Avertir le modérateur

13/08/2017

Le drame de Charlotteville

n

 

Super nul

L’image contient peut-être : texte
  z tous les nationalismes sont bêtes et à la solde des dominants. Mais il est vrai que le patriotisme américain atteint un niveau de bêtise et d'égoisme qui frôle avec l'imaginaire du nazisme.
..................................
par "américain" je parle de gens qui défendent leur patrie avant des principes comme "l'égalité" ou " l'entraide". Je ne mets pas tout un peuple dans le même sac. Mais les USA étant omniprésent via leur propagande et leur marques commerciales on ne peut pas en faire l'impasse.
"C'est la destruction complète de la société actuelle et sa réorganisation sur de tout autres bases sociales qui amèneront à la disparition définitive de la peste nationaliste"
voline

"Elle est élastique, la démocratie, elle apparaît quand ça arrange les dirigeants et se rétracte quand ils en ont moins besoin."
Nigrida, Mikhaïl W. Ramseier

La Canaille "Allons enfants" : Charlottesville white nationalist marchers face backlash 14 August 2017 From the sectionUS & Canada : Far-right white nationalists who attended rallies this weekend in Charlottesville, Virginia, did not cover their faces as they marched around with lit torches, chanting slogans like "you will not replace us".

White nationalists carry torches on the grounds of the University of Virginia, on the eve of a planned Unite The Right rally in Charlottesville, Virginia, U.S. August 11, 2017Image copyrightREUTERS Image captionWhite nationalists gathered on Friday at the University of Virginia, ahead of the "Unite the Right" rally on Saturday

 

Expérience zéro en politique, misogyne, islamophobe, mexicanophobe et climato-sceptique : Donald Trump avait tout pour se faire détester par tous, les démocrates, les républicains -son propre camp- ou la majeure partie de la communauté internationale. Pourtant, c'est bien lui qui devient le nouveau président américain. Déjouant tous les pronostics, il a remporté une victoire incontestable, porté apparement par une volonté de renouvellement de la classe politique. 

A lire Donald Trump, la victoire de l'anti-establishment | ARTE Info : VIDEO. Donald Trump et l'extrême droite américaine, la "love story" ? L’homme qui murmure a l’oreille de Trump  / Documentaire Politique : Noter ce docu Dans la même catégoriePour aller plus loin, Le gouvernement TRUMP Par Enkolo dans Accueil le 09/11/2016 Quel président pour l'Amérique ?

 
 
Facebook – Daily Stormer Charlottesville : le site néonazi The Daily Stormer sous pression

Des groupes d'extrême droite encouragés par la victoire de Trump ...

NEWSRACISM"Il y a des moments où je me dis que vivre en France est un trésor qu'il nous faut préserver"Camille DubruelhJournaliste vidéo

US politician says 'kill them all' after London attack a war against 'Islamic horror' after deadly attack. A US congressman has called for a war against "Islamic horror" in response to the attacks in London

 

Unite the Right: White supremacists rally in Virginia by  sur Al jazeera

Follow Patrick Strickland on Twitter: @P_Strickland_

The Rise of Trump - Fault Lines

 n 

 

Unite the Right comes after months of increased clashes between far-right groups and anti-fascists.

 

De violentes échauffourées ont éclaté ce samedi entre militants antiracistes et groupuscules de l'extrême-droite américaines réunis à Charlottesville, en Virginie, forçant le gouverneur de l'Etat à déclarer l'état d'urgence et la police à décider l'interdiction du rassemblement.

Massive brawl breaks out, tiki torches thrown as reaches Jefferson monument in . Chemicals dispersed

"Vitrine de haine"

"Cet événement pourrait offrir une vitrine historique de haine, en rassemblant en un seul lieu un nombre d'extrémistes inédit depuis au moins une décennie", avait averti Oren Segal, directeur du Centre sur l'extrémisme de l'Anti-Defamation League (ADL), une association de lutte contre l'antisémitisme. Le 8 juillet dernier, quelques dizaines de membres du Ku Klux Klan s'étaient déjà rassemblés dans cette ville paisible et pittoresque, très largement surpassés en nombre par les manifestants antiracistes. Mais les images de ces extrémistes en robe traditionnelle avaient été diffusées dans le monde entier. Source: Al Jazeera News United States, Racism ,Religion

A lire  Aux États-Unis, les extrémistes blancs tuent plus que les djihadistes : la vidéo de L'Obs.Les chiffres parlent d'eux-mêmes

n Comment la manifestation d’extrême droite a dégénéré à Charlottesville 86

Des groupes radicaux, suprémacistes et nazis s’étaient rassemblés dans cette ville de Virginie. Leur but Unifier la droite

He added: "But I hope that the people sharing the photo are willing to listen that I'm not the angry racist they see in that photo."

Media captionMarissa Blair, a friend of the victim, says the Charlottesville car attack was an "act of terror"

 Parmi les contre-manifestants, une personne a été tuée par une voiture fonçant dans la foule. Forte de la visibilité nouvelle de son nouvel avatar, « l’alt-right », et dopée par la victoire en novembre 2016 de Donald Trump, qu’elle avait activement soutenu, l’extrême droite s’était fixé un objectif : fédérer des groupuscules historiquement divisés face à la gauche et notamment face aux mouvements antiracistes comme Black Lives Matter, né à la suite des violences policières visant des Afro-Américains.

Qu'est-ce que l'Alt-Right?... - Piero San Giorgio - Facebook : Piero San Giorgio, de son vrai nom Piero Falotti, né en 1971 à Milan, est un auteur survivaliste suisse proche des milieux d'extrême droite radicale, connu pour son livre Survivre à l'effondrement économique, paru en 2011. Wikipédia

It is easy to condemn Neo-Nazi protesters, but difficult to enact policies that dismantle and divert from white supremacist structures and policy.

n La démostration des néo-nazis américains a pu être mis en place aussi facilement grace a la complaisance des autorités américaines selon 

Flowers and a photo of car ramming victim Heather Heyer lie at a makeshift memorial in Charlottesville [Justin Ide/Reuters]

Le site américain CrimethInc a fait un texte sur l’attaque de Charlottesville et sur ce qui a amené à cette situation prévisible. Des rassemblements spontanés ont été organisés un peu partout dans le monde dès l’annonce de l’attaque, d’autres rassemblements sont prévus, n’hésitez pas à nous envoyer vos initiatives. Ni Oubli Ni Pardon :

 
 

"We are anxious to politically defeat them," he explained. "We don't believe there should be platforms for fascists because history teaches us we can't allow that."

Hoku Jeffrey, a national organiser with By Any Means Necessary (BAIN), site Facebook  

Far-right speaker Milo Yiannopoulos was evacuated from a speaking event in Berkeley in February [File: Noah Berger/EPA

"More people, especially growing numbers of immigrants and young people, are taking direct action to obstruct Trump's policies and confront his most dangerous racist and neo-fascist supporters."

Follow Patrick Strickland on Twitter: @P_Strickland_

The Rise of Trump - Fault Lines

 

US anti-fascists take on alt-right fight squads 

  Donald Trump  A right-wing protester walks past a group of Antifa activists during an alt-right rally in Portland [Jim Urquhart/Reuters En France, les fans de Trump flirtent avec l'extrême droite - BFMTV Since Trump's inauguration on January 20, the alt-right has sought to build broader alliances with neo-Nazi groups and more mainstream Trump supporters in order to fight Antifa, say analysts and activists. Patriot Prayer, a far-right Christian group headed by alt-right activist Joey Gibson, was behind the Portland rally. While Gibson says the protests he holds in Portland are for the promotion of free speech, white supremacists - such as Portland stabbing suspect Jeremy Christian - have attended the events.

 READ MORE: Alt-right rally draws protests in Portland, Oregon

 'There will be blood'

 Gibson decried local authorities for supposedly caving into left-wing pressure, citing the Portland municipality's decision to cancel the city's annual Rose Festival parade in April after anti-fascists promised to confront far-right participants there.

READ MORE: What is the alt-right and what does it stand for?'Increased street fighting presence'

 

A pro-Trump supporter gives a Nazi salute in Berkeley during protests and skirmishes [File: Stephen Lam/Reuters En France, les fans de Trump flirtent avec l'extrême droite - BFMTV READ MORE: More Americans joining socialist groups under Trump : Anxious to defeat them'

 READ MORE: US anti-fascists 'can make racists afraid again' Source: Al Jazeera News US anti-fascists take on alt-right fight squads | Human Rights | Al Jazeera

Charlottesville: le discours émouvant de Jimmy Fallon animateur-vedette de la télévision américaine, est revenu sur les affrontements survenus samedi à Charlottesville en Virginie Comme il est de coutume en ouverture de son émission, le Tonight Show, très suivi au États-Unis, l'animateur américain revient sur l'actualité dans un discours de quelques minutes avant d'accueillir ses invités. Ce speech a été prononcé avant même que Donald Trump ne ravise son jugement, et sa position initiale, sur la part de responsabilité des suprémacistes blanc, estimant qu'«il y avait un groupe très agressif d'un côté, et de l'autre un groupe très violent aussi».
 
Peu après avoir condamné les "violences racistes" de Charlottesville, Donald Trump a retweeté un conspirationniste d'extrême droite critiquant la soit-disant différence de traitement médiatique pour les crimes commis par des noirs.

Ce retweet de Donald Trump n'est pas passé inaperçu. Mardi matin, quelques heures après avoir condamné les "violences racistes" de Charlottesville, le président américain a retweeté Jack Posobiec, l'un de ses plus fidèles soutiens, auteur du livre Citizens for Trump ("Citoyens pour Trump"), connu pour être un conspirationniste d'extrême droite

Mashable rapporte que ce retweet du président américain a été perçu outre-Atlantique comme un geste en direction de la droite alternative ("alt right") après ses déclarations sur les événements de Charlottesville 

 
 
Le PDG du groupe pharmaceutique américain Merck a démissionné de ses fonctions de conseiller économique du président avec fracas lundi. Une décision suivie par les patrons des groupes Under Armour et Intel. Le président américain avait déclenché une polémique en renvoyant à la suite de ces affrontements les deux camps dos à dos. Il a par la suite condamné le racisme des suprémacistes blancs pour éteindre l'incendie.Ce n'est pas la première fois qu‘un grand patron abandonne ses fonctions de conseiller, Bob Iger (Disney) et Elon Musk (Tesla) sont partis après que Trump a annoncé son retrait de l'accord de Paris. Travis Kalanick, ex-patron d'Uber, a fait de même après l'instauration du décret interdisant l'entrée du territoire américain aux citoyens de sept pays à majorité musulmane
 
Risque de campagnes de boycott

Doug McMillon, patron du premier employeur privé des États-Unis, Walmart, a aussi pris ses distances. Dans un mémo à ses employés, le dirigeant de la chaîne de distribution critique Donald Trump pour ne pas avoir «rejeté sans équivoque les actions déplorables des suprémacistes blancs».

Dans le climat de guerre ouverte entre la presse et l'Administration Trump, et face à une grosse mobilisation des activistes de gauche aux États-Unis contre une présidence qui leur paraît illégitime, tout patron américain court le risque de campagnes de boycott et de pressions de la part de ses actionnaires. Sur les réseaux sociaux et les télévisions, la pression montait pour qu'Indra Nooyi, patronne de PepsiCo, et Mary Barra, PDG de GM, abandonnent à leur tour le comité de conseil au président Trump. Elles tardaient à le faire. À leurs yeux, garder un contact et une influence parmi ceux qui préparent des réformes au sein de l'Administration pouvait servir les intérêts de leur entreprise. Plusieurs patrons avaient déjà renoncé à siéger aux comités de conseil du président Trump. Ceux de Disney et de Tesla l'avaient ainsi annoncé en juin, après le retrait des États-Unis des accords de Paris sur le climat.

 
 

 

US president campaigned on a platform that promised a blanket ban on Muslims entering the country, as he vowed to closely monitor mosques.   Arjun Sethi @arjunsethi81

Today, five years after the tragedy, a firebomb was thrown into a Minnesota mosque. We live with hate violence everyday.22 Replies 5555 Retweets 4646 likes Twitter Ads info and privacy Source: Al Jazeera News

 
Islamophobia in the USA (47:00)

.

 n USA: un homme arrêté pour une tentative d'attentat à Oklahoma City, ville déjà frappée par un attentat en 1995 perpétré par un suprémaciste blanc, qui avait fait 168 morts. Jerry Varnell a expliqué aux enquêteurs qu'il était un soutien du mouvement d'extrême-droite anti-gouvernemental "Three Percenters", et qu'il souhaitait monter sa propre milice

 Charlottesville : le documentaire glaçant de « Vice News » dans les rangs des suprémacistes américains

Les journalistes ont suivi les leaders du rassemblement « Unite the Right », pour qui les violences de samedi ne sont qu’un commencement.

Selon Slate.fr Ils doivent savoir qu'il ne sera JAMAIS anodin de faire des saluts hitlériens dans les rues, et qu'ils devront en répondre.  dans "Oui, il faut révéler les identités des néonazis" Après tout, ils assument de se montrer en public pour crier leur haine. Partager .

 

 Christopher Cantwell est le protagoniste principal du documentaire. Celui qui voudrait un président « bien plus raciste » que Donald Trump, à qui il reproche d’avoir « donné sa fille à un juif », est le fondateur de l’Agenda Radical, une web-émission aux tendances fascistes qu’il tourne dans son studio du New Hampshire.

A la fin du reportage, la journaliste Elle Reeve le rencontre dans sa chambre d’hôtel, le lendemain du drame. Le suprémaciste fait étalage de ses quatre armes à feu, dont une Kalachnikov, avant de déclarer que le rassemblement a été un succès. « Le fait que personne ne soit mort de notre côté est un bon point pour nous. » Et quand la journaliste lui demande si le meurtre de la jeune fille était justifié, il répond : « Ça va être difficile de faire mieux [que samedi]. Je pense que beaucoup plus de gens vont mourir. »

408 partages Une équipe de Vice News s’est embarquée avec le porte-parole de Unite the Right. Antisémite, raciste, violent et surarmé, il y parle sans filtre, comme bon nombre d’interviewés dans ces terrifiantes vingt-deux minutes.Effrayante plongée parmi les néonazis à Charlottesville TELERAMA.FR

 

A lire Islamophobia US & Canada Charlottesville : Le documentaire glaçant de « Vice News » dans les rangs des suprémacistes américains

A lire Qu'est-ce qu'un terroriste ? L» L'ex-patron du FBI accuse publiquement Trump de «mensonges»[Arte HD] Mon village, le ketchup et Donald Trump - YouTube*, L'« Alt-Right », les droitiers contrariés de l'Amérique - Le Monde, Protests, vigils around US decry white supremacism, White House defends Trump's response to Charlottesville unrest, Charlottesville attack: What, where and who?

 
La Canaille: "Jamais Nationale"

LIRE AUSSI :

» Charlottesville : insurrection sur le web pour démasquer les suprémacistes blancs

» Charlottesville : les suprémacistes blancs sèment l'effroi

» Charlottesville, une ville progressiste, cible des suprémacistes

Politics Human Rights Donald Trump United States
 
Anti-Trump protester: 'Is this my last free birthday?'More than 200 anti-Trump protesters are facing felony charges that could land some in prison for 70 to 80 years.
 
Fans de Poutine Les extrêmes droites d'Europe et la fascination du Kremlin 
Fans de Poutine : les extremes droites d'Europe et la fascination du Kremlin
 
Fans de Poutine : les extremes droites d'Europe et la fascination du Kremlin
Créé le dimanche 11 juin 2017
Fans de Poutine : les extremes droites d'Europe et la fascination du Kremlin

26/06/2017

LES ORIGINES DU MOT PIQUE-NIQUE

 la photo de Sékou Diabate.
L’image contient peut-être : 5 personnes, foule et plein air
Sékou Diabate avec Sabine Cyrille Sourde et 40 autres personnes.

LES ORIGINES DU MOT PIQUE-NIQUE

Quoi de plus champêtre et familial que ce terme que le monde entier a adopté !

Ses origines n’en sont pas moins sinistres. "Picnic" est une contraction de "Pick a nigger" "ramasser un nègre". Et le ramasser non pour l’inviter à une agréable partie de campagne mais pour le lyncher.

Contrairement à une idée reçue selon laquelle les lynchages seraient indissociablement liés à la période de la guerre de Sécession et de la Reconstruction, ils se sont poursuivis à haute échelle jusque dans les années 1930, sans disparaître totalement des traditions américaines.

Mais si certains s’opéraient dans le secret absolu et sous la protection des cagoules du Ku Klux Klan, d’autres se déroulaient au grand jour, occasions de véritables réjouissances.

On saucissonne et on boit de la bière devant des cadavres en train de se consumer sur les brasiers, devant des corps qui se tordent au bout d’une corde ou sous des fils de fers barbelés qui les ceinturent, on frappe avec des cannes plombées, on élargit les blessures au couteau, au tournevis, avec des ouvre-boîtes ou l’embout métallique d’un parapluie, on coupe des doigts, des oreilles ou des sexes pour les offrir autour de soi, on mitraille les victimes- trois mille huit cent trente-trois entre 1881 et 1940, dont 98% de Noirs- et les clichés pris se transforment en milliers de cartes postales.

Le lynchage, c’est la distraction des petites villes du Sud, mais l’Ouest et les grandes plaines s’y adonnent volontiers. On s’y rend en famille, il arrive que les journaux l’annoncent par voie de presse. Il n’est pas rare qu’au premier rang du spectacle des policiers hilares rient de toutes leurs dents. Ces festivités ont reçu deux noms, le "picnic" et le "Friday Night Boot Burnings" "La grillade du vendredi soir".

Il y a trois ans, quatre journalistes et historiens noirs ont publié aux Etats-Unis un livre intitulé "Without Sanctuary", au sous-titre éloquent : Le Lynchage aux Etats-Unis en cent trente photographies. Un document effrayant, bouleversant et un témoignage exceptionnel.

Certains, tout en confessant leur horreur devant les scènes ainsi exposées sous leurs yeux, jouent les autruches en se félicitant que ces pratiques barbares appartiennent à un passé révolu et proclament à l’envi qu’"il n’y a pas eu de lynchage en Amérique depuis près de cinquante ans". Or, les lynchages n’ont pas disparu.

Simplement, on ne pend pas toujours les Nègres, les Juifs, les Indiens, les Jaunes ou les Hispaniques. On plastique leurs maisons, on les abat au fusil d’assaut, on les frappe jusqu’à ce que mort s’ensuive à la batte de base-ball.

Le Centre pour un renouveau démocratique, basé à Atlanta, recensait cent vingt et un meurtres imputables à l’ultra-droite entre 1980 et 1986, deux fois plus pour les années qui ont suivi. Encore ne s’agit-il là que d’agressions et attentats à l’issue fatale. Mais les bons vieux lynchages à l’américaine n’ont pas disparu en 1968.

On se contentera de recommander la lecture du magnifique Freedom, une histoire photographique de la lutte des Noirs américains, parue en 2003 aux éditions Phaidon.

On n’y trouvera pas la photo du Noir traîné derrière la voiture de trois membres du Klan jusqu’à ce que mort s’ensuive au Texas en 1999, en revanche on y verra celle du jeune Michael A.Donald, 19 ans, qui, parti le 21 Mars 1978 acheter des cigarettes, fut retrouvé pendu et torturé à un arbre le lendemain. La scène se déroule à Mobile, Alabama, où on compta, de novembre 1980 à mai 1981, pas moins de "douze morts motivées par la haine raciale"

EXTRAIT DU DOCUMENT L’EMPIRE DU MAL ? Dictionnaire iconoclaste des Etats-Unis Auteur : Roger Martin

Bonne soirée (À) tous !!! Et si vous sortez , pensez à toujours vs munir d'un bout de corde...Un membre du KKK suicidé est membre du KKK a demi pardonné

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air
 
 
Un chirurgien amA(c)ricain retrouve par hasard- A Paris - l'assassin de son pA]rea ]Un dA(c)tective gA(c)nial et anticonformiste enquAate pour Interpol sur sept cadavres sans tAate, dA(c)couverts en ... Google Books

23:34 Publié dans racisme | Lien permanent | Commentaires (0)

24/06/2017

DANGER: FASCISME OU NOUVEAU FASCISME?

n

Heureusement que Défend Europe comme de nombreux groupuscule fascistes sont aussi cons, cela facilite .... Je ne boude pas mon plaisir :)

Le blog de Yannis Youlountas, pour suivre les multiples rebondissements aux allures de feuilleton de l'été autour de cette histoire du bateau de Génération Identitaire parti chasser les migrants en mer Méditerranée.
Cœur-cœur à toutes celles et ceux qui se bougent pour stopper cette infamie <3
http://blogyy.net/

L’image contient peut-être : océan, ciel, eau, nature et plein air
 
 
 
 

Le grand projet fasciste en Méditerranée était aujourd'hui devant le tribunal de Famagouste (nord de Chypre).

DEFEND EUROPE : LES MASQUES TOMBENT !

Le grand projet fasciste en Méditerranée était aujourd'hui devant le tribunal de Famagouste (nord de Chypre).

DEFEND EUROPE : LES MASQUES TOMBENT !

1 - Neuf membres de l'équipage ont été présentés tout à l'heure au tribunal de Famagouste dans une atmosphère tendue.

2 - Parmi eux, le capitaine, le second, mais aussi le sinistre propriétaire suédois du bateau : Tomas Egerstrom, qui a essayé d'éviter sa saisie par les autorités locales.

(...) 

8 - Les fascistes, de leur côté, essaient de noyer le poisson et d'obtenir une simple amende avec expulsion immédiate de l'équipage et du bateau, mais les faits semblent juridiquement trop graves pour cela, selon plusieurs camarades.

Un camarade ajoute : « s'ils arrivaient à partir, ce serait en prenant le risque de proposer une grosse enveloppe (liasse de billets). Mais d'une part, quand ce genre de tentative échoue, ça peut coûter très cher (tentative de corruption) et d'autre part, avec les révélations qui sont déjà sorties durant leur séjour à Chypre, ils seraient de toutes façons stoppés n'importe où ailleurs. Defend Europe, c'est fini ! »

Y.Y. avec des camarades antifascistes et solidaires de Chypre, ainsi que Kedistan, Non à Pegida en France et des camarades de Grèce, Turquie, Italie et France. Un merci particulier à la Horde.

A noter : nous avons volontairement choisi, avec nos camarades antifascistes et solidaires de Famagouste, de ne pas divulguer les photos montrant le visage des réfugiés tamouls, pour des raisons évidentes de sécurité.

La suite la publication de Yannis Youlountashttps://www.facebook.com/yyoulountas/posts/1799442583699694

 
 

A chaque lutte menée, on découvre de nouveaux camarades et, parfois, de nouveaux amis.

MERCI À NOS CAMARADES CHYPRIOTES QUI SONT DÉSOLÉS CE SOIR

ENTRETIEN I Boris Cyrulnik revient sur la vie de la résistante française Germaine Tillion, pour développer la théorie de la résilience dans les situations extrêmes. Renaître de sa souffrance...

Samedi matin, le philosophe Alain Finkielkraut qui anime l'émission Répliques sur France Culture recevait Renaud Camus, le théoricien du "grand remplacement" : concept controversé selon lequel les populations natives françaises seraient progressivement remplacées par des populations étrangères sur un plan culturel et ethnique. Il débattait avec le démographe Hervé Le Bras. 

"J'éprouve un profond dégout pour @franceculture qui permet à Finkielkraut et Renaud Camus de déverser leur haine sur le service public "

Quand Renaud Camus vomissait qu'il y avait trop de juifs à France Culture, il incluait Finkielkraut qui lui sert la soupe aujourd'hui ?

Très vite, plusieurs internautes ont manifesté leur mécontentement de voir invité "un fanatique d'extrême-droite" sur une station radio du service public. 

D'autres ont préféré rappeler qu'il avait été condamné pour provocation à la haine contre les musulmans. 

L'écrivain Renaud Camus condamné pour provocation à la haine contre les musulmans http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/10/l-ecrivain-renaud-camus-condamne-pour-provocation-a-la-haine-contre-les-musulmans_4399551_3224.html  invité de@franceculture

De l’insulte à l’arrivée de la répression, de la destruction de Liberté camouflé derrière des mots tel que Liberté ou encore Démocratie ; difficilement identifiable, le retour du fascisme semble utiliser un nouveau visage. Qu’il soit d’un parti extrémiste ou saupoudré de libéralisme et de citoyennisme l’éternel fléau  semble accélérer son retour.

Pour pouvoir le comprendre, il faut comprendre son mécanisme; nous verrons donc qu’il a plusieurs façons d’apparaître et qu’il peut endosser plusieurs formes.

Merci pour ce partage Bruno

 
Aucun texte alternatif disponible.
 

Du fascisme italien se prenant pour l’Empire romain, à l’ultra-catholique franquisme espagnol, en passant par les dictatures marxistes et les dictatures d’extrême droite d’Amérique du Sud, sans oublier les dictatures islamiques et le nazisme ; nous pouvons constater qu’il y a Des fascismes mais que ceux ci ont bien un berceau conceptuel commun ; appelons cela le Fascisme «primitif».

Si le fascisme naît bien en Italie sous la main de Mussolini tout en étant propre à ce pays , ce dernier peut donner le nom doctrinal à une longue liste de mouvements et gouvernements qui s’inspirent ou non du mussolinisme.

Pour comprendre ces mécanismes nous pouvons établir plusieurs points.

 

Voline dans sa brochure «le fascisme rouge» dans laquelle il démontre que la dictature du parti communiste est un fascisme, note 3 raisons fondamentales de son succès au 20ème siècle :

  • Raison économique:le Capitalisme basé sur la concurrence et sur les entreprise privées montre son incapacité à réagir au besoins économiques de tous, vient l’idée au bourgeois d’instaurer une dictature au dessus des intérêts économiques pour sauvegarder leurs richesses et leur pouvoirs
  • Raison sociale: La faillite du capitalisme privé, avec toutes ses conséquences effroyables, crée une situation nettement révolutionnaire. Les capitalistes veulent utiliser l’oppression pour mater les révoltes. Apparaît ici, écrit Voline l’idée du capitalisme d’Etat
  • Raison idéologique ( relevant de la psychologie de masse) :l’idée du grand chef -sauveur ou d’une élite dirigeante ;cette croyance en des individus qui seraient largement au dessus des autres, cette croyance que la masse doit être guidé à l’opposé d’un but émancipateur égalitaire et libertaire, est la raison de l’acceptation de la dictature par l’ensemble des personnes; une partie de la doctrine est donc déjà entretenu dans l’esprit du peuple. Sans cette croyance en un monde hiérarchique obligatoire, il serait impossible à une dictature de s’installer.

Nous avons là la genèse de tout fascismes de l’extrême gauche à l’extrême droite.(1)

Puisque nous voyons actuellement la montée du Fascisme par des mouvances d’extrême droite nous devons également relever ce que nous nommerons des « habitudes culturelles » communes. Et nous verrons que le néolibéralisme actuel endosse lui aussi beaucoup de ces « habitudes culturelles ».

  • Un culte d’une tradition :Généralement la Nation ( d’où le nationalisme) mais ce peut être également une Religion ou des Lois ( les lois du marchés et la Concurrence par exemple) ; ce qui compte pour un fascisme qui s’installe est de considérer hérétique et dangereux -au point de le punir- quiconque remet en cause les « fondamentaux » . Avec ou sans dieu les règles de la Tradition- de l’Ordre relève d’une forme divine dans les esprits l’acceptant.
  • Une conception philosophique mal délimité : Ce qui explique qu’ils vont avoir d’apparence des bases différentes alors que celles ci ne sont que des effets socio-historiques mais au fond rejoignent les même fondamentaux.Ces conceptions floues permettent à des paradoxes de faire partie de la théorie occasionnellement,tout en étant utile à sa propagande. La doctrine fasciste aime s’enrichir de brides volées par ci par là, mais jamais elle n’acceptera l’ensemble de ce qui vient d’être dépouillé, ni réfléchira sur le pourquoi de telle acception plutôt que telle autre puisqu’elle montrerait son inconsistance: elle devra faire preuve de rhétorique et de ruses pour se justifier. La réflexion profonde lui est ennemi.

    Ainsi nous pouvons voir certains fascistes français ( ou des idiots intellectuels de foire faisant le jeu du Fascisme en soutenant les même thèses) citer Bakounine, en enlevant les idées du contexte et de l’ensemble de ces théories; comme tout théoricien de la révolution sociale, Bakounine peut être discuté, amélioré, critiqué, analysé, regardé au regard des autres anarchistes qui le suivront, etc mais le fascisme fera un raccourci et le vieux Bakounine se transforme sous leur plume en «nazi», «antisémite» ; «sataniste», «massacreur», «monstre sanguinaire» ce qui vous en conviendrez n’est pas sérieux. Autre exemple incohérent: nous avons pu voir récemment des nationalistes faire l’apologie de Robespierre comme père de la Nation puis 1 mois après déclarer la Révolution française comme étant issu d’un complot judéo-maçonnique antichrétien. Paradoxe qui ne les dérangent visiblement pas.

    D’autres vont donner une lecture fasciste d’un penseur et au lieu de dire « tel ou tel chose s’incorporent à nos idées » préfèrent faire du penseur: un facho-l’un des leurs, ce qui est philosophiquement faible et malhonnête à la fois, mais dangereusement efficace pour leur propagande.

    Autre détail intéressant est le rapport entre fascisme et l’Art. L’Art est l’ennemi des totalitarismes tant qu’il a une portée de dénonciation de la situation présente, il est donc souvent victime soit de l’oppression soit d’une indifférence savamment orchestré. Lorsque celui ci commence à rentrer dans le moule il peut être incorporé ( les futuristes sous Mussolini ). Il ne faut donc pas se méprendre toute attaque contre la création artistique ne vise qu’a dire «tu es puni de ne pas nous rejoindre», donc si l’artiste accepte de trahir son «instinct» initial, de se vendre-pas forcément pour survivre, mais pour s’enrichir ou par rêves de gloire- tout peut être, par brides, incorporés. Ce qui va pour la Peinture convient pour les autres formes artistiques, la Musique en est un bon exemple. Il y a donc sous ce genre de régimes une tension terrible pour un artiste face à la survie et au compromis qui peut devenir une pente fatale. Lorsque nous voyons un nombre immense d’artistes en tout genre et que peu sont originaux, que souvent cela se ressemble tout, que très peu vis à vis du nombre sorte du lot, que les médias voient des « génies » et des « nouveaux talents » toutes les 5minutes, cela signifie que ce qui fut de l’Art est réduit a n’être que produit de consommation.

    Le danger actuel est donc que le Relativisme qui fleurie sur les médias et autres « outils de communication », qui nous laisse croire que toutes réflexions se valent, que le « paraître » est plus important que « l’être », qu’il faut aller s’informer très vite sans prendre le temps de réfléchir ou de s’instruire ; et totalement dans la définition sus-nommé et démontre que l’idéologie libérale actuelle est devenu fasciste sur ce point.

  • Le culte de l’Identité  : Afin de masquer les vrais rapports économiques et sociaux, la création d’un « Nous » qui se gonfle l’égo, admire la force ; la force brutale ou la force économique ou militaire qu’importe. A la différence d’une pensée émancipatrice qui suppose l’action dans un but égalitaire au delà des différences, le fascisme propose l’action pour l’action ; il y a toujours une guerre derrière une guerre. Ce « nous » ne réunit pas dans un but commun social mais réunit dans une raison quasi « mystique » dans un irrationalisme, ne défendant pas une union de fait mais d’une essence supérieur, d’où le racisme, le racialisme, le rejet de l’autre, la mise au pas de celles et ceux que l’Identité considèrent comme inférieurs, ou dangereux pour ladite identité.Alors qu’une pensée révolutionnaire libertaire en tant que mouvement collectif vise la disparition des inégalités ; s’il y a destruction du rapport de classes ( la classe étant un fait social-économique et non d’essence) il n’y a plus de classes, la destruction de la domination implique la fin de la classification entre dominants et dominés,. Une société anarchiste inclus un certains nombre de fonctionnements permettant les libertés individuelles et collectives ( comme le choix du mode de vie entre autre,qui peut être diversifié donc), mais n’inclus pas une Grande identité source de hiérarchie entre individus et groupes. En comparaison le racisme ( le propre de certains fascismes) vise une domination voir l’extermination d’un peuple, d’une type d’individus, de gens de tels critères, mais jamais il ne contient son auto-suppression.Que ce soit la Nation, la Religion, le Marché ( avec rappelons nous: les jeunes cadres dynamiques, ou le fameux manager « battant », ridicule certes, mais certain(e)s y croient réellement au point d’être très nuisibles), toutes ces identités réclament la soumission de ce qui est considéré comme différent.

 

 

 

Pour conclure,

Nous pouvons dire qu’il y a le Fascisme au sens de courant philosophique et politique qui incorpore différents mouvements passés et présents, il peut revêtir différents visages selon que l’accent est poussé sur tel ou tel aspect de son idéologie. Que ce dernier est une sous catégorie envisageable du capitalisme selon le cadre socio-économique et historique.

Actuellement différentes formations fascistes, certaines plus proches des fascismes historiques souhaitent un changement direct, rapide dans un régime totalitaire, ils grossissent leur rang grâce aux médias bourgeois.

L’ultra-libéralisme, le néo-libéralisme suivant le «devenir» logique de leur présupposés va lui aussi dans une direction de +en+ fasciste et dictatoriale; le fascisme de ces derniers est d’un nouveaux type, ne mettant pas l’accent sur les mêmes points que ceux du passé, le rendant plus difficilement identifiable au quotidien, il fonctionne étapes par étapes, s’installe doucement et sûrement. Il n’est pas le fruit de gens qui se réclameraient -même masqué- d’un fascisme mais de gens de la classe bourgeoise et leurs sbires qui suivent leur croyance et leur doctrine accomplissant par là ce nouveau fascisme, subtilement et sournoisement. Il n’est pas la peine de faire appel à un pseudo-complot mondialiste, la doctrine économique actuelle contient en soi les « gênes » du Fascisme puisque c’est cette même pensée économique qui représente le mieux le Capital, père du Fascisme. Quelque soit les individus et quelque soit leur motivations c’est la logique même de leur économisme qui est fasciste. Il n’y a pas un passage brutal, il est présent dès le départ et avance vicieusement pour atteindre son apogée.

Pour nous révolutionnaires, anarchistes mais aussi toutes personnes de bonnes volontés opposées au totalitarisme, nous devons toujours en tous points et tous lieux, identifier ce fléau et résister.

Que cela plaise ou non seule une révolution sociale et libertaire permettra de mettre fin au capitalisme et a tous ses dérivés.

 

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan

Torcy

(1) l’anarchisme est parfois classé à tort à l’extrême gauche, en tant que mouvement révolutionnaire l’anarchisme n’est pas à l’extrême gauche du capital. Malgré certains confusionnistes, qui ont des miettes à gagner, l’anarchisme n’a rien à faire avec des mouvements visant des dictatures, quand bien même elles dragueraient avec des jolis mots souvent creux.

DANGER: FASCISME OU NOUVEAU FASCISME?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu