Avertir le modérateur

25/01/2017

Bachar moi ou le chaos

n

 

 "Quand létat t'enseigne a tuer, il se fait appeler patrie."

Friedrich Dürrenmatt - musique: Harold Berg  la publication de Flores Magon

Marc Robine - Le Déserteur (Version non censurée) 

 "Today 150,000 people are threatened with extermination. We are calling for a halt to the bombing and guarantees of safe passage of all," Brita Haji Hassan said during a trip to Geneva.

Alors que la Syrie est en proie à une guerre sanglante qui dure depuis plus de cinq ans, ce documentaire dresse le portrait de l'homme fort de ce pays : Bachar el-Assad. Quel est le parcours de cet homme qui tient une part du destin mondial entre ses mains ? Daech, le djihadisme international, le chaos au Moyen-Orient, la crise des réfugiés : tous ces défis convergent pour partie vers Damas. Bachar est d'abord le produit d'un clan, les Assad. Cette famille rappelle d'autres dynasties terribles comme les Kadhafi ou les Hussein, Tout à leur volonté de survie politique et d'emprise sur leur pays. Bachar a un seul but : perpétuer son implacable pouvoir et celui de son clan sur la Syrie.



 Bachar, moi ou le chaos
 

 Bachar, moi ou le chaos ( complet) EN REPLAY : Bachar, moi ou le chaos - Télévision - TéléramaLa collusion avec les djihadistes - Bachar moi ou le chaos : L’EI s’approche à nouveau de la ville syrienne de Palmyre  Le Monde.fr avec AFP et Reuters | BACHAR, MOI OU LE CHAOS 

La population est abreuvée de slogans comme :

  • « La guerre, c'est la paix. »
  • « La liberté, c'est l’esclavage. »
  • « L'ignorance, c'est la force. »

Le président syrien affirme que la défaite des rebelles à Alep marquera un tournant dans la guerre :

« C’est vrai qu’Alep sera une victoire pour nous, mais, soyons réaliste, cela ne signifie pas la fin de la guerre en Syrie (…). Mais ce sera une étape énorme vers la fin [du conflit]. »

Ce slogan, répété à plusieurs reprises, est particulièrement significatif du point de vue du lecteur/spectateur. Il vient heurter la possibilité d'une liberté individuelle.

La ville incarne la tragédie syrienne : des milliers de civils sont pris au piège dans ses quartiers insurgés, cibles de bombardements incessant et sans recours à l’aide humanitaire ; des milliers d’autres partent sur les routes, tentant de fuir les combats

Syrie : posez vos questions sur la situation à Alep LIVE Benjamin Barthe, le correspondant du « Monde » à Beyrouth, va répondre à vos questions sur la bataille d’Alep, qui semble approcher de son dénouement. Syrie : la bataille d’Alep en 23 cartesVisualisez la bataille d’Alep en cartes

 

Marc Robine - Le Déserteur (Version non censurée) Bachar moi ou le chaos


Les pourparlers, qui doivent reprendre à Genève, le 8 février, restent suspendus à l'issue des discussions d'Astana, qui devaient reprendre mardi en milieu de matinée.

#MOE - "Bachar Al-Assad, un personnage manipulateur et brutal" (Antoine Vitkine)

 

 


Syrie: 5 ans plus tard, Paul Moreira retrouve Ali
 

Les pourparlers d’Astana sur le conflit syrien ravivent les combats entre groupes rebelles

A lire La collusion avec les djihadistes - Bachar moi ou le chaos - Dailymotion

Pour le Monde Bachar Al-Assad, une victoire à la Pyrrhus 35 Le président syrien s’est spectaculairement rétabli,  mais il reste l’otage de ses parrains étrangers, l’Iran et la Russie.La tragédie d’Alep rappelle les dirigeants occidentaux à leurs errements. Que peut encore faire l’Europe ? Et la France ? Marc Semo, journaliste spécialiste de géopolitique au « Monde », a répondu à vos questions.   La Russie et l’Iran sont désormais comptables de l’avenir de la Syrie. Mais les deux puissances, sans lesquelles la dictature de Bachar Al-Assad n’aurait pas survécu, ne s’entendent pas forcément sur ce qu’il convient de faire. CHRONIQUE Alep, après la chute 13. Pour François Burgat : « C’est la victoire usurpée d’une minorité soutenue par des régimes autoritaires » 25 Selon le politologue et spécialiste du monde arabe, le désastre syrien provient de la mortifère erreur du désengagement proche-oriental de Barack Obama et de la focalisation des Occidentaux sur le combat exclusif contre l’organisation Etat islamique.François Burgat (Politologue, directeur de recherche à l'Institut de recherches et d’études sur le monde arabe et musulman (IREMAM) à Aix-en-Provence)

« Une politique d’extermination » 

En Syrie, le crime de guerre est devenu la norme  Editorial. La situation empire chaque jour un peu plus dans la deuxième ville du pays, qui subit les bombardements incessants des forces de Bachar Al-Assad et de ses alliés. L’une des autres guerres, à laquelle ne participent ni Damas ni la Russie, est celle conduite contre lEtat islamique. Là, la coalition que pilote Washington en Syrie marque des points et prépare une offensive contre Rakka, le fief de l’EI. Mais là aussi, c’est le règne des milices pilotées par l’étranger (Turquie, Arabie saoudite etc.). La guerre ne s’arrêtera pas avec la chute d’Alep. Et, ce jeudi 24 novembre, des barils d’explosifs viendront à nouveau tuer et mutiler dans les ruines d’une ville qui fut l’un des joyaux de la région.. Editorial du « Monde ». 

 Document: Syrie, "La Guerre sale" de Bachar-El-Assad


 Disparus, la guerre invisible en Syrie Arte 2017 03 07 22 51 - YouTube

 
 
 
 
 

 Alep, chronique d’une révolution impossible

La répression du régime et la radicalisation des groupes armés ont eu progressivement raison des idéaux du soulèvement de la ville, en 2012.LE MONDE Et le régime joue à merveille de ses réticences. Il coopte, infiltre, distribue de l’argent, agite l’épouvantail du sectarisme, menace et surtout terrorise. Les meneurs les plus politisés disparaissent un par un Téhéran vient en aide au régime de Damas pour combattre l’organisation sunnite Etat islamique et pour continuer d’approvisionner en armes le Hezbollah chiite libanais.


Que reste-t-il comme options aux Occidentaux face à un régime syrien, renforcé par sa victoire annoncée à Alep et soutenu par la Russie et l’Iran ?, s’interroge le chercheur Joseph Bahout.

En perdant Alep, la rébellion se retrouve expulsée de la « Syrie utile », l’axe nord-sud qui relie les principales villes du pays, et risque d’être cantonnée à une guérilla rurale. Le régime triomphe mais il est loin d’avoir retrouvé sa légitimité. Benjamin Barthe (Beyrouth, correspondant) Alep, un tournant majeur dans la guerre civile syrienne - Le Monde

  
Syrie, dans l'enfer d'Alep Ligne de Front

Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube :  

 


Alep, un an après, c'est le portrait d'une ville dévastée qui tente de renaitre dès que les bombardements cessent, c'est le portrait surtout de ses habitants. De ceux qui vivent et qui font la guerre en Syrie.

 

Le Conseil de sécurité est paralysé par le veto russe. Certes Moscou est isolée et même Pékin ne suit plus. Mais elle reste maîtresse du jeu avec son soutien à un régime en passe de reconquérir une bonne partie de la Syrie dite utile. Ce sera une victoire de courte durée qui ne fera qu’alimenter encore un peu plus le djihadisme mais le Kremlin aura réussi à démontrer qu’il est à nouveau incontournable comme à l’époque de la guerre froide.

 

Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube : Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube

 

Syrie: 26 combattants prorégime tués par l'EI, 22 civils par des raids aériens n 

Et toujours la population en otage…

Alep, le cri d'alarme - C à vous - 08/12/2016

 

Syrie : à Alep, un carnage parmi les civils en fuite

Alep-Est, le 30 novembre. Image extraite d’une vidéo diffusée par les casques blancs (la défense civile syrienne).

Alep-Est, le 30 novembre. Image extraite d’une vidéo diffusée par les casques blancs (la défense civile syrienne). HO / AFP

Des villes de plus de 100 000 habitants ont été rasées dans les bombardements et provoqué la pire crise humanitaire depuis la Seconde guerre mondiale.. Le flot des malheureux qui fuient les combats autour de la deuxième agglomération du pays, Alep, ne tarit pas.Les images sont cauchemardesques : celles de parents, nouveau-nés dans les bras, émergeant des décombres des dernières frappes aériennes. Les camps de réfugiés aux frontières débordent, en Jordanie comme en Turquie : la machine à fabriquer les djihadistes de demain tourne à plein.

L’armée syrienne et ses milices tiennent désormais près d’un tiers de la partie insurgée d’Alep. La chute de la ville marquerait un tournant dans le conflit.LE MONDE |

Syria’s war: Government forces push into Aleppo's old city

 

"In the past several days an intensive

i-État.»

East Aleppo resident: 'They are trying to exterminate my neighbourhood'

 Le pouvoir n’a d’ailleurs pas commenté l’annonce russe.

 

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 1), (partie 2)

 Syrie, dans l'enfer d'Alep Ligne de Front Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube :   Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube : Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube 

DÉCRYPTAGE - pour le figaro "La chute annoncée d'Alep modifiera profondément la donne en Syrie". La chute annoncée d'Alep modifiera profondément la donne en Syrie.

L'enjeux d'ALEP est devenu l'enjeux stratégique, politique et  militaire de la / les guerres en Syrie. Editorial. ( le Monde) 

Les évacuations de centaines d’hommes d’Alep-Est, dans des camions arborant le portrait officiel d’Assad, rappellent la tragédie de Srebrenica, souligne l’écrivaine, réalisatrice et journaliste Sylvie Matton.
 
Dani Kappani craint autant un encerclement total qu’une intensification des bombardements. Mais pour lui, gagner Idlib était « la seule option. D’autres militants et combattants ont choisi de resterà Mouadamiya, en retournant sous le contrôle d’Assad. Pour moi, cette réconciliation qu’impose le régime à des villes où ses forces ont tué et affamé les gens est insupportable. »

« J’étais heureux qu’ils soient sortis vivants de cet enfer, raconte Abeer Hussein, une habitante d’Atareb, jointe par WhatsApp, qui a observé l’arrivée des Alépins depuis le toit de sa maisonnette.Mais eux avaient l’air si triste. Ils ressemblent aux Palestiniens de 1948 [date de la création dIsraël, qui a poussé à l’exode des centaines de milliers de Palestiniens]. Ils ne parlent que d’une chose, retourner sur leur terre, alors que leur exil commence à peine et qu’il promet d’être long et douloureux. 

Alep brûle
 

  

C’est dire que l’irruption actuelle des Gardiens de la Révolution d’Iran représente un basculement majeur, d’autant qu’elle s’accompagne de la participation massive de milices pro-iraniennes, libanaises, irakiennes et même afghanes.

Téhéran assure la survie militaire du régime de Damas en finançant et en armant des mercenaires Depuis la mi-novembre, des milices chiites étrangères, forces de choc indispensables au régime de Bachar Al-Assad, participent à la reconquête des quartiers rebelles d’Alep. a Saudi-led military coalition in Yemen.

 

Ces groupes accompagnent l’armée régulière syrienne, usée par plus de cinq ans de lutte, et opèrent de façon autonome, sous commandement général iranien. Téhéran, leur parrain, a maintenu les capacités du camp loyaliste en finançant et en armant ces mercenaires, tout en noyautant l’armée et les milices syriennes. 

Les djihadistes chiites, l’autre menace pour l’avenir de la Syrie et des Syriens (3/3,Alep Syrie, vivre avec la guerre)La décision de L'Assemblée qualifie l'Etat islamique de "génocidaire" est hypocrite, car  la résolution ne faisant pas référence "aux centaines de milliers de victimes du régime syrien" ni aux bombardements de la ville d'Alep, en Syrie.



COMPTE RENDU
TV : « Syrie, la révolution confisquée »
 Christophe Ayad

 

 

nSyrie: «chambre de torture» selon l'ONU  estimant que le conflit qui entre dans sa septième année est "la pire catastrophe provoquée par l'homme depuis la Seconde Guerre mondiale".

» Lire aussi - Syrie : les violences contre les enfants atteignent des records en 2016

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), au moins 60.000 personnes sont mortes en six ans sous la torture ou à cause des terribles conditions de détention dans les prisons du régime. Des enquêteurs de l'ONU ont accusé en février 2016 le régime de Damas d'"extermination" de détenus, affirmant que les morts massives de prisonniers étaient le résultat d'une "politique d'Etat".

 

 Ifweweresyrians

 

 Five years since the civil war began, more than 450,000 Syrians have been killed in the fighting, more than a million injured and over 12 million Syrians - half the country's prewar population - have been displaced from their homes.  

Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube Syrie, dans l'enfer d'Alep (Ligne de Front) - YouTube :Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube : Documentaire - Le crépuscule des Assad (Syrie - Arte) Syrie - Dans l'enfer de la répression :

The Boy who Started the Syrian War We tell the story of Mouawiya Syasneh, the boy whose anti-Assad graffiti lit the spark that engulfed Syria.  War & Conflict, Syria's Civil War, Middle East

 

 

Et si la guerre en Syrie avait lieu en France ? Post de blog Si la France était la Syrie, les habitants d'Avignon et de Cannes seraient tous morts, selon les calculs du projet « If we were Syrian ».

 

Une des dimensions les plus dangereuses de ce conflit tient aux risques de sa transformation en affrontements « confessionnels ». Il serait faux de dire que tout se réduit, en Syrie, à une appartenance religieuse ou communautaire : il existe des alaouites qui soutiennent l’opposition, et des sunnites qui préfèrent le régime aux insurgés. Mais le pouvoir, s’appuyant sur sa base alaouite, a incontestablement avivé les tensions. De son côté, l’opposition — ou certaines de ses composantes, notamment le CNS — n’est pas en reste et se montre incapable d’offrir des garanties sérieuses pour l’avenir. Personne ne semble remarquer comment les Kurdes, par exemple, qui furent parmi les premiers à manifester (notamment pour obtenir des documents d’identité) se tiennent désormais à l’écart, choqués par le refus du conseil national syrien de reconnaître leurs droits (Dogu Ergil, « Syrian Kurds », Zaman, 21 février). Pour sa part, le régime semble vouloir relancer les activités du PKK, un parti qu’il avait utilisé dans son affrontement avec la Turquie dans les années 1990 et qui reste très populaire parmi les Kurdes de Syrie. 
 
La Situation deviendrait alors incontrôlable car il n'y aurait une impasse diplomatique aux conflits. Nous verrions un recrutement accéléré des organisations terroristes comme Daesch ou le Front Al Nosra, première bénéficiaire de l'abandon des pays européen dans le conflit et de l'échec d'une transition diplomatique.Car la militarisation du conflit est en marche, et porte avec elle les germes d’une ( multiple ) guerre civile (peut-être la seule voie de sortie pour le régime)

EDITORIAL A Damas, un « abattoir humain » au cœur de la crise syrienne 44 "Disparus, la guerre invisible de Syrie"

Alex Younger,  le chef du MI6 (service de renseignement extérieur).qui prononçait jeudi son premier grand discours public depuis sa nomination en 2014, a ajouté que la Russie cherchait à anéantir les opposants au régime de Bachar al Assad en transformant la Syrie en un désert humain. Selon lui, la Russie et Assad empêchent toute victoire sur le groupe Etat islamique et rendent illusoire toute perspective de fin de la guerre civile en considérant tous les adversaires du régime comme des "terroristes".

"La Russie et le régime syrien cherchent à tout transformer en désert, et appellent cela la paix. C'est là une tragédie humaine déchirante", a dit le patron du MI6. "Nous ne pourrons être à l'abri des menaces qui proviennent de ce pays tant que la guerre civile n'aura pas pris fin", a-t-il continué.

Les derniers attentats arrangent les affaires de Bachar El-Assad tout en répondant aux intérêts de Daech. Quoi qu’il en soit, tout règlement international de la crise syrienne nuirait finalement aux deux. courrier international Publié le 17/11/2015 - 16:47

La capacité de Bachar el-Assad à regagner le contrôle de la Syrie est loin d'être acquise, car la violence de l'opposition contre le gouvernement et son désir de vengeance ne feront que grossir. Mais la chute d'Alep ne signe pas la fin de la guerre, seulement son entrée dans une nouvelle phase. Cette dernière passera sans doute, pour le pouvoir, par la nécessaire sécurisation des ...

La reprise de la cité antique dimanche, ainsi que la lenteur de la reconquête de Mossoul par les Irakiens, peut être considérée comme des victoires militaires pour les djihadistes, après de nombreuses défaites ces derniers mois, notamment en Libye. Le gouvernements syriens et ses milices sont incapables de garder durablement des positions " gagnés" et s'en remettent a des bombardements aveugles sur les civiles Syrie: raids meurtriers sur un secteur tenu par l'EI21 civils tués dans des frappes contre Raqqa

Ce revers dans une ville où Vladimir Poutine avait organisé un concert symphonique en mai pour en célébrer la libération, illustre la difficulté de l’armée de Bachar Al-Assad, engagée dans la reconquête d’Alep, à combattre sur plusieurs fronts en même temps, en dépit du soutien aérien de la Russie et celui au sol de milices chiites libanaise, irakienne et iranienne.

Car la situation la plus profitable, aussi bien pour Daech que pour Assad, serait la perpétuation de la situation telle qu’elle est depuis trois ans. Pour les deux, c’était la meilleure garantie de survie puisque l’existence de l’un renforce celle de l’autre.

 

En attendant, des gens meurent…

 


 
Marc Robine - Le Pieu

 Battle for Aleppo, Aleppo Bombing, Middle East

Lire aussi :   En Syrie, les Occidentaux impuissants, la Russie maîtresse du jeu

Documentaire - Le crépuscule des Assad (Syrie - Arte) Syrie - Dans l'enfer de la répression :

 Source "A propos dela Syrie"« Burning Country »La contestation Par Enkolo dans Accueil le11 et  13 Décembre 2016 Une attaque contre les services de sécurité du régime a fait 42 mortsLE MONDE |

 

Les blogs

 la publication de Kedistan.

Homs, chronique d'une révolteQuoi encore, la Syrie ?Un ennieme sommet syrien


Syrie : la révolution confisquée ?
 Créé le samedi 14 janvier 2017

Les débats

  War & ConflictSyria's Civil WarMiddle East

Les causes de la révolte

Militarisation

La voie de la négociation 

Lettre de Syrie

La bataille stratégique d'ALEP

Au-delà de Palmyre, l’EI agrandit sa zone d’influence dans la province de Homs, presque entièrement sous contrôle de l’armée syrienne. Offensive de l'EI près de Palmyre en Syrie LIRE AUSSI:»Syrie : Palmyre de nouveau encerclée par Daech, »100 millions de dollars pour le patrimoine en danger Syrie/Palmyre: combats entre l'EI et le régimeL'armée syrienne envoie des renforts à Palmyre

LIRE AUSSI:

»Alep, ville symbole et enjeu stratégique pour le régime syrien

»Alep-Est : la situation dégénère alors que plus aucun hôpital ne fonctionne

COMPTE RENDU La petite Syrienne de 7 ans qui tweete en direct la destruction de sa maison à Alep 6 Avec l’aide de sa mère, Bana Al-Abed raconte depuis septembre son quotidien fait de peur, de bruits de bombardements et de destructions dans les quartiers est d’Alep. Syrie : la rébellion s’effondre à Alep  

OMPTE RENDULes milices chiites en première ligne dans la bataille d’AlepTéhéran assure la survie militaire du régime de Damas en finançant et en armant des mercenaires Louis Imbert (Erbil (Irak), envoyé spécial)

 Quoi encore, la Syrie ? 19/11/2016 15:52

Alep Syrie, vivre avec la guerre Créé le jeudi 01 décembre 2016, SYRIA'S CIVIL WAR Aleppo locals say bombing goes on despite 'suspension' Syrie : les leçons du martyre d’AlepLa bataille stratégique d'ALEP

Les débats

19/06/2014

Are you at risk?

n

La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama”

 

« Les révolutions sortent, non d'un accident, mais de la nécessité. » Victor Hugo

 

 

 « Un homme ça s’empêche : il se définit pas simplement par ses prouesses ou ses droits, il se définit aussi par ce que la honte ou le scrupule le retienne de faire. L’homme qui se révolte est aussi un homme qui se résiste » - Albert Camus

 

 

 

Le terrorisme, spontané ou provoqué, justifie que les autorités chargées de la « Protection sociale » disposent d’un pouvoir absolu. Cette exception remarquable aux principes affichés de la société globalienne est théorisée ainsi dans le livre :

 

« Chacun est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d’abuser de leur liberté, c’est-à-dire d’empiéter sur celle des autres. LA PLUS GRANDE MENACE SUR LA LIBERTÉ, C’EST LA LIBERTÉ ELLE-MEME. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité c’est la liberté. La sécurité c’est la protection. La protection c’est la surveillance. LA SURVEILLANCE, C’EST LA LIBERTÉ. 

 

Rapport sur la sécurité intérieur :

La menace djihadistes pèse aussi sur l'Europe. Dans un rapport, l'agence de sécurité allemande est particulièrement inquiète face à la montée des islamistes qui gagnent du terrain Le point en Allemagne :

 

Retour en Europe, comme chaque années l'agence allemande des renseignements interne dresse le bilan des "agressions extrémistes" . Le constat est inquiétant. Les actes violents de l'extrême droite iont grimpé de 20 % , ceux de l'extrême gauche de 26% . Autre points noir dans ce rapport : la mouvance islamiste. En moins d'un an, plus de 260 d citoyens allemands ou partant du sol allemand se sont rendu en Syrie. L'Allemagne est elle un grand pourvoyeur de djihadistes? Quelle rôle joue t'elle dans ce processus. Des éléments d'explications :

Mehdi Nemmouche, du braquage à la guerre sainte

Par Haydée Sabéran

La Syrie, terreau à jihadistes

Par Marc Semo

 

La menace islamiste en Allemagne :

 

la privatisation de la guerre, privatisation, surveillance, l'idéologie sécuritaire, alain bauer, les marchands de la peur, obama, mercenaires, sociétés militaires privées, globalia, jc ruffin, la guerre de l'ombre, quand valls nous fait danser !, go on, watch me !, : finance, économie, lobbies industriels, guerres secrètes, enquête, gaz de schisme, gaz, pétrole : guerres secrètes , spécial investigation

 

Le rapport prtésenté aujourd'hui à Berlin fait état de nouveaux dangers. Selon se rapport, l'islamisme radical de l'EIIL est la menace la plus importante qui pèse aujourd'hui sur la sécurité intérieur de l'Allemagne et de l'Europe. En offrant un terrain propice aux propagande, la guerre en Irak et en Syrie joue un role centrale. 270 islamistes d'Allemagne ont rejoins les combats sur le terrain

 

Thomas de Maizière, ministre allemand de l'intérieur : " Ce dangers extrême est de voir revenir des combattants près à en découdre est devenu un danger mortel et concret pour toute l'Europe. Les mouvements de retour concerne aussi l'Allemagne. C'est pourquoi se phénomène nous inquiète tout particulièrement"

 

Comme l'a démontré l'attentat du musée juif de Bruxelles fin mai («Le danger d’un 11 Septembre européen est réel»  Marc SEMO)   , ils ne sont pas lié à une organisation en particulier et se déplacent dans toute l'Europe. A son retour de Syrie, le tueur de Bruxelles avait transité par l'aéroport de Francfort. L'auteur des tueries de Montauban et de Toulouse avait abattu sept personnes après avoir été formé au Pakistan. Pour empêcher que de telle drame se reproduise, les autorité allemande mise sur les moyens de surveillance et ceux malgré le scandale de la NSA

 

Thomas de Maizière : " Dans le même temps, nous sommes et nous ne nous en cachons pas qu'une coopération avec nos amis de leurs renseignement est indispensable pour garantir la sécurité de nos citoyens et des citoyens de notre pays.

 

Allemagne : l'islam perçu comme une menace - YouTube

 

En Allemagne, les islamistes connaissent une popularité grandissante. Ils seraient actuellement plus de 43 000 sur le territoire. C'est surtout le spectre salafisme la plus virulente qui inquiète les autorités.

 

La clé du problème est-elle en Syrie ?

 Sans aucun doute. Les programmes de prévention, comme ceux que vient de lancer la France, tout comme les mesures de contrôle vis-à-vis de ceux qui reviennent, ne sont que des palliatifs. Il faut prendre le mal à la racine, car le nombre des volontaires partant combattre en Syrie continue d’augmenter et le pire est à venir Le «boucher de Damas» se pose comme le rempart contre Al-Qaeda, avec le soutien des Russes et un écho croissant dans les opinions occidentales. Si, après avoir abandonné tacitement les Syriens luttant contre le régime, les Occidentaux les abandonnent ouvertement, le choc en retour sera terrible. Cela ne peut qu’alimenter la rhétorique de ces groupes et leur dénonciation de l’hypocrisie des Occidentaux. Combattre le djihadistes en envoyant des drones contre Al-Bagdhadi ne sera pas non plus efficace. Seule la coalition anti-Bachar lutte efficacement contre l’EIIL. Et seul un succès de la révolution syrienne peut nous prémunir face à ce danger qui monte.

 

La guerre civile en cours en Syrie a atteint "un point critique, menaçant toute la région", a indiqué aujourd'hui la Commission internationale d'enquête indépendante sur la Syrie, en présentant sa dernière mise à jour devant le Conseil des droits de l'homme de l'ONU à Genève.

 

"Il y a une escalade de la violence sans précédent en Syrie", a déclaré M. Paulo Sergio Pinheiro, son président, en ajoutant que cette violence était une menace pour toute la région

Le problème, a ajouté Mme del Ponte, c'est que nous avons besoin d'une volonté politique" pour la création d'un tribunal chargé de juger les auteurs de crime de guerre, car sinon, ce sera "une tragédie pour la justice internationale". La Chine et la Russie ont opposé le mois dernier leur véto à un projet de résolution du Conseil de sécurité , soutenue par 65 pays, pour saisir la Cour Pénale Internationale sur les crimes commis en Syrie

Les enquêtes menées ont renforcé la thèse selon laquelle la principale cause des pertes civiles, des déplacements massifs de population, est le ciblage délibéré des civils, ainsi que des attaques sans discrimination et l'imposition punitive de sièges et de blocus", indique le rapport. La Commission a mené plus de 3.000 interviews faisant état d'un nombre "massif de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité". La Commission a pu établir la "culpabilité de centaines d'auteurs", et 4 listes confidentielles, avec ces noms, ont déjà été remises au Conseil des droits de l'homme.
La Commission a également mis en garde contre les conséquences de ce conflit qui dure depuis 3 ans. "Plus ce conflit s'éternise, plus grand est le risque que les souffrances de millions de personnes soient occultées par des statistiques", a indiqué M. Pinheiro

Les Etats se foutent de nous !!

  "Ce qu'on appelle, non sans quelque niaiserie, la mondialisation doit être diagnostiqué comme un effort collatéral massif de la subordination de l'économie au marché financier central représenté par les Bourses." 

 

Jean-Luc Gréau

 

 

 

 Des armes pour le monde Arte 2014 02 04 20 50  Les autorités ont-elles encore une chance dans la lutte contre le trafic d'armes international ?
Diffusé sur Arte le mardi 4 février 2014 à 20:50 - Durée : 1 h 29

D’un côté, ces dirigeants clament qu’il ne faut pas réduire le budget de la défense parce que cela mettrait en danger la sécurité nationale, et de l'autre, ils exploitent le business de la guerre, donc il est difficile d’accorder une quelconque valeur à leur parole. Toutes ces questions apparaissent d’autant moins dans le débat public que ceux qui vivent de la guerre sont très intelligents, se débrouillent pour rester discrets, en toute légalité. Il faut donc alerter le contribuable sur le fait qu’une partie de ses impôts passe dans le salaire des PDG de l’armement...

 

 

 

 

 

Pendant la dernière campagne électorale, les sociaux démocrates dont l'actuel ministre Gabriel s'était engagé pour que les exportations d'armement diminuent. Embarasser, le premier ministre a donné la parole a son secretaire d'état qui tente a son tour de désarger son ministre de ses responsabilités

 

 

 

Steffan Kapeerer, - Wikipedia  ministre de l'économie : "

 

Les ventes d'armes ne sont pas que du ressort du ministère de l'économie, mais aussi du ministère des affaires étrangères et de la défense . Si chaque décisions continuent d'être prises au cas par cas

 

 

 

 

 

Qoui qu'il en soit, les ventes d'armements made in Germany maintiennent l'Allemagne au rang d'exportateur mondiaux derrière les Etats Unis et la Russie.

 

 

 

Le fusil d'assaut allemand "G3" par Heckler & Koch (HK G3) est l'un des plus importants produits d'exportation.  :

 

 

 

 

 

 

 

A lire aussi 

Jean-Pierre Filiu, de Sciences-Po, pointe la montée en puissance des intégristes de l’EIIL en Syrie.

Très bon connaisseur de la Syrie, Jean-Pierre Filiu, professeur à Sciences-Po Paris (1), est considéré comme un des meilleurs spécialistes d’Al-Qaeda.

 

  

PDF]  Sécurité intérieure et Europe élargie - Ministère de la Défense

[PDF]  Le regard des Européens sur l'Islam - Ifop

 

Etat 2 Guerre

Terrorisme d'État

La Guerre de l'ombre

La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama

 

Point de vue

Le retrait précipité des Américains au Moyen-Orient Pour Ken Weinstein, président d’un think-tank conservateur, Washington devra s’investir dans la lutte contre les djihadistes qui menacent l’Irak, même si cela est contraire aux objectifs diplomatiques que s’est fixé Barack Obama.

 La guerre de l’EIIL contre l’Iran ne concerne ni la France, ni l’Occident :L’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) est engagé dans un combat régional. Gare à ne pas mondialiser son engagement en intervenant dans la région, affirme Romain Caillet, chercheur et consultant sur les questions islamistes.

 

 

Les documentaires : 

24 heures à Alep, reportage exclusif en Syrie - YouTube 19 mois d'un conflit sanglant et toujours pas la moindre issue de paix en Syrie. Vue la bataille impitoyable que se livrent les insurgés de l'Armée syrienne libre et les forces loyalistes depuis plus de deux mois, à Alep, cette situation ne semble pas en mesure d'évoluer dans l'immédiat 

Documentaire sur la guerre à Alep en Syrie réalisé par ... - YouTube :  

Syrie, dans l'enfer d'Alep (Ligne de Front) - YouTube :

Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube : 

Documentaire - Le crépuscule des Assad (Syrie - Arte)  

Syrie - Dans l'enfer de la répression :

 

la privatisation de la guerre, privatisation, surveillance, l'idéologie sécuritaire, alain bauer, les marchands de la peur, obama, mercenaires, sociétés militaires privées, globalia, jc ruffin, la guerre de l'ombre, quand valls nous fait danser !, go on, watch me !, : finance, économie, lobbies industriels, guerres secrètes, enquête, gaz de schisme, gaz, pétrole : guerres secrètes : spécial investigation

 

16/06/2014

La Guerre d'Image

 

n

 

 LE STUDIO DE LA TERREUR, au coeur de la propagande de Daech © Canal Plus 

pour terroriser l'opinion mondiale et recruter de nouveaux soldats, à travers unstorytelling numérique terriblement efficace.
 
Le studio de la terreur Bande annonce - YouTube

 

 

Irak : La Guerre d'Image

A travers les images prises en Irak, l'armée cherche à montrer qu'elle regagne du terrain et les Djiadistes filment leurs exploits.

 

Bagdad essaye se soir de reprendre la main au Djiadistes de l'Etat Islamiste en Irak et au Levant. Des localités au nord de l'Irak auraient été reprises par l'armée. Après la débandade des soldats après le début de semaine, l'autorité essaye désormais de montrer des troupes motivées et compétentes alors que les Djiadistes peaufinent également leurs images.

 

Dans les centres de recrutements irakiens en ce moment, c'est l'émeute. Des centaines de jeunes qui se présente pour défendre leur " patrie" contre l'avancé des Djiadistes Arrangé par des imams chiites, ils s'engagent contre leur frère ennemi : les sunnites de l'Etat Islamique en Irak et au Soleil Levant. 

 

Un nouveau front dans le nord-ouest

 

La progression de l'EIIL vers Bagdad est depuis samedi stoppée par les forces de sécurité irakiennes, auxquelles se sont jointes des milliers de volontaires chiites.

 

Lire : Bagdad dit avoir « repris l'initiative » face aux djihadistes de l'EIIL

 

En réaction les insurgés ont toutefois ouvert un nouveau front dans le nord-ouest, en s'attaquant à Tal Afar, une ville près de la frontière syrienne. 

 

« La ville a été prise par les militants. De violents combats ont eu lieu, beaucoup de gens ont été tués. Des familles chiites ont fui vers l'ouest et des familles sunnites vers l'est », a assuré un responsable de la municipalité dimanche 15 juin.

 

Rapprochement Téhéran-Washington autour de l'Irak : La flambée djihadistes en Irak concerne directement Iraniens et Américains à travers leur allié commun à Bagdad. Téhéran et Washington pourraient ajouter la défense d'un régime irakien à l'ordre du jour des négociations sur le nucléaire.

Syrie, dans l'enfer d'Alep (Ligne de Front) - YouTube , : Alep Syrie , vivre avec la guerre documentaire - YouTube , : Documentaire - Le crépuscule des Assad(Syrie - Arte)  , Syrie - Dans l'enfer de la répression : 

IRAK : DANS LA FOURNAISE IRAKIENNE (reportage inédit ... :

 

Général Fadhil, en charge du recrutement : «  De notre coté, nous nous occupons dans un camps militaire pour les préparer, les entrainer, leur confier des armes et les intégrer aux forces armées. Difficile de mesurer la portée réelle de cette élan. Toujours est il que le gouvernement communique allègrement sur cette vague de patriotisme : les caméras sont les biens venues. " Je vais aller à Mossoul combattre les islamistes et leurs montrer ce que valent les chiites : c'est eux ou nous ». "

 

Le nouveau ministre Nouri Al Maliki, lui aussi peaufine son image note le chef de guerre. Après avoir connu de multiple déroute inquiétante, ces derniers jours, l'armée irakienne diffuse des vidéos d'opérations aériennes censé démontré que les autorités sont capables de renforcer la situation

 

Major Qassim Al Moussaoui, porte parole de l'armée : " Nos forces armées sont maintenant actives. Elles ont lancé des plusieurs offensives intéressantes ces trois dernier jours. Et ont obtenu des succès remarquables à l'aide des recrues volontaires "

 

Du coté des Djiadistes aussi on manie le langage et les images. Des lance rockets, des vidéos de leurs prises de guerres polluent les réseaux sociaux sur les territoires conquis aussi la propagande va bon train. " Les troupes gouvernementales sont des infidèles qui tirent à l'aveugle. Ils disent ici c'est une province sunnite, peu importe s'il y a des morts "

 

Vidéo : comment Daesh pille Hollywood - France Inter : "Le studio de la terreur", un documentaire au cœur de la propagande de Daech, réalisé par Alexis Marant. Le Studio de la Terreur - Dailymotion

Dans le documentaire que vous verrez demain soir sur Canal+, il sera question de Koh Lanta, de FORT BOYARD, d’Assassin’s Creed, de CALL of DUTY, de James Bond, de Retour vers le futur, d’House of Cards, de 24 heures. Il sera question d’un studio, l’un des plus riches, les plus sophistiqués et les plus actifs au monde. Il sera question de vidéos ayant pouvoir de vie ou de mort sur ceux qu’elles mettent en scène. Il sera question d’une génération nourrie d’images made in Hollywood, mettant sa culture de l’image et son savoir-faire au service de l’Etat Islamique. Vidéo : comment Daesh pille Hollywood - France Inter ,Diego Bunuel et Alexis Marant présentent " Le Studio de la Terreur " - Le Grand Journal du 20/09 -CANAL+

 

 Le Studio de la Terreur - DailymotionLe Studio de la Terreur - WiiZ TV

Vidéo : comment Daesh pille Hollywood

 

MISES EN SCÈNE MACABRES 

 Pour terroriser leurs adversaires, les Djiadistes ont également posté des clichés montrant des scènes insoutenables présentées comme des exécutions de masse de prisonniers de guerre.

L'ONU évoque des crimes de guerre en Irak Depuis vendredi, des tweeds attribués à l'EIIL revendiquaient le meurtre de 1 700 soldats chiites par les Djiadistes, information qui ne peut être vérifiée de manière indépendante.

Photos released of Iraq 'mass execution' Pictures posted online purport to show scores of captured government soldiers shot dead by ISIL fighters.

 

Middle East

 

 Irak : comment les djihadistes d'EIIL manipulent leurs photos« Human Rights Watch n'a pas été en mesure d'enquêter sur les actions de l'EIIL dans les zones dont ce groupe armé s'est emparé depuis le 10 juin, mais les médias ont rapporté que l'EIIL a enlevé le consul turc et 24 membres du personnel consulaire à Mossoul, ainsi que le gouverneur de Salah Al-Din, et tué 15 soldats à Kirkouk », rapporte l'ONG sur sont site.

Le terrorisme, cet invité envahissant - Le billet de Nicole Ferroni

 

La machine à terreur médiatique de Daech

 L'écho de ces mises en scène macabre sur la Toile et à la «une» des journaux du monde entier est une arme aux mains de l'EIIL. Le groupe sunnite ultraradical a fait de la guerre des images l'un des pivots de sa stratégie de conquête et il multiplie les provocations de ce genre. Son objectif est d'exacerber la haine et les divisions entre sunnites et chiites. A cette fin, il cherche à pousser le gouvernement à réprimer aveuglèment la communauté sunnite pour la garder unie derrière son combat

 

 

 

 Comment Daesch a retourner les images de la  la peur, le racisme bien pensant des producteurs de cinéma américains et les bons sentiments envers les " arabes"

 

[©- Zone Doc] - Hollywood Et Les Arabes

« Pour les djihadistes, la dynamique est plutôt d’abandonner Twitter »

Pour Romain Caillet, spécialiste de la mouvance djihadiste, les sympathisants de l’EI montrent une forte capacité de résilience sur les réseaux sociaux, passant de l’un à l’autre. LE MONDE | 22.03.2017

A vous entendre, la propagande djihadiste est devenue à la fois plus clandestine et déclinante. Est-ce le cas ?

On peut se demander si ce sont les défaites sur le terrain qui font que les djihadistes postent moins de vidéos, ou s’il y a moins de gens qui veulent en voir. Pour un sympathisant, même une mise en scène de résistance héroïque à Mossoul est un contenu moins intéressant qu’une victoire.

Mais ce qu’il sera intéressant d’observer, c’est après. L’EI est actuellement sur un mode défensif, ses adversaires remportent des batailles, ils sont dans une dynamique de défaite. Mais quand ils auront perdu tout leur territoire, ils passeront en mode « chasseurs ». Ils seront dans la clandestinité, n’auront plus rien à perdre, et communiqueront uniquement sur des actions victorieuses : prise de bâtiments officiels, assassinats ciblés, attentats majeurs…

Si leurs vidéos sont réussies – selon les critères djihadistes, c’est-à-dire avec des images de qualité, spectaculaires – elles tourneront sur Internet dans les sphères des sympathisants, qui les relayeront. L’EI a encore de nombreux comptes sur YouTube qui n’ont toujours pas été identifiés par les veilleurs des différents réseaux sociaux.

Lire aussi :   L’armée française lance un exercice de cyberdéfense à grande échelle

 

Perdre pour mieux revenir, le nouveau credo de la propagande de l’organisation Etat islamique

Dans ses publications, l’organisation djihadiste minimise ses défaites et adapte son discours, mettant en exergue la résistance de ses hommes. LE MONDE | L’apocalypse attendra / Il y a une dizaine de jours déjà, l’EI s’est employé à déminer les répercussions de la perte de la petite ville de Dabiq, petite bourgade citée dans un hadith (dire) attribué au prophète Mahomet, et que la propagande millénariste djihadiste avait pourtant promue au panthéon des victoires à venir, celle de la bataille finale entre les armées de l’islam et celles du mal. Une bataille finale renvoyée finalement à des jours meilleurs : la prise de Dabiq par des rebelles syriens a été reléguée par les djihadistes au rayon des mouvements quotidiens des factions dans le nord de la Syrie, où des dizaines de villages sont pris et repris chaque semaine au gré des affrontements. « Business as usual », l’apocalypse attendra.

L’EI avait, dans un passé récent, déjà dû adapter son discours après la perte, en juin, de son bastion de Fallouja, qu’il avait conquis en janvier 2014. Un tournant dans la propagande djihadiste, qui est passée de la célébration de son expansion territoriale, symbolisée par le slogan triomphaliste « Baquiya [« permanente »] et en expansion », qui avait accompagné ses succès initiaux, à celle de la résistance de ses hommes et de la permanence de son idéologie.

 
LE STUDIO DE LA TERREUR ts

 

 Malheur au vaincu.  

n

 

 

 

 Cyberjihad - (VPRO documentary - 2016)

 

 [Documentaire] Djihad 2.0 la radicalisation via internet - YouTube

 

algerie :"Daech", Les nouveaux maîtres de la terreur داعش" ولادة الدولة ...

05 décembre 2017 Le studio de la terreur

 

A lire aussi :

Irak: 10 ans de guerre en 165 photos - BFMTV.com

Vidéo l'irak guerre en images 1 - - Wat.tv

guerre irak images marines us - Vidéo Dailymotion

Hotels targeted in deadly Kenya attack

At least 25 deaths reported as armed men raid three hotels and petrol station in Mpeketoni, near tourist centre of Lamu. 

Central & South Asia

Sri Lanka shaken by religious violence

Police use tear gas and enforce curfew in two coastal towns to end fighting between Muslims and Buddhists.

 

 

 La Confrérie, enquête sur les Frères musulmans Documentaire/Reportage: Les Frères Musulmans, cette secte au pouvoir dans de nombreux pays

Nigeria : leur crime, être filles et aller à l'école Chiites - Sunnites: une guerre fratricide pour le pouvoir? - YouTube :  Geopolitis : Quelles sont les clés de compréhension du conflit entre Sunnites et Chiites? Geopolitis décrypte les mécanismes actuels de ce conflit millénaire au coeur de la géopolitique du Moyen-Orient. 

 « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens. »

Mossoul au main des insurgés Inside Story : Is Maliki behind Iraq’s sectarian divide?

A lire aussi : Iran, élection présidentielle, esfandiar rahim mashaie, ahmadinejad, l'ayatollah ali khamenei,, racisme, géopolitique, documentaire, gardiens de la révolution, documentaire, reportage, les frères musulmans, religion ,

 

iran, élection présidentielle, esfandiar rahim mashaie, ahmadinejad, l'ayatollah ali khamenei,, racisme, géopolitique, documentaire, gardiens de la révolution, documentairereportage, les frères musulmans,

 

 l'eiil, irak, syrie, , géopolitique, guerre civile, gaire sainte, al-qaida, aymen zawahiri, abou bakr al-baghdadi, califat, calife, djihad, djihad irak, djihadisme, eiil, etat islamique, guerre irak, international, actualités , le moyen-orient, le tourbillon jihadiste, l’etat islamique en irak et au levant, eiil, , géopolitiques, djihadistes, irak, syrie, moyen orient, middle east, anti-terror law, le hezbollah , irak, tensions religieuses, géopolitique, , djihadiste d'al-qaida, l'etat islamique en irak et au levant, eiil, abou bakr al-baghdadi, le régime de Saddam Hussein

"Le studio de la terreur"

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu