Avertir le modérateur

08/12/2012

Face au défi agricole mondial,

 

 

Climat : vers le point de rupture ?mat : vers le point de rupture ?

Nouvelles données scientifiques sur la crise climatique

 

Le monde est entré dans une ère de changements climatiques dangereux et destructeurs, accélérés par notre inaction. Notre capacité à inverser la tendance pour éviter les pires impacts de ce dérè­glement du climat dépend s objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre qui seront adoptés au niveau mondial au cours des prochai­nes années sont décisifs

 

 la photo de Contre la censure du net, liberté d'expression inaltérable.

Photo

 

. Doha : conférence sur l'environnement La conférence ne fais que brasser que de l'air chaud. A Doha, c'est surtout la Chine qui est montré du doigt, principale pollueur. La Pologne et l'Allemagne veulent préserver leurs centrales minières pour des raisons d'indépendance économique, éloignant encore plus loin la réduction fixé des 3% du protocole de Tokyo. Le secrétaire général de l'ONU a tenté mardi de rappeler les représentants politiques des 190 pays présents à la conférence sur le climat. 

 

 Le niveau des mers augmente 60% plus vite que ne le pensait le Giec !! "Il va y avoir des centaines de millions de réfugiés climatiques, ainsi que de possibles guerres et toutes sortes de conflits pour l'accès aux ressources" http://www.goodplanet.info/Contenu/Depeche/Le-niveau-des-mers-augmente-60-plus-vite-que-ne-le-pensait-le-Giec?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Goodplanetinfo+%28Les+D%C3%A9p%C3%AAches+GoodPlanet.info+%29

 
Le niveau des mers augmente 60% plus vite que ne le pensait le Giec !! "Il va y avoir des centaines de millions de réfugiés climatiques, ainsi que de possibles guerres et toutes sortes de conflits pour l'accès aux ressources" cliquez ici
 Face au défi agricole mondial, "une solution : l'irrigation"
Florent Detroy, rédacteur en chef de Matières à Profits
Si rien est fais, ce n'est pas seulement les poles qui vont fondres, mais une accentuation des catastrophes naturelles ( déjà le cas)
Anonymous Francophone a ajouté une photo.
Photo

Selon l'Agence océanique et atmosphérique nationale américaine, la NOAA, environ 55% du territoire continu des Etats-Unis ont été frappés en juin par la sécheresse. Ce pourcentage est le plus fort observé dans le pays depuis 1956, année où la sécheresse s'était abattue sur 58% du territoire. Le mois de juin lui-même est entré dans l'histoire comme le "quatorzième mois le plus chaud et le dixième le plus sec" jamais enregistré.

En juillet, le secrétaire américain à l'Agriculture, Tom Vilsack a finalement décrété l'état de catastrophe naturelle dans plus de 1 000 comtés à travers le pays. Ces records pourraient n'être qu'impressionnants s'ils n'avaient pas eu un impact sur une des plus grandes richesses des Etats-Unis : son agriculture.

Cette sécheresse a eu des conséquences parfois dramatiques sur certains Etats. Dans l'Indiana, le journal local, le News Sentinel, soulignait en juillet que les services météorologiques se préparaient à mesurer le plus bas niveau de pluies d'été depuis cent quarante ans ! L'Etat n'avait pas reçu la moitié des précipitations normale depuis trois mois.

Or l'Indiana est un des Etats les plus agricoles des Etats-Unis. Près de 50% de sa production de maïs ont été classés comme "dégradés/très dégradés". Selon la NOAA, "les terres arables se sont desséchées et les récoltes et pâturages clôturés ou non se sont dégradés à un point rarement observé au cours des dix-huit dernières années".

Certains, comme l'agronome Tony Vyn de l'université de Purdue, remarquait qu'un nombre croissant de champs "ne produiront aucune céréale cette année". Et effectivement, les Etats-Unis comme grande puissance exportatrice ont été sérieusement ébranlés par la sécheresse.

écologie,économie,agriculture,sécheresse,capitalisme,néolibéralisme,bouleversement climatique,eauDes récoltes en chute libre et des prix qui décollent
Les traders en matières agricoles ont regardé tout l'été les cours monter à mesure que les récoltes se dégradaient. Effectivement, par sa durée et sa violence, la sécheresse a fait décoller les cours des principaux céréales et oléagineux vers des niveaux encore jamais vus. Comme l'a bien résumé Tony Vyn "nous passons d'une crise à un film d'horreur".

la photo de Nature to Share.

Le Texas a subi de plein fouet cette sécheresse. .

Le secrétaire d'Etat à l'Agriculture a eu beau expliquer que lors de la dernière sécheresse de cette ampleur, en 1988, "seulement 25% des fermiers avaient des assurances contre la destruction des cultures, alors qu'aujourd'hui 85% d'entre eux sont couverts", ça n'évitera pas les prix des produits alimentaires de progresser entre 3 et 4% en 2013.

Les conséquences ont eu un impact encore plus grave, du fait de l'importance des Etats-Unis sur les marchés mondiaux. A la fin de l'été, les craintes se sont matérialisées. .

La production de maïs a ainsi chuté pour la saison 2012-2013 selon l'USDA, copar rapport à 12,9 en 2011. .

Et ce d'autant plus que les autres grands marchés exportateurs, comme la mer Noire, ont également été touchés par des sécheresses. La Russie a ainsi annoncé une récolte de blé en baisse de 10%cette saison.

Au plus fort de la crise, fin août, les prix du soja ont ainsi atteint leur niveau le plus haut jamais imaginé, . Les prix du maïs ont quant à eux bondi tout simplement de 50% entre juin et août 2012, et ceux du blé de 43%.

. La raison est double. Le remboursement des assurances et la flambée des cours de leur production ont largement compensé leurs pertes.

Le plus intéressant n'était pas de savoir s'ils allaient continuer leur activité, mais bien comment ils allaient investir désormais dans leur exploitation. Or un chiffre a attiré mon attention. Les fermiers du Tennessee ont réussi à maintenir un rendement de 225 boisseaux par acre, alors que certains champs produisaient difficilement 120 boisseaux par acre. La différence était simple, les champs du Tennessee étaient arrosés.

L'irrigation à double tranchant
Effectivement, les agriculteurs dont les champs étaient irrigués ont profité du double bénéfice de pouvoir maintenir le niveau de leur production et de pouvoir la vendre à des prix record. Si la différence avec les champs non irrigués a été particulièrement frappante cet été du fait de la sécheresse, de manière générale, l'irrigation permet de creuser considérablement l'écart.

Il faut garder à l'esprit que si seulement 20% des terres sont irriguées dans le monde, elles produisent près de 40% de l'alimentation mondiale. Or le recours à l'irrigation va devenir de plus en plus indispensable dans l'agriculture, alors que la population mondiale devrait passer de six à neuf milliards d'habitants en à peine 40 ans.

Alors que les terres arables commencent à manquer, le seul moyen d'augmenter les quantités est d'augmenter les rendements. Or l'irrigation est tout indiquée. .... Surtout qu'avec l'évolution des régimes alimentaires, les besoins en eau vont être renforcés.

Les sécheresses se multiplient dans le monde
Aux Etats-Unis, qui sont censés posséder l'agriculture la plus mécanisée au monde, seulement 14% des cultures sont irriguées selon l'USDA. Il est très probable qu'après l'épisode de cet été, la demande en irrigation va connaître une considérable accélération. Pourtant les Etats-Unis ne devraient pas être les seuls à soutenir le marché tant les phénomènes de sécheresse ont eu tendance à se multiplier ces dernières années.

Le cas de l'Australie est intéressant. Trop souvent ignoré, c'est l'état de sécheresse permanent dans lequel a vécu l'Australie entre 2001 et 2009 qui a provoqué la hausse des prix agricoles entre 2005 et 2008, et la pénurie généralisée de céréales au printemps 2008 dans le monde. Le recours à l'irrigation a pourtant permis au pays de conserver sa place de premier producteur de blé et de viande de la planète ces dernières années.

La Russie a été également une des victimes récentes des sécheresses. Alors que le pays avait été ravagé par les flammes à l'été 2010, dévastant sa production de blé, elle a connu une nouvelle période de tension cet été provoquant une baisse de sa production de 10%.

Plus ignorée, la Chine a connu à son tour des sécheresses locales. Elles ont même créé des pénuries alimentaires localisées, et poussé le gouvernement à déclencher le niveau IV des plans d'urgence dans les régions du Hubei, Yunnan, et en Mongolie intérieure.

Tout aussi inconnue, la Corée du Sud a subi une forte sécheresse, classée parmi les plus graves depuis un siècle. La région de Gyeonggi a par exemple reçu seulement 20% des pluies habituelles. Les prix alimentaires dans le pays ont augmenté de 20 à 30%.

source Face au défi agricole mondial, une solution : l’irrigation

une photo de J'arrete de travailler, je boycotte ce systeme jusqu'a sa disparition.

28/12/2009

Les objectifs du millénaires son ils respectés?

Après l’échec du somment de Copenhague, et la remise a plus tard (sommet de Mexico en 2010)  je voudrais attirer votre attention les Objectifs du Millénaire pour le développement  ( source ONU, Wikipédia, Unesco et France diplomatie gouv réduire l’alphabétisme, réduire l’extrême pauvreté et la faim, Assurer l'éducation primaire ... pour tous, préserver l’environnement, mettre en place un partenariat mondiale pour le développement, améliorer la santé maternelle, promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes. .

 

La violence  faites au manifestations pacifiques Cliquez ICI et Cliquez LA et l’échec des discutions vient du fait que l’Europe a été construites sur le marché / libre circulation financier et non sur la libre circulation des humains ou du social.

L’Europe, comme les autres Unions d’états c’est focalisé sur le marché financier, en oubliant les autres acteurs. Toujours plus de barrière sur la libre circulation humaine (loi bolkeinstein)

 

Voir ce discours visionnaire de Gabin Europe : Gabin visionnaire?  hugo Chavez a Copenhague 1/2 vostfr  Regarder la vidéo si dessous, ça résume tout; malheureusement elle date de 1992!!!  

Cause ? Citation  Leonardo Boff «  Le rêve de chercher le bonheur dans l’accumulation matérielle et le progrès sans fin utilisant les techniques avec laquelles il est possible d’exploiter de façon illimitée toutes les ressources de la terre »

 

C’est la raison qui a permis la « réussite » du sauvetage des banques, mais l’impossibilité a trouvé une solution sociale et écologique. Comment peut on mettre autant d’argent sur la table pour sauver les banques et pour la guerre contre le terrorisme et être incapable de mettre pour éliminer le sida, la faim dans le monde…

  

 Quel Bilan?

 

 Le bilan : Le but de Copenhague, au delà de répondre a la baisse des gaz a effets de serre, est de répondre a quelques objectifs au moins de l’objectif du millénaire comme mettre en place un partenariat mondiale pour le développement,  préserver l’environnement  et réduire l’extrême pauvreté et la faim A lire : Rapport du Groupe de réflexion sur le retard pris dans la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement, 2009 (Texte complet | Communiqué de presse ), Mais comment faire quand tout notre système repose sur un capitalisme destructeur qui favorise le court terme, les marché financier, la spéculation (immobilière, alimentaire, boursière…..)  

 

Prenant le cas de la spéculation alimentaire : La première cible : Elle consiste à réduire de moitié, entre 1990 et 2015, la part des individus vivant avec moins d'un dollar par jour.. La crise alimentaire conséquence de la hausse du prix des matières premières (dont agricoles : Nouveau record pour le cacao ! Jusqu'où peut-il aller ? La spéculation sur les marché alimentaire ne cesse créer sont lot de malheur.
Nouveau record historique ! Depuis mi-juin, le cours du cacao à Londres a grimpé de presque 45%, pour atteindre un record historique à 2 232 livres la tonne jeudi) pousse environ 100 millions de personnes en plus dans une situation d'extrême pauvreté.

 Changeons le système ! Pas le climat !” http://www.klimaforum09.org/ . J’invite fortement tous à rejoindre et à soutenir cette action. « Puisque les industries polluantes ne veulent pas devenir propres, OBLIGEONS LES en BOYCOTTANT tous les produits issus de ces industries, j’invite à un boycotte mondial de la part des citoyens du monde, consommateurs potentiels. Comme le dit si bien Greenpeace, le pouvoir est dans notre caddy ! »

 

NB : je fais circuler les sites

REJOIGNEZ CES 2 GROUPES SVP ! MOBILISONS-NOUS APRES CET ECHEC DE COPENHAGUE ! ICI et LA

08/12/2009

TerreTv vous offre un éclairage sur les thématiques abordées au sommet de Copenhague

Voilà, le grand jour est arrivé. Le Sommet de Copenhague a débuté hier pour s'achever le 18 décembre prochain. Pendant douze jours, les 192 pays qui ont ratifié la Convention-cadre de l'ONU sur le climat en 1994 vont négocier afin de trouver une suite au protocole de Kyoto. L'objectif ? Limiter à deux degrés la hausse de la température moyenne sur la Terre. La difficulté ? Mettre d'accord les Etats-Unis, les Européens et les pays émergents sur les efforts à fournir par chacun. Les débats devraient également concerner l'aide financière apportée aux pays en voie de développement, à la lutte contre la déforestation et aux transferts de technologie. TerreTv a décidé de vous apporter un éclairage sur chacune des principales thématiques abordées au sommet de Copenhague.

 

La réduction des émissions de Co2 dans les pays en voie de développement
Cap sur l'Inde. Le 28 novembre dernier, le Premier ministre indien Manmohan Singh a déclaré que "L'Inde est prête à accepter des objectifs ambitieux de réduction d'émissions de gaz à effet de serre mais cela doit s'accompagner d'un partage du fardeau équitable". En plein développement, l'Inde ne veut pourtant pas atteindre le niveau des émissions de Co2 atteint par les pays industrialisés. Pour cela, l'Inde a besoin de financement et de technologie. Cette vidéo montre les relations tissées entre l'UE et l'Inde pour lutter contre le changement climatique.
Reportage | L'Union Européenne et l'Inde : en route vers la réduction du Co2

 

L'aide aux pays en développement
Denis Loyer est directeur adjoint du département technique des opérations à l'Agence Française de Développement. Au coeur du dispositif français de l'aide publique en faveur des pays défavorisés , l'AFD participe au financement du développement sur cinq continents et dans les collectivités d'Outre Mer. Mais entre le Nord et le Sud, peut-on parler de coopération... ou de confrontation ?
Entretien | Nord-Sud : cooperation ou confrontation ?

 

 

La déforestation
L'Indonésie détient le taux de déforestation le plus élevé du monde. Les cultures de palmiers à huile en sont la cause principale. En France, l'huile de palme se retrouve dans un produit sur dix... Cette vidéo réalisée par le WWF met l'accent sur les ravages de la déforestation intensive sur les orangs-outangs qui voient leur habitat diminuer un peu plus de jour en jour.
Ca Buzz | L'impact des palmiers à huile sur les forêts indonésiennes

 

 

Focus sur l'agriculture
Quels seront les impacts du réchauffement climatique sur l'agriculture ? La question n'est pas souvent posée, alors qu'elle est de toute importance. L'agriculture n'est-elle pas à la source de notre subsistance ? Pour répondre à cette question, ils se sont adressés directement aux principaux concernés : les agriculteurs et les éleveurs eux-mêmes. Baisse de rendement, hausse de températures, augmentation de la sécheresse... Tous ces phénomènes ont un impact sur les cultures du blé et du maïs et sur le travail des éleveurs d'herbivores. Face à ces changements, l'anticipation est nécessaire. Les pistes de réflexion sont multiples...
Reportage | Changement climatique : conséquences et enseignements pour les grandes cultures et l'élevage herbivore

 

En direct du blog : Copenhague : le Pourquoi du Comment ! Par neoplanete Avec Neoplanete "Une belle ville pour une belle action ? " - photo crédit: Lothann Copenhague, Copenhague… On en parle, ça oui ! Mais on ne sait pas toujours ce que c’est… Du 8 au 17 décembre se tiendra donc dans la capitale danoise le Sommet de l’ONU sur le climat, appelé aussi...
Lire la suite

 

voir aussi :

Antarctique 2009 : continent en alerte Documentaire, Réchauffement climatique

Le transfert de technologies face au réchauffement climatique Entretien, Réchauffement climatique

La lutte contre le réchauffement climatique peut être génératrice d'emploi Entretien
Réchauffement climatique

 

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu