Avertir le modérateur

06/04/2010

Bois de rose : Des voitures de Tiko utilisées dans le trafic

L’exportation de ces bois précieux est désormais interdite alors que des stocks en grande quantité sont visibles soit dans les magasins soit dans la cour des maisons des opérateurs. Nombreuses sont les voitures du groupe Tiko et celles appartenant personnellement au propriétaire Marc Ravalomanana qui ont été perquisitionnées par les autorités actuelles depuis l'an dernier. Il s'agit, entre autres, de trois mercedes blindées, deux limousines, des voitures 4x4, y compris celle immatriculée au nom du fils du président ainsi que divers camions, ont évoqué les Avocats du groupe Tiko. Et eux de dénoncer que des véhicules de Tiko sont même utilisés dans le trafic de bois de rose dans la région de SAVA tandis que d'autres sont pris par la Haute Autorité de la Transition. Ces Avocats de la victime ont déjà porté cette affaire devant la justice en effectuant une opposition car il y a également des voitures, soit immatriculées au nom de la société, soit au nom personnel de Marc Ravalomanana bien avant qu’il ait été président, qui ont été mutées au nom des particuliers. Décision non appliquée Ces derniers ont non seulement changé le numéro de la voiture mais aussi sa couleur pour ne pas être repérés alors qu’ils sont maintenant identifiés, selon toujours leurs explications. Un ressortissant « Karana » qui a obtenu une voiture du groupe Tiko, l’a, par contre, remis à son propriétaire. Mais ce n’est pas tout ! D’autres véhicules de cette société sont encore immobilisés quelque part par ceux qui les ont perquisitionnés, a-t-on rajouté. Rappelons que le groupe Tiko a déjà eu gain de cause lors d’une plainte déposée au tribunal suite aux pillages des ses produits et biens ainsi qu’aux exactions sous toutes leurs formes à son encontre. La juridiction compétente a déjà ordonné la cessation de voie de fait à l’encontre du groupe et un compte à faire pour permettre la compensation entre la valeur des produits réquisitionnés et les objets de vols ainsi que la somme réclamée par les autorités de fait à titre d’arriérés. Mais cette décision du Tribunal n’a pas encore été appliquée jusqu’à maintenant malgré le fait que ces dernières ont été déjà notifiées de la grosse depuis novembre 2009, a-t-on conclu.

Navalona R. Midi Madagascar,p.9 du mardi 06 avril 2010 Groupe Facebook :

 

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu