Avertir le modérateur

03/02/2013

ARTE Reportage

 

Burkina Faso : l’exode des « hommes bleus »
Dans le nord-est du Burkina Faso, près de Dori, le camp de Goudebou accueillait déjà de nombreux réfugiés touaregs, conséquence dramatique de la rébellion menée de l’autre côté de la frontière en mars dernier par les groupes islamistes comme Ansar Dine ou le Moujao.
Depuis l‘intervention de l’armée française au Mali le 11 janvier dernier, leur nombre a fortement augmenté. Quasi quotidiennement, des dizaines de camions transportent des familles entières vers Goudebou. Ces réfugiés seraient aujourd’hui près de 5 000, à 90 % selon HCR qui administre le camp, d’origine touareg. Aujourd’hui dans leur propre pays, ces maliens « à la peau claire » sont souvent assimilés aux « terroristes » par les populations noires qui ont eu à souffrir des exactions des jihadistes. Certains d’entre eux se disent victimes d’une « chasse aux turbans ». Dans un abri de fortune vit désormais Amidi Ag Habo, le maire d’Intahaka, petit village du Nord du Mali victime de récents pillages. Téléphone vissé à l’oreille, il aide ses administrés qui cherchent à le rejoindre malgré les risques. cf bataille de l'énergie 2



Chine : le déclin de Wenzhou
Rien ne va plus dans le berceau du capitalisme privé chinois. Frappée de plein fouet par la crise, la ville côtière de Wenzhou, célèbre pour ses entreprises prospères, est en pleine débâcle.

Depuis un an, le vent tourne et les entreprises enregistrent des pertes, tandis que la production stagne. Le gouvernement a relevé les taux d’intérêt et gelé une grande quantité du capital dans les banques d’état.
Des centaines de milliers de personnes ont perdu leur travail. Contraints de s’adapter pour subvenir aux besoins de leurs familles, certains ouvriers s’improvisent conducteurs de pousse-pousse ou vendeurs de fruits et légumes. D’autres travailleurs itinérants retournent chez eux, à la campagne, où la vie est moins chère.
La crise que traverse la région provient du modèle même de développement de Wenzhou, qui repose sur la production massive de marchandises vendues à bas coût avec des marges peu élevées. Gagner le plus d’argent le plus rapidement possible : une démarche à court terme qui a précipité le déclin d’une région qui incarnait le miracle économique chinois.

Retour à Stalingrad
2 Février 1943, 2 février 2013. 70 ans après la fin de la bataille qui a marqué un tournant décisif de la Seconde Guerre mondiale, l’équipe d’ARTE Reportage est retournée à Stalingrad. Symbole international de la victoire sur le nazisme, l’aura de Stalingrad est intacte.
Entièrement reconstruite, rebaptisée Volgograd, la ville s’apprête à recevoir Vladimir Poutine pour la célébration en grande pompe de cet anniversaire. En quête de symboles patriotiques forts, c’est une occasion rêvée pour le régime d’afficher son pouvoir en s’appropriant cette page glorieuse de l’Histoire soviétique. Prendre appui sur le fantôme de Staline, encore présent dans la conscience collective pour restaurer la grandeur de la Russie dans le monde. Un nouveau patriotisme susceptible de séduire la jeunesse comme les anciens combattants, tout en envoyant un message fort à l’Occident.

(France, 2013, 52mn)
ARTE


Date de première diffusion : Hier, 18h37

Date(s) de rediffusion : Lundi, 4 février 2013, 10h45

 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu