Avertir le modérateur

08/06/2017

Le paradoxe de notre époque

n


Fight Club - Le film noir du consommateur - YouTube «
 Le roman critique la société de consommation, la mondialisation du capitalisme , idéologiques et physiques. Le roman dénonce aussi l'aliénation des hommes dans une société américaine des années 1990, contraints de suivre les ordres d'un petit patron, perdant toutes possibilités de réflexion personnelle et d'initiative. Celles-ci sont tellement flagrantes que la seule solution pour les surmonter est de vivre un multiple personality disorder (trouble de la personnalité multiple) dans laquelle l'individu joue le rôle de deux personnalités afin d'atteindre un certain équilibre psychologique.Pixies - Where Is My Mind (Official Video)

Ne sois jamais complet ! Fight Club (1999) Fight Club (1999) - Brad Pitt, Edward Norton, Meat Loaf, Fight Club 10th Anniversary Edition 1999 (Movies English 2016) Brad Pitt Edward Norton, Hollywood Action movies 2016 - Fight Club 10th Anniversary Edition 1999 - 720p Full English sous les apparences du rêve, ce qu'ils trouveront ici, c'est la réalité. (...) C'est exactement le contraire de ce qu'ils peuvent voir sur les écrans. 

  • Globalia, Jean-Christophe Rufin, éd. Folio, 2005 (ISBN 2-07-0309018-5), association Walden, p. 186

« La production [capitaliste] ne produit pas l'homme seulement en tant que marchandise humaine [...]
Elle le produit [...] comme un être déshumanisé aussi bien intellectuellement que physiquement - immoralité, dégénérescence, abrutissement [...] »
Karl Marx, Manuscrits de 1844, 1844

e pourrais dire plein de pharses pour décrire la connerie crasses de certains, l'égoisme, l'appat du gain et le fais de se croire tout permis lorsque l'on a de l'argent. Au lieu de cela, je préfère vous mettre cette vidéo.
 

 



« [...] en s'émancipant du trafic et de l'argent, [...] l'époque actuelle s'émanciperait elle-même.
Karl Marx, La question juive, 1843 https://www.youtube.com/watch?v=wDu-nXJehoQ

 [Al Jazeera

 

Le paradoxe de notre époque est que nous avons
des gratte-ciel plus hauts, mais une humeur moins bonne ;
des autoroutes plus larges, mais des points de vue plus étroits ;
nous dépensons beaucoup, mais nous avons peu ;

La Tour infernale est un film catastrophe américain réalisé par John Guillermin et Irwin Allen, sorti en 1974. Wikipédia , THE TOWERING INFERNO -  Long Version Super 8mm Film Digest:» Pic de chaleur: polémique autour des ouvertures sauvages de bouches incendie Fire - Trapped on the 37 floor, Inferno (1998 TV Movie) Sci-Fi Disaster

La tour carbonisée, à Londres.

 

 

A lire Arctique, la conquête glaciale, A San Francisco, une tour au-dessus du brouillard La physionomie de la ville a changé avec l’achèvement en avril de la tour Salesforce, du nom du géant du « cloud computing ». L’immense édifice, symbole de l’insolente prospérité de la tech, embarrasse.LE MONDE | La Face Cachee Du Petrole -

 


nous achetons plus, mais nous en profitons moins.
Nous avons des maisons plus grandes et des familles plus petites;
plus de commodités, mais moins de temps ;
Nous avons plus de diplômes, mais nous avons moins de bon sens
plus de connaissances, mais moins de jugement ;

22/06/2017 Diesel : la dangereuse exception française


plus d’experts, mais plus de problèmes ;
plus de médicaments, mais une moins bonne santé ;
Nous avons multiplié nos possessions, mais nous avons réduit nos valeurs ;

Nous parlons trop, n’aimons pas assez, et haïssons trop souvent.

A lire privatisation de la sécuritéTV lobotomieNous ne vivons pas une » crise », mais un coup d'état anti socialAveugles face à la criseLe bout de la logiqueL'exercice de l'Etat et Noire financeOGM : Vers une alerte mondiale


Nous avons appris comment gagner notre vie, mais pas comment la vivre ;
nous avons ajouté des années à notre vie, mais pas la vie à ces années
Nous sommes allés jusqu’à la lune, et en sommes revenus mais nous n’allons pas de l’autre coté de la rue pour rencontrer notre nouveau voisin.


Nous avons conquis l’univers mais pas notre espace intérieur.
Nous avons purifié l’air, mais pollué notre âme ;
nous avons séparé les atomes, mais nous ne nous sommes pas séparés de nos préjugés.

A lire Etudiants, l'avenir à crédit" 'De l'eau pour tous'.


Nos salaires sont supérieurs , mais notre morale inférieure;
nous avons tout en quantité, mais pas en qualité.
C’est l’époque des grands hommes de petite vertue;
cherchant les profits et les relations superficielles.
C’est l’époque de la paix dans le monde, et des conflits dans le foyer ;
De plus de loisirs, mais de moins d’amusements ;

A lire 2« Oui le taux de pauvreté en Afrique recule, mais le nombre de pauvres augmente »Toxic Somalia
Créé le lundi 27 août 2012


D’une nourriture plus variée, mais d’une nutrition mauvaise .
C’est l’époque des deux revenus par foyer , mais des divorces multipliés ;
des maisons plus belles, mais de foyers brisés.
C’est l’époque des vitrines pleines et des réserves vides ;
c’est l’époque où la technologie peut vous apporter cette lettre,
et l’époque où vous avez le choix de la distinguer … ou plutôt de juste la "supprimer"...

Georges Carlin


Hollywood Action movies 2016 - Fight Club 10th Anniversary Edition 1999 - 720p Full English
 

 

[PDF]Fight ClubPDF]Fight Club.SCW - The Script Source[PDF]Fight ClubFight Club (novel) - Wikipediafight club pdf french : PDF]Fight Club

A lire aussi Globalia. JC Ruffin 

Fight Club - l'indigné révolté ; BOOK 2 - Chuck Palahniuk 'Fight Club', BOOK 1 - Orwell '1984'

07/06/2017

LES DERNIERS HOMMES D'ALEP

« En #Syrie , on meurt pour des idées. On meurt au nom de l'Histoire, et nous avons du mal à le comprendre »
 
Dans sa chronique, Alain Frachon, éditorialiste au « Monde », rappelle que dans les guerres et dans les défis géopolitiques de l'heure, les passions ancestrales sont partout.
LE MONDE | 26.05.2017

Au Liban, les quartiers de Tripoli meurtris par le conflit syrien pansent leurs plaies

Plus de deux ans après les derniers rounds de guérilla urbaine, les habitants de Bab Al-Tebbaneh et Jabal Mohsen tentent de tourner la page des affrontements fratricides et de la misère.LE MONDE |

Syria Street Stories

Le quotidien entremêlé de ces banlieues en convalescence est mis en lumière par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) dans un webdocumentaire, Syria Street : des images animées réalisées par le photographe Brandon Tauszik de mères de famille, de commerçants, et même d’un ancien combattant. « On voulait que les gens puissent exprimer la complexité de leur situation, loin des clichés, et qu’ils reprennent la parole », explique Fabrizio Carboni, chef de délégation au Liban du CICR. Les habitants parlent de la peur marquée au fer rouge dans les esprits, de leur isolement, de leur volonté de vivre dignement.


 
 
Une ode déchirante au courage des casques blancs en #Syrie, aujourd'hui à 20h50 sur @ARTEfr et déjà en ligne ici
 
LES DERNIERS HOMMES D'ALEP - YouTube
 

Les derniers hommes d'Alep : Guerre en #Syrie : ils ont pris tous les risques pour témoigner by@HenriotGeoffrey : https://goo.gl/V8uMlPGuerre en Syrie : ils ont pris tous les risques pour témoigner Leurs photos, leurs vidéos, leurs témoignages sont les seuls documents sur cette guerre, les journalistes étrangers ne couvrant pas le conflit en Syrie. Cinq jeunes syriens, Zakaria, Ismail, Ameer, Omar et Rami ont parcouru les rues dévastées de leur ville, Alep. Ils racontent les reportages réalisés au péril de leur vie. 

 
« Je viens d’Alep. Itinéraire d’un réfugié ordinaire », de Joude Jassouma avec Laurence Cambronne. Allary Editions, 220pages, 18,90 euros.

 

LE LIVRE. Il vient d’Alep…Pour éviter les bombes, Joude Jassouma a pris la route pour aller de ville en vile, avant de traverser la mer Egée et de se retrouver en France. A travers son histoire, ce syrien raconte la plus importante crise migratoire depuis la seconde guerre mondiale.

COMPTE RENDU D’Alep à la Bretagne, renaissance d’un exilé Maryline Baumard

Après le choc d’Alep, les rebelles modérés obligés de jouer le jeu de Moscou

« Le jeu de l’allégeance a fonctionné à plein. Chacun des patrons de la rébellion a fait pression sur ses protégés », affirme un diplomate occidental. « Le cessez-le-feu est violé entre dix et vingt fois tous les jours, mais ces violations sont minimisées politiquement car il y a une volonté très forte qu’Astana se fasse », reconnaît un autre diplomate

 10/02/2017-Les guerres cachées contre Daech

Le régime Assad a repris le contrôle de la deuxième ville du pays, remportant sa plus grande victoire depuis 2011.Après cinq ans de guerre, pourquoi aucune intervention internationale n’a-t-elle arrêté le massacre ? Le point avec lejournaliste Marc Semo. Russia proposed the intra-Syrian negotiations in coordination with Turkey and Iran to reinforce a shaky ceasefire.

Les pourparlers d'Astana sur la Syrie reportés a annoncé aujourd'hui la diplomatie kazakhe.

"Selon des informations tout juste fournies par les pays garants du processus de paix d'Astana, des représentants de la Russie, de la Turquie et de l'Iran poursuivront dans les prochains jours et semaines des rencontres de travail dans leurs capitales respectives, au niveau des experts", a indiqué le porte-parole du ministère kazakh des Affaires étrangères, Anouar Jaïnakov, cité par l'agence Ria Novosti.

» Lire aussi - fragile le cessez-le-feu

Ces rencontres visent notamment à harmoniser les questions liées à la mise en place des zones de désescalade en Syrie et le renforcement du cessez-le-feu, selon la même source. Interrogé sur un report des pourparlers prévus le 12 et 13 juin dans la capitale kazakhe, M. Jaïnakov a simplement répondu à l'agence Ria Novosti: "Oui".

Cette nouvelle séance de discussions avait été annoncée début juin par un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov. L'ambassadeur syrien à Moscou Riyad Haddad avait également affirmé que Damas avait reçu une invitation pour cette rencontre.

 

FIGAROVOX/GRAND ENTRETIEN- A l'occasion de la sortie de son livre Syrie, une guerre pour rien, Frédéric Pichon a accordé un entretien fleuve à FigaroVox. Pour lui, la guerre en Syrie est une catastrophe globale dont les grandes puissances occidentales sont en partie responsables. Frédéric Pichon est géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient. Auteur d'une thèse de doctorat sur la Syrie et chercheur associé à l'Université de Tours, il est l'auteur de Syrie, une guerre pour rien(éd. du Cerf, 2017)

» Lire aussi - Frédéric Pichon : « L'avenir de l'Occident se joue en Syrie »

Tout se passe comme si les sociétés occidentales ne pouvaient pas penser le djihadisme en dehors du registre de la psychiatrie.

Toutes les évolutions géopolitiques depuis quinze ans démentent la fable de la fin de l'Histoire et de l'intégration du village planétaire.

A lire : Seulement un mauvais rêve ?

Ce qui se joue en Syrie, c'est le basculement vers un nouvel ordre international ...

En Syrie se joue exactement ce que d'aucuns prévoyaient avant même le premier mandat de Barack Obama: un lent redéploiement de la puissance américaine ou en tous les cas une hésitation stratégique majeure, propice à une percée des puissances émergentes sur le retour. Se joue aussi sur le théâtre syrien, la progressive paralysie de l'Occident, entravé dans ses actes mais aussi ses mots, voulant ignorer les réalités et projeter ses fantasmes sur un monde qui lui échappe

"Moscou n'a pas d'ambitions mondiales mais une stratégie surtout régionale".

n

Quelle est la situation actuelle en Syrie? Une paix prochaine est-elle envisageable?

La paix en Syrie sera au moins aussi compliquée à gagner politiquement que la guerre le fut militairement. On peut dire d'ores et déjà que le conflit est terminé dans sa dimension politique: les forces loyalistes, épaulées par la Russie, l'Iran et le Hezbollah ont ôté tout espoir de voir se constituer une alternative à Bachar el Assad. LL'intervention directe de la Russie depuis 2015 et l'installation durable de bases militaires en Syrie par Moscou à Tartous et à Mheimim notamment, laissent penser que l'Etat syrien est sauvé. Contrairement à ce que pensent tous les think tanks américains, il n'y aura pas de canton sunnite sous protectorat américain dans l'Est syrien: Russes et Syriens sont bien décidés à reprendre cette zone stratégique pour les ressources qu'elle recèle: ils s'y emploient actuellement avec succès avec une progression fulgurante vers l'Euphrate. Quant à l'Irak voisin, il ne s'interdira pas d'aller participer à la curée.

A lire : 10/02/2017 -Les guerres cachées contre Daech

Mais la question des relations entre les alliés de Bachar al Assad se posera naturellement. Non pas que la Russie et l'Iran soient incapables de s'entendre mais il existe déjà des divergences sur l'après guerre: les Russes souhaitent un système plus fédéral, les Iraniens plus de parlementarisme. Les Syriens récusent les deux options quant à eux: ils savent bien que le conflit a écorné le centralisme baasiste et favorisé les potentats locaux du fait de la dissémination de l'outil militaire.

Le territoire syrien est devenu le réservoir mondial d'un terrorisme dont les métastases ont tendance à essaimer le long de l'« arc des crises ».

A lire : Terrorisme, raison d'Etat

En revanche des signes inquiétants de la prorogation d'un conflit de basse intensité demeurent: les quantités d'armement déversées par tous les belligérants, souvent en provenance de l'étranger (livraisons russes, iraniennes, mais aussi matériel offensif livré à la rébellion, y compris par les services occidentaux, français mais aussi américains) laissent augurer de potentialités de violence et d'une transformation radicale des conditions de vie à terme dans la région. Pour d'autres nations, la Russie et la Chine notamment, mais aussi pour les pays membres de l'Otan, il y va désormais d'une question de sécurité, le territoire syrien étant devenu le réservoir mondial d'un terrorisme dont les métastases ont tendance de surcroît à essaimer le long de l'«arc des crises», cet anneau qui court du Pakistan à la Côte d'Ivoire désormais.

 A lire aussi Caroline Galactéros: la bataille d'Alep ou la déroute de la diplomatie occidentale en Syrie

 

Syria: Witnesses for the Prosecution - Featured Documentary

 

Also on Sunday, Israeli fighter jets

LIRE AUSSI :

» Syrie : l'ombre de l'Iran sur la conférence d'Astana

» Syrie : «Ces discussions ne peuvent déboucher sur du concret»

 A lire Syrie : mission impossibleSyrie : mission impossible Créé le mardi 07 mars 2017

Syrie : la révolution confisquée ?Créé le samedi 14 janvier 2017, Alep Syrie, vivre avec la guerre Créé le jeudi 01 décembre 2016, LES DERNIERS HOMMES D'ALEPPar Enkolo dans Accueil le Syrie : la révolution confisquée ?

 "Le front d’Alep est assez représentatif de l’enchevêtrement de groupes armés aux agendas politiques et aux soutiens internationaux divergents" LE MONDE |

POINT DE VUE

A lire sur le sujet :

La chute des rebelles : Washington a scellé le destin d’Alep,

« A Alep ce que l’humanité fait de pire est devenu la norme »,

« On peut s’attendre à ce que Damas lance une offensive au nord »

« C’est la victoire usurpée d’une minorité soutenue par des régimes autoritaires »,

A lire aussi :


Les débats

06/06/2017

Emni, la branche secrète de l'organisation État islamique -

 "Dans mon analyse c'est le totalitarisme islamique qui va l'emporter parce qu'il s'appuie sur une divinité et une jeunesse qui n'a pas peur de la mort, alors que la mondialisation s'appuie sur l'argent, le confort, des choses futiles et périssables"

les terrifiants récits des enfants-soldats de  Les terrifiants récits des «lionceaux» de l'État islamique Par Jean Chichizola  

 

Selon le directeur des services des urgences de Téhéran, les deux attaques simultanées ont fait au moins 12 morts et 39 blessés.Le Monde.fr avec AFP et Reuters |


 Et le totalitarisme fasciste n'a rien a envié aux totalitarismes islamique. Ils pourront comme les religions se partager les cartes du monde en vue de garder dans leurs escarcelles

 

Bastille Day  - YouTube 
 

 
✔ @SimNasr#UK L'#EI revendiqué l'attentat de #Londres qualifiant les assaillants de "cellule sécuritaire" pic.twitter.com/cjS7rzSNw3"Cellule sécuritaire" = cellule dormante

» Lire aussi - Iran : deux attaques simultanées en plein coeur de Téhéran

Loin de signifier la fin des attaques terroristes, cette formation de cellules clandestines annonce plutôt d'autres modes opératoires sous forme d'attaques suicides. D'une extrême violence, ces attaques se sont déjà intensifiées ces dernières semaines en Irak et en Syrie. Même avec une structure centrale détruite et moins d'argent, Daech reste donc une menace, aussi bien au Levant qu'en Europe

mposible de prévenir un acte terroriste sauf avoir plusieurs vie et de recommencer a eéro comme Denzel Washington dans déjà ❀ Deja Vu 2006

The Siege 1998 Bruce Willis ✪ Bruce Willis Movies, Denzel Washington, Annette Bening


The Siege 1998 on Vimeo

Tout se passe comme si les sociétés occidentales ne pouvaient pas penser le djihadisme en dehors du registre de la psychiatrie.

Citation de Frédéric Pichon est géopolitologue, spécialiste du Moyen-Orient. Auteur d'une thèse de doctorat sur la Syrie et chercheur associé à l'Université de Tours, il est l'auteur de Syrie, une guerre pour rien(éd. du Cerf, 2017)

What's behind ISIL attacks?Gilles Kepel, author of The Roots of Radical Islam, weighs in on the motivation behind increasing ISIL attacks.

Sadiq Khan : "Le terrorisme est le terrorisme, qu'il soit inspiré par l'islam ou pas", dit Sadiq Khan

Interrogé sur la BBC, le maire de Londres déclare que "le terrorisme est le terrorisme, qu'il soit inspiré par l'islam ou pas".

"Londres a été durement frappé par trois attaques depuis celle du pont de Westminster et cinq autres ont été déjouées entre temps", poursuit-il. "Il n'y a plus de place pour la radicalisation dans les lieux de culte, mais les gens peuvent se radicaliser dans leur chambre sur Internet."

Une camionnette a fauché le  des fidèles qui quittaient une mosquée du nord-est de la capitale britannique -
 L’attaque de Finsbury Park connu pour avoir été une pépinière de terroristes dans les années 1990 - se déroule dans un climat d’extrême fébrilité : le Royaume-Uni a été frappé par trois attentats en trois mois, dont deux impliquant des véhicules ayant fauché des piétons.

D’après un bilan provisoire, une personne est morte et huit autres ont été blessées. Le conducteur a été arrêté. Une enquête a été confiée au commandement du contre-terrorisme.

Thoughts & prayers with all those affected by the horrific terrorist attack on innocent people in . suivre la pageFB

Des témoins évoquent une attaque anti-musulmane

En sortant de son véhicule après avoir renversé une dizaine de personnes, le conducteur aurait crié qu'il voulait «tuer tous les musulmans», selon deux témoins cités par le Times. Harun Khan, à la tête du Conseil des musulmans, a affirmé que le véhicule avait «intentionnellement» foncé sur les fidèles quittant la mosquée. les personnes visées étaient reconnaissables en tant que musulmans par leur habillement.


Shocked and outraged to hear a van has intentionally run over worshippers leaving night prayers on Seven Sisters Road

 Vers 3 heures du matin, alors que le mot « terrorisme » n’avait pas encore été employé par Theresa May, la colère grondait aux abords des mosquées contre les médias et la BBC était prise à partie. « Pourquoi on ne dit pas que c’est une attaque terroriste ?, s’agaçait Nasir Ali, qui sortait d’une salle de gym. C’était clairement délibéré. » Des juifs orthodoxes sont venus en signe de solidarité. « Cela ressemble à un attentat terroriste », pour le rabbin Herschel Gluck, qui estime que la colère des habitants de Finsbury Park soulève une « question légitime ».

L’attaque de Finsbury Park se déroule dans un climat d’extrême fébrilité : le Royaume-Uni a été frappé par trois attentats en trois mois, dont deux impliquant des véhicules ayant fauché des piétons.

 War & Conflict, ISIS, Middle East

In the past week, at least 12 people were killed in Tehran and eight killed in London by attacks claimed by the Islamic State of Iraq and the Levant (ISIL).

In an interview recorded before these attacks, we asked what drives attackers inEurope and whether ideology is a bigger factor than social or economic circumstances.

"It's not necessarily bigger, but it's very important," says Gilles Kepel, scholar and author of The Roots of Radicalism. "You cannot shun it, and you can't shun the social factor either, you know."

n this week's Headliner, Kepel speaks about what he sees as the radicalisation of some young Muslims and why he disagrees with fellow scholar Olivier Roy, who says that young idealists who in the past would have turned to Marxism or anarchism are today joining the likes of ISIL.

Follow UpFront on Twitter @AJUpFront and Facebook.Source: Al Jazeera News

A lire PDF]Socio-Economic Roots of Radicalism?: Towards ... - GlobalSecurity.org

What's driving the ISIL attacks? Professor Gilles Kepel on what motivates ISIL attacks, and we debate Aung San Suu Kyi’s stance on Rohingya.

 Human Rights, Middle East, ISIS

 

In this week's UpFront, political science professor Gilles Kepel weighs in on ISIL attacks and what he calls "third-generation jihadism". 

And in the Arena, we debate whether Myanmar's de facto leader, Aung San Suu Kyi, is intentionally ignoring the plight of the Rohingya, or whether she is incapable of stopping the violence owing to constraints by the military. 

Face à la violence, notre société ne veut voir que la marginalité. Le djihadisme serait ainsi un sous produit de la délinquance, de la frustration, voire une forme de folie. Ce refus de prendre au mot les djihadistes signe le vide abyssal des réponses à ce phénomène mondial et nous empêche de voir que notre post modernité, liquidatrice du sacré, du tragique et donc de la mort alimente en retour cette expansion. L'incapacité à penser la dimension religieuse du phénomène en l'évacuant ou en la minorant a ceci de tragique qu'elle s'accompagne simultanément d'un discours normatif sur la religion musulmane, à l'aune de nos valeurs post modernes. Dans la peur panique qui suit chaque attentat en France, il est une priorité: déclarer que ces actes «n'ont rien à voir avec l'islam». En niant la singularité de l'engagement des djihadistes, il s'agit d'en faire des produits de la modernité. Des hommes ordinaires en somme, aussi dépravés que nous. Ainsi la violence ne peut être que marginale, le fait de «loups solitaires», parce qu'il est impensable que l'Autre ne puisse adhérer à notre système de valeurs dont le cœur est précisément la relativité de toute valeur! Si tout se vaut, si rien ne compte, si l'avenir radieux de l'humanité se limite à une fusion dans le grand tout consumériste et cool, alors quand le «barbare» fait irruption, y compris en notre sein, nous sommes incapables de le nommer. Nommer l'ennemi c'est précisément définir ce qui nous distingue, ce qui nous discrimine, c'est tracer une frontière, une limite même normative, c'est s'affirmer contre, toutes choses auxquelles la culture contemporaine a décidé de renoncer…

Toutes les évolutions géopolitiques depuis quinze ans démentent la fable de la fin de l'Histoire et de l'intégration du village planétaire.

A lire : Seulement un mauvais rêve ?

Selon Courrier international A la demande du gouvernement libyen d'union nationale, l'armée américaine a bombardé Syrte, fief de l'Etat islamique dans le pays. Elle ouvre ainsi un troisième front contre l'organisation terroriste, après l'Irak et la Syrie.
Une enquête du New York Times révèle en partie les rouages de cette «filiale», chargée de recruter des combattants et de planifier des attentats à l'étranger.

A lire Terrorisme, raison d'EtatLES DERNIERS HOMMES D'ALEP

 
On savait encore peu de chose sur la cellule secrète «Emni». Une longue enquête duNew York Times publiée ce mercredi permet d'en apprendre davantage sur cette branche de l'État islamique chargée d'exporter le terrorisme à travers le monde. Selon le quotidien américain qui a pu consulter des documents des services de renseignements européens, interroger des officiels américains et rencontrer un ancien combattant de Daech, Emni serait un rouage essentiel de l'organisation terroriste.
Objectif de cette «filiale» créée en 2014: planifier des attaques en dehors des territoires contrôlés par Daech.

La France avait demandé, après le drame de Nice, que le thème du terrorisme soit inscrit à l'agenda du conseil des ministres européens des affaires étrangères, lundi 18 juillet, à Bruxelles.Au-delà du « message fort » de tous les Etats membres – entendu après chaque attentat et même appuyé, cette fois, par le secrétaire d'Etat américain John Kerry, présent à la réunion –, Paris sollicitait l'article 42.7 de l'Union européenne. Il énonce que lorsqu'un Etat membre est l'objet d'une agression armée, tous les autres doivent lui témoigner de la solidarité et lui fournir aide et assistance « par tous les moyens nécessaires ». pas sur que cela convient a cette lutte très assymétrique du faible contre le fort.« La France frappe l'EI tous les jours » en Irak et en Syrie, selon Le Drian

  
Bande-annonce : La Désintégration - vidéo Dailymotion

«La désintégration» : le film prémonitoire sur la tuerie de Toulouse
La désintégration : film choc sur le terrorisme - vidéo Dailymotion
CINÉMA. Quand les kamikazes font rire | Courrier international
Soldats d AllahCréé le dimanche 08 mai 2016 


Interrogé par le New York Times, un ancien combattant de Daech dit avoir rencontré plusieurs membres de l'Emni l'année dernière, lorsqu'il était en Syrie. Avant les attentats de Paris, «ils m'avaient dit qu'ils avaient plusieurs personnes positionnées en Europe, prêtes à passer à l'action», raconte ce détenu aujourd'hui incarcéré en Allemagne. «Ils voulaient avoir une action simultanée. Ils souhaitaient que plusieurs attaques aient lieu en même temps en Angleterre, en Allemagne et en France». Arrêté le 20 juillet 2015 à son retour de Syrie, Harry Sarfo purge depuis une peine de trois ans de prison.
 
Des intermédiaires «propres» pour ne pas se faire repérer


Al-Adnani, chef de l'Emni
À la tête de cette organisation secrète, on retrouve le porte-parole de l'État islamique Mohammed al-Adnani, également responsable de la propagande. Né dans le nord de la Syrie, cet homme âgé de 39 ans est un personnage discret, dont on sait peu de chose. Même les combattants les plus entraînés n'ont jamais vu son visage. Le djihadiste allemand Harry Sarfo dit l'avoir rencontré une fois au moment de prêter allégeance à l'État islamique. Mais il n'a jamais pu le voir: l'entourage d'al-Adnani ayant pris soin de lui bander les yeux lors de l'entretien.


Emni, la branche secrète de l'organisation État islamique - YouTube

 

b Avec son « buzz » permanent, Aamaq, aujourd’hui dans le collimateur de la coalition internationale, est le bras armé médiatique de l’organisation Etat islamique.

 

Les agences de presse et les médias — dont Le Monde — reprenaient alors cette revendication, tant Aamaq incarne aujourd’hui la parole multilingue et l’image de l’EI (en jouant le rôle de prérevendication de ses attaques), même si elle a été créée et présentée, à l’origine, comme un organe prétendument « indépendant », depuis 2014, cette « agence attentats » sert en effet de canal de communication à l’EI.

Certaines revendications récentes de cet organe d’attaques commises sur le sol européen comme aux Philippinesoù les liens entre leurs auteurs et le groupe djihadiste sont loin d’être évidents — interrogent pourtant sur leur nature potentiellement opportuniste.

La mort du fondateur d’Aamaq n’a, à ce jour, été confirmée ni par l’EI ni par la coalition internationale, qui s’est bornée à déclarer à la fin de mai qu’elle avait effectué « une série de raids aériens ciblant l’infrastructure médias de l’EI et ses installations de propagande pour affaiblir la capacité du groupe à inspirer des attaques à l’extérieur ».

COMPTE RENDU Attentat de Londres : comment Aamaq est devenue l’« agence attentats » de l’EI 5 Madjid Zerrouky


Pour le chercheur Gilles KEPEL , l'organisation terroriste n'a plus besoin de commanditer des attentats. Des électrons libres réalisent ses objectifs "Cet attentat produit le double effet recherché par Daech: l'efficacité d'une grande réussite opérationnelle et un effet de sidération dans la population. Daech, dans la logique de ce que j'appelle «le djihadisme de 3e génération», récupère ainsi le bénéfice de toute l'opération".Oui, car la réalité concrète de ce qu'on appelle Daech se dilue de plus en plus, au fur et à mesure que son territoire, en Syrie et en Irak, se rétracte. Aujourd'hui, il n'y a peut-être même plus de centre de commandement de l'État islamique (EI) à Raqqa. Mais peu importe! 

Dans un INTERVIEW- La spécialiste de l'Irak Myriam Benraad analyse les enjeux et les conséquences du terrible attentat qui a frappé la communauté chiite de Bagdad dimanche. ACTUALITEINTERNATIONAL«Plus l'État islamique perd du territoire, plus il renoue avec l'action clandestine»Mis à jour

 
Pour Alain Frachon  dans sa CHRONIQUE " La défaite du « califat » signera-t-elle la fin de l’Etat islamique ? 21 "Avec la reprise de Rakka et de Mossoul, l’embryon d’Etat qu’est l’EI sera détruit. Mais l’idéologie qui anime son action, le djihadisme sunnite, lui survivra."Que signifiera la perte de Rakka et de Mossoul pour l’organisation d’Al-Baghdadi ? Elle marquera la démantèlement des structures paraétatiques du « califat » : ce début d’administration, de collecte de l’impôt, d’application de la charia, de vente de pétrole – ce qui a fait dire que l’EI était un mouvement terroriste plus riche et plus durable que les autres. Conséquence salutaire : les six millions de personnes qui, de part et d’autre de la frontière, vivent sous la tyrannie de la soldatesque du « calife », seront libres.Il ne faut pas se tromper

Il semble que la perte de territoire par Daech se traduise en recrudescence d'actes de terrorisme… Et un retour a la guerre asymétrique fait d'attentats suicide  Cet attentat nous montre, que, contrairement à ce qu'on avait pu croire en 2014, Bagda et les villes occidentales d n'est pas une enclave sécurisée, et que l'État islamique y est bien implanté.Ainsi Le ramadan 2016 marqué par un nombre record de victimes de l’Etat islamique POST DE BLOG L’attentat d’Istanbul est le dernier d’une longue série d’attaques menées par l’organisation terroriste depuis le 9 juin, en Europe et surtout au Moyen-Orient.

En Syrie, en Irak et en Libye, l'organisation de l'État islamique perd des territoires. Daech affronte une triple offensive sur ses bastions syriens de Manbij et Raqqa, et sur celui de Faloudja en Irak, le sud de la Syrie. A Syrte, en Libye, les brigades loyales au gouvernement d'union nationale ont fait une avancée spectaculaire cette semaine, en entrant dans ce bastion des djihadistes. Bombardé, poussé au sol depuis le sud, l'ouest et l'est de la ville, l'EI est aujourd'hui encerclé.

Syrie : Les derniers attentats arrangent les affaires de Bachar El-Assad tout en répondant aux intérêts de Daech. Quoi qu’il en soit, tout règlement international de la crise syrienne nuirait finalement aux deux. courrier international Publié le Car la situation la plus profitable, aussi bien pour Daech que pour Assad, serait la perpétuation de la situation telle qu’elle est depuis trois ans. Pour les deux, c’était la meilleure garantie de survie puisque l’existence de l’un renforce celle de l’autre.  En attendant, des gens meurent…
 
A lire Syrie, dans l'enfer d'Alep

Face à ces revers, Daech a commencé à mettre en place une «stratégie de survie». Celle-ci consiste à disperser ses troupes en une multitude de cellules clandestines, dissimulées au sein des populations sunnites irakienne et syrienneVIDÉO - Le climat de violences qui pèse sur le pays remet en cause la construction du corridor énergétique et routier destiné à relier la province chinoise et orientale du Xinjiang au port de Gwadar, sur la mer d'Arabie.


Dieu Jésus et compagnie - Caljbeut : Arte Génération djihad 28 06 2016
 

 

A lire: Daech, vers un retour à la clandestinité 

Combattants solitaires de Daesch Créé le lundi 04 juillet 2016, 29/07/2016 L'histoire sans fin contre le terrorisme,  n Afghanistan, le prix de la vengeanceCréé le samedi 27 juin 2015, Daech, naissance d'un Etat terroriste Créé le samedi 27 juin 2015, 24/07/2016 Afghanistan, le prix de la vengeance

[PDF]Explaining the appeal of Islamic radicals - eScholarship

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu