Avertir le modérateur

26/05/2017

Cuba L'histoire Secrète

n

L'humanité s'est allée suffisamment longtemps, trop longtemps gouverner, et que la source de ses malheurs ne résident pas dans tel ou tel forme de gouvernement mais dans le principe et dans le fait même du gouvernement. quel qu'il soit.
Bakounine


Hasta siempre, Comandante Che Guevara - Nathalie Cardone
 

 n "Hasta siempre Comandante"- Silvio Rodriguez (Con discursos del Che)

Ce documentaire haletant retrace l'histoire de l'Ile depuis la seconde guerre mondiale jusqu'à l'arrivée au pouvoir de Raoul Castro, frêre de Fidel. Un récit nourri de témoignage précieux des différents protagonistes, ou grande et petite histoire se rejoignent.

Cuba L'histoire Secrète - YouTube

  
Cuba L'histoire Secrète - YouTube

 

Investigations - Cuba, l'histoire secrete - YouTube

 Alger la mecque des révolutionnaires - YouTube
 

 


 De 1962, année de son indépendance, et jusqu'en 1974, "Alger la rouge" offrait asile et assistance aux opposants et exilés du monde entier. Un pan méconnu de la politique internationale algérienne, revisité en archives.

De 1962, année de son indépendance, et jusqu'en 1974, l'Algérie aide activement les mouvements anticoloniaux et les révolutionnaires du monde entier. Avec son sens de la formule, Amilcar Cabral, le fondateur du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap-Vert (PAIGC) qualifiera le pays de "Mecque des révolutionnaires". Dirigée par le tandem Ahmed Ben Bella (à la présidence) et Houari Boumediene (au stratégique ministère de la Défense), l'Algérie jouit alors du prestige d'une indépendance acquise par les armes. Suivant l'inspiration de Fidel Castro et du Che, qui réserveront à Cuba un accueil triomphal à Ahmed Ben Bella, le pays s'impose comme le leader des aspirations des peuples du tiers-monde. Le régime apporte un soutien total aux opposants qui viennent à lui, aussi bien moral que diplomatique et financier.

Du Che aux Black Panthers
Grâce à un habile montage d'archives, ce film revisite la décennie prodigieuse, et méconnue, au cours de laquelle la plupart des opposants à la colonisation et au racisme, du Che aux Black Panthers – en passant par les indépendantistes bretons ! –, feront escale dans une capitale algérienne effervescente, rebaptisée "Alger la rouge". Même après le coup d'État de Boumediene en 1965, le pays poursuivra sur cette lancée. Si cette politique finira par évoluer au mitan des années 1970, elle restera un sujet de fierté pour le peuple algérien. Après sa libération, en 1990, près de trente ans après s'être entraîné avec les fellagas, Nelson Mandela leur rendra un vibrant hommage et déclarera : "L'Algérie est mon pays."

Documentaire de Ben Salama (France, 2014, 56mn) ARTE F
 
Alger, la Mecque des révolutionnaires (1962-1974) - ARTE - YouTube

 


 

Cuba, l'histoire secrète, histoire 2016 : Émissions - Télérama.fr

 

Les chroniques d'une mère indigne

Articles de l-indigne taggés "Mai68:" - l'indigné révolté- Skyrock.com

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu