Avertir le modérateur

16/04/2016

Violence

n

 

réflexion de E Malatesta sur la violence révolutionnaire:
contre le terrorisme - contre le pacifisme  la publication de Flores Magon.

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 
un lien.Un rapport d'Amnesty International accuse la France d'avoir profité de la menace terroriste pour justifier des politiques d'ordre public plus restrictives et disproportionnées.

 la photo de Ballast.

 
 « Dialogue citoyen »
(Cliente en terrasse d'un café venue protester contre les éclaboussures de lacrymo ; 14 avril 2016, Paris, par Jan Schmidt-Whitley/CIRIC)  Page FB du photographe :

 
 
é14 avril 2016 – Au niveau de l'avenue Jean Jaurés et de la rue Bouret dans le 19e arrondissement de Paris, la police avait enfermé environ 250 manifestants pour la plupart des étudiants. La cliente d'un restaurant qui était assise à une table à l'extérieur s'est ainsi retrouvée prise au piège sans possibilité de sortir. Après avoir reçu du gaz lacrymogène lancé par les CRS, elle s'est approchée d'eux très énervée sans toutefois représenter un danger pour quiconque. Un CRS s'est alors avancé pour la frapper violemment. Paris, France".
Edit: apport de précisions dans la légende.
All rights reserved Jan Schmidt-Whitley/CIRIC
 
Selon l'express : l n'est pas si fréquent d'avoir des images de violences policières. Il est encore moins courant qu'elles fassent le tour des internets. Comme cette photo d'un CRS, prise par un photographe indépendant, jeudi 14 avril. On l'y voit assèner un violent coup de pied à une cliente d'une terrasse de café, venue se plaindre des lacrymogènes catapultées à tout va, en marge des cortèges contre la loi Travail. Par l'entremise du mot-dièse #PoseTonCRS, l'image est devenu virale sur Twitter, Donnant lieu à de très nombreuses parodies, parfois absurdes.
 
 

À force d'entendre dire que les étudiants sont des casseurs qui manifestent sans raison un CRS y a cru. ‪#‎PoseTonCRS‬ , Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité BIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR, #PoseTonCRS: quand la violence policière tourne au mèmePar Paul Conge, publié le

« ompagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer! »

 

t« L'étudiante de 24 ans, prénommée Tamara, a l'intention de porter plainte.

Elle a bien raison de porter plainte. Il faut sanctionner ces brutes épaisses qui se croient tout permis mais aussi ce pouvoir qui, comme Caseneuve, justifie cette répression aveugle et injuste. »

Yves Rossihttps://www.facebook.com/sandrine.lucain/posts/1020463773...

 
 Loi El Khomri: tension accrue à Rennes 2" Plus de 200 étudiants de l'Université Rennes 2 ont protesté samedi, dans un communiqué, contre l'évacuation la veille, par les forces de l'ordre, d'un amphithéâtre occupé depuis près d'une dizaine de jours dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail. 

Dans ce texte, signé nominativement par 238 d'entre eux, les étudiants "condamnent fermement" cette intervention menée par "près de 90 gendarmes et policiers pour faire évacuer la vingtaine d'étudiant.e.s qui occupait l'amphithéâtre". Ils accusent notamment le président de l'université, Olivier David, d'avoir "délibérément fait le choix d'un recours à la force aussi inutile que disproportionné" en demandant cette évacuation "sans aucune concertation avec les élus étudiants, ni avertissement". 

Selon eux, "les étudiants présents dans cet amphithéâtre ne menaçaient en rien la reprise" des cours prévue lundi prochain puisque, "au contraire, l'assemblée générale avait acté un retour à la normale en ne reconduisant pas le blocage (de l'université) pour la rentrée". "De surcroît une telle décision est une nouvelle attaque intolérable à la sanctuarité des campus universitaires, pourtant défendue par le SNESUP, syndicat dont Olivier David est membre, écrivent-ils.

Ils accusent aussi la direction de l'université d'avoir, "en collaboration avec les services de police permis et organisé la destruction et la confiscation de l'intégralité du matériel" des étudiants mobilisés contre la loi El Khomri. Les étudiants annoncent une nouvelle assemblée générale dès lundi midi à Rennes 2."
  
 
Ce vendredi 15 avril, plusieurs lycées de Montpellier étaient bloqués afin de poursuivre le mouvement contre la Loi Travail. Alors que la veille, plusieurs milliers…
 

Gazés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier contre les lycéens. azés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier... SCALP34.WORDPRESS.COM ; Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité - PartagerBIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR

 

Ca chauffe en banlieue ! (et on en parle moins...)

Big up aux lycéens de Colombes, Nanterre, Levallois, Villeneuve-la-Garenne, Clichy, Le Blanc-Mesnil, Aulnay, Tremblay... les meilleurs ! On vous attend en tête de la manifestation de jeudi - lieu et horaire seront publiés d'ici ce soir.

‪#‎FullSupport‬ ‪#‎JeunesEtDéters‬

Premier article de la presse mainstream : http://www.ouest-france.fr/…/nouveaux-incidents-dans-plus...

Deuxième article de la presse mainstream :http://www.europe1.fr/faits-divers/mouvement-lyceen-nouvelles-interpellations-en-banlieue-parisienne-2717704 

nDaniel Voguet Compagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer!
 

 

la publication de Benjamin FilarskiBenjamin Filarski - Hier, à ·15:20 Hier soir Baptiste ( émoticône wink ) l'étudiant de Paris 8 a été libéré après son audience devant le tribunal correctionnel au Palais de justice de Paris. Une dizaine de ses camarades et professeurs l'attendaient à sa sortie pour l'accueillir. Paris le 14 avril 2016© Benjamin Filarski / Hans lucas

 

la photo de Action Antifasciste Marseille.


 "Marseille Les fachos de "action française" dispose de gros moyen de police pour faire leurs actions de propagande fasciste"
 
Action Antifasciste Marseille ·

Les roycos protègées par les crs . ‪#‎larepubliqueprotegelesroyco‬
En live rue navarin

 

Vendredi 15 avril 2016 Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri Mercredi 13 avril, les chômeurs et précaires de Marseille ont une nouvelle fois envahi les bureaux de Pôle Emploi à l’agence de la Belle de Mai.


Béa Ausardia
 
"Depuis des mois, et malgré un "arrêt" clair et net du Conseil d’Etat le 5 Octobre 2015, Pôle Emploi fait à la fois sa loi et son application, en retenant d’autorité et sans aucune justification comptable les supposés trop perçus… Avec comme conséquence d’étrangler les chômeurs et précaires incapables de gérer un budget absolument imprévisible et à la merci de l’arbitraire de Pôle Emploi.

Arbitraire, il faut le dire, lié à la sous-traitance massive au privé du calcul des indemnités, comme de la gestion numérique des documents justificatifs, et donc de l’incapacité absolue des agents à faire eux-mêmes les calculs pour les chômeurs, ils n’ont plus ni les éléments, ni la méthode utilisée !!!

On est en plein Kafka – les précaires trinquent !

La loi El Khomri va autoriser Pôle Emploi à procéder comme bon lui semble, en remettant en cause la décision du Conseil d’Etat, qui est un point d’appui pour refuser les prélèvements, les sommations d’huissier, pour exiger, au minimum, des justifications claires et précises…
Nous publions ci-dessous le communiqué du Comité des Chômeurs et Précaires CGT de Marseille Centre pour leur action, accompagné du tract réalisé pour l’occasion."

 

Selonla publication de France Inter.Un collectif d'avocats s'est formé pour venir défendre les militants interpellés, en garde à vue ou en procès en comparution immédiate.‪#‎NuitDebout‬ ‪#‎JusticeLeague‬ Nuit Debout et la défense collective : Ils s'appellent le DEF COL, le groupe de défense collective, constitué par les militants contre la loi travail. FRANCEINTER.FR 

L'état d'urgence "dévoyé", selon Amnesty

Entre violence policière "disproportionnée" et liberté de manifester entravée, l'état d'urgence, en vigueur depuis dix-huit mois en France dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, a été "dévoyé", dénonce Amnesty international dans un rapport paru aujourd'hui. Décrété le 13 novembre 2015 au soir des attentats de Paris et Saint-Denis (130 morts) pour contrecarrer de nouvelles attaques jihadistes, ce régime d'exception, qui donne davantage de pouvoir aux autorités administratives a été employé de manière "abusive", pointe ce rapport intitulé "Un droit, pas une menace : restrictions disproportionnées aux manifestations sous couvert d'état d'urgence".Alors que, selon le ministère de l'Intérieur, 336 policiers et 45 gendarmes ont été blessés en encadrant des manifestations, "certains manifestants voulant en découdre physiquement avec les forces de l'ordre", des centaines de protestataires pacifiques ont été blessés par ces dernières, du fait de leur recours "excessif et non nécessaire à la force", déclare-t-il. Interrogé par Amnesty, les Street medics, un mouvement informel de secouristes, ont évalué à mille le nombre de manifestants qu'ils ont dû soigner de ce fait. Quelque 102 manifestants ont déposé plainte auprès de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN) ou de la gendarmerie (IGGN), qui ne constituent que "la partie émergée de l'iceberg", selon le rapport.

L'état d'urgence, déjà prolongé à cinq reprises, devrait être reconduit jusqu'au 1er novembre. Si la mesure est votée et va à son terme, la France aura connu 23 mois consécutifs sous ce régime d'exception, un record.

Le Conseil constitutionnel examine cette mesure de l’état d’urgence, dont Amnesty International dénonce l’usage massif et abusif dans un rapport publié le 31 mai
LEMONDE.FR
 
 

Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri - Où va la CGT ?

Et une nouvelle fois à l’ordre du jour,...

OUVALACGT.OVER-BLOG.COM|PAR EUGÈNE

Les prisons, principale source de radicalisation

Les derniers chiffres sur la population carcérale ont été publiés hier. Ils montrent que les prisons françaises n'ont jamais autant été remplies : 69.430 personnes sont détenues, pour un peu plus de 58.000 places. Selon Pierre Botton, ancien détenu et fondateur de l’association "Ensemble contre la récidive", ce problème en entraîne un autre : la radicalisation de certains prisonniers.source Le Figaro , google 

» Lire aussi - Prison : le plan d'Urvoas pour faire face à l'afflux de détenus radicalisés

Invité aujourd'hui sur Europe 1, il a fustigé l'inaction des politiques en la matière. "Aujourd'hui, des petits délinquants entrent pour des consommations de cannabis, des petits deals et ressortent en bêtes sauvages avec des kalachnikovs", étaye Pierre Botton.

D'après lui, la solution pour éviter la radicalisation est de ne pas mélanger les détenus. "Vous ne mélangez pas quelqu'un qui a consommé du cannabis, quelqu'un qui a fait un délit routier avec un grand braqueur, quelqu'un déjà radicalisé ou un violeur". Il ajoute : "La moyenne de détention est de cinq mois. Combien de temps tient-on à quatre dans une cellule avec des personnes qui disent 'tu ne regardes pas cette image parce que c'est mécréant', 'tu n'écoutes pas cette musique parce que c'est mécréant' ? "

Le fondateur de l'association "Ensemble contre la récidive" en appelle aux politiques. "Je n'ai pas vu un seul candidat à la présidentielle venir voir ce qui se passait en prison aujourd'hui, c'est pourtant cela la sécurité des Français", regrette-t-il. Dans leurs programmes les candidats à la présidentielle François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron promettent d'augmenter le nombre de places de prison."

Un faux débat selon lui : "Si ce sont des places de prison qui vont être livrées dans dix ans, cela ne sert à rien. Nous, ce que nous souhaitons, ce sont des places pour des gens qui ont par exemple un problème d'alcool et ont commis un délit routier. Il faut les mettre dans des conditions afin qu'ils puissent se réinsérer, qu'ils travaillent, qu'ils payent un loyer. Le courage politique, c'est parfois de prendre des décisions qui ne sont pas dans le sens de l'opinion mais qui vont avoir des résultats."

LIRE AUSSI:

» Prison: ouverture du premier quartier d'évaluation de la radicalisation

» Des détenus radicalisés ont été dispersés dans plusieurs prisons

Le business de la peur / intégrale Créé le samedi 02 janvier 2016

La Domination policière - Mathieu Rigouste Créé le samedi 06 février 2016


11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995



11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995

A voir ce très bon film Ma 6 T Va Crack er

 

"Je suis encore choquée" : la jeune femme frappée par un CRS à Paris témoigne FRANCETVINFO.FR

'État assassine - Assassin - B.O. La Haine  - blog L'Indigné Révolté

Violence - blog CitizenKhane Le 16 avril 2016 à 14h43

Violence -Chimulus  Le 16 avril 2016 à 10h08

la vidéo de Les trollétaires du Palais U. Les militaires et les policiers contre les manifestants qui c'était dispersés à Strasbourg (à partager en masse)

EAST PUNK MEMORIES Créé le lundi 08 février 2016

They live Créé le vendredi 01 janvier 2016

État d'urgence : l'État policier pour éluder tout bilan critique Créé le samedi 26 décembre 2015

La Marine Créé le mardi 25 août 2015

PUTA GUERILLA - sans papiers - police and thieves Créé le mardi 25 août 2015

Rebel Anthology Créé le dimanche 02 août 2015

Punk un jour, punk toujours Créé le samedi 01 août 2015

08/04/2016

Nouveau Parti d'Emmanuel Macron

n

 

on dimanche à tous ces cons

  •  
  • la boucle infernale humour patron syndicaliste.jpg

     

    « élections. la preuve en directe ceux qui étaient venu nous faire la moral avec du "tout sauf sarkozy" ce retrouvent avec un gouvernement du même acabit , loi macron, loi el-khomrietc  la vidéo de Nicole Ferroni. : Aujourd'hui, jeudi 14 avril, le parlement européen vote le projet de loi "Secret d'Affaires"...
    Si quelqu'un a le 06 des eurodéputés, je veux bien. la vidéo de France Inter. Macron en marche, vas-y pars devant (on t’rejoint ) !
    la publication de Christophe Lenouvelle. A lire "Paradis fiscaux : le casse...

     

    C'est clair que tout est bidon chez ce gros con de Macron..... sauf sa volonté de servir les puissants. ...
    Faux jeune, fausse popularité, tout est bidon chez Macron
    Rien n'accroche vraiment l'œil dans le plan com' à l'ancienne du ministre, sauf justement qu'il est... à l'ancienne. Et ce n'est pas seulement moi qui le dis.

 
vidéo de Nicole Ferroni.
 

Avec un peu de retard, ma chronique face à Manuel Valls, notre premier ministre...qui dit que j'ai raison...
(euh, dois-je commencer à m'inquiéter..?)

n après l'état d'urgence, l'état de démence est décrété par le gouvernement, interdiction des manifestations, redoublement de la violence policière, désinformation, assimilation des manifestants aux terroristes, laxisme avec les hooligans et reforme du système de calcul (15 manifestants = 0,5) seront les premières mesures ‪#‎etatdedemence‬ ‪#‎etatdurgence‬

 u'est ce qui va le plus sévèrement et le plus durablement affecter les enfants malades de l'hôpital Necker ..?
Les vitres cassées ou ça ?

Macron, jeune aux dents longues, veut faire croire qu'il fera mieux que les vieux aux dents longues. Mais si la forme est travaillée, le fond manque…

Meeting Macron
 

macron nuit debout en marche mutualité.jpg

Même si les soutiens politiques d'Emmanuel Macron sont encore assez maigres, l'ex ministre de l'Economie évolue cependant dans une galaxie qui rassemble nombre d'intellectuels, hommes d'affaires et hauts fonctionnaires.... des patrons, et pour cause, les pires députés socialistes, quelques centristes de droite pour faire la balance, les "think-tnank" de "drauche" et de vieux chevaux de retour comme Attali, Mink ou Orsena, ah, elle est belle la "révolution" macronienne, jeune et moderne qu'il disait, on se marre !

Qui sont les soutiens de Macron? LATRIBUNE.FR 

images symbolique de notre société divisée …
Schizophrénie de notre époque…  … deux mondes parallèles qui s’ignorent … un monde d’argent, de jeux, de spectacle et de fuite de la réalité sociale dans un des replis pour milliardaires imbus d'eux mêmes … et puis un autre monde d’errance qui se cherche, symptôme d’un refus maladroit et pas encore totalement mûri et maîtrisé mais avec un espoir et une volonté d’autre chose, d’un monde ouvert et en paix, plus humain … Violence de la tension entre ces deux mondes révélée ici.

Devant des parlementaires, Manuel Valls accuse Emmanuel Macron de céder aux "sirènes du populisme" en dénonçant un "prétendu système".

"On ne peut pas dénoncer un prétendu système en cédant aux sirènes du populisme quand, circonstance aggravante, on est soi-même le produit le plus méritant de l'élite de la République", selon le texte de son discours transmis par Matignon à la presse.

 
 "Hollande et Valls ont dit : on va être intransigeants. Ils ont juste oublié de préciser qu'en décembre c'est le gouvernement qui a bloqué en pleine nuit une loi contre les paradis fiscaux... Y'a 1% de bipolaires en France, il faut qu'ils soient tous au pouvoir"

Guillaume Maurice a encore frappé :)

https://www.youtube.com/watch?v=-gFfHU4hyl0&feature=y...

 
Pour se détendre avant le week-end, Guillaume Meurice s'est rendu au grand rendez-vous des actionnaires au Palais des Congrès. YOUTUBE.COM
 

Selon les néolibéraux et autre libertariens : "Il faut que le gouvernement soit fort contre les ennemis du dedans et du dehors, car sa mission est de maintenir la paix intérieure et extérieure. Mais il faut qu'il abandonne à l'activité privée tout ce qui est de son domaine. L'ordre et la liberté sont à ce prix.""L'industrie est-elle à nos yeux entravée, l'administration trop centralisée, l'enseignement gêné par le monopole universitaire ? Rien ne s'oppose à ce que nous refusions l'argent qui alimente ces entraves, cette centralisation, ces monopoles.(...)"

A lire Géants du net : ennemis d'Etat Par Enkolo dans Accueil le 12 Juillet 2016, PORTRAIT David Davis, un europhobe libertarien pour gérer le Brexit

Alain Escot De Alain Martin:"
Macron qui nous joue les vierges effarouchées lui qui vient de la Banque Rotschild (très impliquée dans cette affaire) et qui oublie sciemment de préciser qu'en Décembre dernier il a fait capoter au Parlement (45 Députés présents sur 577) un amendement concernant la lutte contre l'évasion fiscale des Nantis. Et après son même Gouvernement est bien moins choqué de proposer d'enquêter sur les comptes des pauvres pour voir s’ils déclarent bien tout, des fois que la pauvre mère au RSA ne dépenserait pas plus que son RSA.....Macron en plus d'être hypocrite est un très mauvais acteur..."
la vidéo de France Inter.0:00é la vidéo de France Inter.ment de droite qu'on dirait Michel Sardou qui aurait avalé Donald J. Trump"Pierre-Emmanuel Barré - La Bande Originale - France Inter 
Le mouvement politique lancé par Emmanuel Macron est domicilié à l'adresse du directeur de l'Institut Montaigne, cercle de réflexion réputé proche du patronat, a-t-on appris hier auprès du mouvement, confirmant une information de Mediapart.
 
la vidéo de France Inter.La petite pépite du 16ème.France Inter 20 avril, 21:30 ·"Les gens pauvres pourraient faire des économies."Emmanuel Macron veut supprimer l'ISF, les habitants du 16ème arrondissement de Paris réagissent au micro de Guillaume Meurice - Si tu écoutes, j'annule tou
 déjà en campagne électorale

 

Lors de son allocution télévisée Avertissement lancé contre Emmanuel Macron Interrogé sur les ambitions de son ministre de l'Economie Emmanuel Macron, il a estimé qu'il y a "des règles essentielles" dans un gouvernement , renforcement de la lutte contre Daech, perspectives économiques et politiques en vue de 2017... Pour son dernier 14 juillet du quinquennat, le président François Hollande a balayé tous les sujets d'actualité lors de son intervention télévisée sur TF1 et France 2. Retrouvez les points essentiels de son interview dans notre article ici.

 

LES GRANDES MANŒUVRES / MACRON CANDIDAT? la publication de Jacques Ricau.

 

Emmanuel Macron  a réunit mardi soir ses sympathisants à Paris. Il ne devrait rien annoncer. « Le tout, c'est d'être candidat sans le dire. Ce sera un discours de candidature sans candidature », a confié un de ses proches. Dans les sondages (OpinionWay), le ministre de l'Économie recueille 39 % d'avis favorables. Derrière Le Drian, Cazeneuve et Royal mais devant Hollande (19%). Sauf que la cote du Président est en hausse (+2 points) après l'effet euro et avant l'effet tour de France et qu'il se dit que Macron n'ira que si Hollande n'y va pas...

Meeting de Macron: "J'attendais un homme comme lui et il est là"( source http://rmc.bfmtv.com/

"Il est tellement moderne, Macron, qu’il a déjà inventé la machine à remonter dans le temps. Celle qui ramène au XIXe siècle : travail de nuit, travail le dimanche, suppression des protections pour les travailleurs et ainsi de suite. En marche ! C’est « en marche arrière », « en marche forcée », « en marche ou crève ». Mais Le Monde trouve ça beau, fun, moderne. Les ùmédias ont trouvé leur nouvelle coqueluche. C’est pas sexy. C’est pas « moderne » de mourir au travail. Pourtant ça arrive tous les jours, et Le Monde n’en parle pas. Il est trop occupé avec son chouchou publicitaire."

 

 

 

macron le monde

La « une » de l’édition numérique du Monde

 Le président François Hollande a réaffirmé jeudi sa volonté d'aller "jusqu'au bout" sur la loi travail, alors que les opposants défilent à nouveau dans l'après-midi pour manifester leur désaccord.

»» Suivez notre Live : EN DIRECT - Loi travail: les rassemblements débutent en province

"Sur ce projet de loi, nous irons jusqu'au bout, parce que c'est essentiel de pouvoir non seulement permettre aux entreprises de pouvoir embaucher davantage, permettre que nous ayons davantage de formation pour ceux qui sont les plus éloignés de l'emploi, davantage d'embauches", a affirmé M. Hollande, à l'occasion de l'inauguration d'un centre social dans le XIIIe arrondissement.

Le ministre de l'Economie Emmanuel Macron a de nouveau jugé nécessaire jeudi une réforme de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), indispensable selon lui pour développer "l'investissement productif" en France, tout en se gardant de réclamer la suppression de cet impôt controversé. "Aujourd'hui, l'ISF pose un problème pour celles et ceux qui voudraient investir et aider" au développement économique, a déclaré M. Macron lors d'une colloque sur la croissance organisé par l'Institut Montaigne et le McKinsey global institute.

Le ministre n'a toutefois pas réclamé la suppression de l'ISF, estimant que le "contexte" n'était pas favorable. "Si on arrive devant les gens dans le contexte politique et social qu'on connaît en leur disant +j'ai une bonne idée, ce matin, on va supprimer ou réformer l'ISF+ (...) à mon avis ça ne va pas plaire à tout le monde". 


L'adresse légale du mouvement "En marche" n'est pas déposée au nom du directeur de l'institut, Laurent Bigorgne, mais "au nom de son épouse, qui est une amie personnelle d'Emmanuel Macron", a précisé une porte-parole du mouvement. "C'est un engagement et un service rendu à titre privé. Il n'y a aucun soutien logistique, ni aucun lien entre l'Institut Montaigne et le mouvement En Marche", a-t-elle précisé. Le site internet du mouvement ne précisait pas en milieu d'après-midi l'adresse légale complète de "En Marche". Selon Mediapart, qui publie deux copies d'écran du site, le détail des mentions légales a été supprimé en cours de journée.


Le ministre de l'Economie, qui a annoncé le lancement de son mouvement mercredi soir lors d'une rencontre citoyenne à Amiens, a indiqué que ce dernier était un "mouvement politique nouveau", ajoutant qu'il n'était "ni à droite ni à gauche". Le président du Medef Pierre Gattaz a fait part jeudi de son enthousiasme face à cette initiative. "Je trouve que c'est rafraîchissant, que ça permet de sortir de la politique politicienne", a-t-il déclaré.

L'Institut Montaigne, créé en 2000 par Claude Bébéar, fondateur du groupe d'assurances Axa et figure du patronat français, est un "think tank" d'obédience libérale. Il regroupe des chefs d'entreprises, des hauts-fonctionnaires et des universitaires.

 

Il court, il court, Emmanuel Macron... A tout juste 38 ans, le ministre de l'Economie rêve de dynamiter nos totems, des 35 heures au statut des fonctionnaires. Pour le moment, il n'en a pas les moyens. Mais demain ?

 

Devant les caméras, Emmanuel Macron explique les raisons de la libéralisation du marché des autocars : 

 

 

(Cliquez deux fois sur l'image pour visionner la vidéo)

POSSÈDE-T-IL LES RÉSEAUX NÉCESSAIRES ? 

Pas encore. Propulsé dans le prestigieux corps de l'Inspection des finances à sa sortie de l'ENA, Emmanuel Macron peut certes compter sur de nombreux relais dans l'appareil d'Etat. A commencer par Jean-Pierre Jouyet, l'actuel secrétaire général de l'Elysée. Ce haut fonctionnaire, ministre d'ouverture de Nicolas Sarkozy et ami de trente ans de François Hollande, est son second parrain en politique, après Jacques Attali. Et il lui ouvre pareillement son plantureux carnet d'adresses. 

> Découvrez ici les réseaux, les soutiens et aussi les adversaires d'Emmanuel Macron. 

Le ministre de l'Economie est aussi très à l'aise dans le monde patronal. Lors de l'introduction en Bourse de Showroomprive , fin octobre, tous les banquiers d'affaires de Paris - il les a côtoyés lors qu'il officiait chez Rothschild - sont venus lui claquer la bise à coups de «Comment vas-tu, Manu ?». Y compris Sébastien Proto, son camarade de l'ENA, qui conseille activement... Nicolas Sarkozy ! 

Macron, qui a table ouverte chez Xavier Niel, fréquente également la fine fleur de la French Tech, du P-DG de Sigfox, Ludovic Le Moan , au patron de BlaBlaCar, Frédéric Mazzella . Il est proche des économistes Philippe Aghion, Elie Cohen et Gilbert Cette, dont il tente tant bien que mal d'appliquer les recommandations, et se fait alimenter en notes par Thierry Pech, de Terra Nova, et Laurent Bigorgne, de l'Institut Montaigne.

2016 cette belle inconnue Par Enkolo dans Accueil le

TRAVAILLER MOINS POUR GAGNER PLUS

Partage

 

Sous Hollande, ça va bien mieux pour les milliardaires... Vite une alternative !

 

Que font vraiment Manuel Valls et Michel Sapin actuellement à Athènes ?

VALLS FÉLICITÉ PAR TSIPRAS PENDANT QUE SAPIN COORDONNE LE PILLAGE !

Depuis hier soir, Athènes est sous très haute surveillance. Une tentative d'enyaourtage(1) du premier ministre français a malheureusement échoué près du parlement, suite à la fermeture du centre-ville, notamment de la station de métro de la place Syntagma à partir de 18h. Les déploiements policiers sont immenses et les gardes du corps sur les dents.
https://www.youtube.com/watch?v=O8-Ssyy1p60

« Tout va bien, Madame la marquise », semblent-ils entonner en trinquant : l'Euro de foot va commencer, ainsi que la saison touristique estivale ! Mais ils oublient d'évoquer les millions d'insoumis qui bloquent de plus en plus la Grèce(5), la France, l'Espagne, le Portugal et la Belgique, en attendant plus. Jusqu'à quand feindront-ils d'être sourds ? Et jusqu'où faudra-t-il aller dans nos luttes ?

un article sur WordPress.

La riposte du mouvement social n'a pas tardé, suite aux attaques du gouvernement Tsipras contre les squats solidaires ce matin(1) : LE SIÈGE DE SYRIZA THESSALONIQUE OCCUPÉ ! Les nombreux occupants appellent à la libération immédiate des camarades persécutés, des lieux et du matériel bloqués par la police (alimentation, vêtements, matériel médical...). Pas question de lâcher ni de baisser les bras !


 Les petits secrets des grands patrons (2)
 

 

 La commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale a "enrichi" le projet de réforme du Code du travail en apportant notamment "de nouvelles protections pour les salariés", s'est félicitée aujourd'hui Myriam El Khomri.Jeunes et salariés sont de nouveau appelés à manifester samedi pour exiger le retrait du projet de loi. "Il y a des évolutions qui ne remettent pas en cause l'épine dorsale de ce projet qui est d'avoir un Code du travail dans chaque entreprise, c'est ça qui nous fait combattre ce projet", a déclaré Philippe Martinez. "Sur le fond, rien n'a changé", a-t-il jugé

un évènement. Contre la loi travail et le gouvernement, Nantes toujours dans la rue !
 
 
Annonçons notre présence partout, montrons leur que nous ne baisserons pas les bras, faisons leur craindre la rue révoltée sous les fenêtres dorées du pouvoir...

PAS QUESTION DE LÂCHER : QUELQUE CHOSE EST EN TRAIN DE S'ÉCRIRE ET, PEUT-ÊTRE, DE CHANGER

A nous tou-te-s de ne pas manquer ces grands moments où l'imaginaire social s'anime et où tout peut basculer.

Tous les jours, et en particulier le 23 juin, ne passons pas à côté.

Le régime se durcit parce qu'il est raide de peur. A nous de ne pas reculer, de maintenir et d'amplifier la pression, chacun à notre façon.

Rien n'est fini, tout commence.

Y.Y.

Voilà voilà. C'est un peu le fond de ma pensée, m'voyez.

Différent mode d'actions peuvent être mise en ouevre de la manif classique à la manif sauvage; le blocage de lieu de productions, la grève du zele consistant a baisser collectivement la qualité de travail afin d'entraver la production et le profit de la boite, la grève générale de la consommation et le boycottage massif des marques incriminées

 
 

texte entier: http://hensozu.blogzoone.net/wp-content/plugins/sem-exter... 100% 50% no-repeat;">http://fr.wikisource.org/wiki/La_Gr%C3%A8ve_des_%C3%A9lec...

 

Ajouter cette vidéo à mon blog


La Grève des Electeurs -


LIRE AUSSI:
» Comment a été pensée la «fusée Macron» 
» Le mouvement de Macron part maintenant à la chasse aux élus et aux dons 
» Macron : ni de droite ni de gauche, une vieille idée

Le mouvement de Macron hébergé chez un cercle de réflexion proche du patronat

Loi travail : Le Roux (PS) n'exclut pas un nouveau recours au 49-3

Le gouvernement avait déjà recouru à cet article le 10 mai, lors de l'adoption du texte en première lecture, c

Loi travail : les désaccords sont profonds, le gouvernement se montre inflexible

12/12/2015 Grève des électeurs

Notre LÀ-BAS Hebdo n°54, avec Thomas Frank, à écouter ici :POURQUOI LES PAUVRES VOTENT À DROITE ? | Là-bas si j'y suisLA-BAS.ORG

Loi travail : l’occasion manquée de VallsPar Jean-Marcel Bouguereau Le 05/07/2016 à 12h17

Euro 2016 : quand les publicitaires nous poussent au stéréotype ”bière sur canapé”Par consoGlobe Le 17/06/2016 à 11h05

A lire aussi

A voir d'urgence ce soir lol : La raison d'Etat, documentaire , enquête de Patrick Benquet sur...
 

Choisir son maître n'est pas une liberté : Serge Halimi - Le Grand Bond en Arrière [HD] , Mario Draghi ou le pompier pyromane , L'histoire secrète du patronat ; de 1945 à nos jours_01.12.2009 , Dans la peau de Vladimir Poutine - videos.arte.tv n  Batailles pour l'énergie : Chine , ÉCONOMIE • Ces 147 sociétés qui dominent le monde Interview publié dans le jura libertaire : " [Montpellier] Pourquoi j'ai refusé de me soumettre au prélèvement ADN , Livre : Guerre à l'État... (Jtxo Estebaranz) // Les éditions Libertalia
 
Edward Bernays, le père de la propagande : : "On croit mourir pour la patrie, on meurt pour des industriels l "" :  ÉCONOMIE • Ces 147 sociétés qui dominent le monde :  Les nouveaux chiens de garde de Serge Halimi
 

 
Les mille discours de Sarkozy
globalia : citoyen actif
globalia - citizen khane 
La géopolitique globalienne
 
 
Démocratie réelle et directe : Ma vision de la liberté ; Foi d'anar - Maurice Joyeux - Des lieux de démocratie participative , Raymond Aubrac, les années de guerre , Tierra y libertad ! , Grèce : ces ouvriers qui résistent aux financiers , Courant Alternatif - Hors Série N°6 Unité des libertaires : Mythes et réalités du mouvement anarchie , Les anarchistes Léo FERRE n  Les Faire Ailleurs , Daniel Guérin (1904 - 1988) - Combats dans le siècle

cf La Morale Anarchiste : Chanson lors de la chronique : "DEVENEZ RICHE, NE PAYEZ PLUS D'IMPÔT !" : "Paradis fiscaux : le casse du siècle" u : 0 commentaire

Le 15 mai 2016 à 17h40
Hollande adepte du passage en force

«Democracy is so overrated.

A bas le salariat Par Enkolo dans Accueil le

mardi 17 mai 2016 à 14h : 2 rdv pour ce lieu 11 parties : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 Manifestation à Paris contre la « Loi travail - El Khomri »

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu