Avertir le modérateur

03/12/2017

Alep, chronique d’une révolution impossible

n

"Quand létat t'enseigne a tuer, il se fait appeler patrie."

Marc Robine - Le Déserteur (Version non censurée) Bachar moi ou le chaos

 Alep, chronique d’une révolution impossible

La répression du régime et la radicalisation des groupes armés ont eu progressivement raison des idéaux du soulèvement de la ville, en 2012.LE MONDE Et le régime joue à merveille de ses réticences. Il coopte, infiltre, distribue de l’argent, agite l’épouvantail du sectarisme, menace et surtout terrorise. Les meneurs les plus politisés disparaissent un par un Téhéran vient en aide au régime de Damas pour combattre l’organisation sunnite Etat islamique et pour continuer d’approvisionner en armes le Hezbollah chiite libanais.


Que reste-t-il comme options aux Occidentaux face à un régime syrien, renforcé par sa victoire annoncée à Alep et soutenu par la Russie et l’Iran ?, s’interroge le chercheur Joseph Bahout.

En perdant Alep, la rébellion se retrouve expulsée de la « Syrie utile », l’axe nord-sud qui relie les principales villes du pays, et risque d’être cantonnée à une guérilla rurale. Le régime triomphe mais il est loin d’avoir retrouvé sa légitimité. Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) Alep, un tournant majeur dans la guerre civile syrienne - Le Monde

  
Syrie, dans l'enfer d'Alep Ligne de Front

Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube :  

 


Alep, un an après, c'est le portrait d'une ville dévastée qui tente de renaitre dès que les bombardements cessent, c'est le portrait surtout de ses habitants. De ceux qui vivent et qui font la guerre en Syrie.

 

Le Conseil de sécurité est paralysé par le veto russe. Certes Moscou est isolée et même Pékin ne suit plus. Mais elle reste maîtresse du jeu avec son soutien à un régime en passe de reconquérir une bonne partie de la Syrie dite utile. Ce sera une victoire de courte durée qui ne fera qu’alimenter encore un peu plus le djihadisme mais le Kremlin aura réussi à démontrer qu’il est à nouveau incontournable comme à l’époque de la guerre froide.

 

Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube : Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube

 

Syrie: 26 combattants prorégime tués par l'EI, 22 civils par des raids aériens n 

Et toujours la population en otage…

Alep, le cri d'alarme - C à vous - 08/12/2016

 

Syrie : à Alep, un carnage parmi les civils en fuite

Alep-Est, le 30 novembre. Image extraite d’une vidéo diffusée par les casques blancs (la défense civile syrienne).

Alep-Est, le 30 novembre. Image extraite d’une vidéo diffusée par les casques blancs (la défense civile syrienne). HO / AFP

Des villes de plus de 100 000 habitants ont été rasées dans les bombardements et provoqué la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.. Le flot des malheureux qui fuient les combats autour de la deuxième agglomération du pays, Alep, ne tarit pas.Les images sont cauchemardesques : celles de parents, nouveau-nés dans les bras, émergeant des décombres des dernières frappes aériennes. Les camps de réfugiés aux frontières débordent, en Jordanie comme en Turquie : la machine à fabriquer les djihadistes de demain tourne à plein.

L’armée syrienne et ses milices tiennent désormais près d’un tiers de la partie insurgée d’Alep. La chute de la ville marquerait un tournant dans le conflit.LE MONDE | 

Syria’s war: Government forces push into Aleppo's old city

 

"In the past several days an intensive

i-État.»

East Aleppo resident: 'They are trying to exterminate my neighbourhood'

 Le pouvoir n’a d’ailleurs pas commenté l’annonce russe.

 

 

DÉCRYPTAGE - pour le figaro "La chute annoncée d'Alep modifiera profondément la donne en Syrie". La chute annoncée d'Alep modifiera profondément la donne en Syrie.

L'enjeux d'ALEP est devenu l'enjeux stratégique, politique et  militaire de la / les guerres en Syrie. Editorial. ( le Monde) 

Les évacuations de centaines d’hommes d’Alep-Est, dans des camions arborant le portrait officiel d’Assad, rappellent la tragédie de Srebrenicasouligne l’écrivaine, réalisatrice et journaliste Sylvie Matton.
 
Dani Kappani craint autant un encerclement total qu’une intensification des bombardements. Mais pour lui, gagner Idlib était « la seule option. D’autres militants et combattants ont choisi de resterà Mouadamiya, en retournant sous le contrôle d’Assad. Pour moi, cette réconciliation qu’impose le régime à des villes où ses forces ont tué et affamé les gens est insupportable. »

« J’étais heureux qu’ils soient sortis vivants de cet enfer, raconte Abeer Hussein, une habitante d’Atareb, jointe par WhatsApp, qui a observé l’arrivée des Alépins depuis le toit de sa maisonnette.Mais eux avaient l’air si triste. Ils ressemblent aux Palestiniens de 1948 [date de la création dIsraël, qui a poussé à l’exode des centaines de milliers de Palestiniens]. Ils ne parlent que d’une chose, retourner sur leur terre, alors que leur exil commence à peine et qu’il promet d’être long et douloureux. 
 

Les débats

»Alep-Est : la situation dégénère alors que plus aucun hôpital ne fonctionne

COMPTE RENDU La petite Syrienne de 7 ans qui tweete en direct la destruction de sa maison à Alep 6 Avec l’aide de sa mère, Bana Al-Abed raconte depuis septembre son quotidien fait de peur, de bruits de bombardements et de destructions dans les quartiers est d’Alep. Syrie : la rébellion s’effondre à Alep  

OMPTE RENDULes milices chiites en première ligne dans la bataille d’AlepTéhéran assure la survie militaire du régime de Damas en finançant et en armant des mercenaires Louis Imbert (Erbil (Irak), envoyé spécial)

25/01/2017

Bachar moi ou le chaos

n

 

 "Quand létat t'enseigne a tuer, il se fait appeler patrie."

Friedrich Dürrenmatt - musique: Harold Berg  la publication de Flores Magon

Marc Robine - Le Déserteur (Version non censurée) 

 "Today 150,000 people are threatened with extermination. We are calling for a halt to the bombing and guarantees of safe passage of all," Brita Haji Hassan said during a trip to Geneva.

Alors que la Syrie est en proie à une guerre sanglante qui dure depuis plus de cinq ans, ce documentaire dresse le portrait de l'homme fort de ce pays : Bachar el-Assad. Quel est le parcours de cet homme qui tient une part du destin mondial entre ses mains ? Daech, le djihadisme international, le chaos au Moyen-Orient, la crise des réfugiés : tous ces défis convergent pour partie vers Damas. Bachar est d'abord le produit d'un clan, les Assad. Cette famille rappelle d'autres dynasties terribles comme les Kadhafi ou les Hussein, Tout à leur volonté de survie politique et d'emprise sur leur pays. Bachar a un seul but : perpétuer son implacable pouvoir et celui de son clan sur la Syrie.



 Bachar, moi ou le chaos
 

 Bachar, moi ou le chaos ( complet) EN REPLAY : Bachar, moi ou le chaos - Télévision - TéléramaLa collusion avec les djihadistes - Bachar moi ou le chaos : L’EI s’approche à nouveau de la ville syrienne de Palmyre  Le Monde.fr avec AFP et Reuters | BACHAR, MOI OU LE CHAOS 

La population est abreuvée de slogans comme :

  • « La guerre, c'est la paix. »
  • « La liberté, c'est l’esclavage. »
  • « L'ignorance, c'est la force. »

Le président syrien affirme que la défaite des rebelles à Alep marquera un tournant dans la guerre :

« C’est vrai qu’Alep sera une victoire pour nous, mais, soyons réaliste, cela ne signifie pas la fin de la guerre en Syrie (…). Mais ce sera une étape énorme vers la fin [du conflit]. »

Ce slogan, répété à plusieurs reprises, est particulièrement significatif du point de vue du lecteur/spectateur. Il vient heurter la possibilité d'une liberté individuelle.

La ville incarne la tragédie syrienne : des milliers de civils sont pris au piège dans ses quartiers insurgés, cibles de bombardements incessant et sans recours à l’aide humanitaire ; des milliers d’autres partent sur les routes, tentant de fuir les combats

Syrie : posez vos questions sur la situation à Alep LIVE Benjamin Barthe, le correspondant du « Monde » à Beyrouth, va répondre à vos questions sur la bataille d’Alep, qui semble approcher de son dénouement. Syrie : la bataille d’Alep en 23 cartesVisualisez la bataille d’Alep en cartes

 


Les pourparlers, qui doivent reprendre à Genève, le 8 février, restent suspendus à l'issue des discussions d'Astana, qui devaient reprendre mardi en milieu de matinée.

#MOE - "Bachar Al-Assad, un personnage manipulateur et brutal" (Antoine Vitkine)

 

 


Syrie: 5 ans plus tard, Paul Moreira retrouve Ali
 

Les pourparlers d’Astana sur le conflit syrien ravivent les combats entre groupes rebelles

A lire La collusion avec les djihadistes - Bachar moi ou le chaos - Dailymotion

Pour le Monde Bachar Al-Assad, une victoire à la Pyrrhus 35 Le président syrien s’est spectaculairement rétabli,  mais il reste l’otage de ses parrains étrangers, l’Iran et la Russie.La tragédie d’Alep rappelle les dirigeants occidentaux à leurs errements. Que peut encore faire l’Europe ? Et la France ? Marc Semo, journaliste spécialiste de géopolitique au « Monde », a répondu à vos questions.   La Russie et l’Iran sont désormais comptables de l’avenir de la Syrie. Mais les deux puissances, sans lesquelles la dictature de Bachar Al-Assad n’aurait pas survécu, ne s’entendent pas forcément sur ce qu’il convient de faire. CHRONIQUE Alep, après la chute 13. Pour François Burgat : « C’est la victoire usurpée d’une minorité soutenue par des régimes autoritaires » 25 Selon le politologue et spécialiste du monde arabe, le désastre syrien provient de la mortifère erreur du désengagement proche-oriental de Barack Obama et de la focalisation des Occidentaux sur le combat exclusif contre l’organisation Etat islamique.François Burgat (Politologue, directeur de recherche à l'Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence)

« Une politique d’extermination » 

En Syrie, le crime de guerre est devenu la norme  Editorial. La situation empire chaque jour un peu plus dans la deuxième ville du pays, qui subit les bombardements incessants des forces de Bachar Al-Assad et de ses alliés. L’une des autres guerres, à laquelle ne participent ni Damas ni la Russie, est celle conduite contre lEtat islamique. Là, la coalition que pilote Washington en Syrie marque des points et prépare une offensive contre Rakka, le fief de l’EI. Mais là aussi, c’est le règne des milices pilotées par l’étranger (Turquie, Arabie saoudite etc.). La guerre ne s’arrêtera pas avec la chute d’Alep. Et, ce jeudi 24 novembre, des barils d’explosifs viendront à nouveau tuer et mutiler dans les ruines d’une ville qui fut l’un des joyaux de la région.. Editorial du « Monde ». 

 Document: Syrie, "La Guerre sale" de Bachar-El-Assad


 Disparus, la guerre invisible en Syrie Arte 2017 03 07 22 51 - YouTube

 
 
 
 
 

 

 

 

 

Et si la guerre en Syrie avait lieu en France ? Post de blog Si la France était la Syrie, les habitants d'Avignon et de Cannes seraient tous morts, selon les calculs du projet « If we were Syrian ».

 

Une des dimensions les plus dangereuses de ce conflit tient aux risques de sa transformation en affrontements « confessionnels ». Il serait faux de dire que tout se réduit, en Syrie, à une appartenance religieuse ou communautaire : il existe des alaouites qui soutiennent l’opposition, et des sunnites qui préfèrent le régime aux insurgés. Mais le pouvoir, s’appuyant sur sa base alaouite, a incontestablement avivé les tensions. De son côté, l’opposition — ou certaines de ses composantes, notamment le CNS — n’est pas en reste et se montre incapable d’offrir des garanties sérieuses pour l’avenir. Personne ne semble remarquer comment les Kurdes, par exemple, qui furent parmi les premiers à manifester (notamment pour obtenir des documents d’identité) se tiennent désormais à l’écart, choqués par le refus du conseil national syrien de reconnaître leurs droits (Dogu Ergil, « Syrian Kurds », Zaman, 21 février). Pour sa part, le régime semble vouloir relancer les activités du PKK, un parti qu’il avait utilisé dans son affrontement avec la Turquie dans les années 1990 et qui reste très populaire parmi les Kurdes de Syrie. 
 
La Situation deviendrait alors incontrôlable car il n'y aurait une impasse diplomatique aux conflits. Nous verrions un recrutement accéléré des organisations terroristes comme Daesch ou le Front Al Nosra, première bénéficiaire de l'abandon des pays européen dans le conflit et de l'échec d'une transition diplomatique.Car la militarisation du conflit est en marche, et porte avec elle les germes d’une ( multiple ) guerre civile (peut-être la seule voie de sortie pour le régime)

EDITORIAL A Damas, un « abattoir humain » au cœur de la crise syrienne 44 "Disparus, la guerre invisible de Syrie"

Alex Younger,  le chef du MI6 (service de renseignement extérieur).qui prononçait jeudi son premier grand discours public depuis sa nomination en 2014, a ajouté que la Russie cherchait à anéantir les opposants au régime de Bachar al Assad en transformant la Syrie en un désert humain. Selon lui, la Russie et Assad empêchent toute victoire sur le groupe Etat islamique et rendent illusoire toute perspective de fin de la guerre civile en considérant tous les adversaires du régime comme des "terroristes".

"La Russie et le régime syrien cherchent à tout transformer en désert, et appellent cela la paix. C'est là une tragédie humaine déchirante", a dit le patron du MI6. "Nous ne pourrons être à l'abri des menaces qui proviennent de ce pays tant que la guerre civile n'aura pas pris fin", a-t-il continué.

Les derniers attentats arrangent les affaires de Bachar El-Assad tout en répondant aux intérêts de Daech. Quoi qu’il en soit, tout règlement international de la crise syrienne nuirait finalement aux deux. courrier international Publié le 17/11/2015 - 16:47

La capacité de Bachar el-Assad à regagner le contrôle de la Syrie est loin d'être acquise, car la violence de l'opposition contre le gouvernement et son désir de vengeance ne feront que grossir. Mais la chute d'Alep ne signe pas la fin de la guerre, seulement son entrée dans une nouvelle phase. Cette dernière passera sans doute, pour le pouvoir, par la nécessaire sécurisation des ...

La reprise de la cité antique dimanche, ainsi que la lenteur de la reconquête de Mossoul par les Irakiens, peut être considérée comme des victoires militaires pour les djihadistes, après de nombreuses défaites ces derniers mois, notamment en Libye. Le gouvernements syriens et ses milices sont incapables de garder durablement des positions " gagnés" et s'en remettent a des bombardements aveugles sur les civiles Syrie: raids meurtriers sur un secteur tenu par l'EI21 civils tués dans des frappes contre Raqqa

Ce revers dans une ville où Vladimir Poutine avait organisé un concert symphonique en mai pour en célébrer la libération, illustre la difficulté de l’armée de Bachar Al-Assad, engagée dans la reconquête d’Alep, à combattre sur plusieurs fronts en même temps, en dépit du soutien aérien de la Russie et celui au sol de milices chiites libanaise, irakienne et iranienne.

Car la situation la plus profitable, aussi bien pour Daech que pour Assad, serait la perpétuation de la situation telle qu’elle est depuis trois ans. Pour les deux, c’était la meilleure garantie de survie puisque l’existence de l’un renforce celle de l’autre.

 

En attendant, des gens meurent…

 

  Bachar moi ou le chaos

 

 

Bachar, moi ou le chaos - vidéo Dailymotion

Bachar, moi ou le chaos - vidéo Dailymotion



COMPTE RENDU
TV : « Syrie, la révolution confisquée »
 Christophe Ayad

 

 

nSyrie: «chambre de torture» selon l'ONU  estimant que le conflit qui entre dans sa septième année est "la pire catastrophe provoquée par l'homme depuis la Seconde Guerre mondiale".

» Lire aussi - Syrie : les violences contre les enfants atteignent des records en 2016

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 60.000 personnes sont mortes en six ans sous la torture ou à cause des terribles conditions de détention dans les prisons du régime. Des enquêteurs de l'ONU ont accusé en février 2016 le régime de Damas d'"extermination" de détenus, affirmant que les morts massives de prisonniers étaient le résultat d'une "politique d'Etat".

Five years since the civil war began, more than 450,000 Syrians have been killed in the fighting, more than a million injured and over 12 million Syrians - half the country's prewar population - have been displaced from their homes.  

 

 

 Battle for Aleppo, Aleppo Bombing, Middle East

Lire aussi :   En Syrie, les Occidentaux impuissants, la Russie maîtresse du jeu

Documentaire - Le crépuscule des Assad (Syrie - Arte) Syrie - Dans l'enfer de la répression :

 Source "A propos dela Syrie"« Burning Country »La contestation Par Enkolo dans Accueil le11 et  13 Décembre 2016 Une attaque contre les services de sécurité du régime a fait 42 mortsLE MONDE |

 

Les blogs

 la publication de Kedistan.

Homs, chronique d'une révolteQuoi encore, la Syrie ?Un ennieme sommet syrien


Syrie : la révolution confisquée ?
 Créé le samedi 14 janvier 2017

Les débats

  War & ConflictSyria's Civil WarMiddle East

Les causes de la révolte

Militarisation

La voie de la négociation 

Lettre de Syrie

La bataille stratégique d'ALEP

Au-delà de Palmyre, l’EI agrandit sa zone d’influence dans la province de Homs, presque entièrement sous contrôle de l’armée syrienne. Offensive de l'EI près de Palmyre en Syrie LIRE AUSSI:»Syrie : Palmyre de nouveau encerclée par Daech, »100 millions de dollars pour le patrimoine en danger Syrie/Palmyre: combats entre l'EI et le régimeL'armée syrienne envoie des renforts à Palmyre

LIRE AUSSI:

»Alep, ville symbole et enjeu stratégique pour le régime syrien

 

 Quoi encore, la Syrie ? 19/11/2016 15:52

Alep Syrie, vivre avec la guerre Créé le jeudi 01 décembre 2016, SYRIA'S CIVIL WAR Aleppo locals say bombing goes on despite 'suspension' Syrie : les leçons du martyre d’AlepLa bataille stratégique d'ALEP

Les débats

05/07/2016

L'envers de la méfaille

n
Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actif, mon blog
 
Thema Sport : le revers de la médaille - Arte :20h50 (91 min)
Comment le culte et le marché de la performance sportive condamnent les athlètes de haut niveau à une escalade néfaste, avec des dommages souvent irréversibles pour leur santé. Une enquête exceptionnelle sur une réalité occultée.
 Sport : le revers de la médaille | ARTE , Fifa en congrès

 

Plus vite, plus haut, plus dopés


Malgré la multiplicité des scandales, rien n'enraie la mécanique infernale du dopage. À l'approche de l'Euro de football et des JO de Rio, une enquête édifiante dans les coulisses d'une arnaque planétaire.

Dans les pays démocratiques et développés, l'argent est devenu la seule balise. Après avoir été méprisés ou honnis jusqu'à la fin des années 1970 – une Rolls était alors le sommet de la ringardise –, le « fric » et ses attributs clinquants se sont imposés en force depuis les années 1990

 

Tour de France: Froome était dans le viseur des gendarmes pour dopage mécaniquePar , publié le 1.2Kpartages

REUTERS/Jean-Paul Pelissier Selon les informations de L'Express, les autorités françaises soupçonnaient Chris Froome et d'autres coureurs de vouloir recourir à la fraude technologique, via un moteur électrique, sur le Tour 2016. Les contrôles n'ont rien décelé.

Chris Froome, triple vainqueur du Tour de France (2013, 2015, 2016) à ce jour, était clairement dans le viseur des autorités françaises chargées de la lutte contre le dopage, l'année dernière, durant la Grande Boucle. Selon nos informations, l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique (Oclaesp), un service de police judiciaire, et l'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD), soupçonnaient le leader de l'équipe cycliste britannique Sky, ainsi que plusieurs autres caïds du peloton [non désignés], de "fraude technologique".  

LIRE AUSSI >> Moteur caché dans le vélo: comment fonctionne le dopage mécanique 

Alors, les nouveaux moyens de détection peuvent-ils mettre fin à la suspicion? Pas sûr. "La fraude technologique est toujours plus sophistiquée et les systèmes se miniaturisent davantage, avertit l'une de nos sources. Il s'agit d'électro-aimants intégrés dans la structure de la roue: l'ensemble crée une énergie capable de faire avancer la machine sans qu'il n'y ait besoin de pédaler... "  

Problème supplémentaire: les radiations dégagées sont de plus en plus difficiles à déceler. Il faut placer l'appareil de détection au plus près de la source. Pour balayer tous les doutes, il faudrait contrôler toutes les roues - y compris de secours-, utilisées par les 198 coureurs du Tour sur des étapes de 200 kilomètres... Enfin, ces moteurs électromagnétiques peuvent être commandés à distance. Assis dans sa voiture, un directeur d'équipe pourrait-il avertir son champion dans l'oreillette: "Accroche-toi, tu vas t'envoler..."? On n'ose l'imaginer. 

euro 2016 but.jpg

Après la victoire de la France sur l'Islande en 1/4 de finale de l'Euro, revivez les débats qui ont fait l'après-match sur les plateaux TV dans notre Zap'Euro. les notes des bleus Lire la suite ici


 
Le Brésil toujours avec sa présidente qui a pris la parole hier soir pour dire que son pays était près avec prêt de 11 milliards de dollars destiné pour accueillir cette coupe du monde. Somme énormes que beaucoup de Brésiliens aurait voulu voir investi dans l'éducation, la santé, le logement dans les secteurs ou le Brésil est très en retard. De nombreux amoureux du football et mêmes de nombreux athlète portait cette parole et marché ainsi dans les pas de ces crash test A l'image de Socrates qui a combattu la dictature et rève d'une société égalitaire. Le point :
 
Bresil  
•        
Faiblesses :
•          Manque d'infrastructures
•          Mécontentement des Brésiliens (Coupe du monde, corruption au Brésil)
•          Insuffisance des services publics et des infrastructures.
 
•          Force :
•          Agricole
•          Minéraux
•          beaucoup de ressources en matières premières
•          Géant démographique
 
 
Pourquoi le Brésil est LE pays du foot 
 
 


Bresil : Les héritiers de Socrates
Aussi populaire qu'il soit, le football a toujours eu un rôle politique au Brésil grâce à l'empreinte de Socrate, un joueur mythique qui a mené la fronde contre la dictature dans les années 80 et sert aujourd'hui de modèle à tous les nouveaux rebelles. .
 
1982 le milieu de terrains socrates balle aux pied s'oppose à la dictature Marita : " Liberté pour tout les Brésiliens" Le joueur de Sao polo installe la démocratie au sein de son club . Un joueur, une voie : AUTOGESTION. Avec leur maillot affichant clairement démocratie Corinthane ( démocratia Corinthiana )
 
Socrate et son équipe incarne un rêve de tout un peuple. Un peuple qui veut en finir avec la dictature. En 1985 ce rêve deviendra réalité Depuis Socrate est mort , bien sur le football a suivi d'autre chemin. Mais si ces petits frères entretiennent encore la flamme d'un football qui savait être politique
Sócrates e a Democracia Corinthiana (Em Inglês)

 
Sostenes Olivera et Rai, anciens joueurs du PSG consacre leurs fortunes au gamin des favelas dont le gouvernement ne s'occupe pas en leur offrant foot et éducation.
 
Sostenes Olivera, Directeur général de la fondation Gol de Lettra : " Nous avons le droit de voter, mais nous n'avons toujours pas le droit de savoir ce que la population a besoin et ce que les politiciens ont besoins. Donc je pense que la lutte de Socrate continue clairement en ce sens.
 
Les petits frères de Sucrates ne sont pas les seuls à ce servir du foot pour faire changer les choses. Dom Senso Football Club  par exemple dont les images ont inondés internet. L'association s'est crée en 2013 pour protéger les joueurs né du foot business . Cette association rassemble désormais 1000 joueurs rebelles et politiques
 
Ricardo Borges Martin ( google) , directeur exécutif du Dom Senso Football Club : " Il y a une prise de conscience que cela va bien au delà des terrains de foot. Elle correspond a ce que les brésiliens sont entrain de vivre. les gens se sentent plus habilité à prendre par au processus
 
Ces joueurs quasiment syndiqués peuvent compter sur le soutien de Omarca E Mosso, une association de supporter qui revendique un football plus juste et plus populaire. actif et plus populaire , ils ont mis une procédure pour corruption de la confédération Brésilienne de Foot en digne héritier de Socrate qui supporterait très mal que le foot ne soit plus la cause du Peuple.
 
Le stade Maracanã de Rio de Janeiro  À sa construction en 1950, à l'occasion de la première Coupe du monde de l'après-guerre, il était le plus grand stade de la planète. S'il a été détrôné depuis, l'Estádio Mário Filho, surnommé Maracaña, reste un lieu mythique : c'est ici, au nord de Rio de Janeiro, que Pelé marqua son millième but. Il vient d'être rénové pour la Coupe du monde de football
 
Le stade Maracana, Rio de Janeiro - YouTube : 
 
 


Paul Victor Magalhaes , responsable du " Font National des supporters " A rio de Janeiro La professionnalisation du football est symbolisé par le stade Maracaña. Avant il était pour les classes les plus basses, les ramasseurs de balles, les gens de la rue qui faisait la manche pour récolter un euro et qui pouvait rentrer au Maracaña. L'autre Maracaña était spontanément démocratique. Aujourd'hui les gens ne peuvent plus rentrer parce que les places sont trop chères
 
Bien sur, les brésiliens soutiendront jusqu'au bout l'équipe nationale, mais la magie du foot s'estompe. Pendant la coupe, ils iront aussi manifester ne serais que pour faire baisser le prix des billet dans les stades.
 

 

 

Le cri d'alrme de la BCE : Les gouvernements de la zone euro doivent rapidement engager de" vraies réformes structurelles", faute de quoi ils courront le risque de créer "une génération perdue"  a déclaré ce vendredi, dans un discours à Berlin, Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne. Particulièrement visée, la France, qui tarde à engager une réforme ambitieuse du marché du travail, malgré la loi El Khomri et ses multiples remous sociaux

L'Europe est surtout un ensemble de confédération d'état qui vote librement des lois néolibérale, comme en France la loi El Komry.

LE GRAND DÉBAT FRANÇAIS

 

Cela va mieux aussi pour les retraite

 Allez, on ose : ça va mieux pour les retraites aussi. Dans son rapport annuel, le Conseil d'orientation dédié au sujet (le COR) estime qu'il y aura bien un déficit en 2020 (faut quand même pas rêver) mais que le besoin de financement se réduira à 0,2 % du PIB, soit 4 milliards d'euros. C'est beaucoup mieux que la situation de 2008, à 0,7 % du PIB. Encore mieux, il suffirait d'un petit surcroît de revenu d'activité, de l'ordre de 1,8 %, pour que notre système de retraite soit excédentaire. Oui, excédentaire. Pour ne pas s'emballer trop vite, on rappellera ici que le COR est souvent critiqué pour son optimisme.

Australie: le premier ministre refuse de démissionnerec AFP

Le premier ministre australien Malcolm Turnbull a assumé aujourd'hui  toute la responsabilité du résultat des législatives, jugées désastreuses pour son camp conservateur, mais a exclu de démissionner.
"Je veux dire clairement que, en tant que Premier ministre et que leader du Parti libéral (principale formation de la coalition), j'assume l'entière responsabilité de notre campagne" électorale, a-t-il déclaré. "Le peuple australien a voté, et nous respectons le résultat", a-t-il dit, reconnaissant que son camp avait subi la désaffection d'une partie des électeurs.

Des millions d'électeurs ont voté pour des candidats indépendants ou minoritaires, tant à la chambre des représentants qu'au Sénat, où une candidate anti-immigration, Pauline Hanson, devrait faire son retour après 20 ans d'absence. M. Turnbull, ancien banquier multimillionnaire et ancien avocat, a également accusé les travaillistes d'avoir menti aux électeurs en prétendant que les conservateurs voulaient privatiser le système de sécurité sociale

Les grands medias ( médias bourgeois) nous expliquent que nos maux viennent de la mondialisation, de l'ultra-libéralisme (ou néo-libéralisme), de l'immigration, des robots... Les politiciens nous vantent leurs solutions miracles , de lois… et moins de liberté. .

Il faut dire que grâce à eux, le monde va franchement mieux : faillites, pauvreté, chômage, malaise des peuples, krachs financiers et crises économiques se multiplient –crise asiatique en 1997, bulle internet en 2000, crise des crédits subprime en 2008, crise de l'euro en 2012.

En France, face aux échecs, certains politiciens se revendiquent soudainement du libéralisme. Ainsi, le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, se déclare social-libéral. Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, énarque et repris de justice, se proclame libéral. Certes, le libéralisme est une vieille tradition française

La tyrannie commerciale de grandes sociétés multinationales et/ou étatiques, fortes de leurs armées de juristes et de lobbyistes  relève du libéralisme.

La finance imaginaire, analogie du capitalisme La Finance imaginaire - Là-bas si j'y suis :  Extrait :On dénonce constamment le marché ( le marché financier ou les marché) , tout le temps dans le discours altermondialiste dans les marché. Le marché n'existe pas, c'est un accompagnement, comme le libéralisme. Le système économique réel , c'est le capitalisme. La politique qui l'accompagne , c'est le keynésianisme sous toute ses formes, mais c'est toujours l'Etat étroitement lié aux forces économiques dominantes. Et le discours d'accompagnement, c'est le libéralisme.

Le Marché et le libéralisme, cela suppose quoi ? Un marché et un libéralisme qui est séparer de l'Etat. Le marché, cela suppose aussi une forte déréglementation et très concurrentiel. Et le marché, on nous le présente comme globalisé.

Or dans la réalité : c'est trois idées reçues ne tiennent pas comptes de la réalités. - --D'abord le marché n'est pas séparé de l'Etat, mais le marché va toujours de pair avec l'Etat. Le capitalisme n'existe que quand il s'identifie a l'Etat. Il n'y a pas de marché dans Etat

Un système monétaire et financier, incompréhensible par le grand-public, piloté par une poignée d'individus qui se cooptent, n'est pas libéral. Chacun devrait être libre de choisir la monnaie qui lui convient le mieux et une bonne monnaie n'a rien à craindre de la concurrence.

PARIS ET FRANCFORT DÉFINITIVEMENT RINGARDISÉS

 

Et puis pour regarder le mondial a travers un regard bleu, un joueur éclairé je vous conseil le blog invité de la rédaction web Socrates et les rebelles du stade | ARTE Info :
 
Sócrates, the elegance of football - YouTube :
 
 

Ajouter cette vidéo à mon blog


 
 
 
 ARTE Journal | ARTE :
  Socrates et les rebelles du stade
  L'équipe nationale du Brésil est lancée. Avec elle, des supporters et des athlètes qui n'hésitent pas à protester contre le gaspillage et la corruption occasionnés par le Mondial. Lire la suite
 
La Coupe contre le peuple brésilien - Zebre en Cavale
Le stade Maracanã de Rio de Janeiro
Un temple des émotions
lundi 09 juin à 9h45 (89 min)
Rediffusion mardi 24.06 à 9h00
 Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi : citoyen actif, mon blog
Socrate ou la pensée magique / Maître et contremaître - YouTube :
 
SÓCRATES O GÊNIO DA BOLA  
 
 

Ajouter cette vidéo à mon blog

 

 

 

Nous sommes convaincus que les élites - loin d'apporter des solutions, comme elles le revendiquent – sont plutôt la cause de nos problèmes. Nous espérons bien vous en convaincre et que nous serons de plus en plus nombreux

 

 

Promis cela va vraiment mieux :  ui (la dernière de l'été, dit Jean-Claude Mailly, patron de FO) et deuxième examen devant l'Assemblée nationale : la loi travail revient sur le devant de la scène, et il faut l'avouer, on se force à garder les yeux ouverts et à rester concentré devant cet interminable feuilleton. Près de 500 amendements devront être déposéaujourd'hui, dont un cosigné par 123 députés (y compris des "Hollandais") . Le fameux article 2, lui, devrait rester intact. Que de temps perdu

A lireLe revers de la Médaille  

SOS CULTURE & CONVERGENCE

A propos du travail gratuit... Il est vrai qu'il n'y a pas beaucoup d'argent dans des manifestations comme l'Euro !!! A lire la publication de Philippe Saïd.
 
  Après tout, il ne manque plus qu'eux : alors que les pilotes d'Air France entament leur grève demain, que les poubelles non ramassées jonchent Paris à la veille du match d'ouverture de l'Euro de foot, vendredi, et que les RER B et D qui conduisent au Stade de France risquent d'être bloqués, pourquoi pas nous refaire le coup du bus de Knysna, lors de la coupe du monde 2010, où les joueurs avaient refusé de quitter leur autocar ? Heureusement, la situation se détend à la SNCF, où les AG sont moins nombreuses à voter la grève. Et le leader de la CGT, Philippe Martinez, a appelé "à ne pas gêner les supporters". Heureusement qu'il est là

mardi 5 juillet 2016 à 14h

Lieu :Paris 5e

67 rdv pour ce lieu Manifestation « hors cage » contre la loi travail et son monde

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu