Avertir le modérateur

21/05/2014

Bruxelles Business

 

n 

Lobbies : citoyen actif : Le rôle des think tanks dans l'élaboration des politiques européennes [FR], Le paysan et les lobbies : citoyen actif, Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying : citoyen actif Pourquoi faire une enquête sur les lobbysmes et son évolution. .  

 

 

 

Lobby Planet
Le lundi 25 mai 2009

 

 

 

 

 


Jeu d’influences”, un jeu en ligne pour comprendre le monde trouble des spin doctors Jeu en ligne | Pour accompagner un documentaire sur les spin doctors diffusé mardi 6 mai, France 5 propose un jeu interactif dont vous êtes le héros. Pas seulement ludique, mais aussi instructif. source télérama, blog skyrock :

"Les bons spin doctor ont une influence sur notre opinion" - YouTube :

Jeu d'influences : Les stratégies de la communication ... - YouTube :   

LA GRDE EVASION FISCALE "l'honneur perdu d'une ... - YouTube 

 FRANCE: La grande évasion fiscale. Des politiques au ... - YouTube

 

Looking for Europe | ARTE Info , Looking for Europe - YouTube

Pour les uns, c'est une institution essentielle et incontournable ; pour les autres un monstre bureaucratique et inefficace. Comment fonctionne notre Europe, dont les mécanismes apparaissent souvent bien opaques ? En particulier, à quoi sert son parlement ? Qui y travaille ? Comment y échange-t-on dans vingt-quatre langues ? Pendant plusieurs semaines, Olivier Malvoisin (Fini de rire) a filmé le quotidien de ceux dont le Parlement européen est la vie même : des parlementaires, des conseillers, des fonctionnaires, des interprètes… En les suivant dans les couloirs, les ascenseurs, les salles de réunion, il nous invite à une saisissante plongée dans les coulisses de la politique européenne. Et apporte un certain nombre de réponses aux questions que nous, citoyens, nous posons sur ce monde "obscur" – ou en tout cas perçu comme tel.

À la veille des élections, sur fond de crises et de doutes, il réalise une comédie politique et humaine pleine d'enseignements, qui est aussi une ode au cinéma direct.

 Les européennes approchent 

Election européenne, jour 1

Coup d'envois des élections européennes aujourd'hui. On a déjà voté en Grande Bretagne et aux pays bas. Deux pays ou les eurosceptiques ont le vent en poupe. cf Bruxelles Business

Aux urnes européens !

C'est donc partis pour les européennes. Les français et les Allemand votent dimanche, mais britannique et néerlandais ont ouvert le bal. D'ici dimanche 350 millions d'européens vont élire des députés aux parlements de Strasbourg. C'est le premier scrutin depuis la crise et l'austérité. Les eurosceptiques devraient faire une percée remarquée justement dans un des pays les plus méfiant de l'union européenne ont commencé en Grande Bretagne.

Mais ignorance ou pas, comme partout dans le reste de l'Europe, l'euroscepticisme progresse

Grande Bretagne : baromètre eurosceptique:

 Beaucoup d'anglais sont très méfiant, sceptique et beaucoup de crainte par rapport à l'immigration et le débat devient très binaire. " Reprenons le contrôle de notre pays". L'affiche de Ukip ( ".Actualités correspondant à L'affiche de Ukip ) surfent sur cette peur. Niguel farage est donné vainqueur avec 35% des voix selon de nombreux institut de sondage battant ainsi tout les partis traditionnels Leur programme, comme nous explique l'un de ces candidat est pourtant sans ambigüité : 

Election européenne, jour 1

Mais qu'est-ce qui influence l'Union Européenne ?

Aujourd'hui, direction Bruxelles, capitale européenne, capitale du lobbying. Nouvelle version d'un reportage réalisé en mai 2005 sur l'influence qu'exercent ces cabinets de "communication", "d'analyse" ou de "stratégie" (peu importe finalement leur couverture) employés par les groupes industriels pour défendre leur intérêts auprès des institutions européennes.

Reportage de Daniel Mermet et Giv Anquetil. voir Là-bas si j'y suis | Facebook

Année: 2011

Durée: 54' 06''

Dans cet enregistrement (L'Europe des lobbies ) disponible en libre accès ici, nous pénétrons à l'intérieur de certains aspects déplaisants des institutions européennes. Le fonctionnement de l'Union Européenne est fréquemment dénoncé pour son opacité et son déficit démocratique. Martin Pigeon, actif au sein de l’ONG Corporate Europe Observatory (CEO), nous aide à comprendre l'origine de ces critiques en décrivant les liens étroits que la bureaucratie communautaire entretient avec la pléthore de lobbies qui s'articulent autour des institutions européennes. cf Globalia de Jean Christophe Ruffin, Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying, Le Monde selon Mosanto"(diffuser sur ARTE)

L'intégration européenne s'est développée sur une grande idée: créer une solidarité de fait entre les nations européennes pour éviter qu'elles ne se fassent la guerre. Pour y parvenir, l'accent a été mis sur l'intégration économique, en reléguant au second plan la dimension culturelle. Résultat: il n'y a pas véritablement de peuple européen. L'Europe est gouvernée par des professionnels "hors-sol" en quelque sorte. Le mécanisme des portes tournantes (revolving doors) décrit par Martin Pigeon entraîne que les institutions européennes accordent un poids prépondérant aux intérêts des grandes sociétés multinationales. A une époque où l'humeur est à l'indignation, les dysfonctionnements décrits par Martin Pigeon acquièrent une signification particulière.

Source: France Culture: Terre à terre - 4 juin 2011, le lobbying en questions

A Bruxelles, capitale européenne, capitale du lobbying : reportage sur les activités et l’influence qu’excercent ces cabinets de "communication", "d’analyse" ou de "stratégie" (peu importe finalement leur couverture) employés par les groupes industriels pour défendre leur intérêts auprès des institutions européennes.

Comment promouvoir les OGM, encourager les privatisations ou préserver les pesticides... en faisant du lobbying et en détournant ainsi les lois européennes au service de l’industrie !
Avec Erik Wesselius du Corporate Europe Observatory et Gérard de Sélys
reportage : Daniel Mermet et Giv Anquetil

BRUXELLES, LE VRAI POUVOIR (documentaire) - YouTube  

 

Bruxelles business The Brussels Business
 

 

Mais qui contrôle vraiment l'Europe ?

vendredi 16 mai à 8h55 (74 min)

 

Comment, à Bruxelles, les lobbys financiers et industriels influencent les décisions européennes. Une enquête rare et instructive au cœur de réseaux d'influences qui mettent en jeu le principe même de notre démocratie.  

Aux abords des institutions européennes, il n’existe pas moins de 2 500 structures de groupes de pression et plus de 15 000 lobbyistes. Ce qui fait de Bruxelles le deuxième pôle de lobbying après Washington ! Cette enquête propose de pénétrer dans les coulisses, souvent obscures, de la Commission européenne, là où se décident, se peaufinent et s’amendent des lois qui touchent directement les citoyens de l’Union. Un système législatif complexe et fragile que les industriels et les multinationales ont appris à manipuler et influencer via des représentants au carnet d’adresses bien rempli, experts en techniques de persuasion.

 

  
BRUXELLES, LE VRAI POUVOIR (documentaire) - YouTube : 

  

L’Europe sous influence

Article OGM – Parlement et Commission européenne avancent chacun de leur côté par Eric MEUNIER, Pauline VERRIERE Réunis en plénière ce mardi 5 juillet 2011, les députés européens ont discuté de la proposition faite par la Commission européenne de fournir aux États membres la possibilité d'interdire la culture d'une ou plusieurs PGM, sur tout ou partie de leur territoire. Le vote du Parlement en première lecture qui vient d'avoir lieu a débouché sur l'adoption d'un texte qui reprend pour une large part les propositions de la Commission environnement [1]. En effet, cette discussion prenait pour base le rapport de la Commission environnement, vice-présidée par Corinne Lepage, qui, s'il acceptait le principe de cette proposition, demandait des aménagements pour une mise en œuvre opposée sur certains points aux positions de la Commission européenne [2].

Pour mieux comprendre ces réseaux secrets d’influences, les réalisateurs ont rencontré certains de leurs membres : Pascal Keineis représente à lui seul quarante multinationales dans le secteur des services, des banques et des assurances et du tourisme, soit 50 % du PNB de l’UE. À l'opposé, le jeune activiste Olivier Hoedeman a créé il y a vingt ans un observatoire pour cerner l’influence de l’industrie sur les décisions de Bruxelles. Au début de ses recherches, il avait notamment découvert l’existence de l’ERT, groupe de pression réunissant les plus gros industriels européens, qui aurait influencé directement la création du marché unique en 1993 et ses modalités très libérales. Documents à l’appui, il a révélé ses informations dans un livre mais aucun média ne les a relayées ! Seul le vice-président estonien de la commission Siim Kallas a répondu en 2004 à son appel : il lancera le très controversé registre des lobbys, finalement ouvert uniquement… sur la base de la participation volontaire. La transparence est donc loin d’être de mise.

Une vie plus douce, plus confortable, plus prospère – et surtout... moins d'impôts. "

 », et

(Piqué à Attac France (Officiel))la photo de Les Indignés.

 

 

 

▪ "N’abandonnons pas les lobbyistes !"

Tel est le nouveau slogan de l’establishment à Washington. Tous les plans de dépenses gouvernementaux ont un petit quelque chose pour tout le monde.

L’Europe ne compte que 1 800 lobbyistes officiellement déclarés. Ils sont 15 000 aux Etats-Unis.Le Financial Times rapporte que les entreprises américaines ont plus dépensé pour le lobbying en 2009 que l’année précédente. Les investissements dans de nouveaux équipements et usines ont chuté radicalement. Mais l’investissement dans le lobbying a grimpé de 5%. 

Revenons-en donc à notre thème du "Presidents’ Day"…L’économie américaine est née sur la zone côtière de l’est des Etats-Unis… avec quelques grands planteurs, mais en majorité de petits agriculteurs, commerçants et artisans.Puis les entrepreneurs sont arrivés avec leurs usines Ensuite, quelques-uns des entrepreneurs se sont développés, devant des capitaines d’industrie — les Vanderbilt, Carnegie et autres Rockefeller. Lorsque les inventeurs, les fondateurs et les innovateurs se sont éteints, leurs activités ont été reprises par des dirigeants d’entreprise.C’est alors que les grandes entreprises ont évolué, passant de la fabrication au marketing. Ce changement correspond à peu près à l’ascendance de New York sur Chicago. Puis, après 1980, une autre évolution se produisit — et on passa du marketing au financementWall Street s’enrichit. Motown — l’industrie automobile de Detroit — déclina. Pendant un temps, même le secteur automobile gagna plus d’argent en finançant des voitures qu’en les construisant

.

La finance a implosé en 2007-2009. A présent, une nouvelle évolution est en cours… du capitalisme d'état au capitalisme privé puis financier. Dans les années 20 et 30, les mères voulaient que leurs enfants grandissent et aillent travailler dans l’industrie. Au milieu du siècle, le marketing était plus gratifiant. A la fin du 20ème siècle, c’est la finance qui attirait la crème de la crème

. Le boom du crédit a duré plus de 50 ans.  Evidemment, quelques grandes banques gagneront de l’argent en aidant les autorités à récolter des fonds. Mais la grande expansion du crédit à la consommation est bel et bien terminée.

 ▪" Un de nos collègues a fait une étude sur les grandes entreprises américaines qui dépensent le plus en lobbying. Il a appelé cela “l’indice K Street”, du nom de la rue de Washington où de nombreuses sociétés de lobbying sont installées. Sur la période étudiée, les entreprises ont dépensé 1 200 milliards de dollars en lobbying (notamment en contributions aux campagnes électorales)."

 

Le lobbying n’est pas un comportement productif, du moins pas dans le sens ordinaire. Il ne mène pas à une augmentation de la production. Il ne finance pas l’innovation ou de nouvelles inventions. Il ne paie pas de travailleurs et n’engendre pas de ventes additionnelles

Le lobbying, ça rapporte. Il s’agit de s’emparer du système et de le faire pencher en votre faveurL’indice K Street a fait plus de deux fois mieux que le reste du marché boursier.

.

Que pensez-vous de ça ? La politique, ça rapporte. On verse des contributions aux campagnes électorales. On embauche un lobbyiste pour s’attirer les faveurs des politiciensL’entreprise ne se porte peut-être pas mieux, mais en bourse, son action grimpe !

Pourquoi ? Parce qu’il y a plus d’opportunités que jamais pour les parasites. Plus de lois. Plus de failles. Plus de petits cadeaux et privilèges… glissés par milliers dans toutes les législations et petites règlesDans ces conditions, faut-il vraiment s’étonner que le lobbyisme rapporte autant ?

 

Lobbying Documentaire

 

 

Articles liés :

16 fév 2010 -- Lobbying et gouvernement, les nouvelles tendances économiques

14 mai 2013 -- Les zombies du lobbying

16 fév 2010 | Bill Bonner | Catégorie: Article

 

une photo de JoGhost Plasencia. 

 

Un financement mixte entre la commission européenne ( a auteur d’1 millions d’euros) de riches mécénats ou simples citoyens. Ce qui peut poser le problème dans le futur lorsque l’on sait historiquement le poids des lobbies et leur envie de s’infiltrer et de contrôler ces contre- pouvoirs. Cf en savoir plus L'Europe des lobbies ) et post ; Article OGM – Parlement et Commission européenne avancent chacun de leur côté et post, Table ronde des Industriels européens - Wikipédia ( google), Projection du film : " La fin de la pauvreté http://citoyenactif.20minutes-blogs.fr/archive/2010/02/08...

 

Puissante et incontrôlée, la Troïka - Arte - 24/02/2015

 

Revoir le replay de Puissante et incontrôlée, la Troïka en streaming, diffusé le 24/02/20 : Puissante et incontrôlée la troïka Arte 2015 02 24

ARTE Bruxelles Business - YouTube : The Brussels Business Online - Arte : DOCUMENTAIRE "Bruxelles Business - Mais qui contrôle vraiment :

The Brussels Business, who runs the EU - Arte :

Sur mon blog :

“Jeu d’influences”, , La démocratie, c'est nous , Argent, sang et démocratie, Un européen en campagne, Mains brunes sur la ville, Le nouveau capitalisme 2 , De la servitude volontaire, "Le grand bond en arrière" , De la servitude moderne,  L'ouvrier et la machine 

Bruxelles business - L'indigné Révolté

Chine. Le nouvel empire. Film documentaire de Jean-Michel Carré

Le sable - Enquête sur une disparition

Bruxelles, le vrai pouvoir - L'indigné

 

Lien :
  Le site du Corporate Europe Observatory
Agenda :
  CHOMSKY ET CIE à Amiens le 26 mai
Projection du film de Daniel Mermet et Olivier Azam, suivie d’un débat en présence de Daniel Mermet
infos pratiques : à 19h30 Salle Dewailly à Amiens (à côté du centre culturel)
Livres :
  Le guide Lobby Planet : "Brussel, the Eu quarter" , PDF]  The EU quarter - Corporate Europe Observatory
éditeur : CEO, Corporate Europe Observatory
PDF]  CEO - lobby planet - eng - Corporate Europe Observatory
  Gérard de Sélys : Alinéa 3 : l’Europe telle qu’elle
éditeur : (EPO)
  L’Observatoire de l’Europe industrielle : Europe Inc : comment les multinationales construisent l’Europe et l’économie mondiale
éditeur : Agone
  Geoffrey Geuens : Tous pouvoirs confondus : Etat, capital et médias à l’ère de la mondialisation
éditeur : (EPO)
  François Denord et Antoine Schwartz : L’Europe sociale n’aura pas lieu
éditeur : Raisons d’agir (mai 2009) format PDF ,

Le lobbying politique de la Fédération Euro-Arménienne (4/9

Lobby Planet ? / le mouv' : France Inter : (ré)écouter cette émission :

Les nouveaux chiens de garde :

documentaire lobby pharmaceutique :

 

[1] Source Inf'OGM

[2] http://www.infogm.org/spip.php?arti...

[3] Conseil Environnement de l'Union européenne du 21 juin 2011 http://www.consilium.europa.eu/show...

[4] http://www.infogm.org/spip.php?arti... et http://www.infogm.org/spip.php?arti...

[5] Voir le moteur de suivi des autorisations d'Inf'OGM, http://www.infogm.org/spip.php?rubr...

Nouvelle publication Entretien avec Christian Vélot à propos de « OGM, un choix de société », mars 2011, Raconte-moi AUTREMENT les OGM,(L'Europe des lobbies), " Le Monde selon Mosanto"(diffuser en sur ARTE, entier sur google), Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying, Bénéficiaires de la PAC : les industriels en tête, Documentaire L'Histoire des Choses, a story of stuff :  Texte, Société de la connaissance - société de la conscience

Cet enregistrement disponible en libre accès ici (Stéphane Hessel: plus le péril croît, plus le salut surgit ,,, site plusconscient.netSource: Video YouTube - CONFERENCE DE STEPHANE HESSEL DU 11 MAI 2011 A L'ULB

Ecouter également Hervé Kempf - l'oligarchie, ça suffit !, Les lignes de forces derrière l'intégration européenne

 Ecouter également Libéralisme, écologie et Europe, L'Europe peut-elle se vouloir écologique ?, Stéphane Hessel: plus le péril croît, plus le salut surgit, Les lignes de forces derrière l'intégration européenne, Le pire n'est pas sûr, mais on ne regrette jamais d'y être préparé,, Confessions d’un assassin financier : le contrôle des pays par la dette

( savoir plus Industriels Contre Verts : La Bataille Du Lobbying, le monde diplomatique  Archives en Février 2001et l’échec retentissant du sommet sur le climat tenue a La Haye en 2001, private has taken over the governments; the peoples, Tout comme " Le Monde selon Mosanto et comment nous en sommes arrivés là bien expliqué dans Documentary | L'Histoire des Choses, Extract a story of stuff :  Texte ). Ce qui mieux mais pas suffisant quand on sait que les dérives sont inhérent aux systèmes capitalisme (voir mes nombreux posts dans la finance).

Livres a lire :Globalia de Jean Christophe Ruffin : Dans les années qui ont précédé la Première Guerre mondiale, l'Europe s'est transformée en gigantesque champ de bataille diplomatique. Les lobbies industriels derrière le gaz de schisme ?  ÉCONOMIE • Ces 147 sociétés qui dominent le monde ;.: Le fabuleux destin des 489 milliards d'euros prêtés à du 1%, (source : Thème de cet article : Faut-il sauver l'Euro à tout prix ? 

Voir sur le blog citoyenactif : exilés fiscaux , économie, politique, capitalisme, crise, néolibéralisme, think thank, think thank et " crise", marchés financiers, patrimoine, françois hollande, les ultra-riches, le conseil constitutionnel, taxe à 75%, jean-marc ayrault, le ministre de l'economie, pierre moscovici , L'externalisation du gaz de schisme,

« Les révolutions sortent, non d’un accident, mais de la nécessité. » - Antalya

 

A voir : Paradis fiscaux : la grande évasion... - YouTube, , Paradis Fiscaux la grande evasion 15 05 2008 ..., CE évasion fiscale - M. Fernandez | Delphine Girard ... : CE évasion fiscale - M. Fernandez. Diffusée le 05/06/2012. Durée : 60 minutes

L'évasion fiscale coûte au moins 30 milliards d ... : La commission d'enquête sénatoriale sur l'évasion fiscale en France a remis son rapport, ce mardi 24 juillet 2012

 

Flores Magon

http://www.la-presse-anarchiste.net/spip.php?auteur365
http://kropot.free.fr/Voline-revinco.htm

Sur l'Etat" de Pierre Bourdieu : Le principe de l'État,

Le fascisme rouge , Etat 2 Guerre , Terrorisme d'État

19/05/2014

Un européen en campagne

n 

 

 

Plan pour la Grèce : un gros sparadrap qui ne changera rien | Eco89. Devrait on dire maintenant pour tout les pays occidentaux cf

"Le grand bond en arrière

 

humour 94.jpg

Austérité à tous les étages

Par ailleurs, seule l’amélioration du paysage économique permettra aux Etats européens de faire décroître leur dette publique. Or, les gouvernements européens, par leurs décisions, prennent aujourd’hui le risque de casser brutalement la croissance. Ils s’engagent en effet (c’est le point 11 de la déclaration finale du sommet) à ramener tous leurs déficits à 3% dès 2013. Autrement dit, tous les pays, tant ceux qui sont en situation de crise financière que ceux qui ont la confiance des marchés, vont s’engager simultanément dans des programmes d’austérité. Désastre garanti.

 

garzon, manipulation

 

Mise en pratique : la "fin de la crise grecque"

 

Si l’on résume, l’Europe s’apprête à vivre avec :  

·         des taux d’intérêts à court terme en hausse (la BCE vient de relever son taux directeur) ;  

·         des programmes de rigueur budgétaire, partout ;  

·         des efforts de compétitivité redoublés, qui pèseront sur les salaires.

 Sur ce dernier point, le paragraphe 11 évoque explicitement la nécessité de généraliser de tels efforts. Ce qui conduit le Nobel d’économie Paul Krugman à s’étrangler sur son blog :  

« Pendant que les Espagnols réduiront leurs coûts du travail par rapport aux Allemands, les Allemands réduiront leurs coûts du travail par rapport aux Espagnols. Le progrès est en marche ! »

Un petit sparadrap d’un côté, une forte dose d’austérité budgétaire et salariale de l’autre : ce n’est pas ainsi que l’Europe sera remise à flot 

 

Les mauvaises raisons de la baisse du chômage
Par Guillaume Duval
Le taux de chômage a légèrement baissé au dernier trimestre 2013, d'après l'Insee. Hélas ce n’est pas lié à une dynamique retrouvée de l’emploi mais surtout à la baisse du taux d’activité, c’est-à-dire la part des 15-64 ans qui occupe ou recherche un emploi. > Lire la suite

L'inépuisable controverse sur "le" chiffre du chômage
Par Jacques Freyssinet
Inverser la courbe du chômage, mais laquelle ? D'après l'Insee, le taux de chômage a baissé, d'après Pôle emploi il a augmenté. La mesure du chômage ne fait pas consensus et deux sources se concurrencent. > Lire la suite.

 

Face à l’Europe patronale, la solidarité internationale Le nouveau capitalisme 2

Un européen en campagne :

25 mai, ce soir nous suivons le candidat conservateur à la présidence de la commission : Jean Claude Juncker ardent défenseur de la rigueur budgétaire.

 

Européenne : candidat des conservateurs :

  Les 13 ministres des Finances des états membres de la zone Euro, le président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, et le commissaire aux Affaires économiques et monétaires, Joaquín Almunia, ont discuté du programme de travail de l’Euro groupe pour le premier semestre 2007.

Le Ministre du Trésor Jean-Claude Juncker 

Pour le président de l'Eurogroupe, le programme de travail "gravitera autour de quelques éléments clé", tels la coordination des politiques budgétaires y compris la révision budgétaire à moyen terme, les moyens pour renforcer la croissance économique et de promouvoir l'ajustement au niveau de la zone Euro via les réformes structurelles. D'autres discussions concerneront l'intégration des marchés financiers, la mobilité des travailleurs, la "flexicurité" sur les marchés du travail, la dimension extérieure de la zone Euro, l'élargissement de la zone Euro ainsi que l'examen régulier de la situation économique

 

Les portugais sont admirés dans toute l'Europe" ce sont les mots de Jean Claude Juncker à la présidence européenne Comme ces adversaires des autres partis, le premier ministre luxembourgeois achève sa tournée électorale a 8 jours des élections et aux Portugal, il est resté sur sa ligne : dépenser de l'argent que l'on a pas est irresponsable. pour lui la sortie du Portugal du plan d'aide internationale est la preuve que la rigueur budgétaire est une des clés de la réussite européenne et le fait que l'austérité coute chère. aux portugais est a ses yeux la conséquence des errements des années passées.

 

Avant le Portugal, Junker était en France, pour suivre ses électeurs. Lors de sa campagne, méfiez vous des apparences, il a l'air fatigué, blasé, ne souris presque jamais. Mais derrière cette image, il y a le vieux routier de la politique. Cela fait près de trente ans que le luxembourgeois est dans les cercle du pouvoir européen, mais cette fois, il est en campagne dans 28 pays pour le PPE ( le Parti Populaire Européen).

 

Jean Claude Juncker, candidat à la présidence européenne :

" Une campagne électorale a l'échelle du continent est un peu plus difficile qu'une campagne au grand duché du Luxembourg mais moi j'aime bien visiter  les pays que je connais tous. je ne commence pas aujourd'hui à découvrir l'Europe, je la redécouvre "

 

Il est venu à l'invitation de son vieil ami Alain Juppé. Un joli duo qui se présente aux journalistes, comme la campagne en France se résume à un sujet : la montée du Front National, il est obligé de mettre les choses aux points.

 

Jean Claude Juncker" Si jamais je devais être élu président de la commission européenne, le PPE et l'extrême droite aurait été les seuls a appuyé ma candidature, je renoncerais a ce mandat, je ne me ferais pas élire par la suite '

 

Ecouté comme un sage, Alain Juppé en profite pour se lancer dans un plaidoyer pour l'Europe, agacé de la voir agacer de tout les maux. : «  Matin, midi et soir, nous sommes gavés de messages négatifs sur l'Europe. Donc voila, essayons aussi de temps en temps de positiver sur ce que l'Europe nous a apporté. Elle ne fonctionne pas bien, il faut la réformer en profondeur, mais a partir de ce constat qu'est ce que l'on peut faire : en sortir, je suis convaincu que ce serait une catastrophe pour la France, mais surtout pour la vie quotidienne des français ». L'UMP est en retrait de la campagne de Jean Claude Juncker qui ne participera pas a un meeting du parti. il préfère ne pas polémiquer et met en avant son expérience économique pour rappeler aux gouvernement socialiste que la France doit aussi respecter les règles communes de l'Europe : " La France doit par nécessité mettre en place des réformes structurelles en profondeur, mais la même remarque s'applique a tous les états de l'Union Européenne."

 

Pendant son passage en France et notamment aux Portugal, il va s'en prendre vivement a ceux qui réclament la sorti de la monnaie Unique : " Proposer à la France et aux Français de sortir de l'Euro parce que l'on est pas d'accord sur le taux de chômage, parce que l'on aime pas les réformes structurelles qui doivent être entreprise dans l'intérêt même de la France n'ont pas parce qu'il aurait injonction ... Cela relève de l'irresponsabilité totale. Celui qui dit que la France doit sortir de l'euro n'est pas un patriote français " " nous serions désarmés si nous n'avions pas l'euro, l'Europe seraient guerre ouverte : la France contre l’Allemagne, l'Allemagne contre l'Italie, l'Espagne contre le Portugal... Il vaut mieux vivre dans un régime qui impose certaine discipline et qui organise aussi solidarité et protection"

 

Seulement voila, si Jean Claude Juncker est une star pour ceux qui suvent de près la construction européenne, il est presque un anonyme dans les rues de Bordeaux et de beaucoup d'endroit de l'Europe. Peu d'électeur de l'UMP sauront qu'ils vont involontairement voté pour le PPE " Très honnêtement, si vous demandé aujourd'hu a un citoyen  français qu'elle est le candidat tête de liste pour le PPE ou pour le PSE, je ne suis pas sur qu'ils sagent se que c'est que le PPE. Donc ils leur reste beaucoup de travail à faire.

 

Pour combler son déficit de notoriété, Jean Claude Junker fait le tour des médias à Paris. mais dans un pays ou le pouvoir est hyper centralisé ( cf : Serge Halimi - Les Nouveaux Chiens de Garde [HD] - YouTube ) ,  ce sont les journalistes politique qui ont du mal a comprendre cette campagne à l'européenne.

 

Jean Pierre El Kasbah sur Europe 11 : " Vous êtes assuré du soutiens des conservateurs européen , de l'UMP en France et vous l'avez dit vous même de Mme Merkel  aussi. Elle vous appuie.

 

Jean Claude Junker : " Oui, oui, oui : je ne suis pas son porte parole mais elle m'appuie."

 

Je pense que beaucoup de français ne trouverons pas acceptable d'aller voter pour des leaders de partis qui s'estime déjà vainqueur parce qu'ils ont l'assurance d'alliance et l'assurance des soutiens que ce soit Mme Merkel, Mr Hollande, etc... Je ne crois pas que cela soit un motif d'enthousiasme en faveur de l'Europe

 

Jean Claude Yunker : " Je voudrais que les européens répondent leur amour de l'Europe" et vous? " Je suis amoureux de l'Europe".

 

A la question d'un journaliste : " Mr Junker, si vous avez une image que vous voudrez garder de la campagne, ce serait quoi? " Réponse : " Ce sont les rencontres avec des hommes et des femmes que je ne connaissais pas avant et qui me racontent un épisode de leur vie "

 

La campagne dans toute m'Europe lui aura donc permis de sortir de l'eurocrate venu d'un paradis fiscal

 

Le dossier spécial des élections européenne est en ligne sur info.arte.tv.

 

> Excédent budgétaire grec : démontage d’une nouvelle manipulation, par Bernard Marx - regards.fr- 6 mai 2014

> Comment Bruxelles a créé l'illusion de l'excédent primaire grec - Romaric Godin - La Tribune - 24 avril 2014,  

Europe, remède ou poison  

Le 25 mai prochain se tiendront les élections européennes. En France comme ailleurs, on redoute une abstention massive et une poussée des partis les plus hostiles à la construction européenne. Lire la suite

L'euro : stop ou encore ? 

Grâce aux mesures d'urgence prises durant la crise, la monnaie européenne a pu être préservée. Mais sa pérennité dépendra de la capacité de la zone euro à se réformer pour favoriser l'emploi.

Le piège se referme
La déflation salariale engagée chez ses voisins contraint l'Hexagone à céder à son tour aux sirènes du moins-disant social. Ce qui aggrave encore ses difficultés budgétaires.

Europe : je t'aime moi non plus
Petit tour d'une Europe fatiguée de l'Union européenne, mais qui tient toujours à l'euro.

 

Sur Zebre en Cavale : Manipulation : la fin de la crise grecque, " Sortir de l’Europe, c’est sortir de l’Histoire ", , Le FMI et le pacte d'austérité, Pourquoi il faut boycotter les élections...

 

Sur mon blog : Argent, sang et démocratie, La démocratie, c'est nous, “Jeu d’influences”,, Mains brunes sur la ville, Marine se fait couler un bain, « Ne vivons plus comme des..., , Le nouveau capitalisme 2, André Gorz II, De la servitude volontaire, Ecouter parler le fracas..., De la servitude volontaire

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu