Avertir le modérateur

18/06/2015

Seulement un mauvais rêve ?

n

 Seulement un mauvais rêve ?

"Est ce que le rêve peut être prémonitoire ? Et s'ancrer dans la réalité ?"

 

Oui c'est possible. J'avais écris ce post il y a quelque temps h. Je pense qu'il est malheureusement plus que d'actualité.

Après avoir regarder Bienvenue a Gattaca, film de science fiction décrivant une société aseptisé , inégalitaire et autoritaire ou la biotechnologie et la société de contrôle, je me suis endormis.Seulement un mauvais rêve ? 

 

« Le réveil sonne, il est 18 heures et déjà la chaleur me fait suffoquer, il me faut quelques secondes pour me rappeler qui et à quel endroit je suis. Je dois me dépêcher, je suis censé être au bureau dans une heure, de toute façon c’est seulement à ce moment la que le thermomètre passe sous la barre des 45 degrés, l’automne (...)e vous laisse faire votre opinion. Intitulé « Seulement un mauvais rêve ? : la COP21 , Xénophobie Business - Hensozu, J’écris ton nom rue Pajol - Antalya Son blog : CAC 69. »Fait parti de la contribution des blogs au mouvement lancée par Blog Action Day 2009 dont le sujet est le réchauffement climatique, chacun amenant sa petite contribution." Pour ma part, J'y fais un article sur cette mobilisation ICI

 Les temps changent(la terre en 2075) film complet en français, HD! hCela ressemble à un mélange entre 1984 de George Orwell et Soleil vert. Deux littératures de science fiction qui ne sont pas si éloignée du monde actuel, même si on n’a pas atteint tout les pronostiques heureusement. D’où une petite chance encore de changer les choses ou du moins de les retarder.Il décrit un monde pas si éloignée du monde actuelle et surtout du docu fiction passée sur France 2 « Les temps changent :  » d’après les pronostiques du GIEC. Ce film se projette en 2075 avec un grande pétition mondiale (un peu comme celle actuel : « Copenhague 2009, Ultimatum Climatique »).

Le climat terrestre est une machine complexe. Et le soleil y joue un rôle central. En réchauffant plus la planète à l'équateur qu'au Pole, le soleil joue un rôle avec les courants aériens qui redistribue la chaleur sur l'ensemble de la terre dessinant des zones froides, chaudes ou tempérées. Mais au fil des siècles, notre activité sur terre a contribué à rompre cet équilibre fragile et bouleversé les climats auquel nous avions

 

Sur la route d'Idris et Faouzi, la température a augmenté de plus de 8 degrés. Dans les villages privés d'eau, les dune ont remplacé les hommes. Le peu de végétation n'a pas survécue a la fournaise et les dernières palmerais sont retournés a la poussière. Le long de leurs routes, Idri et Faouzi s'apercevront que les rares puits d'eau qui rendaient la vie possible aux habitants du désert se sont tari. ( 19 min)

 

Le grand Sahara a dévoré le nord du continent africain. Les anciennes routes ont été recouvertes par le sable, rendant le voyage d'Idris et Faouzi de plus en plus dangereux. Pour eux, sur des milliers de kilomètres, l'horizon n'est plus que sable et vent. Plus personnes ne vit ici. Au début du siècle pourtant, les pays du Sahel et du Maghreb avaient caressé l'espoir d'un grand bon économique comme celui de la Chine, de l'Inde et une grande partie de l'Afrique pouvait enfin entrevoir la fin de la misère. Mais le réchauffement du climat a tout inversé, balayant cette prospérité naissante, ruinant le fragile début de développement à force de travail et d'obstination, trois générations d'africain avaient finis par réussir.

 

Ce soir, Idris et Faouzi entame leur dernière gourde. Comble de l'ironie, c'est dans les ruines d'une station service d'autoroute dont il n'existe même plus une trace qu'ils vont essayer de trouver un peu de repos

 

35 min : Voila bientôt 10 jours qu'Idris et Faouzi ère dans l'enfer du Grand Sahara. Soudain Faouzi regarde Idris et dis : " Regarde qu'est ce que c'est ?" Idris : " Le grand mur" " et si on faisait la course"

 

Le grand Mur", une tentative désespérée des habitants de El Rachidi pour sauver leur ville de l'avancée du désert. En 2050, ils avaient entassé des milliers de carcasses de voiture devenu inutile pour tenter de bloquer l'avancée du sable. Peine perdue, leur ville comme tant d'autre a finalement été avalée par les dunes. A quelques centaines de mètre a peine de la ville disparu, un immense champ de miroir comme il en fleuri partout dans le désert. un gigantesque piège a énergie solaire. Depuis que le pétrole et le gaz sont devenus des produits très rares, depuis que l'utilisation du charbon trop polluant est abandonnée au profit d'énergie plus propre. Maintenant tout fonctionne a l'électricité. Une électricité produite a partir de l'énergie renouvelable : l'eau domestiqué par les barrages hydroélectrique ou le vent par des champs d'éolienne. Dans les portes du désert, dans une ville fantôme un seul homme habite encore, c'est le gardien des champs d'énergie solaire et du dernier puits de toute la région. Chaque jours, il voit sortir des survivant de cette enfer blanc

 

" Doucement, doucement.... Une gorgée a la fois. Vous avez du faire tant d'effort pour arriver ici"

 

Pour Idris et Faouzi, c'est la dernière escale avant de reprendre la route. La mer, l'Europe, leur rève ne sont plus désormais qu'a quelques jours de marches ( 40 min) Le long de l'atlantique, Idri et Faouzi longe la ligne du Transilien. 51 min  Depuis la disparition des routes et des pistes, ce train a grande vitesse permet a ce qui en ont les moyens de traverser le désert en quelques heures. Idri et Faouzi n'ont pas cette chance

" Regarde c'est juste là de l'autre coté ", " Je ne vois rien du tout" , " Oh c'est un peu plus sombre au dessus de l'eau, comme des montagnes très très haut ", " Non ce ne sont pas des montagnes, c'est la Tour Effel "

Toute cette eau qui fait leur bonheur provoque ailleurs de véritable catastropheLa plupart des passagers étaient originaires de pays d'Afrique saharienne - d'Erithrée, de Somali, du Soudan - mais aussi du Bangladesh et d'Afghanistan, indique La Repubblica. Partout dans le monde, le niveau des océans a considérablement augmenter créant une grave menace pour des millions de personnes. Des régions entières ont été rayées de la carte, des millions d'hommes sont aujourd'hui apatride. Comme tant d'autre, Idris et Faouzi fuit la chaleur, les guerres et les famines de l'Afrique. Mais s'ils ne sont pas les seuls a rêver d'Europe. Pour contenir le flot indécent de réfugiés venu de toute l'Afrique, d'immense camps ont été installé a l'entrée de Tanger. Devant leurs yeux, ils découvrent le sain des sains : un centre de tri gérer par les pays riches. C'est derrière ces murs que va se décider leurs sorts. Désormais la seule immigration acceptée est l'immigration saine, économique et choisie

 

Le centre européen de la main d'œuvre choisi est financer à la fois par les gouvernements et les grandes entreprises. Aujourd'hui il est presque impossible de rentrer clandestinement en Europe

"Prénom et nom" , " Idri Dialo" , Lieu de naissance" , Le 26 juillet 2058, Menatti, Etats Unis d'Afrique du Nord" , "Box numéro 12" 

Ici on ne retient que ceux qui sont utile à l'économie : Seul les candidats jeunes, forts et en bonne santé ont une chance d'obtenir un contrat de travail. Durant cette journée de sélection, a tout moment Idris et Faouzi peuvent être rejeter ( 55 min)  

 

Le juteux business de la sécurisation des frontières 

" Afin de vérifier votre état de santé, le module va vérifier une série de test. Veillez fixer les électrodes. Veillez fermer les yeux ... Etat de santé conforme aux normes européenne. Le module va maintenant procéder à une puce biométrique identificatrice. Ce procéder est sans danger et quasiment indolore. Cette puce facilitera votre identification lors des tests de sélections. Si votre candidature est retenu, elle permettra votre localisation sur le territoire européen. Procédure terminé"

 

Plus tard : " Etat de santé non conforme avec le standard"

"Pas dans le standard, qu'est ce que vous faites de mes enfants, vous y avez pensé à mes enfants. Comment je vais les nourrir moi, qu'est ce que je vais leur donner. je peux travailler, je suis fort. Laisser moi avancer, je vous en prie"

" Veillez avancer "

"Des animaux, voila comment ils nous traitent" " Oh oui, conforme aux normes sanitaires". " Notre pays est devenu un enfer et cela a cause d'eux et là, nous devenons leur bétail. Meeeeeeeuuuuuh. Saloperie d’européen. Normalement, c'est eux qui devrait nous supplier de venir "

 

Mauvais point pour Faouzi. La docilité est l'un des principaux critères de sélections mais rien n'échappe aux sélecteurs

 

Faouzi lors du test : " Solution 5, solution 3, solution..2, non"

" désolé, votre profil ne correspond pas aux critère actuelles" , " C'est quoi ces conneries", "Veillez sortir, veillez quitter la pièce immédiatement"

 

Ceux qui ont échoué comme Faouzi sont rejettes, oubliés dans des camps qui n'ont ni le courage ni les moyens de le quitter

Trois fois par jours, comme un mirage, le transméditerranéen transporte les " migrants sélectionner" vers l'Europe.

 

Est-ce juste un mauvais cauchemar ?

La crise actuelle "n'est pas une crise migratoire", mais une crise due aux politiques de fermeture des frontières des membre de l'UE. Elle est provoquée par l'Union européenne qui se refuse à coopérer et laisse des pays moins riches comme la Turquie assumer la situation.

De Marius Hepha

"Cette Europe de l’ouest riche et obèse qui a colonisé en continu et pillé les ressources des autres populations représente au bas mot 400 millions d’habitants.
100 000 réfugiés pour 400 000 000 de citoyens, cela représente un grand remplacement estival de 0.025% de la population européenne.
Si on écoute les plus alarmistes, la vague atteint les 0.1%, soit la croissance de la France : c’est dire à quel point elle est dérisoire."
"En France, la soupe est grasse et on tente de faire oublier que les conflits qui amènent les migrants ont pour origine le pillage qui permet à ces braves Français qui ne veulent pas payer pour les autres de manger du chocolat pas cher, d’avoir des téléphones portables dernier cri tout en faisant tourner le CAC40."

 

Un policier turc face au corps d'un enfant à Bodrum, dans le sud de la Turquie.

Voir la page de Abdullah Kurdi  

#‎PIQûRE DE RAPPEL  : La photo à la «une» de la presse européenne : Cf Migrants: l'Europe sous le choc après la photo d'un enfant mort noyé : Les images du corps d'un petit garçon échoué sur une plage de Turquie après un naufrage qui a coûté la vie à douze réfugiés syriens ont fait le tour des réseaux sociaux. Ce jeudi, les clichés faisaient la Une d'une large partie de la presse européenne. cf post de Chantal Joubert Agricole . Dépêches > monde du jeudi 03 Septembre à 10H30 Migrants : Ne plus regarder ailleurs – source France Inter

Depuis le début de l’année, plus de 350 000 personnes ont traversé la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, ce qui représente la plus importante vague de réfugiés qu’a connue le Vieux Continent depuis la seconde guerre mondiale. Remise en cause de l’espace Schengen, divisions autour des quotas… face à ces arrivées massives et à la crise humanitaire qu’elles représentent, l’Europe se crispe et se voit ébranlée dans ses fondements  cf video Le Monde

 Le mot-dièse"KiyiyaVuranInsanlik" (en Français, "Humanité échouée") a fleuri un peu partout sur Twitter.Crayon d'Humeur : la photo de Crayon d'Humeur.

34 migrants dont une dizaine d'enfants sont morts noyés au large de la Libye
#Solidarite #Migrant
10.07.17 Politis. @Politis_fr SUIVRE A lire sur Libération.fr Blida, un «bidonville humanitaire» construit sur un parking de Metz

Migrants.Seulement un mauvais rêve ? : citoyen actif cf lire République Tchèque :La police tchèque marque d’un numéro les bras de réfugiés et suscite l’émoVague de migrants sans précédent ?PARIS-LUTTES.INFO

Près de 700 demandeurs d'asile y passent chaque jour, le camp de Blida, aménagé en avril par l'Etat sur un parking à Metz, est considéré par les associations et les bénévoles comme un «bidonville humanitaire» où promiscuité et violences s'intensifient. «Il n'y a même plus la place de mettre des blocs sanitaires. Il fait chaud, la densité est plus importante, donc la tension monte», explique Marie-Claire Fabert, l'une des responsables associatives qui intervient sur le camp.

GEOPOLIS.FRANCETVINFO.FR : Migrants: une stratégie euro-africaine pour bloquer le flux au sud de la Libye 

De nombreux  films sortent aujourd'hui sur les écrans comme Deepan et Méditerranée, le pari dla traversée" sont crullement d'actualité, même si les auteurs ne pouvaient prévoir les derniers drames : "Le premier long métrage du jeune Italo-Américain Jonas Carpignano retrace la route vers l’Europe occidentale de deux Burkinabés, Ayiva (Koudous Seihon) et Abas (le comédien mauritanien Alassane Sy), passés comme il se doit de l’Algérie à la Libye puis dispersés en mer jusqu’à gagner la pointe méridionale de l’Italie. Successivement dévalisés dans le désert, arnaqués par des passeurs qui abandonnent les naufragés en mer sur un rafiot bondé, ils sont repêchés in extremis par des garde-côtes." «Mediterranea», le pari de la traversée Le premier long métrage de l’Italo-Américain Jonas Carpignano suit le périple de deux Africains venus chercher refuge en Calabre

Vol spécial Par Enkolo dans Accueil le Expulsions la honte , L'empilement des lois antiterroristes , 26 999 vues Ruptly a téléchargé une nouvelle vidéoMigrants : l'Italie renforce le contrôle de sa frontière autrichienne – source le figaro La publication de Maggy Herzet.

 

 INFOGRAPHIE - Alors que le gouvernement hongrois a annoncé la fermeture de sa frontière avec la Serbie et le début de la construction d'une barrière anti-immigration, Le Figaro liste les principaux murs du monde.

 Une enquête menée par le collectif The Migrant Files montre que l’UE a dépensé 11,3 milliards d’euros pour renvoyer des migrants depuis quinze ans pendant que la Hongrie veut ériger un mur à la frontière avec la Serbie. Paris et Vienne bloquent l’entrée de migrants.La Hongrie a annoncé hier la fermeture de sa frontière avec la Serbie, un nouveau signe de la crise migratoire au lendemain de l'échec des Européens à décider d'une répartition solidaire des réfugiés sur leur territoire. Le Premier ministre serbe a aussitôt réagi en se déclarant "surpris et choqué En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/#uE8BgWV0IezZWp4f.99 , En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/international/#rC67gVVyG3BqKtvj.99

 Seulement un mauvais rêve ?

Surveillance au bénéfice de grands groupes industriels

« Les dispositifs qui prétendent contrôler les migrations ne servent pas les objectifs qu'ils prétendent viser. " Claire Rodier, auteur du livre Xénophobie Business - See more at: http://info.arte.tv/fr/les-clandestins-en-ligne-de-mire#s...

- Surenchère technologique

- « Le marché » de l'immigration

- Amalgame public-privé

 - « Gestion des migrants »

 Elle analyse par ailleurs la stratégie des grands groupes de la sécurité : « On observe un glissement progressif du marché de l’armement militaire vers le secteur civil, où le marché de la lutte contre l’immigration est très porteur », explique-t-elle dans un entretien pour Bastamag. - See more at: http://info.arte.tv/fr/les-clandestins-en-ligne-de-mire#s...

Catherine Wihtol de Wenden & Claire Rodier - Rencontre croisée sur les migrations

 

Les contribuables européens sont également mis à contribution pour financer la protection des frontières : 1,6 milliard d’euros depuis 2000 dont les principaux bénéficiaires sont les grands groupes industriels spécialisés, comme Airbus, Finmeccanica et Thales, souligne l’enquête.

 

Les barrières de grillages édifiées pour défendre les enclaves espagnoles de Ceuta et Melilla au Maroc coûtent 10 millions d’euros par an pour leur entretien, affirme le document. La barrière à la frontière entre la Grèce et la Turquie coûte plus de 7 millions par an aux contribuables grecs.

 

 

La Commission européenne contribue au financement des actions d’accueil des demandeurs d’asile et des mesures pour la protection des frontières. Pour la période 2014-2020, 3,1 milliards sont budgétisés pour le Fonds asile, migration et intégration (FAMI) et 3,8 milliards pour le fonds pour la sécurité (FSI, ou ISF en anglais). La France se voit allouer 1,6 milliard d’euros pour la sécurité par le FSI, et 265 millions par le FAMI, précise la Commission.

 

 

En Australie, L’Australie dépense des millions pour décourager l’immigration illégale révèle Rue 89 Le message est clair, net, précis. Sans délicatesse ni langue de bois, sur fond de bateau ballotté par les vagues, 

 

Cette campagne en plusieurs volets – « No way » mais aussi « Pas de visa à bord », « Nouvelles règles » et « Ne jetez pas votre argent à la mer » – n’est pas nouvelle. Elle resurgit ces jours-ci parce que son coût pour le contribuable australien vient d’être rendu public : 23 millions de dollars l’an dernier (16 millions d’euros). C’était le budget prévu pour quatre ans.

L’agence publicitaire TBWA/TAL, qui a conçu la campagne, est une filiale du groupe américain TBWA. L’entreprise revendique une approche « disruptive » de la communication, reprenant une théorie très à la mode dans le monde du marketing. En résumé, proposer un produit inattendu, en rupture avec les habitudes et les conventions

 

Jointe par Rue89, Elaine Pearson, directrice de Human Rights Watch en Australie, juge cette campagne de communication « offensive » et « de mauvais goût ».

 

« Elle montre jusqu’où les gouvernements australien, Danemark européen et américain..... sont prêt à aller pour marquer des points dans l’opinion publique, et à quel point il est déconnecté des persécutions et de l’horreur bien réelles auxquelles la plupart des demandeurs d’asile tentent d’échapper à travers le monde. »

On est ici dans la logique bien connue du bouc émissaire : dans le contexte de crise économique et sociétale, la manipulation de l’incertitude et de la peur permet aux gouvernants, incapables d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés par leurs électeurs, d’asseoir leur autorité en désignant des coupables.

 

Avec Maud et d'autres camarades, on vous alertait en début d'année sur l'usage quasi-permanent d'aliments fortement périmés par des ONG subventionnées travaillant main dans la main avec l'État, en Grèce comme en France. La situation ne cesse d'empirer.

TRAFIC D'ALIMENTS DANS LES CAMPS DE RÉFUGIÉS : ENCORE 40 VICTIMES À CHIOS

Non seulement ces fameuses ONG acceptent, depuis un an, de participer au dispositif infâme des hot-spot en mer Égée (qui sont rapidement devenus des camp...

Afficher la suite
L’image contient peut-être : 1 personne
 

Des enfants terrifiés à l’idée de se noyer dérivent en ce moment même sur des épaves rouillées en pleine Méditerranée, fuyant la guerre et la faim.


. Signez maintenant, https://secure.avaaz.org/fr/stop_the_tide_of_death_loc_fr...

Nous vivons la pire crise des réfugiés depuis la Seconde Guerre mondiale. Elles survivent avec le seul espoir de se mettre à l’abri de la peur. Quand aucun signe de paix ne se profile à l’horizon comme en Syrie, le choix d’embarquer est peut-être le seul qu’il leur reste. Ouvrir de nouveaux accès légaux et sécurisés vers l’Union européenne est la meilleure manière de sauver celles et ceux qui sont contraints de risquer leurs vies.

Le Liban, la Turquie et la Jordanie accueillent à eux seuls plus de quatre millions de réfugiés syriens, alors que la France n’en a accueilli que 500 à titre humanitaire depuis 2011!Rappelons que le Lyban est 6 fois plus petit et que son PIB est 20 fois plus réduit que celui de la France.  Rappelons à nos dirigeants que l’Union européenne compte encore d’innombrables femmes et hommes qui croient en notre humanité partagée. Nos petites contributions permettent déjà de financer des opérations de sauvetage en Méditerranée et, de l’Allemagne à la Grèce, de l’Italie à la France,s’engagent pour mieux accueillir celles et ceux qui fuient l’oppression. Maintenant, c’est notre tour. 

Cela ressemble à un mélange entre 1984 de George Orwell et Soleil vert. Deux littératures de science fiction qui ne sont pas si éloignée du monde actuel, même si on n’a pas atteint tout les pronostiques heureusement. D’où une petite chance encore de changer les choses ou du moins de les retarder.

  piotr kropotkine,citation,anarchisme

COMPTE RENDU

L’UE dépense des fortunes pour renvoyer les migrants illégaux

 

Frontex | ARTE Info

Xénophobie business : à quoi servent les contrôles migratoires ? 

Quel territoire pour les migrants aujourd'hui ? 28 minutes 

Catherine Wihtol de Wenden & Claire Rodier - Rencontre croisée sur les migrations : 
NTERVIEW Claire Rodier sort un livre sur les flux migratoires et le poids du secteur privé dans ce secteur :
http://schema.org/Organization" style="box-sizing: border-box;">

Figure reconnue sur les questions migratoires, Claire Rodier publie jeudiXénophobie Business, une enquête sur la gestion des flux migratoires par les Etats, et notamment leur privatisation croissante.

 

LIRE AUSSI:
» Migrants à Paris : «La maltraitance organisée est contre-productive»
» Migrants: Eric Ciotti recommande la fermeté
» La France somme l'Italie de prendre en charge les migrants de Vintimille
» Les migrants sèment la zizanie entre Paris, Berlin et Rome

 Vous entendez trop souvent que "la France est envahie par les immigrés" ? Après avoir lu ce papier, vous saurez quoi répondre illico presto

ylvie Mandela Lutherking et Vergiat Marie-Christine ont partagé un lien.

Immigration : pour en finir avec 5 idées reçues

TEMPSREEL.NOUVELOBS.COM|PAR PAR L' OBSVOIR TOUS SES ARTICLES

 J’écris ton nom rue Pajol - Antalya

Seulement un mauvais rêve ?: : citoyen actifCENTRALES NUCLÉAIRES, DÉMANTÈLEMENT IMPOSSIBLE ? , Clément Méric agressé par l'extrême-droite ,  Les nouveaux chiens de garde , Emeutes de la Faim: comment nourir la planète?

10/06/2014

Alternativa : villages alternatives

n

utopie.jpg

 

La fièvre monte autour du réchauffement climatique..

 Le système est une farce. Si on ne remet pas en cause la structure, rien ne changera la photo de Contre la censure du net, liberté d'expression inaltérable. La question de la sortie du capitalisme n'a jamais été plus actuelle. Elle se pose en des termes et avec une urgence d'une radicale nouveauté. Par son développement même, le capitalisme a atteint une limite tant interne qu'externe qu'il est incapable de dépasser et qui en fait un système qui survit par des subterfuges à la crise de ses catégories fondamentales : le travail, la valeur, le capital.

 Dès 1990, l'alerte était donnée par le GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur le climat), qui pointait l'activité humaine comme en étant la cause principale. Débat avec Jean-Pascal van Ypersele, vice-président du GIEC, et le sociologue Razmig Keucheyan qui propose un changement de méthode radical pour éviter la catastrophe

Climat : en attendant la catastrophe 

De désastres climatiques en pollutions monstres, la fièvre monte autour du réchauffement climatique... Au cours du XXe siècle, la température a augmenté d'un demi-degré et des records de chaleur ont été enregistrés dans la dernière décennie.

Dès 1990, l'alerte a été donnée par le GIEC- groupe d'experts intergouvernemental sur le climat- la peur que la planète soit détruite par l'activité humaine s'est intensifiée. Conflits pour l'énergie, réfugiés climatiques, cascade de catastrophes sont déjà envisagés. Et pourtant les réponses politiques tardent à venir.

Pour en débattre, nous avons convié Jean-Pascal van Ypersele, vice-président du GIEC, dont la synthèse consacrée à la transition écologique vient d'être rendue publique en avril et le sociologue Razmig Keucheyan qui propose un changement de méthode plus radical, pour éviter la catastrophe finale.

Square - YouTube 

Documentaire - Climat : Histoire Dune Guerre Secrete :


En décembre 1997, des milliers de personnes – journalistes, scientifiques, diplomates, ministres... – se rendent à la conférence. Que s'est-il réellement passé pendant cette conférence ? Quelles étaient les enjeux ? Ce film raconte les "trois guerres" qui se sont jouées à l'époque. La guerre politique tout d'abord, la guerre économique tout aussi virulente ensuite et enfin la guerre des lobbies. Une enquête édifiante qui montre comment, derrière les discours de façade, chacun fait primer ses intérêts particuliers Copenhague, la guerre du climat on Vimeo : Copenhague 2009 : Terre climat environnement

ENE - Faut-il exploiter le "gaz de schiste" (complet) - YouTube
 
Gasland Fracturation pollution gaz de schiste VO sous ... - YouTube : 

 fin de pétrole : Le jour d'après - A court de pétrolele.
Docu-fiction de l'émission "Le jour d'après" du National Geographic : que se passerait-il si l'extraction du pétrole devait brutalement cesser suite à l'épuisement des réserves ?

Une fiction pas si réalise que ça, car la pénurie de pétrole (irrémédiable, le pétrole n'étant pas une ressource infinie) se fera au long cours et sera gérée sur les prochaines décennies (la fin du pétrole est estimée aux alentours de 2060 ou 2070, dans le meilleur des cas).

La « restructuration écologique » ne peut qu'aggraver la crise du système. Il est impossible d'éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d'ici à l'an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l'ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu'à cette date pour limiter le réchauffement climatique à2°Cau maximum. Au-delà de2°C,
 
les conséquences seront irréversibles et non maîtrisables.
La décroissance est donc un impératif de survie. Mais elle suppose une autre économie, un autre style de vie, une autre civilisation, d'autres rapports sociaux. ....» cf  Andre Gorz : citoyen actif - Les blogs, André gorz : citoyen actif


 
La fièvre monte autour du réchauffement climatique. Dès 1990, l'alerte était donnée par le GIEC (groupe d'experts intergouvernemental sur le climat), qui pointait l'activité humaine comme en étant la cause principale. Débat avec Jean-Pascal van Ypersele, vice-président du GIEC, et le sociologue Razmig Keucheyan qui propose un changement de méthode radical pour éviter la catastrophe. Actualité > Taux record de CO2 dans l'atmosphère en avril 29/05/2014 Climat



2050_et_si_c_etait_maintenant.avi - YouTube : 

 

Alternatiba - Le film - YouTube  Alternatiba, le village des alternatives au changement climatique.



Le film de 35 minutes sur le défi climatique, les alternatives au changement climatique et la nécessité de se mobiliser et de multiplier les Alternatiba dans la perspective de la COP21.

Vous pouvez utiliser ce film pour introduire des réunions publiques Alternatiba et motiver la création d'un Alternatiba dans votre territoire.

 

 

 Le site alternatiba
http://alternatiba.eu/
balade toi dans les onglets

Le kit methologique (comment alternatiba Bayonne a été organisé)

L'appel traduit en plusieurs langues
http://alternatiba.eu/creons-10-100-1000-alternatiba/

Le site alternatiba idf
http://alternatiba.eu/idf/

Des flyiers disponibles
http://alternatiba.eu/idf/2014/05/05/les-flyers-disponibl...


Prochaine réunion mardi 10 juin (normalement 2eme et 4eme lundi du mois)

__________

Les partis n'ont pas leur place dans Alternatiba ; mais les membres de partis peuvent bien sur venir à titre personnel
___________

A+

 Alternatiba - Le film –  L’Indigné Révolté

Square : Climat : en attendant la catastrophe dimanche 08 juin à 12h55 (27 min) , Rediffusion samedi 14.06 à 5h25

 le forum planète attitude et sur le forum Colibris

30/05/2014

La guerre de l'eau

n

La question de la sortie du capitalisme n’a jamais été plus actuelle. Elle se pose en des termes et avec une urgence d’une radicale nouveauté. Par son développement même, le capitalisme a atteint une limite tant interne qu’externe qu’il est incapable de dépasser et qui en fait un système qui survit par des subterfuges à la crise de ses catégories fondamentales : le travail, la valeur, le capital

La « restructuration écologique » ne peut qu’aggraver la crise du système. Il est impossible d’éviter une catastrophe climatique sans rompre radicalement avec les méthodes et la logique économique qui y mènent depuis cent cinquante ans. Si on prolonge la tendance actuelle, le PIB mondial sera multiplié par un facteur trois ou quatre d’ici à l’an 2050. Or selon le rapport du Conseil sur le climat de l’ONU, les émissions de CO2 devront diminuer de 85 % jusqu’à cette date pour limiter le réchauffement climatique à 2°C au maximum. Au-delà de 2°C,

 

 

les conséquences seront irréversibles et non maîtrisables.

La décroissance est donc un impératif de survie. Mais elle suppose une autre économie, un autre style de vie, une autre civilisation, d’autres rapports sociaux. En leur absence, l’effondrement ne pourrait être évité qu’à force de restrictions, rationnements, allocations autoritaires de ressources caractéristiques d’une économie de guerre. La sortie du capitalisme aura donc lieu d’une façon ou d’une autre, civilisée ou barbare. La question porte seulement sur la forme que cette sortie prendra et sur la cadence à laquelle elle va s’opérer. »

Le scénario de Nicolas Stern est entrain de se réaliser : citoyen actif : Rapport Nicholas  stern    , mais cela est aussi un point inquiétant. Mais cela y ressemble beaucoup a une course dans le mur

Deux émissions seront prochainement diffusée autour de la question de la "guerre de l'eau" sur Arte dans Le Dessous des cartes : la 1ère le samedi 26 juin 2010 à 17h45 et la 2nde le samedi 3 juillet à 17h45 (avec de nombreuses rediffusions sur la TNT).

 

Elles feront suite à l'émission de cette semaine consacrée à "La mer à boire" et aux enjeux du dessalement de l'eau de mer pour venir à bout de la pénurie d'eau douce. Voir les cartes de cette émission (diffusée le samedi 19 juin 2010).

 

 

"Très inégalement repartie sur terre, surexploitée, polluée, l’eau ne cesse d’être au centre des préoccupations et des convoitises des Etats. Le Dessous des Cartes plonge dans les enjeux géopolitiques de l’eau et dans les risques de tension à venir".

 La guerre de l'eau fait de nouveau parler d'elle.

Tout d'abord dans le conflit entre l'Ukraine et la Crimée. Kiev a en effet décidé le 26 avril dernier de couper les vannes du canal de Crimée du Nord, un canal qui assure à lui seul 85% des besoins en eau de la Crimée. Exemple frappant de l'utilisation de l'eau dans le cadre des conflits géopolitiques.

Comme je vous le disais quand nous nous sommes intéressés au sujet il y a quelques mois (vous pouvez retrouver l'article en question ici), il n'y a pour l'instant aucun exemple historique de guerre déclenchée à cause et uniquement à cause de l'eau. Seules les révoltes sociales, appelées justement "la Guerre de l'eau", qui ont frappé la Bolivie en 2000 pourraient constituer l'exception à cette règle.

Le scénario de Nicolas Stern est entrain de se réaliser citoyen actif : Rapport Nicholas  stern ,  la dette écologique : l'Homme vit au-dessus de ses moyens     , mais cela est aussi un point inquiétant. Mais cela y ressemble beaucoup a une course dans le mur

 

Malgré les intention d'attention de Barack Obama, ce que j'en conclus s''est pas encore le chemin des Etats Unis : Lors d’une grande convention sur le gaz de schiste, en particulier celui de Bakken et de Niobrara dans l'ouest des Etats-Unis. Toute "la crème" était présente – y compris Hess, Whiting Petroleum, Oasis Petroleum et Synergy Resources. Et  en coulisses au sujet de la chute des prix du pétrole –  .

 

En faisant des recherches pour cet article , je suis tombée sur des estimati+ons du Crédit Suisse datant de 2008 ( « En contrepoint de l’exercice de prospective visant à identifier les NOUVEAUX 13, ces 13 meilleurs potentiels de croissance, nous mettons en avant les contraintes sérieuses qu’ils devront surmonter, afin de réaliser leur développement. Bien entendu, ces facteurs potentiels sont interdépendants et il est rare de pouvoir en incriminer un seul. Trois dominent toutefois : les tensions politiques, l’accès à l’électricité, l’accés a l'eau» ) 

La question de la disponibilité et de l’accès à l'eau douce, l'organisation alimentaire qui en découle et la population : La croissance des pays émergeant ces dernières décennies ne doit pas nous faire oublier que sur les 9 milliards que COMPTERA la population, 8 milliards seront issus des pays en Développement ( PED) 

 

 

répartition de l'eau

 

Source: Université du Nebraska

 

 

Parmi les 2% restants, 87%, soit la quasi-totalité, est piégée dans des glaciers et, elle aussi, inaccessible. Grâce à ma fidèle calculatrice, je peux vous dire que cela signifie que seul 0,25% de l'eau sur la planète est douce (les réserves sont situées sous terre, dans les rivières ou dans les lacs).

 

Il semble étrange qu'une planète couverte à 70% d'eau n'en ait pas suffisamment... Le PROBLÈME, c'est que seule une petite proportion de ces 70% est DISPONIBLE pour la consommation humaine.

 

Qu'est ce que le stress hydrique?

 

 Pour les experts, un pays qui dispose de moins de 500m3 par habitant et par an est généralement en situation de stress hydrique. Cette quantité minimum d'eau est en effet jugée nécessaire pour permettre d'atteindre, en théorie, un minimum de sécurité alimentaire. Vingt et un pays sont ainsi confrontés, principalement en Afrique du Nord et Moyen Orient. .Plus généralement, il est question de stress hydrique lorsque la consommation en eau dépasse les ressources DISPONIBLES. Un chiffre illustre bien s’est perte : 60% de l’irrigation avec des techniques agricole traditionnelle  en eau est perdue lors des transports. 

 

 Selon lesquelles deux tiers de la population mondiale seront confrontés à des situations de stress hydrique d'ici 2025. Cela représente beaucoup de monde et 2025 n'est plus très loin. 

 L'un des défi auquel le monde doit faire face en matière d'approvisionnement en eau est vraiment un problème mondial. .

Alors que nos besoins en eau ne cessent d'augmenter, il faut aujourd'hui trouver des solutions pour transporter, NETTOYER, dépolluer cet élément aussi indispensable à la vie qu'à toutes nos activités humaines..

 

L'Amérique du nord traverse aujourd'hui une crise de l'eau – évidente notamment en Californie, où des rationnements sans précédent ont été décidés récemment. Mais la majorité de nos populations ont la chance de disposer d'une quantité relativement importante d'eau douce par personne.Le reste du monde n'a généralement pas la même chance.

 

L 'investissement dans le domaine de l'eau est devenue une nécessité pour les Etats pour s'adapter et répondre a la demande croissante alors que l'accés à cette eau, déjà rare, devient plus tendu. Dans e domaine, les grandes banques d'investissement et les acteurs disposant de capitaux privés peuvent se positionner dans l'eau en investissant des milliards dans des projets d'infrastructure. La famille Bush et T. Boone Pickens peuvent se positionner en achetant des centaines de milliers d'acres de terrain au-dessus d'un aquifère.

  

 Ensuite une espèce animale sur six risque de disparaître sous les effets dur échauffement climatique si les émissions de dioxyde de carbone (CO2) se poursuivent au rythme actuel, met en garde une recherche américaine qui juge urgent d'agir

 

. "Les résultats de cette étude suggèrent que les risques d'extinction vont s'accélérer avec la hausse des températures du globe, pour menacer jusqu'à 16% des espèces animales s'il n'y a pas de changement des politiques actuelles", souligne Mark Urban, un chercheur du département d'écologie et de biologie de l'Université du Connecticut, le principal auteur de ces travaux publiés jeudi dans la revue Science.



Ce scientifique a ANALYSÉ 131 études portant sur l'impact du changement climatique sur la faune et la flore, menées dans plusieurs régions du monde et selon différentes méthodes. Il a constaté que la perte de biodiversité s'accélérait pour chaque degrés Celsius d'accroissement de la température sur le globe. Selon l'hypothèse d'une augmentation de seulement 2°C des températures mondiales d'ici la fin du siècle par rapport à l'ère pré-industrielle, qui selon la plupart des climatologues est sous-estimée, cette dernière recherche a calculé que 5,2% des espèces seraient menacées extinction, contre 2,8% actuellement.


Avec une hausse de 3°C sur la même période, ce sont 8,5% des espèces qui pourraient disparaître. Si le mercure grimpe de 4,3°C d'ici 2100, ce serait alors 16% des espèces animales qui seraient menacées.

L'auteur de cette étude a également conclu que le danger d'extinction variait selon les régions du monde, selon qu'elles sont plus ou moins affectées par le réchauffement. Dans certains pays de l'hémisphère austral, où des habitats se réduisent sans possibilité pour des animaux, comme des reptiles et des amphibiens, de se déplacer suffisamment vite, les risques de disparition sont les plus élevés: jusqu'à 23% des espèces en Amérique du Sud et 14% en Australie et en Nouvelle-Zélande seraient menacés.

Stratégies de conservation

L'Amérique du Nord et l'Europe sont les régions où le risque est le plus faible, avec 5 et 6% respectivement des espèces en danger.

Pour l'amour de l'eau - Extrait "La guerre de l'eau" - YouTube

Selon un récent rapport de l'Unesco, deux tiers de la population mondiale souffrira de la pénurie d'eau d'ici à 2025

Mais cette ressource indispensable, non seulement aux hommes mais aussi à l'agriculture, l'élevage sans oublier l'industrie, est de plus en plus utilisée comme un moyen de pression dans des conflits géopolitiques ou économiques entre pays. L'exemple de la Crimée nous le rappelle.

La composante hydrique des conflits devrait d'autant plus s'accentuer dans les années qui viennent que, selon un récent rapport de l'Unesco, deux tiers de la population mondiale souffrira de la pénurie d'eau d'ici à 2025. :
Météo Actualite > Actualité > Etats-Unis : entre sécheresse et inondations

 19/05/2014 Chaleur - Catastrophe
 
  
  
 

Accentuation de la sécheresse

Violents incendies et tornade de feu

Fortes pluies dans l'est des Etats-Unis

Si la sécheresse fait l'actualité en Californie, de violentes pluies orageuses frappent l'est des Etats-Unis. Ce temps très contrasté entre l'est et l'ouest du pays se poursuit depuis l'automne dernier. .

La Californie se déshydrate à vue d'oeil
Si le terme de guerre de l'eau a refait surface ces dernières semaines, c'est aussi à cause des tensions grandissantes autour des réserves hydriques en Californie. L'Etat connaît une sécheresse qui concourt pour le titre peu envié de pire sécheresse de l'histoire californienne. Depuis trois ans, l'Etat est effectivement dans une situation préoccupante entre précipitations au plus bas et températures excessives

 

 !] Votre meilleur investissement ? L'eau
Jody Chudley 


.

 
 
 
 
 

L'ampleur de la sécheresse est tel que, fin avril, le gouverneur de la Californie, Jerry Brown, a déclenché une nouvelle fois l'état d'urgence, et ce pour la seconde fois en moins de trois mois.

Or, et c'est aujourd'hui le coeur du conflit, la Californie est aussi un des principaux fournisseurs américains en fruits et légumes. 60% de la production américaine de fruits et 51% de celle de légumes viennent de cette région des Etats-Unis. Des cultures qui sont aujourd'hui menacées par les restrictions d'eau.

Le conflit enfle donc entre les cultivateurs et le gouvernement, mais aussi entre les cultivateurs eux-mêmes, sur la question de la répartition de l'eau.

Le conflit enfle donc entre les cultivateurs et le gouvernement, mais aussi entre les cultivateurs eux-mêmes, sur la question de la répartition de l'eau

Seules possibilités actuelles pour les agriculteurs : laisser dépérir certaines cultures et mettre en jachère une partie de leurs terres. Selon la California Farm Water Coalition, citée par Le Monde, ce sont près de 10% des terres cultivées qui devraient ainsi être mises en jachère cette année faute d'approvisionnement suffisant en eau.

Quand le réchauffement climatique s'en mêle
Le problème n'est pas limité à la Californie. Une récente étude publiée dans le journal Science et menée par des chercheurs de l'université de Stanford tend à montrer que le réchauffement climatique fait peser un risque majeur sur les rendements. S'appuyant sur l'exemple de la culture du maïs aux Etats-Unis, les chercheurs en ont conclu que "la Corn Belt est extrêmement productive mais, ces 20 dernières années, très peu de progression des rendements a été constaté dans les zones non irriguées pendant les périodes les plus chaudes".

En clair : les cultures actuelles ne sont pas adaptées au réchauffement climatique et devraient donc voir leur productivité décliner dans les années à venir.

Des solutions qui passent nécessairement par une meilleure irrigation
Quelles sont les solutions ? Il y a bien sûr l'amélioration des espèces pour les rendre moins gourmandes en eau ou plus résistantes à la sécheresse. Ou encore l'adaptation des cultures aux terres et aux ressources en eau. Certaines méthodes de cultures -- je pense en particulier aux cultures dans les zones désertiques ou quasi-désertiques -- devraient être amenées à disparaître dans les décennies à venir sous la pression de l'affaiblissement des ressources hydriques.

Les cultures actuelles ne sont pas adaptées au réchauffement climatique et devraient donc voir leur productivité décliner dans les années à venir

Mais il y a surtout la bonne gestion de l'irrigation. Or, 80% des terres agricoles américaines ne sont aujourd'hui pas irriguées. Et en Californie, le système d'irrigation, datant de plus d'un siècle, est aujourd'hui dépassé par les nouvelles contraintes et exigences environnementales et hydriques.

La généralisation de l'irrigation mais aussi et surtout le passage à une irrigation de précision, capable de réduire drastiquement les quantités d'eau utilisées est donc un indispensable pour nombre d'agriculteurs américains. L'aide financière promise par Barack Obama aux agriculteurs californiens -- 183 millions de dollars -- pourrait servir en partie à un investissement dans une meilleure gestion de l'irrigation.

 Pour MARIANNE : <FONT COLOR='RED' SIZE=4>La guerre de l'eau est déclarée</FONT>

UFC QUE CHOISIR vient de lancer une de ses bombes dont elle a le secret. Les factures d'eau provoquent des hocquets d'indignation chez les usagers ?

80% des terres agricoles américaines ne sont aujourd'hui pas irriguées

.

 

La guerre de l'eau partie 1 - YouTube

La guerre de l'eau partie 2 - YouTube

Le retour de la guerre de l'eau
Cécile Chevré, rédactrice en chef

Mai 2013 : 3ème mois de mai le plus chaud à l'échelle mondiale : Le ...

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu