Avertir le modérateur

28/03/2017

What is a famine?

n

 « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

 A lire  De la servitude moderneEcolos : ennemis d'Etat

 Sixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ?La liste des espèces menacées de disparition s'allonge et Homo sapiens y est pour beaucoup, rappelle le biologiste et essayiste Jean-François Bouvet (1). Global mass extinction' SSixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ? Le Point‎ -

Je pourrais dire plein de pharses pour décrire la connerie crasses de certains, l'égoisme, l'appat du gain et le fais de se croire tout permis lorsque l'on a de l'argent. Au lieu de cela, je préfère vous mettre cette vidéo.
 

 

Cours camarade le vieux monde est derrière toi !"
(mais il s'accroche comme une sangsue de la famille des vampires.)

La fonte rapide d'un glacier provoqué par le changement climatique a modifié l'écoulement des eaux dans le territoire du Yukon, au nord-ouest du Canada, et provoqué l'assèchement d'une rivière, qui avait brutalement fondu en l'espace de quatre jours en mai 2016 selon une étude publiée dans Nature Geoscience. Les eaux du glacier alimentent désormais un autre cours d'eau, la rivière Kaskawulsh, puis le fleuve Alsek qui se jette dans l'océan Pacifique à quelque 1.300 kilomètres de sa destination initiale.Ce phénomène de capture est qualifié d'inédit par les scientifiques. C'est, selon eux, la première "rivière piratée" par la fonte d'un glacier, un phénomène qui prend habituellement plusieurs années.

Vladimir Poutine a rremis en cause jeudi la responsabilité de l'homme dans le changement climatique, au moment où Donald Trump promet de prendre position "d'ici fin mai" sur l'accord de Paris sur le climat qu'il a vivement critiqué pendant la campagne présidentielle américaine. Fin 2015, le ministère russe de l'Environnement s'est alarmé que la Russie se réchauffe 2,5 fois plus vite que la moyenne mondiale, conduisant à une augmentation des catastrophes naturelles telles que les inondations ou incendies. On comprend vite pourquoi : 

Climat : Donald Trump engage une contre-révolution énergétique 23

Le président américain a signé mardi un décret remettant en cause l’essentiel de la réglementation mise en place par son prédécesseur pour lutter contre le réchauffement.

Lors d’un bref discours au siège de l’Agence de protection de l’environnement (EPA), M. Trump a rappelé sa volonté de « mettre fin à la guerre contre le charbon ». Donald Trump n’a jamais fait mystère de ses positions climatosceptiques. Il avait annoncé durant sa campagne qu’il reviendrait sur l’accord de Paris sur le climat.

 COMPTE RENDU Trump signe un décret abrogeant des mesures d’Obama sur le climat 18

Au prétexte de relancer l'industrie du charbon, tel que souhaité par le nouveau président américain, le Sénat à majorité républicaine (droite) vient de faire sauter une réglementation qui visait à limiter le versement des déchets des mines de charbon dans les cours d’eau...

En pratique, ceci permettra aux industriels de reprendre la technique du "mountain top removal" consistant à dynamiter le sommet d'un mont charbonneux pour atteindre facilement les couches de charbon. Les débris sont ensuite déversés dans la vallée, conduisant à la contamination des rivières et des ruisseaux par des métaux lourds et toxiques, tels que l’arsenic ou le mercure. Cours d'eau qui finiront leur route dans les océans du monde.

 

Le chef de l’Etat russe minimise le réchauffement climatique et prône une exploitation accrue des territoires du nord. Vladimir Poutine convoite les richesses de l'Arctique Ce territoire, en partie sous juridiction russe, est hautement stratégique pour ses ressources en gaz et en pétrole.Pour Vladimir Poutine, l'Arctique est d'abord une région dotée d'un «potentiel économique colossal». Le président russe a tenté, jeudi, d'imposer cette vision utilitaire du Grand Nord, à l'occasion d'un forum organisé à Arkhangelsk, face à deux voisins, la Finlande et l'Islande, qui, au contraire, ont mis en garde contre les dangers écologiques et sécuritaires liés à une exploitation intensive de la région. «Notre but est de permettre la création d'infrastructures modernes, de mettre en valeur les ressources

 
La NASA a diffusé de nouvelles images satellites qui montrent à quel point l’homme transforme le paysage qui l’entoure. Recul des glaciers, réduction des…
LEMONDE.FR

 Un rapport du groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, paru lui aussi l’an dernier, détaillait l’incidence du réchauffement climatique sur des problèmes comme la sécheresse ou la famine, lesquelles contribuent à la naissance de conflits.

 Vingt millions de personnes ont besoin d’assistance en raison de la sécheresse mais aussi des guerres. L’ONU lance un cri d’alarme pour éviter « une catastrophe ». Triste constat et sombres souvenirs
 
 
 

Afrique : sécheresse dramatique dans la Corne LE MONDE 

Depuis deux ans, une importante sécheresse concerne les pays de la Corne de l'Afrique. Conjuguée à l'instabilité géopolitique de ces pays, la sécheresse entraîne un véritable drame humanitaire.

 
 

Afrique dans la région du Sahel, durement frappée par la sécheresse. 18 millions de personnes sont au bord du gouffre, dont 1 million d'enfants qui risquent de mourir de faim.la communauté internationale a promis moins de la moitié de la somme requise. Les pays qui peuvent faire toute la différence sont la France, les États-Unis, le Japon et l'Allemagne, mais ils font défaut -D'ici quelques jours, les dirigeants du monde seront à Bruxelles pour discuter du Sahel -- s'ils s'engagent sur place à débloquer leur juste part d'aide, nous pouvons éviter une tragédie.

 Le phénomène El Nino, dans l'Océan Pacifique, pourrait réapparaitre cet été : quelles seraient les conséquences planétaires? Décryptage de la Chaîne Météo. Accueil > Actualités > Retour d'El Nino : quelles conséquences pour cet été ?

 

Une sécheresse aggravée par El Nino

Actuellement, une sécheresse sévit sur ces pays depuis deux ans, en liaison avec le phénomène El Nino qui repousse les pluies vers l'est de l'océan Indien. Les pluies qui tombent plus au sud, sur la ceinture tropicale, ne remontent plus vers le nord et ces pays sont privés d'eau.

 
 

Les plus récents

Parallèlement à cette fragilité face aux conditions naturelles, ces pays connaissent une grande instabilité géopolitique (guerres, exodes, crise économique), ce qui accroît la vulnérabilité des populations déjà en difficulté.

ENTRETIEN Crise humanitaire : « Nous avons échoué à prévenir les famines en Afrique »

Pour Claus Haugaard Sorensen, ex-directeur de l’action humanitaire européenne, l’aide au développement doit être massivement réorientée vers les régions vulnérables.Propos recueillis par Laurence Caramel LE MONDE Trop tard ? Trop peu ? Alors que vingt-huit pays d’Afrique auront besoin d’assistance alimentaire en 2017 et que des situations de famine sont déjà rapportées dans trois d’entre eux – Nigeria, Somalie et Soudan du Sud –, les questions reviennent sur l’efficacité des dispositifs de réponse aux crises humanitaires. Claus Haugaard Sorensen a été aux commandes du service d’aide humanitaire et de protection civile de l’Union européenne (ECHO) de 2011 à 2015 qui répond aux demandes d’assistance des Etats en finançant notamment les ONG qui interviennent sur le terrain. Il décrit un dispositif international saturé par la multiplication des crises.

 

« Nous sommes face à une tragédie ; nous devons éviter qu’elle devienne une catastrophe », a-t-il lancé, rappelant que tout est encore « évitable si la communauté internationale prend des actions décisives ».

« Comme des mauvais fantômes, chacun a en mémoire les grandes famines d’Afrique de l’Est, comme dans les années 1980 en Ethiopie, mais surtout celle de 2011 dans la Corne de l’Afrique », note Jordi Raich Curco, chef de la délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) en Somalie. La sécheresse avait fait plus de 260 000 victimes en Somalie. « La communauté internationale avait mis un temps invraisemblable à réagir. Quand l’état de famine avait été déclaré, tout le monde était déjà mort. Personne ne veut que ça se reproduise », rappelle M. Raich Curco.

Inside Story: Yemen is facing a famine - Will the international community help avert it? (25:00)
Accueil > Actualités > Afrique : sécheresse dramatique dans la Corne 
CatastropheVendredi 17 Mars 2017  05H52
 

 

« Grand cirque humanitaire »

Face à l’urgence, l’ONU, par son Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), a lancé courant février deux appels pour lever des fonds afin de récolter 825 millions de dollars (780 millions d’euros) pour venir en aide aux plus vulnérables en Somalie et 1,6 milliard de dollars pour le Soudan du Sud.

« Des montants complètement délirants, s’offusque un agent humanitaire travaillant à Nairobi. C’est le grand cirque humanitaire ! Personne ne se pose la question de l’accès aux populations ou de la logistique. Tout le monde a peur de reproduire les erreurs de 2011. C’est la politique du zéro regret”. Mais si on s’y prend mal, tout cet argent peut finir dans les poches de responsables corrompus et avoir nombre d’effets pervers. »

"La situation s'est détériorée au point de devenir une tragédie humaine, où plus de 20 millions de personnes font face à une insécurité alimentaire extrême", a estimé Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international.

 

 

Quelque 110 personnes sont mortes dans le sud de la Somalie jeudi et vendredi des conséquences de la sécheresse, a annoncé le Premier ministre somalien Hassan Ali Khaire.La Somalie a décrété fin février "catastrophe nationale" la grave sécheresse qui ravage le pays et menace environ trois millions de personnes, selon les ONG.Hunger, disease kill 110 people in Somalia over the past 48 hours, prime minister says http://aje.io/px6y The UN estimates that five million people nationwide need aid, amid warnings of a full-blown famine.

En attendant, tout le monde se prépare au pire. « Le meilleur des scénarios, c’est qu’il se mette à pleuvoir en avril-mai. Mais les experts sont pessimistes. Cette année, il est possible que la pluie ne vienne qu’en juillet – voire même pas du tout », estime M. Raich Curco. La sécheresse déstabilise déjà profondément les sociétés est-africaines.

Le manque d’eau potable fait craindre une recrudescence des maladies infectieuses, notamment du choléra dans le nord de la Somalie. Enfin, selon l’Unicef, la sécheresse a entraîné la fermeture temporaire de 578 écoles éthiopiennes et risque de pousser 110 000 Somaliens à quitter le système scolaire.

Les conflits et l’insécurité, principales causes de la famine en Afrique de l’Est

Au Nigeria, au Soudan du Sud, en Somalie et au Yémen, la crise humanitaire est davantage due aux guerres qui ravagent les territoires et les populations qu’au climat.

COMPTE RENDU Les conflits et l’insécurité, principales causes de la famine en Afrique de l’Est

Dans les pays plus solides, comme le Kenya ou l’Ethiopie, les gouvernants tentent tant bien que mal de faire face, organisant la distribution de nourriture. Mais en Somalie et au Soudan du Sud, Etats faillis sans infrastructures et ravagés par les guerres, la tâche est autrement plus délicate. Côté somalien, où se situe l’épicentre de la sécheresse, le CICR a certes commencé à distribuer de la nourriture à 140 000 personnes et prévoit d’en toucher 100 000 de plus sous peu. Mais le groupe Al-Chabab, allié à Al-Qaida, contrôle encore l’essentiel des campagnes et refuse leur accès à la quasi-totalité des organisations humanitaires.

Last week South Sudan was declared the site of the world's first famine in six years, affecting about 100,000 people. Here is an exploration of a term that evokes the very worst of human suffering

Hunger leads to stunted growth and affects cognitive development, and can lead to poor health throughout a person's life.

south sudan map famine united nations infographic

 

Au Soudan du Sud, la situation semble plus désespérée encore. Malgré la sécheresse qui frappe le Sud-Est, la famine est d’abord d’origine humaine, fruit d’un conflit meurtrier qui ravage le pays depuis quatre ans. Le gouvernement y a certes promis un accès au terrain pour les ONG. « Mais [il] n’est pas le seul acteur de ce conflit, déplore George Fominyen, porte-parole du Programme alimentaire mondial au Soudan du Sud. Une multitude de groupes armés incontrôlables aux alliances mouvantes sont impliqués. Cela nous empêche de nous rendre dans plusieurs régions où nous sommes encore obligés delarguer les vivres par avion. »

Le réchauffement climatique implique des investissements de long terme. « La situation actuelle en est le résultat direct. Et à l’avenir, les sécheresses seront plus nombreuses, plus régulières et plus intenses, rappelle Ibrahim Thiaw, directeur adjoint du Programme des Nations unies pour l’environnement(PNUE). Cette région a un besoin critique de mécanismes d’alerte et de prévention, d’infrastructures hydrauliques mais aussi de transformation de fond des méthodes agricoles pour s’adapter à un contexte d’aridité permanent, à l’image du Sahara central. » Autant de mutations que ni la Somalie ni le Soudan du Sud n’ont aujourd’hui les moyens d’entreprendre.

Retrouvez l’intégralité des contenus de notre journée spéciale sur la famine en Afrique et au Yémen LIVE Relisez témoignages, analyses et questions évoquées dans notre live consacré à la pire crise humanitaire depuis 1945.

La Somalie , les nouveaux foyers de conflit , La course à l'armement...Le monde sous les bombes

Pour le huffingtonpost.fr Plusieurs études font le lien entre le réchauffement climatique et les causes du terrorisme

Ces dernières années, plusieurs études ont découvert que la hausse des températures dans le monde était un facteur d’instabilité politique, créant ainsi les conditions favorables à l’émergence de groupes comme Daech.

Un article publié en mars par l’Académie américaine des sciences a conclu que le réchauffement climatique avait contribué au conflit syrien en aggravant la sécheresse qui sévissait dans le pays depuis 2006. Le manque de pluie a empiré la situation déjà critique des ressources hydriques et agricoles du pays, contraignant 1,5 million d’habitants des campagnes à se rapprocher des zones urbaines.

La guerre en Syrie a entraîné le déplacement de 5 millions de personnes

Près de 3 millions d’entre elles sont réfugiées en Turquie, selon les données du HCR.MIDDLE EASTSyria: 40,000 displaced as fighting rages near Hama

The Syrian army announced on Monday that it had retaken several villages initially captured by rebels at the beginning of the offensive.

Additional reporting by Dylan Collins: @collinsdyl 

Can Syrian rebels build on their Damascus attack? - Inside Story

 

Source: Al Jazeera and news agencies

Apocalypse now à Rakka ?

Les bombardements américains sur le barrage de Tabqa, au-delà des inondations catastrophiques qu’ils pourraient provoquer, relancent la propagande apocalyptique de Daech.

Les Etats-Unis de Donald Trump multiplient, au nom de la lutte anti-jihadiste, des bombardements aériens aux très lourdes conséquences : une cinquantaine de civils tués dans une mosquée de la province d’Alep, le 16 mars ; jusqu’à deux cents civils tués dans un bâtiment pilonné à Mossoul-Ouest, le lendemain. Mais c’est la frappe menée le 26 mars contre le barrage de Tabqa qui aurait pu avoir les plus graves conséquences.

 

 

DES CENTAINES DE MILLIERS DE VIES SUSPENDUES A UN BARRAGE

L’agence humanitaire de l’ONU (OCHA) a mis en garde contre les « implications humanitaires catastrophiques » de tout dommage infligé au barrage, alors même que les chutes de pluie et de neige ont déjà sensiblement élevé le cours de l’Euphrate. C’est l’ensemble du bassin du fleuve jusqu’à la frontière irakienne, et ses centaines de milliers d’habitants, qui pourraient être affectés.La situation a été jugée si grave par les deux parties que jihadistes et kurdes ont convenu d’un cessez-le-feu de quelques heures, afin d’opérer les réparations indispensables de la structure du barrage.

Daech a évidemment joué à plein du risque d’une rupture du barrage, ne serait-ce que pour se poser en défenseur d’une population de Raqqa qu’il tient pourtant sous un joug implacable. Les médias russes ou pro-Assad n’ont pas non plus raté cette occasion privilégiée de mettre en cause l’aveuglement des Etats-Unis et de leurs alliés face au sort de la population syrienne. Mais, derrière cette guerre de propagande, il est incontestable que le barrage est désormais au cœur d’une bataille acharnée entre, d’une part, les forces spéciales américaines et les miliciens kurdes, héliportés sur la rive sud de l’Euphrate, et, d’autre part, les jihadistes de Daech, pris entre deux feux.

Daech peut ainsi relancer un discours apocalyptique relativement mis en sourdine ces derniers temps. L’organisation d’Abou Bakr al-Baghdadi présentait en effet son combat en Syrie comme celui de la Fin des Temps, entre autres dans la ville emblématique de Dabiq.

Le pire n’est pas forcément sûr. Le barrage de Mossoul, conquis par Daech en août 2014, avait rapidement été libéré par une opération coordonnée entre les Etats-Unis et leurs alliés irakiens. Mais la conjonction présente entre une irresponsabilité américaine sans précédent et une propagande apocalyptique revigorée est pour le moins néfaste.

A Rakka, fief de Daech, des milliers de vies suspendues à un barrage POST DE BLOG

She just doesn't know what she will be going back to, or when.

Passport to Freedom - Al Jazeera World

 Source: Al Jazeera News

News REFUGEES

» Lire aussi: Corne de l'Afrique: la sécheresse menace 17 millions de personnes

WHO: More than 350,000 people are in need of urgent medical aid in Yemen's Taiz http://aje.io/gxfr

READ MORE: Dying of hunger - What is a famine?

North Syria exodus as families flee assault on ISIL http://aje.io/lwgy

Africa South Sudan Humanitarian crises Famine

Enjeux alimentaire, spéculation et chute tendanciel du taux de profit Créé le vendredi 06 juillet 2012

En RDC, la politique de la mort

Au cœur de la République démocratique du Congo, dont les structures étatiques sont en déréliction, une myriade de foyers de violence fait couler le sang.

La famine menace-t-elle l'humanité?De la servitude moderne"Le grand bond en arrière"fabrique des pauvres

COMPTE RENDU Conflits et climat : pourquoi les famines sont de retour 6 Laurence Caramel 

L'empilement des lois antiterroristes Créé le dimanche 27 mars 2016

Parler le fracas Créé le jeudi 12 mai 2016, EAST PUNK MEMORIES Créé le lundi 08 février 2016

Comment nourrir le monde en 2050 Par Enkolo dans Accueil le

10/03/2017

Chaleur record dans le monde en 2016

n

De la servitude moderne

 

 « Mon optimisme est basé sur la certitude que cette civilisation va s’effondrer.
Mon pessimisme sur tout ce qu’elle fait pour nous entraîner dans sa chute. »

une photo à l’album Rions un peu... N° 5.
3 h ·
 
 
Aucun texte alternatif disponible.
 
 
 

Aussi le Capital et l’Etat vide la vie, intégralement s’ils le peuvent, de la convertir en un temps compté, mais simultanément les gens ne doivent pas se rendre compte qu’on leur fait ça.
C’est nécessaire. Telle est la fonction essentielle des loisirs.

Pour remplir le temps vide que certains encore, d’une manière honteuse, appellent « le temps libre ». Pour remplir le temps vide ; et on arrive ainsi à laisser ce temps vide aussi vide qu’auparavant et, en plus, personne ne se rend compte qu’il à été vidé .

G Calvo

http://www.atelierdecreationlibertaire.com/…/pdf/doc-166....

Mon amie, c'est la finance.

"Emmanuel Macron a précisé ce mercredi sur France Inter ses projets pour l'impôt sur la fortune (ISF). Le candidat à la présidentielle souhaite le supprimer pour les actionnaires d'entreprises, au nom du "financement de l'économie". Une recette économique à la saveur libérale, qui va faire le bonheur de Liliane Bettencourt, Vincent Bolloré et consorts..."Macron "l'anti-système" veut supprimer l'ISF pour les actionnaires MARIANNE.NET . Mais selon  Alain Minc : « L’affaire Fillon, c’est parce que les politiques ne sont pas assez payés » (sic) NDF.FR

 
Ben tiens ! C'est tout pour la finance le seul programme de cet enfoiré !
 
 

Ce 22 février, les forces de l’ordre ont procédé à l’évacuation du principal campement des Sioux et de leurs alliés qui s’opposaient encore à la construction de l’oléoduc Dakota Access, aux États-Unis. Les forces de l’ordre ont procédé à plusieurs arrestations et des incidents ont émaillé l’évacuation. Selon le compte-rendu duGuardian, deux mineurs auraient été victimes de brûlures graves suite à une explosion inexpliquée dans un tipi du camp. e nouveau président , Donald Trump  possède des actions dans Energy Transfer Partners (ETP), l’entreprise qui construit l’oléoduc, et compte parmi ses plus proches alliés un magnat du pétrole de schiste (lire notre article).

En attendant, les affaires continuent. Selon les données collectées par les Amis de la Terre et l’organisation spécialisée Banktrack, Natixis et le Crédit agricole ont débloqué en janvier, au moment de l’arrivée au pouvoir de Donald Trump, plusieurs dizaines de millions de dollars au profit d’Energy Transfer Partners (72 millions pour Natixis et 35 millions pour le Crédit agricole). Aux côtés de BNP Paribas, elles auraient également participé à un prêt pour la même entreprise de 2,2 milliards de dollars au début du mois de février.

 

Olivier Petitjean

Lire aussi : Les grandes banques françaises derrière le projet d’oléoduc combattu par les Sioux , Quatre banques françaises contre les Sioux du Dakota, expulsés par Trump BASTAMAG.NET

Le plus vaste récif corallien du monde se porte très mal, menacé par le développement des énergies fossiles. Scientifiques et militants lancent aujourd’hui un appel à l’Unesco. 

D’après un rapport publié vendredi 10 mars, la Grande Barrière de corail – classée au Patrimoine mondial de l’humanité depuis 1981 – court aujourd’hui un grand danger. Des experts sont venus d’Australie jusqu’à Paris pour alerter les membres de l’Unesco. « En mars 2016, 93 % des coraux du récif ont blanchi et 22 % sont morts », témoigne David Karoly, de l’université de Melbourne, expert des questions climatiques.

En même temps que le récif, long de 2 600 kilomètres, c’est aujourd’hui tout l’écosystème marin qui est gravement menacé à cause de l’activité humaine et du changement climatique.EN IMAGES Vidéo : la Grande Barrière de corail connaît le « pire épisode de blanchissement jamais observé » VIDÉO

Recul historique de la banquise en janvier

La surface de banquise des deux pôles est tombée en janvier à son plus bas niveau depuis le début des mesures pour cette période de l'année, la concentration de dioxyde de carbone dans l'atmosphère atteignant un record, rapporte aujourd'hui l'Organisation météorologique mondiale.

 

Antarctique : la fonte des glaces s'accélère. La banquise atteint un niveau record. (@ZLabe)

 

"La glace manquante aux deux pôles est assez phénoménale", a déploré David Carlson, directeur du Programme mondial de recherches sur le climat, lors d'une conférence de presse de l'Onu à Genève.

Les scientifiques craignent que le recul de la banquise dû au réchauffement climatique ne provoque une accélération du mouvement des glaciers vers la mer, ce qui pourrait se traduire par une élévation du niveau de l'eau à l'échelle mondiale.

Larsen A et B, des étendues de banquise de la côte nord de l'Antarctique, se sont respectivement désintégrées en janvier 1995 et en février 2002. Celle de Larsen C se fissure lentement depuis plusieurs années, mais le processus s'est brutalement accéléré en décembre.

LIRE AUSSI:

» Pour Greenpeace, un pianiste joue au milieu de l'Arctique

  
 
Selon l'Organisation Mondiale de la Météorologie (O.M.M), l'année 2016 devrait se placer au 1er rang des années les plus chaudes depuis la fin de l'ère préindustrielle (1880). Selon l'organisme, l'excédent de température pourrait atteindre 1,2°C par rapport à la température moyenne de la fin du XIXème siècle.

On observe un net décrochage cette année puisque on est passé d'un excédent de 1,02°C en 2015 à 1,2°C en 2016. L'excédent de température très important en 2016 s'explique en grande partie par des températures océaniques très élevées en lien avec l'épisode El Nino qui a été observé jusqu'au début de l'année 2016. Comme l'inertie thermique des océans est importante, cet excédent de températures s'est répercuté plusieurs mois après la fin du phénomène El Nino, celui-ci ayant pris fin au printemps.

 

Le Peuple de l'Herbe - Parler le fracas - Official Video - YouTube

Nombreux records de chaleur battus cette année

Une très faible extension de la banquise arctique

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 

La Torture made in USA

Les Scenario de la COP21 2:2 Créé le lundi 30 novembre 2015

02/11/2016

Voyage aux origines de la Terre

N« Le monde a commencé sans l'homme et il s'achèvera sans lui », écrit Claude Lévi-Strauss dans Tristes tropiques ; pour le moment, et comme jamais, l'humanité lui imprime sa marque. Si depuis 500 millions d'années la Terre a connu cinq grandes phases d'extinction d'espèces, la sixième – en cours – est bien plus rapide et l'homme y est pour beaucoup.

Comment notre planète s'est-elle formée ? De quoi est-elle constituée ? Quelle a été l'influence du soleil, des astéroïdes ? 

La Terre est peut-être la seule planète à abriter la vie. Les explications à cette exception sont enfouies dans les profondeurs de son passé. Ce film en deux parties, conçu en images de synthèse, propose un voyage dans le temps et remonte aux origines de la Terre afin de mieux comprendre le monde tel qu'il est maintenant.

Les origines de la Terre (Documentaire) - YouTube

Notre terre est âgée de plus de 4.5 milliards d'années. Afin de comprendre l'histoire de la terre, un documentaire en deux parties. 

Si la vie a eu du temps a se matérialisé, elle s'est rapidement développé mais a connu aussi de grandes extinctions de masse. 

i nous devions réduire l'échelle de la terre a une seule durée de 24 heures, si nous remontions le temps a l'apparition de l'espèce humaine, nous foulerions le sol exactement trente secondes avant 22h50. Comment une espèce ayant une durée si courte peu avoir un tel impact sur l’écosystème. S

Douée d'une force créatrice, mais surtout destructrice, nous sommes la seules espèces conscientes de son environnement, mais incapable de changer son comportement. Nous sommes entrain de créer une extinction de masse, comme seul la période de la pangée, puis des dinosaures a pu le connaitre avant. 

Voyage aux origines de la Terre (1/2) - Planète en fusion ... - YouTube 

 Retour dans le passé : il y a 5 milliards d'années. A cette époque, la Terre n'existe pas. Au coeur de l'univers, une unique jeune étoile, le Soleil, existe parmi un important nuage de poussières cosmiques. Petit à petit, un lent processus se met en place. De minuscules roches commencent à s'entrechoquer. Leur rencontre donne lieu à la création d'amalgames. Cette magistrale accumulation de matière donne naissance à une planète.

Voyage aux origines de la Terre (2/2) - Planète vivante FRANCE 5 (2012) 

 

 

 Nous sommes en 40 000 avant J.-C... Toute la planète semble obéir aux lois de la sélection naturelle... Toute ? Non : une vallée résiste encore et toujours à l'évolution.Alterdarwinisme - "Silex and the city" - ARTE

 

 

Magnifique documentaire sur l'évolution de l'espèce humaine - YouTube

 

 n

Animal Armageddon 7 Le feu et la glace 

ARTE+7 | Le supervolcan de Toba : Le supervolcan de Toba - l'indigné révolté 
Il y a 75 000 ans, en Indonésie, une monstrueuse éruption faillit détruire la Terre. Le supervolcan de Toba pourrait-il se réveiller et provoquer un nouveau cataclysme, synonyme de morts par dizaines de millions ?
ARTE garantit que le courriel fourni servira uniquement à l'envoi de cette recommandation. Arte - Le Supervolcan de Toba - Vidéo Dailymotion :A voir aussi Supervolcan de Yellowstone, un monstre en sommeil.

La terre en 2075 - Documentaire
 

Le film de Lech Kowalski, diffusé en début d'année sur Arte, suivi d'un plateau auxquels ces industriels ont refusé de participer, nous invite à une autre lecture.

De la Pologne à la Pennsylvanie, le réalisateur met au jour le fossé entre le discours des industriels et la réalité de l'exploitation du gaz de schiste.
Vivant et engagé, La malédiction du gaz de schiste est une chronique de la lutte des opposants au gaz de schiste.
Une "énergie non conventionnelle" propre et bon marché, vraiment ? 

Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ? : citoyen actif 21 juil. 2011 – Faisons un tour des enjeux et des lobbies derrière le Gaz de Schisme en commençant par l'état des lieux aux Etats Unis ....

« UNE SOCIÉTE SE SUICIDE ? : Vivre moins nombreux pour que tout le monde puisse tout simplement vivre mieux »

J’ai eu envie d’aborder le thème de la natalité, car au même titre que la surconsommation ou l'endettement : sont a l’origine de nombreux débats et de possible problème comme la crise alimentaire, social et/ ou écologique..Avec l’augmentation de « la dette écologique » (voir précédent post ICI : « Démographie responsable »capacité qu’a la terre de se regénéré), cette question ne cesse de prendre de l’importance.La surpopulation est définit non pas seulement par le nombre d’habitant au m2, mais aussi par les ressources disponibles. Extrait : « Quand Yves Paccalet écrit « L’humanité disparaitra, bon débarras », il pense en écomalthusien. Quand je publie un pamphlet – certes un peu décoiffant – sous le titre de « Faire des enfants tue », mon éloge de la dénatalité se veut écomalthusien, et nullement écofasciste. En appeler à l’avènement d’une génération dénataliste afin de vivre moins nombreux pour vivre mieux n’est-il pas un dessein plus altruiste, plutôt que de vivre plus nombreux dans un monde invivable ? »

Consommation de métaux : « On ne peut pas continuer à appuyer sur l’accélérateur »
Pour la plupart des métaux, il ne reste qu’un demi-siècle de réserves exploitables. « La physique est têtue et il faut savoir que l’on tape dans un stock fini, au détriment des générations futures. Il ne faut pas croire que l’on ira chercher des métaux dans la lune ou les astéroïdes », rappelle Philippe Bihouix, auteur de l’ouvrage, Quel futur pour les métaux ? - Raréfaction des métaux : un nouveau défi pour la société.En savoir plus

Le pétrole chute face à la surabondanceLes cours du pétrole ont baissé mercredi au plus bas depuis plus d'un mois, poursuivant une très mauvaise semaine face à de multiples signes d'une offre jugée trop élevée, aux Etats-Unis comme dans l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).Si le marché a si lourdement baissé mercredi, "c'est à cause de la plus importante hausse hebdomadaire des stocks américains de brut depuis 1982", a mis en avant Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.Alors que les réserves américaines de brut n'avaient presque enregistré que des semaines de baisse depuis deux mois, surprenant régulièrement les analystes, le département de l'Energie (DoE) a brusquement ramené les investisseurs à la réalité en faisant état d'un bond de quasiment 15 millions de barils.


A lire sur Le Monde.fr La Lloyd’s et Chatham House : une pénurie de pétrole menace le monde. Dans un rapport publié le 8 juin, la Lloyd’s, s’alarment à leur tour de l’éventualité d’un choc pétrolier imminent Les auteurs, deux chercheurs de Chatham House, soulignent qu’un déclin de la production pétrolière est « probable à court ou moyen terme », et évoquent la nécessité d’une « troisième révolution industrielle ». Ils préviennent :

« Même avant que nous atteignions le pic pétrolier, nous pourrions assister à une pénurie de pétrole à cause de la hausse de la demande en Asie. » « Un déclin de la production pétrolière est probable à court ou moyen terme. » Ce scénario de la pénurie de pétrole a été évoqué avec d’autres sujets comme le réchauffement, bouleversements climatiques et la hausse des tensions géopolitiques ; Documentaire fiction Les temps changent

 

Deux institutions anglaises ô combien prestigieuses viennent de rejoindre la liste déjà longue des lanceurs d’alerte sur le ‘peak oil’ (ou ‘pic pétrolier’, c’est-à-dire l’instant historique à partir duquel la production mondiale de pétrole amorcera un déclin irréversible).

La Lloyd’s, l’un des leaders mondiaux de l’assurance, et Chatham House, l’institut royal des affaires internationales, s’alarment à leur tour de l’éventualité d’un choc pétrolier imminent. Les auteurs, deux chercheurs de Chatham House, soulignent qu’un déclin de la production pétrolière est « probable à court ou moyen terme », et évoquent la nécessité d’une « troisième révolution industrielle ». Ils préviennent :

« Même avant que nous atteignions le pic pétrolier, nous pourrions assister à une pénurie de pétrole à cause de la hausse de la demande en Asie. »

 

 

 

Le "réchauffement climatique renforce la fréquence d'événements météo extrêmes"Le réchauffement a renforcé la fréquence d'événements extrêmes, en particulier les sécheresses et les vagues de chaleur, survenus entre 2011 et 2015, affirme l'Organisation météorologique mondiale (OMM) dans un rapport publié aujourd'hui à Marrakech à la COP22. Records saisonniers et annuels de températures aux Etats-Unis en 2012 et en Australie en 2013, étés chauds en Asie de l'Est et en Europe de l'Ouest en 2013, vagues de chaleur au printemps et en automne 2014 en Australie, record annuel de chaleur en Europe en 2014, vague de chaleur en Argentine en décembre 2013: autant d'évènements favorisés par le réchauffement, explique l'OMM.

Plus de la moitié des 79 études, publiées par la Société américaine de météorologie et compilées dans ce rapport, établissent un lien entre le réchauffement et l'évènement extrême en question. S'il est impossible d'attribuer un évènement particulier au seul changement climatique, les travaux des climatologues démontrent que les phénomènes extrêmes seront plus nombreux à mesure que le réchauffement sera plus marqué.

Les effets du changement climatique (hausse de la température moyenne mondiale, sur les continents comme dans les océans, augmentation du niveau des mers, fonte des glaces) "ont augmenté les risques d'évènements extrêmes tels que vagues de chaleur, sécheresses, records de précipitations et inondations", souligne Petteri Taalas, le secrétaire général de l'OMM.

L'OMM indique que les années 2011-2015 ont été la période de cinq ans la plus chaude pour tous les continents, sauf l'Afrique (2e période la plus chaude): la température moyenne a été 0,57°C au dessus de la moyenne de 1961-1990. Juste derrière 2014, l'année 2015 a été la plus chaude jamais enregistrée et a dépassé de plus de 1°C celle d'avant la Révolution industrielle, rappelle également l'organisation.

LIRE AUSSI :

» La bataille pour le climat ne fait que commencer

» COP22 : Les îles face à la menace du réchauffement climatique

Népal: drainage d'un lac proche de l'Everest Le Népal a procédé au drainage d'un lac glaciaire proche de l'Everest, écartant ainsi le risque d'inondations qui auraient menacé des milliers de personnes, selon des sources officielles aujourd'hui. Les scientifiques ont mis en garde de longue date contre la les conséquences d'une fonte accélérée des glaciers de l'Himalaya suite au réchauffement climatique, créant d'immenses lacs glaciaires susceptibles de déborder et de dévaster des localités entières. Imja Tsho, situé à 5.010 mètres d'altitude, à dix kilomètres au sud de l'Everest, est le lac glaciaire en voie d'expansion le plus rapide au monde.

Selon les spécialistes, une telle inondation menacerait la vie de plus de cinquante mille personnes vivant dans ces villages, et ferait aussi courir des risques à des régions plus au sud. "Nous avons l'intention maintenant de procéder à la même opération pour d'autres lacs glaciaires à haut risque", a indiqué Top Bahatur Khatri. Le Népal possède quelque trois mille lacs glaciaires.

Une étude internationale d'envergure publiée en 2014 mettait en garde contre la fonte des glaciers de l'Everest, qui pourraient se réduire de 70% ou disparaître complètement d'ici la fin du siècle, en raison du réchauffement climatique. Une étude du International Centre for Integrated Mountain Development, basé à Katmandou, a montré grâce à l'utilisation d'images satellite que les glaciers du Népal se sont déjà réduits de près d'un quart entre 1977 et 2010.

 

An imminent catastrophe

In fact, it is probably worse than we think.

COP22 Climate change in pictures : The images that capture the consequences of our changing climate on the people most affected by it.

Sixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ?La liste des espèces menacées de disparition s'allonge et Homo sapiens y est pour beaucoup, rappelle le biologiste et essayiste Jean-François Bouvet (1).

Global mass extinction'

About 60 percent of the world's fish, birds, mammals, amphibians and reptiles have been wiped out over the past four decades, largely because of human activity, researchers say. 

The Living Planet Report 2016, released on Thursday, blamed deforestation, pollution, overfishing, and the illegal wildlife trade for "pushing species populations to the edge".

On the current trend, the assessment predicts that by 2020 populations of vertebrate species could have fallen by 67 percent from 1970 levels unless action is taken to reverse the damaging effects of human activity.

 

 Habitat loss, overconsumption, pollution, invasive species and disease are the main drivers of the declines in species populations  [WWF "For the first time since the demise of dinosaurs 65 million years ago, we face global mass extinction of wildlife." http://aje.io/v2cv

Deon Nel, WWF conservation director, told Al Jazeera that in addition to 30 percent of the world's soil being degraded over the past 40 years, "we have lost 50 percent of tropical forests ... which are critical in stabilising the climate and absorbing carbon".

Inside Story - Can CITES save sharks from extinction?

 n

La biodiversité en danger - vidéo Dailymotion


 

En septembre à Hawaii, l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) présentait sa dernière liste rouge mondiale des espèces menacées. Bilan : sur les 82 954 espèces étudiées, plus de 28 % sont menacées d'extinction

10 % des terres sauvages ont disparu en 20 ans

Parmi les victimes emblématiques de l'hécatombe mondiale, des grands singes d'Afrique – gorilles de l'Est et de l'Ouest – et d'Asieorangs-outans de Bornéo et de Sumatra –, en danger critique d'extinction… L'homme n'est pas tendre avec ses cousins primates.


Un monde sans humains - YouTube

 The

SSixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ? Le Point -

L'odyssée de l'espèce.avi

ARTE+7 | La fabuleuse histoire de l'évolution

L'odyssée de l'espèce - l'indigné révolté,MANCréé le jeudi 30 juillet 2015016, Seulement un mauvais rêve ?

Créé le jeudi 18 juin 2015

Sixième extinction : le monde s'achèvera-t-il sans l'homme ?

16 fév 2010 -- Lobbying et gouvernement, les nouvelles tendances économiques

16 fév 2010 | Bill Bonner | Catégorie: Article

Les sources : sujet pouvant amener à la polémique, mais qui demande un débat citoyen.

Extermination de l'humanité

Réduction de la population mondiale : faire face à l’inévitable :
Urgent, cherche Terre de secours pour 2030 :
L'empreinte écologique à revoir et à corriger ?
Éloge de la dénatalité :
Une déclaration crépusculaire du magnifique Claude Lévi-Strauss :
Les dénatalistes sur TV PLANÈTE, au programme de l’émission Planète 2049 de Maïtena Biraben, sélectionner dimanche 5 avril 2009 et visionner : Pas d’enfant, merci ! (en prenant soin d’ouvrir le haut-parleur du site !
Une association antinataliste s’est créée en France :
Une fête des non-parents a lieu chaque année en Belgique :
Comment aborder la dénatalité ? (Blog Libération)

VIDEO
Scénario pour une sortie des énergies sales
Greenpeace propose un plan pour que la France se débarrasse en 40 ans des énergies fossiles et nucléaires.
En savoir plus

2 grands rendez-vous ( Mis sur Facebook )  la projection d’un film documentaire "Uranium, l’héritage empoisonnéUranium, l'hériatge empoisonné 1.3 - Vidéo Dailymotion - 20 min :Uranium, l'héritage empoisonné - 2sur3 - 20 min : : Documentaire "Uranium, l'héritage empoisonné" de Dominique Hennequin. (Nomades TV & Public Sénat, 52mn) Uranium, l'héritage empoisonné - 3sur3 - Vidéo Dailymotion - 15 min Documentaire - Uranium, l'héritage empoisonné - YouTube - 26 min :  Nucléaire / Nuclear : Uranium Le scandale de la France contaminée : France 3 - Pièces à conviction Niger: la bataille de l'uranium

source : Programme de survie Novembre - l'indigné révolté, Les damnés de la mer, L'énigme de l'autisme, Les moissons du futur, La « finance imaginaire » - Hensozu, Le chaos guette. un monde en crise , Le bout de la logique 1 : ( Quand le monde manquera de métaux), un monde en criseLes villes Transitions Invitation pour une 2e réunion sur les VILLES EN TRANSITION.

 Lire dessus : programme, survie, françois hollande, nucléaire, la projection, film, "uranium, l’héritage empoisonné", areva, lobbies, enquête, l'or noir, nigéria, pillages, ravages écologiques, bataille de lénergie, résistances

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu