Avertir le modérateur

12/12/2017

"Les gangsters de la finance"

n

Dans les pays démocratiques et développés, l’argent est devenu la seule balise. Après avoir été méprisés ou honnis jusqu’à la fin des années 1970 – une Rolls était alors le sommet de la ringardise –, le « fric » et ses attributs clinquants se sont imposés en force depuis les années 1990. Une caste étroite a vu son patrimoine et ses revenus grimper à des sommets inédits, pendant que se développait simultanément une grande classe pauvre de chômeurs, d’immigrants, d’employés saisonniers ou temporaires.

 

Comme l’avait remarqué Adam Smith, au-delà d’un toit et d’une nourriture suffisante, l’argent n’a plus d’utilité en soi. 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi - citoyen actif - 20minutes-blogs

 

Oxfam a publié la semaine dernière sa propre liste noire de 35 pays répondant aux critères européens de paradis fiscaux, dont des pays de l’UE. Passage en revue de leurs pratiques fiscales un peu trop avantageuses.

ANALYSE Paradis fiscaux, les Vingt-Huit ferment les yeux sur cinq Etats membres

 

 

HSBC : enquête à charge sur un empire au dessus des lois - Capture d'écrans

 

HSBC : enquête à charge sur un empire au dessus des lois

CAPTURE D'ÉCRANS

mardi 12 décembre 2017

 HSBC : enquête à charge sur un empire au dessus des lois

2 minutes
 

Aucun porte-parole de la banque n'a accepté de répondre à leurs demandes d'interview mais leur enquête sur HSBC est tout de même passionnante. "Les gangsters de la finance", à voir ce soir sur Arte, par Jérôme Fritel et Marc Roche.

Jérôme Fritel et Marc Roche, qui avaient enquêté, il y a cinq ans, sur Goldman Sachs s'attaquent cette fois à HSBC, un empire au dessus des lois © AFP / Gerard Bottino / Citizenside

Nous sommes le 12/12 aujourd’hui, date porte-bonheur. Vous allez donc jouer au Loto, devenir multimilliardaire et chercher un bon plan pour ne pas payer trop d'impôts. Je vous recommande une bonne vieille société écran. Et pour ça, autant faire appel à des spécialistes : HSBC. 

Ce documentaire est signé Jérôme Fritel et Marc Roche, qui avaient enquêté, il y a cinq ans, sur Goldman Sachs. Ils s'attaquent cette fois à un établissement financier britannique, un empire colossal : la banque HSBC, impliquée notamment dans les scandales Swissleaks et Panama Papers. C'est une enquête très approfondie, accessible aux néophytes, qui donne la parole à de nombreux interlocuteurs, mais il manque... HSBC. Aucun porte-parole de la banque n'a accepté de répondre aux demandes d'interview, c’est donc une enquête à charge. Il faut le garder en tête mais c’est passionnant tout de même. 

Au-dessus des lois?

Évasion fiscale, blanchiment de l'argent de la drogue et manipulation du cours des monnaies : cette banque, à en croire le documentaire, a violé toutes les règles possibles. De Genève à Hong-Kong, de New-York à Paris, on comprend comment elle a su tisser un réseau unique pour faire tourner l'argent sale autour de la planète. « C'est la meilleure blanchisseuse au monde », explique l'une des intervenantes. 

En 2012, HSBC est mise en cause aux États-Unis pour blanchiment, mais échappe finalement au procès et s’en sort avec une amende de deux milliards de dollars : l’équivalent d’un mois de profit, précise le documentaire. Les représentants du ministère des finances américain sont ensuite convoqués devant le Sénat. Et là, c’est l’une des séquences les plus fortes du film, une sénatrice démocrate pose la question : 

Combien de milliards de dollars des barons de la drogue faut-il blanchir et combien de sanctions économiques faut-il violer avant que quelqu’un ne décide à fermer une banque comme celle-ci ?

Les représentants du Trésor pâlissent un peu… et bredouillent : « Nous avons imposé à HSBC la plus grosse amende jamais imposée à une institution financière ». Mais ça ne répond pas à la question, alors la sénatrice la pose à nouveau. Pas plus de réponse. Illustration magistrale du principe du « too big to jail » : la banque est trop grosse pour aller en prison. Elle emploie 235.000 salariés sur cinq continents. 

Hong Kong, un Far West financier

L'histoire de la banque est indissociable de celle de Hong Kong. HSBC signifie Hong Kong and Shangaï Banking Corporation. La banque est née en même temps que la ville. En 1997, c’est la rétrocession à la Chine : Hong Kong n'est plus britannique. Et la stratégie d'HSBC fut de ne surtout pas choisir entre partir dans les valises de la couronne ou rester sous autorité chinoise. La banque a déménagé son siège à Londres, mais le cœur de ses affaires est resté à Hong Kong. Elle est devenue la plus chinoise des banques occidentales ou la plus européenne des banques chinoises : une position unique et un très bon calcul. Surtout qu’en matière financière, Hong Kong s’apparente à un Far West : rien de plus facile que d’apporter à la banque des semi-remorques d’argent liquide. Personne n'aura l'idée saugrenue de vous demander d'où viennent ces billets. 

Ce film, illustré avec de magnifiques images de Hong Kong, montre que dix ans après la crise, la stabilité financière mondiale est une illusion.  

► « Les gangsters de la finance ». Ce soir sur Arte à 20h50. 

CAPTURE D'ÉCRANS

mardi 12 décembre 2017

 HSBC : enquête à charge sur un empire au dessus des lois

 
Argent sale.

La Banque Postale est visée par une enquête préliminaire pour des soupçons de manquements dans la lutte contre le blanchiment d'argent, au risque de financer le terrorisme, a indiqué ce lundi une source judiciaire, confirmant une information du site Les Jours.

SUR LE MÊME THÈME

À la découverte du Cercle Polaire / Arte Décembre 2015

 
Les affaires de “leaks” - Indigné révolté

30/11/2017

Le Bitcoin

Dans les pays démocratiques et développés, l’argent est devenu la seule balise. Après avoir été méprisés ou honnis jusqu’à la fin des années 1970 – une Rolls était alors le sommet de la ringardise –, le « fric » et ses attributs clinquants se sont imposés en force depuis les années 1990. Une caste étroite a vu son patrimoine et ses revenus grimper à des sommets inédits, pendant que se développait simultanément une grande classe pauvre de chômeurs, d’immigrants, d’employés saisonniers ou temporaires... Ces fortunes colossales et très visibles, accumulées par des financiers, des industriels ou des hommes politiques, ont redéfini le système de valeurs. La véritable hiérarchie est devenue celle de l’argent

La numérisation croissante de nos sociétés

Depuis l’invention des ordinateurs et d’Internet, la société humaine à connu une modification profonde de son fonctionnement, autant dans l’organisation globale de celle-ci, que dans les rapports entre êtres humains. Ces changements significatifs nous procurent à la fois plus de confort, et facilitent certaines tâches, l’accession au savoir et bien d’autres choses. En contrepartie, le numérique a aussi bouleversé la structure sociale humaine au point parfois de nous faire perdre nos repères ou de modifier en profondeur notre manière d’interagir entre nous.

Création du bitcoin en pleine crise financière

En 2008, en pleine crise financière mondiale, Satoshi Nakamoto, un Japonais naturalisé américain vivant en Californie, annonce le lancement du bitcoin. A l’époque, cette monnaie ne vaut rien. Derrière, il y a une philosophie libertarienne, une volonté d’échapper au contrôle de l’Etat.

Le Bitcoin, monnaie virtuelle lancée en 2009, a franchi le seuil de 10 000 dollars ce mercredi, après avoir multiplié sa valeur par 10 entre 2016 et 2017. Cette monnaie virtuelle n'est plus la seule sur le marché et ses concurrentes prennent de plus en plus de place 


 

Le bitcoin, une monnaie virtuelle qui s'envole - France Inter

Le bitcoin a maintenant sa place dans The Wall Street Journal. La cryptomonnaie est devenue une « classe d’actifs » au même titre que les devises, les obligations et les actions. C’est même celle qui se porte le mieux, pour le moment. Le bitcoin vient pour la première fois de dépasser 6 000 $.

A (ré)couter :

société

le Bitcoin.

.

 

C'est quoi le BitCoin ? Reportage arte

 

La Réserve fédérale américaine avertit que les devises numériques pourraient constituer une menace pour la stabilité financière mondiale. Elles sont utilisées par certains pour payer en ligne, mais la plupart des utilisateurs considèrent comme un investissement. 

Le bitcoin, le dollar virtuel

Jusqu'en 2017, le bitcoin, qui grossièrement correspondrait au dollar dans le monde de la monnaie virtuelle, raflait 90% du marché. Il existe cependant des centaines de crypto-monnaies. Les autres se partageaient les 10 % restant jusqu’en 2017. Depuis, l’éther et le ripple ont commençaient à prendre progressivement des parts de marché.  L’ensemble de ces monnaies s’achètent et se vendent sur le web sur des plates-formes spécialisées. Au total, ces flux sur internet représentent 100 milliards de dollars

"Monsieur tout le monde" est  de plus en plus  attiré par cette potentielle promesse de gain. Les financiers se mettent aussi au bitcoin et fait nouveau, des fonds d'investissements ou des opérateurs boursiers qui ont peur de passer à côté du phénomène s'y intéressent également. Ces nouveaux investisseurs changent la donne. Leurs implications crédibilisent une monnaie affranchie des marchés

L'or numérique

Les partisans du bitcoin sont enthousiastes. Moins cher, plus rapide, c'est l'avenir, on le met de côté comme de l'or numérique. La monnaie n'est plus contrôlée par quelqu'un mais dans les mains de tous, avec l'image d'un grand livre de compte ouvert sur la toile. Une image bien floue pour les détracteurs du bitcoin car ce qui est consigné, ce sont des pseudos, des séries de chiffres, de lettres, quasi impossible à remonter

bitcoin car ce

 

Le bitcoin est régulièrement

 l'image d'un grand livre de compte ouvert sur la toile. Une image bien floue pour les détracteurs du bitcoin car ce 

L’essor des cryptomonnaies En attendant, retournons à l’une de ces merveilles de notre époque : les cryptomonnaies évoquées ci-dessus. A titre personnel, nous ignorons à peu près tout ce que l’on peut savoir sur les cryptomonnaies. Mais nous sommes entouré de passionnés.

 «Et le bitcoin n’est pas seul. De nouvelles ICO [NDR : acronyme d’Initial Coin Offering, qui s’inspire d’IPO, acronyme d’Initial Public Offering, signifiant introduction en bourse] de tokens, des jetons numériques, ont lieu presque tous les jours

En gros, les startups spécialisées dans les cryptomonnaies vendent des crypto-tokens pour lever des fonds et financer leurs entreprises : tout comme une entreprise émet de nouvelles actions pour financer ses activités via l’introduction en bourse...

Par exemple, une ICO a eu lieu récemment pour une entreprise vous permettant de louer de l’espace-mémoire sur votre ordinateur, aux gens qui ont besoin d’espace de stockage supplémentaire. Une autre entreprise tente de fournir des services financiers de base à 2,5 milliards de personnes dans le monde, sans recourir à des comptes en banque..

Et une autre ICO a permis de financer une société qui vous permet de vous débarrasser de toutes les publicités en ligne et, à la place, de payer directement les sites pour leur contenu. Celle-ci a levé 36 M$ en 30 secondes, seulement !

Il existe plus de 800 cryptomonnaies, à présent. L'une d'entre elle : Ethereum. Elle n’a rien à voir du tout avec de la monnaie. En gros, les développeurs à l’origine d’Ethereum ont créé le premier ‘ordinateur mondial’ décentralisé

C’est comme un endroit dans le cyber espace où se réfugier pour échapper aux institutions corrompues et faire des affaires sans interférence de l’extérieur… 

 

Le bitcoin, un mirage ? - 07/11/2017

Une monnaie décentralisée... L’arbitrage numérique

Il n’y a ni banque centrale, ni institution pour gérer cette monnaie virtuelle. La seule chose qui fait son cours, c’est l’offre et la demande .Ppour placer son argent dans le bitcoin, il faut comprendre le système et notamment les blockchains , le système de contrôle décentralisé

n Nous ne savons pas quelles cryptomonnaies s’affirmeront comme le Hertz ou l’Avis des nouvelles monnaies. Mais il ne fait aucun doute qu’elles ont de beaux jours devant elles. « Car, en résumé, les cryptomonnaies fonctionnent sur une technologie informatique  – les blockchainsla blockchain pour les nuls – Blockchain France - Blockchain — Wikipédia

 

 

Comprendre la Blockchain

Suite de la 1ere partie, introductive : https://blockchainfrance.net/2015/09/08/cequestlablockcha...

Cette technologie vous permet d’arbitrer des accords "gagnant-gagnant" sans recourir à des avocats, des banques centrales, des intermédiaires financiers, ou des autorités de régulation

La folie financière est désormais généralisée

Malgré tout, ce « truc de geek » inquiète les gouvernements. Dans les pays développés, ces cours de plus en plus spéculatifs inquiète avec le risque de krack financier puis économique qui ne manquerait pas de suivre. Les cryptomonnaies constituent par conséquent une concurrence gênante.

 


The Bitcoin Gospel - (vpro backlight documentary

 

Le bitcoin est régulièrement accusé de financer le commerce illicite et la flambée du cours inquiète les régulateurs, qui pensent que l'on aura peut être un krach retentissant. En réalité c'est impossible de prédire (quand) car on ne sait pas vraiment qui possède le plus de Bitcoin. Impossible de dire pour la même raison quelle sera la déflagration…

Le Bitcoin a pris de la place dans certaines situations de crise économique. Chaque choc sur une monnaie nationale provoque une augmentation des bitcoin…

Il devient dangereux d’investir dans les crypto-monnaies, car une bulle est en train de se former sur le marché, et les monnaies cryptographiques seront bientôt soumises à un règlement sévère, estiment des experts interrogé par Sputnik

De plus en plus de pays s’ouvrent actuellement aux crypto-monnaies. Mais des analystes déconseillent d’investir dans le bitcoin et autres monnaies cryptographiques, alors que la spéculation et le «syndrome de l’occasion manquée» règnent dans le secteur. «Nous n’estimons pas que la croissance rapide dans le secteur des crypto-monnaies soit fondamentalement solide et nous soupçonnons qu’une bulle est en train de se former sur le marché», a indiqué à Sputnik Alberto Perucchini, analyste à la banque suisse Julius Baer



Plus d'infos sur : http://la-chronique-agora.com/bitcoin-10000/
Copyright © Publications Agora

 

 

Bitcoin : toute l'actualité sur France Inter 

Concrètement, le bitcoin... | La Chronique Agora

Crypto-monnaies: la bulle risque-t-elle d'éclater ? - BusinessBourse

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi - citoyen actif - 20minutes-blogs 

Économie , Bitcoin , Internet , bourse

 

09/11/2017

"Paradise Papers"

n

 
 

Panne des sens

Aucun texte alternatif disponible.
 
 
 
Thierry Bonus
 

Coluche, notre regretté comique national, disait « Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c’est une crise. Depuis que je suis petit, c’est comme ça.  ». Comme il avait raison.

La crise. Quelle crise ?

 A lire « Le grand bond en arrière » , De la servitude moderne La Finance imaginaireLa Finance imaginaire ,
 
 

"Je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti. Il ne présentera jamais sa candidature. Il ne sera pas élu. Et pourtant, il gouverne"

 

 

 Hollande, le Bourget 2012

 

"La finance, mon adversaire n'a pas de visage et elle ne se présente pas aux élections" Pour le chercheur Geoffrey GEUENS, cette phrase prononcée par François Hollande lors de son meeting du Bourget est emblématique du discours politique dominant qui oppose marché financier et Etat, deux entités sans chair et sans visage

 la photo de Denis BeauchampLa crise. Quelle crise ? La Finance imaginaireLa Finance imaginaire ,

Le budget du gouvernement Macron…

Aucun texte alternatif disponible.
 

 : « la théorie du ruissellement ».( appellé aussi cela Trickle Down Economic,) Comme Macron, Tsipras professe la théorie du ruissellement Partager BLOGYY.NET

 
 
L’image contient peut-être : texte
 
 

Jugée « inefficace et dispendieuse » par Emmanuel Macron, la délégation du régime de Sécurité sociale étudiante avait été créée en 1948. « Ce système ne marche pas bien », a répété lundi Edouard Philippe. Ces dernières années, la Cour des comptes, l’UFC-Que choisir ou encore le Défenseur des droits ont dénoncé d’importants dysfonctionnements : longs délais de remboursement, retards dans l’affiliation et dans l’obtention d’une carte Vitale… Au point qu’en 2015 La Mutuelle des étudiants (LMDE) a été contrainte de transférer la gestion du régime obligatoire de Sécurité sociale de ses quelque 835 000 affiliés à la Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM).

2 Fin de la sécu étudiante : colère et inquiétude des mutuelles

 

Paradise papers. Le Consortium international des journalistes a publié une enquête, renommée les «Paradise Papers», à partir de 13,5 millions de documents, dont une bonne part issus d'un cabinet d'avocats spécialisé dans la finance offshore. Lord Ashcroft, l'ancien trésorier du parti conservateur britannique, a, selon les Paradise papers, sciemment contourné les lois pour garder un statut de non-résident fiscal au Royaume-Uni. En Angleterre toujours, on a appris hier dimanche qu'environ 10 millions de livres sterling (11,2 millions d'euros) des fonds privés de la reine Elizabeth II ont été investis offshore, notamment dans les îles Caïman et aux Bermudes.

 12:01 « Paradise Papers » : enquête sur la grande lessiveuse fiscale de WhirlpoolLa multinationale américaine, qui va délocaliser une usine d’Amiens vers la Pologne, fait circuler des centaines de millions d’euros d’argent liquide entre des sociétés boîtes aux lettres dans des paradis fiscaux, ce qui lui permet de réduire ses impôts.

Paradise Papers: au tour de Shakira et Jean-Jacques Annaud

Suites.

Paradise Papers. Le patron de LVMH, Bernard Arnault, a eu recours à des montages offshores pour l'acquisition d'un terrain à Londres et l'achat de yachts de luxe, ont découverts des journalistes du Monde en épluchant les Paradise Papers. Le Consortium international des journalistes d'investigation révèle depuis plusieurs jours les noms de ceux qui ont caché leurs avoir dans des paradis fiscaux, de Nike à Shakira en passant par des proches de Donald Trump ou Justin Trudeau.

Dix-huit mois après les Panama Papers portant sur la fraude fiscale, le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ), regroupant 96 médias de 67 pays, a commencé dimanche à dévoiler les Paradise Papers. Le voile se lève jour après jour sur les stratégies d'optimisation employées par diverses entreprises ou fortunes individuelles pour échapper à l'impôt. Après Nike, Apple, la reine d'Angleterre en passant par des proches de Donald Trump ou Justin Trudeau, c'est au tour de Shakira, Madonna et Jean-Jacques Annaud.

La chanteuse colombienne Shakira, qui vit à Barcelone, serait domiciliée aux Bahamas pour des raisons fiscales et aurait transféré à Malte et au Luxembourg ses droits d'auteur, environ 31,6 millions d'euros, d'après Le Monde. (Photo AFP).

Selon France Inter, le réalisateur Jean-Jacques Annaud aurait soustrait au fisc une partie de son patrimoine via un trust domicilié aux Iles Caïman. Il y abritait les recettes de films à succès depuis Sept ans au Tibet». Le cabinet Appleby a géré ce trust à partir de 2006.


Réécouter "Paradise Papers" : l'argent offshore de Jean-Jacques Annaud
 
 

COMPTE RENDU Les stratégies des riches Français pour payer moins de taxes sur leurs yachtsCOMPTE RENDU 
« Professeur Bannister », architecte controversé de la place financière maltaise

Le président de l’autorité des services financiers de l’île a, depuis dix-huit ans, la haute main sur le contrôle des banques, des assurances, des institutions financières et sur le registre du commerce. Les « Paradise Papers » révèlent les nombreuses failles fiscales qui font du yachting un business presque totalement détaxé. Pour les clients français, Malte est devenue la destination de prédilection de ce marché

Jean-Baptiste Chastand (La Valette, envoyé spécial)
 
La fortune du milliardaire, évaluée à 380 millions d’euros, reste abritée aux Bermudes en dépit de toutes les pressions excercées par les conservateurs. Lord Ashcroft à la tête d’un institut de sondage reste un politique influent.
 

nLes riches Américains s'enrichissent, mais pas Trump

Les "Paradise Papers" visent le ministre américain du Commerce

Le secrétaire américain au Commerce Wilbur Ross a conservé des intérêts dans une société de transport maritime qui entretient d'importants liens d'affaires avec des personnes appartenant à l'entourage de Vladimir Poutine, montrent des documents révélés hier par une centaine de médias à travers le monde.

Selon ces "Paradise Papers", les structures mises en place par Wilbur Ross contrôlent 31% du capital de Navigator Holdings, une société qui réalise chaque année des millions de dollars de bénéfice en transportant du gaz pour le groupe pétrochimique russe Sibur.

» LIRE AUSSI - «Paradise papers»: nouvelles révélations sur les milliards des paradis fiscaux

Un oligarque russe proche du Kremlin et soumis à des sanctions américaines, Guennadi Timtchenko, ainsi que le gendre du président russe, Kirill Chamalov, sont actionnaires de Sibur, précise le New York Times.

Le quotidien américain fait partie des 95 médias qui ont analysé avec le Consortium international des journalistes d'investigation (ICIJ) des millions de documents ayant fuité du cabinet d'avocats offshore Appleby.

 

» LIRE AUSSI - Que sont les «Paradise Papers» ?

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu