Avertir le modérateur

14/05/2016

Qui seme le vent récolte la tempete

n

Cambadélis bosse pour Le Gorafi..... Qui sème le vent récolte la tempête.... Le PS devrait réfléchir a cela

 
Photo de Yannis Youlountas.
 
 
 "État d'urgence, État policier, on ne nous empêchera pas de manifester" crié au mégaphone  : la photo de Taranis News : 

‪#‎RENNES‬ Manif sauvage terminée. Beaucoup de banques attaqués, des agences immobilières, un commissariat, la Préfecture, la Mairie, le siège local du Parti Socialiste

Manifs : "Rennes et Nantes, pas vocation à devenir un champ de bataille pour casseurs violents" (B. Cazeneuve)
 
Nicolas Hernandez Les petites émeutes sont contenus par le pouvoir. Il n'y a pas d'occupation qui dure dans le temps, l'état intervenant très vite pour les déloger comme a Rennes. Ces petites émeutes permettent de justifier la politique du chiffre , même si elles sont compréhensibles vu la colères des manifestants face au 49.3 et à la violence policière.
 

Bonjour à vous tous
Rennes est en état siège
Beaucoup policiers dans les rues et pu de réseaux
Les gens sont énerver
Les policiers demànde de rester chez sois
C'est un amis de rennes qui vien de me dire mais sa a mi du temp le message à etait envoyé a 18h30 et je vien juste de recevoir

la publication de Béa Ausardia.
 
De fait, ce texte de loi qui sera votée le 19 mai, donne au ministère de l’intérieur et aux forces de police plus de prérogatives que celles de l’état d’urgence.

En particulier la possibilité d’assigner à résidence pendant un mois, une personne qui revient d’un théâtre d’opérations où interviennent des groupes terroristes, même si aucun élément constitutif d’un délit n’existe pour saisir la justice.

Plus de moyens d’enquêtes et pas seulement pour celles liées au terrorisme

Parmi les autres mesures de ce texte ultra-sécuritaire, la possibilité de retenir pour quatre heures, sans avocat, une personne contrôlée dans la rue même si elle a ses papiers...

En savoir plus sur , regarder le lien ci dessous : 

 
" la contre les violences policières sur le départ "
" Les manifestants vont d'un côté à l'autre de l'esplanade sans pouvoir en sortir"
"L'hélicoptère arrive dans le ciel rennais "

" Le canon à eau est en place Rue d'Isly avec un barrage de CRS "
 
 
3 hil y a 3 heures Terrifiantes images de après le passage des «casseurs».
 
 
 
Liberté Par Enkolo dans Accueil le
 
Rennes en état de siège. La préfecture interdit la manifestation contre les violences policière ,  La manifestation interdite et néanmoins organisée sur l'esplanade Charles-de-Gaulle à Rennes pour protester contre "les violences policières" a pris fin samedi vers 15H00 après des incidents avec les forces de l'ordre qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et de lanceurs de balles de défense.
 
 
 Elles ont utilisé des gaz lacrymogènes et des lanceurs de balles de défense afin de repousser les manifestants qui lançaient des projectiles, selon la préfecture. Personne n'a été blessé du côté des forces de l'ordre.

Un manifestant a montré à l'AFP une marque à la cuisse causée selon lui par une balle de défense. "Ils ne cherchent pas à nous faire peur mais à nous faire mal. La violence n'est pas de notre côté, ils tirent pour nous mutiler", a-t-il déclaré.
 
A lire Retour a l'envoyeurViolence

Avant la manifestation, les forces de l'ordre ont effectué 22 contrôles d'identité auprès de personnes qui tentaient de se rendre sur l'esplanade. Quatre ont été placées en garde à vue, dont une qui était en possession d'un marteau et trois autres qui ont refusé de se soumettre à des prises d'empreintes.... Un bilan bien maigre pour les moyens deployés.
 
 
Il n'y a pas qu'en France que les gouvernements durcissent le ton face aux manifestant contestant le pouvoir A lire aussi Ce climat ” années 30” sur citizen khane
 
 Dans le Monde Cinq années se sont écoulées depuis le 15 mai 2011 et la manifestation « Pour une démocratie réelle maintenant » qui a donné naissance au mouvement des « indignés » en Espagne. Qu’en reste-t-il aujourd’hui ? L’Espagne est plongée dans une crise politique inédite. Le gouvernement conservateur de Mariano Rajoy assure l’intérim depuis les élections législatives du 20 décembre 2015. Le parlement n’est pas parvenu à former un gouvernement. Rien ne garantit que de nouvelles élections, prévues le 26 juin, débloqueront la situation. Le bipartisme a volé en éclats et le temps des accords et des coalitions n’a pas encore été assimilé.
 
Comme en France avec Nuit debout, le mouvement des « indignés » est né dans un contexte de profonde déception des électeurs de gauche.

Ce blocage est-il l’héritage des « indignés « ? S’il est encore trop tôt pour mesurer l’ampleur des conséquences qu’aura le 15-M sur la société et l’échiquier politique, il a changé l’Espagne. Comme en France avec Nuit debout, le mouvement des « indignés » est né dans un contexte de profonde déception des électeurs de gauche envers le Parti socialiste, qui gouvernait sous la férule de José Luis Rodriguez Zapatero. Ses concessions aux exigences émanant de Bruxelles, les premières mesures d’austérité prises en 2010, sa réforme du travail controversée, son impuissance reconnue face à la crise qui s’aggravait de mois en mois, ont créé le cadre propice à l’éclosion des « indignés ».



 
[DERNIÈRE MINUTE] C’était l’objectif de la préfecture et du gouvernement : ne pouvant soutenir le coût politique d’une répression à grande échelle dans le contexte actuel, « ils nous ont gazé massivement pour nous faire dégager au plus vite », disaient plusieurs jeunes mobilsiés depuis des semaines et qui sont loin d’avoir baissé la garde
 
Inutile de dire, dans ce cadre, que les manifestants d’aujourd’hui sont plus remontés que jamais pour redescendre dans la rue le 17 mai, pour la nouvelle journée de grève contre la Loi Travail. Ni même que la répression de samedi, à Rennes, cette nasse à ciel ouvert et le gazage massif, comme aux Invalides, à Paris, jeudi, pose à nouveau la question du renforcement de l’autoprotection des cortèges contre les violences policières.

GRÈVE RECONDUCTIBLE À PARTIR DU 17 MAI !

"Construisons une grève massive, reconductible, l’opposition à la loi travail est toujours largement majoritaire dans la population. Le 17 mai doit être une date de convergence et d’unité, de grève et de manifestations massives. Le 18 mai doit être lui le point de départ d’un mouvement reconductible jusqu’au retrait de ce projet de loi.
Alors, dans la rue aujourd’hui, demain et après, debout et en lutte, le jour comme la nuit…jusqu’au retrait !"

Déclaration de Solidaires faite au meeting unitaire du 3 mai Place des Invalides à Paris
http://www.solidaires-saintdenis.org/…/declaration-de-sol...

La CGT Chimie appelle à la grève le 12 mai, vendredi 13 mai, les syndicats CGT du pétrole mettront à l’ordre du jour la grève reconductible dans le raffinage à compter du 17 mai.

La Fédération CGT des marins a invité mercredi ses syndicats à mener des "actions fortes" en opposition au projet de loi travail, notamment par des grèves reconductible ou illimitée à compter du 17 mai.
La fédération CGT des transports a appelé l’ensemble des salariés du secteur routier à une grève reconductible à partir du 16 mai au soir, rejoignant ainsi FO, pour réclamer le retrait du projet de loi travail.

La CGT cheminots appelle à la grève chaque mercredi et jeudi à partir de la semaine prochaine.
SUD-rail a appelé mercredi à une grève reconductible à partir du 18 mai.
Le syndicat CGT des cheminots de Versailles appelle l'ensemble des cheminots du site à la grève reconductible à partir du mercredi 18 mai...

a grève reconductible à partir du mercredi 18 mai...

 
Photo de Lukas Stella.
 

n la publication de Élisabeth Boussion.

Préavis de grève dans la fonction publique pour le 17, le 18 et le 19 maiai, adressé à Mme Annick Girardin Ministre de la Fonction publique. val.Union Générale des Fédérations de Fonctionnaires UGFF.CGT.FR
 n
A lire aussi 
Ma liberté de lutter Créé le samedi 14 mai 2016 sur l'Indigné révolté

16/04/2016

Violence

n

un lien.

 la photo de Ballast.

 
 « Dialogue citoyen »
(Cliente en terrasse d'un café venue protester contre les éclaboussures de lacrymo ; 14 avril 2016, Paris, par Jan Schmidt-Whitley/CIRIC)  Page FB du photographe :

 
 
é14 avril 2016 – Au niveau de l'avenue Jean Jaurés et de la rue Bouret dans le 19e arrondissement de Paris, la police avait enfermé environ 250 manifestants pour la plupart des étudiants. La cliente d'un restaurant qui était assise à une table à l'extérieur s'est ainsi retrouvée prise au piège sans possibilité de sortir. Après avoir reçu du gaz lacrymogène lancé par les CRS, elle s'est approchée d'eux très énervée sans toutefois représenter un danger pour quiconque. Un CRS s'est alors avancé pour la frapper violemment. Paris, France".
Edit: apport de précisions dans la légende.
All rights reserved Jan Schmidt-Whitley/CIRIC
 
Selon l'express : l n'est pas si fréquent d'avoir des images de violences policières. Il est encore moins courant qu'elles fassent le tour des internets. Comme cette photo d'un CRS, prise par un photographe indépendant, jeudi 14 avril. On l'y voit assèner un violent coup de pied à une cliente d'une terrasse de café, venue se plaindre des lacrymogènes catapultées à tout va, en marge des cortèges contre la loi Travail. Par l'entremise du mot-dièse #PoseTonCRS, l'image est devenu virale sur Twitter, Donnant lieu à de très nombreuses parodies, parfois absurdes.
 
 

À force d'entendre dire que les étudiants sont des casseurs qui manifestent sans raison un CRS y a cru. ‪#‎PoseTonCRS‬ , Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité BIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR, #PoseTonCRS: quand la violence policière tourne au mèmePar Paul Conge, publié le

« ompagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer! »

 

t« L'étudiante de 24 ans, prénommée Tamara, a l'intention de porter plainte.

Elle a bien raison de porter plainte. Il faut sanctionner ces brutes épaisses qui se croient tout permis mais aussi ce pouvoir qui, comme Caseneuve, justifie cette répression aveugle et injuste. »

Yves Rossihttps://www.facebook.com/sandrine.lucain/posts/1020463773...

 
 Loi El Khomri: tension accrue à Rennes 2" Plus de 200 étudiants de l'Université Rennes 2 ont protesté samedi, dans un communiqué, contre l'évacuation la veille, par les forces de l'ordre, d'un amphithéâtre occupé depuis près d'une dizaine de jours dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail. 

Dans ce texte, signé nominativement par 238 d'entre eux, les étudiants "condamnent fermement" cette intervention menée par "près de 90 gendarmes et policiers pour faire évacuer la vingtaine d'étudiant.e.s qui occupait l'amphithéâtre". Ils accusent notamment le président de l'université, Olivier David, d'avoir "délibérément fait le choix d'un recours à la force aussi inutile que disproportionné" en demandant cette évacuation "sans aucune concertation avec les élus étudiants, ni avertissement". 

Selon eux, "les étudiants présents dans cet amphithéâtre ne menaçaient en rien la reprise" des cours prévue lundi prochain puisque, "au contraire, l'assemblée générale avait acté un retour à la normale en ne reconduisant pas le blocage (de l'université) pour la rentrée". "De surcroît une telle décision est une nouvelle attaque intolérable à la sanctuarité des campus universitaires, pourtant défendue par le SNESUP, syndicat dont Olivier David est membre, écrivent-ils.

Ils accusent aussi la direction de l'université d'avoir, "en collaboration avec les services de police permis et organisé la destruction et la confiscation de l'intégralité du matériel" des étudiants mobilisés contre la loi El Khomri. Les étudiants annoncent une nouvelle assemblée générale dès lundi midi à Rennes 2."
  
 
Ce vendredi 15 avril, plusieurs lycées de Montpellier étaient bloqués afin de poursuivre le mouvement contre la Loi Travail. Alors que la veille, plusieurs milliers…
 

Gazés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier contre les lycéens. azés, traqués, matraqués, tabassés, blessés : une répression sans précédent à Montpellier... SCALP34.WORDPRESS.COM ; Le CRS, la jeune femme, le coup de pied et la viralité - PartagerBIGBROWSER.BLOG.LEMONDE.FR

 

Ca chauffe en banlieue ! (et on en parle moins...)

Big up aux lycéens de Colombes, Nanterre, Levallois, Villeneuve-la-Garenne, Clichy, Le Blanc-Mesnil, Aulnay, Tremblay... les meilleurs ! On vous attend en tête de la manifestation de jeudi - lieu et horaire seront publiés d'ici ce soir.

‪#‎FullSupport‬ ‪#‎JeunesEtDéters‬

Premier article de la presse mainstream : http://www.ouest-france.fr/…/nouveaux-incidents-dans-plus...

Deuxième article de la presse mainstream :http://www.europe1.fr/faits-divers/mouvement-lyceen-nouvelles-interpellations-en-banlieue-parisienne-2717704 

nDaniel Voguet Compagnie Républicaine ?C'est comme ça que la République éduque ceux qui sont sensés nous protéger.?Le Ministre de l'intérieur doit s'expliquer!
 

 

 

la publication de Benjamin FilarskiBenjamin Filarski - Hier, à ·15:20 Hier soir Baptiste ( émoticône wink ) l'étudiant de Paris 8 a été libéré après son audience devant le tribunal correctionnel au Palais de justice de Paris. Une dizaine de ses camarades et professeurs l'attendaient à sa sortie pour l'accueillir. Paris le 14 avril 2016© Benjamin Filarski / Hans lucas

 

la photo de Action Antifasciste Marseille.


 "Marseille Les fachos de "action française" dispose de gros moyen de police pour faire leurs actions de propagande fasciste"
 
Action Antifasciste Marseille ·

Les roycos protègées par les crs . ‪#‎larepubliqueprotegelesroyco‬
En live rue navarin

 

Vendredi 15 avril 2016 Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri Mercredi 13 avril, les chômeurs et précaires de Marseille ont une nouvelle fois envahi les bureaux de Pôle Emploi à l’agence de la Belle de Mai.


Béa Ausardia
 
"Depuis des mois, et malgré un "arrêt" clair et net du Conseil d’Etat le 5 Octobre 2015, Pôle Emploi fait à la fois sa loi et son application, en retenant d’autorité et sans aucune justification comptable les supposés trop perçus… Avec comme conséquence d’étrangler les chômeurs et précaires incapables de gérer un budget absolument imprévisible et à la merci de l’arbitraire de Pôle Emploi.

Arbitraire, il faut le dire, lié à la sous-traitance massive au privé du calcul des indemnités, comme de la gestion numérique des documents justificatifs, et donc de l’incapacité absolue des agents à faire eux-mêmes les calculs pour les chômeurs, ils n’ont plus ni les éléments, ni la méthode utilisée !!!

On est en plein Kafka – les précaires trinquent !

La loi El Khomri va autoriser Pôle Emploi à procéder comme bon lui semble, en remettant en cause la décision du Conseil d’Etat, qui est un point d’appui pour refuser les prélèvements, les sommations d’huissier, pour exiger, au minimum, des justifications claires et précises…
Nous publions ci-dessous le communiqué du Comité des Chômeurs et Précaires CGT de Marseille Centre pour leur action, accompagné du tract réalisé pour l’occasion."

 

Selonla publication de France Inter.Un collectif d'avocats s'est formé pour venir défendre les militants interpellés, en garde à vue ou en procès en comparution immédiate.‪#‎NuitDebout‬ ‪#‎JusticeLeague‬ Nuit Debout et la défense collective : Ils s'appellent le DEF COL, le groupe de défense collective, constitué par les militants contre la loi travail. FRANCEINTER.FR

 

 

Chômeurs, précaires face à la loi El Khomri - Où va la CGT ?

Et une nouvelle fois à l’ordre du jour,...

OUVALACGT.OVER-BLOG.COM|PAR EUGÈNE

 


11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995



11 - L'État assassine - Assassin - B.O. La Haine - 1995

A voir ce très bon film Ma 6 T Va Crack er

 

"Je suis encore choquée" : la jeune femme frappée par un CRS à Paris témoigne FRANCETVINFO.FR

'État assassine - Assassin - B.O. La Haine  - blog L'Indigné Révolté

Violence - blog CitizenKhane Le 16 avril 2016 à 14h43

Violence -Chimulus  Le 16 avril 2016 à 10h08

la vidéo de Les trollétaires du Palais U. Les militaires et les policiers contre les manifestants qui c'était dispersés à Strasbourg (à partager en masse)
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu