Avertir le modérateur

18/05/2013

Affaire cahuzac

 n La politique

On a des hommes politiques que le monde entier nous envie. D'ailleurs ils pourraient les prendre, mais ils n'viennent pas les chercher… J'sais pas c'qu'ils foutent.

  • La politique, Coluche, album Coluche : l’intégrale, vol. 3, 1989 chez Carrère.
Délits d'initiés , évasion fiscale et capitalisme :Qu'y a-t-il de plus scandaleux : que M. Bernard Arnault réclame la nationalité belge afin de préparer l' « optimisation fiscale » de sa fortune — la première française et quatrième du monde — ou que les politiques publiques successives (en France, en Belgique, ailleurs) aient offert de telles possibilités à leurs contribuables les plus opulents ? On ne peut libérer le marché des capitaux, laisser proliférer les paradis fiscaux, y compris en Europe, et se plaindre ensuite que les individus pour qui de telles décisions sont prises choisissent d'en tirer le meilleur profit
 

alde a la Fraude fiscale

Les dirigeants européen réunit a Bruxelles. Un sommet centrait sur la lutte contre la fraude fiscale qui représente à l'échelle européenne un manque a gagner de mille milliards d'euros.

 

Le secret bancaire est le nouveau cheval de bataille des chefs d'état et de gouvernement de l'union européenne. ont fait pression sur le Luxembourg et l'Autriche. Ces deux pays font encore de la résistance en échange automatique d'information bancaire. Mais les 1000 milliards d'euros que représente la fraude fiscale devrait etre rapidement un argument de poids dans une Europe en pleine récession.

jeudi, 06 décembre 2012

Cahuzac : se faire des cheveux

Rocardien, jospiniste, puis strauss-kahnien, Cahuzac a enfin choisi Hollande, l'esturgeon gagnant. Au sein de l’équipe de campagne, ce socialiste convaincu était responsable du " pôle budget, finances, fiscalité ". Visionnaire il dit tout le bien qu'il pense du programme de son maître rédigé pour engranger les voix des ravis de la crêche :

" François Hollande puisera dans ce programme mais ne pourra réaliser la totalité de ce programme car tout simplement les moyens du pays ne le permettent pas. "

Riche, notre socialiste dernier cri aime faire le bien de l'humanité :

A Paris, en 2003 et 2004, il employé au noir une femme de ménage philippine sans papier. Payée en liquide de juillet 2003 à novembre 2004 pour 40 heures mensuelles elle recevait  250 € par mois pour services rendus. Finalement jugé coupable de travail clandestin en 2007, le député-maire de Villeneuve était alors dispensé de peine et d’inscription au casier judiciaire. " J’ai dit la vérité. J’ai voulu aider quelqu’un. Le tribunal a reconnu ma bonne foi. "

Cahzac

Cahuzac  aura mis plus de 10 ans à faire son trou, son nid  et un nom en politique pour se hisser à la présidence de la Commission des finances de l'assemblée nationale puis devenir l'actuel ministre délégué au Budget.

De Rocard à la greffe de cheveux:

"Entré au Parti socialiste en 1977 par l'entregent de Guy Carcassonne, voisin et ami, militant à la section socialiste du Vème arrondissement de Paris, il s'inscrit dans le courant de Michel Rocard, dont il prépare la candidature à la présidentielle de 1988 sur les questions de santé.

Il quitte son poste de chef de de clinique à la faculté de médecine pour être conseiller technique au cabinet de Claude Évin, ministre des Affaires sociales des deux gouvernements Rocard de 1988 à 1991. " (Wikipedia)

Après cette expérience, et faute d'obtenir un poste de professeur des universités, il exerce la chirurgie esthétique et crée avec sa dermatologue d'épouse de l'époque, la clinique Cahuzac, spécialisée dans la chirurgie du cuir chevelu.

Parachutage et plan de carrière :

" Parachuté à Villeneuve-sur-Lot, la capitale du pruneau, dans une circonscription réputée ingagnable, il devient député en 1997. L'as du scalpel décide de ne garder de ses activités d'entrepreneur que le département " le plus productif " : les implants capillaires, une activité qu'il peut exercer avec sa femme Patricia, dermatologue, mère de ses trois enfants, dont il est aujourd'hui séparé (elle a gardé la clinique). Les cheveux de François Patriat, président de la région Bourgogne, ou du gourou de la com, Stéphane Fouks : c'est lui.  "(Sophie Fay)

Aujourd'hui soupçonné d'avoir détenu un compte en Suisse non déclaré, Cahussac  dit vouloir déposer plainte en diffamation contre le site Mediapart.

 


Jérôme Cahuzac : "Ce qu'a écrit Mediapart est... par rtl-fr



La France a Jérôme Cahuzac, l'Allemagne a Diter Unes . Le ministre du budget et le président du club de foot, deux fraudeurs XXL pour ne citez qu'eux. mais ce qu'ils ont mis à l'abri n'est qu'une goute d'eau face à l'ensemble des revenus qui échappe au fisc.

 

" José Manuel Barroso, président de la commission européenne : " Le montant des pertes relevant de la fraude et de l'évasion fiscale est estimer à environ 1000 milliards d'euros / an. Pour donner un ordre d'idée 100 milliards , c'est léquivalent de deux fois le déficit annuel des états membres pour 2012.

 

De l'argent dont l'union européenne aurait bien besoin, alors au sommet de Bruxelles, pour une fois Berlin et Paris ont parlé d'une même voix.

 

François Hollande : " Plutôt que d'augmenter les taxes, les taux, les prélèvements .... Mieux vaut chercher la matière imposable là ou elle se trouve/ cache aujourd'hui"

 

L'objectif est de supprimer le secret bancaire en instaurant un échange automatique de donnée au sein de l'union européenne pour tout les types de revenus. mais l'Autriche et le Luxembourg pose encore des conditions. Ils exigent la renégociation des accords fiscaux avec la Suisse ou le Lichtenstein. Sur le fond, ils sont d'accord pour participer sur un échange de donnée d'ici la fin de l'année. Un programme, après de longue négociation. Au parlement européen, on reste pourtant septique.

 

Sylvie Goulard, député européenne, Modem:

 

" Trp d'effet d'annonces quand il y a des conseils européen. j'attends de voir quelles sont les décisions concrètes. Il faut que les textes de lois changent. et il faut qu'il y est aussi une volonté réelle des hommes politiques de l'administration fiscale d'appliquer les textes, d'échanger des informations et les lobbies des personnes qui veulent y cacher de l'argent sont suffisamment puissant pour que l'on reste très circonspect.

 

Pour ceux qui ont de l'argent, les moyens d'échapper au fisc ne manquent pas. Des noms de compte comme les nombreux paradis fiscaux comme les iles vierges. ou les Seychelles. Et les dirigeants européens le savent bien, les grosses fortunes ne s'arrêtent aux frontières de l'union européenne.

 

à lire sur Franceinter.fr 23/05/2013

« Il y a d’autres Cahuzac à gauche comme à droite »

 

Pierre Condamin-Gerbier, un français de 42 ans, a travaillé pendant 4 ans (de mai 2006 à juillet 2010) pour le groupe Reyl et Compagnie, la société de gestion financière (devenue une banque en novembre 2010) qui s’est occupée du compte suisse de Jérôme Cahuzac, jusqu’à son transfert à Singapour, comme l’a révélé le site Médiapart. Il a été entendu à trois reprises, ces dernières semaines, par les enquêteurs et par les juges Renaud Van Ruymbeke et Roger Le Loire : le 13 février, le 28 mars et le 18 avril 2013.

A la lumière de ses déclarations, les juges d’instruction ont récemment demandé au parquet de Paris une extension de leurs investigations à d’éventuels autres fraudeurs du fisc, au sein de l’établissement Reyl.

Condamin-Gerbier explique au micro de France Inter que Jérôme Cahuzac n’est pas le seul responsable politique ayant un compte non déclaré en Suisse. « L’ensemble de l’échiquier politique est concerné », « c’est un secret de polichinelle. » Plus grave, à ses yeux, il ne s’agit pas seulement de fraude fiscale, mais aussi de « financement politique. 

 

LES LIAISONS DANGEREUSES : UN AMI DE MARINE ET DE CAHUZAC
Non seulement M. Cahuzac a (au moins) un compte caché, mais il a aussi (au moins) un bon copain… au Front National. Et un copain bien utile pour les affaires ! En effet, l’individu qui a aidé Cahuzac à ouvrir tranquillement et discrètement un compte en Suisse, est un certain Philippe Péninque. Qui est ce Philippe Péninque ? C’est un haut responsable du Front National. C’est un conseiller officieux de Marine Le Pen. Il avait déjà conseillé son père lors de sa campagne présidentielle de 2007. Il était alors responsable des finances du Front National. Car cet ancien responsable du GUD [1] s’intéresse beaucoup à la finance. Il est au centre d’un réseau d’entreprises tenues par des militants d’extrême-droite qui se font travailler les uns les autres. Après ça, le Front National pourra toujours chanter qu’il à horreur des magouilles. Surtout que ce n’est pas sa première grosse contradiction. Il y a à peine quelques mois, la mère Marine s’était lancée dans une violente attaque contre la consommation de viande halal. Et qu’est-ce qu’on a appris ? Que le principal fournisseur des boucheries halal de toute la région Nord/Pas-de-Calais (une des plus importantes consommatrices de France) n’était autre qu’un dénommé Paul Lamoitier, conseiller régional du Front National dans le Nord/Pas-de-Calais !Afficher la suite 

Affaire cahuzac

 

Le Front National doit se taire, car il n’est pas blanc !

Le FN tente de profiter du scandale «  Cahuzac » en s’affichant comme le parti n’ayant jamais les mains sales. Pourtant, des élus du FN ont, eux aussi trempé dans des affaires financières plus que douteuses et la gestion budgétaire des mairies occupées à partir de 1995 s’est avérée calamiteuses. Emplois fictifs, corruption, détournements de fonds… sont des pratiques courantes du FN, les rares lois ou ses candidats ont été élus maires. D’autres part, Philippe Peninque, l’avocat qui a ouvert le compte de Jérôme Cahuzac, a toujours été influent au sein du FN. Deux bonnes raisons de se taire pour le FN.

 

L’ancien député maire-FN de Toulon, J.Marie Le Chevallier, élu en 1997, a été déclaré inéligible un an plus tard pour triple infraction sur la législation au financement électoral. En 2001, il est également condamné à un an de prison avec sursis pour une affaire d’emplois fictif concernant une association par la municipale au nom évocateur , les jeunesses toulonnaises. Jean-Pierre Calone, alors adjoint FN en charge de l’habitat à la mairie de Toulon, est mis en examen en 1998 puis incarcéré en 2000 pour viols, harcèlements et agressions sexuelles sur trois de ses secrétaires. En 2011, il est condamné à 5 ans de prisons dont 3 avec sursit pour une affaire de corruption.

 

L’ex maire FN de Vitrolles, Catherine Mégret a été condamnée pour détournement de fonds publics. En 2002, le rapport de la cour régionale des comptes a pointé ces malversations ( 75000 € de frais postaux sur le budget municipal pour envois de courriers aux 36.000 maires de France afin qu’ils parrainent Bruno Mégret à la présidentielle). Catherine Megret fut aussi épinglée pour des frais de représentation abusifs ( 50000€ pour des repas souvent pris à 2 ou à 3, le weekend).

 

Et la liste ne s’arrête pas là ! Que ce soit à Toulon, Orange, Vitrolles ou Marignane, le passage du FN aux commandes municipales s’est, à chaque fois, traduit par une gestion calamiteuse qui a plombé leur endettement.

 

Quand à Philippe Peninque, ce n’est pas n’importe qui pour le FN : C’est lui qui avait procédé à l’audit du parti lors de la scission Mégret/ Le Pen. Passé par Assas, c’est un ancien du « GUD Bussiness », un ensemble d’entreprises fondées par des anciens militants, qui se font travailler les unes les autres et dont les prises de participation se font «  entre amis ». Dans les années 80, Peninque, Cahuzac et le «  GUD Business » avaient même spéculé sur des mines au Pérou

 

Ensuite, Peninque a pris en charge le dossier financier du FN, après les élections de 2007 qui laissaient le parti avec 8 millions de dettes empruntés au fidèle imprimeur Fernand Le Rachinel (banquier officieux du FN). C’est Peninque qui a convaincu le président du FN, en 2008, de ne pas rembourser son ancien imprimeur. Le siège de St Cloud sera vendu pour payer la dette.

 

On le voit, cet avocat et financier international n’est pas innocent dans la gestion financière du FN des Le Pen. En plus, il n’a rien d’une colombe… La «  défense » de Marine Le Pen qui nie etre proche de lui «  car ils ont 15 ans d’écart » et qu’elle «  avait 20 ans lors de l’ouverture du compte Cahuzac par Peninque » est un peu léger, sauf à vouloir nier le passé du FN et son « héritage «  Béton armé »….

 

Enfin, il ne faut pas oublier de rappeler, qu’en décembre 1997, l’ex épouse de JMLP, l’avait accusé de frauder le fisc estimant qu’au moins 40 millions de francs français de l’époque était cachés dans des banques suisses ( UBS, Darier). Si le FN a toujours parlé de «  calomnies », François Laya, ancien collaborateur  du gérant des fortune genevois J Pierre Aubert, avait également accusé l’ancien dirigeant du parti d’avoir déposé à trois reprises, 15, puis 20, puis 10 millions de francs sur des comptes en Suisse. Dans un document du 10 mars 1981, le nom de Jean Marie Le Pen apparaît bien sur le compte n°38604700W, ouvert à l’UBS à Genève, l’autre propriétaire du compte étant l’éditeur français, Jean-Pierre Mouchard, vieil ami de la famille, nom que l’on retrouve au sommet de l’organigramme de la Cotelec, association chargée, à l’époque d’encaisser les dons des militants et sympathisants. J Pierre Mouchard avait décidé, en 1997, de démissionner de ce poste, afin d’éviter «  un risque de confusion entre les affaires de Le Pen et les miennes ». . La presse avait d’ailleurs, à cette époque, souligné, la possible confusion entre les comptes personnels et comptes du parti.

 

homme, casier vierge, n'a pas mangé depuis 3 jours....il va prendre 3 mois ferme ( pour une bûche de chèvre). LES MISÉRABLES.

 Aucun texte alternatif disponible.

J’aime

Source visa :

 

 http///visa-isa.org/  

 

associationvisabis@gmail.org  

 

association visa

 

un lien via Cnt ait toulouse officiel.

 

Un Autre Futur mai 2013 - CNT AIT TOULOUSE ANARCHOSYNDICALISME ! :

 

« Il y a d’autres Cahuzac à gauche comme à droite » Signalé par Nolwenn Le Blevennec Source Rue 89

 

Un fascisme made in France ? , Le populisme au féminin , Qui est Alain Soral , pensée complotiste d'A. Soral , Le pogrom des Roms , La pensée complotiste , Adieu Frigide Barjot , Propagande, haine, meurtre , Alerte antifasciste : Le... , ''La galaxie Dieudonné :... , Groupe "La dissidence",... , L'extrême droite : mieux la..., Dans la tête de l'extreme...

 Hollande : pacte avec le MedefLa raison d'Etat"Hollande : Pacte avec le Medef". - l'indigné révoltéDSK : Flamme bourgeoise,...10 mai 1981 - 15 mai 2011 ,...Xavier Niel, futur maître...Hollande et le patronatAffaire cahuzac

 

24/12/2012

Maurice le vaut bien !

 

 

 

Stéphane Guyot et Renaud Schira aiment L'Audible.

Publication liée 
 
De l'argent il y en a dans les poches du patronats et des éxilés fiscaux http://fr.netlog.com/nicocitoyenactif/blog/blogid=4499350
 
 
 
Déremboursement massif de médicaments par la Sécurité Sociale : qui paye la facture ?

Alors que le déficit de l’Assurance Maladie se chiffre en milliards d’euros, les dépenses de santé pèsent de plus en plus dans le budget des ménages, et de façon concomitante dans les caisses de l’Etat. Face à l’augmentation forte et continue des dépenses pharmaceutiques, les pouvoirs publics sont confrontés à u...n choix stratégique simple : limiter l’usage des médicaments ou en baisser le coût pour la collectivité. Cette dernière solution vise à dérembourser massivement un certain nombre de médicaments dont le « Service Médical Rendu »(SMR) est jugé insuffisant par la Haute Autorité de Santé (HAS), dans l’objectif de réaliser des économies.
Nous pouvons alors nous poser la question de l’efficacité d’un tel système…
A-t-il permis aux pouvoirs publics de réaliser des économies financières substantielles ? Quel est l’effet du déremboursement de certains médicaments sur les dépenses du patient ? Et sur sa santé ?

 

Maurice le vaut bien !
Le vendredi 22 juin 2012

Là-Bas au secours de Maurice Lévy, Patron de Publicis.

Vite, il faut réconcilier les Français avec leurs élites !

Prenez Maurice Lévy. Pour avoir touché un petit bonus de 16 millions d’Euros (en plus de ses justes rémunérations), Momo, le roi de la com’, est traité comme un patron voleur, lui, lui, le puissant actionnaire des régies publicitaires des médias (Libération, Le Monde...), le détenteur d’énormes budgets (Orange, Renault, Nestlé, L’Oréal, Carrefour, Sanofi...), lui, le maître de cérémonie de Davos, le conseiller de Nicolas Sarkozy, et surtout, lui, le président de l’AFEP, le lobby des grands patrons ces deux dernières années, le voilà victime d’un odieux lynchage !

Toujours au secours des opprimés, Là-Bas Si J’y Suis a enquêté sur la stigmatisation de celui qui a le courage de dire : "En France, on condamne la réussite".

Reportage Gaylord Van Wymeersch.


Programmation musicale :
-  Bolchoi Karma Expérience : "Les Riches"
-  Les Entrepreneurs : "J’aime ma boîte"
-  Jérôme Minières : "Du bon travail"

 



http://www.youtube.com/watch?v=AYFPn-5Pz8k

 http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&...

 
Madame la MEDEF : une histoire de famille I - www.la-bas.org,

 

 "Asile" fiscal en Suisse, mode d’emploi - CitizenKhane, Blog / Les techniques d’évasion des riches sont de plus en plus - citoyenactif,

L'austérité, sans espoir de jours meilleurs, n'est pas viable pour les peuples - Alterfinance, La crise vous dite? - l'indigné,

06/07/2012

La concentration dans les médias en France

 

 

Malédiction ! - Saltabank : Malédiction ! Antoine de Ravignan
Alternatives Internationales Hors-série n° 011 - juillet 2012

 

Photo 096.jpgSocialisation des pertes et privatisation des profits - Alternatives ... : Avec les interventions publiques en vue de stopper la crise financière reviennent les critiques sur le thème de l’opposition entre socialisation des pertes et privatisation des profits : la puissance publique paierait les pertes liées à la crise, alors que les profits accumulés en période d’expansion iraient uniquement dans les poches des acteurs privés, ce qui serait injuste. Cette idée est profondément fausse et témoigne généralement d’une absence de réflexion au profit de condamnations morales faciles. privatisation des bénéfices et socialisation des pertes : citoyen actif

La privatisation du capital de grandes entreprises auparavant publiques constitue peut-être la traduction la plus immédiate et la plus tangible de la globalisation au niveau des organisations productives. A telle enseigne que les procédures de privatisation sont parfois appréhendées, de par leur ampleur, à la fois comme un instrument et une conséquence de la globalisation. En France, et plus largement en Europe, les mutations de la propriété du capital des grands groupes qui ont eu lieu depuis le milieu des années 1980 ont touché de multiples domaines d’activité, allant du secteur de l’énergie à celui des biens d’équipement, en passant par le commerce, les transports, les télécommunications, les assurances ou encore les organismes bancaires (Dion, 1995). Dans ces secteurs, les grandes entreprises qui étaient devenues publiques lors des grandes phases de nationalisation entre 1935 et 1983 deviennent des groupes privés soumis aux contraintes de la concurrence mondiale….

Deux exemples :

-          Les médias avec les «  Nouveaux chiens de Gardes »

-          Les OPA favorisants les grands trusts, ou comment même ou grâce a la crise, le grand capital (groupes) profitent pour se former.

La concentration dans les médias en France (OFM)

14 avril 2004 - Analyse de l’OFM - Janine Brémond

 


Les nouveaux chiens de garde.jpgLe grand nombre de titres de presse écrite, de chaînes de télévision, d’éditeurs de livres masque l’ampleur de la concentration dans les médias et ses effets dévastateurs. La concentration au sein de chaque média (concentration dans la télévision, la presse...) n’est qu’un aspect de la concentration car les groupes les plus puissants sont multimedia. Ils ont des positions fortes à la fois dans la télévision, la presse, l’édition, ... et sont intégrés à des groupes industriels (Lagardère, Bouygues, Dassault, ...).

La concentration est aussi amplifiée par les alliances entre les groupes de médias : des convergences d’intérêts naissent à travers des entreprises dont le capital est détenu conjointement par les groupes alliés (alliance Vivendi-Lagardère, alliance TF1-M6, ...).

L’ampleur de cette concentration met en cause l’indépendance des hommes politiques vis-à-vis des médias, le pluralisme et la qualité de l’information et rend donc nécessaire, et urgente, l’adoption d’une loi limitant réellement la concentration dans les médias.cf Les médias et la politique

 

Photo 342.jpg1. La télévision, un média très concentré : TF1 en position dominante

Les chaînes de télé qui appartiennent à TF1

TF1, ce n’est pas seulement la télévision

TF1 au sein du groupe Bouygues

Les groupes Pinault et Arnault, actionnaires de Bouygues


Dans la télévision payante, l'alliance Vivendi-Lagardère

Le groupe Canal Plus, propriété de Vivendi

L’alliance Vivendi-Lagardère dans la télévision

Les chaînes de télévision contrôlées par Lagardère


Quelles relations entre le pôle TF1-M6 et le pôle Vivendi-Lagardère ?
Une concentration inacceptable
2. La concentration dans la presse
Le paysage de la presse : Trois leaders français multi-secteurs, deux groupes étrangers

Les groupes spécialisés


Quelques tendances lourdes : Multiplication des alliances

Au-delà de la concentration, comme dans la télévision, on voit apparaître des coopérations, voire des alliances entre groupes dans des domaines précis 

Vers des journaux 100% publicitaires ?


3. La concentration dans l'édition
Les multinationales dans l'édition

« La concentration dans l’édition s’accélère au profit des groupes multinationaux. Après le contrôle de Flammarion par le groupe italien Rizzoli, la reprise par le groupe Lagardère de 40% d’Editis (ex Vivendi-Universal Publishing), les éditions du Seuil viennent d’être absorbées par le groupe La Martinière (devenu La Martinière-Le Seuil). D’autres concentrations sont attendues, à travers en particulier la vente de la partie d’Editis non reprise par Lagardère (Cette opération a été finalisée depuis la mise en ligne de ce document, pour plus d’informations sur ce nouveau mouvement de concentration, cliquer ici ). Les multinationales contrôlent au moins 60% de l’édition française (Lagardère, Bertelsmann, Atlas, Rizzoli, Reed-Elsevier, Média Participations, Wolters-Kluwer, ...). Dans les mains des multinationales, le livre est une marchandise, l’édition n’est qu’un contenu intégré dans la communication. Les conditions de création d’une œuvre intellectuelle et les possibilités de la faire connaître s’en trouvent altérées ».


humour 76.jpgLa domination du groupe Lagardère
Marketing et pression médiatique contre le pluralisme
Il n'existe aucune législation antitrust spécifique


  L’OFM ouvre un large débat pour aboutir à une législation qui limite véritablement la concentration dans les médias

Chapitre 1 : Les grandes entreprises et la globalisation

humour 98.jpgLa notion de globalisation[1][1] est très fréquemment reprise, aussi bien par les politiques, journalistes et dirigeants d’entreprise que par les chercheurs en économie ou en sciences sociales. La plupart du temps employée de façon assez abstraite et connotée – soit comme un fléau, soit comme une opportunité – elle se caractérise d’abord par un manque de définition précise. Souvent, elle est assimilée à une force quasi naturelle et extrapolitique. De tel sorte que l’on éprouve les plus grandes difficultés à distinguer ce à quoi elle renvoie précisément dans la réalité et à évaluer ses conséquences sur le monde du travail. Pourtant, la globalisation paraît générer un certain nombre de manifestations directes sur les entreprises qui sont loin d’être réductibles à sa dimension purement financière – même si celle-ci demeure l’une de ses caractéristiques principales aujourd’hui. Ainsi, la globalisation recouvre des politiques économiques spécifiques, des réformes financières, des institutions économiques internationales, un accroissement de l’internationalisation des échanges de biens et de services, des modifications de la structure du capital des entreprises, des stratégies et organisations productives typiques ou encore une progression de l’incertitude de l’activité. cf Et si Karl Marx avait raison ? : Crise financière et capital fictif - Temps critiques, Les contradictions de la mondialisation: et si Marx avait raison (1) la globalisation financière, Qui est Georges Soros ? , Loi 1973 et gardes fous

 

Un témoignage

 

humour 97.jpg. . cf Tant qu'il y aura de l'argent ..., En quoi c'est une crise., De l’argent il y en a

riches,pauvres: deux poids,deux mesures,privatisation des bénéfices,socialisation des pertes,défiscalisation,exil fiscal,paradis fiscaux,néolibéralisme,capitalisme,isf,finance,economie,société,la spéculation,socialisation des pertes et privatisation des profits,opa,délocalisation,chomage de masse,destruction créatrice’ et inondation de liquidités,bulles et crises,la finance a-t-elle un visage,paradis fiscaux Les IPO, OPA, OPRA se poursuivent

 

 

En conclusion :

 

C’est OPA ne sont pas le signe d’un capitalisme néolibéral en expansion, mais au contraire d’un capitalisme en déclin, sur la défensive qui essaye de sauvegarder ses profits et son pouvoir ( de nuisance) sur les travailleurs et le pouvoir.

 

 

Au delà de ces scores, plusieurs constatations s'imposent, qui sont plutot révélateurs Destruction créatrice’ et inondation de liquidités, bulles et crises , privatisation des bénéfices et socialisation... : Blog de Nico Citoyenactif sur Netlog,

Sur Indigné Révolté : Sauve qui peut II ! : Autre article sur le thème: Mots-clés economie - Créez votre blog sur nouvelobs.com : Interview par Jean-Loup Izambert sur le fonctionnment des Oligarchies, Le capitalisme synonyme de problèmes économique , écologique et sociaux - Altermonde , Un autre monde est possible…. ! - citizen Khane



[1][1]Tout au long de ce premier chapitre, on utilisera les termes de globalisation ou de capitalisme financier pour décrire les diverses mutations dont a fait l’objet le capitalisme contemporain au cours de la deuxième moitié du XXe siècle.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu