Avertir le modérateur

12/10/2017

Théorie du ruissellement

nFlores Magon  la publication de Flores Magon.

 
 
L’image contient peut-être : texte
 
J’aime :  L'humanité s'est allée suffisamment longtemps, trop longtemps gouverner, et que la source de ses malheurs ne résident pas dans tel ou tel forme de gouvernement mais dans le principe et dans le fait même du gouvernement. quel qu'il soit.
Bakounine
 

 

 

La Finance imaginaire - www.la-bas.org - Là-bas si j'y suis "

"Je vais vous dire qui est mon adversaire, mon véritable adversaire. Il n'a pas de nom, pas de visage, pas de parti. Il ne présentera jamais sa candidature. Il ne sera pas élu. Et pourtant, il gouverne"

"Mon adversaire, c'est le monde de la finance.En 20 ans, la finance a pris le contrôle de nos vies. En une fraction de secondes, il est désormais possible de déplacer des sommes astronomiques, de faire tomber les banques. Les G20 se sont succédé sans résultat tangibles. En Europe, seize réunions de la dernière chance n'ont jamais rien donné. Les banques, sauvées par les Etats mangent la main de ceux qui les ont nourri. Ainsi la finance s'est affranchie de toute règle, de toute morale, de tout contrôle".

Hollande, le Bourget 2012

 
Coluche, notre regretté comique national, disait « Il paraît que la crise rend les riches plus riches et les pauvres plus pauvres. Je ne vois pas en quoi c'est une crise. Depuis que je suis petit, c'est comme ça.  ». Comme il avait raison.
 

La crise. Quelle crise ?
la photo de Denis Beauchamp
La crise. Quelle crise ?

 Le budget du gouvernement Macron...

Aucun texte alternatif disponible.
 
n une vidéo  : La dérégulation du droit du travail permet-elle de réduire le ...  Permet-elle de réduire le chômage et la précarité? La réponse avec Raymond Soubie, ex-conseiller de Nicolas Sarkozy..
 

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a déclaré aujourd'hui ne "pas croire" à la "théorie du ruissellement", selon laquelle enrichir les riches profiterait à tout le monde, assurant que la politique du gouvernement visait à soutenir "l'innovation" et non les plus aisés. "C'est une ânerie, ça n'existe pas", a ajouté le ministre sur France Inter, accusé d'avoir multiplié les "cadeaux fiscaux" pour les contribuables aisés dans son projet de loi de finances pour 2018.

» Lire aussi - Théorie du ruissellement : faux procès mais vrais risques politiques

La doctrine du ruissellement consiste à considérer que les allègements d'impôts pour les contribuables les plus riches profitent également aux plus pauvres, en stimulant l'investissement et la consommation, et donc l'économie dans son ensemble. Ce concept, qui n'existe pas en tant que théorie à part entière, mais est utilisé en tant qu'allégorie par les  politiques libérales, fait l'objet depuis plusieurs semaines de vifs débats, sur fond de crispations sur la politique économique du gouvernement. Un concept qui n'existe pas comme théorie à part entière comme on vous l'expliquait la semaine dernière, sur le site de libération. 

 

Hier soir, pendant que sa police repoussait les manifestants à l'extérieur de la Foire internationale de Thessalonique, Tsipras a fait son discours sur la "poursuite des réformes". A l'instar de Macron en France, il s'est basé sur le dogme le plus absurde du capitalisme : "la théorie du ruissellement".( appellé aussi cela Trickle Down Economic,) 

 
La question de l’éventuelle mise en place d’un salaire minimal et d’un impôt sur la succession est au cœur des élections législatives du 15 octobre.Blaise Gauquelin (Vienne, correspondant)
 
« En 2000, un membre d’une société de l’Austrian Traded Index [le principal indice des plus grandes entreprises cotées de l’économie autrichienne] gagnait 24 fois plus que la moyenne des employés du pays,note M. Kern, aujourd’hui, c’est 51 fois plus. »
 
D’après une étude récente de l’université de Linz, 1 % des Autrichiens possèdent 40,5 % du produit intérieur brut (PIB) national. COMPTE RENDU Autriche : la redistribution des richesses en débat
 

Le Dauphiné - 12 octobre 2017, 10h54…  

L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 

«Président des pauvres » on vous dit. C’est pourtant simple.  la publication de Tarik Belkhodja.

L’image contient peut-être : texte
 
 

La suppression de la taxe sur la fortune qu’Emmanuel Macron prévoit ne ramènerait pas beaucoup d’argent. Pour Jean-Marc Dumontet qui répond, dans une tribune au « Monde », à Thomas Piketty, il se cache un changement de paradigme que le président de la République veut mettre en place.

Taxe sur les dividendes: 10 milliards à rembourser aux entreprises

L'Etat devra rembourser aux grandes entreprises 10 milliards d'euros, en raison de l'invalidation par le Conseil constitutionnel de la taxe à 3% sur les dividendes instaurée en 2012, annonce le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner. "L'amateurisme juridique a conduit à faire le plus grand cadeau fiscal jamais fait aux entreprises de ce pays", a déclaré Christophe Castaner, critiquant sans le nommer le quinquennat Hollande.

Ce montant de 10 milliards est supérieur à la première estimation de Bercy, qui était de 9 milliards d'euros.

LIRE AUSSI:» Taxe sur les dividendes : Bercy cherche toujours la solution POINT DE VUE « Abolir l’ISF, c’est dire au monde mais aussi à toutes les fortunes françaises que l’hexagone est propice à l’entreprise » 22

 
Français les plus riches capteront 46% des baisses d’impôts 
Les Français les plus riches sont les grands gagnants des baisses d'impôts prévues par Emmanuel Macron. On vous explique pourquoi : Voilà qui ne va pas plaire à l’exécutif. L’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), classé à gauche, a publié mercredi 12 juillet son étude sur l’impact des mesures fiscales prévues par le gouvernement. Cet organisme a ainsi analysé les conséquences macroéconomiques de chacune des réformes proposées dans le programme présidentiel et amendées par le Premier ministre lors de son discours de politique générale. L’institution complète l’étude par le calcul des effets redistributifs ; c’est à dire à qui profitent directement ces baisses d’impôts. Surprise (ou pas) : le premier décile de la population est le grand gagnant
 
Ces 10% de chanceux profiteraient pleinement du plafonnement forfaitaire à 30% sur les revenus de l’épargne, mais aussi de la transformation de l'ISF

Si l’OFCE précise que les mesures prévues feront “plus de gagnants que de perdants”, il précise également que sur les 9,15 milliards de baisses d’impôts prévues, 4,20 milliards bénéficieront aux 10% les plus riches, soit 46% du total.  Ces 10% de chanceux profiteraient pleinement du plafonnement forfaitaire à 30% sur les revenus de l’épargne, mais aussi de la transformation de l’ISF en impôt sur la fortune immobilière (IFI). Un nouvel impôt qui exclurait les placements financiers tels que les actions, les obligations ou l’assurance-vie. L'OFCE révèle que c’est le dernier centile, 1% de la population soit les 280 000 ménages les plus riches, qui en bénéficie plus particulièrement. Les 9 autres pour cent étant proche du 2ème décile, un des grands perdants de cette politique en raison de son exclusion de l’exonération de la taxe d’habitation.

 

> En vidéo - Classe moyenne : la grande oubliée des réformes Macron >> A lire aussi : Le classement des 20 Français les plus riches en 2017

 

Au contraire, le dernier décile - les 10% les plus pauvres de la population - serait celui qui bénéficierait le moins (en compagnie du 2ème décile) de ces baisses d’impôts : leurs revenus n'augmenteraient que de 1%, soit moins que la moyenne nationale. Un faible gain annuel donc, s’élevant à 81 euros.

 
Dans l’un des pays d’Europe où les inégalités se sont le plus creusées entre les très aisés et le reste de la population, la question de la redistribution des richesses a été largement évoquée à l’occasion de la campagne électorale pour les élections législatives du 15 octobre
 
La grève des riches pour plus d’autonomie Rédigé le 11 octobre 2017 par Simone Wapler | Richesse, Simone Wapler Nous assistons à une montée de la réticence des populations à financer les redistributions d’un gros Etat central. Hier, je me moquais du retour des impôts sur les « signes extérieurs de richesse » .

Manif de droite

 

 

"Si une majorité paie pour une minorité, ce type de démocratie « une tête = une voix » ne pose aucun problème. La majorité débat et s’accorde sur les aides et l’addition ; la minorité reçoit".

Les voix de ceux qui ne paient rien mais reçoivent sont-elles nécessairement légitimes ?

Cette dette finance des dépenses non pas de « redistribution » des « transferts sociaux » mais lié à la «théorie du ruisselement» 

A lire aussi Le foot mondial, au miroir de la folie Neymar

D’où cette tentation de « grève des riches » auquel nous commençons à assister en Europe. Les Catalans disent qu’ils ne veulent pas payer pour les Espagnols

 Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne prévu dimanche 1e octobre a suscité une vague de répression sans précédent sur le gouvernement de la Catalogne de la part de Madrid. Cependant, les indépendantistes ont reçu un large soutien dans tout le pays.
Voici l’analyse d’anarchistes catalan.e.s sur cette situation potentiellement insurectionnelle dont l’origine n’est pas révolutionnaire mais plutôt conservatrice.
 

Modèle.Retour sur le destin du pays de l'ex-Yougoslavie qui a inspiré Carles Puigdemont, le président de l'exécutif catalan.A lire en intégralité sur Libération.fr

Les Vénitiens et les Milanais renâclent au mezzogiornio. Les Flamands ne veulent plus gaver les Wallons. Les Ecossais souhaitent garder la rente pétrolière pour eux, la Ligue du Nord souhaite garder ses rentes et privilèges contre l'Italie et les réfugiés… D’une façon générale, on remarque dans cette tendance que les gens n’aiment pas payer pour ce qui est lointain et sans en voir les résultats.  D’une façon générale, plus les décisions sont prises à un échelon local mieux c’est. Chacun constate assez vite les effets des mauvaises décisions qui ont plus de chances d’être corrigées rapidement.

"Bien entendu, un sentiment national ne tient pas à une comptabilité nationale. Mais les bons comptes font les bons amis et indépendance et autonomie sont deux choses différentes. L’heure des comptes approche Si la « grève des riches » tend à remettre en cause des principes de redistribution  avec « l’argent des autres »,. Si la « grève des riches » conduit à réfléchir sur le rôle de l’Etat central et son emprise sur l’économie,i. Si la « grève des riches » tend à faire revenir plus d’autonomie, encore mieux".

Manif de Droite 

 

L’Europe de ses débuts avait posé le principe de la subsidiarité selon lequel « la responsabilité d’une action publique, lorsqu’elle est nécessaire, revient à l’entité compétente la plus proche de ceux qui sont directement concernés par cette action ». Ce principe a été piétiné. Comme disait Margaret Thatcher :

« le socialisme ne dure que jusqu’à ce que se termine l’argent des autres ».

Problématique entre déontologie et morale ?

Il existe une forme d'hypocrisie dans nos sociétés qui légitime la défiscalisation, mais pas l'évasion fiscale. Ou s'arrete la déontologie ( règle a respecter) et ou commence l'illégalité? A quelle moment, un montant placé par un investissement à Monaco, Genève, Luxembourg est jugé comme évasion fiscale donc "illégale" par l'Etat? 

Suisse: Le club des ultra-riches français expatriés s'élargit - 20 Minutes

 

 

Le recours à la défiscalisation et à un système capitalisme intrinsèquement inégalitaire ont permis de maintenir les illusions alors que « l’argent des autres », le vrai capital gagné par les salariés, était épuisé. L’heure des comptes approche car même à taux zéro, de plus en plus de gens comprennent que la dette est insoutenable. Les Allemands le savent et Emmanuel Macron a peu de chance de voir aboutir son grand projet de « budget de la Zone euro ».

 Théorie du ruissellement Par Enkolo dans Accueil le

Favoriser les riches, est-ce bon pour les pauvres? 09/01/2017

Que reste-t-il du modèle social français après trente ans de néolibéralisme? Cette question oriente le voyage dans leur pays natal de quatre Français installés depuis plusieurs années au Venezuela. Pour y répondre, le documentaire mêle des données statistiques, journalistiques et des interviews de sociologues, intellectuels, militants, réfugiés politiques, artistes, citoyens, travailleurs sociaux des banlieues, sans-papiers et Roms, enfin tous ceux qui peuvent révéler si la devise "Liberté, Egalité, Fraternité" est toujours en vigueur dans leur réalité concrète.

Hausse des inégalité, écart grandissant entre riches et pauvres, entre le salaire des patrons et ceux des salariés , des Ultra riche par hasard ?
 
Le Grand Bond en Arrière HD - YouTube
 

 

Documentaire de Johanna Lévy, Tristan Goaguen, Yann Manuguerra & Philippe Fréchou. [Sociotoile] => Serge Halimi - Le grand bond en arrièreLe Grand Bond en Arrière HD - YouTube

Nouvelle victoire pour le club des 1% ultra-riches

 La valorisation des actions bat tous les records. Les riches n’ont jamais été aussi riches. Tout cela à cause des politiques néolibérales instaurées depuis les années 70 et débutés par Tchatcher, Reagan et Mitterrand .

Cette réflexion nous est venue après que notre département recherches nous a transmis ce tweet de Holger Zschaepitz, chroniqueur financier du quotidien national allemand Die Welt :

« Cela n’a jamais aussi bien marché : la valorisation des actions, dans le monde, est désormais de 84 800 Mds$, la plus élevée jamais enregistrée. L’équivalent d’environ 110% du PIB mondial. »

Ensuite, CNBC a renforcé notre sentiment de gratitude avec ce qui suit :

« Aux Etats-Unis, les 1% les plus riches contrôlent désormais 38,6% de la richesse nationale, un plus-haut historique selon un nouveau rapport de la Réserve fédérale. L’enquête Surveys of Consumer Finance [NDR : enquête sur la situation financière des consommateurs américains] de la Réserve fédérale indique que les Américains, quelle que soit leur position sur l’échelle du revenu et du patrimoine, ont enregistré des gains en 2013 et 2016. Mais ce sont les riches qui ont gagné le plus, essentiellement grâce aux gains enregistrés sur le marché actions et sur la valeur des actifs. La part de richesse des 1% les plus riches a augmenté, passant de 36,3% en 2013 à 38,6% en 2016. La catégorie suivante des 9% de ménages les plus riches a légèrement baissé, et la part de richesse détenue par les 90% d’Américains occupant le bas de l’échelle a chuté régulièrement sur 25 ans, passant de 33,2% en 1989 à 22,8% en 2016. »

A lire aussi Etats-Unis: en trois ans, les 1% les plus riches ont capté 95% des hausses de revenusLes milliardaires américains toujours plus riches, Bill Gates loin devant , Trump, de très loin le président le plus riche de l'histoire américaine

Attendez un peu… Quel revenu faut-il avoir pour appartenir aux 1% d’Américains les plus riches ? Nous avons vérifié.

Si vous et votre conjoint gagnez 343 927 $, ou plus, vous en faites partie. Alléluia ! Et hip hip hip hourra ! Nos droits d’auteur nous ont propulsé tout en haut. C’est génial de faire partie des 1% ! Sortez les cotillons, débouchez le champagne, ouvrez un compte en Suisse.

 

Dans les années 1950, 1960 et 1970, l’économie américaine était plus ou moins en bonne santé. Le taux marginal d’imposition était élevé. Mais l’Etat s’occupait à se moment là de mieux distribuer la richesse entre les différentes parties de la société, et son "emprise sur l’économie était maîtrisée". Depuis cela a bien changé.

’Etat vient à nouveau à la rescousse. Il propose une baisse d’impôt pour la classe moyenne. Pas pour nous, les pauvres. Non, pas question ! Selon le plan fiscal de la Team Trump, le revenu des entreprises, actuellement taxé à 35%, serait taxé à 20%.

Trump, de très loin le président le plus riche de l'histoire américaine

 Mais en quoi cela va-t-il aider les classes moyennes ? Cela ne les aidera pas. Le Tax Policy Center, think tank apolitique, a calculé que cela augmenterait la dette nationale de 2 400 Mds$ au cours des 10 prochaines années… et que cela bénéficierait surtout aux entreprises et aux Américains les plus riches. En fait, il a découvert qu’en gros, un Américain sur trois de la classe moyenne constaterait une hausse de ses impôts en raison des modifications proposées sur les déductions et les exemptions.

Hé, une nouvelle victoire pour nous, "les 1% les plus riches". (Facebook Twitter Google+ Linkedin)

 Similaires: Comment siphonner la richesse et la liberté Comment « noter » la Team Trump La fin de l’Obamacare ?

.Bill décrit ce qu’il advient lorsque l’on abuse d’une bonne chose dans les sphères de la politique, de l’économie et des affaires.  Vous pouvez retrouver les notes de Bill au quotidien dans La Chronique Agora. 6 commentaires pour “Nouvelle victoire pour le club des 1% ultra-riches” sébastien Maurice, le 4 octobre, 2017 à 17 h 52 min a commenté :  » Hé, c’est une bonne nouvelle pour nous. Mais en quoi cela va-t-il aider les classes moyennes ?  » Par le biais d’une augmentation de l’investissement productif, ce qui entrainera une croissance plus rapide de la productivité (donc des salaires) et de l’emploi. Loubière, le 4 octobre, 2017 à 19 h 32 min a commenté :

Bonsoir, Je me réjouis de votre performance: appartenir au 1% des plus riches. Pour ma part, je souhaite que vos conseils m’amènent dans la même direction que la vôtre. Il n’empêche que vos conseils sur les minières n’ont pas porté leurs fruits puisque que mon portefeuille de minières est en baisse de 39 % par rapport à sa date de départ. Voilà pourquoi je n’ai pas renouvelé mon inscription à la revue de Simone Wapler sur les minières juniores! Vos conseils m’ont déçus quand je vois, aujourd’hui, des chiffres en rouge sur mon portefeuille, après le travail. Mais voilà, je ne vais pas vendre maintenant en pleine baisse. Alors j’attends…

 

Rapport d’Oxfam : les riches sont plus riches, et après ? COST • 18/01/2016 Blue Monday : l’enfer, c’est la joie des autres

Le Billet économique par Marie Viennot

du lundi au vendredi à 7h12Favoriser les riches, est-ce bon pour les pauvres?
09/01/2017

Nouvelle victoire pour le club des 1% ultra-riches Rédigé le 4 octobre 2017 par Bill Bonner, Marc Ogeret - Faut Plus d'GouvernementL'empilement des lois antiterroristes, Théorie du ruissellement Par Enkolo dans Accueil le

 

« La Chine s’aide plus qu’elle n’aide l’Afrique en lui accordant des milliards de dollars »

Seule une petite partie des sommes déversées sur le continent Pékin « pour le développement » profite à la population, décrypte notre chroniqueur.

01/10/2017

DEMOCRACY

la publication de Flores Magon.

 
 
L’image contient peut-être : 1 personne, texte
 
 

DEMOCRACY Trailer English / documentary by David Bernet
 
 


n Pendant deux ans, le député Jan Albrecht et la commissaire européenne Viviane Reding se sont débattus dans le monde kafkaïen du processus législatif européen. Leur objectif : faire adopter une loi sur la protection des données personnelles. Il leur a fallu surmonter de nombreuses difficultés, multiplier les négociations et maîtriser les arcanes du Parlement pour atteindre leur objectif. Société - Democracy Democracy - What is Democracy?

 

A la une de «Libé» ce lundi

Demandez le programme.

Après une pause bien méritée ce week-end, ce direct reprendra du service lundi matin à partir de 8 heures, avec Adrien Franque. En attendant, voici un aperçu de notre édition de demain (accessible en ligne dès ce soir pour les abonnés), et dans laquelle vous trouverez : Un événement sur le réveil des anti-indépendantistes en Catalogne, qui ont défilé en masse ce week-end en Espagne. (...)

Catalogne. Le gouvernement espagnol a appelé les séparatistes catalans à dissoudre leur parlement et à convoquer des élections dans la région pour surmonter la crise entre Madrid et Barcelone, qui menace de déclarer l'indépendance unilatéralement. Le président séparatiste catalan Carles Puigdemont a par ailleurs repoussé à mardi son intervention devant le parlement régional. Les indépendantistes catalans reçoivent ce lundi le soutien du Parti national écossais (SNP), séparatiste, qui «demande au gouvernement espagnol de respecter le vote massif en faveur du "oui" au référendum catalan en tant qu'expression de la volonté démocratique du peuple de Catalogne", dans une motion adoptée à l'unanimité lundi lors de son congrès annuel.

de Xavier Delucq  la publication de Xavier Delucq. " Declinable a l infini"

Aucun texte alternatif disponible.
 
. Referendum sur l’indépendance en Catalogne : récit d’une journée de vote et d’affrontements sur le Monde Le oui à l’indépendance l’a largement emporté, dimanche. Ce scrutin interdit par Madrid et marqué par des violences risque d’avoir des conséquences imprévisibles pour l’Espagne
 
" Beaucoup de Catalans commencent à comprendre le mot en trop dans "État indépendant". la publication de Yannis Youlountas.
 
 "Les Catalans ont voté alors qu’ils n’en avaient pas le droit selon l’Etat espagnol. Ils ont « mal voté » et voudraient se déclarer indépendants dès cette semaine, selon le gouvernement espagnol.
2,26 millions de Catalans ont voté Soit 40% des 5,4 millions d’électeurs 90% sont pour l’indépendance 760 personnes ont été blessées par la police espagnole qui souhaitait saisir les urnes".
  

Le mythe du citoyen passif - Le Monde
[PDF]La citoyenneté active - Europa EU

Dessin Xavier Delucq

L’image contient peut-être : texte
 
n
 
 Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne prévu dimanche 1e octobre a suscité une vague de répression sans précédent sur le gouvernement de la Catalogne de la part de Madrid. Cependant, les indépendantistes ont reçu un large soutien dans tout le pays.
Voici l’analyse d’anarchistes catalan.e.s sur cette situation potentiellement insurectionnelle dont l’origine n’est pas révolutionnaire mais plutôt conservatrice.
 
A lire Au sujet de la Catalogne PARIS-LUTTES.INFO
 

Après deux années de litanies et de répétitions dignes d’une mauvaise série télé, le gouvernement Indépendantiste Catalan en vient à tenter le tout pour le tout avec la mise en place concrète de l’autonomie. 

La “culture catalane” comme incarnation de la nostalgie d’une communauté dans un monde d’inconnus, est une marchandise très attractive dans un pays qui s’est principalement enrichi grâce au commerce

 De la part du Partido Popular (Parti de droite d’héritage fasciste au pouvoir), on ne pouvait pas s’attendre à moins. Proche des acteurs de l’immobilier et d’investisseurs déterminants dans le marché européen, la stabilité législative est garante de leur croissance. En tant que droite conservatrice ils ont toujours été prêts à la confrontation.

 
 
Pour le Monde : Catalogne : « Le spectre du franquisme plane au-dessus des discordes »

Alors que nombre de Catalans se définissent comme « autant Catalan qu’Espagnol », les violences de la police lors du référendum vont accroître la légitimité de la proclamation d’indépendance, prévoit le politiste Jordi Gomez, dans une tribune au « Monde ».

Tribune. Les conditions dans lesquelles s’est déroulé le référendum d’autodétermination de la Catalogne, dimanche 1er octobre, rendent problématique l’interprétation des résultats mais ceux-ci importent moins que les conséquences politiques et sociales des actions coercitives menées par le gouvernement. Dans le conflit qui l’oppose aux dirigeants catalans, le chef du gouvernement a en effet pris la responsabilité d’actionner un ultime levier : le déploiement de la force coercitive.

Le passage des discours aux actes s’est traduit par des formes d’exercice autoritaire du pouvoir inédites depuis la fin du franquisme : la répression policière a insensiblement déplacé sa cible des institutions politiques vers la population. Au-delà des tenants du projet indépendantiste, il semblerait qu’aujourd’hui la société catalane dans son ensemble condamne Madrid d’entraver les libertés fondamentales et de saper les fondements du principe démocratique. S’est logé dans la mentalité collective le sentiment que la politique gouvernementale est une rémanence du régime dictatorial, que son leader est l’épigone du Caudillo : le spectre du franquisme plane au-dessus des discordes.

 

Jusqu’ici, une forme d’esprit pacifique n’a cessé d’envelopper symboliquement les manifestations publiques. En refusant de se livrer à l’affrontement avec les forces de l’ordre, la société catalane a fait preuve de maturité démocratique et a gagné la bataille de la communication : les médias européens ont relayé l’image d’une foule scandant des slogans et portant à bout de bras des pancartes comme réponse civique aux atteintes aux biens et aux personnes commises par l’Etat.

Une légitimité populaire élargie

Si la violence n’a pas été, aujourd’hui comme hier, l’apanage du mouvement indépendantiste, on ne peut pour autant exclure son éclosion prochaine. La pression autoritaire exercée par Madrid pourrait provoquer le basculement du mouvement vers l’expression d’une lutte armée.

Catalogne : « Le spectre du franquisme plane au-dessus des discordes »

 Enfin, en Catalogne, on craint une débandade économique : avec le spectre d'une déclaration unilatérale d'indépendance, banques et grandes entreprises envisagent de quitter la région.A lire sur Libération.fr 

Grifols, seule firme des sept entreprises catalanes de l'Ibex-35 à rester en Catalogne - Se queda. L'incertitude sur le sort d'une éventuelle Catalogne indépendante continue de pousser les grandes entreprises hors de la région autonome. Après les banques Caixa et Sabadell, puis l'entreprise Gas Natural, le groupe d'infrastructures Albertis et la firme immobilière Colonial l'Ibex-35, (l'équivalent espagnol du CAC 40) viennent en effet d'annoncer ce matin leur départ de Barcelone pour éviter de voir leur rating financier dégradé. Si ces décisions sont avant tout une question d'image et de réputation pour ces firmes, les dirigeants du groupe de télécoms Cellnex, réunis ce matin en conseil d'administration pour analyser la situation, pourraient suivre le mouvement. En revanche, la pharmaceutique Grifols, elle, garderait son siège social en Catalogne, rapporte la Vanguardia. Ce qui ferait de cette multinationale la seule des sept grandes entreprises catalanes de l'Ibex-35 - l'équivalent espagnol du CAC 40 - à rester à Barcelone.
Lu sur la Vanguardia

Le président catalan, Carles Puigdemont, doit s’exprimer, mardi, devant le parlement régional pour aborder la « situation politique » actuelle. M. Puigdemont a toutefois redit, dans ce même entretien, qu’il était prêt à déclarer l’indépendance si le gouvernement central espagnol ne répondait pas aux propositions de médiation pour apaiser la situation :

« Nous avons ouvert la porte à la médiation, nous avons dit oui à toutes les possibilités de médiation qui nous ont été présentées. Les jours passent et, si l’Etat espagnol ne répond pas de manière positive, nous ferons ce que nous sommes venus faire. »

Mais cette position, jugée par certains jusqu’au-boutiste, ne fait pas l’unanimité au sein du mouvement indépendantiste : une « trêve » est ainsi demandée, afin de « donner une dernière chance au dialogue », comme l’a dit le ministre régional de l’entreprise, Santi Vila, dans une tribune publiée jeudi par le quotidien catalan Ara.

Le recours à l’article 155, une procédure laborieuse : En cas de proclamation de l’indépendance, le gouvernement espagnol détient dans son arsenal une arme lourde, l’article 155 de la Constitution. Jamais utilisé, il précise que :

« Si une région autonome ne respecte pas les obligations que la Constitution ou d’autres lois lui imposent, ou agit de manière à porter atteinte gravement à l’intérêt général de l’Espagne, le gouvernement, après avertissement au président de la région autonome, et dans le cas où il n’a pas de réponse, avec l’approbation de la majorité absolue du Sénat, pourra adopter les mesures nécessaires pour le contraindre au respect de ces obligations ou à la protection de l’intérêt général mentionné. »

La médiation européenne dans l’impasse

Alors que les indépendantistes réclament, depuis le référendum du 1er octobre, l’intervention de l’Union européenne, celle-ci campe sur ses positions. Pas question d’intervenir ou de proposer une quelconque médiation entre Madrid et les sécessionnistes catalans. « Il s’agit d’une affaire intérieure à l’Espagne », a estimé un porte-parole de la Commission européenne, vendredi 6 octobre.

COMPTE RENDU Catalogne : quels scénarios possibles en cas de proclamation de l’indépendance ?

Face à la fièvre catalane, le réveil du patriotisme espagnol

L'affirmation du sentiment national, longtemps proscrit car associé à la période franquiste, prend de l'ampleur.

Ils étaient 150.000 samedi à Madrid, selon la préfecture, 350.000 dimanche à Barcelone selon la police municipale. Le triple, selon les organisateurs des deux manifestations. Quoi qu'il en soit, du jamais-vu pour défendre l'unité de l'Espagne.

La Catalogne, une tragédie de la solidarité 

La Catalogne met en évidence la faillite de la solidarité, cette charité faite avec l’argent des autres à des fins électoralistes. Une nouvelle « crise de l’euro » se profile-t-elle ?

Charles Puigdemont, le président, appelle le Parlement européen à soutenir la Catalogne :

« les citoyens catalans ont gagné le droit d’avoir un Etat indépendant »

et souhaite la proclamer le 6 octobre. Le 6 octobre 1934, Lluys Companys, son prédécesseur, avait déclaré l’indépendance de la région. Il fut exécuté par Franco.

L’appel de Puigdemont au Parlement européen sera-t-il entendu ? Connaissez-vous votre propre député européen ? Permettez-moi de répondre « non » aux deux questions 

.L'Europe préférerait que ce livre n’existe pas… Eviter la contagion aux autres mouvements indépendantistes

Le Parlement européen soutient les grands projets, les nobles causes, la paix en Europe, l’amitié des peuples, le bien commun. Tous ces nobles desseins ont besoin de plus en plus de fédéralisme, de transferts d’un pays à l’autre, d’argent des autres. Bref, un gouvernement européen, avec des impôts européens. C’est cela, la direction que souhaite prendre Emmanuel Macron même si les Allemands ne sont pas tout à fait d’accord.

 

Oui, c’est une question d’argent et pour vous en convaincre, voici ce qu’en disait le Financial Times pas plus tard que le 18 septembre : l’indépendance serait une catastrophe pour les banques espagnoles. La solidarité, c’est-à-dire la charité avec l’argent des autres, bute sur ses limites.

Catalogne

 n

« L'Espagne emprisonne des dirigeants de la société civile catalane pour avoir organisé des manifestations pacifiques »,

Carles Puig­demont sur Twitter

Escalade de la répression

Les indépendantistes catalans se préparent à d'autres mesures du même genre. «Nous avons été surpris par ces arrestations», dit Mireia Boya, députée de la CUP au Parlement catalan, parti antisystème d'extrême gauche qui joue un rôle clé dans la majorité indépendantiste à l'Assemblée. «On pensait qu'ils ne seraient punis que d'une amende, pas de peines de prison. Pour notre parti, ces arrestations signifient que le dialogue demandé par le président Puigdemont au gouvernement espagnol est fini avant d'avoir commencé. Comment voulez-vous parler avec un gouvernement qui vous emprisonne?»

 

 
Aucun texte alternatif disponible.

Ce n'est pas propre a l'Etat espagnol, mais a l'Etat dans son fonctionnement lors d'une contestation
 

rance 2003, VO St Fr, 1h03 min, DVD

Spécial Investigation GAL Des Tueurs d'Etat Reportage ... - YouTube

Un article des antifascistes basques, sur une partie de l’histoire de la sale guerre de l’État français contre le peuple basque et son indépendance.

GAL, groupe terroriste composé de para-policiers, paramilitaires espagnols, barbouzes françaises avec la complicité de policiers français, souvent proche de l’extrême droite, 3 lettres qui semèrent la mort. Actif de 1983 à 1987, ayant comme objectif la lutte contre l’ETA, principalement au pays Basque nord, celui-ci resta le groupe le plus actif depuis la guerre d’Algérie (avant les attentats de Daesh) et commis 27 assassinats.

gal

 

 J'ai remarqué une nouvelle stratégie des forces de l'ordre dans les manifs. Moins visibles, ils se mettent dans les rues adjacentes pour pouvoir nasser sans " jouer la provocation" comme lors des manifs de la loi El Komri. Mis aussi sur le trajet de république à Nation des caméras de vidéos surveillances..... Bref le m^me but : arreter le plus de monde, controler, arreter mais avec d'autres moyens.... Sinon une pensée a nos camarades arréterhttps://www.facebook.com/marie.resister/posts/14633382703...

La publication de Yannis Youlountas.

La journée d'hier a montré, une fois de plus, que l'ennemi en face de nous n'est pas vaguement la finance ou le gouvernement, mais bien l'État.

MERCREDI NOIR

C'est l'État qui, ce mercredi 11 octobre, a frappé d'une main, en condamnant sans preuve à de lourdes peines dans l'affaire du Quai de Valmy, et qui a mis en garde de l'autre, en adoptant au même moment un vaste projet loi sécuritaire et liberticide au parlement.

C'est l'État qui, dans un seul et même mouvement, punit et menace.

C'est l'État qui, tout en rognant, jour après jour, ses prérogatives sociales, renforce parallèlement sa domination.

C'est l'État qui change d'habit sous nos yeux et ne s'embarrasse plus d'oripeaux.

Chaque jour qui passe, le mythe de "l'État social", de "l'État c'est nous", de "l'État nous protège", se désagrège au rythme de la diminution de nos droits et de nos libertés.

Chaque jour qui passe, la superstructure bureaucratique de la société autoritaire s'arroge le contrôle de tout ce qui vit sur son territoire, exactement comme le Marché prétend le faire sur le plan économique et financier.

Le monde n'est pas seulement transformé en marchandise, mais aussi en immense panoptique de surveillance et d'oppression.

Cette journée d'hier nous rappelle que lutter contre le capitalisme mortifère nécessite également de lutter contre la forme principale du pouvoir qu'est l'État.

Solidarité avec les condamnés sans preuve du Quai de Valmy.

Yannis Youlountas

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus
 



 
a bas l'etat policié petite chanson de Dominique grange de mai 68 YOUTUBE.COM 
 

la démocratie : citoyen actif - Les Philippines

La démocratie, c'est nous - l'indigné révolté - Skyrock.com

DEMOCRACY Par Enkolo dans Accueil le 1 Octobre 2017

 Violences policières en Catalogne : attention aux images trompeuses

Catalogne : Prendre parti dans une situation étrange - par Santigo López Petit par Santigo López Petit LUNDI.AM

La Catalogne, une tragédie de la solidarité Rédigé le 2 octobre 2017 par Simone Wapler

 14 JUIN 2016, LE BITUME SE SOULÈVE ! The Dead Zone - Services secrets: La part d'ombre de la République - Special Investigation

19/08/2017

Pourquoi les femmes sont elles plus petites que les homme ?

N

Partout dans le monde, les femmes sont en moyenne plus petites que les hommes. Le dimorphisme sexuel de taille, comme l'appellent les scientifiques, n'est cependant pas universel. Il y a des espèces animales où les femelles sont plus grandes que les mâles : les baleines bleues, par exemple.

Partout dans le monde, les femmes sont en moyenne plus petites que les hommes. Chez les Européens du Nord, qui sont actuellement les plus grands du monde, leur taille est inférieure à celle des hommes d’une quinzaine de centimètres environ. Le "dimorphisme sexuel de taille", comme l’appellent les scientifiques, n’est cependant pas universel. Il existe des espèces animales où les femelles sont plus grandes que les mâles, à l'image des baleines bleues. Si le plus grand mammifère au monde est une femelle, pourquoi en va-t-il autrement chez les humains ?
Les spécialistes de la question nous racontent une histoire inédite, au carrefour de la biologie, de la médecine, de la paléoanthropologie et de la sociologie. Ces experts travaillant en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne et aux États-Unis partagent leurs découvertes sur l’évolution qui, pour une fois, mettent les femmes sur le devant de la scène.

Pourquoi les femmes sont elles plus petites que les homme ? - YouTube
 

 Documentaire de Véronique Kleiner (France, 2013, 52mn) ARTE F

Merci à la documentariste scientifique Véronique Kleiner de s'être penchée sur cette différence de hauteur (avec une moyenne de 15 cm en Europe du Nord) entre les hommes et les femmes, toutes nationalités confondues, et d'avoir convoqué la théorie de l'évolution, l'anthropologie, l'ethnologie, les études de genre et le cinéma muet pour en pointer l'incongruité. Car le dimorphisme sexuel de taille des humains n'a rien de logique. Il apparaît même que, à l'instar de ce qui se passe chez d'autres mammifères (comme la baleine bleue), la femme aurait intérêt à être plus grande que l'homme, pour des raisons liées à la maternité. La durée de la grossesse, la complexité de l'accouchement humain et la santé de la mère comme celle du bébé à naître plaideraient en ce sens. Alors pourquoi sommes-nous restées plus petites ?

Au bout de cette enquête menée avec rigueur et humour, on trouve l'inégalité non plus de stature mais de statut, imposée par les hommes depuis des millénaires, et qui continue de se traduire, dans certaines sociétés, par un moindre accès des femmes à la nourriture en général et à la viande en particulier. En Europe et aux Etats-Unis, où la compétition alimentaire a cessé, il faudrait plutôt chercher du côté de la préférence des femmes pour les hommes plus grands qu'elles...

 

 

 
 

(1) Tous sont atteints du syndrome d'Asperger ou d'autisme dit de haut niveau. Ils ne présentent pas de retard mental mais des troubles du comportement et des difficultés de la communication et des rapports sociaux.

(2) Je suis à l'Est !, Josef Schovanec, éd. Plon. A voir

Le Cerveau d'Hugo, lundi 23 décembre 2013, à 20h45 sur Planète+

 Le Cerveau d'Hugo - YouTube : fiction Le cerveau d'Hugo On aime beaucoup Le Cerveau d'Hugo est un documentaire-fiction français réalisé par Sophie Révil en 2012, portant sur l'autisme. Wikipédia Le Cerveau d'Hugo - l'indigné , Dans “Le Cerveau d'Hugo”, les autistes ont la parole - Télévision ... Avec un docu-fiction sur l'autisme, Sophie Révil en propose une approche inédite. “
 
 
Pédophilie : de la pulsion à l'interdit
Société par Xavier Deleu
Depuis l'affaire Dutroux, les crimes sexuels contre les mineurs sont un sujet de hantise sociale. Prévenir le passage à l'acte et la récidive sont devenus une véritable préoccupation collective. Cependant, toute émotion mise de côté, il faut prendre en compte l'extrême diversité des cas de pédophilie et la difficulté à trouver des réponses médicales et judiciaires adaptées. Faut-il punir ou soigner ? Pedophilie - De la pulsion à l'interdit — смотреть онлайн ...
 
 
'Outreau">affaire outreau:  
L'affaire d'Outreau est une affaire pénale d'abus sexuel sur mineur, qui débouchera sur une erreur judiciaire. Elle donna lieu à un procès devant la Cour d'assises de Saint-Omer (Pas-de-Calais) du 4 mai 2004 au2 juillet 2004, puis à un procès en appel auprès de la Cour d'appel de Paris en novembre 2005[1].
 

 

 Pédophilie : de la pulsion à l'interdit Société par Xavier Deleu
Pedophilie - De la pulsion à l'interdit — смотреть онлайн ...

 n 

 Samedi 19 22:35 - 23:29Pourquoi les femmes sont-elles plus petites que les hommes ?DocumentaireRéalisé en 2013 par  Véronique Kleiner Fiche programme Virgin Suicide -

 Documentaire : Centre spécial pour filles rebelles

Voir et revoir Truffaut
Mix – L'amour En Fuite (Love On The Run)

 

Le lauréat Mike Nichols | Genre : éducation sentimentale. : Le lauréat extrait 1  : Le lauréat extrait 2 : Bande annonce "Le Lauréat" (non officielle)The Graduate (1967) Full MoVIEMrs robinson (du film the graduate) - vidéo Dailymotion
 

Comédie dramatique réalisé  en 1967 par Mike Nichols-

L'éducation sentimentale

cE SOIR Melancholia par Lars von Trier Créé le vendredi 29 juin 2012

Minuit à Paris Créé le mercredi 16 mai 2012
Chronique social : Dans 'Les Vivants et les Morts' Créé le jeudi 10 mai 2012 

Capitalisme : Le triomphe de l'argent roi Créé le dimanche 06 janvier 2013 , De la servitude moderne Par Enkolo dans Accueil le

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu