Avertir le modérateur

02/03/2018

Burkina Faso

n

 

 

 

Burkina Faso.

Durée : 00:57 |

La France a été visée, vendredi 2 mars au Burkina Faso. Son ambassade à Ouagadougou a été attaquée par des hommes armés, tandis qu’un autre groupe s’en prenait à l’état-major des forces armées burkinabées.

Plusieurs heures après le début de l’attaque, le gouvernement a communiqué un bilan provisoire faisant état de sept morts parmi les forces de l’ordre burkinabées et de six blessés, dont deux civils. A Paris, le ministère des affaires étrangères annonce qu’aucun ressortissant français n’a été tué ou blessé dans ces attaques.

« Une enquête de flagrance a été ouverte pour tentative d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle », a annoncé le parquet de Paris, compétent car l’attaque a visé des ressortissants et des intérêts français.


Au moins 28 personnes sont mortes dans l'attaque contre l'état-major des armées du Burkina Faso dans la capitale Ouagadougou, selon plusieurs sources sécuritaires interrogées par l'AFP. Des tirs intenses étaient entendus ce matin dans le centre de Ouagadougou, non loin de l'ambassade de France au Burkina Faso, a constaté un correspondant de l'AFP.Selon des témoins, cinq hommes armés sont sortis d'une voiture et ont ouvert le feu sur des passants avant de se diriger vers l'ambassade. D'autres témoignages ont fait état d'une explosion près de l'état-major des armées et de l'institut français, à environ un kilomètre de là, toujours dans le centre de la capitale burkinabè..

L'explosion qui a frappé aujourd'hui l'état-major général des armées à Ouagadougou provenait d'une voiture piégée et elle visait "peut-être" une réunion du G5 Sahel, a déclaré ce soir le ministre burkinabè de la Sécurité Clément Sawadogo.

"Le véhicule était bourrée d'explosifs, la charge était énorme" et a occasionné "d'énormes dégâts". "Il y avait une réunion sur le G5 Sahel", "peut-être qu'elle était visée", a déclaré le ministre lors d'un point presse.

"A l'état- major il y avait une réunion sur le G5 Sahel qui devait se tenir et qui finalement s'est tenue dans une autre salle. Si la réunion s'était tenue dans la salle initialement désignée, il y aurait eu une situation extrêmement grave et dramatique parce que beaucoup de nos officiers devaient se retrouver avec le chef d'état-major pour cette réunion", a souligné Clément Sawadogo. "Peut-être qu'elle était visée, ciblée. Nous n'en savons rien pour le moment. En tout cas, cette salle a été littéralement détruite par l'explosion".

Le Burkina Faso fait partie de la coalition de cinq pays sahéliens (avec le Niger, le Mali, la Mauritanie et le Tchad) qui ont lancé une force militaire commune, le G5-Sahel, pour combattre les groupes jihadistes qui sévissent dans la région. Cette force sera composée à terme de 5.000 hommes et devra être pleinement opérationnelle à la fin du mois de mars. Elle a déjà mené plusieurs opérations contre les groupes jihadistes, avec le soutien de l'armée française.

Rappelons d'abord qu'en 2012, le nord du Mali, pays voisin du Burkina Faso, est tombé sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces derniers ont été chassés par le lancement de l'opération française Serval en janvier 2013. Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes, française et de l'ONU, et sont régulièrement visées par des attaques. Ces attaques se sont étendues au Niger et au Burkina Faso, devenu la cible d'attaques jihadistes dans la capitale et dans le nord du pays depuis 2015. 

Le pays connaît régulièrement des enlèvements et des attaques perpétrées par des groupes jihadistes contre des représentants de l'Etat (gendarmeries, écoles...). En trois ans, 133 personnes ont péri au cours de 80 attaques, dont celle contre l'hôtel Splendid et le restaurant Cappuccino à Ouagadougou, en janvier 2016, indique un bilan officiel. 

Sous-équipées, les forces de sécurité locales ont du mal à faire face dans la région du Sahel burkinabé. Et les groupes jihadistes appellent à viser les intérêts français au Sahel et en Afrique de l'Ouest. Les ambassades, consulats et centres culturels français dans la région se sont d'ailleurs de plus en plus barricadés au fil des années.

Il y avait une réunion sur le G5 Sahel», «peut-être qu'elle était visée», a-t-il ajouté.

 combats entre le régime syrien et les rebelles dans la goutta orientale

Si le G5 Sahel est bien la cible de ces assauts, pourquoi attaquer le Burkina Faso en particulier ? « C’est le ventre mou de la sous-région, estime une source diplomatique. Les assaillants n’auraient pas pu mener une telle attaque à Niamey [capitale du Niger] ou Bamako [capitale du Mali] car ces villes sont plus sécurisées. »

« La montée en puissance du G5 Sahel perturbe les terroristes (…). Cette attaque correspond à des représailles de la part des groupes armés à la suite des pertes qu’ils ont subies sur le front », explique le colonel Diasso. D’après nos informations, les groupes djihadistes ont reçu la consigne d’« empêcher le déploiement des forces du G5 à tout prix ».

la guerre malienne a peu à peu contaminé le nord du Burkina où un groupe islamiste, Ansarul Islam, lié à Aqmi, s'est enraciné.

Les attaques coordonnées de vendredi apparaissent néanmoins comme différentes des précédentes. Les commandos très «amateurs» des premières actions ont laissé place à des hommes qui semblent plus aguerris.

Au Burkina Faso, cette double attaque simultanée marque une rupture, en raison de sa préparation minutieuse, de son mode opératoire et des cibles ultrasécurisées qu’elle visait. « Jusqu’à aujourd’hui, les attaques qui ont eu lieu dans le pays étaient plutôt amatrices. Cette évolution est très inquiétante, poursuit notre source. Cela montre que les assaillants n’ont peur de rien. »

La nature des cibles a aussi changé. Alors que les attentats de janvier 2016 puis d'août 2017 avaient visé de simples lieux publics, des soft targets, dans le but évident de faire le plus de morts possible, les terroristes s'en sont pris cette fois à des cibles très symboliques et très défendues. La France, le gouvernement et l'armée burkinabés sont, de fait, considérés comme des ennemis prioritaires par les islamistes. «On pense bien sûr à Aqmi, souligne ainsi une source sécuritaire au Burkina. Mais il peut y avoir d'autres pistes.»

Deux mouvements terroristes sont soupçonnés d’en être à l’origine. D’une part, le Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans, la nouvelle coalition d’Al-Qaida au Maghreb islamique créée en 2017, et, d’autre part, l’Etat islamique dans le Grand Sahara, dirigé par Adnan Abou Walid Al-Sahraoui. Depuis plus de deux ans, ces deux organisations multiplient les attaques au Sahel, avec un objectif clair : transformer le désert ouest-africain en poudrière incontrôlable.

LIRE AUSSI:

» Au Sahel, l'opération «Barkhane» face aux limites de son action 

28/02/2018

Religions

 

 
 

En France : Multiplication des «manifestations d'affirmation identitaire» : les propositions du rapport Clavreul au gouvernement

Laïcité.

«Laïcité, valeurs de la République et exigences minimales de la vie en société»: le rapport, signé Gilles Clavreuil, ex Monsieur laïcité et proche de Manuel Valls, a été commandé par le ministère de l'Intérieur. Comme le rappelle le Figaro, qui a publié le document, l'homme est connu pour ses positions tranchées sur le sujet. Il est d'ailleurs l'un des fondateurs du Printemps républicain.

Son diagnostic, élaboré à partir de déplacement dans «les Bouches-du-Rhône, l'Ille-et-Vilaine, la Loire-Atlantique, le Nord, le Bas-Rhin, le Rhône, les Yvelines, et un département rural, la Meuse, au contact des acteurs associatifs et des agents de l'Etat», fait état d'une multiplication des «manifestations d'affirmation identitaire», majoritairement le fait d'un «islam rigoriste voire radical» mais aussi des mouvements de«catholiques intégristes», et «évangéliques et juifs orthodoxes».

Le centre du Nigeria, point de rencontre entre un nord majoritairement musulman et un sud principalement chrétien, est régulièrement le théâtre de vives tensions intercommunautaires. La région connait notamment un regain de tensions entre agriculteurs chrétiens et éleveurs nomades musulmans depuis des mois, dans un conflit pour l'accès à la terre aggravé par le réchauffement climatique et l'explosion démographique - le Nigeria est le pays le plus peuplé d'Afrique avec près de 200 millions d'habitants.

LIRE AUSSI : 

» Nigeria : Boko Haram multiplie ses attaques

Le Bangladesh s'obstine à envoyer les Rohingyas sur une île

Impasse.

C'est un projet fou que fourbit depuis trois ans le gouvernement bangladais : installer sur une île au milieu de la baie du Bengale les réfugiés rohingyas, ces musulmans chassés de Birmanie. Mais cette fois, l'agence Reuters a constaté l'avancée de travaux importants (photo) sur Char Bhasan (ou Thengar), cette île alluvionnaire apparue il y a une vingtaine d'années seulement, isolée, soumise aux aléas climatiques. Sur des plans que les journalistes ont pu consulter est prévue la construction de 1440 bâtiments, chacun abritant 16 familles. Lors d'une conférence de presse, la Première ministre Sheikh Hasina a assuré qu'il y avait «de la place pour un million de personnes»dans cet endroit «très joli d'un point de vue naturel». Les réfugiés pourraient y être envoyés sur la base du volontariat ou par loterie. Le Bangladesh, déjà pauvre et surpeuplé, parle de «solution temporaire». Les organisations internationales et les réfugiés dénoncent une prison à ciel ouvert. Alors que l'inaction de la communauté internationale entérine le nettoyage ethniquemené par les autorités birmanes contre sa population rohingya, et que le rapatriement semble impossible pour le moment, le destin des centaines de milliers de personnes entassées dans des camps au Bangladesh est de plus en plus tragique.

Reuters (en anglais)  : Birmanie : résistants, business et secret nucléaire : citoyen actif , La Birmanie, nouvelle terre de jihad ? | Un si Proche Orient , Birmanie : La malédiction des Rohingyas - Enkolo

Religion - France Culture

 

Géopolitique des religions


PUF, 2016
Description

Le présent ouvrage se propose de lire les grandes dynamiques mondiales et de voir comment les religions les portent ou sont portées par elles. Davantage qu'un catalogue des géo-politiques de chacune d'entre elles, on verra quels sont les liens entre religions et identités, religions et territoires, religions et économie, religions et mondialisation. Il ne s'agit pas de proposer un inventaire des conflits présentant une dimension religieuse mais de s'attacher à montrer quelles logiques sont à l'oeuvre. On verra ainsi comment, en tentant de mettre en place des lois éternelles dans le monde d'aujourd'hui, les croyants contribuent à créer le monde de demain.

¤ Des cartes pour éclairer la part du religieux dans les grandes dynamiques du monde actuel.

¤ Des clefs pour comprendre l'impact du fait religieux dans la géostratégie et l'intelligence économique.

¤ Une lecture des grandes dynamiques religieuses, entre les religions et entre croyance et incroyance.

 

26/02/2018

« Anarchism in America »

n

Anarchism in America Poster
A colorful and provocative survey of anarchism in America, the film attempts to dispel popular misconceptions and trace the historical development of the movement. The film explores the ...See full summary »
 
 
In English "Anarchism in America", a documentary from 1983, has arrived on DVD for the first time to share its knowledge and message to a new generation. Maybe that's the thought behind releasing this documentary on the often misunderstood subject of anarchy. The filmmakers set off on a trek across the United States in search of the anarchic voice. Through a well-intentioned, but amateurish approach, they take the viewer through a few bits of historical footage and information to offer a glimpse at the true nature of anarchism in America's past. These infrequent bits become nuisances to the true meat of the production, which is not footage of the team of filmmakers driving cross country (though there's plenty of that) or a last minute arrival of the punk band Dead Kennedys (which feels tacked on), but the interviews with a few highly studied and intelligent voices on the subject. A better film seemingly could have been made from this footage, but unfortunately none of that skill or realization is here. Maybe the point of making such a messy, under-realized film was a broader statement on anarchism, but that's not likely.
 
In French : "Anarchism in America", un documentaire de 1983, est arrivé sur DVD pour la première fois pour partager ses connaissances et son message à une nouvelle génération. Peut-être que c'est la pensée derrière la publication de ce documentaire sur le sujet souvent mal compris de l'anarchie. Les cinéastes ont entamé une randonnée à travers les États-Unis à la recherche de la voix anarchique. Grâce à une approche bien intentionnée, mais amateur, ils emmènent le spectateur à travers quelques images historiques et informations pour offrir un aperçu de la véritable nature de l'anarchisme dans le passé de l'Amérique. Ces morceaux peu fréquents deviennent des nuisances pour la vraie viande de la production, ce qui n'est pas une vidéo de l'équipe de cinéastes de cross-country (bien qu'il y en ait beaucoup) ou une arrivée à la dernière minute du groupe punk Dead Kennedys mais les interviews avec quelques voix très étudiées et intelligentes sur le sujet. Un meilleur film aurait pu être fait à partir de ces images, mais malheureusement, aucune de ces compétences ou de la réalisation est ici. Peut-être que le but de faire un film si désordonné, sous-réalisé était une déclaration plus large sur l'anarchisme, mais ce n'est pas probable.
 
Reviews

Photos

Add Image Add an image

Do you have any images for this title?

Edit
Cast
Credited cast:
Paul Avrich Paul Avrich ...
Himself
Jello Biafra Jello Biafra ...
Himself
Murray Bookchin Murray Bookchin ...
Himself
Emma Goldman Emma Goldman ...
Herself (archive footage)
Karl Hess Karl Hess ...
Himself
Edit

Storyline

A colorful and provocative survey of anarchism in America, the film attempts to dispel popular misconceptions and trace the historical development of the movement. The film explores the movement both as a native American philosophy stemming from 19th century American traditions of individualism, and as a foreign ideology brought to America by immigrants. The film features rare archival footage and interviews with significant personalities in anarchist history including Murray Boochkin and Karl Hess, and also live performance footage of the Dead Kennedys. Written by Harvard Film Archive

Plot Summary | Add Synopsis

Plot Keywords:

 libertarian | See All (1) »

Genres:

 Documentary

Parents Guide:

 Add content advisory for parents »
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu