Avertir le modérateur

28/10/2018

Logement, à qui profite la crise ?

n

Genre : Société

Origine : français

Realisateur : Jean-Christophe Portes

Année : 2017

Logement, à qui profite la crise ?

 

12 millions de Français vivraient aujourd'hui sous un toit inadapté à leurs besoins, dans des appartements trop petits, trop chers, trop délabrés, ou trop éloignés, tandis que quatre millions de précaires seraient sans domicile personnel. La loi ALUR, sur le plafonnement des loyers, est trop souvent détournée, tandis qu'une forte spéculation s'installe autour des logements défiscalisés. Dans les villes «désertifiées», près de 130 000 logements sociaux sont inoccupés. A contrario, en région parisienne, plus de 600 000 habitants attendent une place dans des HLM trop souvent occupés par des privilégiés. Zoom sur la face cachée d'une crise qui ne cesse de s'aggraver.

 

En France, douze millions de personnes s’accommodent d’un logement inadapté : trop exigu, trop cher, trop éloigné. La quête d’un logement est souvent synonyme d’un long chemin de croix, surtout dans les grandes villes qui voient leurs loyers flamber. En seize ans, à Paris, les prix de l’immobilier auraient augmenté de 16 %.

Ce doc très concis s’appuie sur des témoignages de jeunes couples qui décident après plusieurs années d’études de s’installer dans la capitale et se trouvent confrontés à la mauvaise foi de certains bailleurs. Tenus de respecter un certain plafond depuis l’entrée de la loi Alur, qui encadre l’évolution des loyers, les propriétaires, pour plus de la moitié d’entre eux, préfèrent s’y soustraire. Sans qu’aucun pouvoir politique ne vienne sévir. Cette dérive n’est pas la seule relatée dans ce film construit avec efficacité autour de plusieurs dysfonctionnements majeurs : dévoiement des logements défiscalisés, HLM implantés dans des communes qui n’en ont pas besoin ou occupés par la classe moyenne supérieure.

En faisant intervenir plusieurs acteurs de la politique de l’habitat, notamment Cécile Duflot (ancienne ministre du Logement), cette enquête fouillée et captivante permet à tous de comprendre quels problèmes inquiétants minent la politique de logement actuelle et met en lumière l’absence de contrôle des ­autorités.

 

Suivi d’un débat animé par Marina Carrère d’Encausse.

 

 

 

Logement à qui profite la crise ? Reportage complet VF/HD 13/09/2017

Dimanche 28 21:00 - 22:00 Logement, à qui profite la crise ? Documentaire Réalisé en 2017 par Jean-Christophe Portes Fiche programme

03/07/2012

Rio +20 - Paysans sans-terre et lutte contre le travail esclave

 

Crise financière ce que le public devrait savoir – Indigné révolté, Crise financière ce que le public devrait savoir - citoyenactif

 

L’Homme qui est au service de l’économie! , Crise financière ce que le public devrait savoir - l'indigné "

- Indigné

L’économie n’est plus au service de l’Homme, c’est l’Homme qui est au service de l’économie. Quand est ce que cela a commencé - développer ? Probablement au début/moitié du XXe siècle. C’est à ce moment-là qu’ils ont cessé d’écouter et ont commencé à commander. Au lieu d’essayer de comprendre comment fonctionnent les économies, ils ont voulu leur dire quoi faire. Loi 1973 et gardes fous, Le système est vulnérable,!l'économie capitaliste, celle-ci ne peut fonctionner sans la finance, c'est-à-dire le crédit, les Bourses, la spéculation. Actionaria Le Salon de la BourseActionaria : L'investissement en bourse, Actionaria 2011 - Agora des Présidents : NATIXIS

 

 Le scénario d’expropriation, d’exploitation des terres et des travailleurs se retrouvent toujours les mêmes :

-          Une démocratie libre ( sans entrave au néolibéralisme) Au classement de la facilité pour faire des affaires, le Brésil se classe 126ème sur 183 pays.
Citation : « Ceci est ennuyeux. Il est plus facile de faire des affaires au Rwanda, au Guatemala et au Pakistan qu’au Brésil 

-          Des investissements sécurisés ( les accords de libre échanges ne doivent pas être remis en question)

-          Provoquer des divisions aux seins des communautés

-          Bénéficier d’une structure d’infrastructure néolibérale

-          Relativiser le cadre environnementale

-          Bénéficier de fiscalités avantageuses

humour 79.jpgL’Afrique est une « mine d’or » pour les investissements, selon Pékin :  – Altermonde : Un bon exemple de cet état imposé : Terre, pétrole : le Sud-Soudan, pays neuf à vendre– Rue 89 extrait « : » C’est l’ONG Norwegian People’s Aid qui s’alarme. Dans un récent rapport. Il est très difficile de vérifier ce genre d’information, en raison du caractère secret des transactions », affirme Philippe Hugon, directeur de recherches à l’Institut des relations internationales et stratégiques (Iris), en charge de l’Afrique. Un hectare au Sud-Soudan ? 3 centimes Une entreprise texane aurait ainsi acquis 600 000 hectares sud-soudanais pour la modique somme de 25 000 dollars (17 500 euros). Le prix de l’hectare revient donc à… 3 centimes d’euro.

Coup d’Etat au Paraguay, Enjeux alimentaires et profits , rencontre avec Jaime Huenchullan, porte-parole mapuche de la communauté autonome de Temucuicui

 

 

Rio +20, Grèce1, Grèce2; contenu très dense: bonne écoute

 

Rio +20 - Paysans sans-terre et lutte contre le travail esclave

30.06.2012 - 07:0Avec le frère dominicain Xavier Plassat, coordinateur de la campagne contre le travail esclave au Brésil, menée par la Commission pastorale de la terre (CPT)

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

En cliquant ci-dessous, retrouvez la revue de web environnement d'Anne Gouzon, de la Documentation de Radio France :

REVUE DE WEB : ENVIRONNEMENT – 29/06/2012

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Thème(s) : Information| Agriculture| Ecologie| Environnement

Lien(s)

Site de la Commision pastorale de la terreSite en portugais...

Autres Brésils Un décryptage de la société brésilienne pour un public francophone

Amis des Sans Terre Brésiliens

mouvement sans terre

Comuna VOST fr, Comuna ! - YouTube /

"Comuna" ou la naissance, au printemps 2010, de l'une des premières expériences d'occupation de terres en milieu urbain au Brésil.
Les Sans Terre veulent depuis longtemps amener la réforme agraire en ville ; les Sans Toit veulent depuis longtemps conquérir le droit au travail, en même temps que le logement : c'est dans cette idée que, réunis autour de plusieurs mouvements sociaux (Mouvement des Sans Terre, Mouvement des Conseils Populaires), militants aguerris et habitants des favelas en quête d'émancipation (ré)inventent "la Commune".
Ils racontent comment l'organisation et la conscientisation les conduisent, hommes et femmes de Fortaleza, à devenir "Sujets de leur propre Histoire".
140 ans après la Comune de Paris, photographie d'une Commune au XXIème siècle...

 

MST (Le Mouvement Sans Terre) - YouTube : Le Mouvement des Sans-terres du Brésil est un des plus grands mouvements paysans du monde.
Issu des luttes paysannes existantes au Brésil depuis le début de la colonisation, le MST lutte pour
la récupération de la terre afin de rompre avec la profonde injustice générée par le modèle d'agriculture industrielle et par la concentration des terres qui sont à l'origine de l'insécurité alimentaire du pays. Dans ce documentaire court métrage, nous entrons dans l'univers d'un campement du MST et des membres du mouvement nous expliquent leur lutte et leur projet de société.

TERRA: l'enjeu politique des Brésiliens :

Documentaire dans le cadre d’une exposition de Sébastien Salgado sur le problème des paysans au Brésil. Le film présente le Mouvement des Sans Terre ( le MST) à partir d’une occupation de terre dans le sud du Brésil. Ce documentaire a été produit par Frères des Hommes qui appui depuis le début cet important mouvement.

 

 

La commune (Comuna) - Cinéma du Peuple - YouTube :

 

Publiée le 20 juin 2012 par gamilici

Scurt-metrajul de Armand Guerra, apărut în 1914, reconstituie în imagini statice, alternând între scente de interior și exterior, declanșarea perioadei de insurecție în Paris ce a durat aproximativ 2 luni: Comuna din Paris din 1871.
Acest film a fost de asemenea finan
țat de Cinema du Peuple, cooperativa anarhistă din 1913. Din cunoștințele noastre, acesta e ultimul film produs de cooperativă care a supraviețuit timpului.

http://iasromania.wordpress.com/

A voir : Présentation du blog - anarkia

11/08/2011

Tour d'horizon politique du logement pour 2011-2012

C’est dans les Echos, avec notamment une critique des aides à l’achat dans l’ancien, qui fait monter les prix sans produire de logements supplémentaires : voir aussi Une politique qui aggrave la crise du logement?

 

10/08/2011 | Immodanger | Immobilier

Immobilier 2012 : de nombreux changements à venir pour le logement

La tendance pour le marché immobilier en 2012 sera fortement dépendante des modifications qui seront apportées par le gouvernement sur les aides financières et les impositions qui régissent le marché du logement. Découvrez certaines mesures qui pourraient être prises d'ici 2012 pour le secteur immobilier.

Écrit par Immodanger

 

Faut-il continuer à soutenir le marché immobilier à tout prix ?

Le gouvernement cherche différents moyens de réduire ses dépenses pour tenter de faire face à ses dettes. Or le soutien du marché immobilier par différents mécanismes d'aides coûte plusieurs milliards d'euros par an à l'État. Toutes les mesures d'aides au logement vont donc être passées au peigne fin afin d'y trouver des sources d'économies.

En ce qui concerne l'accession à la propriété, le nouveau prêt à taux zéro de 2011 pourrait être modifié dès 2012. On a entendu parler cet été d'une possible fusion entre le prêt à taux zéro à l'accession sociale et l'éco-PTZ. Benoist Apparu, secrétaire d'État au Logement, a confié que si cette mesure devait se faire, cela ne serait pas avant 2012.

Alors que le gouvernement se félicite du succès du PTZ Plus (plus de 200 000 ont déjà été signés depuis le début de l'année), les promoteurs commencent à critiquer les changements survenus sur la défiscalisation Scellier en 2011 et sur le fait que les montants alloués au prêt à taux zéro sont fortement utilisés pour des achats dans l'immobilier ancien.

En effet, les chiffres pour le logement neuf au 1er semestre 2011 sont très mauvais et les promoteurs français commencent à s'inquiéter de la prochaine diminution des avantages de la loi Scellier pour 2012. Ils préfèreraient que les efforts financiers de l'État se dirigent sur la construction plutôt que sur les logements anciens.

Alors que les prix ne cessent d'augmenter et que les caisses de l'État se vident, il va peut-être falloir songer à augmenter l'offre (réduire le prix du foncier, facilité les constructions, etc.) plutôt qu'à chercher à soutenir la demande à tout prix et à entretenir la bulle immobilière Française.

Augmentation des impôts sur les transactions immobilières

Réduire les dépenses n'est qu'une partie de la solution. L'augmentation des impôts sera l'autre cheval de bataille du gouvernement. Les principaux changements à attendre du côté de l'immobilier concernent l'augmentation des impôts sur les plus-values immobilières.

Plusieurs modifications sont à l'étude :

- Réduction du taux d'abattement de 10 % par an à 5 % par an (après 5 ans de détention)

- Augmentation des taxes sur les terrains à bâtir dans les zones en fort déficit foncier.

- Contribution CSG / CRDS (prélèvements sociaux) dès le 1er euro de plus-value et sans prise en compte d'abattements.

- Taxation des plus-values sur les résidences principales, jusqu'à présent exonérées.

Enfin, d'autres augmentations d'impôts sont à prévoir pour le logement. Il s'agit des hausses des impôts locaux ! Les taxes d'habitation et taxes foncières ont déjà bien augmentées en 2010. Il faut s'attendre à de nouvelles hausses sensibles dans les années qui viennent pour que les collectivités puissent boucler leurs prochains budgets.

Quels impacts sur l'évolution du marché immobilier en France ?

Ces modifications viendront influencer de manière forte l'orientation du marché immobilier en 2012. D'un côté si le gouvernement réduit ses aides au logement, le marché immobilier pourrait se bloquer faute d'acquéreurs solvables. De l'autre, en maintenant ou en ajoutant des aides, les prix de l'immobilier continueraient à flamber rendant l'accès au logement toujours plus cher et inaccessible.

On n'entend pourtant très peu parler des problèmes du logement dans les programmes des différents candidats à la prochaine élection présidentielle de 2012. Les Français sont pourtant très attachés à leur logement et ils sont fortement impactés dans leur vie de tous les jours par le coût élevé du logement (aussi bien à la location qu'à l'achat)...

De Immodanger

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu