Avertir le modérateur

25/12/2012

Capitalisme et délits d'initiés

 Hugues Lintignac ElLéon-Rojo et Alain Janvier ont partagé la photo de L'homme de demain.

INTERVIEW Carlo Puca, journaliste infiltré : "la Camorra affiche ses crimes"

Le journaliste italien Carlo Puca s'est infiltré pendant trois mois dans le quartier de Scampia, repaire de la Camorra à Naples. L'article qu'il a publié dans Panoramaraconte une descente dans un enfer quotidien, entre trafics de drogue, crimes et vies misérables. Nous l'avons interrogé sur la manière dont il a réalisé ce reportage.
3 D’où vient sa fortune ? l’origine familiale de la fortune de Florence Lamblin : le grand-père de sa cliente aurait ouvert un compte en Suisse en 1920. L’architecte en aurait hérité 350 000 euros
 
4 A-t-elle oui ou non démissionné ? Elle s’est simplement retirée de sa délégation consacrée « au développement durable, à l’environnement et au plan climat 
 
5 Comment se défendent les frères El-Maleh ? Me Josiane Stickel-Cicurel, l’avocate de Meyer El-Maleh, a expliqué à la presse suisse que son client « n’a jamais été au courant d’un quelconque trafic de cannabis 

Wendel confirme la perquisition

A l'origine de la fronde de la famille Wendel, l'entrée au capital notamment de M. Seillière, dans des conditions jugées opaques.
 
Après avoir démenti l'information du Monde selon laquelle une perquisition aurait lieu dans ses locaux, le groupe Wendel a confirmé ce fait aujourd'hui. "Ils ont précisé vouloir perquisitionner certains bureaux de personnes privées", a précisé la porte-parole du groupe.
 

UNE AUTRE ENQUÊTE POUR "DÉLIT D'INITIÉS ET MANIPULATION DE COURS"

Ces perquisitions visent des responsables de la société d'investissement Wendel dans le cadre de l'instruction de l'enquête suite à une plainte de la commission des infractions fiscales de Bercy pour fraude fiscale.

Ainsi, "les policiers se sont rendus notamment dans les bureaux de Wendel, mais aussi dans ceux de l'ancien patron du Medef, aujourd'hui président du conseil de surveillance de Wendel, Ernest-Antoine Seillière, ainsi qu'au domicile de ce dernier", précise le quotidien du soir.

d'Ernest-Antoine Seillière

Microsoft soupçonné de fraude fiscale en France

Edition du 04/07/2012 (1 commentaire)
 
 
Après la perquisition opérée le 28 juin dernier par le groupe d'intervention régional (GIR) au siège de Microsoft France, suivie de l'annonce de son premier plan social, les soupçons de fraude fiscale qui pèsent sur la filiale française du géant de l'édition logicielle se précisent. Selon le Canard Enchaîné, 67 inspecteurs et contrôleurs de divers services fiscaux encadrés par une  trentaine d'officiers de police judiciaire étaient présents lors de cette perquisition. On est donc plus proche d'un raid que de la « démarche classique, dans le cadre d'un contrôle fiscal classique », évoquée par la direction du groupe. 

Actualités Microsoft

 Suspicions d'une fraude à plus grande échelle 

IRIB-Des investisseurs ont eu connaissance de l'imminence des attentats ....

..qu’ils ont exploitée sur les marchés pour en tirer des profits colossaux, notamment en spéculant à la baisse sur les actions des compagnies aériennes dont les avions seront détournés. En dépit des évidences, les enquêtes officielles ont conclu qu’il n’y avait pas eu délits d’initiés au motif que les spéculateurs n’étaient pas liés à Al-Qaida.

Peu de temps après le 11 Septembre, les médias révèlent qu’American Airlines et United Airlines, les deux compagnies dont les avions furent détournés, firent l’objet de vives spéculations à la baisse sur la valeur de leurs titres dans les jours qui précédèrent les attentats (Associated Press, 18/09/01 ; Bloomberg News, 18/09/01 ; San Francisco Chronicle 19/09/01 ; Le Monde, 19/09/01 ; Reuters, 20/09/01 ; San Francisco Chronicle, 22/09/01).
 
Le scénario fut identique pour bon nombre de sociétés qui occupaient des bureaux dans – ou à proximité – des Tours Jumelles, parmi lesquelles les compagnies financières . (...) ], ont été achetées à la Bourse de Chicago dans les 3 jours précédant les attentats, alors que le volume ordinaire pour ces options se montait à seulement 27 contrats par jour avant le 6 septembre. 12.215 options de vente de Merrill Lynch [3] ont été achetées dans les 4 jours précédant les attentats contre une moyenne quotidienne de 252 auparavant (Bloomberg News, 18/09/01 ; The Independent, 14/10/01). En ce qui concerne Bank of America [4], les achats d’options de vente ont été multipliés par cinq entre le 6 et le 7 septembre pour atteindre plus de 5900 contrats (Bloomberg News, 3/10/01
 
Le secteur de l’assurance qui dut payer des milliards pour couvrir les pertes dues aux attentats fut également le théâtre d’activités de même nature (...) précédents (Bloomberg News, 18/09/01 ; Chicago Tribune, 19/09/01). Une montée importante de contrats pris juste avant les attentats fut également repérée sur le titre de l’assureur français AXA (Le Monde, 29/09/01). Idem pour le secteur de la réassurance qui, pour schématiser, couvre les assurances contre les grandes catastrophes (Reuters, 20/09/01 ; Dow Jones Business News, 20/09/01; Washington Post, 22/09/01).

A contrario, le secteur de la Défense fut le théâtre de vives spéculations à la hausse (....)

J’ai vu des volumes d’options d’achat et de vente qui dépassaient tout ce que j’avais pu voir en dix ans d’observation des marchés » confie John Kinnucan - directeur de Broadband Research - à la réouverture des marchés le 17 septembre 2001 (San Francisco Chronicle, 18/09/01 ; Associated Press, 19/09), (BBC, 18/09/01 ; Fox News, 22/09/01 ; CNN, 24/09/01).  titre d'exemple, un trader de la City à Londres confie au Telegraph : « Le marché était mort. Puis soudainement il y a eu une forte augmentation des transactions sur certaines options – c’était totalement inattendu. On se disait que quelque chose de suspect se passait » (Telegraph, 23/09/01)(ABC News, 20/09/01).  L’analyste et spécialiste des options Jon Najarian est tout aussi catégorique : « Quelqu’un savait [que les attentats allaient avoir lieu] » (Chicago Tribune, 19/09/01). George Constantinides, professeur de finance à l’Université de Chicago, se montre à peine plus mesuré : « [les transactions sur le marché des options étaient] si étonnantes qu’il est difficile d’attribuer cela au hasard »....

Dans cet autre articles, encore le même constat accablant : A égalité sur la ligne de départ

 plus d´informations dans Home

 
Il est évidemment trop tôt pour tirer la moindre conclusion d’une affaire juridico-financière complexe, qui est loin d’avoir livré sa vérité judiciaire. Il n’empêche: le renvoi de cinq personnes, ainsi que de trois personnes morales, devant le tribunal correctionnel, dans le cadre de "l’affaire Bois Sauvage/Fortis", est un véritable coup de canon dans le petit monde belge de la finance.
© Doc
© Doc

La loi sur le délit d’initié existe depuis la fin des années 1980 chez nous. Quelques années plus tôt, l’Américain Ivan Boesky (immortalisé à l’écran par Michael Douglas, alias Gordon Gekko) avait "incarné" cette infraction qui se matérialise par la transmission ou l’utilisation d’informations privilégiées afin de réaliser un "joli coup" en Bourse.

Mais si la loi belge a déjà passé l’âge de la maturité, elle n’a jamais trouvé à réellement s’appliquer: quasiment aucune condamnation pénale à titre définitif n’a été prononcée en Belgique — ceux qui avaient été sanctionnés ont été acquittés en degré d’appel. Faut-il s’en réjouir, et considérer que notre pays est à l’abri de pratiques qui ont largement cours ailleurs, en particulier aux Etats-Unis où on ne rigole pas avec de tels délits? Ou au contraire considérer que jusqu’à présent, les fautifs ont, en Belgique, réussi à passer entre les mailles du filet, pour toute une série de (mauvaises) raisons: parce que la poursuite des délits d’initiés est une compétence qui a beaucoup voyagé entre diverses institutions, causant un certain flou dans la mise en œuvre de la législation; mais aussi parce qu’il est très difficile d’apporter des preuves matérielles de cette infraction pénale. Ce qui explique sans doute que la FSMA privilégie aujourd’hui les enquêtes administratives — qui ont le mérite d’être moins "lourdes".

Pourtant, dans notre pays, trop d’opérations financières ont, dans le passé, été entourées de mouvements suspects en Bourse, qui ont fait penser que certains avaient accès à de meilleures informations que d’autres. De tels soupçons ont un effet dramatique sur la confiance indispensable que les (petits) investisseurs doivent avoir dans le marché boursier. Pour être sûrs que tout le monde est réellement à égalité sur la ligne de départ.

 

Documentaires : Cosa Nostra - Autopsie d'une Mafia - [FR], MAFIA Italienne / organisation parasite, Camorra : Italy's Bloodiest Mafia - YouTube : Camorra : Italy's Bloodiest Mafia - Great documentary ( durée 59 min sur BBC), Histoire du gangsters Mickey Cohen : Documentaire sur la vie du gangster Mickey Cohen, Les Incorruptibles - un film, une histoire - Vidéo Dailymotion :, Il etait une fois en amerique PART1 1/8,PART1 2/8 ... Il Etait Une Fois Le Bronx [ Film Complet ] - YouTube :

Camorra France 5 - YouTube

Panorama de l’austérité en Europe - Hensozu, INDIANA • Non aux syndicats ! - Hensozu

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu