Avertir le modérateur

04/06/2017

l'intelligence artificielle

n

« Au XVIIe siècle, on parlait du livre comme on parle de l’intelligence artificielle aujourd’hui »

L’écrivaine américaine Louisa Hall signe un roman, « Rêves de machines », qui évoque l’éclosion des consciences mécaniques et ses conséquences pour les humains.LE MONDE DES LIVRES |  Dans Rêves de machines, son premier roman traduit en France, elle entrelace cinq voix retraçant l’histoire de l’intelligence artificielle, du XVIIe siècle à un avenir – proche ? – où les robots seront non seulement plus brillants, mais aussi plus sensibles que leurs inventeurs, en passant par le Britannique Alan Turing (1912-1954) et les pionniers de l’informatique.

Le jour ou la réalité a dépassé la science fiction

 

Rêves de machines (Speak), de Louisa Hall, traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Hélène Papot, Gallimard, « Du monde entier », 384 p., 22 €.

"Intelligence artificielle Ces machines qui nous veulent du bien "

De nombreux film ont traité de l'intelligence artificielle. A.I. Intelligence artificielle est un film de science-fiction américain réalisé par Steven Spielberg et sorti en 2001, sur une idée de Stanley Kubrick. Il est adapté de la nouvelle de Brian Aldiss, Les Supertoys durent tout l'été.Wikipédia AI de Steven Spielberg - Analyse du film By Dav Bow Man (Intelligence Artificielle)

 
n

Innocence ( Ghost in the shell ) débute par une citation paraphrasée de L'Ève future de Auguste de Villiers de l'Isle-Adam  : « Si nos dieux et nos espoirs ne sont rien d'autre que des phénomènes scientifiques, alors notre amour est également scientifique1. ».

  Innocence est un film d’animation japonais de Mamoru Oshii, sorti en 2004. L’appellation Ghost in the Shell 2 a été opérée pour des raisons commerciales lors de la distribution américaine du film en référence à Ghost in the Shell sorti en 1995. Wikipédia

 

Bienvenue à Gattaca est un film américain d'anticipation réalisé par Andrew Niccol, sorti en 1997. Wikipédia

L'Homme bicentenaire est un film germano-américain réalisé par Chris Columbus, sorti en 1999. WikipédiaChappie, stylisé CHAPPiE, est un film américano-mexicain de science-fiction coécrit et réalisé par Neill Blomkamp, sorti en 2015. Wikipédia

Ex machina est un film de science-fiction britannique coécrit et réalisé par Alex Garland, sorti en 2015. Il est récompensé pour l'Oscar des meilleurs effets visuels à la 88ᵉ cérémonie des Oscars en 2016. Wikipédia

 

 Ex Machina 2015 - full movie

 

Ce film se rapproche de l'actualité. Ainsi Gin Liu Chou et 2 autres personnes ont partagé un lien.

Un nouveau rapport montre l’ensemble des façons dont les robots sexuels pourraient être utilisés dans la société. HUMANOIDES.FR

Blade Runner est un film américain de science-fiction réalisé par Ridley Scott et sorti en 1982. Son scénario s'inspire assez librement du roman Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? écrit par Philip K. Dick, à qui le film est dédié. Wikipédia Blade Runner - Final scene, "Tears in Rain" Monologue (HD) Blade Runner Final Cut 1997 Full Movie Online Watch Blade Runner (Complete Deleted Scenes/Lost Footage)

 

 Moon est un film de science-fiction britannique écrit et réalisé par Duncan Jones, sorti en 2009. Ce film est présenté pour la première fois au festival du film de Sundance, le 23 janvier 2009. Wikipédia. Tron : L’Héritage est un film de science-fiction américain en 3D réalisé par Joseph Kosinski et sorti en 2010. Produit par Walt Disney Pictures, il est une suite à Tron.Wikipédia

De Siri au robot aspirateur en passant par les objets connectés, l'IA est partout ! Mais au fait, qu'est-ce que l'intelligence artificielle ? A quoi sert-elle vraiment ? Finira-t-elle par rendre l'humanité obsolète ?...

L’Institut National de l’Audiovisuel (INA) propose un challenge inédit à l’occasion de la deuxième édition du Paris Virtual Film Festival ! #iQ Avec sa thématique « Invente(r) le hors champ », l’institut souhaite en effet recréer en réalité virtuelle tout ce qui se passe autour du cadre dans lequel ont été filmées des vidéos historiques. Recréer un plateau télé de débat politique, une foule…

 

Intel France Sponsorisé L'expérience #VR durant l'#E32017 fut assez intense ! Oculus#Intel#Corei712 commentaires 23 partages 136 K vues 152152 


eXistenZ part 1 of 10 - YouTube

 La réalité dépasse la science fiction :La science fiction possède un peu d' avance sur la littérature générale en terme en terme d'observation du monde, poursuit Romain Lucazeau. Y compris pas mal d'année en arrière : les romans de H.G.Wells traitent de la question de la modernité. La machine a exploré le temps (1985) questionne sur l'avenir de l'humanité, avec un portrait clivé entre deux classes. La guerre des Monde ( 1898) imagine l'impact avec des extraterrestre mais aussi des guerres bactériologiques. , l'Ile du docteur Moreau ( 1896) parle des mutation génétiques. Manque l''intelligence artificielle qui arrivera plus tard avec Isaac Asimov".

 

24/05/2017 Le présent s’écrit au futur16/11/2016 Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde

C’est il y a tout juste 60 ans, lors de la conférence de Dartmouth, que naît l’expression « intelligence artificielle ». Après des débuts enthousiasmants, la recherche a fini par mettre de côté cette discipline, face à la difficulté colossale de la tâche. Depuis, l’IA a parcouru beaucoup de chemin : grâce à de nouvelles technologies d’apprentissage automatique, des moyens de calculs plus puissants, et l’accès à des données massives,  elle fait désormais entièrement partie de notre quotidien : des assistants personnels au robot aspirateur, en passant par les algorithmes de guidage des voitures et autres objets connectés, elle est partout !

  1. Pour y voir plus clair
  2. Evolutions et enjeux
  3. Faut-il avoir peur de l’intelligence artificielle ?
  4. Quelques applications concrètes aujourd’hui

À l’occasion de la 10e édition du Forum Netexplo, les 26 et 27 avril au Palais de l’Unesco, à Paris, Thierry Happe, cofondateur de l’Observatoire Netexplo, dévoile les grandes tendances de l’innovation de l’année, résultat de la captation de 2.000 projets par le réseau mondial d’experts et d’enseignants du monde académique. Pour La Tribune, il décrypte les dix opportunités à suivre pour les entreprises.

L’intelligence artificielle, une responsabilité collective | Marjolaine Grondin | TEDxParis


 
 Dans un futur proche, notre société pourrait connaitre de profond bouleversement technologique, des 
 L'intelligence artificielle, une responsabilité collective | Marjolaine Grondin | TEDxParis

 n The Net 1995 Full Movie

Le jour où l'intelligence artificielle a dépassé "le meilleur humain"

La semaine dernière a vu l'intelligence artificielle (IA) se hisser à un niveau jamais vu. Le programme AlphaGo, développé par Google DeepMind, a battu le meilleur joueur du monde au jeu de go, le Chinois Ke Jie.

Cette victoire est symbolique car le jeu de go est un des jeux les plus complexes qui existe. Il a, à l'instar de la traduction automatisée, longtemps représenté un horizon inaccessible pour l'IA.

Savoir que les machines sont désormais capables de battre les humains sur le terrain de l'abstraction et de l'anticipation est le signe que l'IA progresse vite – plus vite que les spécialistes ne l'espéraient il y encore quelques années.


Déjà évoqué, en janvier, les domaines de prédilection de l'intelligence artificielle. La particularité des applications actuelles de l'IA est d'être fondée sur la méthode historique de traitement des problèmes : la force brute.

Les premiers algorithmes d'IA s'appuyaient sur ce qui fait l'intérêt des ordinateurs : leur rapidité et leur capacité à exécuter des opérations prévues à l'avance des milliards de fois par seconde.

Lorsqu'il s'agit de gérer du trafic ferroviaire ou trouver une information au milieu d'une gigantesque base de données, évaluer bêtement – et rapidement – toutes les possibilités est souvent plus efficace que d'utiliser le cerveau humain malgré son intelligence.

C'est d'ailleurs avec cette méthode que l'ordinateur Deep Blue d'IBM a battu le champion du monde d'échecs Gary Kasparov en 1997. Cette victoire avait marqué, à l'époque, un premier jalon : l'ordinateur bête et bien programmé s'avérait plus efficace que l'homme, même pour jouer aux échecs.

Le talent et l'expérience de Kasparov ne pouvaient rien face aux milliers de parties analysées par l'ordinateur. A chaque coup joué, Deep Blue pouvait évaluer l'état du plateau de jeu et anticiper les meilleurs déplacements à jouer. Avec plus de 700 000 parties mémorisées, il avait au préalable établi ses priorités pour augmenter les chances de victoire. Une intelligence toute relative, certes, mais néanmoins efficace lorsqu'exécutée par un super-calculateur capable de simuler 200 millions de coups par seconde.

Ce type d'algorithme, suffisant pour battre les meilleurs humains aux échecs, était toutefois perdant face aux joueurs de go — même peu expérimentés.

La raison ? La complexité incomparable du jeu de go par rapport au jeu d'échecs. Envisager toutes les variables possibles à chaque coup joué est impossible. Malgré l'augmentation exponentielle des capacités de calcul qui avait encore cours dans les années 2000, personne n'imaginait pouvoir appliquer avec succès la force brute pour dépasser l'inventivité humaine.

Le salut est venu des progrès des algorithmes de machine learning (apprentissage automatique). Aujourd'hui, les ordinateurs ne se contentent plus de mémoriser et d'analyser les données : ils fabriquent des modèles internes qu'ils appliquent aux situations nouvelles.

L'aspect étrange des algorithmes d'apprentissage actuels est qu'ils n'utilisent pas nécessairement les mêmes critères de décision que les humains. Les informaticiens ne cherchent plus à reproduire le processus décisionnel de notre cerveau en plus rapide ; ils laissent à l'ordinateur la possibilité d'établir ses propres règles.

Depuis que les algorithmes d'intelligence artificielle sont écrits de cette manière, leurs progrès ne sont plus limités par la puissance des puces électroniques qui les exécutent.

Un super-calculateur DeepBlue construit sur l'état de l'art actuel de la micro-électronique n'aurait pu battre le Chinois Ke Jie. C'est le passage du muscle (le microprocesseur) au cerveau (l'algorithme) qui a permis à AlphaGo de réaliser l'impossible.

AlphaGo : ce génie incompris
Maintenant que les ordinateurs ont la possibilité de prendre leurs décisions en fonction de critères qui leur sont propres, leur comportement n'est plus une simple synthèse du meilleur dont les humains sont capables. Il s'agit d'une logique à part entière ; elle peut même nous sembler incompréhensible.

Vous vous en doutez, les parties jouées par AlphaGo contre ses adversaires humains sont scrutées en temps réel par une armée d'experts. Auparavant, les meilleurs joueurs s'extasiaient lorsqu'un ordinateur sortait de son chapeau un coup "bien pensé". Il était fréquent de s'extasier devant la répartie d'un algorithme comme on peut être admiratif devant la puissance d'une machine.

La dernière partie jouée par AlphaGo a été un peu différente. Certains coups joués par le programme ont pris les analystes de court. A plusieurs reprises, l'ordinateur a joué en dépit de tout bon sens... ce qui ne l'a pas empêché de gagner.

AlphaGo s'est en fait appuyé sur une toute nouvelle logique, aujourd'hui inconnue des joueurs de go et incompréhensible dans le feu de l'action.

Avec une victoire 3-0, sa supériorité est incontestable. Les Hommes vont désormais pouvoir étudier à tête reposée ces nouvelles méthodes de jeu et, chose nouvelle, apprendre de l'ordinateur.

Le début d'une nouvelle ère de l'IA
La victoire des algorithmes au go ouvre de nouvelles perspectives. L'intelligence artificielle pourrait bien être applicable à des problèmes bien plus complexes que nous le pensions – et ce bien plus tôt que prévu.

Nous avons déjà parlé in extenso des voitures autonomes et de leurs besoins en IA. Les algorithmes actuels se montrent déjà, dans certaines conditions, plus performants que les êtres humains sur les tâches de reconnaissance d'obstacles et de conduite.

Avec les progrès en machine learning, il n'est pas interdit d'espérer que les voitures autonomes finissent par être très supérieures à leurs concepteurs en termes de fiabilité et de sécurité. La question des accidents pourrait devenir un vieux souvenir et le fait de prendre le volant un dangereux anachronisme.

La nouvelle de la victoire d'AlphaGo coïncide, hasard de calendrier, avec une note de Bloomberg qui annonce qu'Apple travaillerait, en secret, à l'élaboration d'une puce électronique dédiée à l'intelligence artificielle.

Ce co-processeur, au nom évocateur d'Apple Neural Engine, permettrait d'ajouter à tous les objets du quotidien la capacité d'effectuer des tâches spécifiques à l'IA pour un surcoût dérisoire.

La connectivité à Internet est devenue commune dans tous les produits électroniques ; l'intelligence artificielle pourrait suivre le même chemin. Elle ne serait plus l'apanage des grandes firmes et des laboratoires de recherche, mais pourrait être intégrée aux produits les plus ordinaires.

Les implications, notamment en termes de sécurité, seraient immenses. Les ordinateurs, téléphones, voitures et la plus banale des serrures pourraient reconnaitre sans ambiguïté un utilisateur qui se présente à eux.

Faut-il avoir peur du développement de l'intelligence artificielle ? Laurent Alexandre,chirurgien-urologue et fondateur de DNA Vision et de Doctissimo, apporte lors du forum Futurapolis son analyse sur la question.

 
n
 

 

Matrix ou La Matrice est un film australo-américain de science-fiction, un « cyberfilm», réalisé par Les Wachowski et sorti en 1999. Wikipédia

Des chercheurs et ingénieurs ont, une fois de plus, réalisé ce que tous les spécialistes qualifiaient d'impossible il y a 20 ans seulement... D'autant que cet événement restera une parenthèse dans l'histoire des progrès de la technologie : Google DeepMind a d'ores et déjà annoncé la retraite d'AlphaGo pour se consacrer à de nouveaux défis.

Regards sur le Numérique

Multilingues, armés d’intelligence artificielle et d’écrans tactiles : les policiers de demain ?Les premiers robots-policiers au monde circulent depuis la fin du mois de mai dans les rues de Dubaï.

Intelligence artificielle - L'influx  - PAR EDITH

Le jour où l'intelligence artificielle a dépassé le meilleur humain
Etienne Henri 

14/08/2016 "Comment vivre avec les robots "

real humans : citoyen actif

La Fontaine de Jouvence 

Notre avenir en pièces détachées Créé le mercredi 17 mai 2017  03/05/2015 Globalia. JC Ruffin, Le meilleur des Mondes Par Enkolo dansAccueil le révolutions technologiqueLa montée en puissance des robots (intelligence artificielle)They Live, Hackers, mondes virtuels et histoires d’amour : Internet vu par la SF Par Enkolo dans Accueil le 16/11/2016 Jeux vidéo : les nouveaux maîtres du monde

 

20/02/2014

Le cauchemar climatisé continue

 

Cher-e-s camarades,

Rudes sont les étapes, elles ne seront point éternelles ; ce qui est éternel c'est le progrès, mettant sur l'horizon un idéal nouveau, quand a été atteint celui qui la veille semblait utopie." Louise Michel (Londres, 20 Mai 1898)

 

 

  Fahrenheit 451

Livre de Ray Bradbury

  Fahrenheit 451 est un roman de science-fiction dystopique de Ray Bradbury publié en 1953 aux États-Unis chez l'éditeur Ballantine Books. Le titre fait référence au point d'auto-inflammation, en degrés Fahrenheit, du papier. Wikipédia

   Date de publication : 1953

 Auteur : Ray Bradbury

 Langue originale : Anglais

 

 

Fahrenheit 451 - VO - Bande annonce du film Fahrenheit 451 (1966)

 

Fahrenheit 451 : le cauchemar climatisé continue - Marianne

 

 

Mercredi 6 Novembre 2013

Sébastien Lapaque

 

Soixante ans après sa parution, le génial roman d'anticipation de Ray Bradbury semble plus actuel que jamais. Il continue d'inspirer de jeunes romanciers qui inventent la SF d'aujourd'hui.

 

 

 

  

Extrait du film FAHRENHEIT 451 avec Julie Christie

A quoi reconnaît-on un grand romancier ? A sa capacité à créer des personnages qui lui échappent. Certaines de ces créatures d'encre et de papier vont même jusqu'à devenir autonomes en survivant à leur créateur. Ce phénomène a inspiré un mot fameux à Gustave Flaubert agonisant : «Je vais mourir et cette pute de Bovary va vivre.»

Raymond Douglas Bradbury s'est éteint le 5 juin 2012, à l'âge de 91 ans, après une vie d'écriture bien remplie, mais Guy Montag, le pompier pyromane de Fahrenheit 451, chemine toujours avec nous. Il éclaire notre présent, nous réveille en pleine nuit, nous parle à l'oreille comme un vieil ami. Et pas seulement parce que François Truffaut lui a donné un visage dans le film qu'il a tourné en anglais en 1966, une œuvre à part dans sa filmographie. Montag, c'est la parfaite incarnation de l'angoisse de l'homme moderne face à la puissance de la Grande Machine.

On se souvient de l'argument de Fahrenheit 451, édité aux Etats-Unis en octobre 1953 par Ballantine Books, en des temps marqués par une paranoïa anticommuniste de tous les instants, et traduit en France deux ans plus tard chez Denoël. Dans un futur proche qui n'est pas sans évoquer notre époque pleine de gadgets électroniques, le corps de pompiers spécialisés auquel appartient Guy Montag est chargé de brûler tous les livres qu'il trouve : ces vieilleries appartiennent à un passé dont la société technologique décrite par Ray Bradbury ne veut plus se souvenir. Mais Montag, après avoir pris conscience de son aliénation, se révolte et devient alors un rebelle antisocial qui va être impitoyablement pourchassé.

Des utopies négatives

Soixante ans plus tard, Fahrenheit 451 est devenu un classique. Il importe donc peu de savoir qu'il a été reçu chez nous comme un livre de genre, voire un roman de gare. Car il serait malheureux de s'interdire de le lire, en daubant la science-fiction comme un genre mineur. La même erreur a souvent été faite avec le Meilleur des mondes, d'Aldous Huxley, paru en 1932, avec 1984, de George Orwell, qui date de 1949, et avec le moins connu (mais néanmoins très important) (....) .

Ce qui est étonnant, avec ces romans antitotalitaires inspirés non seulement par la sauvagerie du fascisme et du stalinisme, mais également par la folie du contrôle total dans les démocraties commerciales, c'est qu'ils continuent d'être remisés au second rayon. En 1953, lorsque Fahrenheit 451 a paru en feuilleton aux Etats-Unis, il faisait pourtant figure de roman très sérieux. Pourquoi cette relégation dans les banlieues de la littérature, dont le seul George Orwell a fini par être extrait ?

Certaines dystopies sont certes alourdies par la thèse défendue par l'auteur ; le Nous autres de Zamiatine et le Meilleur des mondes de Huxley ressemblent par moments davantage à des essais qu'à des romans ; mais cette critique ne peut pas être faite à 1984 ou à Fahrenheit 451,  l deux fictions marquées par un cousinage évident. Winston Smith et Guy Montag sont à la fois de vrais héros de roman et des frères en désolante lucidité. La particularité de Fahrenheit 451 est de décrire un cauchemar climatisé dans lequel les individus se sentent bien et n'ont aucun sentiment de soumission - à l'exception de Montag. Il est intéressant de noter que, dans les deux livres, c'est la rencontre avec une femme qui est l'élément déclencheur de la révolte. Dans Fahrenheit 451, Montag s'intéresse aux livres qu'il était chargé de brûler à la suite de conversations troublantes avec Clarisse McClellan, une jeune fille de 17 ans qui le fascine. L'opposition entre l'éternité des surprises de l'amour et la quête moderne de l'extase technologique produit un effet très poétique. 

 



L'obsession sécuritaire : surveillance : Voir les notes (20)

La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama”

 

 

On a souvent évoqué le contexte du maccarthysme pour éclairer la genèse de Fahrenheit 451. Bradbury n'a jamais confirmé ou infirmé cette hypothèse. En revanche, certaines scènes du film de François Truffaut évoquent de toute évidence les autodafés nazis. Mais, autant que les folies du XXe siècle, ce sont les mutations présentes de la techno-science économique que le roman de Bradbury donne à mieux penser. Le bonheur obligatoire, avec abrutissement télévisé en flux continu, calmants et antidépresseurs, ça ne vous dit rien ?

 Jean-Christophe Rufin, Globalia. Gallimard, Paris 2004 ; réédition, Paris: Gallimard, 2005, 499 p.

 

 

Le terrorisme, spontané ou provoqué, justifie que les autorités chargées de la « Protection sociale » disposent d’un pouvoir absolu. Cette exception remarquable aux principes affichés de la société globalienne est théorisée ainsi dans le livre: 

 

« Chacun est libre de ses actes. Or, la tendance naturelle des êtres humains est d’abuser de leur liberté, c’est-à-dire d’empiéter sur celle des autres. LA PLUS GRANDE MENACE SUR LA LIBERTÉ, C’EST LA LIBERTÉ ELLE-MEME. Comment défendre la liberté contre elle-même ? En garantissant à tous la sécurité. La sécurité c’est la liberté. La sécurité c’est la protection. La protection c’est la surveillance. LA SURVEILLANCE, C’EST LA LIBERTÉ.  

 La reprise en édition de poche du livre de Jean-Christophe Rufin invite à lire ou à relire cet ouvrage plutôt ambitieux, à mi-chemin entre fiction futuriste et analyse sans concession des sociétés démocratiques modernes.

 En effet l’artifice romanesque qui situe l’action dans un futur pas si lointain, où la planète serait organisée en une vaste fédération mondiale entrecoupée par des zones de non-droit, ne parvient pas à dissimuler la méditation sur notre monde contemporain, le propos véritable de l’auteur (prix Goncourt 2001 pour Rouge Brésil). Ce n’est pas par hasard que JCR cite Tocqueville dans sa postface, la filiation avec l’auteur de la Démocratie en Amérique ne faisant aucun doute. La privatisation de la guerre s’est aggravée avec Obama

 
Citizenfour (2014) Part 1 | HD Documentary film (multi Subs) 

“Citizenfour” : les coulisses du doc sur Edward Snowden, entre paranoïa nécessaire et devoir de vérité
Olivier Tesquet<:">Projet de loi renseignement : liberté, égalité, surveillésLoi renseignement : “2 minutes pour parler des libertés fondamentales, ça commence à bien faire !”Le projet de loi renseignement défendu par son concepteurTous ses articles
Publié le 23/02/2015. Mis à jour le 24/04/2015 à 22h09.<:figure class="with-legend article-media center">Oscar du meilleur documentaire 2015, “Citizenfour” sort ce mercredi 4 mars. Pour “Télérama” , la réalisatrice Laura Poitras fait le récit de deux ans de travail clandestin avec Edward Snowden et ses incroyables révélations sur la NSA.
 

 

Citizen Four - Documentary [2014] - YouTube

Cet été, Claire Nouvian présente la nouvelle émission "Lanceurs d'alerte" le samedi à 13h30. Écoutez son coup de cœur pour le documentaire Citizenfour

emande pourquoi il signe « Citizen Four », il m'explique qu'il n'est ni le premier, ni le dernier lanceur d'alerte. Il n'est qu'un parmi d'autres.
 

Lanceurs d'alerte, coupables ou héros? - vidéo Dailymotion

 n

Pendant cette campagne présidentielle, les sites de plusieurs partis ont été la cible d’attaques pirates…déjouées par des bénévoles.

Et si demain, vous deveniez lanceur d’alerte… Mais sans les ennuis judiciaires qui vont avec ? Vous pourriez ainsi entrer dans le système informatique d’un parti politique, repartir avec le fichier de ses donateurs, prévenir les autorités compétentes qu’il y a comme un trou dans la raquette… et tout ça sans vous retrouver, vous, avec une grosse amende. C’est tout l’objectif deZérodisclo.com : une plateforme française qui met en relation les petits génies de l’informatique avec l’ANSSI, l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information

La sécurité informatique, un des enjeux des sites des candidats

La sécurité informatique, un des enjeux des sites des candidats © Getty / Maciej Toporowicz, NYC
 
">WikiLeaks secrets et mensonges , lanceurs d'alerte : toute l'actualité sur France InterEt si demain vous deveniez lanceur d'alerte sans les ... - France Inter

De Manning à Snowden : que deviennent les lanceurs d'alerte ?Barack Obama a annoncé mercredi qu'il commuait la peine de prison de la lanceuse d'alerte Chelsea Manning. La révélation des documents a souvent bouleversé la vie de ces personnes. L'occasion de revenir sur le devenir de quelques lanceurs d'alerte emblématiques de ces 10 dernières années. De Manning à Snowden : que deviennent les lanceurs d'alerte ?

Lanceur d'Alerte - YouTube , Edward Snowden : "employé mécontent" ou lanceur d'alerte ?


  
Citizenfour" : dans les coulisses du documentaire oscarisé sur Edward SnowdenGrand récit | Oscar du meilleur documentaire, "Citizenfour" sort ce mercredi 4 mars. Pour "Télérama" , la réalisatrice Laura Poitras fait le récit de deux ans de travail clandestin avec Edward Snowden et ses incroyables révélations sur la NSA
 
 Mardi 30 22:45 - 00:20
Lanceurs d'alerte : coupables ou héros ?
Documentaire

Réalisé en 2014 par  James Spione

nLa démocratie, c'est nous
London Grammar a découvrir


Accueil - Enkolo
 
globalia : citoyen actif
globalia - citizen khane

“Citizenfour” : les coulisses du doc sur Edward Snowden

A lire 
: Vers un État d'Exception Permanent , Le business de la peur / intégrale , They live , 
Etat d'urgence - coup d'état - permanent , 
Articles de l-indigne taggés "globalia" - l'indigné Révolté- Skyrock.com , L'empilement des lois antiterroristes , Un œil sur vous, citoyens sous surveillance" ARTE
LIRE AUSSI:
» Migrants : la Grèce peine à mettre en œuvre l'accord UE-Turquie
L(in)sécurité : Un champ de bataille ( 2) - L'indigné révolté 

25/04/2013

La réalité au-delà de la fiction :

n

 Real Humans – série télévisée suédoise créée par Lars Lundström -réalisée par Harald Hamrell et Levan Akin – 2013

 

Rudes sont les étapes, elles ne seront point éternelles ; ce qui est éternel c'est le progrès, mettant sur l'horizon un idéal nouveau, quand a été atteint celui qui la veille semblait utopie." Louise Michel (Londres, 20 Mai 1898)Real Humans - 100% Humain

Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques.


Robocop.Simone Gierz construit des «robots merdiques». Après le robot qui commente sur Internet ou celui qui maquille, elle propose aujourd'hui le robot shampouineur. Merdique, en effet.
 

 

Swedish TV Program Shows Women In Charge & Men Are Trash - Even Robots Are Superior To Men. 

> La série

 

 Real Humans 2012
Season 1 Episode:1 Season 1 Episode 2

 
Real Humans - Saison 1 (bande-annonce) - ARTE
 

 


 

 

Real Humans (100% Humain)

Épisode 7 , Épisode 8 Deux épisodes tous les jeudis du 4 avril au 2 mai 2013 à 20h50

 Dans un monde proche du nôtre, les hubots (human robots) ressemblent à s’y méprendre aux êtres humains qu’ils remplacent dans les tâches domestiques. Une cohabitation qui engendre des relations complexes et des émotions contrastées, entre amour et haine, alors que certains humanoïdes rêvent d’émancipation (Suede, 2012, 59mn)  ARTE F  

 

A lire aussi Real humans Thèmes : Cinéma & FictionReal Humans, robots, série, Lars Lundström, Suède 

 

 

 

cinéma & fiction,real humans,robots,série,lars lundström,suède,révolution technologique,prêt à jeter - youtube : : film documentaire réalisé par cosima,joseph schumpeter,histoire,l'analyse économique,capitalisme,néolibéralisme,l'ost,la méthode kaban,destruction créatrice,semaine nationale de la robotiqueLe progrès techniques

 

Le système capitaliste est "techniquement progressiste"

 

Quel est le role du progrès technique dans l'économie?

 

Les sources du progrès technique :

 

Le progrès technique par l'innovation

 

Le progrès technique est une nouvelle combinaison permettant d'augmenter le volume ou la valeur des gains de productivité

 

Sa source principale est l'innovation qui consiste a transferer dans le champs de l'économie les découvertes et les inventions scientifiques

 

Shumpeter distingue cinq forme d'innovation

- l'innovation des nouveau produits ou de nouvelles qualités

- l'introduction de nouvelles méthodes de production ou de nouveaux procédés commerciaux

- l'ouverture de nouveaux marchés;

- la création de nouvelles organisations ( par exemple l'OST, la méthode Kaban)

 

 

joseph schumpeter ( google) :

Joseph Aloïs Schumpeterest un économiste autrichien du milieu XXe siècle, connu pour ses théories sur les fluctuations économiques, la destruction créatrice et l'innovation.

Il est l'auteur d'une Histoire de l'analyse économique, parue en 1954 et qui fait encore référence. Ni keynésien, ni néoclassique, on le rapproche souvent de l'École autrichienne d'économie. Il est considéré comme l'économiste de l'effervescence et on le qualifie d’économiste hétérodoxe pour ses théories sur l’évolution du capitalisme dans la démocratie, il estime voué à disparaître pour des raisons sociales et politiques cf Schumpeter (1883-1950) : innovation et capitalisme , Joseph Schumpeter (1883 - 1950) : Il a vu dans l'innovation le ... , Innovation and Schumpeter's Theories - Innovation Zen

 

Selon lui, l'entrepreneur est un innovateur : lers anciens produits et les méthodes de production étant conbstamment remplacées par d'autres, même si le rythme des innovations varie selon les périodes.

 

Les illusions du progrès technique - Les renseignements généreux :

Téléphone portable, automobile, ordinateur, console de jeux, lecteur MP3... Nous vivons dans un monde où la technologie est omniprésente, son évolution spectaculaire. Pourtant, le progrès technique est-il forcément synonyme de progrès social ? Quelles sont les conséquences sociales et environnementales de la course au high tech ? Quelles sont ses alternatives ?

 

 

Les conséquences du progrès techniques :

 

Sur la production

 

- Une augmentation de la production, donc de l'abondance

- Une baisse des couts et des prix, donc la " démocratisation" des biens réservés à une élites

- une réduction de la durée de travail, surtout sur le long terme, voir chomage technique

- Disparition des biens obsoletes, remplacés par des substituts technique plus évolués, les disques vinyles et les cassettes par les CD, MP3 et DVD; les guichets de banques par les GAB et la " Banque directe" ( par téléphone ou Internet) cfPrêt à jeter - YouTube : : Film documentaire réalisé par Cosima Dannoritzer en 2010.

Sur les facteurs de productions :   

Les progrès technique est considéré comme neutre s'il ne modifie pas certains rapport de la combinaison des facteurs de production. Ex : le coefficient de capital, capital sur la valeur ajoutée, ne varie pas. 

 

En réalité, il entraine souvent une substitution du capital travail, notamment peu qualifié facilement remplacé par des automates .

 

 Le progrès technique exclus certaines catégories de travailleurs, les " travailleurs routiers" selon R.Reich. Ainsi la part des OS, les Ouvriers non qualifiés diniminue, alors que celle des OHQ, des techniciens et des ingénieurs augmente

. cf le terme de « destruction créatrice »

 

Lorsque l’accroissement de la rente devient le but déterminant de la politique des firmes – plus important que le profit qui, lui, se heurte à la limite interne indiquée plus haut – la concurrence entre les firmes porte avant tout sur leur capacité et rapidité d’innovation. C’est d’elle que dépend avant tout la grandeur de leur rente. Elles cherchent donc a se surpasser dans le lancement de nouveaux produits ou modèles ou styles, par l’originalité du design, par l’inventivité de leurs campagnes de marketing, par la « personnalisation » des produits

 

 
Real Humans - Saison 2 (bande-annonce) - ARTE

 

 

une photo de Andres Sosa.

 
La robotique est considérée comme l'une des technologies clefs pour l'avenir,
peut-être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à Internet,
avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d'euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans."
– Ministère du Redressement Productive

Etes-vous devenus accros aux Hubots ? Pour ceux qui seraient passés à côté, les Hubots sont les héros de la nouvelle série phare d'Arte. Des héros de métal et de plastique, des robots humanoïdes, qui revendiquent leur place dans la société. S'il s'agit pour l'instant de fiction, les rêves les plus fous entourent bel et bien le monde de la robotique. Plus réaliste – enfin, si l'on peut dire – est le projet de Clive Palmer. Ce milliardaire australien a décidé de construire le fameux Jurassic Park, inspiré du film à succès paru dans les années 1990. A défaut de recréer des dinosaures vivants, il a prévu la fabrication en Chine de 165 robots-dinosaures, pour son nouveau parc d'attraction.

Laissons la fiction et les ambitions démesurées des milliardaires pour se pencher sur ce qui est réellement à portée de main. La robotique est un secteur qui n'attend pas. Innovations, investissements, contrats, conquête de nouveaux marchés et adoption par le grand public, la machine est lancée, à pleine vitesse.

Il suffit pour s'en convaincre de s'intéresser à iRobot, une des sociétés emblématiques du secteur. Au départ, iRobot fabrique des robots à vocation militaire. Puis le groupe se diversifie, avec succès, dans la robotique domestique, avec ses aspirateurs Roomba. iRobot est actuellement sollicité sur plusieurs de ses secteurs phares et ne cesse d'engranger de nouveaux contrats.

L'année dernière, la crainte d'un ralentissement des dépenses militaires américaines avait pénalisé la compagnie. Pourtant, le 12 avril dernier, le Pentagone a annoncé pour 1,3 milliard de dollars de nouveaux contrats dans la défense. Sur cette somme, 28,8 millions vont à iRobot, pour la commande de véhicules robotisés nommés Man Transportable Robotic System, ou MTRS. Livraison prévue en avril de l'année prochaine.

 Ces derniers jours, on a beaucoup parlé d'iRobot aux Etats-Unis ; une notoriété auprès du grand public qui ne s'explique pas par les activités de Défense. Entre le 6 et le 14 avril dernier, s'est tenue outre-Atlantique la Semaine Nationale de la Robotique. Notre société, basée dans le Massachusetts, y a bénéficié une grande visibilité. Elle oeuvre en effet, aux côtés de la NASA et d'un Conseil Consultatif, à encourager les générations futures à travailler dans la robotique et à innover.

D'ailleurs, innovante, iRobot l'est. C'est bien pour cela qu'elle continue de remporter de nouveaux contrats. Quelques exemples des formidables capacités d'iRobot..  (...)  iRobot a réussi à mettre au point un programme de reconnaissance des formes, et donc des objets, d'une performance révolutionnaire.

Ce qui devient intéressant, c'est de savoir que l'utilité de ce programme ne se cantonne pas aux aspirateurs. Cette innovation pourrait être installée aux caisses des magasins, épargnant ainsi la recherche d'un code barre ou d'une puce. Elle pourrait aussi être utilisée sur les chaînes de montage des usines et ainsi diriger le rangement et le stockage des différents produits fabriqués. En somme, apporter de l'intelligence dans toutes ces tâches. 

iRobot ne vous perd cependant pas de vue, vous consommateur et grand public. C'est ce qui ressort de l'interview de Marc Dinee, vice-président des ventes internationales, sur le site Lesnumeriques.com. "[La robolution] n'arrivera que si, en tant que constructeurs, nous sommes responsables et mettons au point des produits plus performants, à des prix réalistes... On est insatiables en termes de projets, d'idées, mais il y a un temps pour tout et vous verrez sortir beaucoup d'innovations dans les prochains mois et années."

C'est justement la capacité d'iRobot à trouver des passerelles entre ses innovations de niche, dans le secteur de la Défense, et le marché de la robotique domestique, qui en fait une entreprise d'avenir, méritant un investissement. Comme le dit d'ailleurs Marc Dinee, "iRobot n'est plus la 'petite boîte de copains du MIT qui a commencé en 1990 dans un garage'. Présente sur 50 pays, l'entreprise compte plus de 500 personnes et 436 millions de dollars de CA."

En Bourse, le secteur de la robotique et celui des valeurs technologiques sont bien distincts. Attention d'ailleurs à ne pas les confondre. Certains analystes ont tendance à inclure dans leur liste de titres robotiques des sociétés qui ne font qu'utiliser des robots dans leurs activités ! .

Toutefois, cette séparation entre la robotique et le technologique pourrait un jour tomber... En effet, Apple, vient de recruter John Morrell, un spécialiste de la robotique. Il a entre autres travaillé à la conception des Segways. Une nouvelle qui a de quoi réjouir les geeks.


Documentaire "Comment vivre avec les robots " 720p 20/10/13

 


 OÙ tracer les limites ! ? ◄

L'inventeur d'un des premiers robots sexuels affirme qu'il pourra bientôt avoir un enfant avec sa création ...
 
L'inventeur d'un des premiers robots sexuels affirme qu'il pourra bientôt avoir un enfant avec sa création

Sergi Santos, l'inventeur de l'un des premiers robots sexuels au monde, affirme avec conviction que ses créations pourront bientôt avoir des enfants avec leur propriétaire. Il prédit un futur dans lequel les êtres humains se marieront avec des robots. 
Il tente présentement de réussir à fusionner la personnalité d'un robot aux croyances et caractéristiques d'une personne. Avec le résultat, il veut créer une autre forme d'intelligence artificielle et l'insérer dans un enfant robot. Ce dernier serait donc un genre de mélange entre les personnalités respectives de l'humain et son robot. 
L'une de ses créations se nomme Silicon Samantha et selon lui, elle est même capable ''d'intimité émotionnelle''.
Sergi Santos croit qu'il viendra un jour où les humains et les robots se marieront. 


Les robots sexuels s'immiscent dans notre société

Un nouveau rapport montre l'ensemble des façons dont les robots sexuels pourraient être utilisés dans la société.
Les robots sexuels et les poupées de même nature seraient de plus en plus avancés. C'est en tout cas ce que révèle un rapport intitulé « Notre avenir sexuel avec les robots », co-écrit par Noel Sharkey, un professeur en intelligence artificielle et robotique à l'Université de Sheffield.
« Nous avons constaté qu'il y avait beaucoup d'entreprises qui faisaient des commandes et nous avons pensé que nous devrions vraiment examiner la chose », a déclaré Noel Sharkey à l'occasion d'une conférence de presse organisée à Londres, ajoutant que certains robots sexuels seraient proposés pour une utilisation potentiellement douteuse.


l est également possible que les couples, engagés dans une relation à longue distance, puissent avoir une réplique de silicium l'un de l'autre. En tout cas, un sondage publié par l'agence d'innovation Nesta en juin a révélé qu'un quart des jeunes sauteraient avec joie un robot. Mais pour Sharkey, les robots ont un certain nombre de limites dans les relations : « S'ils le font, ça va être très triste car ce sera une relation à sens unique. Les robots n'ont pas d'autre émotion. Les gens se lient avec les robots, mais c'est vraiment un moyen. Tu aimes un artefact qui ne peut t'aimer et c'est triste. Ils peuvent avoir un orgasme ou quoi que ce soit et prétendent vous aimer. Mais ils ne seront pas aussi bons ».
Un débat très hot à suivre...

 

Conclusion :

"La robotique est considérée comme l'une des technologies clefs pour l'avenir, peut-être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à Internet, avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d'euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans. "



Action Movies Robot Hindi Movie HD With English Sub - Best Bollywood Movie


 

La comparaison avec la révolution Internet n'est pas anodine : à chaque phase économique son boom industriel : la machine à vapeur... le rail... l'électricité... l'électronique... l'informatique... chaque fois que le monde a connu une récession, l'Economie a été relancée par le progrès

Lily La Fronde a partagé un lien via Arthur Scheuer.
  1. "Pier Paolo Pasolini déclara en 1970 : « Je ne peux plus fixer mon regard, plus de quelques instants, sur un écran de télévision. C'est physique, ça me donne la nausée ». L'homme était poète. L'homme est mort. Deux raisons pour parler de lui." Par Max Leroy.
  2.  
  3. ragemag.fr
    Pier Paolo Pasolini - poète, écrivain et cinéaste - n'a cessé de mettre en garde ses contemporains contre la marchandisation des sociétés humaines.

 

« Sous couleur de démocratie, de pluralité, de tolérance et de bien-être, les autorités politiques, inféodées aux pouvoirs marchands, ont édifié un système totalitaire sans nul autre pareil. »

Contrôler par la consommation

La propagande fasciste, grossière et, somme toute, limitée aux moyens de communication de l’époque, baisse à raison les yeux devant la puissance de frappe du capitalisme : « Le journal fasciste et les inscriptions de slogans mussoliniens sur les fermes font rire à côté : comme (douloureusement) la charrue à côté du tracteur », notait Pasolini dans l’un de ses articles.


 

Des acheteurs allemands font la queue devant un magasin Apple pour le nouvel iPhone 5 (2012).

L’ouvrage Divertir pour dominer (2010) a justement mis en relief « l’ampleur et la sophistication des procédés mis en œuvre par les industries dites culturelles pour forger les consciences aux valeurs de l’hypercapitalisme » :

« La mise au pas est assurée sans que le sang ne soit versé. Servitude volontaire, ou presque. »

 n

 
Swedish TV Program Shows Women In Charge & Men Are Trash - Even Robots Are Superior To Men.
 

 

Season 2 Pilot To Swedish TV Series Shows Women In Charge & Men Are Trash!

À LIRE AUSSI SUR


> «Real Humans», le cyber des mondes

> Le robot aménagé
La série reprend tous les fantasmes mythologiques liés au genre, avant même l’apparition du terme.

> «Pour les Japonais, l’humanoïde facilite les interactions sociales»
L’anthropologue Emmanuel Grimaud évoque le rapport aux robots.

eXistenZCréé le mardi 02 août 2016

real humans : citoyen actif

 

 

Vendredi 19 avril 2013

La réalité au-delà de la fiction : découvrez la robotique
 Ingrid Labuzan

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu