Avertir le modérateur

06/11/2017

Trump et la NRA

n

la publication de Paris Match 

 

Con jusqu'au bout .... ou marionnette des lobbies. .. 

Le président américain Donald Trump a réagi après la fusillade commise dans une église de Sutherland Springs, au Texas, dans laquelle 26 personnes ont été tués...

 

Donald Trump : «Que Dieu soit avec les gens de Sutherland Springs»

 
«Que Dieu soit avec les gens de Sutherland Springs. Le FBI et la police sont sur place, je supervise la situation depuis le Japon», a réagi Donald Trump actuellement en tournée en Asie.

Ce que l'on sait de L'auteur des coups de feu est entré dimanche dans l'édifice avec un fusil et a ouvert le feu, faisant de nombreuses victimes parmi les fidèles. Il a été retrouvé mort par la police, , a rapporté la chaîne locale KSAT12,  après avoir pris la fuite au volant d'un véhicule. Le tireur qui a tué dimanche 26 personnes dans une église du Texas était armé d'un fusil d'assaut et portait un gilet pare-balles, a déclaré un responsable des forces de l'ordre du Texas, Freeman Martin.

Trump: «Les armes ne sont pas le problème»

Au lendemain de la fusillade dans une église du Texas qui a fait 26 morts, le président américain Donald Trump a déclaré que "les armes ne sont pas le problème". Aux Etats-Unis, la question du port d'armes fait débat. 

» Lire aussi - Aux États-Unis, le débat sur le contrôle des armes progresse après la tuerie de Las Vegas

Donald Trump a estimé que la question à se poser n'est celle de l'encadrement des armes mais celle de la santé mentale de son auteur.

"La santé mentale est le problème ici (...) Ce n'est pas une question liée aux armes", a-t-il déclaré à l'occasion d'une conférence de presse commune avec le Premier ministre japonais Shinzo Abe à Tokyo.

Le discours de trump face a cet autre meurtre de masse n'a pas été le même que pour celui de New York.... peut être parce que l'auteur est blanc, américain et lié à la défense de l'amendement américain intouchable du port d'arme. Mieux vaut donc ne pas être noir ou arabes aux USA

» LIRE AUSSI - Les fusillades les plus meurtrières aux États-Unis depuis 25 ansREAD MORE The deadliest mass shootings in the US

Dénonçant un "acte de haine", l'ex-président Barack Obama a déclaré :

"Que Dieu nous accorde aussi à tous la sagesse de nous demander quelles mesures concrètes nous pouvons prendre pour réduire la violence et les armes parmi nous."

 Plus de 10 000 morts chaque année, quasiment une fusillade de masse par jour, des Américains propriétaires de dizaine d'armes... Franceinfo revient sur les chiffres…
 
 

nne, de plus de 17 armes.

 

22% des adultes américains possèdent des armes, 3% en possèdent la moitié.
22% des adultes américains possèdent des armes, 3% en possèdent la moitié. (NICOLAS ENAULT / FRANCEINFO)
 

Après la tuerie commise en décembre 2012 dans l'école primaire de Newton, l'Amérique semblait prête à revoir sa législation sur les armes. Barack Obama voulait encadrer le marché. Un an plus tard, le Président est en passe de perdre son duel avec le lobby des armes.


 

Duel sans merci au pays des flingues - Spécial investigation

Guns, the NRA and Donald Trump

In this episode of UpFront we challenge former National Rifle Association (NRA) President David Keene.

US & Canada, Politics, United States, Donald Trump

 
 
 
 
Un an après la victoire électorale du président américain Donald Trump', les controverses entourant son administration se multiplient. Son ancien président de campagne, Paul Manafort, a été accusé de conspiration contre les US alors qu'un autre ancien assistant de campagne a plaidé coupable de mentir au Federal Bureau of Investigation (FBI) sur le calendrier de ses contacts avec la Russia.

Malgré l'année tumultueuse de Trump et l'enquête du conseiller spécial Robert Mueller sur l'ingérence présumée de la Russie dans les élections présidentielles de 2016, beaucoup continuent à le soutenir.


"Il n'y a aucune preuve que le président ait jamais travaillé avec les ennemis de la nation", déclare David Keene, ancien président de la National Rifle Association, le lobby des armes à feu le plus puissant des Etats-Unis. "Je vais vous dire ceci, les Russes, les Américains, nous avons tous 'interféré' aux élections tout le temps, ne fonctionne pas habituellement."


Interrogée sur l'absence de contrôle des armes à feu et le fait que les États-Unis ont presque six fois plus d'homicides que le Canada, plus de sept fois la Sweden et près de seize fois l'Germany, Keene estime qu'il n'y a aucun lien entre la possession d'une arme à feu et les taux d'homicides .

L '«argument selon lequel les homicides résultent de l'existence d'armes à feu est clairement faux», dit Keene, qui est également le coauteur du récent livre intitulé «Ne pas être violé: les nouveaux assauts contre votre deuxième amendement». "Il n'y a pas de relation directe."

Dans cette spéciale UpFront, nous contestons David Keene, supporter de Trump et ancien président de la National Rifle Association américaine, à savoir si la NRA aide ou blesse les Etats-Unis.
 

 

Follow UpFront on Twitter @AJUpFront and Facebook.

Source: Al Jazeera

UPFRONTIn this episode of UpFront we challenge former National Rifle Association (NRA) President David Keene.
 

n

La déréglementation des silencieux, l'élargissement de la portée cachée et la sous-cotation des lois sur les armes à feu ne sont que quelques changements probables après que la National Rifle Association a soutenu le président Trump à un niveau sans précédent. Maintenant, l'ère des armes à feu Trump est là, et la NRA cherche à capitaliser sur leurs investissements électoraux.  La série documentaire d'AJ + Guns in America explore comment la peur et le pouvoir définissent la relation entre les Américains et les armes à feu. La série en six parties examine la controverse sur les fusils d'assaut, les armes à feu dans les écoles, la montée du carry caché, le nouveau programme de la NRA, les armes intelligentes et les taux de tournage record à Chicago.

 

Inside Trump's Era Of Guns: The NRA, Silencers And Deregulation, Part 4 | AJ+ Docs


The AR-15: Exploring America's Most Wanted Rifle, Part 2 | AJ+ Docs

 Documentaire - Les americains et les armes


 

Etats Unis, la loi des armes Documentaire Arte 02.12.2014

Family guns - Petite histoire de famille - FR

nLa Guerre des boutons -Columbine High School Massacre : citoyen actif

LES AMÉRICAINS ET LES ARMES

02/11/2017

Hate in Trump's America

 
 
L'inquiétant tournant religieux des populistes euro-américains
Par Nadia Marzouki , Chargée de recherche au CNRS et professeur invité à la Kennedy School de Harvard. et Duncan McDonnell, Professeur associé à La School of Government and International Relations de l’université de Griffith, à Brisbane, en Australie
 
Donald Trump, le 1er novembre, lors d'un meeting dans le Wisconsin. 
 
De Orbán à Trump, on assiste à une instrumentalisation croissante du phénomène religieux comme véritable marqueur ethnique et identitaire. Une monstruosité politique qui est donc loin d’être purement américaine.

«Levez la main si vous n’êtes pas un conservateur chrétien.» C’est ainsi que Donald Trump prenait récemment son public à partie lors d’un meeting dans l’Iowa. Lorsque quelques personnes levèrent la main, il interpella le reste de l’auditoire : «On les garde dans la salle ? Allez, on les garde…»

Cet épisode illustre bien les efforts de Trump pour apparaître comme un fidèle chrétien. Depuis le début de la campagne, il prétend jouer le rôle de sauveur. Sa mission est de défendre le peuple chrétien contre toutes sortes de menaces, notamment celle que représentent les musulmans auxquels il faudrait interdire l’entrée aux Etats-Unis.

Trump n’a rien inventé…

Rire ou s’épouvanter de la dernière sortie du «Donald» est devenu le passe-temps favori des Européens. Pourtant, cette monstruosité politique est loin d’être purement américaine. Trump n’a, d’une certaine façon, rien inventé. L’instrumentalisation de la religion par la droite populiste dans les démocraties occidentales n’est pas nouvelle. Comme nous le montrons dans l’ouvrage que nous venons de publier avec Olivier Roy, Saving the People ? How Populists Hijack Religion, cela fait des années que les leaders populistes européens qui semblent avoir inspiré Trump utilisent la religion pour déterminer qui fait partie ou non du bon peuple. Aujourd’hui, la standardisation et la synchronisation des populismes européens et américains offrent une image inquiétante de la condition des démocraties occidentales.

La rhétorique de la droite populiste parodie plus qu’elle ne promeut le discours religieux. Elle promet au «peuple» une rédemption morale et met en garde contre le risque de damnation. Pour les populistes, le peuple, toujours vertueux, est doublement menacé, par, en haut, les élites libérales corrompues et, en bas, par une série d’«autres» dangereux, en particulier les musulmans.

Au-delà de l’apocalypse

Mais les populistes d’extrême droite ne se contentent pas de prêcher l’apocalypse. Ils offrent aussi à leurs adeptes le salut et la disculpation. Ils leur disent qu’ils ne sont en rien responsables des crises que traverse le pays. Au contraire, ces citoyens irréprochables sont les victimes des élites et des «étrangers». Soutenir un chef populiste, c’est donc une condition nécessaire pour qu’un peuple cesse de devenir une victime passive et qu’un pays «redevienne grand» comme dirait Trump.

Surtout, la religion des populistes n’est pas une affaire de foi ou de valeur, mais un marqueur identitaire qui permet de distinguer ceux qui peuvent être inclus de ceux qui doivent être exclus de la communauté politique. C’est ce qui permet de comprendre pourquoi les évangéliques de droite votent pour Trump, alors que son style de vie n’a rien de religieux.

Il faut comprendre ce soutien dans le contexte d’une polarisation politique telle que l’adhésion à un parti relève aujourd’hui plus d’une logique d’adhésion tribale que d’une préférence rationnelle. Comme l’explique le sociologue Philip Gorski, «le trumpisme est une forme séculière de nationalisme religieux». La religion y fonctionne, comme dans tous les populismes de droite que nous avons examinés, comme un marqueur ethnique et identitaire. Robert P. Jones suggère de même dans son livre sur la fin de l’Amérique blanche chrétienne que le soutien au nationalisme religieux de Trump exprime une nostalgie pour l’Amérique des années 1950, celle d’avant les droits civils, l’égalité de genre et le mariage homosexuel.

C’est dans cette perspective aussi qu’on peut expliquer l’importance du thème de la menace islamique dans la campagne de Trump, dans un pays où les musulmans ne représentent qu’à peine 1% de la population globale. Là encore, Trump a reproduit presque mot pour mot le script des populistes européens. Pour ceux-ci comme pour Trump, la culture nationale est réduite à une série de codes et de symboles qui servent de marqueurs identitaires. La Ligue du Nord en Italie, l’UDC en Suisse ou le Parti de la liberté en Autriche ont tous fait campagne contre la construction de mosquées et de minarets. Ces partis affirment que les mosquées menacent l’intégrité du territoire de la communauté autochtone.

Les idées d’invasion, d’infiltration, de complot et de remplacement sont devenues des lieux communs du répertoire populiste euro-américain. On a vu aussi se propager l’argument selon lequel l’islam n’est pas une religion, mais plutôt un code militaire et juridique, une idéologie politique qui est sous-jacente à un plan de conquête des démocraties libérales occidentales. C’est ce qu’affirme Geert Wilders depuis des années. Pauline Hanson a inclus cet argument à sa campagne électorale en Australie cette année.

Entre discours mainstream et populistes

Bien qu’extrêmes, ces arguments lancés par la droite populiste sont devenus très courants dans les débats publics. Un cercle vicieux s’est mis en place par lequel les discours mainstream et populistes s’alimentent réciproquement. Comme l’affirme le politologue Cas Mudde, nous vivons de plus en plus clairement dans un zeitgeist populiste, où la religion tout comme la culture sont réduites à des modalités d’appartenance.

Des voix s’élèvent parmi les autorités religieuses et les théologiens pour résister à cette instrumentalisation du religieux. Le théologien évangélique Miroslav Volf rappelait dans un entretien récent que le christianisme est une affaire de foi, et de défense du bien commun et de valeurs. A ce titre, il affirme que la vision du monde d’Hillary Clinton «est plus en phase avec la foi chrétienne que celle de Donald Trump».

Plutôt que de s’indigner des provocations du candidat républicain comme s’il s’agissait d’un phénomène purement américain, reflétant la prétendue bigoterie de l’électorat évangélique local, il importe de s’interroger sur le double processus de formatage qui s’affirme sous nos yeux : celui des discours populistes européens et américains, qui se servent tous de la religion comme d’un marqueur identitaire ; et celui des discours populistes et mainstream.

On assiste ainsi, sous l’influence de la droite populiste, à une instrumentalisation croissante de la religion dans le discours politique occidental pour exprimer l’appartenance et non la croyance, pour défendre la chrétienté et non le christianisme, pour exclure et non pour inclure. Le défi, pour ceux qui tiennent aux démocraties séculières occidentales, sera de briser ces murs, réels et symboliques, que les populistes euro-américains, de Orbán à Trump, veulent construire à tout prix.

Saving the People ? How Populists Hijack Religion, co-dirigé par N. Marzouki, D. McDonnell et Olivier Roy, a été publié par Hurst en Europe et par Oxford University Press aux Etats-Unis.

Nadia Marzouki Chargée de recherche au CNRS et professeur invité à la Kennedy School de Harvard. , Duncan McDonnell Professeur associé à La School of Government and International Relations de l’université de Griffith, à Brisbane, en Australie
 

Hate in Trump's America

Fault Lines examines the rise of hate in the United States and the toll it is taking on communities across the country.

01 Nov 2017 11:11 GMT RacismUnited StatesDonald Trump

 
 
Dans la première semaine après que Donald Trump a remporté l'élection présidentielle américaine, les United States ont vu une forte augmentation des crimes de haine et des personnes attaquées en raison de leur race, leur appartenance ethnique ou leur religion.

Les crimes de haine se sont manifestés de multiples façons, y compris des graffitis sur des lieux de culte, des écoles et même des homes, des railleries racistes et des rassemblements suprématistes blancs.

Les médias aiment dire que c'est la faute de Trump, ou c'est Trump qui a causé ça. Je dirais que Trump est un mégaphone que nous avons rallies..

Eli Mosley, nationaliste blanc et organisateur de rallye

Le Southern Poverty Law Centre (SPL) a signalé plus de 1 000 incidents constitués de crimes de haine un mois seulement après les élections présidentielles de novembre 2016.

De nombreux analystes attribuent cela à la rhétorique de discorde que Trump lui-même a utilisée pendant la campagne qui a saisi les tensions raciales dans le pays. Ces tensions couvaient sous la surface mais sont maintenant ouvertes.

Cette rhétorique s'est intensifiée tout au long de la campagne et s'est poursuivie - continued  après l'élection avec "une promesse d'interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis, d'attaquer la famille d'un soldat américain tué en Irak, de se moquer d'un journaliste du New York Times handicapé". occurrences

"C'est un premier pas vers la réalisation de quelque chose auquel Trump a fait allusion plus tôt dans la campagne, à savoir le premier pas vers le retour de l'Amérique", a déclaré l'ancien dirigeant du KKK David Duke lors d'un rassemblement de suprématistes blancs en août dernier. Charlottesville, Virginie.

Quelques instants plus tard, James Fields, également un suprématiste blanc, conduisait sa voiture à travers une foule de manifestants antiracistes, tuant une jeune femme et blessant des dizaines d'autres lors d'un rassemblement de divers groupes d'extrême droite, dans les plus récentes manifestation du crime de haine.

Trump a blâmé l'incident sur "les deux parties" affirmant "qu'il y a deux côtés à une histoire" dans ce qui semblait être une tentative d'assimiler les actions des suprématistes blancs aux actions de ceux qui les manifestaient.

Fault Lines examine comment la haine est en train de se jouer à travers l'Amérique de Trump et les conséquences qu'elle entraîne pour les communautés à travers le pays.
 

16/10/2017

Harcèlement sexuel

n

 

 
 

 

Menu.

A lire demain dans votre journal, dont la version numérique est disponible ici :

L’affaire Weinstein hautement médiatique nous montre une fois de plus que les détenteurs du pouvoir ne se gênent pas pour traiter leur subalternes tel des objets

ça balance  la publication de Xavier Delucq

L’image contient peut-être : texte
 
 

Connaissez-vous le sodurètre ? Cette pratique consiste à stimuler le sexe masculin… de l’intérieur. Bref, c’est un peu le pénétreur pénétré, explique la chroniqueuse sexe de « La Matinale du Monde ». 502 commentaires - 354 partages

 
"J'aimerais bien être actrice.
- Actrice de porno ?
- Non.
- Ah, dommage."
...
#EntenduMilleFois
#balancetonporc https://t.co/kAtjmBcw42
 
 
Illustration en photo
L’image contient peut-être : texte
 
n Harvey Weinstein, Hollywood and the US media : How Hollywood and the media failed to expose Harvey Weinstein. Plus, how the CIA and the Pentagon manipulate the movies.  Media, United States, CIA
 
 

 

 
De Philippe Coulonges -  #BalanceTonPorc -  Giulia Foïs a témoigné dimanche sur France Culture de son expérience. Elle assure que «vu certaines réactions à [son] tweet depuis 24h, traitée de mytho, de lâche, [elle est] à deux doigts de le regretter. Même si à 70%, [elle a] été soutenue.»
 
 n Paye Ta Shnek, Paye Ta Robe, Paye Ta Blouse : comment expliquer le succès de ces Tumblr?
Alors que vient d’apparaître un Paye Ta Fac, retour avec leurs auteures sur le succès de ces Tumblr qui épinglent le sexisme : Paye Ta Shnek - Accueil | Facebook - LesInrocks - Paye Ta Shnek, Paye Ta Robe, Paye Ta Blouse ... 13/01/17 PAR Carole Boinet  - Paye Ta Shnek (@PayeTaShnek) | Twitter - Paye ta shnek - Elle
 
 
 Trois Français sur quatre ne distinguent pas harcèlement, blagues salaces et séduction. Et vous ?
En France, une femme sur cinq déclare avoir été harcelée sexuellement au travail. Un problème de société dont la définition légale reste pourtant floue cf nTrois Français sur quatre ne distinguent pas harcèlement, blagues salaces et séduction. Et vous ?
LEMONDE.FR
 
le nom du producteur américain Harvey Weinstein, accusé d'agressions sexuelles et de viols, a révélé une énorme histoire de harcellement sexuelle, en tout cas libérée la parole.
 

Des tableaux ironiques pour distinguer drague et harcèlement

L'affaire Weinstein a libéré la parole des victimes de harcèlement sexuel. Ce week-end le #BalanceTonPorc appelait les utilisateurs de ce mot-dièse à raconter un cas de harcèlement sexuel au travail.

Le Huffington Post a retrouvé un tableau que le site "Paye ta shnek" avait diffusé au moment de l'affaire Denis Baupin. Les auteurs de ce site, qui recueille les témoignages "de harcèlement sexiste dans l'espace public", avaient classé très simplement ce qui relève de la drague, du harcèlement ou de l'agression.

Quelle est la différence entre et ? Le consentement. Petit récap réalisé au moment de l'affaire .

Un bureau de police britannique avait également mis en ligne une vidéo en 2015. Il montrait l'absurdité de ces comportements en les comparant à une proposition de boire du thé.

  1. Ça dépend
 
 
 

"Quand a éclaté l'affaire Strauss-Kahn pour Laurent Joffrin "mettre la main où il ne faut pas" relevait du "simple harcèlement" et ne méritait qu'une amende.

Sur l'amende il n'avait peut-être pas tort, la prison devrait rester une peine exceptionnelle, mais le grave dans son expression était la banalisation de l'acte.

Pour tout commentaire Jack Lang estimait que "il n'y avait pas mort d'homme" , c'était certes factuellement exact.

Le record de la beauferie, joint au mépris de classe, étant Jean-François Khan, qui s'en excusa, parlant de "troussage de domestique" , ça c'est toujours fait, c'était mal mais pas si grave, mal élevé en quelque sorte".

 

 

Au travail en France
- 8 viols ou tentatives de viol dénoncés, chaque jour, sur les lieux de travail 
- 20% des femmes déclarent avoir été victimes de harcèlement sexuel au cours de leur vie professionnelle 
- 80 % des femmes salariées considèrent que dans le travail, les femmes sont régulièrement confrontées à des attitudes, comportements, agressions sexistes.

En France
-1 femme meurt tous les 2 à 3 jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint
- Toutes les 7 minutes, 1 femme est violée en France.

 
L’image contient peut-être : 1 personne, debout
Sans Compromis
 

Harcèlement sexuel au travail. Souffrance au travail. Les victimes de harcèlement sexuel donnent de la voix Souffrance au travail. Les victimes de harcèlement sexuel donnent de la voix HUMANITE.FR

LIRE AUSSI - Des témoignages de harcèlement sexuel affluent avec #BalanceTonPorc , LIRE AUSSI - Affaire Harvey Weinstein: chronique d'un scandale planétaire

Le Maire rétropédale après s'être dit opposé à la dénonciation des harceleurs

#moiaussi. L'écrivaine Ariane Fornia, fille de l'ex-ministre sarkozyste Eric Besson, accuse dans un article publié sur son blog  intitulé «#Moiaussi: pour que la honte change de camp» mercredi l'ancien ministre socialiste et membre du Conseil constitutionnel Pierre Joxe de l'avoir agressée sexuellement, ce qu'il dément . Dans un post intitulé «#moiaussi : pour que la honte change de camp», l'écrivaine raconte plusieurs agressions sexuelles dont elle dit avoir été la victime, à treize ans puis à dix-neuf ans. «La troisième agression, ou comment j'ai été agressée par un ancien ministre, n'est pas la "pire", mais celle qui m'a intellectuellement le plus ébranlée», poursuit-elle.
 

Une ancienne footballeuse suédoise a révélé avoir été victime de harcèlement sexuel de la part de trois joueurs "très connus" de l'équipe nationale suédoise de football dans les années 2000, dans une interview accessible dimanche sur le site du quotidien Aftonbladet. Contacté par Aftonbladet, l'actuel président de la Fédération, qui n'était pas en poste au moment des faits, s'est dit "très choqué". "Nous ne tolérons bien sûr pas ce type de comportement[...]. Nous devons en savoir plus et agir au plus vite car toute forme d'atteinte est totalement inacceptable", a indiqué le porte-parole de la SvFF, Niklas Bodell.

 
Violences conjugales.

Nicolas Douchez, ex-gardien de but du PSG, actuellement au RC Lens, a été placé en garde à vue après que sa compagne a été retrouve «nue, en sang, le corps couvert d'hématomes, pleurant, hurlant, au milieu de son appartement dévasté», selon le Parisien.

 
Violences sexuelles. Le gouvernement devrait présenter l'an prochain au Parlement un projet de loi «contre les violences sexistes et sexuelles», et notamment les violences sur mineurs et le harcèlement de rue, annonce la secrétaire d'État à l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, dans La Croix.
 
Ce n'est pas gagné pour plusieurs raisons :
Témoignages.Seule une victime de viol ou de tentative de viol sur dix dépose plainte. Mais même une fois la porte du commissariat ou de la gendarmerie poussée, l'accueil est encore trop souvent inadapté, voire traumatisant.

Slate revient ce vendredi sur la difficulté de déposer plainte pour les victimes de viol. Le site d'information publie des témoignages édifiants. A une étudiante de vingt ans violée dans un taxi, un policier a ainsi répondu : «Je crois que vous mentez et je vais me faire un malin plaisir de le prouver. Je prends pas les plaintes des folles». A une autre jeune femme, violée par son ex-conjoint, un autre policier a demandé pourquoi elle ne s'était pas «mieux défendue».

A lire sur Slate.fr
 
Ce qui sont sensé faire respecté la loi, sont eux même accusé dans ce scandale qui ne cesse de grandir : 
 

Le Parlement européen, «foyer de harcèlement» ?

#Balancetonporc.

En septembre, l'eurodéputée écologiste allemande Terry Reintke racontait en pleine séance l'agression sexuelle dont elle avait été victime dans la rue. Mais depuis quelques jours, plusieurs témoignages ont émergé sur des faits de harcèlement sexuel et d'agressions commis au sein même du Parlement européen, par des eurodéputés ou des conseillers - et ce alors que les eurodéputés doivent voter une résolution sur la lutte contre le harcèlement sexuel ce mercredi.

Dimanche, le Sunday Times révélait une douzaine de témoignages d'assistantes parlementaires victimes, l'une d'elles voyant dans le Parlement européen «un foyer de harcèlement». Jeanne Ponté, assistante du socialiste français Édouard Martin, a de son côté consigné une cinquantaine de cas depuis 2014, dont un la concerne. Cinq eurodéputés ont également demandé la réalisation d'un audit sur le sujet au sein de l'institution, rapportent les Nouvelles News. Le président de l'organe parlementaire a réagi en rappelant qu'une commission spéciale de lutte contre le harcèlement – sexuel ou moral – a été mise en place en 2014. Cette commission n'a reçu aucune plainte pour harcèlement sexuel pour l'instant.

Lu sur les Nouvelles New

 Scandales sexuels: un ministre britannique visé par une enquête du Commerce international, qui a reconnu avoir demandé à sa secrétaire d'acheter des sex toys, au moment où plusieurs hommes politiques sont accusés d'avoir eu des attitudes inappropriées envers leurs collaboratrices. Ce ministre et député conservateur, Mark Garnier, a reconnu aujourd'hui dans le journal The Mail on Sunday avoir affublé sa secrétaire d'un surnom à caractère sexuel et lui avoir donné de l'argent pour acheter deux sex toys, tout en affirmant que "cela ne constituait absolument pas du harcèlement sexuel".

 s Echos Start Sponsorisé

·

“C’était quelqu’un d’important dans le milieu, avec qui je ne voulais pas avoir de conflit”

Selon les plaignants, l’université aurait couvert les faits. Jusqu’à ce que l’affaire devienne publique et qu’elle soit contrainte de réagir.Un professeur de l’Université de Rochester, située dans l’Etat de New York, est accusé d’avoir harcelé sexuellement 14 collègues chercheuses ou étudiantes durant dix ans. Selon les plaignants, l’université aurait couvert les faits. Jusqu’à ce que l’affaire devienne publique et qu’elle soit contrainte de réagir. Récit.  Récit.
START.LESECHOS.FR
 
Harcèlement sexuel: la finance américaine à son tour touchée

Le fonds d'investissement Fidelity, l'un des plus puissants au monde avec à sa tête une femme, a renvoyé deux dirigeants après des accusations de harcèlement sexuel portées à leur encontre, a indiqué mardi à l'AFP une source proche du dossier.

Ces deux cas sont les premiers officialisés dans la finance américaine, milieu dominé par les hommes, depuis la vague des scandales d'agressions sexuelles secouant la Silicon Valley et Hollywood. Robert Chow et Gavin Baker, deux gérants de portefeuille vedettes dans le département d'actions chez Fidelity Investments ont dû quitter la firme récemment après des accusations de nature sexuelle portées par des salariées, a dit la source sous couvert d'anonymat.

Fidelity, qui gère pour 6.400 milliards de dollars d'actifs et emploie près de 40.000 personnes, est dirigée par Abigail Johnson, considérée comme la femme la plus puissante de la finance américaine. Mme Johnson a poussé au départ les deux dirigeants et embauché dans la foulée une firme externe pour enquêter sur le département actions principalement dominé par des hommes, a encore dit la source. 

 

L'an dernier, Bank of America a été visée par une plainte, l'accusant de sous-payer les femmes par rapport aux hommes à responsabilités égales et d'avoir instauré en son sein une "atmosphère virile".

 

 
 
 

 

NEWS / FRANCE #MeToo: Thousands march in Paris to protest sexual harassment


Parce que trop peu de talents comme Vin'S se lancent, dénoncent et posent un texte même plus juste conscient... MAIS UNE PRISE DE POSITION FÉMINISTE ET MILITANTE . Il est entré dans le panthéon du rap français, parce qu'il l'a fait ! MERCI VIN'S, MERCI POUR ELLES, MERCI POUR NOUS.
« Ce qui m'a donné envie d'écrire, c'était bien sûr la parole des femmes, mais surtout la réaction de ces hommes qui dédramatisaient, qui voulaient les faire taire.
Pour une fois que les langues se délient, qu'on aborde ENFIN ce sujet, les réactions négatives c'est juste pas possible. » - Vin'S

#METOO
Être une femme est un combat, et si leur courage m'empêche de dire le mot "victime", sache qu'on est tous un peu coupable...
 
Paroles : Vin'S - #METOO Être une femme est un combat, et si leur... - Facebook

AFFAIRE WEINSTEIN : LE COCHON QUI CACHE LA FORÊT

L’affaire Weinstein hautement médiatique nous montre une fois de plus que les détenteurs du pouvoir ne se gênent pas pour traiter leur subalternes tel des objets.

Rappelons les faits Harvey Weinstein producteur multi-millionnaire et gourou d’Hollywood, faisant la pluie et le beau temps dans le milieu cinématographique, est accusé de viol et de harcèlement à une cadence exorbitante, les témoignages se multiplient jour après jour. Au-delà du scandale lui même le traitement de l’information ne nous renseigne telle pas plus sur notre société et dépasse l’affaire d’un crime isolé ?

D’abord le scandale en dit long sur la mentalité bourgeoise, tout le monde du show-business savait mais tous non pas ce taisaient mais camouflaient Harvey Weinstein ; il était dans l’impunité parce qu’il leur était utile et incontournable. Voila bien la hideuse et sale mentalité basé sur le fric, «business is business» on cache la honte et les drames par intérêt puis on balance lorsque cela apparaît au grand jour pour ce payer une moralité toute neuve.

Pour vous en convaincre regardons les réactions du cinéma français :

entre les actrices qui en profitent pour témoigner et faire le buzz -tel M. Cottillard d’avoir «  échapper à bon nombre de prédateurs » où nous sommes en droit de nous demander pourquoi le dire que maintenant ? Et lesquels ? – à I. Adjani qui saisie l’occasion pour revenir ce voyant inconnu des nouvelles générations, en passant par Depardieu qui nous apprend qu’il avait failli casser la gueule à ce producteur, occasion sans doute de nous dire qu’avec l’age il conservait ses muscles…

Bref ils ne sont là que pour attirer les médias sur le propre personne et ce se serait une erreur de croire qu’ils ce mettent du coté des victimes de viols. « Le malheur des uns fait le bonheur des autres » dit le vieille adage et c’est avec la même hypocrisie à gerber qu’il profite d’une affaire de viol pour leur petit commerce que lorsqu’ils camouflent la pourriture du monde du show-business. Ce même cinéma français qui, n’oublions, pas trouvait très drôle dans les années 80 de faire un film nommé « promotion canapé » où cette caste de la bourgeoisie riait a chaude larmes de plaisirs que fourni le pouvoir économique en sachant que les concerné(e)s ne disent rien. Ainsi une bonne partie des victimes de Weinstein notamment les millionnaires du ciné ne font que dénoncer un système de prostitution déguiser et forcer pour monter les échelons, les récalcitrantes retomberont dans la misère. La justice bourgeoise est ainsi faites, elle juge avant tout la classe sociale, et les médias la suivent sur ce point. Si ce n’avait pas été une affaire dans un monde richissime, le dossier serait classé depuis longtemps. C’est ainsi que Weinstein à pu sévir depuis les années 90 ( dépôt de la 1er plainte à son encontre pour attouchement) mais que 27ans après voilà que cela se débloque car en face il y a des actrices qui elles aussi ont acquis pouvoir financier et renommée.

De là il est facile de mieux comprendre le pathétique hastag «  dénoncetonporc » car, mythomanes mis à part, celles qui dénoncent sur twitter leur « bourreaux » ne trouveront pas écho, pauvres elles sont, et donc inutile restera leur propos, et dans quelques mois, les violeurs, les harcéleurs reprendront leur vie normal sans angoisse. D’un drame humain twitter en à fait une mode qui s’ancre dans la société néo-libérale ; la même société qui fait que des femmes (ou des hommes bien que plus rare) sont traité comme des objets de consommation.

Mais n’est ce pas les règles du capitalisme où seul l’économie compte que de considérer les humains comme des choses, à ce servir et à jeter ? Lorsqu’il est demandé de « savoir ce vendre » n’est pas le 1er pas vers de la prostitution forcée ?

 
 
 

Weinstein n’est pas que coupable,

Weinstein est le symbole de cette société abjecte, le reflet de ce système économique et sociale. C’est cela que les médias veulent cacher.

La réponse reste la même face au viol, organisons nous, mesdames rendez coup pour coup à ces détraqués, ne vous taisez pas ne les laissez pas dans la joie de se sentir au dessus du lot, que le peuple ( homme ou femme nous sommes tous directement ou indirectement concernés) s’autodéfende face à l’injustice, mais n’allez pas croire que des vieilles bourgeoises liftés aux comptes en banque insultant soit de votre coté, bien au contraire.

 
LE-CAFE-ANARCHISTE.INFO

LIRE AUSSI :

» Harcèlement sexuel au travail : comment réagir ?

  SOCIETE Tunisie – ATROCE : Beni Khalled : Une jeune fille violée par ses quatre frères depuis l’âge de cinq ans, au su et au vu de ses parents

Affaire Weinstein: Comment Asia Argento est devenue la porte-voix des victimes de violences sexuelles

Julie Delpy révèle avoir été agressée par un réalisateur à l'âge de 13 ans

LIRE AUSSI :

»  Affaire Harvey Weinstein: chronique d'un scandale planétaire 

» Harvey Weinstein : retour sur l'affaire qui ébranle Hollywood

» Des témoignages de harcèlement sexuel affluent avec #BalanceTonPorc

» Affaire Baupin : Les cas d'abus sexuels en politique, loin d'être isolés, trop rarement sanctionnés

L'affaire fait écho à celle qui secoue en ce moment Hollywood

 Agressions sexuelles: l'actrice Tippi Hedren encourage les femmes à témoigner >> Lire aussi - Pas de printemps pour Marnie ressort, l'accusation sexuelle contre Hitchcock par sa muse aussi 

LIRE AUSSI:

>> Tippi Hedren accuse encore Alfred Hitchcock d'agression sexuelle

>> «Ecoute tu sais, ça arrive dans le milieu»... Harcèlement sexuel, la grande omerta du sport

 » Brésil: un vaste réseau pédophile démantelé 

 » Affaire Weinstein Créé le samedi 21 octobre 2017

 #Balancetonporc: Boutin dénonce un «dégueulis d'accusations» et défend la «grivoiserie» , Jean Lassalle accusé d’agression sexuelle par deux de ses anciennes brebis Par Gilles_Hemroulle 

» Nouvelle accusation contre Weinstein : Agressions sexuelles: une actrice accuse la société Weinstein

Esclave sexuelle à 13 ans, verdict pour son bourreau aujourd'hui "au bout d'un mois, un jour, je me suis réveillée. Il était en train de me pénétrer. Il m'a expliqué que c'était normal. C'est devenu une habitude, je ne disais pas non. Je ne sentais plus rien", a-t-elle confié à une psychologue

AFFAIRE WEINSTEIN : : LE COCHON QUI CACHE LA FORÊTAFFAIRE WEINSTEIN : : LE COCHON QUI CACHE LA FORÊT

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu