bien et n'ont aucun sentiment de soumission - à l'exception de Montag. Il est intéressant de noter que, dans les deux livres, c'est la rencontre avec une femme qui est l'élément déclencheur de la révolte. Dans Fahrenheit 451, Montag s'intéresse aux livres qu'il était chargé de brûler à la suite de conversations troublantes avec Clarisse McClellan, une jeune fille de 17 ans qui le fascine. L'opposition entre l'éternité des surprises de l'amour et la quête moderne de l'extase technologique produit un effet très poétique. 

 



L'obsession sécuritaire : surveillance : Voir les notes (20)

La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama”

 

 

On a souvent évoqué le contexte du maccarthysme pour éclairer la genèse de Fahrenheit 451. Bradbury n'a jamais confirmé ou infirmé cette hypothèse. En revanche, certaines scènes du film de François Truffaut évoquent de toute évidence les autodafés nazis. Mais, autant que les folies du XXe siècle, ce sont les mutations présentes de la techno-science économique que le roman de Bradbury donne à mieux penser. Le bonheur obligatoire, avec abrutissement télévisé en flux continu, calmants et antidépresseurs, ça ne vous dit rien ?

 Jean-Christophe Rufin, Globalia. Gallimard, Paris 2004 ; réédition, Paris: Gallimard, 2005, 499 p.

 

 

Le terrorisme, spontané ou provoqué, justifie que les autorités chargées de la « Protection sociale » disposent d’un pouvoir absolu. Cette exception remarquable aux principes affichés de la société globalienne est théorisée ainsi dans le livre: 

 

« Chacun est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d’abuser de leur liberté, c’est-à-dire d’empiéter sur celle des autres. LA PLUS GRANDE MENACE SUR LA LIBERTÉ, C’EST LA LIBERTÉ ELLE-MEME. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité c’est la liberté. La sécurité c’est la protection. La protection c’est la surveillance. LA SURVEILLANCE, C’EST LA LIBERTÉ.  

 La reprise en édition de poche du livre de Jean-Christophe Rufin invite à lire ou à relire cet ouvrage plutôt ambitieux, à mi-chemin entre fiction futuriste et analyse sans concession des sociétés démocratiques modernes.

 En effet l’artifice romanesque qui situe l’action dans un futur pas si lointain, où la planète serait organisée en une vaste fédération mondiale entrecoupée par des zones de non-droit, ne parvient pas à dissimuler la méditation sur notre monde contemporain, le propos véritable de l’auteur (prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil). Ce n’est pas par hasard que JCR cite Tocqueville dans sa postface, la filiation avec l’auteur de la Démocratie en Amérique ne faisant aucun doute. La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama

 
Citizenfour (2014) Part 1 | HD Documentary film (multi Subs) 

“Citizenfour” : les coulisses du doc sur Edward Snowden, entre paranoïa nécessaire et devoir de vérité
Olivier Tesquet<:">Projet de loi renseignement : liberté, égalité, surveillésLoi renseignement : “2 minutes pour parler des libertés fondamentales, ça commence à bien faire !”Le projet de loi renseignement défendu par son concepteurTous ses articles
Publié le 23/02/2015. Mis à jour le 24/04/2015 à 22h09.<:figure class="with-legend article-media center">Oscar du meilleur documentaire 2015, “Citizenfour” sort ce mercredi 4 mars. Pour “Télérama” , la réalisatrice Laura Poitras fait le récit de deux ans de travail clandestin avec Edward Snowden et ses incroyables révélations sur la NSA.
 

 

Citizen Four - Documentary [2014] - YouTube

Cet été, Claire Nouvian présente la nouvelle émission "Lanceurs d'alerte" le samedi à 13h30. Écoutez son coup de cœur pour le documentaire Citizenfour

emande pourquoi il signe « Citizen Four », il m'explique qu'il n'est ni le premier, ni le dernier lanceur d'alerte. Il n'est qu'un parmi d'autres.
 

Lanceurs d'alerte, coupables ou héros? - vidéo Dailymotion

 n

Pendant cette campagne présidentielle, les sites de plusieurs partis ont été la cible d’attaques pirates…déjouées par des bénévoles.

Et si demain, vous deveniez lanceur d’alerte… Mais sans les ennuis judiciaires qui vont avec ? Vous pourriez ainsi entrer dans le système informatique d’un parti politique, repartir avec le fichier de ses donateurs, prévenir les autorités compétentes qu’il y a comme un trou dans la raquette… et tout ça sans vous retrouver, vous, avec une grosse amende. C’est tout l’objectif deZérodisclo.com : une plateforme française qui met en relation les petits génies de l’informatique avec l’ANSSI, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information

La sécurité informatique, un des enjeux des sites des candidats

La sécurité informatique, un des enjeux des sites des candidats © Getty / Maciej Toporowicz, NYC
 
">WikiLeaks secrets et mensonges , lanceurs d'alerte : toute l'actualité sur France InterEt si demain vous deveniez lanceur d'alerte sans les ... - France Inter

De Manning à Snowden : que deviennent les lanceurs d'alerte ?Barack Obama a annoncé mercredi qu'il commuait la peine de prison de la lanceuse d'alerte Chelsea Manning. La révélation des documents a souvent bouleversé la vie de ces personnes. L'occasion de revenir sur le devenir de quelques lanceurs d'alerte emblématiques de ces 10 dernières années. De Manning à Snowden : que deviennent les lanceurs d'alerte ?

Lanceur d'Alerte - YouTube , Edward Snowden : "employé mécontent" ou lanceur d'alerte ?


  
Citizenfour" : dans les coulisses du documentaire oscarisé sur Edward SnowdenGrand récit | Oscar du meilleur documentaire, "Citizenfour" sort ce mercredi 4 mars. Pour "Télérama" , la réalisatrice Laura Poitras fait le récit de deux ans de travail clandestin avec Edward Snowden et ses incroyables révélations sur la NSA
 
 Mardi 30 22:45 - 00:20
Lanceurs d'alerte : coupables ou héros ?
Documentaire

Réalisé en 2014 par  James Spione

nLa démocratie, c'est nous
London Grammar a découvrir


Accueil - Enkolo
 
globalia : citoyen actif
globalia - citizen khane

“Citizenfour” : les coulisses du doc sur Edward Snowden

A lire 
: Vers un État d'Exception Permanent , Le business de la peur / intégrale , They live , 
Etat d'urgence - coup d'état - permanent , 
Articles de l-indigne taggés "globalia" - l'indigné Révolté- Skyrock.com , L'empilement des lois antiterroristes , Un œil sur vous, citoyens sous surveillance" ARTE
LIRE AUSSI:
» Migrants : la Grèce peine à mettre en œuvre l'accord UE-Turquie
L(in)sécurité : Un champ de bataille ( 2) - L'indigné révolté 

11/09/2013

Terrorisme d'État

 

n

Allende : c'est une idée qu'on assassine

Terrorisme d'État - Wikipédia :

Le terrorisme d'État consiste en l'exercice illégitime par l'État de son monopole de la violence à partir du moment où cette violence est d'une part en contradiction avec le contrat décrit par Thomas Hobbes selon lequel l'individu accepte d'abdiquer une partie de sa liberté en échange de la protection de l'État et qu'elle ne vise pas au maintien, menacé, de l'État mais à un accroissement de ses prérogatives. Le terrorisme d'État est donc un enjeu taxinomique puisqu'il met en cause non seulement l'image protectrice de l'État mais aussi la nature des rapports que l'État entretient avec la violence.

 

L'ancien président chilien Salvador Allende, à Santiago, en 1970.

 

 L'ancien président chilien Salvador Allende, à Santiago, en 1970. | AFP/STF

 Histoire réalisé en 2013 par Thomas HuchonSource Télérama : Le 11 septembre 1973, au Chili, le général Pinochet renverse le gouvernement de Salvador Allende, lors d'un coup d'Etat mené avec le soutien des Etats-Unis. Quarante ans après, il reste cependant, dans le pays, des traces du projet politique du président socialiste, un projet qui visait alors à bousculer l'organisation d'un monde divisé en deux blocs antagonistes. Des traces que recherche Thomas Huchon.

(1) L'ouvrage Allende, c'est une idée qu'on assassine, publié en 2010 avec une préface d'Isabel Allende et une postface d'Angel Parra, est réédité le 2 septembre chez Eyrolles.

 

Patricio Guzman : "L'émotion suscitée par le suicide d'Allende est encore intacte"

 

Des employés de la présidence de Salvador Allende arrêtés par l'armée lors du coup d'Etat du 11 septembre 1973, à Santiago du Chili.

Quarante ans après le renversement du président Allende par Pinochet, le cinéaste chilien Patricio Guzman, qui a filmé cet épisode tragique, évoque le difficile travail de mémoire de son pays.

11 septembre 1973 : Chili, laboratoire néolibéral – Zebre en Cavale

1971 : Les casseroles de la droite

1973 : le coup d'Etat

Un an plus tard, le projet politique de la droite chilienne s'exprimera plus clairement - et dans le détail. 

11 Septembre 1973, l’armée du général Augusto Pinochet, appuyée par la CIA, bombardait le palais présidentiel. Après un combat de quelques heures, Salvador Allende, président du Chili depuis 1970, prononçait à la radio son dernier discours avant de mourir.

Pinochet et ses complices prenaient le pouvoir et installaient la dictature qui s'éternisera durant 17 années.

Du côté américain, Henry Kissinger, secrétaire d'État du gouvernement de Richard Nixon, écrivait :   "Aussi désagréables que soient ses actes, le gouvernement de Pinochet est meilleur pour nous que ne l'était Allende"


"Faire crier de douleur l'économie chilienne."

Les États-Unis ont donc une énorme responsabilité dans ce qui s'est passé au Chili dans les années 60  et dans le coup d’État qui imposa la terreur à tout un peuple jusqu'en 1990...

Pour protéger leurs intérêts, ils ont tenté, sous l'administration Nixon, d'empêcher  que Salvador Allende puisse prendre ses fonctions,  puis ils ont incité l'armée à intervenir pour annuler les élections et ils ont financé et organisé des opérations visant à déstabiliser l'économie du pays.

Les directives à la CIA à l'époque étaient claires : " Dépenses illimitées. Peu importe les risques. Ne pas impliquer l'ambassade. "Faire crier de douleur l'économie chilienne."

Le laboratoire libéral aura su combiné jusqu'à nos jours, et bien après la dictature, "le banditisme financier, l’exploitation irresponsable et criminelle des ressources naturelles et la privatisation des services publics"

Un héritage encombrant

> " En finir (vraiment) avec l’ère Pinochet " par Victor de La Fuente, 24 août 2011

Permanence de la dictature

Une fois la dictature installée, ce fut au tour des " Chicago boys " de venir imposer la doctrine économique,  philosophique et sociale du libéralisme : (…) . " ( Suzan Georges), "( ….) . "(Alvaro Cuadra. 2008-2009)

Le documentaire « La Spirale »"(….) …" >>>Le Monde diplomatique

L'héritage de Pinochet pèse sur le Chili Par Laurie Fachaux Publié le 11/09/2013

Pinohcet, commémorant un 11 Septembre. 

Pinohcet, commémorant un 11 Septembre. Crédits photo : © Reuters Photographer / Reuters/X00076

 

 Cinéma : Patricio Guzmán : Nostalgie de la lumière

Nostalgie de la Lumière est un film documentaire sorti en 2010 qui interroge de manière profonde le rapport au passé, avec en trame de fond l’histoire du Chili et plus particulièrement la sinistre dictature militaire (1974-1990) du général Pinochet. Le réalisateur chilien Patricio Guzman, qui a passé la moitié de son existence en exil, a notamment réalisé la saisissante trilogie documentaire La Bataille du Chili (1975-1979) – à laquelle a collaboré Chris Marker – et deux documentaires sur les figures opposées de Pinochet et d’Allende : Le cas Pinochet (2001) et Salvador Allende (2004).

 

Avec ce documentaire, Guzmán parvient à filmer de manière poétique et paradoxale le désert chilien d’Atacama, avec certains lieux tragiques, et explore de manière philosophique et engagée différentes dimensions temporelles du passé : astronomique, archéologique et historique. la dictature chilienne. ], la dictature ayant tout fait pour détruire les traces des charniers. À travers ce documentaire peu diffusé au Chili mais récompensé internationalement à sa sortie, Patricio Guzman poursuit son combat contre l’oubli. Il l’affirme en effet : « Un pays sans film documentaire est comme une famille sans album photo ».

 

À l’heure où vient de s’ouvrir en Argentine le procès historique de vingt-cinq responsables du plan Condor – opération secrète initiée en 1974 avec le parrainage de la CIA par les services secrets d’Argentine, du Chili, d’Uruguay, du Paraguay et de Bolivie rejoints par ceux du Brésil et du Pérou dans le but d’instaurer une campagne internationale d’assassinats, de lutte anti-guérilla et de terrorisme d’État – ce documentaire résonne salutairement.

 

Marcos Vega (AL Paris Nord-Est)

 

Terrorisme d'Etat dans les Andes - Le Monde diplomatique : 

 

Plusieurs ouvrages récents rendent compte de l’histoire d’une Colombie marquée par la guerre et le terrorisme d’Etat et retracent la vie d’êtres humains en proie à la peur, à la révolte, mais aussi à l’arbitraire, y compris au sein des groupes armés.

 

Roméo Langlois, récent lauréat du prix Albert-Londres pour son reportage Colombie : à balles réelles (France 24), présente le récit de sa détention par les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) entre le 28 avril et le 31 mai 2012, après avoir couvert le conflit pendant dix ans (1). Hernando Calvo Ospina (2) et Maurice Lemoine (3) sont deux spécialistes du pays andin. Le premier, réfugié politique en France, y a longtemps vécu, et le second a sans doute perdu le compte des séjours qu’il y a faits depuis le premier, en 1973.

 

Dans les trois récits, un même point de départ : les médias, et leur couverture partisane de la réalité colombienne. Dans Sur les eaux noires du fleuve, Lemoine décrit une Colombie « divisée en trois pays : l’un tue, l’autre meurt et le troisième rentre sa tête dans les épaules en fermant les yeux ». Si la conduite de ce roman évoque celle d’un polar de la « Série noire », la proximité avec la réalité n’échappera pour autant à personne. Notamment lorsqu’un personnage, journaliste, concède : « Deux camps seulement demeurent possibles : celui des “bons” et celui des “salauds”. Si tu ne joues pas le jeu, si ton papier dérange, le rédacteur en chef n’en discute même plus avec toi. Il le réécrit d’autorité ou le met à la poubelle. »

 

Et quand un journaliste se rend dans les zones de combats, tente d’éclairer les conditions de vie de populations abandonnées par l’Etat, ou de faire la lumière sur la violence des groupes paramilitaires et de l’armée, il peut être accusé d’appartenance à la guérilla, et devoir alors vivre sous escorte, ou fuir. Ce fut le cas de Calvo Ospina. Dans son roman Tais-toi et respire !, il raconte avec humour comment, alors qu’il était étudiant en journalisme, il a été enlevé et torturé par des militaires en Equateur. Dans les années 1980, ceux-ci collaboraient avec le pays voisin et n’hésitaient pas à reprendre ses méthodes de répression. Calvo Ospina identifie ainsi la « recette » mise au point par Quito, celle des trois « B » : « Des billets pour les amis. Du bâton pour les indécis. Des balles pour les ennemis. » Il dépeint un univers carcéral où « l’argent est l’huile qui permet de desserrer n’importe quelle vis », et dont les grandes figures, prisonniers de droit public, assassins et travestis, dégagent une humanité qui les rend inoubliables..

 

Chacun à sa façon, ces ouvrages apportent un précieux témoignage pour comprendre les enjeux du dialogue engagé depuis le 18 octobre 2012 entre le gouvernement du président Juan Manuel Santos et la guérilla des FARC. Ne serait-ce que pour saisir cette réalité : le chemin de la paix passera nécessairement par le combat pour la justice sociale.

 

Paola Orozco-Souël

 

Journaliste.

  

Nostalgie de la lumière, Patricio Guzmán, 2010, documentaire, 1h30.

 

Le cinéma indépendant parisien La Clef continue à le projeter chaque semaine. À signaler un autre film sur la dictature chilienne : No, de Pablo Larraín 

[1] En 2002, il restait encore 1198 disparu-e-s, selon le livre d’Antonia Garcià Castro, La Mort lente des disparus au Chili, Ed. Maisonneuve et Larose.

 

Alors que se profilait le crépuscule de l’ère coloniale, les gouvernements français successifs choisirent de répondre aux aspirations des peuples par la force des armes. Ce faisant, ils ont laissé toute latitude aux militaires qui, vaincus en Indochine, ont élaboré une doctrine contre-révolutionnaire mise en œuvre, plus tard, en Algérie, où cette logique a provoqué des atrocités. Ce que l’on sait moins, c’est que ces pratiques contre-insurrectionnelles ont ensuite été exportées...

 

(fr) Crimes et violences de masse des guerres civiles russes, par Nicolas Werth, Online Encyclopedia of Mass Violence, avril 2008

(fr) « Les États-Unis entre hyperpuissance et hégémonie » par Noam Chomsky, Le Monde diplomatique, décembre 2001

(fr) Drogue et terrorisme aux USA, Diplomatie Magazine, no 1, janvier-février 2003

(en) « Who Terrorizes Whom? » et « On the Preeminence of State Terrorism, Past and Present » par Edward Herman, articles publiés dans Z Magazine respectivement en octobre 2001 et février 2006

 

  Avons-nous vraiment besoin d'un Etat (pour s'autogérer)? , Allende : c'est une idée qu'on assassine - L'indigné

SALVADOR ALLENDE (CILE, 11 SETTEMBRE 1973...) 

PDF] Chili, la mémoire obstinée - Dionyversité

 Patricio GUZMAN / France Inter

 Elisabeth Roudinesco | Facebook

 Nostalgie de la lumière - le film | Facebook

 Allende, c'est une idée qu'on assassine - YouTube :

 L'héritage de Pinochet pèse sur le Chili Par Laurie Fachaux Publié le 11/09/2013

Le Chili peine à tourner la page, 40 ans après le putsch de Pinochet

Ce que disait Salvador Allende :

Salvador Allende 1 - Vidéo Dailymotion :

Part 1 : Part 2, Part 3, part 4, Part 5 , Part 6 ,

 

 

> Salvador Allende Wikipedia

> Alvaro Cuadra - 11 septembre 1973, coup d'Etat au Chili.

>
Patricia Parga-Vega -Chili, 35 ans après...

> Eduardo Hurtado - Paradoxes de la dictature et de la démocratie.

>
Ernesto Carmona - Le côté obscur du Chili actuel.

> "Les manifestations de rue à Santiago du Chili (1970-1973)", par Eugenia Palieraki - Institut Pierre Renouvin /Université Paris I.

> "Les expériences révolutionnaires : un modèle pour la voie chilienne vers le socialisme ?" par Eugenia Palieraki - Nuevo Mundo.

> " Mythologies contemporaines - Comment la pensée devint unique " , par Suzan George

Allende : c'est une idée qu'on assassine - Citizen Khane

 Sur mon blog :  Silence au pauvre ! , REFLEXIONS SUR LA DEMOCRATIE , Quoi encore, la Syrie ? , Un héros ordinaire , L'eau, source de la discorde ? , De la liberté, de la révolte

Sur le blog skyrock : Gasland , Grand centrale : nucléaire mon amour , Quoi encore, la Syrie ? , Message caché des films " d'horreurs ou d'épouvantes" , À bas les chefs ! , "le changement dans la continuité" , coluche, quand je serais grand , Le dessous des cartes - SYRIE : LES IMPLICATIONS ... , , Batailles pour l'énergie , Le dessous des cartes - Mondialisation , Irak, l'ombre de la guerre , Planète alu , La crise. Quelle crise ? , Créer des problème, puis offrir des solutions , La bataille de nos assiettes affaire Jérome Cahuzac , makhnovistes (Projet et objectifs du mouvement , L'économie mondiale boite ! , Spécial investigation : Sexe, business et politique : l'arme secrète

 UN PENDU EN PLUS, UN CHOMEUR EN MOINS

 Mutations (Slugs) - Une série B réjouissante !

 :CLIQUEZ ICI . Les raisons de la colère - YouTube : Les raisons de la colère, témoignages et analyses des émeutes urbaines de Copenhague, Grèce et Chine dans les années 2000. Un documentaire de Samuel Luret et Alain Bertho, 2010

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu