Avertir le modérateur

20/06/2014

Que d'amour !

n

Que d'amour !

jeudi 19 juin à 20h50 (72 min)

Promise à Dorante, Silvia obtient de son père de faire la connaissance de son prétendant sous le masque de sa servante Lisette qui, elle, jouera le rôle de sa maîtresse. De son côté, Dorante a eu la même idée, et se présente sous les habits de son valet Arlequin... Valérie Donzelli transpose le célèbre chassé-croisé amoureux de Marivaux dans le Paris d’aujourd’hui avec la troupe de la Comédie-Française.

En savoir plus

 

 

 

Art Sullivan .. Une larme d' Amour ( 1972 ) - YouTube

Temps fort théâtre-fiction

Du 19 juin au 7 août, découvrez chaque jeudi une pièce de théâtre adaptée pour la télévision.

Plus d'info

 

. Très amusé par ce quiproquo, Monsieur Orgon, le père de Silvia, installe tout ce petit monde dans un hôtel chic des beaux quartiers parisiens. Déguisés en maîtres, les deux serviteurs s'éprennent l'un de l'autre. Silvia, elle, ne sait plus où elle en est. Elle est rebutée par Arlequin, qu'elle croit être Dorante. Tandis que ce dernier, dans sa livrée de domestique, ne la laisse pas indifférente…

Joyeux mélange

Ce film de l'actrice et réalisatrice Valérie Donzelli, inaugure la nouvelle collection de fictions théâtrales d'ARTE, qui invite des réalisateurs à adapter des pièces à la télévision. Transposant son intrigue dans un Paris moderne, et dirigeant l'excellente troupe de la Comédie-Française, la cinéaste n'hésite pas à envoyer Silvia chez le psy, à lui faire pousser la chansonnette ou à transformer la noce en une partie de jambes en l'air. Tout se mélange joyeusement : des images des rues de Paris se mixent avec l'intérieur ouaté de l'hôtel, la comédie musicale croise les codes du cinéma muet.

 

Celui-ci crée souvent une distance burlesque mais il renforce également la portée émotionnelle de certaines scènes. Il en est ainsi quand les couples de tourtereaux échangent des répliques sur fond noir dans un silence qui fait superbement ressortir la langue de Marivaux, si habile à suggérer, voire à mettre à l'épreuve, les rapports de force et de classe. Cette hybridation audacieuse des genres nous met dans un état d'alerte jubilatoire : comme les quatre jeunes gens de la pièce, on ne sait plus où on en est, et on en redemande.

 

Pour Valérie Donzelli, le choix tenait de l’évidence. Si elle devait adapter une pièce dans le cadre de la « Collection Théâtre » initiée par Arte, ce serait le Jeu de l’Amour et du hasard de Marivaux. Obstination à mêler les rires et les larmes, plaisir de se jouer des convenances et de l’ordre établi… les affinités ne manquent pas entre la réalisatrice de La guerre est déclarée et ce texte éclatant dont elle s’empare avec gourmandise. Dans Que d’amour !, elle transpose le marivaudage au cœur d’un palace parisien, et entraîne dans un tourbillon de fantaisie une troupe de jeunes acteurs de la Comédie-française (Léonie Simaga, Alexandre Pavloff, Suliane Brahim…). Entre fidélité au théâtre et clins d’œil cinématographiques, goût de l’artifice et désarmante sincérité, Que d’amour ! séduit par sa relecture moderne, libre et furieusement romantique d’un grand classique. A découvrir en avant-première jusqu’au lundi 16 juin à 10h.

Que d'amour ! - YouTube

Art Mengo Parler d'amour - YouTube :

ARTE - Philosophie - Amour - YouTube : 

Philosophie Amour ARTE Mahfoudi 1/3 - YouTube

Que d'amour ! L'Indigné Révolté

Marivaux- Le Jeu de l'Amour et du Hasard - Comédie Française

 

 

 

02/03/2014

Molière, Le misanthrope

 

La bourgeoisie telle qu'en elle-même : citoyen actif

« PROGRAMME DE MAI 2012 AU REMOULEUR | Page d'accueil | Marketing vert : le grand maquillage »

« Pourquoi tant d'infamie ? | Page d'accueil | "Exaspérés par l’intolérance et le parti-pris..." »

 

04/05/2012 :  La bourgeoisie telle qu’en elle-même

La bourgeoisie telle qu’en elle-même – ZEC plus Ultra, Zebre en cavale  

 

Visitez la" pyramide témoin" (de notre siècle)
et choisissez l' étage de  votre appartement

 

ghettos du ghota,michel pinçon,monique pinçon-charlot,président des riches,bourgoisie

 

 

 

Voyage dans les

ghettos du gotha ( 2008 )
Réalisation: Jean-Christophe Rosé.

"  Comment les aristocrates et les grands bourgeois éduquent-ils leurs enfants ? Quel est le rôle de la femme au sein de cette classe sociale? Comment se rencontrent-ils et se marient-ils? Quels sports et quels loisirs pratiquent-ils? Jean-Christophe Rosé s'est associé à deux sociologues, Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, auteurs de plusieurs livres sur le sujet, pour tenter de répondre à ces questions. Des châteaux de l'Oise aux salons parisiens des clubs les plus chics, les grands bourgeois s'emploient assidûment à maîtriser leur environnement géographique et social. Ils se protègent des autres, quitte à former parfois des ghettos. "

 



Dans les ghettos du gotha - 1 -par apocalyptique00

"Le président des riches."

Durant la Guerre des classes, deux sociologues  de combat spécialistes de l'aristocratie et de la bourgeoisie françaises analysent les affaires de la présidence Sarkozy.  Gage de qualité, le Figaro décrit l'enquêtesur le "président des riches"comme " un pamphlet qui, sous le couvert d'une pseudo-enquêtescientifique, relève du règlement de comptes partisan.
Partisans les petits chèques entre amis,  les dîners mondains,  les légions d’honneur, les comptes en Suisse … le  bouclier fiscal, les abattements et les exonérations en tout genre, la dépénalisation du droit des affaires sans oublier le reste ?

"Le président des riches." Enquête sur l'oligarchie dans la France de .   Par  Monique Pinçon-Charlot, Michel Pinçon.

> Accès gratuit au contenu du livre sur le site de l'éditeur  Zones :

 

 

http://www.jeuverbal.fr

 

Molière, Le misanthrope 2

 

ACTE I

Scène première : PHILINTE, ALCESTE.

 

PHILINTE

Qu'est-ce donc? Qu'avez-vous?|

 

ALCESTE

Laissez-moi, je vous prie.|

 

PHILINTE

Mais encor  dites-moi quelle bizarrerie...

 

ALCESTE

Laissez-moi là,  vous dis-je, | et courez vous cacher

 

PHILINTE

Mais on entend les gens, | au moins, | sans se fâcher.

 

ALCESTE

5 Moi, | je veux me fâcher, | et ne veux point entendre.

 

PHILINTE

Dans vos brusques chagrins | je ne puis vous comprendre, |

Et | quoique amis | enfin, | je suis | tout des premiers... |

 

ALCESTE

Moi, | votre ami? | Rayez cela de vos papiers. |

J'ai fait | jusques ici | professi-on de l'être; |

10 Mais | après | ce | qu'en vous | je viens de voir paraître, |

Je vous déclare net que je ne le suis plus, |

Et ne veux nulle place en des cours corrompus. |

 

PHILINTE

Je suis donc bien coupable, | Alceste, | à votre compte? |

 

ALCESTE

Allez, | vous devriez mourir de pure honte; |

15 Une telle acti-on | ne saurait s'excuser, |

Et tout homme d'honneur | s'en doit scandaliser. |

Je vous vois accabler un homme de caresses, |

Et témoigner | pour lui | les dernières tendresses; |

De protestati-ons, | d'offres et de serments, |

20 Vous chargez la fureur de vos embrassements; |

Et | quand je vous demande | après | quel est cet homme, |

À peine pouvez-vous dire comme il se nomme; |

Votre chaleur pour lui | tombe en vous séparant, |

Et vous me le traitez, | à moi, | d'indifférent. |

25 Morbleu! | c'est une chose indi_gne, | lâche, | infâme, |

De s'abaisser ainsi jusqu'à trahir son âme; |

Et | si, | par un malheur, | j'en avais fait autant, |

Je m'irais, | de regret, | pen_dre | tout à l'instant. |

 

PHILINTE

Je ne vois pas, | pour moi, | que le cas soit pendable,

30 Et je vous supplierai d'avoir pour agréable

Que je me fasse un peu grâce sur votre arrêt,

Et ne me pende pas pour cela,  s'il vous plaît.

 

ALCESTE

Que la plaisanterie | est de mauvaise grâce

 

PHILINTE

Mais,  séri-eusement,  que voulez-vous qu'on fasse? |

ALCESTE

35 Je veux qu'on soit sincère,  et  qu'en homme d'honneur,

On ne lâche aucun mot qui ne parte du coeur.

 

PHILINTE

Lorsqu'un homme vous vient embrasser avec joie, |

Il faut bien le payer de la même monnoie, |

Répon_dre, | comme on peut, | à ses empressements, |

40 Et rendre | offre pour offre, | et serments pour serments. |

 

 

 

  Stéphane Bern, né le 14 novembre 1963 à Lyon, est un journaliste, animateur de radio, présentateur de télévision et écrivain franco-luxembourgeois. C'est un spécialiste des familles royales et régnantes en Europe. Wikipédia

 

   Naissance : 14 novembre 1963 (50 ans), Lyon

La biographie de Stéphane Bern - RTL.fr

Stéphane Bern - Toute l'actu ! - People

Stephane Bern - Accueil

Stéphane Bern de retour sur France 2 avec "La Maison préférée des Français"

 

Portail consacré aux têtes couronnées Le gotha, le site officiel de Stéphane Bern - Accueil

 

 

 

ALCESTE

Non,  je ne puis souffrir cette lâche méthode

Qu'affectent la plupart de vos gens à la mode; |

Et je ne hais rien tant que les contorsi-ons

De tous ces grands faiseurs de protestati-ons, |

45 Ces affables donneurs d'embrassades frivoles, |

Ces obligeants diseurs d'inutiles paroles, |

Qui | de civilités | avec tous | font combat, |

Et trai_tent | du même air | l'honnête homme | et le fat. |

Quel avantage a-t-on qu'un homme vous caresse, |

50 Vous jure amitié, | foi, | zèle, | esti_me, | tendresse, |

Et vous fas_se | de vous | un éloge éclatant, |

Lorsque au premier faquin | il court en faire autant? |

Non, | non, | il n'est point d'âme | un peu bien située |

Qui veuille d'une estime | ainsi | prostituée. |

55 Et la plus glori-euse | a des régals peu chers, |

Dès qu'on voit qu'on nous mêle avec tout l'univers: |

Sur quelque préférence | une esti_me | se fonde, |

Et c'est n'estimer rien | qu'estimer tout le monde. |

 

Molière, Le misanthrope 3

Puisque vous y donnez, | dans ces vices du temps,

60 Morbleu! | vous n'êtes pas pour être de mes gens; |

Je refu_se | d'un coeur | la vaste complaisance |

Qui ne fait | de mérite | aucune différence; |

Je veux qu'on me distingue; | et | pour le trancher net, |

L'ami du genre humain | n'est point du tout mon fait. |

PHILINTE

65 Mais, | quand on est du monde, | il faut bien que l'on rende

Quelques dehors civils que l'usage demande.

 

ALCESTE

Non, | vous dis-je,  on devrait châti-er,  sans pitié,

Ce commerce honteux de semblants d'amitié.

Je veux que l'on soit homme, | et | qu'en toute rencontre |

70 Le fond de notre coeur | dans nos discours | se montre, |

Que ce soit lui qui parle, | et que nos sentiments

Ne se masquent jamais sous de vains compliments.

 

PHILINTE

Il est bien des endroits où la pleine franchise

Deviendrait ridicule | et serait peu permise;

75 Et  parfois, | n'en déplaise à votre austère honneur,

Il est bon de cacher ce qu'on a dans le coeur.

Serait-il à propos et de la bienséance

De dire à mille gens  tout ce que | d'eux | on pense?

Et | quand on a quelqu'un qu'on hait ou qui déplaît,

80 Lui doit-on déclarer la chose comme elle est?

 

ALCESTE

Oui. |

 

PHILINTE

Quoi? | Vous iriez dire à la vieille Émilie |

Qu'à son âge | il sied mal de faire la jolie, |

Et que le blanc qu'elle a | scandalise chacun?

 

ALCESTE

Sans doute. |

 

PHILINTE

À Dorilas, | qu'il est trop importun, |

85 Et qu'il n'est, | à la cour, | oreille qu'il ne lasse

À conter sa bravoure et l'éclat de sa race?

 

ALCESTE

Fort bien.

 

PHILINTE

Vous vous moquez.

 

ALCESTE

Je ne me moque point,

Et je vais n'épargner personne sur ce point.

Mes yeux  sont trop blessés, | et la cour et la ville

90 Ne m'offrent rien qu'objets à m'échauffer la bile

J'entre en une humeur noire,  en un chagrin profond,

Quand je vois vivre|entre eux les hom_mes|comme ils font;

Je ne trouve partout que lâche flatterie,

Qu'injustice,  intérêt,  trahison,  fourberie.

95 Je n'y puis plus tenir, | j'enrage, | et mon dessein

Est de rompre en visière à tout le genre humain.

 

PHILINTE

Ce chagrin philosophe est un peu trop sauvage,

Je ris des noirs accès où je vous envisage,

Et crois voir | en nous deux, | sous mêmes soins | nourris, |

100 Ces deux frères que peint l'École des maris,

Dont...

 

ALCESTE

Mon Dieu! | Laissons là vos comparaisons fades.

 

PHILINTE

Non:  tout de bon,  quittez toutes ces incartades.

Le mon_de  par vos soins  ne se changera pas;

Et | puisque la franchise | a  pour vous | tant d'appas,

105 Je vous dirai tout franc que cette maladie,

Partout où vous allez, | donne la comédie,

Et qu'un si grand courroux contre les moeurs du temps

Vous tourne en ridicule auprès de bien des gens.

 

ALCESTE

Tant mieux, morbleu! tant mieux,c'est ce que je demande;

110 Ce m'est un fort bon signe, | et ma joie | en est grande: |

Tous les hom_mes  me sont | à tel point  odi-eux,

Que je serais fâché d'être sage à leurs yeux.

 

PHILINTE

Vous voulez un grand mal à la nature humaine!

 

ALCESTE

Oui, | j'ai conçu | pour elle | une effroyable haine. |

 

« Parade de l’oligarchie à Saint-Germain-des-Prés »
par Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, 
Monde diplomatique

" La revue fondée par Bernard-Henri Lévy, La Règle du Jeu, a fêté en 2010 ses vingt ans au Flore. Cet anniversaire met en évidence un capital culturel de grande ampleur par la présence d’une « intelligentsia » dont les qualités peuvent être éventuellement discutées, mais qui représente un pouvoir considérable dans les structures de production des biens culturels."

 Mur Facebook, Sarkozy aura bien été le

09:10 Publié dans Economie, poitique, sciété | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ghettos du ghota, michel pinçon, monique pinçon-charlot, président des riches, bourgoisie

 

16/03/2013

Théâtre de l'opprimé au Transfo

 

samedi 16 mars 2013 à 19h 

Théâtre de l'opprimé au Transfo

le pouvoir psychiatrique / anti-psychiatrie

à partir de 19h au Transfo

Site du théâtre de l'opprimé : Présentation du théâtre, de la troupe associée et des activités organisées dans les murs ou hors les murs. 12e.

Adresse : 78 Rue du Charolais, 75012 Paris
Téléphone :01 43 45 81 20  
 
Transports en commun : Paris Gare de Lyon
 

A lire aussi sur l'anti-psychiatrie, la revue sans remède : http://www.sansremede.fr/

 
L’arc-en-ciel du désir : un ensemble de techniques élaborées à partir de laboratoires de recherche du personnage.

 

Le Théâtre de l’Opprimé Paris utilise ces techniques dans la construction des scènes de théâtre forum. Ces techniques visent à explorer les émotions, à les confronter comme source de création du personnage. Elles permettent de clarifier des situations complexes, des relations difficiles ou des désirs contradictoires, enrichissant ainsi l’arsenal du comédien face aux propositions du public.

 

Toujours protégé par la distanciation théâtrale, le stagiaire peut

s’emparer de cet outil important de connaissance personnelle et de recherche de la socialisation de ses propres conflits que constitue l’arc-en-ciel du désir.

 
Jean-Jacques M'u (ABC Editions): Le théâtre de l'opprimé - YouTube :  Interview réalisée à Belleville lors de l'Assemblée sur la dette, le 28 janvier 2012, à Paris.
LE THEATRE FORUM_PARTIE 1.wmv - YouTube :  Stage de Théâtre Forum avec Le Théâtre de l'Opprimé à Paris du 25 au 30 octobre 2011.
 
Théâtre de l'Eco citoyen on Vimeo : Documentaire sur la "Mise en place de Laboratoires de Théâtre de l’Ecocitoyen dans la ville de Grasse"
 
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu