Avertir le modérateur

23/09/2017

London Beat, La bande-son de la révolte

  

La révolte : Attitude de quelqu'un qui refuse d'obéir, de se soumettre à une autorité, à une contrainte : Être en révolte contre ses parents. Sentiment violent d'indignation, de réprobation : Exprimer sa révolte contre la guerre. Manifestation collective de refus d'obéissance menée par quatre militaires au moins.
 
Hip hop : la bande son de la révolte
 

Ajouter cette vidéo à mon blog


Quand les artistes se mêlent de politique... Les Rolling Stones, les Who, les Sex Pistols, les Clash, Linton Kwesi Johnson, plus récemment Kate Tempest, Faithless et M.I.A : portrait saisissant d'une scène londonienne frondeuse. 
 
 London Beat - La bande-son de la révolte (1 vidéo) 
 
Les Rolling Stones, les Who, les Sex Pistols, les Clash, Linton Kwesi Johnson, plus récemment Kate Tempest, Faithless et M.I.A : la scène musicale londonienne est une intarissable pourvoyeuse de grands noms mondialement célébrés. Mais au-delà de leur réussite artistique ou commerciale, nombre de ces groupes ont un point commun : ils sont les porteurs de messages destinés à la classe politique anglaise. Autant de clameurs qui montent de la base pour dénoncer une société marquée par la force des inégalités sociales et des injustices ethniques. Ce documentaire les recense et dresse un portrait saisissant d'une scène musicale très frondeuse.
 London Beat - La bande-son de la révolte (1 vidéo) 

 
(Rock-pop) Documentaire allemand de Claud Bredenbrock (2017).Les Rolling Stones, les Who, les Sex Pistols, les Clash, Linton Kwesi Johnson, plus récemment Kate Tempest, Faithless et M.I.A : la scène musicale londonienne est une intarissable pourvoyeuse de grands noms mondialement célébrés. Mais au-delà de leur réussite artistique ou commerciale, nombre de ces groupes ont un point commun : ils sont les porteurs de messages destinés à la classe politique anglaise. Diffusé sur Arte.
 
London Beat - La bande-son de la révolte - (28-07-17) - Arte ... , 
London Beat - La bande-son de la révolte | ARTE+7


Le mouvement punk exprime la révolte de toute une jeunesse qui découvre la crise économique. Incarnée par des groupes populaires, cette contre-culture attaque l'ordre social. 
 
La culture punk semble désormais muséifiée. Selon les journalistes et autres experts en tout genre, le punk a disparu. C'est juste la bande sonore de la jeunesse révoltée des seventies. Pire, la contre culture punk s'est tellement intégrée au capitalisme que son état d'esprit jeune et rebelle devient le moteur des nouvelles formes de management. Jusqu'à Mathieu Pigasse, le "banquier punk" proche du PS. Au contraire, Bruno Blum s'attache à faire revivre la révolte punk et souligne son originalité dans un livre récent. Sa présentation synthétique des groupes punks permet de comprendre leur originalité.
 
 
Les racines de la musique punk , 
Les débuts d'une contre-culture


Au début des années 1960, le rock semble s'enliser dans la variété mollassonne et aseptisée. La révolte ne provient pas de l'industrie culturelle mais des musiciens amateurs qui répètent dans leur garage. « Le principe du groupe de rock amateur, branleur, qui joue approximativement mais avec une énergie sans faille, est essentiel au processus qui mène au mouvement punk », souligne Bruno Blum.


Mais la mode reste la musique baba cool avec les niaiseries de flower power. Le mouvement hippie imprime la musique de sa déliquescence. A New York, Lou Reed dénonce ce nouveau conformisme musical. Ce passionné de rock'n'roll et de jazz d'avant-garde veut mettre en musique la littérature et la poésie beat. Avec d'autres artistes, il crée le Velvet Underground. La musique accompagne la projection de films sur la vie quotidienne.


Duels -The Beatles - The Rolling Stones, It's not only Rock'n' Roll Bande-annonce - DUELS : Beatles ou Rolling Stones

 

 




The Velvet Underground and Nico, Circa 1966 - YouTube - 
The Velvet Underground - The Velvet Underground & Nico [Full Album]


Le MC5 se rattache au mouvement hippie, mais surtout à sa dimension contestataire. Ce groupe se rapproche de John Sinclair qui baigne dans la culture hippie comme dans le mouvement révolutionnaire. Il est également proche des Blacks Panthers, un groupe afro-américain d'auto-défense et de libération. Après un concert des MC5, une émeute éclate contre la police. « On voulait être différents, on voulait se marrer et pas aller bosser. Notre conscience politique s'arrêtait là. Notre programme, c'était la défonce, le rock'n'roll, et baiser dans les rues », témoigne Wayne Kramer un membre du White Panther Party, proche du MC5.


 
MC5 est un groupe de rock américain, souvent considéré comme précurseur du punk rock et du hard rock. Formé en 1964 à Détroit, États-Unis, alors que ses membres fréquentent encore l'université, le groupe se séparera en 1972. Wikipédia


La Guerre Froide 13 - Les Années 60 - La Contestation




Une histoire du mouvement punk rock - Zones subversives


Art, pouvoir et contestation

Voyage temporel et géographique vers différentes formes - musique, théâtre, arts plastiques, art cinématographique - à la rencontre d'artistes engagés et / ou d'oeuvres anticonformistes. Un questionnement sur la représentation, les rapports de l'art au pouvoir et les pouvoirs supposés de l'art. La contestation politique mais aussi celle de la norme esthétique.

Camus : l'art de la révolte

 




musiques et chansons de révolte


Art, pouvoir et contestation - Festival Résistances
Dernières vidéos de ARTEplus7 

Albert Camus : l'homme révolté (1951) -

Sur l'Etat" de Pierre Bourdieu : citoyen actif

Londonbeat - Back In The Hi-Life (2003) [Full Album]

Yeye revolution - , On aime beaucoup  THE BEATLES : Eight Days A Week – The Touring Years  115 vidéos


 

27/05/2017

Jeff Buckley, live in Chicago

n

Il lui a suffi d'un album studio, le sensationnel Grace, sorti le 23 août 1994, pour entrer au panthéon du rock. Son romantisme désespéré, sa voix aux nuances invraisemblables et ses envolées abruptes de guitare ont fait de lui l'un des artistes majeurs de la fin du XXe siècle, dont le mythe se nourrit de la mélancolie laissée par sa disparition prématurée. Né en 1966, le fils de Tim Buckley, musicien tout aussi légendaire, a été emporté par les eaux d'un affluent du Mississippi le 29 mai 1997.


 

 

Il y a vingt ans disparaissait Jeff Buckley, chanteur à la voix d'ange tout juste trentenaire, emporté par les flots d'un affluent du Mississippi, lors d'une baignade improvisée. Après le suicide de Kurt Cobain, cette mort stupide marquait définitivement la fin de l'adolescence pour toute une génération. Par la grâce de Grace, unique album sorti trois ans plus tôt, et à l'instar du leader de Nirvana, Buckley était devenu, bien malgré lui, une icône romantique du rock. Son destin tragique l'a propulsé au panthéon des talents gâchés, aux côtés des Hendrix, Joplin, Morrison... et de son père, Tim.

Filmé de manière rudimentaire en 1995, ce concert est un témoignage précieux pour empêcher de figer dans la cire le portrait grave d'un jeune homme qui ne se prenait pas au sérieux. Souriant, malicieux, blagueur ou provocateur entre deux chansons, Buckley s'émancipe sur scène des carcans du studio et délivre avec une intensité folle des versions débridées de ses standards. Ce ne sont pas les meilleures de la tournée (elles sont sur le magnifique live Mystery White Boy) mais leur architecture incandescente, alternant douceur et rage, mêle avec brio les influences majeures du chanteur, de Leonard Cohen à MC5. Ces rugueuses aspérités sont un parfait contrepoint à la production proprette du chef-d'oeuvre Grace et rendent cet enfant du hard rock et des Smiths encore plus touchant. Frissons garantis.

Il lui a suffi d’un album studio, le sensationnel Grace, sorti le 23 août 1994, pour entrer au panthéon du rock. Son romantisme désespéré, sa voix aux nuances
CONCERT.ARTE.TV
 
Jeff Buckley, live in Chicago |Créé le vendredi 26 mai 2017

06/04/2017

La jeunesse a t elle une histoire? -

n


n
La jeunesse a t elle une histoire? - YouTube

 

Ajouter cette vidéo à mon blog


 Film documentaire qui nous invite à explorer la véritable mue qu'a opérée la jeunesse en l'espace d'un demi-siècle jusqu'à aujourd'hui.De nombreuses images d'archives, notamment de l'Ina, et d'extraits de films comme "Le péril jeune" et l'Auberge espagnole", alternent avec les propos de Cédric KLAPISCH et son ami Jacques ROYER sur le sujet, éclairées par les propos de l'historienne Ludivine BANTIGNY. Des minis sketchs humoristiques ponctuent l'émission, interprétés par Alain GUILLO et les deux jeunes "princes du Net" Norman THAVAUD et Hugo DESSIOUX.
 
La jeunesse a-t-elle une histoire? - Vidéo Ina.fr
 
À l'issue d'une année marquée par les révolutions arabes et le mouvement des indignés largement impulsés par les jeunes, il s'agit de s'interroger sur les conditions économiques et idéologiques qui conduisent à la révolte de la jeunesse. Dans ce sens, nous reviendrons sur l'histoire de la contre-culture : Rock, Punk, Métal, Techno, Rap..., ainsi que sur d'autres mouvements musicaux moins connus. La musique et la jeunesse sont-elles aujourd'hui encore le socle de la contestation ? Ce sera aussi l'occasion de se retrouver autour de films musicaux cultes dans une logique festive et inter- générationnelle.
 
Hair de Milos Forman 
Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni 
La conquête du Nouveau Monde de Mélanie Pavy >
La fureur de vivre de Nicholas Ray 
Nous, enfants du rock de Michel Vuillermet 
La Relève de Emmanuelle Bidou et Anne-Sophie Birot >>> Documentaire >
Microphone de Ahmad Abdalla >>> Fiction >>> mercredi Juillet 2012 à 21 h 00
On n'est pas des marques de vélo de Jean-Pierre Thorn >>> Documentaire 
Hip Hop, le monde est à vous de Joshua Atesh Litle >>> Documentaire >>
Voukoum de François Perlier >>> Documentaire 
Plus jamais peur de Mourad Ben Cheikh >>> Documentaire 
93, la belle rebelle de Jean-Pierre Thorn >>> Documentaire 
Terrados de Demian Sabini >>> Documentaire >

 
Clip Officiel " No future " des Sales majestés

Ajouter cette vidéo à mon blog


« Une jeunesse allemande » : de la révolte à la terreur - Le Monde
 
L'enquête « Génération quoi ? », menée auprès des 18-34 ans, dessine le portrait d'une jeunesse éduquée, qui enrage de voir les portes se fermer devant elle.
 
L'autoportrait est sombre. Amenés à définir leur génération, ce sont les mots « sacrifiée » ou « perdue » qui leur viennent le plus souvent à l'esprit. A l'automne 2013, les jeunes de 18 à 34 ans étaient conviés par France Télévisions à répondre à un long questionnaire en ligne sur eux-mêmes et leur génération. 210 000 se sont pris au jeu de cette opération « Génération quoi ? ». Leurs 21 millions de réponses fournissent un matériau de recherche exceptionnel pour les deux sociologues de la jeunesse Cécile Van de Velde et Camille Peugny, maîtres de conférences respectivement à l'EHESS et à l'université Paris-VIII, qui ont contribué à concevoir le questionnaire. Ils en tirent aujourd'hui pour Le Monde les principaux enseignements, en se focalisant sur la tranche d'âge des 18-25 ans, centrale pour l'analyse.
 
Un vent de révolteUne Cocotte-Minute qui n'aurait pas de soupape. Telle est l'inquiétante image choisie par les deux sociologues pour décrire le « fort potentiel de révolte » perçu au travers de cette vaste enquête. « C'est une génération qui veut entrer de plain-pied dans une société vieillissante. Elle enrage de piétiner à son seuil. Elle ne veut rien renverser, elle n'est pas en conflit de valeurs, mais elle trouve toutes les portes fermées, et elle envoie un avertissement. »


amais la jeunesse, en France, n'a été aussi éduquée. Lorsqu'ils sont chômeurs, stagiaires, coincés dans l'intérim, ces enfants de la démocratisation scolaire et de la mondialisation culturelle, extrêmement informés, vivent comme une indignité de devoir se contenter de survivre alors que leurs études ont fait naître de forts espoirs. D'où cette frustration existentielle et cette capacité à développer un discours de plus en plus critique sur l'épreuve sociale qu'ils traversent. « Un ''nous'' pourrait se former, croient les sociologues, si les diplômés étaient rejoints par les jeunes en désespérance sociale. »
Lire notre reportage à Saumur : Camille, 19 ans : « Les politiques ne changent pas notre vie »
 
nous enfants du rock 82-86 - YouTube

Ajouter cette vidéo à mon blog

Bordeaux Rock -Nous Enfants du Rock pt.2
 
Les enfants du rock - Rock à Bordeaux "Hé, Kick va où tu crois..!" partie 1/3partie 2/3 , partie 3/3Nous, enfants du Rock on Vimeo
 

Ajouter cette vidéo à mon blog


 
Documental "Hip Hop Le monde est á vous" Subtitulado Español.

Ajouter cette vidéo à mon blog


'93 - la belle rebelle' - Bande annonce - YouTube
 

Ajouter cette vidéo à mon blog


"93 la belle rebelle", documentaire de résistance - France Culture : 
 
93 La belle rebelle 1_4- vidéo Dailymotion,  2_44_4 - vidéo Dailymotion

Ajouter cette vidéo à mon blog


93 la belle rebelle on Vimeo
On N'est Pas Des Marques De Vélo 1_2

Ajouter cette vidéo à mon blog


On N'est Pas Des Marques De Vélo 2_2


Frustrée, la jeunesse française rêve d'en découdre - Le Monde

Jeunesse, musique et rébellion

Nous, enfants du Rock on Vimeo
Les Béruriers Noirs : Zenith de Paris en 1988
TEDxMontpellier - Mehdi Lamloum - Plus jamais peur
 


A lire aussi 
Spécial investigation Magazine d'information  Vacances : l'envers de la carte postale :


Du devoir de la désobéissance civile -
Créé le mardi 07 février 2017
Persepolis
Créé le dimanche 05 février 2017 
Virgin suicides
Vendredi 31 mars 2017 10:32
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu