Avertir le modérateur

18/06/2016

Les deux poids de mesures

C'est l'ambiance tendue aussi en Angleterre ou les thèse populistes, les coups bas et le fait de surfer sur certaines idées d'extrême droite légitime de tels actes. De toute façon que ce soit en France, Angleterre, en Israel.... : Ils semblent que les gouvernement essayent de caresser les électeurs dans le sens du poils tandis que les gênants militants de gauches essuyent généralement une répression pénale et physique plus rude.

"Les enquête

un lien.
 
 
 

Les mots sont importants

« Il est temps de qualifier le meurtre de Jo Cox comme ce qu’il est : du terrorisme d’extrême droite », s’exaspère la chroniqueuse du journal conservateur The Telegraph Juliet Samuel, vendredi 17 juin

 

Le créateur de la sitcom « Citizen Khan » (diffusée sur la BBC) Adil Ray le dénonce également sur Twitter : « Ne pas qualifier cette attaque d’acte de terrorisme ne fera qu’éloigner la communauté musulmane. Et Jo Cox a durement combattu cela. »

 

la photo de Les répliques.
 

 Alors que les liens du suspect, avec l’extrême droite sont au cœur de l’enquête de la police britannique, le journaliste américain Glenn Greenwald, qui avait participé aux révélations d’Edward Snowden sur la surveillance de la NSA et du GCHQ en 2013, s’étonne sur le site The Intercept du « contraste absolu avec un incident très proche qui a eu lieu au Royaume-Uni en 2010, lorsqu’un parlementaire britannique, Stephen Timms, avait été violemment poignardé et presque tué par une femme ». Le journaliste rappelle qu’à cette époque, tous les médias britanniques avaient tout de suite qualifié l’attaque de « terroriste ». La différence ? Elle est « évidente », pour lui : « L’agresseur de Timms était musulmane, originaire du Bangladesh, alors que le suspect du meurtre de Cox… ne l’est pas. »

 Jo Cox a été tuée jeudi dans sa circonscription de Birstall, dans le nord de l'Angleterre, à une semaine du référendum britannique sur l'Union européenne. Les propos sans équivoque du suspect devant le tribunal de Westminster, où sont généralement juges les affaires liées au terrorisme, semblent conforter les différentes révélations et témoignages apparus depuis jeudi. Particularité de la loi britannique, l'inculpation du suspect signifie cependant que les médias n'ont désormais plus l'autorisation de publier ces éléments, notamment sur les possibles motivations du suspect.

Lire aussi :   Meurtre de Jo Cox : les motivations du tueur étaient-elles politiques ?

Pour certains, la prudence autour de Thomas Mair s’explique donc par le doute qui peut encore subsister sur les motivations du suspect – des informations contradictoires sont parvenues sur le fait qu’il ait prononcé les mots « Britain first ! » lors de l’attaque – et sur sa personnalité – son frère affirme qu’il souffre de « troubles mentaux ». Mais, comme le souligne le chroniqueur duFinancial Times Robert Shrimsley, « il est frappant que [les deux plus grands tabloids britanniques] The Sun et The Daily Mail, deux organes de presse qui ne sont pas franchement connus pour leur couverture prudente et discrète de l’actualité, aient tous les deux soulignés que le suspect était un “fou solitaire” ou un “solitaire avec un passif de maladie mentale”. »

 

Cette prudence, notamment concernant les témoignages sur les paroles prononcées par Mair lors de l’attaque, est louable, souligne-t-il. Mais… « on ne peut que s’interroger sur la prudence avec laquelle certains médias auraient évalué les éléments de l’enquête si le tueur avait eu une origine différente. Comment, peut-on se demander, ces titres auraient traité des témoignages assurant que le tueur avait crié “Allah Akbar” pendant qu’il portait les coups ? »

Glenn Greenwald fait de son côté le parallèle avec Omar Mateen, le tueur d’Orlando, également touché par des troubles mentaux, mais « qualifié immédiatement de terroriste ». Et plusieurs internautes lui ont fourni des modes d’emploi très visuels sur Twitter :

 
 Le parti politique Britain First, qui milite pour le Brexit, et dont la page Facebook compte 1,4 million de sympathisants, a nié toute implication dans l'attaque. En raison de tweets à la gloire du tueur présumé, la police enquête aussi sur un groupe de suprémacistes blancs, National Action, qui incidemment milite pour la sortie de l'UE. «Plus que 649 députés», disait l'un de ces tweets.
 
Le mois dernier, Nigel Farage, chef de file du parti eurosceptique Ukip, avait tenu des propos qui ont pu sembler prémonitoires: «Je pense qu'il est légitime de dire que, si les gens ont l'impression d'avoir complètement perdu le contrôle - et nous avons complètement perdu le contrôle de nos frontières en tant que membres de l'Union européenne - et que leur vote ne changera rien, alors la violence est la prochaine étape», avait-il déclaré à la BBC.

 

urs étudient les liens entretenus par Thomas Mair avec l'extrême droite, mais aussi de possibles troubles mentaux."
à chaque fois que l'on a des délires terrorislamiste,la condamnation de la presse dépasse souvent les "vérifications d'usages"...

refuser de condamner les actions des néonazis ça nous met dans une situation ou les européens sont fous,le Maghreb est criminel ...
c'est pas une question d'islamophobie,mais bien une vue de "l’esprit" qui participe à la stigmatisation qui fabrique des terroristes...

  

 
 
Pourquoi tant de réticences à ranger le crime commis contre la députée…
LEMONDE.FR
 

 nLire aussi :   Meurtre de Jo Cox : face au juge, le suspect clame « mort aux traîtres, liberté pour le Royaume-Uni »

20/09/2013

Rassemblement en hommage à Pavlos Fyssas

 

 
 racisme 2.jpg
Mardi soir à Athènes, le rappeur et militant antifa Pavlos Fyssas (Killah P) a été assassiné par des miliciens fascistes du parti Aube Dorée.
Alors qu’il se promenait dans le quartier du Pirée en compagnie de son amie et d’un autre couple, une vingtaine de militants d’extrême-droite l’ont agressé. Pavlos a reçu trois coups de couteau dans le coeur. Il est mort à l’hôpital dans les heures qui ont suivi. La police, si prompte à venir en aide aux fachos en France comme en Grèce et dont une patrouille se trouva...it à proximité de l’agression, n’est pas intervenue.

Partout en Europe, et particulièrement en Grèce, l’extrême-droite se développe, répand ses discours de haine, attaque et agresse.
Dans notre région comme ailleurs, la xénophobie et l’intolérance sont devenues la norme. Le maire UMP de Croix incite au meurtre des Rroms qui séjournent sans sa ville pendant que l’Etat "socialiste", incapable de rétablir un semblant de justice sociale, met à sac le campement de fortune de Lille Sud pour flatter l’électorat du FN. Les consanguins nazis de Troisième Voie (ceux qui ont assassiné Clément Méric avant l’été) ratonnent les homosexuel-les dans les bars du Vieux Lille et paradent pendant la braderie. Le magasin "Tribann" vend des vêtements ouvertement racistes rue du Port…

Face à l’extrême-droite, nous ne pourrons compter que sur nous-mêmes. Défendons-nous avant qu’il ne soit trop tard ! Honorons la mémoire de notre camarade grec !
Rassemblement en hommage à Pavlos Fyssas ce samedi 21 septembre à 14h place de la République à Lille.

Action Antifasciste NP2C
 
Turbulences Sociales a mis à jour la photo de l’évènement.
 
 
 
 

" François Hollande dévoile son véritable programme à la City :

tout le texte " (Partie 1/2) et les commentaires ( Partie 2/2)  - Par Adrien Levrat, François Ruffin,  Fakir23/02/2012 source ur Le plan de bataille des financiers , On voulait voir le ministre du travail, on a eu les forces de l'ordre

"

Le plan de bataille des financiers

Les Mutins de Pangée - Coopérative audiovisuelle

Flores Magon personne dit qu ils sont tous pourris à l’ origine. ils sont juste a l'image du système qu ils défendent, c est a dire que la pourriture fait parti de la fonction même. la personne la mieux intentionné du monde de par la structure du capitalisme, finirait par être un salopard comme les autres a leur place et puis niveau simpliste dire que critiquer les politiciens c est d extrême droite ça se pose là. car il me sembe qu une base de l extrême droite c est l'état fort, et que appeler a voter c est bien défendre l'état. ».Hollande et le changement!, Modèle Japonais généralisé , Cameron à l'épreuve du feu...

 

 

Cela fait longtemps que je sens la montée de l'extrême droite et l'utilisation par les gouvernements " menacées" par la contestation sociale ( Grèce....)

 

Trente-huit militants antifascistes interpellés à Paris : Trente-huit militants antifascistes ont été interpellés à Paris, jeudi 19 septembre au soir, en marge d'une manifestation en hommage au rappeur grec sympathisant d'extrême gauche, tué mercredi par un membre du parti néonazi Aube dorée.source Le monde

 

Photo : Ainsi il reste toujours ce fait primordial que la production dans le système capitaliste est organisée par chaque employeur pour son profit personnel, et non pour satisfaire les besoins humains.



Nous voulons donc abolir radicalement la domination et l'exploitation de l'homme par l'homme.

Donc : expropriation des détenteurs du sol et du capital à l'avantage de tous et abolition du gouvernement.



Errico Malatesta 



http://fr.wikisource.org/wiki/Le_programme_anarchiste
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu