Avertir le modérateur

10/08/2017

Mythes et réalités du mouvement anarchie

 

Comment faire vivre ou revivre les idées libertaires, anarchistes, communistes révolutionnaires alors que la question des enjeux de " crise", de " la dette souveraine", des libertés dans une démocratie bourgeoise ( oligarchie ou démocrature)?
 
L'arrogance d'un capitalisme triomphant aujourd'hui mondialisé, l'implosion en vol des fausses espérances du “ socialisme ” autoritaire, les impasses gestionnaires des stratégies réformistes rose-vert... expliquent sans doute le retour en force des libertaires dans la nouvelle vague de contestation anti-capitaliste qui émerge aux quatre coins de la planète.
 
Le veloppement des mouvements citoyens et sociaux : " les révolutions arabes", les indignés pour une démocratie réelle ( et non une démocratie bourgeoise, élististe avec patron et maitre, despotes)
 
A lire :
 
Courant Alternatif - Hors Série N°6 Unité des libertaires : Mythes et réalités du mouvement anarch
 
Voir en ligne : consulter ce numéro sur RA forum
Le hors série de Courant Alternatif sur ce thème est en ligne sur le site RA Forum
UNITÉ DES LIBERTAIRES ?
MYTHES ET RÉALITÉS DU MOUVEMENT ANARCHISTE !
 
Courant Alternatif - Hors Série N°6 Unité des libertaires : Mythes et réalités du mouvement anarchie
 
En janvier 2001, les éditions du Monde libertaire et les éditions Alternative libertaire (Belgique) publiaient une brochure intitulée : Unité Pour un mouvement libertaire, signée Jean-Marc Raynaud avec la complicité de Roger Noël dit Babar. Ce texte était l'occasion de sortir des archives un document datant de 1934, « La synthèse anarchiste » selon Voline.
 
Le 22 mars suivant, les deux auteurs, rejoints par un troisième camarade, J.C., rendaient public pour signatures individuelles ou collectives un second texte Unité ! Appel pour un mouvement libertaire , annonçant une première rencontre entre signataires pour les 13 et 14 octobre 2001, dans la perspective « d'une initiative pour la tenue des états généraux du mouvement libertaire ».
 
Fin août, L'Appel comptait près de 400 signataires issus de la militance anarchiste francophone, dont une centaine devraient se rencontrer à Niort cet automne.
 
Ce type d'initiative est récurrent dans le milieu anarchiste. Les personnes au fait de l'histoire des quarante dernières années de ce courant politique auront en mémoire La Lettre au mouvement anarchiste international de l'UGAC (Union des groupes anarchistes communistes) en 1966, ou plus récemment l'Appel pour une Alternative libertaire, initié par l'Union des travailleurs communistes libertaires en 1990. Textes qui à leur manière proposaient également des débats en vue de regroupement pour gagner en cohésion politique et en efficacité.
 
La particularité de l'Appel 2001 est qu'il émane non pas d'une tendance communiste libertaire, ou révolutionnaire, mais de militants de la Fédération anarchiste francophone, plutôt partisans d'une stratégie de synthèse organisationnelle, et qui, jusqu'ici, nous avaient habitué à une défense inconditionnelle de la Fédération Anarchiste, considérée comme LA structure anarchiste, centre de gravité d'une « mouvance » jugée peu significative et parfois méprisée.
 
Cet appel paraît également dans une période de redynamisation des luttes politiques et sociales à l'échelle nationale et internationale, dans lesquelles des anarchistes sont présents, et tirent même certains succès, au moins médiatiques. Cependant, il est vrai que ce succès d'image est générateur de frustrations, au moins à l'échelle du mouvement anarchiste hexagonal : l'incohérence de l'intervention des différentes structures se réclamant de l'anarchisme lors des manifestations contre le sommet européen de Nice en est une illustration éloquente. A l'échelle internationale, les regroupements et les restructurations sont également à l'ordre du jour, et l'Espagne ou l'Amérique du Nord nous fournissent des pistes intéressantes.
 
Le mouvement anarchiste en France est pour sa part composé d'un nombre conséquent d'organisations politiques et syndicales, de groupe locaux, d'associations, d'individualités, qui successivement et en fonction des événements se trouvent en positions phares ou en retrait, travaillent ensemble ou séparément, de concert ou en concurrence, plus ou moins à la recherche d'une hégémonie organisationnelle sur « le mouvement », ce qui se traduit généralement par d'avantage d'inertie que de dynamique.
 
L'intérêt de « l'Appel » est donc de proposer un questionnement à l'ensemble du courant anarchiste, qui peut éventuellement conduire vers une pratique d'échanges et de débats qui fait cruellement défaut à tout ce petit monde.
 
Cependant, la bonne volonté affichée ne doit pas conduire à une fausse naïveté, et nous faire prendre les vessies de l'unité pour les lanternes de la révolution sociale. Il existe, entre tous ceux et toutes celles, structures ou individus, qui se réfèrent à l'anarchisme, des clivages fondamentaux qui structurent l'histoire comme l'état actuel du courant anarchiste, et qui déterminent des conceptions radicalement opposées, théoriquement et pratiquement, de l'anarchisme. Et l'abandon de l'idée même de révolution, perceptible dans la dynamique en cours ainsi que dans certains articles publiés récemment à Lyon ou ailleurs, n'est ni des moindres, ni anodine.
Il est donc nécessaire de questionner ces clivages si l'on souhaite qu'un débat réel s'instaure et que des pratiques communes émergent, de façon à ne pas vivre sur l'illusion d'une possible unité de l'ensemble des libertaires, dont on ne tarderait pas à constater qu'il s'agit de l'union impossible de la carpe et du lapin.
 
Ce numéro hors série de Courant Alternatif se propose de contribuer à ce questionnement, en livrant un certain nombre d'éléments historiques et contemporains, théoriques et pratiques, qui fondent les lignes de fractures qui traversent « le » mouvement, sans prétendre retracer son histoire complète. Seuls ont été pris, à des périodes différentes, quelques exemples qui nous ont paru illustrer nos remarques précédentes. On pourrait en citer d'autres aussi importants et aussi éclairants à nos yeux. En revanche ce numéro reste très hexagonal ce qui est une lacune, que nous comblerons peut-être lors d'une prochaine livraison.
 
Mais il propose également un certain nombre de pistes de travail possibles pour tous ceux et toutes celles qui, comme nous, tentent de réduire cette fracture pour aller toujours plus loin sur les chemins d'une révolution communiste et libertaire.
 
Le 3 octobre 2001 / OCL
 
Sommaire
UNITÉ DES LIBERTAIRES ? Mythe et réalité du mouvement anarchiste
Courant alternatif — H.S. n°6 — 3ème trimestre 2001 Mensuel édité par l'Organisation communiste libertaire (OCL)
Unité des libertaires ? p. 3
Appel à l'unité p. 4
Voie étroite d'une convergence nécessaire p. 5
Lecture critique p.16
Quelle unité des révolutionnaires ? p. 18
Lutte des classes et racines du mouvement anarchiste p. 21
Ni plateforme, ni synthèse p. 25
Anarchistes et francs-maçons p.27
La question coloniale p. 29
Unité dans les luttes ? p. 32
Appel à une solidarité internationale p. 33 
 

26/03/2017

Marc Ogeret ‎

que signifie être contre le principe d'Autorité?
Par E Malatesta

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chapeau et texte
 
 
 
LÉO FERRÉ
 
 
LE DÉSORDRE, C'EST L'ORDRE MOINS LE POUVOIR



 
 Marc Ogeret ‎/ Chansons "Contre" 1880 - 1914, Face B / 1968
 

Ajouter cette vidéo à mon blog


Marc Ogeret Mon anarchie

 


Voyez donc cet aristocrate,
Pâle gommeux qui fait des épates,
Il passe sa vie à nocer,
A vingt ans c'est déjà cassé.

Comme une femme ça a des faiblesses,
Ca veut jouer à l'ancienne noblesse,
Incapable de gagner son pain,
Voilà le type du vrai gandin.


REFRAIN
Il a les mains blanches,
Les mains maquillées,
Il a les mains blanches,
Par la honte souillées.

Ca sent la paresse, c'est mou, c'est gnan-gnan,
Voilà c'qu'on appelle des mains de feignant !
Voyez donc ces hommes en soutane,
Soi-disant sur eux l'Bon Dieu plane,

Ils prônent Moïse et Jésus-Christ,
Mais font l'contraire de leurs écrits.
Oui Moïse était un apôtre,
Jésus-Christ mourut pour les autres,
Tandis qu'vous, prêtr's, pasteurs, rabbins,
Votre but, c'est l'or, le butin !
 
REFRAIN
Ils ont les mains blanches,
Les mains maquillées,
Ils ont les mains blanches,
Par l'or elles sont souillées.

Ca sent le tartuffe, l'avare, le gripp'sous
Voilà c'qu'on appelle des mains de filou !
Voyez donc ces hommes politiques,
Vrais paillasses à gueule tragique,

Qui pour aller au Parlement
Au peuple font du boniment :
J'vous promets les r'traites ouvrières,
J'vous promets la fin d'vos misères,
Ils se votent d'abord et comment !
Pour eux-mêmes quarante-et-un francs !
 
REFRAIN
Ils ont les mains blanches,
Les mains maquillées,
Ils ont les mains blanches,
Par la fraude souillées.

Ca sent le roublard, ça sent le malin,
Voilà c'qu'on appelle un poil dans la main !
Voyez donc cette foule tapageuse,
Que'qu' fois gaie, souvent malheureuse,

Oui ce sont les brav's ouvriers,
C'est la masse des sacrifiés.
Ils reviennent du bagne de l'usine,
Ils sont pâles, ils ont mauvaise mine,

Hommes et femmes, vrais gueux, meurt-de-faim
Qui engraissent un tas de coquins !
 
REFRAIN
Leurs mains n'sont pas blanches,
Ils ont travaillé,
Leurs mains n'sont pas blanches,
Elles sont meurtries, broyées.

Ca sent le courage, la force et l'honneur,
Voilà c'qu'on appelle des mains d'travailleurs !


Les mains blanches - Marc Ogeret

 

22/03/2017"Marine est au courant de tout", 11/03/2017 Lénine, une autre histoire de la révolution russeMarine Le pen Gate, 25/02/2017 Programme de Emmanuel Macron, "Marine est au courant de tout"
Par Enkolo dans Accueil le 26 Mars 2017

Marc Ogeret Mon anarchie Créé le dimanche 26 mars 2017

04/06/2014

Génération Ferré

n

Génération Ferré

ARTE+7 dimanche 01 juin à 17h40 (52 min)

ARTE+7

52 min

 

 

Génération Ferré

dimanche 01 juin à 17h40 (52 min)

Il a mis en musique l'amour, la mort, la révolte et d'incandescents poèmes. Ce documentaire émouvant retrace la carrière fleuve de Léo Ferré, à l'occasion du vingtième anniversaire de sa disparition.

Génération Ferré (1ère partie) - YouTube : <:SECTION id=details-description-full class="description span8">Enfant, il dirigeait des orchestres imaginaires sur les remparts de Monte-Carlo. Passionné de musique, il a appris seul la composition et l’harmonie, et a débarqué à Paris en 1946, à 30 ans, sans le sou. Comme nombre de ses confrères, Léo Ferré a débuté dans les cabarets de Saint-Germain-des-Prés aux riches heures de la chanson rive gauche. Mais il n'idéalisera pas cette période, rendant hommage au public "qui écoutait la chanson avec plaisir", mais dénonçant "l'exploitation abusive des artistes" par les "tauliers". Déjà Léo l'écorché vif dit ce qu'il pense à chaque fois qu'il en a l'occasion, un penchant contestataire qui, bien plus tard, en mai 1968, rencontrera un formidable écho. Puis viennent les premiers succès : "Monsieur William", "Le temps du tango" ou "Paris-Canaille". L'aide du mécène Rainier, qui met à sa disposition l'opéra de Monte-Carlo et son orchestre, met un terme aux fins de mois difficiles. Le chanteur réalise son rêve : diriger une formation symphonique et composer un oratorio pour "La chanson du mal-aimé" d'Apollinaire.

Rimbaud dans la rue

 

Léo Ferré n'a cessé de se renouveler, mettant en musique Baudelaire, Verlaine ou Rimbaud qu'il fit ainsi "descendre dans la rue", chantant aux côtés des anars ou habitant passionnément la scène. La rupture violente, en 1968, avec Madeleine, épouse et muse, et la mort de la guenon Pépée, l'enfant chéri du couple, réveille d'anciennes blessures et lui inspirera de saisissants monologues : "Il n'y a plus rien", "Pépée" ou encore "Avec le temps".

Génération Ferré Amour, mort, révolte, poèmes incandescents :

Se replongeant dans les musiques et les textes de Ferré, interviewant ses proches, notamment son amie Benoîte Groult, ce documentaire retrace les diverses périodes de cette carrière multiforme, dessinant en filigrane le portrait d'un homme tourmenté et attachant. Plusieurs chanteurs – Bernard Lavilliers, Hubert-Félix Thiéfaine, Sapho… – lui rendent hommage, interprétant ses textes et évoquant l'influence de ce musicien et poète qui a marqué plusieurs générations.

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu